Auteur Sujet: Calcul automatisé de vos amplitudes (hebdomadaire, à la quatorzaine ou mensuelle) !!!  (Lu 146712 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

tardy

  • Invité
en tant que CCA j'ai du mal à calculer mes heures normales mes heures à 25% à 50% IDAJ à 75% et à 100% pourriez vous m 'aider s'il vous plait
merci

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6672
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Bonjour une feuille de calcul a été créé en début de post', il y déjà longtemps par un membre qui a pris ça retraite, un autre forum administré par des syndicalistes est mieux  ;)

Le principe de calcul :
exemple pour ta semaine 2 et 3 sur une base de coefficient de 90%:
semaine 2: 57h00x90%= 51h30(les 30 sont des centièmes)
les heures supplémentaires ce calcul au delà des 35h00.
51.3-35= 16.3 <= voila les heures supplémentaires, les 8 premières heures sont à 25%,ce sont les heures entre les 35 et les 43h00, les autres au dessus des 43h00 sont à 50%.
donc nous avons 8 heures à 25% et 8.5 heures à 50%.
Pour la semaine 3: 46h30
46h30x90%= 41.85
41.85-35= 6.85 à 25%
soit pour les semaines 2 et 3 un total de 35+35=70 heures taux normal, 8+6.85= 14.85 à 25% et 8.3 à 50%.
Taux auxiliaire ambulancier 9.53€ au minimum
70h00 à 9.53=667.1€
14.85x11.91(9.53x25%)=176.86
8.3x14.85(9.53x50%)=123.26
total 667.1+176.86+123.26=967.21€ brut
 
bonne lecture http://www.forum-ambulance.fr/viewtopic.php?f=4&t=4104&sid=add0f3aa0125319fc71f1b8596367d86&start=0
Source http://www.annonces-ambulanciers.net/newsletters-ambulanciers.htm

Un autre forum spécifique aux ambulanciers http://ambulances.forumpro.fr/forum

tardy carine

  • Invité
pourriez vous m expliquez comment calculer les IDAJ car je ne comprend rien. je pense que mon patron ne me paye pas toutes les heures et mon avocate ne connais pas l accord cadre et donc ne sait pas calculer toutes mes heures merci d avance

tardy carine

  • Invité
pourriez vous me contacter pour savoir calculer toutes mes heures et mes IDAJ j ai pris un avocat qui ne connait pas l accord cadre et donc ne sait pas m aider.
merci d avance je vous laisse mon tel 0787140819

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6672
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
pourriez vous me contacter pour savoir calculer toutes mes heures et mes IDAJ j ai pris un avocat qui ne connait pas l accord cadre et donc ne sait pas m aider.
merci d avance je vous laisse mon tel 0787140819


Bonjour ; elle n'a pas internet votre avocate ??

Désolé nous ne faisons pas ça parce nous ne sommes pas "ambulancier" (juste un forum dédié aux services de secours qui a un peut dévié en aidant de notre mieux) et qu'il y a des liens avec les sites des  syndicats   pour vous aider, voici le lien pour l'accord cadre du 4 mai 2000 et la CC ICI
et  LA vous avez tous les téléchargements possibles  ;)

IDCC 16 # Textes Attachés
## Aménagement et réduction du temps de travail des personnels des entreprises de transport sanitaire Accord-cadre du 4 mai 2000 ##TITRE V : Dispositions diverses ## Travail de nuit
Source sur Légifrance ICI

Article 18 En vigueur étendu Créé par avenant n° 3 du 16 janvier 2008 - art. 10
L'utilité sociale et le rôle économique dévolus au transport sanitaire nécessitent des entreprises de transport sanitaire de pouvoir recourir au travail de nuit en tenant compte des spécificités d'exploitation, d'organisation et de décompte du temps des personnels ambulanciers des entreprises du secteur.

Tout travail entre 22 heures et 5 heures est considéré comme travail de nuit.

Une autre période de 7 heures consécutives, comprise entre 21 heures et 7 heures englobant en tout état de cause la période 24 heures / 5 heures, peut être substituée par accord d'entreprise ou d'établissement à la période ci-dessus mentionnée.

