Messages récents

Pages: 1 2 [3] 4 5 6 7 8 9 10
21
Une erreur de circuit : ce n’est pas grave !
Un peu d’attente à la remise des dossards : ce sera vite oublié !
Par contre, la sécurité et la santé des concurrents seront toujours les points les plus stressants de votre manifestation sportive.
En tant qu’organisateur de course, vous êtes responsables en cas d’incidents : autant vous dire que vous avez plutôt intérêt à prendre les précautions nécessaires.
Cela passe bien sûr par de la vérification de certificats médicaux mais cela ne s’arrête pas là. Faut-il faire appel à des secouristes, un médecin, une ambulance ?
Quel dispositif médical doit être mis en place ?
Pour répondre à ces questions, nous avons fait appel à un expert : nous avons rédigé cet article en collaboration avec Alexandre, un spécialiste de l’intervention sur les événements sportifs

Que dit la loi au sujet des secouristes ?

C’est à l’organisateur de faire le nécessaire pour établir la mise en place d’une couverture médicale adaptée à son événement. Il doit prévoir les besoins en fonction du nombre de compétiteurs participants. Pour cela, les associations de secouristes vous demanderont de remplir une fiche de demande de dispositif prévisionnel de secours.
Source https://adeorun.com/blog/conseils-organisateurs/secouristes-course

Pour les organisateurs
Adeorun est un service d’aide à l’organisation de manifestation sportive. Boostez vos inscriptions et gérez facilement vos participants : validation des certificats médicaux ou licences, export pour chronométrage, relance des participants.

Quel est le statut des secouristes ?
    Il ne faut pas oublier que les secouristes sont aussi des bénévoles : ce sont des secouristes diplômés mais ils sont bénévoles le jour de votre épreuve. En tant que bénévoles, il est toujours sympa de les considérer comme des membres de votre équipe organisatrice : invitez les à vos réunions de préparation, au repas des bénévoles etc….


22
Ambulanciers / Re : Poste de secours tenu par un ambulancier privé ?
« Dernier message par toto49 le 12 février 2019, 19:08:36 »
Art. L.725-3 du Code de la Sécurité Intérieur :
https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do?idArticle=LEGIARTI000025506791&idSectionTA=LEGISCTA000025507180&cidTexte=LEGITEXT000025503132&dateTexte=20190412

Seules les associations agréées sont engagées, à la demande de l'autorité de police compétente ou lors du déclenchement du plan Orsec, pour participer aux opérations de secours et à l'encadrement des bénévoles dans le cadre des actions de soutien aux populations.
Elles seules peuvent contribuer à la mise en place des dispositifs de sécurité civile dans le cadre de rassemblements de personnes.
Par ailleurs, elles peuvent assurer des actions d'enseignement et de formation en matière de secourisme.
Je crois que c'est très clair. Seules les AASC peuvent tenir un DPS.
23
Sapeurs-Pompiers / Re : Souhait de devenir SPV
« Dernier message par millhyun le 12 février 2019, 12:55:02 »
Merci c'est tres gentil !
24
Sapeurs-Pompiers / Re : Souhait de devenir SPV
« Dernier message par Jeano 11 le 11 février 2019, 16:43:01 »
Bonjour et bienvenue Milly
1.5 km ce n'est pas un marathon et à votre âge ça ce fait en marchant en moins de 15 mn, de plus cela fait un bon échauffement pour débuter la formation de SP.
Pour plus d'infos sur le métier le forum en regorge, bonne lecture.
25
SAMU - SMUR - SMUH / Re : Meopa & mhc
« Dernier message par Jeano 11 le 11 février 2019, 16:37:27 »
Bonjour et bienvenue
mais désolé nous n'avons pas la qualification ou les compétences pour vous répondre.
26
SAMU - SMUR - SMUH / Meopa & mhc
« Dernier message par coxiperle le 10 février 2019, 20:17:01 »
Bonjour,
Je suis infirmière en service de médecine, il y a des services à l hôpital qui utilisent à la place des consommables prévus à cet effet, des masques à haute concentration pour le meopa.
 Est ce qu il.y a des contre indication à l.utilisation du mhc avec le meopa?
Merci.
27
UMPS / Re : UNITE MOBILE DE PREMIERS SECOURS (UMPS)
« Dernier message par Nada12 le 09 février 2019, 20:57:07 »

C'est aujourd'hui possible avec le lancement du projet IN-UMPS !  Cliquez ICI et pas sur l'image  ;)

Qu'est-ce-que le projet IN-UMPS ?
L'IN-UMPS sera le groupement national des Unités Mobiles de Premiers Secours qui exerceront leurs missions de premiers secours sous un agrément national de Sécurité Civile.
L'IN-UMPS sera aussi une unité nationale d'enseignement et de formation aux premiers secours à personne dès le PSC 1 (Premiers Secours Civique).

