Sondage

J'ouvre ou je n'ouvre pas le courrier du médecin pour le médecin ?

J'ouvre, bien sur
J'en meurs d'envie mais ...
Hors de question, ça ne me regarde pô
J'hésite, je sais pô  !!!
Y suis autorisé ou suis je concerné ??
Est ce que ça m'apportera quelque chose de plus à mon bilan ??
Sans opignon ... le courrier est adressé au seul médecin traitant !

Auteur Sujet: L'ambulancier, ses devoirs et obligations !  (Lu 132657 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne franck serpico

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 166
  • Sexe: Homme
  • Police Nationale - service spécialisé
    • Voir le profil
Re : L'ambulancier, ses devoirs et obligations !
« Réponse #90 le: 22 juillet 2005, 21:59:25 »
Bonsoir,

Je suis tombé un peu par hasard sur ce fil et je tenais à y participer.
Je suis médecin généraliste rural, médecin pompier, enseignant le secourisme. Je dois dire tout d'abord que si j'apprenais que "mes" ambulanciers ouvrent mon courrier, je cesserais tout net de travailler avec eux. Ouvrir un courrier médical est une faute grave et vos arguties pseudo-juridiques n'ont aucune valeur. Vous serez condamnés et virés de votre emploi (aucun patron ne vous couvrira ! :'(). J'ai beaucoup étudié le secret médical pour mes pompiers, qui, comme vous, en avait une idée plutôt fantaisiste ;)

Merci pour l'intervention, je pense qu'a present les choses sont clarifiees....

Attention pour avoir tente d'expliquer les memes choses sur ce topic et un autre,
j'ai ete taxe d'anti amulancier

Pour ambu77:  ca va la ? suis-je en phase avec le vocabulaire ?


lhamo dondup

  • Invité
Re : L'ambulancier, ses devoirs et obligations !
« Réponse #91 le: 22 juillet 2005, 22:20:48 »
Bonsoir Dr, tout d’abord merci à vous de nous consacrer un peu de votre temps

Je voudrais revenir sur le débat que suscite ce sujet, pour peut être préciser que nous ne sommes pas ici pour faire l’apologie d’une pratique réprimandée par la loi, mais de décrire la réalité du terrain et de ses situations  parfois compliquées.

Notre profession est sous la tutelle de cinq ministères, ce qui rend notre statut complexe : transporteur, secouriste, « assistant social », « aide à domicile », percepteur et j’en passe.

Si ce forum pointe du doigt ces situations et crée autant de divergences c’est peut être que notre profession veut et doit évoluer.

Je n’ai pas de solutions miracles, juste l’envie.

Alors si des membres de ce forum ont de l’influence ou des solutions ALORS QU'IL PARLE… :o (Ça y est, je déraille)

Bon je vais prendre ma pilule ;D

Hors ligne franck serpico

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 166
  • Sexe: Homme
  • Police Nationale - service spécialisé
    • Voir le profil
Re : L'ambulancier, ses devoirs et obligations !
« Réponse #92 le: 22 juillet 2005, 22:40:10 »
Je voudrais revenir sur le débat que suscite ce sujet, pour peut être préciser que nous ne sommes pas ici pour faire l’apologie d’une pratique réprimandée par la loi, mais de décrire la réalité du terrain et de ses situations parfois compliquées.

Je commencais a m'interroger, me voila rassure

Notre profession est sous la tutelle de cinq ministères, ce qui rend notre statut complexe : transporteur, secouriste, « assistant social », « aide à domicile », percepteur et j’en passe.

Si ce forum pointe du doigt ces situations et crée autant de divergences c’est peut être que notre profession veut et doit évoluer.

Je vais surprendre: Je suis entierement d'accord, je crois meme qu'on aurait du commencer par la

Je n’ai pas de solutions miracles, juste l’envie.

Alors si des membres de ce forum ont de l’influence ou des solutions ALORS QU'IL PARLE… :o

lorsque il y a la volonte, tout ne peut que s'arranger.

