Auteur Sujet: Ethylotest obligatoire dans les véhicules à compter de 2012.  (Lu 7551 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6766
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
À partir du 1er juillet 2012, tout conducteur de véhicule terrestre à moteur, à l’exclusion d’un cyclomoteur, sera dans l’obligation de justifier de la possession d’un éthylotest (non usagé et disponible immédiatement). C’est ce qu’indique un décret publié au Journal officiel du jeudi 1er mars 2012. Cette nouvelle règle visera à renforcer la prévention contre les accidents de la route liés à l'alcool.
En cas de contrôle routier, le défaut de possession d’un éthylotest est sanctionné par une amende de 11 euros à compter du 1er novembre 2012.
Elle viendra s'ajouter aux obligations de posséder un gilet de sécurité et un triangle de signalisation, déjà en vigueur depuis le 1er juillet 2008.

Astuce : pour conserver vos alcootest opérationnel placez les sous le siège plutôt que dans la boite à gants.

L’éthylotest, communément appelé « alcootest », donne un indice de la présence d’alcool dans l’air expiré par un indicateur coloré. Il est interdit de conduire en cas de concentration d’alcool dans l’air expiré égale ou supérieure à 0,25 milligrammes par litre.

Dans quelques mois, les automobilistes devront donc obligatoirement détenir un éthylotest dans leur véhicule. Cet appareil, qui sert à évaluer la quantité d'alcool dans l'air expiré, permet à un conducteur de savoir si son état l'empêche ou non de prendre le volant. Cette mesure vise donc à accroitre la responsabilisation de l'automobiliste lorsque celui-ci a consommé de l'alcool.

Les éthylotests sont disponibles en grande surface à des prix variant entre 1 et 2 euros. En cas de contrôle par les forces de l'ordre, l'absence d'éthylotest sera sanctionnée par une amende de 11 euros. Toutefois, cette sanction ne sera applicable que pour les contrôles effectués à compter du 1er novembre 2012.
Pénurie d'éthylotest : pas de PV avant mars 2013
Lors d'un contrôle, les forces de l'ordre peuvent, dans certaines circonstances, procéder à un test d'alcoolémie sur le conducteur. Si un éthylomètre révèle que vous conduisiez en état d'ivresse, vous vous exposez alors à diverses sanctions.

Les cas de contrôle autorisés :
Il existe deux cas dans lesquels vous serez obligatoirement contrôlés :
    * lors d'une infraction grave au Code de la route entraînant la suspension du permis ;
    * lors d'un accident de la circulation ayant causé un dommage corporel.

Les autres cas dans lesquels le contrôle d'alcoolémie peut être réalisé (mais n'est pas obligatoire pour autant) sont les suivants :
    * lorsque le conducteur est impliqué dans un accident de la circulation quelle que soit sa nature ;
    * lorsque le conducteur est présumé être l'auteur d'une infraction relative à la vitesse, au port de la ceinture ou du casque.
    * lorsqu'une opération de dépistage systématique est menée sur instruction du procureur de la République ou d'un officier de police judiciaire.

Le déroulement du contrôle d'alcoolémie :
Le contrôle se réalise d'abord au moyen d'un éthylotest qui permet d'établir une présomption de l'état alcoolique.
    * S'il vous est demandé de souffler dans une poche plastique (« ballon »), il s'agit d'un simple contrôle (test) permettant de déterminer si vous vous trouvez au dessus ou en dessous de 0,25 mg/L d'air expiré.
    * L'agent peut également avoir recours à un éthylotest permettant d'obtenir une indication du taux d'alcool contenu dans l'air expiré. La confirmation du taux alcoolémie se fera à l'aide de l'éthylomètre.

En cas de dépistage positif ou de refus du conducteur de se soumettre aux tests, des vérifications complémentaires sont effectuées par le biais d'un éthylomètre (ou, à défaut, à l'aide d'une prise de sang) qui permet de mesurer précisément le taux d'alcool par litre de sang. En fonction du résultat du test, les forces de l'ordre ont la possibilité de procéder à la rétention administrative de votre permis de conduire.

