Auteur Sujet: Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!  (Lu 407319 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne leburon63

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 820
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • http://www.fr.debian.org/
Bonjour,
avez vous des connaissances sur le transport de produits sanguins et d'organes humains (PLS) ? qui le réalise ? comment ? à quel prix ? quelle distance ?
Citer
Le nom rattaché au métier est plus communément : Messager  8)
Le métier de Messager du transport de produits sanguins labiles et produits d’origine humaine, n’est pas reconnu en tant que tel, tant dans le code Rome (pole emploi) qu’au niveau des formations initiales ou professionnelles. Le métier est peu connu et peu valorisé. Il a pourtant une vraie « utilité de santé publique ».
La finalité du métier est de prendre en charge les transports du monde de la santé, dans le délai imparti en prenant en compte les contraintes de traçabilité, de température, d’hygiène et de sécurité.
Ces produits sont notamment les prélèvements  biologiques (prélèvements de sang,  pièces opératoires, extemporanées, liquide céphalo-rachidien, larmes, prélèvements d’urine ou matières fécales, fœtus humain, gaz du sang), les médicaments, les plaques de tests, les produits sanguins labiles (le sang total, les concentrés de globules rouges, les plaquettes, le plasma, les greffes, le Sang de Cordon, les tissus humains), les organes, transport de collectes de sang.
Il est préférable de participer à la formation initiale du métier de "messager" qui réduit considérablement les risques liés au métier et qui réduit les abandons du fait de personnels non préparés aux contraintes du métier. La connaissance du métier est indispensable à la bonne gestion de son quotidien de messager.
Le métier contribue à la sécurisation et la fiabilisation de la chaine de la santé et de la transfusion. http://www.devenirtransporteurdesang.com/

Une piste, cette entreprise
http://www.tbservices33.fr/transport-express-bordeaux

et ce blog : Le Groupement des Transporteurs de Sang / Organes et des Conducteurs Médicaux "Urgentistes"  http://www.gtso.eu/

Arrêté du 24 avril 2002 portant homologation du règlement relatif aux bonnes pratiques de transport des prélèvements, produits et échantillons issus du sang humain  http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000592185
Cadre réglementaire :
    L’arrêté du 24/04/2002 relatif aux bonnes pratiques de transport des prélèvements, produits et échantillons issus du corps humain.
    Les exigences de l’arrêté A.D.R. (Accords européens relatifs au transport des marchandises dangereuses par la route).
    La mise en place des recommandations HEMO-VIGILANCE.

TB Services a été créé en 2003 à Bordeaux pour répondre aux exigences de qualité et de réactivité des professionnels de la santé en matière de transport médical urgent. Cette entreprise accompagne désormais les établissements de soins sur l’ensemble du territoire national pour transporter des produits sanguins, des prélèvements biologiques, des produits sensibles, des produits d’origine humaine (greffes…) à température dirigée.
La formation au métier de "Messager du transport de produits sanguins labiles" a récemment vu le jour en partenariat avec le 1er organisme de formation de ce type : Acquis Pro, situé en région Aquitaine.
Déjà 16 salariés de l’entreprise sont positionnés sur des formations liées au transport des produits sanguins, aux procédures et consignes d’hygiène et sécurité, ou encore sur la nature des produits transportés et leur conservation.
Acquis Pro vient de déposer un dossier de demande de certification auprès du Registre National de Certification Professionnelle.

Une législation http://www.pasteur.fr/ip/easysite/pasteur/fr/sante/centres-nationaux-de-reference-et-centres-collaborateurs-de-l-oms/envoi-de-materiel-biologique/cadre-reglementaire-definitions-et-classification-des-matieres-infectieuses

Le matériel que ce soit les véhicules, les emballages, les eutectiques ou les indicateurs de température, doit être validé, entretenu et contrôlé. Documentation, mode opératoire, fiche de transport, contrat, convention doivent être établis conformément à la réglementation et régulièrement mis à jour.
Le personnel doit recevoir une formation spécifique, renouvelée et validée.
Les transports ou, encore ce que certains appellent d’un grand mot la logistique, ont toujours été un problème en transfusion sanguine même à l’époque des flacons de verre qu’il ne fallait pas casser. L’arrêté du 24 avril 2002 portant homologation du règlement relatif aux bonnes pratiques de transport des prélèvements, produits et échantillons issus du sang humain, a eu le mérite de clarifier les choses, mais sûrement pas de les simplifier. L’objectif, clairement dévoilé dans cet arrêté, est de transporter les produits sanguins labiles dans des conditions permettant d’assurer leur bonne conservation et leur intégrité, dans un délai raisonnable, en respectant les règles d’hygiène et de sécurité. Nous allons donc tenter de faire le tour de la question.

LE MATERIEL / GÉNÉRALITÉS :
Les équipements de transport doivent être qualifiés quant aux températures de conservation pour chaque type de produit. Ils ne doivent présenter aucun risque pour les produits (surface de contact…) Ils doivent être lavés et désinfectés régulièrement Les solutions ou le matériel de nettoyage ne doivent entraîner aucune altération des produits. Les matériels et équipements utilisés pour le transport des produits sanguins labiles (PSL) sont :

Les véhicules de transport
Les emballages
Les eutectiques
Les indicateurs de température

Les véhicules de transport :
Sont autorisés :
- Les VSL sans malade
- Les taxis sans client
- Tous les véhicules motorisés à condition qu’ils ne transportent pas de personne étrangère à la transfusion, des animaux ou des produits autres que les PSL (sauf accord particulier pour des produits concernant la transfusion : des réactifs, des tubes de prélèvement…)

Sont interdits :
Les véhicules de secours ou de soin d’urgence sauf dans le cadre de leur mission c’est-à-dire transport de PSL pour les malades qu’ils transportent ou qu’ils vont secourir.
Le transport de PSL n’est pas la mission du SAMU
Les ambulances même sans malade
Les motards (ils peuvent escorter une voiture, mais ne peuvent pas prendre en charge les produits).

Les eutectiques  :-\
Ils doivent être en nombre suffisant pour maintenir au sein du colis la température désirée. Les produits sanguins ne doivent pas être en contact avec les eutectiques. Une validation doit être faite pour un temps donné de conservation en fonction du container, des eutectiques et du nombre de produits transportés.

Les indicateurs de température  :P
Les enregistreurs continus de température : Ils permettent à l’arrivée des produits d’éditer une courbe de température validant ainsi le transport, l’avantage est qu’il y a une trace écrite de la validité de la température pendant le trajet, l’inconvénient est la lourdeur du système et l’obligation d’avoir un ordinateur avec un logiciel aussi bien à l’Etablissement français du sang (EFS) que dans les établissements de santé (ES). Les témoins de température : Ce sont des témoins individuels posés sur chaque produit et qui indiquent, le plus souvent par variation de couleur, qu’une température de référence a été dépassée pendant un temps donné. Les avantages sont la simplicité de lecture et la validation individuelle du produit, l’inconvénient est le manque de traces conservables obligeant un enregistrement manuel de la validité du transport pour chaque produit. Les contrôleurs électroniques, très prometteurs, ne sont pas encore d’utilisation courante.

Les emballages  ::)
L’emballage utilisé doit être spécifiquement destiné aux produits sanguins.
Il doit être un isolant thermique, de taille adaptée au volume à transporter.
a) Le conditionnement primaire : Les poches pour les produits sanguins. Les tubes pour les échantillons destinés aux analyses biologiques.
b) Le conditionnement extérieur : Il est composé de matériaux adéquats pour protéger le produit des chocs, des risques d’écrasement et des changements de température.
Il doit garantir que le contenu ne se répand pas en cas de rupture du récipient.
Il peut être muni d’un témoin de fermeture permettant de déceler une éventuelle ouverture au cours du transport.
Il peut être à usage unique ou réutilisable.
Chaque type de produit doit être transporté dans un récipient séparé.

Source http://www.sfvtt.org/component/content/article/55.html?7c1ed1d9bd0acc8db1421ef91b53d9ff=b1ebb00f6116f0cf84acd317ade23523

Arrêté du 24 avril 2002 portant homologation du règlement relatif aux bonnes pratiques de transport des prélèvements, produits et échantillons issus du sang humain  ICI

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3083
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #1 le: 12 juillet 2004, 16:15:26 »
C'est assez vague et en 2004 il n'y a pas de généralités dans ce domaine... Je m'en tiendrais donc à parler de mon secteur c'est à dire Paris et banlieue Nord...
Avant, ces transports étaient effectués par les motard de la Police et la Gendarmerie possède encore un véhicule pour le transport de greffe... Ou encore des ambulances pour le sang, après des arrangements douteux avec l'hôpital, genre je vous donne l'exclu pour les ambus, mais vous me faites le transport de sang à l'oeil ! 
Depuis, des sociétés privées sont venues sur ce marché, les conditions de transport étant de plus en plus strictes (pour le sang, c'est l'EFS qui les dicte) ce sont des véhicule de transport bénéficiant d'une facilité de passage.

Transport de produits sanguins labiles et produits d'origine humaine INFOS +

Citer
Rappel : Article R311-1 du Code de la route
[..........]
6. 4. Véhicule d'intérêt général : véhicule d'intérêt général prioritaire ou bénéficiant de facilités de passage ;

6. 5. Véhicule d'intérêt général prioritaire : véhicule des services de police, de gendarmerie, des douanes, de lutte contre l'incendie, d'intervention des unités mobiles hospitalières ou, à la demande du service d'aide médicale urgente, affecté exclusivement à l'intervention de ces unités et du ministère de la justice affecté au transport des détenus ou au rétablissement de l'ordre dans les établissements pénitentiaires ;

6. 6. Véhicule d'intérêt général bénéficiant de facilités de passage : ambulance de transport sanitaire, véhicule d'intervention d'Electricité de France et de Gaz de France, du service de la surveillance de la Société nationale des chemins de fer français, de transports de fonds de la Banque de France, des associations médicales concourant à la permanence des soins, des médecins lorsqu'ils participent à la garde départementale, de transports de produits sanguins et d'organes humains, engin de service hivernal et, sur autoroutes ou routes à deux chaussées séparées, véhicule d'intervention des services gestionnaires de ces voies ;

Pour les greffes, tout passait par la régul de France-Transplant situé à l'hôpital St-Louis (Paris 10e) qui met en œuvre la logistique généralement un véhicule privée type break (vous avez peut-être déjà croisé, il y a à ma connaissance deux sociétés sur l'ile de france...) accompagnées dans certains cas par une escorte de motard... Ces véhicules disposent de rampes bleues et de deux-tons, je suis en train de me renseigner sur la façons d'avoir ces autorisations... Il peut arriver que ce soit un SMUR qui fassent le transport mais c'est de plus en plus rares.

Pour le sang, c'est beaucoup plus flou... C'est l'hôpital demandeur (ou clinique ou mater etc...) qui passe par l'EFS pour connaître les dispos de CG (Culots Globulaires) puis qui doit trouver une société pour effectuer le transport... J'ai travaillé un an pour l'une de ces sociétés, nous n'avions aucune autorisations pour gyro et sirène ! Lorsque j'étais en urgence (heureusement, je travaillais de nuit ! ) c'était aux warning et klaxon ! 
Fort heureusement, les rares fois ou des forces de l'ordre m'ont arrêté, ils ont vite compris la situation et m'ont, soit laissé continuer ma route, soit escorté... Car les urgences sont légion dans ce domaine, lorsqu'un accouchement se passe mal, qu'il faut une transfusion pour la mère et que le sang part de Pontoise pour être amené sur Paris, j'aime autant vous dire qu'il vaut mieux ne pas trainer et qu'au bout d'un quart d'heure, c'est carrément le toubib qui appelle la régulation pour savoir ou cela en est ! :?
Et nombreuses également sont les opérations qui ne se passent pas comme prévues... Il y a également les AVP qui sont très gourmand en sang...
Pour résumer, tout est très bien organisé pour les greffes (heureusement!) mais pour le sang il reste un flou juridique, il n'y a rien vraiment défini et c'est un peu "au petit bonheur la chance"! Sur Paris, je ne connais que deux sociétés privées spécialisées dans le transport de sang...

Pour ce qui est des distances, pour le sang cela ne dépassera jamais une cinquantaine de kilomètres (même si ça peut paraître très long !) et pour la greffe, comme c'est l'urgence absolue, tout les moyens sont mis en place (hélico, avion, transfert de l'héliport jusqu'à l'hôpital receveur etc...)

Pour ce qui est des tarifs, je ne connais pas ceux de la greffe... Mais pour le sang, vu que ce sont des sociétés privées et que c'est le centre demandeur qui paye le transport, c'est tarifs libres... Mais bien souvent il y a des contrats entre ces sociétés et les centres hospitaliers...

La réponse est un peu longue mais je n'ai donné que les grandes lignes, si tu veux des détails, il y a qu'a demander !  ;)

Sarkous

  • Invité
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #2 le: 29 juillet 2004, 11:01:09 »
Bonjour, je viens de découvrir ce forum et ce sujet !
Très intéressant, c'est impressionnant de voir que ces transports ne sont pas mieux réglementés et organisés... en 2004  :-\

J'ai une question concernant le transport de matières radioactives utilisées par exemple pour les PET-Scan (Positron Electron Tomography) . Savez vous comment cela se passe ?

Nota :
La tomographie par émission de positons (TEP), dénommée PET ou PET scan pour « positron emission tomography » dans la terminologie anglo-saxonne, est une méthode d'imagerie médicale pratiquée par les spécialistes en médecine nucléaire qui permet de mesurer en trois dimensions l'activité métabolique d'un organe grâce aux émissions produites par les positons (ou positrons) issus de la désintégration d'un produit radioactif injecté au préalable.

Hors ligne leburon63

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 820
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • http://www.fr.debian.org/
Tout ce que je peux te dire c'est que les matières radioactives sont des matières dangereuses de classe 7.

Transports de matières radioactives - Les colis sont classés en quatre grandes catégories.
- Colis exceptés
    * radioactivité très faible ;
    * produits radiopharmaceutiques et petites sources pour l'industrie, la radiologie et la recherche ;

Colis industriels
    * radioactivité moyenne ou faible ;
    * minerai, concentré ou composé d'uranium, déchets faiblement radioactif - Transport de déchets en colis industriels envoyés dans un centre de stockage de surface (gants, chiffons, seringues…), équipements contaminés, combustibles nucléaires neufs ;

Colis de type A
    * radioactivité moyenne ;
    * sources à usage thérapeutique (70 % des colis) ;

Colis de type B
    * radioactivité forte ;
    * combustibles irradiés, sources fortement radioactives, plutonium, Chargement d'un colis de type B contenant des déchets vitrifiés.déchets radioactifs vitrifiés ;

Nota : Un colis est composé du contenu (matières radioactives) et du contenant (emballage plus ou moins complexe).

Une matière dangereuse :
C’est une substance qui, par ses propriétés physiques ou chimiques, ou bien par la nature des réactions qu'elle est susceptible de mettre en œuvre, peut présenter un danger grave pour l'homme, les biens ou l'environnement. Elle peut être inflammable, toxique, explosive, corrosive ou radioactive.

Le transport de matières dangereuses (TMD) :
Concerne essentiellement les produits hautement toxiques, explosifs ou polluants, les carburants, les gaz, les engrais, mais aussi les déchets.
Risques liés au transport de marchandises dangereuses (TMD)
http://www.mementodumaire.net/02risques_technos/RT3.htm

Les produits transportés sont référencés selon 9 classes élaborées en fonction du risque potentiel :
Classe 1    Matières et objets explosibles
Classe 2    Gaz comprimés, liquéfiés ou dissous sous pression
Classe 3    Matières liquides inflammables
Classe 4    
- 4.1 : Matières solides inflammables,
- 4.2 : Matières sujettes spontanément à l'inflammation,
- 4.3 : Matières dégageant au contact de l'eau des gaz inflammables
Classe 5    5.1 : Matières comburantes,
- 5.2 : Peroxydes organiques.
Classe 6    6.1 : Matières toxiques,
- 6.2 : Matières infectieuses.
Classe 7    Matières radioactives
Classe 8    Matières corrosives
Classe 9    Matières et objets dangereux divers

Les modalités de collecte, de tri, d’entreposage et d’élimination des déchets et effluents radioactifs produits par une unité de médecine nucléaire doivent s’effectuer conformément aux dispositions précisées dans la circulaire DGS/DHOS n° 2001-323 du 9 juillet 2001 relative à la gestion des déchets d’activités de soins contaminés par des radionucléides.


louzou03

  • Invité
Avez vous des infos sur le transport de sang et d'organes ?
qui le réalise ? comment ? à quel prix ? quelle distance ?