Franck Serpico

Hors ligne cafe_sante

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 7
  • Sexe: Homme
  • Médecin G/SP
    • Voir le profil
Re : L'ambulancier, ses devoirs et obligations !
« Réponse #93 le: 22 juillet 2005, 23:06:11 »
Je voudrais revenir sur le débat que suscite ce sujet, pour peut être préciser que nous ne sommes pas ici pour faire l’apologie d’une pratique réprimandée par la loi, mais de décrire la réalité du terrain et de ses situations parfois compliquées.

Bonsoir lhamo,

Je vais peut-être vous vexer, mais j'ai souvent entendu parler des "réalités du terrain" pour excuser tout et n'importe quoi.
Certains pompiers, quand on essayait de corriger leurs défauts, nous sortaient des truc comme "nous avons toujours fait comme ça et nous n'avons tué personne" ou "c'est bien beau la théorie, mais dans la pratique…". Ce genre de réflexion ne fait rien avancer. Je ne dis pas que c'est votre pensée, ce sont les "réalités du terrain" qui m'y font penser.

Pour revenir au sujet, il n'y a aucune "réalités du terrain" qui puisse excuser le fait d'ouvrir un courrier qui ne vous est pas destiné. En cas de difficultés, il y a toujours une façon plus honnête et plus efficace de contourner le problème. En appelant le médecin ou le 15, vous transmettez automatiquement la responsabilité des décisions sur les médecins (c'est notre métier), alors qu'en prenant vos propres décisions en lisant un courrier, vous restez responsables.

En ouvrant le courrier, vous trompez la confiance que le médecin met en vous (je ne m'étais même pas imaginé que vous puissiez le faire, mais maintenant je vais y penser :( ) et vous trompez le patient en lui violant son secret.

Alors, lavez vous les mains et n'ouvrez plus le courrier et je pense que nous aurons fait un petit pas vers l'amélioration de notre système de santé. ;)

lhamo dondup

  • Invité
Re : L'ambulancier, ses devoirs et obligations !
« Réponse #94 le: 22 juillet 2005, 23:21:13 »
Cher Dr, encore une fois je ne fais pas l'apologie de cette pratique, je constate et d'ailleurs le sondage le montre, alors...

Hors ligne cafe_sante

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 7
  • Sexe: Homme
  • Médecin G/SP
    • Voir le profil
Re : L'ambulancier, ses devoirs et obligations !
« Réponse #95 le: 22 juillet 2005, 23:29:47 »
J'espère seulement que le même sondage refait dans quelques temps aura un autre résultat.

Oui, je sais, je suis optimiste ;)  ;)

lhamo dondup

  • Invité
Re : L'ambulancier, ses devoirs et obligations !
« Réponse #96 le: 22 juillet 2005, 23:48:14 »
Pour revenir sur une certaine évolution de la prise en charge d'un patient:

serait il possible qu'un médecin puisse laisser des instructions, par un mot ou sur une fiche type, aux équipes de secours, pour optimiser la prise en charge ?

Hors ligne franck serpico

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 166
  • Sexe: Homme
  • Police Nationale - service spécialisé
    • Voir le profil
Re : L'ambulancier, ses devoirs et obligations !
« Réponse #97 le: 22 juillet 2005, 23:50:19 »

En ouvrant le courrier, vous trompez la confiance que le médecin met en vous (je ne m'étais même pas imaginé que vous puissiez le faire, mais maintenant je vais y penser :( ) et vous trompez le patient en lui violant son secret.

C'est essentiellement une des raisons pour laquelle je suis intervenu sur ce forum
apres avis medical sela va de soit  ;)

Alors, lavez vous les mains et n'ouvrez plus le courrier et je pense que nous aurons fait un petit pas vers l'amélioration de notre système de santé. ;)

j'abonde en ce sens et je rappelle que le cas echeant vous encourez des sanctions penales,
la c'est plus a un medecin que vous aurez affaire mais aux services de police (et ca coute cher)


Cher Dr, encore une fois je ne fais pas l'apologie de cette pratique, je constate et d'ailleurs le sondage le montre, alors...