Voici le barème des retraits de points sur le permis quand le conducteur est contrôlé avec un taux d'alcoolémie supérieur aux limites autorisées

    * Conduite avec une alcoolémie comprise entre 0,5 et 0,8 g / litre de sang (0,25 et 0,4 mg / litre d’air expiré) : - 6 points
    * Accompagnement d’un élève conducteur avec une alcoolémie comprise entre 0,5 et 0,8 g / litre de sang (0,25 et 0,4 mg/litre d’air expiré) : - 6 points
    * Conduite avec une alcoolémie supérieure ou égale à 0,8 g / l de sang ou en état d’ivresse :  - 6 points
    * Refus de se soumettre à une vérification de présence d’alcool dans le sang : - 6 points
    * Conduite après usage de stupéfiants ou refus de dépistage de stupéfiants :  - 6 points

Seuil d'alcoolémie

Il est interdit de conduire en dépassant les seuils suivants :
    *  concentration d'alcool dans le sang égale ou supérieure à 0,50 gramme par litre,
    *  ou concentration d'alcool dans l'air expiré égale ou supérieure à 0,25 milligrammes par litre.
http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F2881.xhtml
Pour vérifier son taux d'alcool, il est possible de se procurer un alcootest dans une pharmacie, un bureau de tabac, certaines grandes surfaces et stations services ou une compagnie d'assurance. Le prix d'un alcootest s'établit entre 0,46 € et 1,50 € .

ATTENTION et RAPPEL :
- un verre standard vaut 10cl -> + 2 verres = Positif  
- pour éliminer la valeur alcool d'un verre il faut une heure donc : N verres = X heures pour être en dessus du seuil critique.
- n'oublier pas que pour effectuer "un soufflet" de ballon il ne faut le faire immédiatement après avoir bu sa dernière gorgée d'alcool mais bien après  30mn de l'absorption du dernier verre car si vous soufflez aussitôt après l'avoir bu, vous pouvez très bien être testé négatif alors qu'une demi heure après vous serez positif.
- si vous êtes positif soyez bon joueur, passer le volant à votre compagne à moins qu'elle soit plus alcoolisée que vous  ;D  

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=2D1407956A83E26353C46B903B516940.tpdjo16v_2?cidTexte=JORFTEXT000025417826&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id

L'éthylotest comment ça marche ?? Turbo vous l'explique http://www.turbo.fr/actualite-automobile/465938-conseil-alcootest-comment-utiliser-ethylotest/

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6766
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Ethylotest obligatoire dans les véhicules à compter de 2012.
« Réponse #1 le: 29 mai 2012, 13:28:04 »
Afin, espérons le, d'éviter ceci  :o

Un Charentais qui conduisait avec trois grammes d'alcool dans le sang a raté son virage et fonce ivre mort dans la gendarmerie où il atterri dans la cour du groupement de gendarmerie de la Charente.

Les gendarmes l'ont immédiatement placé en cellule de dégrisement.
"On l'a accueilli à bras ouverts, on lui a offert le gîte et le couvert", a plaisanté le capitaine Cdt de la compagnie de gendarmerie.

Le quinquagénaire roulait à vive allure dans les petites rue d'Angoulême  ??? quand il a raté son virage et a du s'arrêter une fois arrivé dans la cour de la gendarmerie.

Les résultats du contrôle d'alcoolémie sont sans équivoque : un taux d'alcool de 1,49 mg par litre d'air expiré, c'est-à-dire presque trois grammes par litre de sang (il faut multiplier le résultat par 2).

Pour ne pas arranger son cas, le Charentais conduisait un véhicule non assuré.  Carton rouge  m'en fou! Faux rhum

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6766
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Ethylotest obligatoire dans les véhicules à compter de 2012.
« Réponse #2 le: 28 novembre 2012, 11:59:14 »
INFO E1 - Manuel Valls veut recueillir l'avis du Conseil national de la sécurité routière.

La fin de l'éthylotest obligatoire dans nos voitures, c'est maintenant. Selon les informations recueillies par Europe 1, c'est en substance le message qu'a fait passer le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, lors d'une conférence de presse pour la réinstallation du Conseil national de la sécurité routière.

- Une loi jamais appliquée. Cette loi est théoriquement entrée en vigueur le 1er juillet dernier mais n'a jamais réellement été appliquée. Dans l'entourage du ministre de l'Intérieur, on est assez clair : "personne au gouvernement n'a envie de s'embêter avec cette règle décidée sous la présidence Sarkozy".
Et pour cause, théoriquement, les premiers contrôles devaient avoir lieu le 1er novembre avec, à la clé, une amende de 11 euros pour les automobilistes ayant oublié de se munir de leur "ballon" personnel. Mais dans les faits, cette mesure a été repoussée devant l'incapacité de répondre à la demande de la seule usine qui fabrique les appareils en France. Manuel Valls avait donc repoussé l'application des sanctions au 1er mars 2013.

Le ministre va demander en parallèle au Conseil national de la sécurité routière de rendre d'ici cette date une évaluation de la pertinence de cette mesure. "Ce dispositif et sa mise en oeuvre posent un certain nombre de questions légitimes, donc il faut l'évaluer (...). Le Conseil, présidé par le député Armand Jung, évaluera ce dispositif et après cette évaluation, j'en tirerai les conclusions", a-t-il précisé mardi matin au micro d'Europe 1.