Salut tout le monde !!
Je reprend un sujet qui avait été abordé par leburon63 où ils sont restés sur une interrogation ??
Pour faire travailler nos neurones (avant qu'elles s'encrassent)  ;D ;D ;D, ça serait intéressant d'y répondre :

Rusty :
Ton message est super, par contre, est-ce que le DEA ou le AA doit-il posséder une autorisation préfectorale ou une habilitation pour transporter autre chose que des patients (sang, d'organes...). 

Leburon63
Pourquoi les matières radioactives sont des matières classe 7.
Existent-ils d'autres matières classées par catégories ? :-\

ça peut être très intéressant d'avoir une vision très complète sur ce type de transport.  :D

http://www.trans-medi-service.fr/societe.html

et de sa législation http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000592185
Arrêté du 24 avril 2002 portant homologation du règlement relatif aux bonnes pratiques de transport des prélèvements, produits et échantillons issus du sang humain 

Rappel :
Le transport de substances biologiques est une activité spécifique nécessitant des compétences particulières et une veille juridique assidue.
L’évolution de la réglementation relative au transport des substances biologiques d’origine humaine ou animale, des produits pharmaceutiques et médicaux est régie par l’A.D.R.  (Accord Européen Relatif au Transport International des Marchandises Dangereuses par Route) et demande un suivi permanent.

Bises à vous.  ;)

Citer
Formation : TRANSPORT DES PRODUITS SANGUINS LABILES
1 jour - 7 heures - Établissement Français du Sang !
• Connaître les risques liés au transport pour le personnel et les produits
• Connaître les bonnes pratiques décrites dans la réglementation
• Savoir appliquer les connaissances de base concernant le
conditionnement, l’acheminement et la réception des produits.
• Personnel des entreprises de transport d’un EFS ou d’un ES
• Toute personne ayant en charge le départ ou la réception des produits
Objectifs Personnes concernées
• Apport théorique.
Cette formation est réalisable sur site.
> Stage organisé pour un public de 5 à 12 personnes.
Pédagogie
• Étude des Bonnes Pratiques de Transport des prélèvements, produits et échantillons issus de sang humain
• Exigences réglementaires concernant le personnel, le matériel, les locaux et les documents associés
• Démarche Qualité appliquée au Transport
• Présentation des différents produits sanguins labiles


kts

  • Invité
Sur bordeaux...en 2005, c'était pareil pour le transport du sang... gratuit si exclu avec le service....

Pour les organes, réquisition, ordre de mission, escorte par la police, t'enrhume tous les radars.... et tu te sens vraiment utile... un métier se dessine à l'horizon : " Messager du transport des produits sanguins labiles et produits d'origine humaine".

Les Produits Sanguins Labiles (PSL) doivent être transportés à l'aide de containers isothermes agréés, avec des systèmes de maintenance en refroidissement suivant les directives des CTS ou des établissements hospitaliers. Les températures sont contrôlées en continue par des capteurs traceurs électroniques placés dans ces containers.

Considérations sur les transports routiers :

Taxis :
autorisés si pas de transport simultané de personnes ou produits sans lien avec le PSL

Transports sanitaires :
- VSL autorisés si pas de transport simultané de personnes ou produits sans lien avec le PSL.
- Ambulances interdites.

Autres véhicules :
fermés, couverts ou compartiment fermé et couvert.
Pas de transport simultané de personnes dans le même compartiment.
Pas de conditions particulières vis à vis d’autres produits transportés.

Source des photos https://www.facebook.com/Transport-dOrganes-et-de-Sang-208567405837943/

Hors ligne UMPS - Com.

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 36
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • UMPS - Unité Mobile de Premiers Secours
Salut!

Avant je travaillais en tant qu'ambulancier à St Chamond dans la Loire (proche St Étienne)
La société d'ambulance qui m'employait avait un contrat avec l'hôpital de st chamond et nous transportions le sang en vsl, dans une glacière (trajet : Centre de transfusion Sanguine de St Etienne --> Hôpital de St Chamond soit environ 20min)

http://www.laboutiquedufroid.com/glacieres-souples.html?gclid=CIXgnoTjqa4CFSMLtAodCy9RSQ

Glacières souples - Sofribag®

Glacières souples Sofribag commercialisées avec ou sans accumulateur de froid. Transportez vos produits frais ou congelés jusqu'à 24 heures en toute sécurité.
Idéales pour le transport alimentaire et médical (produits sanguins, vaccins, médicaments thermosensibles...).

ADR

  • Invité
Déchets Infectieux :

Dès lors que les produits à risque infectieux empruntent une voie publique, leur conditionnement et étiquetage sont soumis aux dispositions de l'arrêté du 1 juin 2001 ICI  modifié relatif au transport des marchandises dangereuses par route, dit arrêté ADR. (A.D.R. = Autorisation Dangerous Road)

L'ADR regroupe dans la classe 6.2 les matières infectieuses dont on sait ou dont on a des raisons de croire qu'elles contiennent des agents pathogènes pour l'homme ou l'animal, les déchets d'hôpital (DASRI et assimilés) et les matières biologiques.

Des numéros ONU sont attribués à ces produits selon la cible potentielle de l’infection (l’homme ou l’animal) et le niveau de danger biologique.
A chaque numéro ONU correspondent des conditions d'emballages, d'étiquetage et des procédures de traçabilité.

N° ONU avec descriptif :

Catégorie B
UN 3373 "Matière biologique, catégorie B"
Matières infectieuses contenant des agents biologiques ne provoquant pas une invalidité permanente ou une maladie mortelle/potentiellement mortelle pour l'homme ou l'animal

Catégorie A
UN 2814 "Matières infectieuses pour l'homme"
Matières infectieuses ou déchets contenant des agents biologiques provoquant une invalidité permanente ou une maladie mortelle/potentiellement mortelle pour l'homme
ex. : virus Ebola

UN 2900 "Matières infectieuses pour les animaux uniquement"
Matières infectieuses ou déchets contenant des agents biologiques provoquant une invalidité permanente ou une maladie mortelle/potentiellement mortelle pour l'animal uniquement
ex. : Virus de la fièvre porcine africaine (cultures seulement)

UN 3291 "Déchet d'hôpital, non spécifié, NSA", "Déchet biomédical, NSA", "Déchet médical réglementé, NSA"
Déchets d'activités de soins ayant une probabilité faible de contenir des matières infectieuses.
Déchets contenant des agents biologiques ne provoquant pas une invalidité permanente ou une maladie mortelle/potentiellement mortelle pour l'homme ou l'animal.

Ne sont pas soumis à cette réglementation :
- Les produits ne contenant pas d'agents pathogènes.
- Les produits ayant une probabilité faible de contenir des agents pathogènes ou dans lesquels la concentration des agents pathogènes est identique à la concentration observée dans la nature.
- Les produits transportés à des fins d'emballage final ou de distribution à usage médical ou particulier pour les soins de santé.
sang, tissus et organes destinés à des transfusions, des transplantations et des préparations de produits.

Hors ligne jpascal1

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 10
  • Sans Profession
    • Voir le profil
Salut,
Pour le transports de produits sanguins ou autres, le transport en EN VSL EST INTERDIT .
Ce véhicule est réservé exclusivement au transport de malades. Rappel des texte par la DDASS du( 31 ) il y a 4 ou 5 ans aux dirigeants des sociétés de transports sanitaires.

Question :
Peut-on effectuer des transports de prélèvements en taxi ou en ambulance ?
Réponse :
Seulement si ceux-ci sont en règle avec les contraintes très techniques de l’ADR.
Très peu de taxis ou d’ambulanciers respectent la totalité des protocoles. Le donneur d’ordre est censé vérifier que le transporteur choisi par lui est en conformité.
Question :
Les licences individuelles de transport qu’exige la Direction Régionale de l’Équipement concernent-elles mon transporteur qui utilise des deux-roues ?
Réponse :
Les deux-roues sont régis par les mêmes contraintes. Votre transporteur est en infraction s’il n’est pas en mesure de vous présenter des licences pour chaque moyen de transport. Les chauffeurs doivent les avoir constamment avec eux.
Question :
Que se passe-t-il si notre transporteur est contrôlé et qu’il n’est pas en règle ?
Réponse :
Les services de police ou de gendarmerie peuvent le contrôler, mais la DRASS peut et le fait vérifier si l’établissement de santé a mis en place une solution pour ses transports, qui respecte les exigences légales.

kts

  • Invité
Merci louzou pour cette petite note perso...
Oui mais rappelons également que les ASSU et ambus sont exclusivement réservées au transport de personnes malades, blessées ou parturientes... et il précisé les compétences obligatoires et les conditionnements à posséder pour transporter de tels produits ?....  un peu comme si "france transplant" transportait no papy / Mamy dans leur camion affectés au transport de sang....

Les prélèvements biologiques doivent être pratiqués dans le respect de la norme iso 15189.
Le transport des produits sanguins labiles (psl) , transport de Greffons, transport d'organes, transport de prélèvements biologiques sont réglementés et effectués en température dirigée en respectant des procédures de traçabilité, d'hygiène et de désinfection.
Un strict respect des législations en vigueur et des normes de l'hémovigilance avec du personnel  formé aux bonnes pratiques du transport psl est de mise.

Arrêté du 24 avril 2002 portant homologation du règlement relatif aux bonnes pratiques de transport des prélèvements, produits et échantillons issus du sang humain :
Citer
6.1. Le transport routier
Les articles L. 6312-1 et L. 6312-2 du code de la santé publique ainsi que les textes et les dispositions réglementaires s'y rattachant réservent exclusivement les véhicules sanitaires (véhicules de secours et de soins d'urgence, ambulances) au transport des personnes malades, blessées ou parturientes, pour des raisons de soins ou de diagnostic ou en cas d'urgence médicale. Par conséquent, le transport de produits dans ces véhicules sanitaires n'est pas autorisé, à l'exception des véhicules sanitaires légers exclusivement réservés au transport de malades assis. Dans ce cas, à l'exception, le cas échéant, des patients destinataires des produits transportés, ces véhicules ne peuvent transporter simultanément ni des malades, ni des produits sans lien avec le service public de la transfusion sanguine.
Toutefois, les véhicules des services d'aide médicale urgente et des services mobiles d'urgence et de réanimation peuvent être amenés à transporter des produits sanguins labiles en vue de l'exercice de leurs missions.
L'usage des taxis n'est autorisé dès lors qu'à l'exception, le cas échéant, des patients destinataires des produits transportés, ils ne transportent en outre et simultanément ni des personnes privées, ni des produits sans lien avec le service public de la transfusion sanguine.
Les autres véhicules motorisés fermés, couverts ou équipés d'un compartiment fermé et couvert sont utilisables s'ils ne transportent pas en outre et simultanément dans le même compartiment des personnes étrangères au transport des produits sanguins.
Le véhicule ou compartiment chargé de produits doit être verrouillé ou doit assurer, d'une autre manière, aux produits transportés une protection contre tout déchargement illégal ou vol.

Hors ligne zeldaco1

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 60
  • Sexe: Femme
  • Ambulancière ...
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #10 le: 19 août 2005, 12:33:07 »
Salut, dans ma boite précédente, c'était mon lot d'en transporter en vsl ou en ambu... :P
Cela ne m'a pas empêché de discuter avec l'EFS, pour que perso, les conditions de sécurité et d'hygiène max soient respectées, même si je savais que c'est interdit...
Inter-changer les pains de glace, le protéger avec 3 feuilles de papier-bulle, etc... ils prêtent, ou donnent !
Ce sont eux qui me l'ont appris (tant qu'à être dans l'illégalité, qu'on ait ça à notre décharge ! hygiène et sécurité).
Prélèvements et culots, même combat.
CARTON ROUGE : à un certain hosto dans lequel, la nuit on ne peut joindre la personne de garde et où l'on dépose les tubes (qui sortent de la glacière) dans un panier placé au-dessus d'un radiateur ! ça me dépasse...  :-\

manualex44

  • Invité
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #11 le: 19 août 2005, 22:59:21 »
Tiens ça c'est drôle  ;) ..
A l'époque où je bossais dans un très grand CHU, il m'arrivait de prendre des poches de sang et de les emmener en VSL dans une annexe du CHU, à plus de 16 kms... juste dans une boite blanche en polystyrène, parfois si cela urgeait, on prenait même une VLM ... et encore même on faisait aussi du transport d'organes et le chirurgien dans la VLM pour l'amener récupérer un organe et retour au CH pour transplantation et tout ça en glacière.
Et pour finir, il m'est même arrivé d'être missionné pour prendre en charge sur le quai d'un TGV un organe pour le ramer dardare au CHU !!!
C'est fou ça !   :-X 
Aujourd'hui tout a changé, des sociétés de transports se sont spécialisées et il faut :
- des chauffeurs "Coursier Médical" formés au transport de produits sanguins labiles par un organisme agréé.
- l'utilisation de triples emballages homologués pour le transport de matières infectieuses.
- des Véhicules réfrigérés pour le transport à température dirigée et équipés de kit de désinfection pour la sécurité lors du transport de sang.

Hors ligne pttneil

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 8
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #12 le: 12 décembre 2006, 21:30:40 »
Bonsoir
Et ce qu’il existe un métier spécifique pour le transport d'organes ?

Hors ligne SMUR

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1386
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier-SMUR
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #13 le: 12 décembre 2006, 22:06:10 »
Pas en 2006 à ma connaissance  ???
désolée de ne pouvoir t'éclairer :-\cir

Mais tout évolue, lire les infos de ce site http://acquispro.com/notre-mission
ACQUIS PRO a été créée par des professionnels du transport, de la santé et de la formation pour développer le métier : Messager du transport de Produits Sanguins Labiles et produits d’origine humaine.

Des textes à lire http://www.colhemato.fr/lois/

Hors ligne louzou03

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 114
  • Sexe: Femme
  • DEA + TAXI
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #14 le: 13 décembre 2006, 00:20:37 »
Salut, ;)
Je sais que le transport de sang n'est pas un métier spécifique car je vois parfois des concurrents en faire. Je sais que dans mon entreprise on n'en fait pas.  ^-^

Par contre le transport d'organes a une procédure très rigoureuse à respecter et qui n'est pas à la portée de toutes entreprises paramédicales... ::)  http://www.trans-medi-service.fr/services.html  Trans-Médi-Service est une société de Transport spécialisée dans le domaine médical. Son siège social est situé en juxtaposition avec le CHRU de Lille - Le domaine d’activité de Trans-Médi-Service comprend :
- le transports d’échantillons de diagnostic
- le transports de produits infectieux soumis à la réglementation ADR
- le transports de produits sanguins labiles ou stables
- le transports de produits pharmaceutiques
- le transports de matériel et de dispositifs médicaux et chirurgicaux
- le transports de documents médicaux

Trans-Médi-Service dispose dans son effectif d'un attestataire de capacité de transport de marchandises et de personnes, d'un conseiller à la sécurité, et d'un Responsable Assurance Qualité. Trans-Médi-Service est référencé dans le cadre du plan de la continuité des services.
Toutes nos prestations sont effectuées dans le respect des normes et des textes en vigueur, dont notamment :
- Arrêté ADR relatif au transport des marchandises dangereuses par route.
- Arrêté portant homologation du règlement de l’agence française du sang relatif aux caractéristiques des produits sanguins labiles.
- Arrêté relatif à la bonne exécution des analyses de biologie médicale.
- Décret relatif à l’évaluation des risques.
- Arrêté portant homologation du règlement relatif aux bonnes pratiques de transport des prélèvements, produits et échantillons issus du sang humain.
- Décret relatif aux conditions de transmission de prélèvements biologiques aux laboratoires d’analyses de biologie médicale.
- Circulaire DGT 2007/18 du 18/12/2007 relative à la continuité de l'activité des entreprises et aux conditions de travail et d'emploi des salariés du secteur privé en cas de pandémie grippale.
- Article R 311-1 du Code de la Route modifié par décret n°2007-786 relatif aux catégories des véhicules d'intérêt général bénéficiant de facilités de passage.

