Auteur Sujet: Agressions au couteau : elles se banalisent !!!  (Lu 6796 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 7016
  • Sexe: Homme
  • Retraité
Agressions au couteau : elles se banalisent !!!
« le: 08 janvier 2011, 14:27:42 »
Les agressions au couteau tendent à se multiplier en France.
Le Grand Sud n'est malheureusement pas épargné par le phénomène.
Si certaines affaires ne finissent pas trop mal pour les victimes, elles virent parfois au drame.

Pas plus tard qu'hier soir, deux employés d'un magasin de vêtements ont été grièvement blessés à Valence (Drôme) à l'arme blanche, après le braquage de leur établissement par deux individus qui ont pris la fuite.

Hier encore, une nouvelle agression à l'arme blanche s'est produite devant une école à Cahors.
Cette fois, c'est un élève de 15 ans qui a planté son couteau dans la gorge d'un jeune homme de 19 ans.
Le 30 décembre, en pleine journée, à 12 h 15, au centre commercial de Blagnac (Haute-Garonne), un homme s'est rué sur une femme, poignard à la main, au moment où elle effectuait un retrait à un distributeur de billets automatique. Sous la menace de son arme il lui a lancé : « Je vais te saigner si tu ne me donnes pas ta carte et ton code ». Effrayée, elle s'est exécutée. Aujourd'hui, elle est encore très choquée.

Pour faire peur mais…

Ce type d'agression est légion selon un policier toulousain : « Le plus souvent le couteau est là pour faire peur. Mais ça peut vite mal tourner ».  :P

Le 14 novembre, vers 1 h 30 du matin, un homme de 43 ans quitte un bar du centre ville de Bordeaux. Dans la rue du Parlement-Sainte-Catherine, où il y a encore du monde, il échange quelques mots avec une femme de 36 ans qu'il a croisée au cours de la soirée. Que se sont-ils dits ?
L'enquête ne démontre pas de paroles déplacées. Mais la femme, dans un réflexe qu'elle ne peut expliquer, sort un Opinel de son sac et lui assène un violent coup près du cœur. Grièvement blessé, l'homme parvient à se rendre à l'hôpital. Il est aujourd'hui sorti d'affaire.
En début de semaine, à Paris, deux jeunes de 16 et 18 ans ont été interpellés pour avoir poignardé dans les jambes, un homme pour lui voler son téléphone son portable.

Dans la nuit du 2 au 3 janvier, à Montpellier, un étudiant en histoire de 24 ans a été tué d'un coup de couteau en plein cœur alors qu'il tentait d'empêcher un homme de commettre des vols dans des voitures. Quelques secondes plus tôt, son père, qui l'accompagnait, avait reçu un coup de couteau du même homme.

Le 1er janvier, à Toulouse, un homme de 33 ans a tué Fatima, 70 ans, sa voisine, de 389 coups de couteau, vraisemblablement pour de l'argent. Il la connaissait pourtant. Elle l'avait déjà reçu pour boire le café.

Un élève poignardé à la gorge, hier, à Cahors.
Une querelle sur les revenus d'un trafic de drogue s'est terminée au couteau, hier, devant une école professionnelle de Cahors, dans le Lot, où un élève de 15 ans en a poignardé un autre en pleine gorge.
La victime, âgée de 19 ans, a été transportée de toute urgence et dans un état grave à l'hôpital. Ses jours ne seraient cependant pas en danger, selon la police.
L'auteur du coup de couteau, élève de l'École des métiers du Lot, a aussitôt été interpellé et placé en garde à vue.
Une dette d'argent liée à un trafic de drogue serait à l'origine de l'affaire.
La police a ouvert une enquête.

Le chiffre : 15
ans > l'âge de l'élève agresseur. Il est soupçonné d'avoir poignardé, hier, à Cahors l'un de ses camarades d'école à la gorge. La victime a été transportée à l'hôpital dans un état grave.

« Le plus souvent, dans les agressions, le couteau est là pour faire peur. Mais, ça peut vite mal tourner. »

Un policier toulousain : « Le prolongement du coup de poing »

Le point commun entre la vendetta corse, les romans de Maupassant et le célèbre tableau de Proud'hon « La justice et la vengeance poursuivant le crime » ?
Le couteau.
Malgré les âges et les époques, l'arme blanche (sixième catégorie) n'a pas pris une ride alors que son port est strictement interdit.
Aujourd'hui, le couteau est partout.
Au cœur des scènes de crime ou d'agressions, la lame tranchante est également découverte lors de simples contrôles routiers dans les poches d'automobilistes.