Question:

Etait-il necessaire de m'abreuver de tant de propos disgracieux pour finalement reconnaitre:

1) c'est illegal

2) C'est inadmissible sur le plan ethique

3) Il y a moyen de faire autrement

Pour revenir sur une certaine évolution de la prise en charge d'un patient:

serait il possible qu'un médecin puisse laisser des instructions, par un mot ou sur une fiche type, aux équipes de secours, pour optimiser la prise en charge ?

Je pense que c'est ce que fait tout medecin consciencieux lorsque les circonstances le justifie
et si ce n'est pas le cas ca doit changer.


Franck serpico

lhamo dondup

  • Invité
Re : L'ambulancier, ses devoirs et obligations !
« Réponse #98 le: 22 juillet 2005, 23:55:57 »
 ??? je ne pense pas avoir éte le plus virulent ???
 
Encore une fois ce n'est qu'un constat ...

Hors ligne cafe_sante

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 7
  • Sexe: Homme
  • Médecin G/SP
    • Voir le profil
Re : L'ambulancier, ses devoirs et obligations !
« Réponse #99 le: 23 juillet 2005, 00:04:52 »
serait il possible qu'un médecin puisse laisser des instructions, par un mot ou sur une fiche type, aux équipes de secours, pour optimiser la prise en charge ?

Quand il y a besoin d'optimiser la prise en charge, le médecin DOIT rester sur les lieux et attendre les secours. Le fait de partir est une faute professionnelle grave.

Mais vous sousestimez grandement vos cours de secourisme. Si vous faites correctement votre bilan, vous devez savoir ce qui vous reste à faire. En cas de doute, vous appelez le médecin ou le 15.

Il m'est arrivé récemment de sous estimer les difficultés respiratoires d'une de mes patientes. J'étais donc parti quand les ambulanciers sont arrivés. Le bilan (et l'oxymètre de pouls) ont permis de déceler une hypooxygénation. Ils m'ont donc appelé et j'ai pu leur indiquer ainsi la quantité d'oxygène nécessaire.

Ils auraient pu ouvrir le courrier ! Il ne leur aurait pas donné la solution.

Il faut que nous communiquions d'avantage, pour mieux nous comprendre. Vous avez des problèmes et des contraintes que nous n'imaginons même pas.

Hors ligne franck serpico

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 166
  • Sexe: Homme
  • Police Nationale - service spécialisé
    • Voir le profil
Re : L'ambulancier, ses devoirs et obligations !
« Réponse #100 le: 23 juillet 2005, 00:12:17 »
Pour ma part l'essentiel est dit

je ne vous ennuierais plus sur ce topic

la verite a triomphe

ambu77

  • Invité
Re : L'ambulancier, ses devoirs et obligations !
« Réponse #101 le: 23 juillet 2005, 00:26:19 »
Ça c'est clair qu'il faut communiquer, mais tu l'as dit toi-même, je cite "Vous avez des problèmes et des contraintes que nous n'imaginons même pas. quand des ambulanciers veulent sortir du lot en posant des questions, on nous regarde comme si on sortait d'une autre planète, du style [mais qu'est ce qui vous prend de vous intéresser au "médical" vous êtes "transporteurs", c'est tout !!! ].

J'en reviens a mr serpico, dés le départ du post, avant même de savoir a qui tu t'adressais, tu nous a parlé "DE LOIS", avec des termes sortis tout droit du code pénal, mes voisins sont dans la police, et quand je leurs ai fait lire tes posts, ils m'ont demandé si tu dormais avec le code pénal (je ne dis pas que ce que tu nous a écris est faux, loin de là) mais de la à être aussi procédurier, ça doit pas être marrant tout les jours pour toi  :-\