Hors ligne kikitoul

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 174
  • Sexe: Homme
  • Etudient infirmier, ancien ambulancier.
    • Voir le profil
    • Les fourneaux de Kikitoul
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #15 le: 17 janvier 2007, 23:31:13 »
J'ai vu vendredi dernier sur Paris un véhicule rouge type kangoo avec une rampe de gyro rouge également et un deux tons aigüe passer à fond dans un carrefour sans se soucier de la couleur des feux. Il y avait inscrit sur le véhicule "transport de sang et d'organes".
Vous en avez déjà entendu parler ?
Je trouve l'association gyro rouge / deux tons des plus surprenantes car la couleur des gyro des véhicules d'urgence c'est le bleu ??

Hors ligne SMUR

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1386
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier-SMUR
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #16 le: 18 janvier 2007, 21:15:04 »
Eh bien mon cher kikit, je fus aussi surpris que toi et aux dires de certains de mes collègues ceci ne serait pas vraiment règlementaire car ils devraient être sous escorte de police pour des transports d'organes afin de devenir VIGP, et que la rampe rouge serait seulement pour être vu mais que le 2tons est interdits car seul ils ne sont que des véhicule d’intérêt général bénéficiant d'une facilité de passage.

Citer
Article R311-1 du Code de la route (Version en vigueur au 11 juillet 2014) :
[.................]
6. 4. Véhicule d'intérêt général : véhicule d'intérêt général prioritaire ou bénéficiant de facilités de passage ;

6. 5. Véhicule d'intérêt général prioritaire : véhicule des services de police, de gendarmerie, des douanes, de lutte contre l'incendie, d'intervention des unités mobiles hospitalières ou, à la demande du service d'aide médicale urgente, affecté exclusivement à l'intervention de ces unités et du ministère de la justice affecté au transport des détenus ou au rétablissement de l'ordre dans les établissements pénitentiaires ;

6. 6. Véhicule d'intérêt général bénéficiant de facilités de passage : ambulance de transport sanitaire, véhicule d'intervention d’Électricité de France et de Gaz de France, du service de la surveillance de la Société nationale des chemins de fer français, de transports de fonds de la Banque de France, des associations médicales concourant à la permanence des soins, des médecins lorsqu'ils participent à la garde départementale, de transports de produits sanguins et d'organes humains, engin de service hivernal et, sur autoroutes ou routes à deux chaussées séparées, véhicule d'intervention des services gestionnaires de ces voies ;


Citer
Sang urgent, mais pas prioritaire  :o
La Dépêche du Midi Publié le 20/09/2004  :P
Santé. A la clinique du Château, la vie d'une patiente dépendait du sang que son médecin attendait en urgence. Le livreur a été retardé par une patrouille.
«Je suis victime d'un vide juridique. Enfin, moi c'est pas grave. Mais les vingt minutes que j'ai perdues sur le pont Neuf à cause du policier qui m'a verbalisé auraient pu coûter la vie à quelqu'un.»

En dépit des 135 € d'amende, Michel Pasquet aurait passé cet incident (le premier en six ans d'exercice) sous silence s'il n'avait scandalisé le Dr Michel Nadrigny, le médecin qui lui avait commandé du sang en urgence, le 7 septembre, pour une patiente victime d'une hémorragie digestive grave à la clinique du Château.
Ce jour-là, le médecin avait pris soin de préciser sur le bon qu'il s'agissait d'une «demande vitale». Mais cette mention et les explications du responsable de « Courses inter laboratoires» n'ont pas convaincu le représentant de la police nationale.

«En général, je mets entre 20 et 25 minutes entre le coup de fil et la livraison. Je ne pouvais pas me mettre dans les embouteillages alors que la vie d'une personne était en jeu. J'ai donc pris le chemin le plus court en empruntant le couloir des bus sur le pont Neuf. Le problème, c'est que nous ne sommes pas considérés comme véhicule d'urgence. Enfin, heureusement, la personne est sauvée.»
Cet incident n'en pose pas moins la question du statut des véhicules qui participent à la permanence des soins. «Elle se pose depuis trente ans, soupire François Destruel, le directeur de l'Établissement français du sang pour les régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon. Ces véhicules n'ont pas plus de droit que vous et moi. Il y a vingt ans, on s'en est énormément ému. Mais rien n'a changé malgré nos actions. La plupart du temps, les forces de l'ordre sont compréhensives.» Oui, mais pas toujours.

La préfecture n'a pas souhaité communiquer sur le sujet. Néanmoins, le débat mérite d'être posé... à charge pour François Destruel d'en relativiser l'enjeu.
« Ce genre d'urgences est ce qui nous ennuie le plus. Mais elles ne concernent qu'un à deux transports par semaine.
Le plus souvent, les opérations sont planifiées ce qui nous laisse 6 à 24 heures pour nous retourner.»
Ainsi, les données sont claires. Aux parlementaires de décider si l'idée de se faire du mauvais sang une à deux fois par semaine est acceptable en terme de santé publique.

Vide juridique à combler  8) (FAIT)
Un décret du 11 mars 2004 a étendu la notion de «véhicules prioritaires bénéficiant d'une facilité de passage» aux associations médicales concourant à la permanence des soins. Problème, les sociétés CIL et Latour qui se partagent le marché toulousain sont privées. La députée Bernadette Paix a promis d'alerter le ministre de la Santé et le ministre des Transports.
Béatrice Dillies

Hors ligne yianis

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 237
  • Sexe: Homme
  • ambulancier CCA (reconverti)
    • Voir le profil
    • sos112
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #17 le: 10 février 2007, 15:53:44 »
sur paris,il y'a une société qui s'appelle "urgences greffes"qui roule en VOLVO break avec rampe type SAMU et deux tons,mais j'en sais pas plus,jamais eu le temps de discuté avec,je n'étais pas assez rapide !!

Hors ligne rom1d29 sang/greffes spv

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 1
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #18 le: 28 septembre 2007, 04:36:54 »
J'ai vu vendredi dernier sur Paris un véhicule rouge type kangoo avec une rampe de gyro rouge également et un deux tons aigüe passer à fond dans un carrefour sans se soucier de la couleur des feux. Il y avait inscrit sur le véhicule "transport de sang et d'organes".
Vous en avez déjà entendu parler ?
Je trouve l'association gyro rouge / deux tons des plus surprenantes car la couleur des gyro des véhicules d'urgence c'est le bleu ??

bonjour
je suis à l'exploitation nuit de cette société et la couleur rouge des gyrophares nous avez (à l'époque) été imposée par la préfecture qui aujourd'hui nous a donné l'autorisation pour des rampes bleus.
Nous sommes donc assimilés prioritaire (VIGP) par rampe bleu et 2 tons samu pour nos urgences vitale sang, organes ou service des greffes.
Pour renforcer la sécurité des transports le préfet de police nous donne (à la demande) une escorte police en plus si cela est nécessaire.
Pour reprendre ce qui a été dit plus haut, le métier de transporteur spécialisé sang et/ou organes existe, c'est un "Messager" et il faut remplir certaines conditions en fonction des postes disponibles à pourvoir (transport simple, urgence vitale, transport organes, services des greffes)
Et oui, aujourd'hui il n'existe que 2 sociétés spécialisé sur paris IDF mais il doit en exister sur Bordeaux et Lyon et ailleurs sur le territoire.

requinblanc04

  • Invité
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #19 le: 28 septembre 2007, 10:01:36 »
Wouaa, le préfet vous a exonéré du respect du code de la route ?

Rappel : même avec un bleu/2 tons on passe pas comme un dingue à un carrefour sans s'assurer que l'on peut le faire sans mettre en danger la vie d'autrui et ou celle des autres usagers de la route.  >:(

ceci dit merci de tes précisions rom1d29 sang/greffes spv
 

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3083
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #20 le: 28 septembre 2007, 18:09:43 »
J'ai vu vendredi dernier sur Paris un véhicule rouge type kangoo avec une rampe de gyro rouge également et un deux tons aigüe passer à fond dans un carrefour sans se soucier de la couleur des feux. Il y avait inscrit sur le véhicule "transport de sang et d'organes".
Vous en avez déjà entendu parler ?
Je trouve l'association gyro rouge / deux tons des plus surprenantes car la couleur des gyro des véhicules d'urgence c'est le bleu ??
bonjour
je suis à l'exploitation nuit de cette société et la couleur rouge des gyrophares nous avez (à l'époque) été imposé par la préfecture qui aujourd'hui nous a donné l'autorisation pour des rampes bleus.
nous sommes donc assimilé prioritaire par rampe bleu et 2 tons samu pour nos urgences vitale sang, organes ou service des greffes.
Pour renforcer la sécurité des transports le préfet de police nous donne (à la demande) une escorte police en plus si nécessaire.
Pour reprendre ce qui étais dit plus haut le métier de transporteur spécialisé sang et/ou organes existe, il faut certaine condition en fonction des postes disponible (transport simple, urgence vitale, transport organes, services des greffes)
Et oui il n'existe que 2 sociétés spécialisé sur paris rp

Prioritaire sans escorte, Non... Facilité de passage, Oui... gaffe dans le val d'oise, les motards vous ont dans le collimateur (le mème que le notre en fait ! lol )

Et je connais l'urgence de certaines de tes missions car j'ai été à ton poste il y a quelques années, du temps du créateur de la société... J'avais eu le tout premier Jumper Tri-température  ;)

Hors ligne JC69

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 126
  • Sexe: Homme
  • cca et pour longtemps?
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #21 le: 26 novembre 2007, 19:46:43 »
Bonsoir,
hormis les ch sur Lyon les transports de sang se font par les AP en contrat avec les cliniques (avec un tarif préférentiel !!)
De plus, 40 à 45% des transports se font par taxi (aberrant !!) concernant l'urgence  :o  on utilise 1 assu pour 1 urgence extrême (le patient est sur la table) donc gyro et 2 tons à la demande de la clinique ; voilà c'est comme ça ! bonne chance à ceux qui veulent monter leur boite dans ce type de transport !

Code de la santé publique - Version en vigueur au 26 juillet 2005
    Partie réglementaire
        Sixième partie : Établissements et services de santé
 Livre III : Aide médicale urgente, permanence des soins, transports sanitaires et autres services de santé
                Titre Ier : Aide médicale urgente, permanence des soins et transports sanitaires
                    Chapitre II : Transports sanitaires
                        Section 1 : Agrément des transports sanitaires
                            Sous-section 2 : Transports sanitaires terrestres
                                Paragraphe 2 : Objet de l'agrément.

Article R6312-14
Seules les personnes titulaires de l'agrément délivré pour l'accomplissement de l'une et l'autre catégories de transports mentionnés à l'article R. 6312-11 sont autorisées à mettre en service des véhicules sanitaires légers de la catégorie D mentionnée à l'article R. 6312-8.

Le nombre de ces véhicules ne peut toutefois excéder le double de celui des ambulances détenues par le titulaire de cet agrément.
Le véhicule sanitaire léger est réservé au transport sanitaire de trois malades au maximum en position assise.
Il peut être utilisé pour le transport de produits sanguins labiles.
Il peut transporter simultanément un malade et les produits sanguins labiles qui lui sont destinés.

                    Chapitre II : Transports sanitaires
                        Section 1 : Agrément des transports sanitaires
                            Sous-section 2 : Transports sanitaires terrestres
                                Paragraphe 1 : Conditions de délivrance de l'agrément.

Article R6312-8
Les véhicules spécialement adaptés au transport sanitaire ressortissent aux catégories suivantes :

1° Véhicules spécialement aménagés :
a) Catégorie A : ambulance de secours et de soins d'urgence "ASSU" ;
b) Catégorie B : voiture de secours aux asphyxiés et blessés "VSAB" ;
c) Catégorie C : ambulance ;

2° Autres véhicules affectés au transport sanitaire terrestre :
- catégorie D : véhicule sanitaire léger.

Les normes minimales de chacune de ces catégories de véhicules sont déterminées par arrêté du ministre chargé de la santé en ce qui concerne les catégories A, C et D et du ministre de l'intérieur en ce qui concerne la catégorie B.

                                Paragraphe 2 : Objet de l'agrément.

Article R6312-11
L'agrément est délivré pour l'accomplissement des transports sanitaires des malades, blessés ou parturientes effectués :
1° Dans tous les cas, au titre de l'aide médicale urgente ;
2° Au surplus, le cas échéant, aux transports effectués sur prescription médicale




Hors ligne JC69

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 126
  • Sexe: Homme
  • cca et pour longtemps?
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #22 le: 23 décembre 2007, 14:31:03 »
je rapelle que des taxi font ce job!!(vous allez croire que j'ai la haine envers eux!...yes on depasse les fondements du sanitaires et paramedicales)manquerait plus que l'on fasse leur boulot c'est dejà fait!!je vais lancer 1 topic sur ce sujet et essayer de piger leur nouveau job!(dyalise,transport de sang,conduite en crf,chimio,radiotherapie,sortie d'hospit.,et bientot accident du travail!!..)bon je vais lancer le sujet:

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3083
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #23 le: 23 décembre 2007, 17:37:22 »
Le greffon en taxi,c'est chaud quand meme,quand on connait l'urgence afferente a une transplantation!  ??? Ce sont le plus souvent des véhicules équipés de sirene qui effectue ces transports (ambulance,vl smur,gendarmerie,société spécialisé...) et parfois sous escorte policiere selon le trajet et le delai imparti... Jamais vu un tacos faire ça par chez nous!  :-X

Hors ligne kermit

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 39
  • Sexe: Homme
  • Infirmier, ISPV, MNPS
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #24 le: 23 décembre 2007, 17:44:15 »
Le greffon en taxi,c'est chaud quand meme,quand on connait l'urgence afferente a une transplantation!  ??? Ce sont le plus souvent des véhicules équipés de sirene qui effectue ces transports (ambulance,vl smur,gendarmerie,société spécialisé...) et parfois sous escorte policiere selon le trajet et le delai imparti... Jamais vu un tacos faire ça par chez nous!  :-X

salut

je me pose la question de la viabilité d'une telle activité sur des centres de transplantations de moyenne importance.

c'est dur de dire ça mais il faut que l'activité soit à minima "rentable". je ne vois guère qu'une société d'AP capable de mobiliser un vecteur type ASSU pour assurer ponctuellement cette mission

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3083
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #25 le: 23 décembre 2007, 17:54:13 »
Les sociétés qui font ça en région Parisienne effectue egalement des transports de tubes pour les labos (beaucoup plus frequent!),les culots de sang (d'un coté des tournées journalieres,de l'autre des culots en urgence) et tout ce qui peut trainer en transport autour de ça pour survivre! Les greffons restent en fait assez exceptionnels.

Effectivement,autant demander à une société d'ambulances! Et bien qu'il y est 3 sociétés spécialisées par chez nous,il est frequent que par exemple la réa passe par le 15 qui nous missione ensuite pour des prelevements en vue d'examen extremement urgent (pour tester les compatibilités). Alors si en plus tout ceci se passe en Province et que les greffons dans l'année se comptent sur les doigts des 2 mains,aucun interet éonomique,a la limite,la boite d'ambu locale peut se faire une petite activité annexe avec un véhicule dédié,ca peut toujours faire de la pub et changer un peu du quotidien.

Hors ligne kermit

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 39
  • Sexe: Homme
  • Infirmier, ISPV, MNPS
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #26 le: 23 décembre 2007, 18:05:00 »
merci pour les précisions pour ce qui se fait sur la RP j'apprends des trucs là

je comprends mieux comment ils peuvent vivre de leur activité

merci

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3083
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #27 le: 23 décembre 2007, 18:27:20 »
Bah y'a pas de quoi!  ;) D'autant que j'ai travaillé pour une des ces sociétés il y a déjà quelques années,je connait donc un peu le sujet. J'ai déjà pensé moi-meme à me lancer dans cette activité,mais la concurence est rude pour un potentiel de travail assez limité!  :-X

Hors ligne JC69

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 126
  • Sexe: Homme
  • cca et pour longtemps?
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #28 le: 24 décembre 2007, 14:01:40 »
hello rusty je parlais des taxis uniquement sur transport de sang et culots!et deja c'est trop!!a savoir en anecdote 1 taxi ne m'a pas laisse sa place sur 1 urgence al efs mais bon on va pas se battre pour 2/3 culots de sang! :armefeu1: :pascontent: :pascontent:

Hors ligne mordav

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 54
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #29 le: 26 décembre 2007, 20:58:47 »
salut
je bossais dans une societe du nord ou un vehicule etait a disposition pour l EFS,mais aussi pour transporter les chirurgiens qui accompagnes les organes jusqu'a l'aeroport ou CH demandeur.
Le vsl avait un gyro magnetique et souvent une escorte motocycliste.
Est ce legale ? je ne penses pas mais bon !!!!!!