Expert auprès des tribunaux, le psychologue toulousain Alain Penin décrypte la symbolique de cette arme multifonctionnelle dont l'usage remonte à la nuit des temps.

Comment expliquez toutes ces agressions au couteau ?

C'est une arme à forte charge symbolique.
Une arme facile à utiliser et à transporter.
Dans le discours analytique, le couteau est le symbole phallique par excellence. Il pénètre dans le corps et son utilisateur peut ressentir des sensations de puissance dans le geste.

L'agresseur a-t-il conscience qu'il peut donner la mort ?

Le couteau est le prolongement du poing ou du coup de poing.
C'est une arme du Sud d'utilisation très courante avec un caractère de dangerosité dont n'a pas forcément conscience celui qui s'en sert. Contrairement à une arme à feu.

Comment expliquez les coups de couteau à répétition ?

Les coups à répétition peuvent s'expliquer par un emballement moteur.
Après le premier coup, qui reste le plus difficile à donner, l'auteur est pris d'un geste mécanique lié parfois à l'émotion ou à l'énervement.  >:D

Hors ligne neutron - crf

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1132
  • Sexe: Homme
  • secouriste Croix Rouge Française
Re : Agressions au couteau : elles se banalisent !!!
« Réponse #1 le: 09 janvier 2011, 16:42:36 »
Quand la justice arretera d'etre du coté des mechants la delinquence baissera peut etre !

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 7016
  • Sexe: Homme
  • Retraité
Re : Agressions au couteau : elles se banalisent !!!
« Réponse #2 le: 10 janvier 2011, 10:31:32 »
Ce n'est pas exact Adrien ... pour moi c'est le premier maillon qui est défaillant ... " l'éducation de l'individu "  ( de la naissance à sa mort )  ::)
Elle est en grande parti la cause de beaucoup de dérives délictueuses.
Les morales religieuses ou civiques ont laissé la place au Dieu "fric" dans la tête de nombreux "esprits" et pour le prier afin d'obtenir ces grâces, les hommes et les femmes sont prêt à faire n'importe quoi   ::)
Les Parents sont obligés de travailler tous les deux pour subvenir aux besoins de leur progéniture et en délaissent ainsi une grande partie de leur éducation  :-\  ce que ne font pas les animaux qui les lâchent dans la vie après leur en avoir inculqué les bonnes bases  ^-^

Hors ligne neutron - crf

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1132
  • Sexe: Homme
  • secouriste Croix Rouge Française
Re : Agressions au couteau : elles se banalisent !!!
« Réponse #3 le: 10 janvier 2011, 20:57:19 »
c'est sur que l'éducation a la partie la plus importante mais si la justice était plus sévère les parent aurait cette argument de plus ... quand tu sais que si tu vol on te coupe la main éducation ou pas, si tu n'es pas trop sadique tu n'ira pas tenter le diable ...

Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
  • IADE
Re : Agressions au couteau : elles se banalisent !!!
« Réponse #4 le: 10 janvier 2011, 23:44:36 »
C'est marrant parce qu'aux USA il y a toujours la peine de mort, pourtant il me semble bien que ce n'est pas le pays où il y a le moins de violence.

Il y a même des pays où le trafic de stupéfiant y tellement développé qu'il y est passible de la peine capitale, et bien ça ne suffit quand même pas à stopper ce trafic.


Un criminel qui commet un forfait ne le fait généralement pas en fonction de la peine qu'il risque, mais du bénéfice escompté. Et en général il fait tout pour ne pas se faire choper.

En outre les prisons française font parti des pires de l'occident. La perspective d'y faire un séjour n'enchante personne.

Cher neutron, un peu de lecture ne vous fera pas de mal, je vous propose quelques écrits de Badinter, par exemple, pour comprendre que la loi du talion n'a malheureusement que peu de vertus.

Et que vos propos sur un laxisme supposé de la justice n'engagent que vous.