Une première étape avant vraisemblablement d'enterrer le dossier.

- "Un pur gadget", pour la Ligue contre la Violence routière. Pour Chantal Perrichon, présidente de la Ligue contre la violence routière, pas de grands regrets à voir disparaître ces éthylotests obligatoires. Cette mesure est en effet un "pur gadget". Elle énumère au micro d'Europe 1 la liste des problèmes de ces éthylotests : "Il faut rappeler que 80 % des accidents mortels ont lieu au-delà de 1,2 g d'alcool, qu'ils ne sont pas fiables, qu'ils contiennent des substances chimiques toxiques, que dès 2002, il était recommandé que les gendarmes ne les utilisent pas, qu'ils ne supportent pas le chaud, pas le froid, et qu'en plus ils sont devenus introuvables". En bref, selon elle, rendre obligatoire les éthylotests ne "sert à rien".

- "Un mauvais signe" pour les conducteurs. Pour Pierre Chasseray, président de l'association "40 millions d'automobilistes", supprimer les éthylotests obligatoires c'est au contraire un "mauvais signe envoyé aux automobilistes". "L'alcool est aujourd'hui la première cause de mortalité sur la route. c'est pour ça qu'il faut envoyer des signes positifs aux conducteurs", a-t-il expliqué sur Europe 1. "Qu'est-ce qu'on a aujourd'hui comme moyen de savoir si on est positif ou non aujourd'hui ? C'est l'éthylotest", estime t'il.

Ben il ne faut pas avoir fait St Cyr pour savoir qu’après avoir bu plus de 2 verres "standard" tu rentres en zone rouge (+ 0,50 g/litre de sang ou 0,25 mg/l d'air expiré).... donc pas utile de souffler dans un ballon qui ne t’empêchera pas de prendre "bourré" le volant de ta bagnole  ???

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6766
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Ethylotest obligatoire dans les véhicules à compter de 2012.
« Réponse #3 le: 12 janvier 2013, 09:42:21 »
Alcool au volant : tolérance zéro pour les jeunes en 2013 ?

Benoit Landon - 24/12/2012 source http://www.viamichelin.fr/web/Pratique?id=46523&from=NWL

Interrogé par nos confrères du JDD, Frédéric Péchenard, délégué interministériel à la Sécurité routière, a annoncé que l'interdiction totale de l'alcool pour les 18-24 ans était à l'étude.
.... Les associations dénoncent d'ores et déjà cette mesure.
D'ici 2020, la mortalité sur les routes doit être divisée par deux (moins de 2000 morts). C'est l'objectif que s'est fixé Manuel Valls. Pour y parvenir, le ministre de l'Intérieur a relancée en novembre le Conseil national de la sécurité routière (CNSR). L'instance, qui ne s'était plus réunie depuis 2008, réfléchit déjà à plusieurs pistes. L'une d'elle concerne l'interdiction totale de l'alcool au volant pour les 18-24 ans. C'est ce qu'a indiqué Frédéric Péchenard, délégué interministériel à la Sécurité routière, au JDD.

Et pour cause, selon ce dernier "cette tranche d'âge (9% de la population) représente 25% des tués (1000 morts)". Et de poursuivre : "l'alcool intervient dans 40% des accidents mortels qui les touchent". Pourtant, les associations de défense des conducteurs s'y opposent, à l'image de la Ligue contre la violence routière. D'après sa présidente, Chantal Perrichon, il est préférable de faire appliquer les anciennes lois et notamment la loi Evin, plutôt que d'en proposer d'autres. Interrogée par l'AFP, elle a cité en exemple la Grande Bretagne :"Là-bas, le taux d'alcoolémie autorisé est supérieur au nôtre (0,8 g/l de sang contre 0,5 g/l en France), mais le gouvernement obtient de meilleurs résultats car la loi y est plus appliquée"

Toujours est-il que la piste est à l'étude. Par ailleurs, M Péchenard a aussi indiqué que 200 radars supplémentaires seront installés en 2013 (soit un total de 4200 en France). De plus en novembre prochain, l’État sera capable d'envoyer des contraventions au delà de ses frontières. Tous les européens seront concernés, sauf les Irlandais, les Britanniques et les Danois.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6766
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Ethylotest obligatoire dans les véhicules à compter de 2012.
« Réponse #4 le: 08 avril 2013, 17:14:40 »
Nouveau, les forces de l'ordre testent l' Ethylometre SAF’IR Evolution, Il est actuellement le seul appareil de ce type homologué - prix 3 588,00 € TTC, frais de livraison compris  :P

SAF'IR Evolution est l'unique éthylomètre portable. Idéal pour les forces de l'ordre, il est suffisamment petit pour être tenu dans un main. L'appareil présente une précision qui satisfait aux demandes de OIML R 126.
Le SAF'IR Evolution, éthylomètre portable pour les contrôles routiers, est le dernier-né d'Alcolock France. Cette PME basée à Annecy (Haute-Savoie) est une filiale du canadien ACS, le leader mondial des éthylotests antidémarrage installés dans le cadre de programmes judiciaires.