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3083
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #30 le: 27 décembre 2007, 10:26:47 »
En escorte,pas de soucis,tu serais meme prioritaire avec ta caisse perso!  :P Sans escorte,c'est illegal de rouler au bleu avec un vsl...

Hors ligne kazana

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 1
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #31 le: 03 janvier 2008, 15:41:10 »
Bonjour,

Je suis juriste marchés publics, et c'est moi qui passe les contrats pour les transports d'organes de tous les hôpitaux de l'AP-HP. Nous avons un contrat pour les transports d'organes par route, et un contrat pour les transports d'organes par avion et hélicoptère. Je souhaitais savoir qui attribuait aux sociétés de transport  la licence de transport d'organe, et comment faire pour l'obtenir ?

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3083
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #32 le: 03 janvier 2008, 18:53:01 »
Rien,nada,aucune autorisation préalable... Du moins c'etait comme çà du temps ou je le faisais,je doute que ça ait changé  ::)

Hors ligne kermit

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 39
  • Sexe: Homme
  • Infirmier, ISPV, MNPS
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #33 le: 03 janvier 2008, 20:39:30 »
salut

pour équiper un véhicule d'un bleu magnétique et d'un pin pon il doit y avoir mention sur la garte grise du véhicule

cette mention s'obtient après dépôt de dossier argumenté en Préfecture

c'est comme celà que des médecins SP et des infirmiers SP ont des bleus sur leurs véhicules perso

sans autorisation préfectorale là c'est hors clous

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3083
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #34 le: 04 janvier 2008, 12:57:03 »
Les véhicules de transport de sang et d'organes n'ont officiellement le droit aux bleux et trois-tons que depuis juillet 2007!  :o Ils sont classé en vehicules à facilité de passage,comme une ambulance... Tout les breaks gris avec des rampes ou camionnette rouge ressemblant a des VL sp filant toutes sirenes hurlantes etaient donc dans la plus grande illegalité avant cette date!! Ridicule au vu de l'urgence de certaines missions (je me souviens encore de transport de sang pour le bloc operatoire ou la patient pissait le sang,eloigné d'une bonne trentaine de bornes de l'EFS,avec en tout et pour tout le klaxon et les warnings!  :-X Et ce genre de galere etait quasi-quotidienne!)

Au pire,tu devrais te renseigner aupres de la ddass,si un organisme doit s'occuper de çà (hors pimpom et code de la route) ca doit etre eux  ???

A mon époque,l'EFS demandait certains protocoles,une charte en fait,avant de travailler avec une société. Mais point d'agrement  ou d'autorisations d'exercer (a part la fameuse license de transport de marchandise que le gerant doit avoir,mais c'est valable pour tout type de sociétés de transport).

En gros,rien a voir vec une société d'ambulances qui elle doit repondre à certaines normes,avoir un certain materiel et personnel avant d'avoir son agreement avec ensuite une autorisation par véhicule (si tu voulais faire la comparaison...)

Hors ligne JRI

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 1
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #35 le: 15 juillet 2008, 09:29:38 »
Bon, je vais essayer de faire de mon mieux.

Mon client pour le transport est Flash Europe. Il travaille avec l'ensemble des EFS entre autre. Le siège est à Metz. Si vous voulez plus d'info contactez le de la part de J.R.I (si besoin me demander le nom d'un interlocuteur).

Il utilise des véhicule avec système réfrigérer et surveillance de température. Il peut vous sortir la courbe de température et vous préviens dés la réception si il y a eu un dépassement et durant combien de temps. De plus, il a des enceintes auquel il leur a fait une cartographie. Il fait des tournées programmées mais peut faire en cas d'urgence.

J'ai aussi la société BIOAACT à Dijon. Ils font pareil que Flash Europe mais pas au niveau national. Structure plus petite.

Dans tous les cas, dans le cadre du transport à température dirigée, les véhicules doivent être équipés de dispositifs d'enregistrement des températures en fonction du temps. Ces dispositifs d'enregistrement sont à préférer aux indicateurs qui n'indiquent une excursion qu'au-delà des limites sans apporter d'information sur la durée d'excursion.

Personnellement, je commercialise des enregistreur spécialisé dans le transport et le stockage. Mon secteur est le quart nord-est mais nous couvrons la France.

Donc, si vous voulez plus d'info, consultez le site suivant pour la traçabilité et la surveillance de température et pour m'envoyer un message : [email protected]

Voilà, bonne journée et @ bientôt.

Hors ligne monsieur fernand

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 124
  • Sexe: Homme
  • ambulancier D.E.
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #36 le: 17 août 2008, 21:05:49 »
Slt
les ambulanciers privés oublient la loi  !!!!!!!!!! les véhicules de transport sanitaire ne doivent servir qu'exclusivement à cet effet ... dixit le code de la santé publique, donc transport de sang ou d'organe en vsl ou en ambu c'est interdit, ma société le fait pas mais les contractants hospitaliers se gênent pas ... pourvu qu'il n'arrive rien !!!

Hors ligne ouin_ouin

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 702
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #37 le: 18 août 2008, 06:27:31 »
Es-tu sur de toi ? As-tu des infos précises sur le sujet ?

Hors ligne J.R.

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1721
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #38 le: 19 août 2008, 22:31:17 »
C'est un transport de matière dangereuse qui nécessite un permis de ce style là !




Hors ligne monsieur fernand

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 124
  • Sexe: Homme
  • ambulancier D.E.
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #39 le: 20 août 2008, 22:43:53 »
Demandez aux ambulanciers du pas de calais, la pref' et la DDASS du pas de calais ont fait 1 grand rappel la dessus, et je vous rappelle que dixit le code de la santé publique, les véhicules de transport sanitaire sontEXCLUSIVEMENT réservé à cet effet ceux qui ont leur diplome d'ambulancier devraient le savoir

Hors ligne grizzly

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 68
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #40 le: 22 août 2008, 14:58:39 »
bonjour,

quelqu'un a t'il le texte sur l'interdiction de transport du sang dans un VSL ou une ambu par hazard ?

cdt grizzly

Hors ligne ouin_ouin

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 702
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #41 le: 22 août 2008, 17:07:15 »
bonjour,

quelqu'un a t'il le texte sur l'interdiction de transport du sang dans un VSL ou une ambu par hazard ?

cdt grizzly

À mon humble avis, il n'y en a pas

Hors ligne monsieur fernand

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 124
  • Sexe: Homme
  • ambulancier D.E.
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #42 le: 22 août 2008, 18:33:48 »
dans un premier temps il est précisé dans le code de la santé publique : que les véhicules sanitaires sont exclusivement dédiés à cet effet ( je crois pas que le transport de sang fasse l'objet d'une prescription médicale de transport !! ) donc ...... suffit de comprendre et d'appliquer  la phrase, deplus la plupart des compagnie d'ambu transportant du sang le font mal ( juste dans un carton estampillé sang humain pour mon secteur au moins !! )

Hors ligne ouin_ouin

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 702
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #43 le: 23 août 2008, 10:31:12 »
tu peux me sortir le numéro du code de la santé publique qui dit ça STP ?

Hors ligne J.R.

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1721
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #44 le: 23 août 2008, 10:53:45 »
Citation de: extrait de l’article L6312-1 du Code de la santé publique
Constitue un transport sanitaire, tout transport d'une personne malade, blessée ou parturiente, pour des raisons de soins ou de diagnostic, sur prescription médicale ou en cas d'urgence médicale, effectué à l'aide de moyens de transports terrestres, aériens ou maritimes, spécialement adaptés à cet effet.

Citation de: Extrait de l’article R6312-14 du code de la santé publique
Le véhicule sanitaire léger est réservé au transport sanitaire de trois malades au maximum en position assise.
Il peut être utilisé pour le transport de produits sanguins labiles.
Il peut transporter simultanément un malade et les produits sanguins labiles qui lui sont destinés.


Pour compléter :

Citation de: Extrait de l'article R311-1 du code de la route
- véhicule d'intérêt général bénéficiant de facilités de passage :
ambulance de transport sanitaire, véhicule d'intervention d'Electricité de France et de Gaz de France, du service de la surveillance de la Société nationale des chemins de fer français, de transports de
fonds de la Banque de France, des associations médicales concourant à la permanence des soins, des médecins lorsqu'ils participent à la garde départementale, de transports de produits sanguins et d'organes humains, engin de service hivernal et, sur autoroutes ou routes à deux chaussées séparées, véhicule d'intervention des services gestionnaires de ces voies ;

Hors ligne ouin_ouin

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 702
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #45 le: 23 août 2008, 11:08:08 »
Pfffffff  t'as cassé tout mon plan, t'es pas drôle !!!!!
 :bisous28:

Hors ligne monsieur fernand

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 124
  • Sexe: Homme
  • ambulancier D.E.
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #46 le: 23 août 2008, 15:01:33 »
ben dans le pas de calais la préfecture te l'interdit formellement

je persiste mais je vous ramenerais l'article qui l'interdit sur ce département ( certes si particulier lol )

mais bon .... avant de transporter du sang, ami ambulanciers, je crois qu'on ferrait mieux de réhausser une image de marque ternie et de laisser ce type de transport à des sociétés spécialisés, perso le carton de culot sanguins dans le coffre du VSL je suis pas fan !!

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3083
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #47 le: 23 août 2008, 18:29:59 »
Là ou il faut etre lucide,c'est que sur certains secteurs,une société basée uniquement sur le transport de produits sanguins ou de greffons ne serait que peu viables. Je ne suis meme pas sur qu'il y aurait de quoi payer le credit d'un vehicule destiné uniquement à ces transports dans le cadre d'une activité annexes pour,par exemple,une société d'ambulances (je ne parle meme pas de qui prends le volant de ce vehicule au pied levé  ??? )

La plupart des sociétés "specialisées" n'utilise que de simples berlines sans amenagement specifiques,voir des petits fourgons.

Hors ligne J.R.

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1721
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #48 le: 23 août 2008, 20:07:09 »
Pas sur de ce que tu avances... demandes leur : http://www.360degresservices.com/index.php
7000 transports par mois... je connais que très peu d'ambulanciers qui ont un tel volume ! Et regarder leur tracabilité, véhicule...

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3083
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #49 le: 24 août 2008, 14:54:26 »
Pas sur de ce que tu avances... demandes leur : http://www.360degresservices.com/index.php
7000 transports par mois... je connais que très peu d'ambulanciers qui ont un tel volume ! Et regarder leur tracabilité, véhicule...

Je les connais,je les vois tout les jours et j'ai travaillé dans une boite concurrente...  ::) C'est bien ce que je dis,ce ne serai pas viable sur certains secteurs. Ils sont implantés sur le 92,departement ou il y a un hopital tout les 10kms et arrosent aussi Paris inta-muros,forcement il y a une quantité de transports a assurer. De plus,ils ont un quasi-monopole... Monte la meme société ne serai-ce qu'en Normandie,je suis pas sur que tu aurais le meme volume d'activité!  ::)

Hors ligne grizzly

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 68
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #50 le: 24 août 2008, 16:17:58 »
Bonjour,

oui, je pense que monter une boite de ce type sur Cucuron ou Dubourg n'est pas très logique, il faut avoir a proximité (entre 25 et 30km max) une grande ville comme marseille, lyon bordeaux, strasbourg, paris ...
une étude de marché s'impose largement avant de se lancer la dedans.
Mais comment faire cette étude logiquement et avec les bons interlocuteurs ?
Après la question est de se positionner en transport de sang et d'organe urgent ... les deux questions sont
en premier la cat B sur la CG ou la recherche de clients ???

reflexion a faire.

cdt grizzly

Hors ligne J.R.

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1721
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #51 le: 25 août 2008, 22:40:20 »
Oui Grissly, c'est ça.

Ok Rusty, mais avoue que la Normandie n'est pas un bon exemple, sauf si c'est pour du vétérinaire...  ;D

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3083
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #52 le: 26 août 2008, 12:28:38 »
c'est juste un exemple pour dire que sans grosse concentration hospitalière, dur-dur de faire son beurre (Voir même simplement survivre) uniquement avec cette activité ;)

Hors ligne grizzly

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 68
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #53 le: 26 août 2008, 14:56:09 »
extrait de :  Arrêté du 24 avril 2002 portant homologation du règlement relatif aux bonnes pratiques de transport des prélèvements, produits et échantillons issus du sang humain

6.1. Le transport routier

Les articles L. 6312-1 et L. 6312-2 du code de la santé publique ainsi que les textes et les dispositions réglementaires s'y rattachant réservent exclusivement les véhicules sanitaires (véhicules de secours et de soins d'urgence, ambulances) au transport des personnes malades, blessées ou parturientes, pour des raisons de soins ou de diagnostic ou en cas d'urgence médicale. Par conséquent, le transport de produits dans ces véhicules sanitaires n'est pas autorisé

Hors ligne J.R.

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1721
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #54 le: 26 août 2008, 19:34:18 »
Merci pour cette réponse Grizzly, nous sommes bien d'accord. Le transport de produits, échantillons, greffes... est proscrit en ambulance, mais autorisé en VSL.

Hors ligne J.R.

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1721
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #55 le: 26 août 2008, 19:37:58 »
Pour les plus curieux, je met l'intégralité de cet arrêté en pièce jointe à ce message !

Hors ligne grizzly

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 68
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #56 le: 26 août 2008, 22:36:55 »
bonsoir,

J'ai eu la DDASS cet après midi, justement pour éclaicir tout ca.

en VSL c'est autorisé, sauf quand il y a des patients et encore sauf si le sang transporté est au patient.

cdt grizzly

Hors ligne J.R.

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1721
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #57 le: 26 août 2008, 22:50:52 »
 :dire:


Citation de: Extrait de l’article R6312-14 du code de la santé publique

Le véhicule sanitaire léger est réservé au transport sanitaire de trois malades au maximum en position assise.
Il peut être utilisé pour le transport de produits sanguins labiles.
Il peut transporter simultanément un malade et les produits sanguins labiles qui lui sont destinés.


Hors ligne J.R.

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1721
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #58 le: 02 septembre 2008, 10:09:08 »
Citation de: Extrait de l'article 12.5 de l'accord cadre du 04/05/2000
a)   Liste des tâches complémentaires
Personnel ambulancier

Type 1 :

- conduite de tous véhicules non sanitaires de moins de 10 places ;
- transport de corps avant mise en bière ;
- transport, livraison, installation et entretien du matériel médical.

Type 2 :

- funéraire, tâches d'exécution (porteurs,...) ;
- taxi (titulaire du certificat de capacité de taxi ou attestation équivalente).

Type 3 :

- régulation telle que définie dans la nomenclature des tâches ;
- autre activité funéraire (activité spécialisée) ;
- mécanique, réparation automobile.


Je ne vois rien qui fait état du transport de tubes...

Par contre, on peut aussi lire ceci :
Citation de: Extrait de l'article 12.5 de l'accord cadre du 04/05/2000
La prise en compte dans le salaire effectif des tâches complémentaires ou liées aux activités annexes peut se traduire par une majoration du taux horaire du personnel concerné ou par l'attribution à celui-ci d'une prime spécifique.

Et pour rappel :

Classification et nomenclature des emplois et des tâches spécifiques aux personnels des entreprises de transport sanitaire :

PERSONNEL OUVRIER - Ambulancier

L'ambulancier effectue le transport de malades, blessés ou parturientes avec des véhicules sanitaires conformément aux dispositions réglementaires et/ou assure la surveillance de la personne pendant le transport.