Conformément aux dispositions du code du travail, est travailleur de nuit tout personnel qui :
- soit accomplit au moins 2 fois par semaine selon son horaire de travail habituel au moins 3 heures de son temps de travail quotidien durant la période nocturne définie ci-dessus ;
- soit accomplit au cours de l'année au moins 270 heures d'amplitude, durant la période nocturne telle que définie ci-dessus.

La durée quotidienne du travail effectuée par un personnel ambulancier travailleur de nuit peut excéder 8 heures en moyenne par période de 24 heures sur une période de 3 mois.
En contrepartie, les salariés concernés bénéficient de périodes équivalentes de repos compensateur attribuées dans les conditions prévues à l'article L. 213-11 du code du travail et conformément aux règles d'attribution du repos compensateur de droit commun ou accolées au repos quotidien ou hebdomadaire immédiatement suivant.

Sous réserve d'être qualifiés de travailleurs de nuit au sens des dispositions ci-dessus, les personnels bénéficient des contreparties suivantes :
- pour les personnels ambulanciers dont le contrat de travail ou un avenant à celui-ci prévoit leur affectation exclusive à des services de nuit, les heures d'amplitude entre 22 heures et 5 heures ouvrent droit à un repos de 15 % ;
- pour les autres personnels ambulanciers, les heures d'amplitude entre 22 heures et 5 heures ouvrent droit à un repos de 5 %.

Sur demande du salarié, une partie de cette compensation peut être transformée en compensation pécuniaire, sans que cette transformation puisse avoir pour effet de réduire le temps de repos acquis à moins de 5 %.
Dès lors que le salarié concerné franchit le seuil des 270 heures d'amplitude visé ci-dessus, le droit à contrepartie lui est ouvert selon des modalités à définir (paiement sur demande du salarié et attribution des repos sur la base du régime du repos compensateur).
L'entreprise doit mettre en place une information mensuelle des heures de nuit effectuées par le salarié permettant à ce dernier de demander le déclenchement des majorations et des repos compensateurs.
Sous réserve des règles particulières prévues par le présent article, les personnels concernés bénéficient de l'ensemble des dispositions légales et réglementaires relatives au travail de nuit dans les conditions qu'elles fixent.
De ce point de vue, les entreprises devront porter une attention particulière à l'organisation des horaires des travailleurs de nuit afin de leur faciliter l'exercice de leur vie professionnelle nocturne en tenant compte de leurs obligations familiales et sociales.
La considération du sexe ne pourra être retenue par l'entreprise pour embaucher ou ne pas embaucher un salarié à un poste de travail comportant du travail de nuit conférant à l'intéressé la qualité de travailleur de nuit.
Ce principe s'applique également en matière de rémunération, de formation, d'affectation, de qualification et de promotion professionnelle.
Il est également rappelé que le travail de nuit est interdit pour les jeunes travailleurs âgés de moins de 18 ans.
Au cours de leur permanence de nuit, lorsque leur temps de travail aura atteint 6 heures, les travailleurs de nuit devront disposer d'un temps de pause au moins égal à 20 minutes.
Compte tenu des exigences de sécurité liées à la nature de leurs missions, cette pause pourra être interrompue en cas de demande d'intervention pendant cette période.
Dans cette hypothèse, les personnels concernés devront pouvoir bénéficier du temps de pause manquant avant la fin de leur permanence de nuit.
S'il est constaté qu'un salarié n'a pas pu bénéficier de la totalité de sa pause au cours de son service de permanence en raison d'une ou plusieurs interruptions, l'entreprise doit fixer les conditions dans lesquelles le reliquat doit être pris.

Créé par avenant n° 3 du 16 janvier 2008 - art. 10 Etendu par arrêté du 9 janvier 2009 

Patriste63

  • Invité
Salut Jiaire,
Merci beaucoup pour ces tableurs ça fait un bout de temps que je galère pour mes heures de conduite car je suis en interim et je change toutes les semaines de boutique. Bonne continuation mon frère comme on dit chez nous laafdeck.