Hors ligne intense

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 863
  • Sexe: Homme
Re : Agressions au couteau : elles se banalisent !!!
« Réponse #5 le: 11 janvier 2011, 13:17:23 »
Bonjour,

Neutron - crf a quand même le droit de donner son avis.
Je maîtrise pas toutes les notions concernant les problèmes de justice mais il y a une chose qui m'interpelle, c'est que de nombreux petits délinquants ne craignent plus l'enfermement. C'est même rentré dans la norme dans certains coins d'avoir fait un séjour en prison. On se demande même si ce n'est pas devenu nécessaire pour se faire une place au sein des groupuscules de caïds... Alors lorsque le policier leur dit, tu risques l'incarcération, c'est équivalent à pisser dans un violon.
Pour les conditions de détention il est clair que certains établissements font fort en terme de dignité humaine. Et en même temps, certains quartiers de détention pour les petites peines sont mieux équipés que le centre de vacance des gamins de ma voisine. Parfois certaines choses m'échappent.
Au sujet du laxisme, c'est toujours la même question : la justice est-elle laxiste ? En tout cas il y a suffisamment de faits divers pour être étonné des décisions de certains magistrats. Après je pense que ça ne suffit pas à justifier un laxisme. Notre justice doit être revue en profondeur, la société a évolué et le système judiciaire a bien deux ou trois wagons de retard. Et puis c'est comme la santé. Ca coûte alors on colmate sans remplacer...

Hors ligne intense

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 863
  • Sexe: Homme
Re : Agressions au couteau : elles se banalisent !!!
« Réponse #6 le: 11 janvier 2011, 13:31:09 »
Sinon Jeano 11, au sujet de l'éducation, je te rejoints à 100 %.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 7016
  • Sexe: Homme
  • Retraité
Re : Agressions au couteau : elles se banalisent !!!
« Réponse #7 le: 11 janvier 2011, 13:39:52 »
L'actualité donne l'impression que la "Justice" est " peut être "  laxiste ?
Je n'en suis pas totalement convaincu car il y a un maillon qui est défaillant c'est celui de l'application de la peine - les peines de moins d'un an de prison ne sont jamais appliquées et c'est généralement à celles-ci que sont condamnés les primo-délinquants.
Les moyens ( matériels ou en personnel )  pour faire appliquer les condamnation à des "Travaux d'Intérêt Général" sont également inapplicables de par cette défaillance. Les peines qui utilisent l'obligation de pointer toutes les semaines au commissariat ou à la brigade de gendarmerie (surveillance judiciaire) et celles des bracelets électroniques ça fait rigoler la "racaille"  quant aux "Citoyens volontaires" ils ne se bousculent pas au portillon vu qu'ils risquent plus pour leur peau que de la fermer (yeux et bouche) tant que la "tuile" ne leur tombe pas sur la tête  :calimero: :armefeu1:   :blahblah4:   :boulet8:   :chut7:     m'en fou!  déja dehors

Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
  • IADE
Re : Agressions au couteau : elles se banalisent !!!
« Réponse #8 le: 11 janvier 2011, 21:17:41 »
c'est que de nombreux petits délinquants ne craignent plus l'enfermement. C'est même rentré dans la norme dans certains coins d'avoir fait un séjour en prison. On se demande même si ce n'est pas devenu nécessaire pour se faire une place au sein des groupuscules de caïds...

Je pense que c'est le cas depuis très longtemps. La prison fait surtout peur aux honnêtes gens, et c'est un peu la fac du crime.

Ca coûte alors on colmate sans remplacer...

Ca c'est un problème majeur.

D'un côté notre omniprésident et son ministre condamné pour injure raciale jouent les matamores et abusent des rodomontades et des postures viriles à la Aldo Maccione.

Et de l'autre, ils ferment des commissariats et des tribunaux de proximité.

Les petits malfrats ne font que pousser à l'excès les représentations sociales valorisées par l'époque : la réussite passe par le fric, et ce au mépris de tout et en particulier de l'autre. La réussite sociale c'est une grosse montre, une grosse bagnole, de la grosse thune. Les héros ce sont des footballeur qui payent des mineurs pour des relations sexuelles, des ministres qui confondent leurs devoirs et leurs intérêts, des starlettes qui se dénudent...

Bon, je fais mon vieux con rétrograde, mais quid des chercheurs, des profs, des pompiers, ... brefs quid des gens qui bossent honnêtement sans faire de bruit ? C'est des looser qui bosseront jusqu'à la mort, parce qu'il sont dans le camp des perdants.