L'emploi comporte des opérations telles que :

- la conduite des véhicules sanitaires ;
- le relevage, brancardage, le portage, l'assistance et la mise en condition des patients, l'accompagnement de personne(s) à mobilité réduite ;
- la facturation et l'encaissement et/ou l'établissement des dossiers administratifs dans le cadre de la subrogation (et notamment facture ou annexe, prescription médicale ou " bons économats "), qui, par ailleurs, peut comporter l'établissement des formalités administratives hospitalières nécessaires à l'établissement de factures et au remboursement du transport ;
- le maintien en ordre de marche et l'entretien du matériel de la cellule sanitaire, dont la literie, au moyen des produits et matériels adéquats fournis par l'entreprise ;
- les nettoyages intérieur et extérieur ainsi que la désinfection du véhicule et du matériel ;
- la vérification et le maintien en ordre de fonctionnement des moyens de communication mis à sa disposition ;
- la vérification de la présence dans le véhicule, des documents et équipement réglementaires et/ou spécifiques ;
- la vérification du bon état de marche du véhicule et du matériel sanitaire en signalant au responsable les anomalies constatées, les dépannages courants de ces matériels ;
- la rédaction de la feuille de route ;
- l'entretien courant des véhicules (la vérification et la pression des pneus et les différents niveaux des véhicules, le contrôle des graissages et des vidanges afin qu'ils soient faits en temps utiles, les dépannages courants tels que le changement des fusibles ou des ampoules ..) ;

- d'autre part, en fonction des nécessités du service et en liaison avec le secrétariat, la régulation, ou le chef d'entreprise, la prise et la réception des appels téléphoniques pour enregistrer les demandes de transport afin de les satisfaire.
Dans le cadre de ses missions, l'ambulancier doit signaler par écrit à l'employeur ou au régulateur, ou tout responsable désigné par l'employeur, toute anomalie ou incident constaté sur le véhicule ou les matériels ainsi que toute difficulté rencontrée avec la personne transportée, sa famille ou le personnel des établissements de soins.

Il doit, avoir un comportement adapté aux besoins de la clientèle dans le respect des conditions d'exercice normal du métier et des règles de déontologie de la profession.

Il doit en toute circonstance, prendre toute mesure pour assurer la sécurité des personnes transportées et la bonne exécution de la mission. Les opérations (missions) exécutées dans le cadre de l'emploi doivent faire l'objet d'un compte rendu, tout particulièrement en cas de difficultés ou incidents rencontrés au cours de l'exécution des missions.

Lorsque l'ambulancier fait partie d'une équipe médicale, il exécute toutes les tâches qui lui sont demandées par les membres de l'équipe médicale et doit se conformer à ses directives sans, toutefois, accomplir d'actes médicaux qui sont du seul ressort de l'infirmier(ère) ou du médecin.

L'emploi d'ambulancier nécessite la possession du permis de conduire conformément aux dispositions réglementaires.

Dans le cadre de ses fonctions, l'ambulancier peut être amené, à titre accessoire et non habituel, à effectuer d'autres opérations que celles du transport sanitaire, telles que les transports d'enfants, les missions d'assistance ou d'assurance, les missions de " patrouilleurs " ou la mise à disposition de personnel ambulancier (manifestations sportives ou culturelles, notamment).

L'emploi défini ci-dessus comporte 2 niveaux :

Emploi référence A : ambulancier, 1er degré :

- fin de scolarité obligatoire, niveau 6 ou 5 bis de l'éducation nationale.

Emploi référence B : ambulancier, 2e degré :

- fin de scolarité obligatoire niveau 5 bis de l'éducation nationale, titulaire du certificat de capacité (CCA) ou le remplaçant, le DEA.

Les personnels ambulanciers peuvent, par ailleurs, être amenés à effectuer, à titre habituel, une ou plusieurs des tâches énumérées dans la nomenclature des tâches ci-dessous, sous réserve que leur contrat de travail, ou un avenant à celui-ci, le prévoie et qu'ils remplissent les conditions indispensables à l'exercice de ces dernières (possession des titres ou diplômes ou suivi des formations requises, notamment).

Nomenclature des tâches liées aux activités annexes des entreprises

Régulation, c'est-à-dire :
- coordonner l'ensemble des mouvements des véhicules et des personnels en fonction de l'organisation du planning et des impératifs de l'exploitation (service à la demande, anomalies) ;
- apporter toute information ou précision nécessaire à la compréhension et à la bonne exécution des missions ;
- assurer la liaison permanente avec les équipages en concertation avec le chef de bord ;
- assurer la liaison permanente avec la clientèle et informer la hiérarchie des éventuelles difficultés rencontrées au cours des prestations ;
- optimiser les trajets et itinéraires des véhicules ;
- centraliser et transmettre les éléments de facturation (dont, en particulier, factures et/ou annexes, prescriptions médicales, " bons économats ").

Conduite de tous véhicules non sanitaires de moins de 10 places.

Matériel médical : transport, livraison, installation et entretien.

Taxi (titulaire du certificat de capacité de taxi).

Funéraire : tâches d'exécution (transport de corps, porteurs).

Autres activités funéraires.

Mécanique, réparation automobile.

L'accomplissement des tâches susvisées dans les conditions fixées au précédent alinéa donne lieu à un complément salarial dans les conditions définies à l'article 12.5 du présent accord-cadre


Hors ligne grizzly

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 68
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #59 le: 17 octobre 2008, 18:56:14 »
Il a préciser et a déterminer s'il existe une liste de situations dites "urgentes" qui permettent l'utilisation "officielle" des avertisseurs spéciaux rendant le véhicule prioritaire avec facilité de passage  ::)

Il faut en premier lieux passer par là pour savoir si, créer une boite est viable uniquement dans ce domaine.

Quelqu'un dispose t'il de cela ?
des infos claires, précises et sérieuses qui viennent du service qui délivre les agréments pour les Catégories de véhicules sanitaire prioritaire sur les cartes grises :

Comme le prévoit le décret n°2007-286 lors de transport de sang et d'organes humains, l'utilisation de deux feux bleus clignotant et de la sirène trois tons et possible pour les véhicules affectés à cette mission.
Cette autorisation est délivré par le Directeur Départemental des Affaires Sanitaires et Sociales. L'utilisation de ces feux ne peut se faire que dans le cadre de la réalisation d'une mission de transports de sang ou d'organes humains à condition que l'urgence du transport soit établi.
Afin d'obtenir cette autorisation feux bleus il faut adresser une copie de la carte grise du véhicule, un extrait K.bis de la société mentionnant la réalisation de ce type de transport puis la matérialisation de l'autorisation sur la carte grise du véhicule.

Hors ligne J.R.

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1721
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #60 le: 21 octobre 2008, 13:05:28 »
Merci de ces précisions intéressantes mais qui en fait ne règle que partiellement la question. En effet :
- on se rend compte qu'il n'y a la pas de mesures nationales, puisque c'est le DRASS qui à son bon vouloir autorise ou non
- qui établi l'urgence du transport ? comment le vérifier ??

Hors ligne grizzly

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 68
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #61 le: 21 octobre 2008, 13:38:45 »
hé ben oui, c'est toujours précisé en réponse floue !!!
après il y a aussi la conscience individuelle, pas de gyro + 3tons pour un transport classique ...
Il faut faire comprendre que tout le monde n'est pas excité du bleu sur le toit, même s'il y en a et faire connaitre les règles au début.
C'est les mêmes problèmes que les ambulances privés, c'est neuf, cela fait peur à ceux qui doivent faire appliquer car ils ne savent pas si c'est des shérifs qui feront les demandes. :-\

Concernant la vérification et la qualification de l'urgence, tout dépend des déclarations de la personne qui demande le transport.

Mais ma question va plus loin :
on RÉQUISITIONNE pour un transport URGENT ta société, qui sera responsable en cas d'accident pour un transport qui se révèle non urgent après contrôle (police, gendarmerie, ddass, ...), et qui sera pénalement et civilement responsable : le requérant ou le transporteur ?
là est la question la plus grave à mes yeux !!!!






Hors ligne jp77

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1824
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #62 le: 21 octobre 2008, 18:44:07 »
Responsable tout trouvé, le chauffeur, car urgent ne veut pas dire, conduire comme un fou  :-\ comme le précise le CR "sans mettre en danger les autres usagers de la route" ; il faut donc faire très attention à tous les carrefours et en principe essayer de respecter le code de la route et puis il faut bien dire qu'on a qu'une vie et il vaut mieux prendre 5 minutes de plus mais d'être vivant a la fin de sa journée que ne ne pas arriver à destination avec le colis car cela ferait 2 morts  ???

Hors ligne grizzly

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 68
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #63 le: 21 octobre 2008, 19:00:58 »
oui évidement, mais ma question n'est pas la.

qui est responsable si la déclaration initiale de réquisition est fausse ? pour l'utilisation "abusive" des moyens de signalisation sonore et lumineuse lors d'un transport qui ne s'avère pas urgent ? malgré les déclarations au départ !! même si tu fais abstraction d'un accident, juste en cas de contrôle DDASS, police, gendarmerie, douanes etc ...

et je confirme, une foi de plus, je vais d'ailleurs dans ton sens, que c'est pas le requérant qui perd son permis de toute façon !

la question revient à savoir qui est responsable si un médecin déclare un transport urgent en ambu et qu'il ne l'est pas ... qui sera responsable ? la c'est lui, mais dans le cas ci dessus, c'est qui ? vu que le requérant n'est pas tout le temps un médecin !!!

Hors ligne jp77

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1824
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #64 le: 22 octobre 2008, 11:25:16 »
c'est le prescripteur qui est responsable, il faut qu'il mentionne le terme urgent sur sa demande de transport de produits sanguins et c'est le médecin après qui doit se débrouiller avec ses autorités de tutelles s'il y a un problème  ::)

Arrêté du 24 avril 2002 portant homologation du règlement relatif aux bonnes pratiques de transport des prélèvements, produits et échantillons issus du sang humain - JORF n°105 du 5 mai 2002 page 8703 - texte n° 129 
[............]

IV. - Opérateurs

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000592185

Une ou plusieurs des opérations mentionnées ci-dessus peuvent être réalisées par les opérateurs suivants :

a) Les établissements de transfusion sanguine

Ils peuvent réaliser avec leurs moyens techniques et humains propres l'ensemble des opérations de transport.
Ils peuvent confier une ou plusieurs des opérations de transport à une entreprise prestataire.

b) Les établissements de santé

Les établissements de santé peuvent assurer ou faire assurer par une entreprise prestataire une ou plusieurs des opérations de transport.
Seules des situations exceptionnelles peuvent justifier un transport de produits sanguins labiles entre des établissements de santé dans le respect des présentes bonnes pratiques.

c) Les prestataires de services

Lorsque les établissements de transfusion sanguine ou les établissements de santé confient une ou plusieurs des opérations de transport à des entreprises prestataires, la responsabilité de ces opérations incombe aux dites entreprises dans le cadre des contrats qu'elles ont passés avec les établissements expéditeurs ou des instructions qu'elles ont reçues de leur part.
Le recours à un prestataire peut être régulier ou exceptionnel.
Lorsque le recours à un prestataire est régulier, l'établissement de transfusion sanguine ou l'établissement de santé concerné doit passer un contrat avec ce prestataire. Ce contrat est établi dans les conditions prévues au paragraphe 1.2 des présentes bonnes pratiques.
Le recours exceptionnel à un prestataire se justifie par une situation d'urgence. L'établissement de transfusion sanguine ou l'établissement de santé doit donner des instructions au prestataire, établies dans les conditions prévues au paragraphe 1.3 des présentes bonnes pratiques.

Hors ligne J.R.

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1721
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #65 le: 22 octobre 2008, 13:37:15 »
Qui est le prescripteur ?
Sur quel support le prescripteur prescrit ?
Quel pouvoir a-t-il ?
Pourquoi ne pas parler du chauffeur déraisonnable ?

Je ne suis pas sur de tout comprendre en fait... si quelqu'un pouvait m'allumer la lumière !

Hors ligne jp77

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1824
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #66 le: 22 octobre 2008, 13:58:55 »
Il y a quelques années, travaillant dans une société ayant un contrat avec un hôpital, nous avons du transporter une prise de sang toutes les 3h00 dans un hôpital parisien et on n'avait que 20minutes pour faire ce transport,  :-\
A l'époque on avait qu'une lettre de l'établissement et cela nous a suffit lors d'un contrôle des forces de l'ordre car ces transports ont duré pendant une semaine

En cas d’urgence vitale, la procédure doit être validée et confirmée par le médecin prescripteur et envoyée par fax ou par e.mail, à l’adresse de l'entreprise de transport.
La demande doit être justifiée afin de permettre l’usage des moyens de signalisation d’urgence (gyrophares, avertisseurs spéciaux, clignotants…)  :ambu:

Hors ligne J.R.

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1721
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #67 le: 22 octobre 2008, 14:12:11 »
Oui mais quand est-il des sociétés de transports spécialisées dans "ces types de prise en charge" ?

Hors ligne jp77

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1824
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #68 le: 22 octobre 2008, 14:18:43 »
Si la loi les autorise d'avoir un giro et un 2 tons, donc ils doivent bien avoir un document écrit avec un tampon et une signature pour dire que c'est urgent, qu'en penses tu ?

Hors ligne pitchoune09

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 314
  • Sexe: Homme
  • ambulancier smur
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #69 le: 22 octobre 2008, 14:27:42 »
JP77 petite précision c'est une sirène 3 tons et non pas 2 tons qui est citée dans le décret mentionné par grizzly ;)

D’une manière générale, la durée du transport doit être la plus brève possible, l’objectif étant d’optimiser les délais d’interventions par le suivi en temps réel des transports.
Chaque chauffeur "messager" est formé pour la conduite dans les conditions d'une intervention urgente.
En cas d’urgence vitale, la procédure doit être validée et confirmée par le médecin prescripteur et envoyée par fax  ou par e.mail, à l’adresse de l'entreprise.
La demande doit être justifiée afin de permettre l’usage des moyens de signalisation d’urgence (gyrophares, avertisseurs spéciaux, clignotants…)
En cas de circulation difficile, une escorte de police ou de gendarmerie pourra être sollicitée.

Article R.311-1 paragraphe 6.6 du Code de la route :

6. 6. Véhicule d'intérêt général bénéficiant de facilités de passage : ambulance de transport sanitaire, [.....] , des associations médicales concourant à la permanence des soins, des médecins lorsqu'ils participent à la garde départementale, de transports de produits sanguins et d'organes humains, engin de service hivernal et, sur autoroutes ou routes à deux chaussées séparées, véhicule d'intervention des services gestionnaires de ces voies ;

Hors ligne grizzly

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 68
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #70 le: 22 octobre 2008, 14:46:59 »
J'ai bien lu et relu dans tous les sens se que le responsable de la DDASS m'a donné ... urgence établie ! cela reste pour moi très floue.

Une société spécialisée ne peut gérer et tenir que sur du transport urgent entre CH et EFS, c'est un exemple ; il lui faut donc pour survivre des contrats plus classiques, entre labo et divers services.

Elle n'aura donc pas toujours à faire à un médecin prescripteur pour ses demandes de transport, si un requérant, non médecin demande un transport urgent, cela couvre t'il réellement "l'urgence établie"  ??

il y aura des abus, c'est sur et certains !! autant d'un sens que d'un autre ...
d'où ma crainte des pouvoirs publics.

il est clair et très prévisible, que dans les premiers temps, ses sociétés vont faire grincer des dents et agacer pas mal de monde, elles rencontrerons les même problèmes que les sociétés d'ambu privés au début.

Hors ligne jp77

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1824
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #71 le: 22 octobre 2008, 14:52:05 »
comme tu le dis toi même grizzly, tout dépendra de qui demandera le transport et là il pourra peut être y avoir des abus  ::) c'est vrai que c'est flou, il n'y a qu'un médecin qui pourra déterminer si c'est urgent ou pas.

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3083
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #72 le: 22 octobre 2008, 23:04:34 »
Pour apporter un peu d'eau au moulin, les seules urgences avérés en matière de prélèvement biologique seront les culots de sang en vue de transfusion immédiate et les greffons, on est bien d'accord ? Allez, rajoutons les tubes de sang d'un potentiel donneur d'organes en vue de transplantation...

Et bien derrière tout ça, à chaque fois, il y aura un toubib (généralement un chir)!

Hors ligne J.R.

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1721
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #73 le: 22 octobre 2008, 23:41:24 »
Prenons l'extrême... un prélèvement x sur un patient hospitalisé en médecine tropicale, atteint d'une pathologie non identifiée... Pasteur attend le prélèvement en vue d'adapter la thérapie. Qui prescrit le transport urgent ? et que quel support ??

Hors ligne grizzly

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 68
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #74 le: 23 octobre 2008, 09:29:35 »
Exact J.R., j'ai eu le professeur kriessmann qui s'occupe du service des maladies infectieuses à l'hôpital civil de strasbourg, qui me confirme l'urgence réelle du transport de ses prélèvements ...
pour le support connu, SAMU, gendarmerie, police ...