Vous voulez participer à l'aventure et au développement national de l'U.M.P.S,
alors envoyez-nous votre candidature !


http://www.umps.fr

Merci pour ces informations.
J'ai une question, est-ce je peux toujours envoyer ma candidature sachant que j'ai suivi des cours de premier secours ?
28
Sapeurs-Pompiers / Souhait de devenir SPV
« Dernier message par millhyun le 08 février 2019, 18:23:30 »
Bonjour
Je fait une rapide présentation, je m'appelle Milly, j'ai 17 ans (Bientôt 18) je suis en Terminale je passe mon Bac en fin d'année,
Et j'aimerais à l'avenir devenir Sapeur-Pompier Volontaire, j'ai toujours pensé à le faire mais je ne me mettais pas à fond dans le projet comme par exemple commencer par JSP...
Mon copain est Sapeur-Pompier Volontaire et c'est surtout grâce à lui que je me motive à le devenir, cela m’intéresse vraiment mais voila j'ai quelques problèmes qui s'offrent à moi comme par exemple : j'habite en ville et la caserne la plus proche de chez moi est à 1,5 km, je n'ai pas de voiture (ma mère non plus) et je n'ai pas possibilité de passer le permis rapidement (faute de moyens) je voulais savoir comment cela pourrais se passer, quelle sont les formations, etc....
Je n'en ai pas parler à mon copain car j'aimerais pouvoir être sure de mon choix avant de lui annoncer.. C'est pour cela que je poste sur ce forum.
Je suis preneuse d'aide et de conseil !
Merci
29
Brèves / Re : Neuf signes avant-coureurs d’une crise cardiaque !
« Dernier message par Jeano 11 le 05 février 2019, 16:44:40 »
PRÈS DE LA MOITIÉ DES FEMMES VICTIMES D'UN INFARCTUS N'ONT PAS EU DE SYMPTÔMES CLASSIQUES

Pour interpeller les femmes, nous avons choisi d’organiser un casting qui ne ressemble à aucun autre.
Le film dévoile différentes comédiennes auditionnées à un casting dont elles ne connaissent pas la finalité.
Elles sont invitées à improviser des émotions sur le vif : demande en mariage, divorce, orgasme...
La Directrice de Casting semble satisfaite jusqu’au moment où elles passent à l’infarctus. Aucune d’entre elles n’y parvient, ce qui les plonge dans le doute et l’incompréhension. Comment pourraient-elles réussir à jouer ce qu’elles ignorent ?
À l’image du désarroi de ces actrices, ce film dénonce la méconnaissance des femmes.

Chez une femme, l’infarctus ne se manifeste pas toujours comme chez un homme (douleur dans la poitrine irradiant le bras gauche et la mâchoire…).
En effet, près de la moitié des femmes de moins de 60 ans, victimes d’un infarctus du myocarde n’ont pas ressenti de symptômes classiques. Cette méconnaissance engendre un retard de diagnostic et une prise en charge thérapeutique plus tardive, ce qui réduit les chances de survie…

Les femmes doivent apprendre à reconnaître les symptômes atypiques de l’infarctus. Elles doivent s’alerter si elles ressentent de manière brutale ou intense les symptômes suivants :

symptômes de l'infarctus chez la femme

 
Les femmes ont tendance à sous-estimer la douleur.

La plupart du temps, elles négligent ces manifestations, les associant à tort au stress, à la fatigue ou même à des problèmes digestifs.
Si vous ressentez l’un de ces signes de manière brutale ou intense, appelez le 15.

https://www.fedecardio.org/La-Federation-Francaise-de-Cardiologie/Nos-campagnes/casting?fbclid=IwAR0qlQquWg8J3FCYfFpEsjegznnHYcfN7AKtLWJyg9IcyMPIjUJHTNOy4hw
30
Législation variée / Re : Ouverture de porte afin de porter secours !
« Dernier message par Jeano 11 le 03 février 2019, 09:37:02 »
Qui a le droit de rentrer chez vous sans votre autorisation ?
Votre droit à refuser à quiconque l'entrée dans votre domicile peut vous sembler inviolable. D'ailleurs, l'article 226-4 du Code pénal dispose que « l'introduction dans le domicile d'autrui à l'aide de manœuvres, menaces, voies de fait ou contrainte, hors les cas où la loi le permet, est puni d'un an d'emprisonnement et de 15000 euros d'amende ».
Toutefois, il se trouve que certaines personnes ont, légalement, le droit de vous obliger à les laisser entrer. Alors, comment savoir où s'arrête votre liberté et ainsi, éviter les ennuis ?

Qui, chez les secouristes, pratique l’ouverture de porte ?
C’est aux sapeurs-pompiers que revient, généralement, ce type d’intervention, les autres secouristes (secouristes associatifs, ambulanciers) devant faire appel à eux pour ce genre de manœuvres s'il n'y a pas d'urgence caractérisé.

Intervention motivée • Notion de nécessité !
Néanmoins, peut-on entrer chez quelqu'un sans y être invité en cas de nécessité ?
Oui, car face à la certitude d'un danger menaçant une personne ou un bien ou la persistance d’un doute ; ou bien encore face au fait de passer sur la propriété d’un tiers afin d’atteindre un sinistre (c’est ce que l’on appelle l’état de nécessité), il convient de procéder à l’ouverture de porte ; alors est-ce que j'encoure des poursuites pénales ?
Non, car dans ce cas la nécessité d’intervenir afin de porter secours couvre les secouristes au niveau pénal.
Art. 122-7 CP
« N'est pas pénalement responsable la personne qui, face à un danger actuel ou imminent qui menace elle-même, autrui (la victime ou la personne supposée l'être) ou un bien, accomplit un acte nécessaire à la sauvegarde de la personne ou du bien (ouverture de porte), sauf s'il y a disproportion entre les moyens employés et la gravité de la menace*. » * Si le secouriste veut bénéficier des dispositions relatives à l’état de nécessité, il devra veiller à conserver une proportion entre les moyens employés (et par voie de conséquence les dégâts provoqués) et le risque à préserver.
Pages: 1 2 [3] 4 5 6 7 8 9 10