KTS nous parle aussi de lois, de réglementations, mais en "diplomatie" (déjà lu ce mot  ;))
bref, le doc a mis son précieux grain de savoir "saveur terrain" et ça nous cause mieux, mais c'est bien un des seuls a vouloir faire confiance aux ambulanciers (un module là-dessus à la fac de médecine et aux écoles d'ambulanciers serait le bienvenue)  ;)

frogman

  • Invité
Re : L'ambulancier, ses devoirs et obligations !
« Réponse #102 le: 23 juillet 2005, 00:38:06 »
j'en reviens a mr serpico,dés le depart du post,avant même de savoir a qui tu t'adressé,tu nous a parlé "DE LOIS",avec des termes sortis tout droit du code pénal,mes voisins sont dans la police,et quand je leurs ai fait lire tes posts,ils m'ont demandé si tu dormais avec le code pénal(je ne dit pas que ce que tu nous a écris est faux,loin de là) mais de la à être aussi procédurier,ça doit pas être marrant tout les jours pour toi  :-\
quand on discute d'une question légale, à moins de parler de manière peu crédible à base de "on m'a dit que", "je crois que", pour prouver quelque chose, il faut avancer un article, une ordonnance, un décret,... franck a une certaine aisance en la matière, ca peut peut etre déranger certains. mais c'est une question d'habitude. sur la plupart des sujets où des gens demandent des conseils sur des forums peuplés de policiers, ce sont des articles de loi qui fusent et non des "réalités de terrain". c'est un jeu d'échecs, une argumentation peu commune. mais est ce un crime que d'avoir des références pointues?
ce n'est pas parce que tes amis policiers ne sont pas autant à cheval sur les différents codes que franck que pour autant c'est "anormal". si tu voyais certains échanges de jurisprudences et différents décrets qui se contredisent sur des sujets brulants tu te rendrais compte que cela n'a rien d'anormal d'avoir toujours une main en train de feuilleter dans un code pendant que l'autre tape le message sur le clavier ;)

Hors ligne Willko 83

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 38
  • Sexe: Homme
  • C.C.A
    • Voir le profil
Re : L'ambulancier, ses devoirs et obligations !
« Réponse #103 le: 23 juillet 2005, 00:45:58 »
 
 
 
Citer

 
 Il faut que nous communiquions d'avantage, pour mieux nous comprendre. Vous avez des problèmes et des contraintes que nous n'imaginons même pas.
Bienvenue sur ce site Doc.

Je te remercie d'essayer de comprendre notre quotidien Doc, mais combien de tes collègues réagissent de cette manière ?

Je peux comprendre ta détermination et tes explications concernant la non ouverture de ton courriers, et ce qui peut engendrer comme problèmes jurique, pour en avoir discuté avec certain de tes collègues, sentiments très partagé à ce sujet d'ailleur.
Lors d'un bilan passé au 15 nous sommes toujours à la recherche d'éléments déterminents pour optimiser ce dernier.

Alors oui j'ouvre! (pas à chaque interventions, biensur) se n'est pas par pure voyeurisme je te rassure, mais par conscience professionnelle.




manualex44

  • Invité
Re : L'ambulancier, ses devoirs et obligations !
« Réponse #104 le: 23 juillet 2005, 01:08:35 »
A te lire Doc, tu serais le médecin idéal (ce n'est pas méchant). Beaucoup de médecin généraliste, passé 20h00 ne se déplace plus. Et pire encore, il semble parfois oublier certains article du code de déonthologie. Un exemple : Hier le SAMU nous missione pour intervenir chez une femme asthénique et qui présentait une douleur au niveau du creux épigastrique (sensation de brulure)? Elle ressentait cette douleur dans le dos et au niveau de la machoire. Antécédents d'asthme et HTA. Le MR du SAMU décide que nous la transportons auprès de son médecon traitant qui l'attendait. (Cala se fait de plus en plus pour désengorger les urgences). Arrivés au cabinet (du toubib hein !), celui ci ne l'ausculte pas, il dit "en effet, elle n'est pas bien, emmenez là aux urgences". Il mesemble q'un artcile (le numéro 9 je crois) dit en gros que le praticien devait consulter sa patiente souffrante. Total : une patiente qui a souffert 2 fois plus pendant le transport, un toubib qui s'est fait enguirlandé par le MR et 2 ambulanciers qui n'ont rien compris.
Ca c'est notre quotidien. Vraiment si tous les doc pouvait réagir comme tu le fait. .. et si.. et si.. si ...  ;)