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3083
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #75 le: 23 octobre 2008, 11:32:01 »
Prenons l'extrême... un prélèvement x sur un patient hospitalisé en médecine tropicale, atteint d'une pathologie non identifiée... Pasteur attend le prélèvement en vue d'adapter la thérapie. Qui prescrit le transport urgent ?

Tout betement le medecin responsable du patient ;)

Hors ligne J.R.

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1721
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #76 le: 23 octobre 2008, 12:21:56 »
Mais vous prenez l'exemple d'un ambulancier intervenant, mais qu'en-est-il de ses sociétés spécialisées ??

Hors ligne grizzly

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 68
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #77 le: 23 octobre 2008, 14:32:14 »
je pense que l'assimilation sera la même, c'est qu'une dérivation de l'aptitude ambulancière.
seul le véhicule change finalement à préciser que c'est pour un service unique : transport de sang et d'organes. (VIGAFP = Article R311-1
Modifié par Décret n°2009-497 du 30 avril 2009 - art. 2 -> § 6.6 ) les conditions d'exercice sont moindre car il n'y a pas de patient durant le transport.

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3083
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #78 le: 23 octobre 2008, 21:42:25 »
Pour avoir bossé il à quelques années pour une de ces sociétés parisiennes,je peux dire qu'il y à toujours un medecin demandeur derriere chaque urgence. je me souviens meme d'une nuit ou je devais faire un trajet assez long pour amener des culots à un bloc operatoire ou ca pissait la rage et ou j'ai eu directement le chir en ligne qui s'inquiétait de ne pas me voir arriver!  :-X

Hors ligne J.R.

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1721
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #79 le: 24 octobre 2008, 11:40:59 »
je pense que l'assimilation sera la même, c'est qu'une dérivation de l'aptitude ambulancière.
seul le véhicule change finalement à préciser que c'est pour un service unique : transport de sang et d'organes.

les conditions d'exercice sont moindre car il n'y à pas de patients durant le transport.

Mais quel est le support utilisé pour faire justifier l'urgence ? Il n'y a pas de PMT ??

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3083
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #80 le: 24 octobre 2008, 11:46:34 »
Non pas une PMT mais un bon de commande (Fax ou E.mail) du demandeur à l'EFS (si l'on prend l'exemple du culot de sang, le plus répandu). Il suffirait que l'urgence soit stipulé sur ce dernier...

Il y a forcement une trace écrite de la demande, car de toute façon l'hôpital paye cette commande à l'EFS.

On pourrait très bien également faire passer chaque demande urgente par le SAMU (qui en gère déjà quelques-unes) qui lui missionnerait un prestataire/transporteur. Vu le nombre de demandes réellement urgentes par jour sur un département, cela ne devrait pas représenter une charge de travail insurmontable  :)

Hors ligne grizzly

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 68
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #81 le: 24 octobre 2008, 12:06:33 »
oui, l'idée de passer par le SAMU serait pas mal et éviterait bien des abus inutiles en risques.
si le samu fait une réquiz par TPH, rien n'est signé !!!

pour le reste, tous les transports urgents ne sont pas forcément liés avec un passage à l'EFS, exemple, entre le service maladie infectieuses et labo ... il y a bien un médecin à trouver pour signer, mais le formulaire stipulant urgence serait à faire par la société ? laisser des demandes de réquiz dans les services potentiellement client ?
J'ai eu cela comme complément d'info par la même source :
Pour les marquages des véhicules, ce sont à priori, les règles commerciales, les dispositions particulières si elles existent, demandées par EFS, ou les règles générales (publicité mensongère, etc...) qui s'appliquent.

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3083
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #82 le: 17 novembre 2008, 09:04:21 »
Pour avoir fait les deux (messagerie et transport d'organes) tu ressens quand meme que dans un cas,ce que tu transporte est quand meme plus precieux,utile et important que dans l'autre  ::) Meme si la plupart de ceux qui veulent faire du greffon,c'est plus pour le coté ludique... :P

Accessoirement,je ne me suis jamais epuisé physiquement dans le prelevement biologique,je n'en dirai pas autant dans le transport de  fret!  :-X

Hors ligne pttneil

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 8
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #83 le: 05 décembre 2008, 10:45:25 »
http://www.laboexpress.fr/  Les procédures

Labo Express dispose de procédures adaptées à toutes les situations et qui ont déjà fait leurs preuves.

- Procédure dégradée d’appel, afin d’éviter tout dysfonctionnement lors de la prise d’appel et de l’attribution de la mission.
- Procédure en cas de panne ou accident permettant la poursuite immédiate du transport vers le site destinataire ou le rapatriement vers l’expéditeur.
- Procédure de nettoyage des véhicules et du matériel, pour garantir une hygiène permanente des outils de transport.
- Procédure de contrôle des températures.
Nous disposons d’un personnel formé et sensibilisé aux bonnes pratiques de transport médical et garantissons la bonne exécution de nos prestations.
Labo Express met en place une procédure pour les urgences vitales immédiates, comprenant la prise en charge instantanée du transport en priorité.

Pour faire face aux soucis urbains de circulation, Labo Express dispose d'autorisations pour utiliser des avertisseurs visuels (feux bleus clignotants) et avertisseurs sonores (3 tons) sur tous ses véhicules.







Hors ligne pttneil

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 8
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #84 le: 05 décembre 2008, 11:23:08 »
On ne compte que quelques sociétés privées spécialisées qui sont souvent des filiales ou des branches des sociétés de Transports Routier en France ayant obtenu les marchés, parce que l’on ne s’improvise pas « transporteurs d’organes ou de PSL ». Nous avons pris pour exemple et par facilité le transport d’organes en région parisienne, ce n’est donc qu’un exemple pour une région spécifique (veuillez nous en excuser).

Bien qu’il pourrait s’apparenter au statut de n’importe quel transporteur de marchandises, ou de personnes, ou commissionnaire ce transport est particulier, par le type de travail, le nombre de sociétés concernées.
Que demandera-t-on à un transporteur d’organes* ?
une disponibilité complète 24h/24 et une adaptabilité permanente à l’urgence :
1) sérieux, formation régulière sur les transports de matières dangereuses (seule formation adaptée) ;
2) compétence et sang froid, grande réactivité, gérer une dimension humaine dans un contexte de stress avec la sérénité et le professionnalisme qui convient.


En quoi consiste le métier.... http://www.amplitude-sante.com/index.php?option=com_content&task=view&id=15&Itemid=28  Transporter un colis un peu spécial de A vers B. En fait aller chercher des organes à l’endroit du prélèvement, les acheminer le plus rapidement possible vers le lieu de transplantation. A Paris cela se fait sur demande et le compte à la fois de l’AP HP et de l’agence de Biomédecine. En fait la procédure au moins en Ile de France (en fait d’Orléans à Lille), est un peu plus complexe et concerne principalement une compagnie qui bénéficie d’une réelle notoriété et d’un savoir faire spécifique, que nous avons rencontrée (360° services).

Il y a des jours où ils ne vont pas recevoir d’appels et d’autres seront dans une grande urgence (plusieurs aventures humaines en même temps et vies à sauver), à raison de 8 000 urgences/mois (de type : prélèvements biologiques, greffons, produits sanguins, thérapies cellulaires).

Une mission de service public ou parfois il faut aller presque aussi vite que le SAMU lui-même. En amont les chirurgiens, coordinateurs de prélèvements et transplantation (cardiaque, pulmonaire, hépatique, rénale…), chaque hôpital étant compétent plus particulièrement pour un organe, avec pour exemple parisien : poumon-cœur à Bichat, foie à Beaujon, rein et pédiatrie à Necker, pancréas à Saint-Louis, voir l’ensemble dont le cœur à la Pitié ou à l’HEGP. Il y a aussi les transports de chirurgiens pour les réa cardiaques.

* (transporteurs de produits et d’organes humains, d’équipes de transplantation avec facilitation de la circulation reconnue par décret et arrêté en mai 2007, gyrophare admis et escortes régulières par les motards de la police) :

La coordonnatrice de transplantation est désignée, elle va faire la demande d’organes à la famille du défunt. La famille a donné son accord, l’alerte est déclenchée, le temps est désormais compté selon l’organe (le rein lui permet 48h de délais)...

On prélèvera : cœur, foie, poumons, reins, donc nécessité d’au moins quatre voitures. Alors on y va, le chirurgien ouvre le cœur, la deuxième équipe prend le foie…

Les chirurgiens d’un bout à l’autre de cette chaîne d’espoir nous redonnent vie, sans même savoir qui nous serons à destination et encore qui nous sommes individuellement, ils véhiculent de la vie, c’est à dire des organes humains et font leur travail en équipe le mieux possible et à pas d’heures. Saluons-les bien respectueusement au passage. Ils nous sauvent et nous ignorons leurs noms, comme on ignore la provenance de nos organes ils en ignorent la destination. C’est là que la solidarité et la fraternité médicales s’exercent pour notre survie, prenons en conscience nous malades.

Prenons donc maintenant les reins prélevés et voyons la suite ; que leur arrivent-ils ? (en fait il faut déjà savoir que le premier rein sera conservé pour l’hôpital qui vient de prélever l’organe). Un parcours plutôt complexe (des degrés d’urgence différents selon l’organe).

Les étapes pour le rein (notamment le second) qui part lui au national :

1) Il faudra d’abord faire un typage HLA du greffon à Saint-Louis au labo, le site référent pour la compatibilité. Le rein qui doit voyager séjournera 3 à 4h en glacière sur site). Une fois déterminé la compatibilité puis l’organe sera affecté depuis la banque de données de la Biomédecine. Du labo de Saint-Louis, il pourra ensuite partir pour Bicêtre, vers le SRA 7.

2) La sérologie se fait à Mondor et les résultats vont au SRA7 de Bicêtre également. Il faut identifier si le rein provient d’un diabétique, d’un malade ayant une hépatite ou le sida, on ne transplante pas tous les reins disponibles, heureusement.

3) De Bicêtre le coordinateur gère les autres coordinateurs régionaux, il appelle les établissements, l’un prenant le foie, l’autre le rein, le troisième le cœur. Là pour conduire rapidement le chirurgien et le greffon on requiert pour escorte les motards de la Préfecture de police quand ça roule mal (mais pas la nuit entre 21h et 6h du matin) pour une question de sécurité. Le rein est depuis 4h30 dans le circuit.

4) L’un des deux reins va vers les malades prioritaires dans l’hôpital (il sera servi en premier), l’autre retourne à l’Agence de biomédecine à Saint-Denis (nouveau séjour au frigo et stockage du greffon), on repart pour un HLA à Saint-Louis, une sérologie à Mondor et le rein ensuite s’en ira par avion ou train vers sa destination (son affectation) en France ou DOM TOM.

Voilà comment l’on retrouvera notre rein amené à l’avion ou à la voiture du conducteur du TGV jusque sa destination ou un transporteur privé ou médical réceptionnera l’organe en urgence, pour l’amener le plus rapidement possible vers sa destination finale, où un futur greffé prévenu se dirige lui aussi vers l’hôpital. Un parcours un peu compliqué, parce qu’en fait il ne s’agit nullement d’une loterie, mais de la gestion complexe d’organes, de besoins tangibles, de médecins, de compatibilité donneurs-receveurs. Sous moins de 48h l’organe sera greffé.

Il faut donc un sérieux tout au long de la chaîne, des compétences pour gérer la chaîne du froid, car dans le container, géré par le donneur d’ordre, il y a un organe qui va revivre dans un nouveau corps. Lorsque vous croiserez en Ile de France une voiture (360° SERVICES, ambulance ou VSL), où sur le capot est inscrit « urgence greffe » « équipe de transplantation », prière de comprendre l’urgence, le gain précieux des minutes passés dans les encombrements parisiens sera bien utile à celui que recevra l’organe, le rein préfère toujours retrouvé le chaud, le plus rapidement possible.

Ce n’est pas toujours le cas et il aura par la suite plus de mal à retrouver ses fonctions initiales, surtout lorsqu’il est prêt à faire une seconde vie et qu’il a un certain âge lui aussi. Mais outre le rein penser à celui qui attend un cœur, et pour lequel une machine remplace le cœur enlevé pendant l’intervention cardiaque.

Ne vous étonnez pas que nos conducteurs soient expérimentés, prennent parfois des cours avec J.P. Beltoise, pas pour la vitesse et enfreindre ses limites (qu’ils respecteront, car l’amende pour excès de vitesse flashée par radar sera due), mais pour la sécurité des chirurgiens et greffons qu’ils transportent à bord. Les équipiers 360° SERVICES surnommés par une revue spécialisée les « health angels » (anges de la santé) apportent leurs contributions et sont un des maillons essentiels de cette chaîne logistique.

www.360degresservices.com/

Article trouvé => http://www.rein-echos.com/49.html

Hors ligne grizzly

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 68
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #85 le: 18 février 2009, 07:16:16 »
nouvel acteur dans le domaine http://www.biologis.net/

Hors ligne J.R.

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1721
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #86 le: 18 février 2009, 10:03:57 »
En passant à Bichat la semaine dernière, j'ai discuté deux secondes avec un "chauffeur" d'une société bien connue de transports de produits sanguins et greffes. Il m'a affirmé qu'aucun permis spécial n'était requis !

Hors ligne ben62

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 102
  • Sexe: Homme
  • Etudiant Thanato
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #87 le: 18 février 2009, 10:18:51 »
Il m'a affirmé qu'aucun permis spécial n'était requis !

La ils transportent des DASRI et au dessus de 100 kg tu doit avoir l'ADR. A mon avis c'est de ça qu'il s'agit.

Hors ligne J.R.

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1721
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #88 le: 18 février 2009, 11:51:16 »
Il s'agissait d'une entreprise de transport de tubes, poches... greffes... pas de DASRI !

Ce qui m'amène a poser une question, mais ce sera dans un autre topic

Hors ligne ben62

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 102
  • Sexe: Homme
  • Etudiant Thanato
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #89 le: 18 février 2009, 19:57:38 »
Il s'agissait d'une entreprise de transport de tubes, poches... greffes... pas de DASRI !

Si tu regardes bien le site de "biologis" c'est noté qu'ils font le transport des déchets d'activités de soins. Si c'est bien de cette entreprise que tu parles ?

Hors ligne J.R.

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1721
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #90 le: 19 février 2009, 00:06:02 »
Ce n'est pas moi qui ai parlé de cette société, c'est grizzly...  :P

Hors ligne geneva

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 1
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #91 le: 07 juillet 2009, 13:08:56 »
Bonjour à tous,  :)

J'ai découvert cette discutions en faisant une recherche sur internet concernant les transports d'organes.
Je travaille dans l'entreprise familiale qui se trouve sur Genève en Suisse.
Le nom est AS Ambulances Services SA (www.asgge.ch)
C'est d'ailleurs nous qui nous nous occupons des transports d'organes au départ de Genève.
Alors je vais vous expliquer un peu comment cela fonctionne chez nous.

Les transports d'organes sont déjà irréguliers. Il peut y en avoir trois en une semaine comme 2 par mois c'est très varié.
Nous sommes appelés pour soit une prise en charge dans les 15min soit dans les heures qui suivent l'appel.
Nous transférons soit des organes pour les acheminer dans un hôpital universitaire de Suisse ou de France ou alors des chirurgiens pour qu'ils puissent effectuer le prélèvement sur le patient et faire la transplantation sur Genève.
Le transport se fait toujours en urgence.
Nous faisons également tout les avions sanitaires qui arrivent avec des organes ou des chirurgiens pour les amener dans un hôpital en suisse.

L'autre jour j'ai effectué un transport en URGENCE de Genève à Strasbourg avec un médecin pour des îlots.

si vous avez des questions ?   ;D

Hors ligne AIME

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 1
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #92 le: 02 septembre 2009, 19:49:53 »
Bonjour,
juste pour un petit renseignement, en plus du permis de conduire faut il des diplômes pour effectuer le transport du sang ?
Et vers qu'elle société peut on se renseigner ??

 merci d'avance

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3083
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #93 le: 02 septembre 2009, 23:10:53 »
Citer
Ben le premier diplôme c'est le Permis de Conduire  ;)

C'est d'ailleurs le seul (avec un bon piston ou un gros coup de bol)  ;D

Mais en 2012 il existe une formation chez  http://acquispro.com/la-formation
En liaison avec l’Établissement Français du Sang (EFS) région Aquitaine-Limousin, ACQUIS PRO organise une formation professionnalisante au métier de messager du transport de produits sanguins labiles et produits d’origine humaine
    * Transport conforme de ces produits
    * Prise en compte des opérations de chargement
    * Transport et acheminement de ces produits
    * Gestion du stress
    * Évaluation des pratiques professionnelles…

Programme de Formation de "Messager PSL"

Formation initiale de niveau V d’une durée de 5 jours dont ½ journée de tests de validation. Un test d’entrée est effectué pour valider les pré-requis (expression écrite, orale et test de calcul).

Le certificat de formation est obtenu par la réussite aux épreuves d’examen et par la validation des acquis de l’expérience.

    * Connaitre l’environnement du monde de la santé
    * Connaitre les différents types de matériels utilisés pour le transport de ces produits
    * Connaitre les différentes appellations et termes spécifiques
    * Connaitre les règles de gestion des températures et de traçabilité
    * Connaitre les règles et procédures de qualité, d’hygiène et de sécurité
    * Connaitre les procédures d’appel, d’enlèvement et de livraison des produits
    * Se conformer aux règles de sécurité (sur la route et dans les établissements)
    * Gérer rationnellement le temps
    * Savoir faire face à l’urgence et/ou à l’imprévu
    * Savoir travailler en équipe
    * Savoir faire des remontées d’informations pertinentes et efficaces
    * Savoir adopter les bons comportements avec la clientèle
    * Maîtriser les notions basiques de mécanique

Hors ligne grizzly

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 68
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
il y a eux sur Toulouse, je crois que c'est les plus a coté de bordeaux a ma connaissance.
http://www.urgence-sang.com

Hors ligne ACQUISPRO

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 1
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Bonjour,
Le métier de "Messager" du transport de produits sanguins labiles et produits d’origine humaine, n’est pas reconnu en tant que tel, peu connu et peu valorisé. Il a pourtant une vraie « utilité de santé publique ».
La finalité du métier est de prendre en charge les transports du monde de la santé, notamment les transports d’urgence vitale, pour le monde de la santé dans le délai imparti en prenant en compte les contraintes de traçabilité, de température, d’hygiène et de sécurité.
Le métier est complexe. Non seulement il exige des compétences comportementales fortes, mais également une bonne compréhension des enjeux en terme de santé, de risques, de traçabilité, d’hygiène et de respect de procédures rigoureuses notamment pour la gestion des produits et des températures. Il exige aussi une bonne gestion du stress, en raison des situations d’urgences, mais aussi parce que le messager sera confronté à des environnements difficiles pendant certaines livraisons (salles d’opérations, salle de déchoquage…)

Acquis Pro a mis en place une formation qualifiante d’une semaine sur ce métier.
La formation vise à développer :  http://acquispro.com/
-   Des compétences de sécurité (des hommes, routière, des produits et donc du patient)
-   Des Compétences liées à la sante : compréhension des produits
-   Une opérationnalité sur le transport avec une méthode de repérage de l’espace temps dans le lieu géographique
-   Des compétences techniques et de sécurité liées aux véhicules
-   Des compétences comportementales ; gestion du stress, du travail en équipe, notion client, compréhension des enjeux de la mission au sens de la santé
-   Des compétences fortes sur la traçabilité sous tous ses aspects : importance pour le patient, pour le monde de la sante, pour l’entreprise tant au niveau de la sante, de la pérennité de l’entreprise et de l’emploi que de la responsabilité juridique et pénale.

Objectifs
    * Former les futurs intervenants du secteur (Messagers du transport)
    * Assurer aux acteurs de la santé, Centres Hospitaliers, Établissements public et/ou privés d’avoir des interlocuteurs qualifiés
    * Permettre aux entreprises de recruter du personnel déjà formé
    * Permettre d’harmoniser les méthodes et les bonnes pratiques dans le transport

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3083
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Quel est le cout de cette formation?
Reconnu par quels organismes? Dispensée par qui?

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6741
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #97 le: 06 juillet 2010, 14:44:17 »
Définitions servant de bases aux réglementations des matières infectieuses (ADR 2.2.62.1. ou IATA 3.6.2.1.)
extraites du site :http://www.pasteur.fr/ip/easysite/go/03b-00003p-009/sante/centres-nationaux-de-reference-et-centres-collaborateurs-de-l-oms/envoi-de-materiel-biologique/cadre-reglementaire-definitions-et-classification-des-matieres-infectieuses#legislation

Matières infectieuses : matières dont on sait ou dont on a des raisons de penser qu’elles contiennent des agents pathogènes. Les agents pathogènes sont définis comme des microorganismes (y compris les bactéries, les virus, les rickettsies, les parasites et les champignons) et d’autres agents tels que les prions, qui peuvent provoquer des maladies chez l’homme ou chez l’animal. La définition s’applique à tous les échantillons à l’exception de ceux qui sont explicitement exclus (voir ci-après). Les matières infectieuses sont réparties en deux catégories A et B.

Cultures : résultat d’opérations ayant pour objet la reproduction d’agents pathogènes. Cette définition n’inclut pas les échantillons prélevés sur des patients humains ou animaux tels qu’ils sont définis ci-dessous. Les cultures peuvent être rangées dans la Catégorie A ou la Catégorie B, selon le micro-organisme concerné.

Echantillons prélevés sur des patients : matériaux humains ou animaux recueillis directement à partir de patients humains ou animaux, y compris, mais non limitativement, les excrétas, les sécrétions, le sang et ses composants, les prélèvement de tissus et de liquides tissulaires et les organes transportés à des fins de recherche, de diagnostic, d’enquête, de traitement ou de prévention.
N.B. : La dénomination "Echantillons de diagnostic" définie dans les réglementations précédentes :
"Toute matière humaine ou animale (y compris, mais non limitativement, les excréta, les sécrétions, le sang et ses composants, les tissus et les liquides tissulaires) transportée à des fins de diagnostic ou de recherche, à l’exclusion toutefois des animaux vivants infectés et des échantillons risquant de contenir des agents de risque 4", ne figure plus en définition. Cf. Disposition IATA A140 en 4.4.

Produits biologiques : produits dérivés d’organismes vivants et qui sont fabriqués et distribués conformément aux prescriptions des autorités nationales compétentes qui peuvent imposer des conditions d’autorisation spéciales et sont utilisés pour prévenir, traiter ou diagnostiquer des maladies chez l’homme ou l’animal, ou à des fins de mise au point, d’expérimentation ou de recherche. Ils peuvent englober des produits finis ou non finis tels que vaccins, mais ne sont pas limités à ceux-ci.

Micro organismes et organismes génétiquement modifiés : micro-organismes et organismes dans lesquels le matériel génétique a été à dessein modifié selon un processus qui n’intervient pas dans la nature. On attribuera à ONU 3245 ces micro-organismes et organismes génétiquement modifiés qui ne correspondent pas à la définition des matières infectieuses, mais qui peuvent entraîner chez les animaux, les végétaux ou les matières microbiologiques des modifications qui, normalement, ne résultent pas de la reproduction naturelle.

Déchets médicaux ou déchets d’hôpital : déchets provenant de traitements médicaux administrés à des animaux ou à des êtres humains ou de la recherche biologique. Les déchets médicaux ou déchets d’hôpital contenant des matières infectieuses de la catégorie A sont affectés aux Nos ONU 2814 ou ONU 2900, selon le cas. Les déchets médicaux ou déchets d’hôpital contenant des matières infectieuses de la catégorie B sont affectés au No ONU 3

Hors ligne Alexandre54

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 1
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #98 le: 16 février 2011, 17:12:48 »
Est-ce que il faut des dîplomes spécifiques pour être transporteur d'organes ou de sang ? Merci de me répondre !

Hors ligne grizzly

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 68
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #99 le: 16 février 2011, 17:28:36 »
Des formations des hôpitaux et EFS en ce qui me concerne.

Pour le reste ... les chauffeurs doivent avoir :
- Une formation spécifique à la conduite d'urgence.
- Permis de conduire B en cours de validité (recto-verso) - article R.10-6 (remplacé par R.413-5 et 223-1) du code de la route ;
- Ne pas être dans le cadre de "jeunes conducteurs pendant le délai probatoire défini par l'article 223-1 du Code de la route" ;
- Visite médicale préfectorale / Permis Blanc - article R.127 (remplacé par 221-10 et 221-11) du code de la route ;
- Diplômes de secourisme  (c'est un plus);
- ADR en cours de validité (recto-verso) ; [Accord européen relatif au transport international des marchandises Dangereuses par Route (ADR) ou  A.D.R. = Autorisation Dangerous Road ]
- Certificat médical de non contre-indications à la profession d’ambulancier (absence de problèmes locomoteurs, psychique, d’un handicap incompatible avec la profession) délivré par un médecin agréé de l'ARS ;
- Certificat médical de vaccinations conforme à la réglementation en vigueur fixant les conditions d’immunisations pour les professionnels de santé en France délivré par un médecin agréé de l'ARS ;


Nota :
la formation sur l'ADR  est obligatoire pour toute personnes dont les fonctions sont liées avec l'emballage, le chargement, l'expédition, la réception, le déchargement et le transports de marchandises dangereuses respectivement par Route (ADR).

Hors ligne stéph 33

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 143
  • Sexe: Femme
  • infirmière aux urgences
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #100 le: 16 février 2011, 23:57:32 »
Bonsoir !  :)
Dans le service dans lequel je travaille le type de transport dépend du ou des organes transportés. Ils a des chauffeurs de taxi, ils y a des vols Air France, le smur et les motards de la Police ....

Hors ligne grizzly

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 68
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #101 le: 17 février 2011, 09:24:35 »
Il y a aussi les ambu privés et le train.

Chaque mode de transport (route, mer, fluvial, air, fer) dispose d'une règlementation qui lui est attachée. Depuis le 1er janvier 2001, les règlementations se sont rapprochées mais des divergences propres à chaque mode d'expédition demeurent afin de prendre en considérations les particularismes de chaque mode de transport.

Le transport de marchandises dangereuses par route est régi  par l' ADR
Le transport de marchandises dangereuses par voies ferrées est régi par le RID
Le transport de marchandises dangereuses par air est régi par le DGR ou IATA
Le transport de marchandises dangereuses par mer est régi par le code IMDG
Le transport de marchandises dangereuses par voie navigable est régi par l'ADNR

L'ADR et le RID sont complétés sur le territoire français par deux arrêtés : l'arrêté dit ADR et l'arrêté dit RID.



http://www.amieditions.com/index2.php?page=faq

Hors ligne grizzly

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 68
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #102 le: 21 mars 2011, 14:02:57 »
Pour rebondir sur le post de VINC EMS, voici deux petites photos ...
Suite à la mise a niveau des marquages latéraux en fin d'année dernière pour l'utilisation des entrées et sorties de service des autoroutes.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6741
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #103 le: 21 mars 2011, 18:18:17 »
J'aurais une remarque/question concernant les marquages "URGENT Transport d'organes"  du pare-soleil et celui du capot "ORGANES"  ...

pourquoi uniquement le mot " organe  " plutôt que "organes - urgent" ou "sang urgent"  et avoir choisi de ne pas les inscrire à l'envers ou dans les deux sens afin qu'ils puissent être lu dans le bon sens dans un rétroviseur comme dans l'image ci-dessous  ?



Hors ligne grizzly

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 68
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #104 le: 21 mars 2011, 19:00:06 »
Oui, une autorisation de la D.R.E (Direction Régionale de l'Équipement).
Entendez bien autoroute non payantes !!! Pas de clefs de portiques si c'est ce que vous sous-entendiez ?

Le marquage est fait selon la volonté de chaque patron qui décide à son bon vouloir. S'il ne veut marquer que sang, ou que organes, voir les deux (selon les transports qu'il pratique) ... libre à lui.

Le marquage à l'envers, je suis absolument contre, ok c'est visible des gens qui te précèdent mais je préfère le faire voir de face.
Quelle utilité pour le conducteur de savoir qui est ce bleu et qui le pousse ? laissera t'il passer plus facilement si c'est pompier que police ?
C'est pas à lui de décider de l'urgence d'une mission et de laisser passer ou non un VIG.
Le marquage ne lui sert à "lui" que pour son "information" de savoir ce qui lui est passé devant le nez.
Un mec qui regarde dans le retro au lieu de regarder devant .... c'est moyen ... c'est pas de la littérature ! D'autant que c'est inesthétique au possible.

D'autre part, le marquage est fait selon la "destination" du véhicule ... ne pas entendre destination d'un lieu.

Possible de tout mettre sur une voiture mais après cela ressemble à un menu de pizzéria  ;D  d'autant que le tarif est vite monté.

En temps normal, le seul marquage présent (le tout étant magnétique) est celui du capot.
La PN m'ayant demandé, pour une identif rapide, d'avoir au moins un truc ... le temps que tout le monde s'y fasse (PN, GN, PM, douanes).

Ceux des portières ça été pour des photos commerciales, rarement utilisés.

Hors ligne jp77

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1824
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #105 le: 22 mars 2011, 09:37:45 »
pourquoi avoir une autorisation de la "DRE" ?  est ce que vous ne payez pas les autoroutes alors que nous même en 15 on doit les payer !

Hors ligne grizzly

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 68
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #106 le: 22 mars 2011, 11:05:46 »
Je me cite ...
Entendez bien autoroute non payantes !!! Pas de clefs de portiques si c'est ce que vous sous-entendiez.

Ces accès sont sur l'autoroute A35 ... comme dit plus haut qui est non payante !!!
Autoroute à considérer plus comme une voie rapide si vous préférez.

Par contre, lors de transport en transit sur des autoroutes payantes, les 3/4 du temps le péagiste laisse passer, même si je lui donne le ticket.
A cela quelques hypothèses :
- Une expérience familiale liée au don d'organes ... je suppose  ::)
- Reconnaissant l'intérêt général du dit transport il laisse passer ...
- Des consignes donnés par le gérant du réseau ?!?!

De là à en faire une conclusion que le SAP est moins "reconnu" que la greffe, je n'en suis pas sure.
Mais je dois bien reconnaitre qu'un mec se lèvera sans grogner pour rouvrir un petit aérodrome si tu lui dis que c'est pour une greffe ... mot magique ?!?!?! Je ne sais pas !
Les mystères de la considération de nos concitoyens pour une tache ou une autre est relativement vague pour moi ...

A la limite, qu'importe ... c'est au "patron" de passer une convention avec les sociétés gérantes d'autoroutes.
Après nous (VIG), ne sommes pas maitre des décisions de ces gérants, sensibles ou non au fait de porter secours.

Lors de trajet pompiers sur les autoroutes, lors d'urgence, je n'ai jamais, mes camarades non plus, payés de droits au péage ... en urgence uniquement. Après c'est un climat de confiance entre le "service" et le gérant d'autoroute pour ne pas abuser.



Hors ligne fox90

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 1
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #107 le: 18 février 2012, 11:12:08 »
Bonjour, je suis nouveau ici, je relance le sujet pour éviter dans créer un nouveau !

Comme certains ici, je cherche des informations dans le milieu du transport urgent greffe/sang/organes ou j'ai du mal à avoir des informations précises... Niveau des formations requises, le nom de sociétés qui le pratiquent ce type de transport dans ma région ( franche comté )... est ce la police ou pas .. enfin beaucoup de questions qui restent sans réponses... étant attiré par le monde de l'urgence, j'aimerais changer de métier pour être uniquement dans le transport urgent greffes/organes et non être ambulancier...

Merci d'éclaircir un peu mes idées.

Hors ligne phbois

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #108 le: 27 février 2012, 15:47:32 »
Bonjour,
je souhaiterais créer ma société de transport de Sang/Organes sur la région Auvergne donc j'aimerais savoir comment faire ?

Au niveau du permis je n'ai pas longtemps à entendre.
Au niveau de l'ADR : ou puis-je l'obtenir ?
Pour le certificat médical je vais en Préfecture et à l'ARS pour obtenir la liste des médecin agrées pour effectuer la visite médicale de non contre indication ?
Pour les vaccins il faut faire lesquels : j'ai déjà le Dt Polio et Hépatite B

Au niveau du véhicule il faut quoi pour commencer :
- un véhicule entièrement réfrigérer en partie arrière
ou
un véhicule dit "personnel" avec un frigo (agrée pour le transports de produits sanguins et d'organes humains par l'organisme de l'état dont dépend la société)

Je vous remercie d'avance de vos réponse Cordialement, Phbois

Hors ligne phbois

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #109 le: 28 février 2012, 17:22:52 »
J'ai bien relu les 8 pages mais je n'est pas trouver les réponse a mes question :
Au niveau de l'ADR : ou puis-je l'obtenir ?

Pour le certificat médical je vais en Préfecture et a l'ARS pour obtenir la liste des médecin agrées pour effectuer la visite médicale de non contre indication ?
Pour les vaccins il faut faire lesquels : j'ai déjà le Dt Polio et Hépatite B

Au niveau du véhicule il faut quoi pour commencer :
- un véhicule entièrement réfrigérer en partie arrière ou un véhicule dit "personnel" avec un frigo (agrée pour le transports de produits sanguins et d'organes humains par l'organisme de l'état dont dépend la société)
Cordialement phbois

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6741
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #110 le: 04 mars 2012, 10:52:55 »
J'ai bien relu les 8 pages mais je n'ai pas trouvé les réponses à mes questions :
Au niveau de l'ADR : ou puis-je l'obtenir ?
[...........]
Cordialement phbois

As tu lu les fiches en PJ et Poses tu seulement les bonnes questions ?

pour t'aider voici deux liens à des sites de formation au Transports
http://www.apth.fr/
et celui-ci qui fait également la formation des ambulanciers
http://www.aft-iftim.com/formations-pro/les-formations/affichage-de-la-formation/?tx_obladyautomakesearch_pi1[showUid]=142
et
http://asp.zone-secure.net/v2/index.jsp?id=1166/1470/9924&startPage=7

plus un lien à la prévention  CHSCT   http://www.officiel-prevention.com/formation/prevention-routiere/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=197&dossid=200


Les véhicules sont adaptés et  dédiés uniquement à l'acheminement de produits sanguins, des prélèvements et des organes.
Ils sont équipés de gyrophares et d'avertisseurs sonores agréés.
Ils intègrent la catégorie des véhicules d'intérêt général bénéficiant de facilités de passage.
Exemple de société -http://www.amplitude-sante.com/index.php?option=com_content&task=view&id=16&Itemid=27

- moto dédiée au transport de sang
- voiture dédiée au transport de sang et d'organes
- camion dédié au "gros" matériel médical à des fins de stérilisation et au transports de colis.

Hors ligne phbois

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #111 le: 05 mars 2012, 21:25:54 »
Merci jeanno Je n'ai pas vu les PJ, Merci pour La formation AFT je la connaissais car j'y ai effectué un stage de "sensibilisation à la sécurité routière)

pour les véhicules c'était afin de savoir si je pouvais commencer avec une voiture non réfrigérée en partie arrière, juste y mettre un conteneur réfrigéré pour effectuer les transport ?


Mais Merci de ta réponse Bonne soirée

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6741
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #112 le: 06 mars 2012, 09:40:01 »
Les PJ (pièces jointes) sont tous les documents (fichiers téléchargeables), en bas du post et qui ont un trombone à leur gauche pour les différencier des liens identifiés par " http://www. " afin de ne pas être soupçonné de "copier" ou de " plagier " les textes auquel SOS112 fait référence quand il utilise le contenu de ceux-ci pour informer ses membres ou ses visiteurs.

Citer
Les taxis et le transport de colis ou de prélèvements biologiques
 
Bonjour,

Je vois de plus en plus de taxis transporter des colis, des prélèvements sanguins et même effectuer des tournées de collecte d’échantillons pour le compte de laboratoire.

Si je peux me permettre un petit rappel

1/ Cela est strictement interdit car les taxis sont prévus pour le transport de personnes (et de leurs bagages),

2/ un taxi possède un certificat de capacité professionnelle de conducteur de taxi et n’est pas inscrit au registre des transporteurs de marchandises,

3/ pour qu’un taxi puisse transporter des colis, il lui faut passer une attestation de capacité de transport de marchandises, lui permettant d’obtenir une licence de transport intérieur qu’il doit avoir dans son véhicule en cas de contrôle.

4/ Selon les Bonnes Pratiques de Transport des Produits Sanguins Labiles et
l’Arrêté du 24 avril 2002 portant homologation du règlement relatif aux bonnes pratiques de transport des prélèvements, produits et échantillons issus du sang humain

6.1. Le transport routier

L’usage des taxis n’est autorisé dès lors qu’à l’exception, le cas échéant, des patients destinataires des produits transportés, ils ne transportent en outre et simultanément ni des personnes privées, ni des produits sans lien avec le service public de la transfusion sanguine.

Enfin, il faut savoir que le donneur d’ordre ou l’expéditeur est toujours responsable de son "expédition" et qu’il se doit de vérifier que son transporteur est en conformité avec les diverses réglementations.

Je vous remercie pour votre attention Pascal BEDIKIAN - Transport de prélèvements biologiques, sanguins et médicaux, Eragny sur Oise, France

Source et site http://fr.viadeo.com/fr/groups/detaildiscussion/?containerId=002mqrab5sk0peg&forumId=0021wlscvlpwnx6u&action=messageDetail&messageId=00228benicaea4em

Bien cordialement

Hors ligne grizzly

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 68
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Si tu veux créer une boite, c'est une entreprise de transport public routier de marchandises. http://www.apce.com/cid102990/transport-routier-de-marchandises-vehicules-legers.html?pid=316

Donc tu auras besoin de la capacité pro, { justificatif de capacité professionnelle ou attestation de capacité professionnelle en transport léger de marchandises permettant d’exercer la profession de transporteur public routier de marchandises avec des véhicules n’excédant pas 3.5 tonnes de Poids Maximal Autorisé y compris les véhicules de moins de 4 roues (scooter, moto, mobylette, triporteur) - Sont dispensés : Les titulaires du baccalauréat professionnel transport, spécialité exploitation des transports. } - demande à la DREAL de ton département. http://www.developpement-durable.gouv.fr/-Acces-aux-professions-de,5269-.html
L'entreprise transporteur routier de marchandises doit être inscrite au registre des transporteurs et loueurs de véhicules industriels tenu par la Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement (D.R.E.A.L) qui lui délivre, si elle accepte sa demande d'inscription, un titre d'exploitation, dénommé licence.

Pour obtenir cette inscription, l'entreprise doit prouver :
   1. Que l'entreprise est inscrite au registre du commerce
   2. Que le dirigeant permanent et effectif de l'activité de transport dans l'entreprise, soit titulaire, au minimum du justificatif de capacité professionnel (pour le transport avec des véhicules de moins de 3,5T de PMA), ou de l'attestation de capacité de transporteur public routier de marchandise et de louer de véhicules industriels avec chauffeur.
   3. Qu'elle dispose d'une capacité financière.
Le transporteur est un commerçant, prestataire de services qui s'engage à effectuer contre paiement un transport pour le compte d'autrui.
Le contrat de transport, qui appartient aux contrats commerciaux, est matérialisé par une lettre de voiture (anciennement dénommée : bon de livraison, récépissé de livraison…)

Pour l'ADR regarde à l'APTH http://www.apth.fr/  et chez ECF. http://www.ecf.asso.fr/
Pour le reste, voici l'adresse de la fédé des transporteurs de sang et d'organes que je préside. www.gtso.eu

NOTE :
Circulaire no 2000-43 du 22 juin 2000 relative à la capacité professionnelle et à l’honorabilité professionnelle des entreprises de transport public routier de marchandises et de location de véhicules industriels avec conducteur destinés au transport de marchandises.

SOMMAIRE http://www2.equipement.gouv.fr/bulletinofficiel/fiches/Bo200013/A0130058.htm

TITRE  Ier - CAPACITÉ PROFESSIONNELLE
I.  -  Dispositions applicables à toutes les entreprises quel que soit le poids du véhicule utilisé
I.1.  Exercice de la direction permanente et effective
I.2.  Possibilité pour la personne capacitaire d’exercer d’autres activités dans d’autres entreprises
I.3.  Rémunération du capacitaire
I.4.  Transformation du statut juridique des entreprises : incidence sur la condition de capacité professionnelle
I.5.  Cas du départ de la personne capacitaire
II.  -  Délivrance des attestations et des justificatifs de capacité professionnelle
III.  -  Dispositions particulières applicables aux entreprises utilisant des véhicules n’excédant pas un PMA de 3,5 tonnes
III.1.  Cas des entreprises nouvelles (création postérieure au 3 septembre 1999)
III.2.  Entreprises en activité au 3 septembre 1999
IV.  -  L’obtention de l’attestation de capacité professionnelle
IV.1.  L’examen écrit
IV.2.  Expérience professionnelle
IV.3.  Diplômes (application du titre III de l’arrêté du 17 novembre 1999)
V.  -  Stages organisés dans le cadre de la délivrance des attestations de capacité et des justificatifs

TITRE  II - HONORABILITÉ PROFESSIONNELLE
I.  -  Le contexte réglementaire
II.  -  La mise en œuvre
II.1.  Documents exigibles
II.2.  Infractions à prendre en compte
II.3.  Le formulaire CERFA
III.  -  responsables légaux ressortissants d’états tiers à l’Espace économique Européen
III.1.  Principe de la réciprocité
III.2.  Cas particuliers : les entreprises en activité au 3 septembre 1999

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6741
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #114 le: 12 décembre 2013, 10:46:53 »
Quel est le cout de cette formation ?
Reconnu par quels organismes ? Dispensée par qui ?

ACQUIS PRO a été créée par des professionnels du transport, de la santé et de la formation pour développer le métier Messager du transport de Produits Sanguins Labiles et produits d’origine humaine.

Cette formation a pour mission :
Sécuriser le parcours des produits professionnels
Faire connaître et reconnaître le métier
Garder le patient au centre de notre démarche
Professionnaliser ce maillon important de la chaîne logistique de la santé
Sécuriser le parcours des produits transportés
Créer un référentiel connu et reconnu de tous
Préparer des messagers de transport directement opérationnels

Objectifs :
Former les futurs intervenants du secteur (Messagers du transport)
Assurer aux acteurs de la santé, Centres Hospitaliers, Etablissements public et/ou privés d’avoir des interlocuteurs qualifiés
Permettre aux entreprises de recruter du personnel déjà formé
Permettre d’harmoniser les méthodes et les bonnes pratiques dans le transport

Adresse : 21 rue Edmond Labasse
33000 Bordeaux - France

+33 05 56 42 58 53
[email protected]

Hors ligne sam13

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 2
  • Sans Profession
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #115 le: 02 janvier 2016, 15:24:51 »
Bonjour je recherche des personnes qui aurais fait la formation acqui pros à bordeaux pour avoirs des avis sur cette formation si vous pouvez me répondre je vous remercie d'avance.

Hors ligne grizzly

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 68
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #116 le: 02 janvier 2016, 19:58:29 »

Hors ligne sam13

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 2
  • Sans Profession
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #117 le: 05 janvier 2016, 13:42:29 »
Bonjour merci de m'avoir répondu j'irai  voir avec le lien que vous m'avez laissé , si d'autre personne sont passé par la formation acqui pro à Bordeaux  , j'aimerais des avis concernant cette formation .
Merci de me laissé des commentaires ...

Margaux

  • Invité
Bonjour,

Quelqu'un pourrait m'éclairer sur le salaire de ce métier ? Est il régulier ? Étant donner que le transport d'organes n'est pas toujours d'actualité alors y a t'il des primes ?

Merci d'avance,

Cordialement.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6741
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Le métier de messager ne se limite pas aux transports d'organes, pour le salaire voir le chef d'entreprise !!

La finalité du métier est de prendre en charge les transports du monde de la santé, dans le délai imparti en prenant en compte les contraintes de traçabilité, de température, d’hygiène et de sécurité.
Ces produits sont notamment les prélèvements  biologiques (prélèvements de sang,  pièces opératoires, extemporanées, liquide céphalo-rachidien, larmes, prélèvements d’urine ou matières fécales, fœtus humain, gaz du sang), les médicaments, les plaques de tests, les produits sanguins labiles (le sang total, les concentrés de globules rouges, les plaquettes, le plasma, les greffes, le Sang de Cordon, les tissus humains), les organes, transport de collectes de sang.

Le métier contribue à la sécurisation et la fiabilisation de la chaine de la santé et de la transfusion.
Le métier est complexe. Non seulement il exige des compétences comportementales fortes, mais également une bonne compréhension des enjeux en terme de santé, de risques, de traçabilité, d’hygiène, et de respect de procédures rigoureuses notamment pour la gestion des produits et des températures. Il exige aussi une bonne gestion du stress, en raison des situations d’urgences, mais aussi parce que le messager sera confronté à des environnements difficiles pendant certaines livraisons (salles d’opérations, salle de déchoquage…).

Hors ligne Miki759

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 1
  • Sans Profession
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #120 le: 05 avril 2017, 11:21:30 »
Bonjour à tous,

Âgé de 27 ans, titulaire du permis B et diplômé de la formation ACQUIS PRO (2017), je me permets de poster sur cette ancienne discussion pour proposer mes services de chauffeur de produits sanguins labiles (PSL) en Région Parisienne.

M’étant en effet préparé avec la formation ACQUIS PRO, je suis à même de préparer le chargement, la livraison ou l’enlèvement de PSL ainsi que d’établir et renseigner les documents permettant d’assurer le transport optimal de ces derniers.

Après plusieurs années dans des entreprises à tailles variées, je me réoriente aujourd'hui vers le métier de Messager qui me permettra d'engager mes valeurs personnelles et ma passion au service d'une cause que je trouve vitale.

J’apprécie le contact avec la clientèle et sais gérer rationnellement mon temps. Je peux d’autre part m’adapter aux contraintes horaires propres à votre société. Doté d'une excellente résistance au stress, apte à réagir rapidement et de façon sereine dans un environnement sous pression, mon énergie et mon professionnalisme sont des atouts significatifs dans la réussite d’une future collaboration.

Si mon profil vous intéresse, n'hésitez pas à me contacter sur ce site ou me joindre avec les informations contenues dans mon CV joint ci-dessous!

Sincèrement,
Jean-Marc WELLERS

Hors ligne Hervé-94

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 2
  • Sans Profession
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #121 le: 28 mars 2018, 05:14:52 »
Bonjour à tous,

Je déterre sans doute ce topic, mais au moins je le fais revivre  :)

J'envisage de devenir transporteur-urgentiste pour des poches de sang et d'organes.
Sauf que je suis une personne malentendante ne pouvant pas communiquer par téléphone. Mais autrement je communique très bien avec l'interlocuteur en face de moi.

C'est pourquoi j'aimerais vous poser la question suivante :
Ai-je des chances d'être transporteur-urgentiste (ou sinon Messager) avec mon handicap auditif ?
Ce métier peut se faire sans contact téléphonique ? (à part SMS et mails)

Merci d'avance.

Hervé

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6741
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #122 le: 28 mars 2018, 09:47:41 »
Bonjour et bienvenue
hélas nous n'avons pas la réponse précise à votre question, seule Grizzly est une professionnelle de ce type de transport, en cliquant sur le pseudo vous aurez son profil et son E.Mail   [email protected] ou  www.gtso.eu  s'il est encore valable
Si non il ne vous reste plus qu'à prendre contact avec ce type d'entreprise !

Hors ligne Hervé-94

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 2
  • Sans Profession
    • Voir le profil
Re : Transport de produits sanguins labiles + un métier "Messager" !!
« Réponse #123 le: 28 mars 2018, 19:36:30 »
Bonjour Jeano et merci pour l'accueil.

Justement j'ai demandé à 8 entreprises (sans leur demander s'ils avaient un poste à pourvoir) si mon handicap serait compatible avec leurs postes.
J'ai eu jusque là 2 réponses négatives car chez eux tout se faisait par communications orales  :'(

Néanmoins le centre de formation Acquispro a voulu être rassurant en disant que de plus en plus d'entreprises utilisent leur propre application avec toutes les informations écrites.
Et c'est très intéressant !

Je crois même que je vais demander une formation chez Acquispro mais je me pose une question : tous les messagers médicaux doivent avoir suivi cette formation spécifique ? Elle est incontournable ?

Je demande ça parce que j'avais passé 5 jours de formation de professionnel de la route ... POUR RIEN !!! Et pourtant c'était une formation obligatoire !
Une fois la formation passée et la carte de professionnel obtenue, les entreprises qui étaient susceptible de m'embaucher se foutaient de ma carte et préféraient embaucher des livreurs ayant déjà de l'expérience, même sans carte obligatoire.  :-[
Pourtant le métier de coursier ne requiert pas forcément d'expérience pour débuter ...

Bref fin du HS  :)
Je contacte Acquispro en attendant d'avoir des nouvelles de Grizzli.