Mobilité + Ergonomie dédié au confort d'utilisation :
- Les performances d'un ethylometre dans un appareil portable, autonome et fin
- Gestion du temps de démarrage optimisé: l'appareil est prêt en moins d'une minute
- Interface intelligente avec un bouton principal et trois clés de navigation intuitives
- Excellente autonomie qui peut être étendue via une connexion à un véhicule (adaptateur allume-cigare)
- Capacités d'impression Bluetooth et les applications GPS
- Accessoires adaptés et organisés dans un sacoche antichoc et compacte

Fiabilité :
Une technologie unique infrarouge à la disposition des éthylomètres  >:D

- Suppression des interférences physiologiques grâce a la sélectivité spectrale
- Annulation des dérives par la stabilité de la cellule et du système de mesure associé
- Temps de cycle indépendant de la concentration d'alcool mesuré pendant le test
- Affichage du résultat instantané, le temps de réponse est immédiat
- Analyse en continu pendant toute la durée du souffle, permettant de vérifier son intégrité.

Rappel : Mesure d'alcoolémie   Faux rhum Faux rhum

L'estimation de taux d'alcoolémie dans le sang est fondée sur la loi de Henry :
la concentration d'une substance volatile dans l'air au-dessus d'un liquide est proportionnelle à la concentration de la substance volatile dans le liquide.
En cas de concentration de l'alcool dans le sang la relation suivante est établie :
1 gramme d'éthanol dans 1 litre (ou 1 kg) de sang correspond à environ 0.5mg d'éthanol dans 1 litre d'air expiré. De même, 0.5 gramme d'éthanol dans 1 litre de sang correspond à 0.25mg d'éthanol dans 1 litre d'air expiré.

Le contenu d'alcool dans le sang - Taux d'Alcoolémie dans le Sang (T.A.S.) (Blood Alcohol Content - BAC) est d'habitude mesuré en grammes par litre (g/l ou promille) ou en pourcentage (le % T.A.S.).

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6766
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Ethylotest obligatoire dans les véhicules à compter de 2012.
« Réponse #5 le: 26 février 2015, 10:55:09 »
Quelle est la différence entre un éthylotest et un éthylomètre ?
C’est une question que l’on peut se poser assez souvent en ce qui concerne le taux d’alcool limite sur la route, entre l’éthylotest, l’éthylomètre ainsi que la prise de sang, quelles sont les différences ???
On rappellera que la limite en matière d’alcoolémie est toujours de 0,5g par litre de sang soit en équivalent 0,25mg par litre d’air expiré avec une nouvelle expérimentation à 0,2g/l de sang pour les jeunes conducteurs récemment annoncée par le ministre de l’intérieur dans le cadre des 26 mesures pour améliorer la sécurité routière.

L’éthylotest ne mesure pas le taux précis d’alcool dans l’air expiré et par extension dans le sang. Sa visée est purement employée à des fins de dépistage par les forces de l’ordre ou par vous même (auto dépistage) pour savoir si vous pouvez conduire sans mettre en danger les autres usagers de la route, vos passagers et vous même.
Ce n’est qu’en cas de test positif, que les forces de l’ordre utiliseront un éthylomètre pour mesurer le taux d’alcool exact dans votre sang avec précision.

Il existe 2 types d’éthylotests : chimique ou électronique.  ::)
- L’éthylotest chimique est celui que l’on assimile au ballon, il ne peut être utilisé qu’une seule fois.
- L’éthylotest électronique peut être de deux classes. Les appareils de classe 1 sont des appareils très fiables et très précis, ils sont très onéreux. Les éthylotests de classe 2 sont plus communs et peuvent être considérés de même fiabilité qu’un éthylotest chimique.
Toute mesure effectuée par éthylomètre doit être précédée d’un dépistage positif par éthylotest.

Quelle est la couleur d’un test positif avec un éthylotest chimique ?

Au départ, dans le tube relié au ballon les cristaux sont de couleur jaune et on peut observer un anneau (rouge ou noir) comme un trait de mesure "maxi" au milieu du tube dans lequel l’on souffle. Si vous avez consommé de l'alcool l’alcootest va devenir positif, on observe alors une coloration verte des cristaux qui va jusqu’à la marque de l’anneau et le dépasse si vous êtes au delà des 0,5g/l.

L’éthylotest est-il obligatoire dans le véhicule ?

Oui, l’éthylotest est obligatoire dans tous les véhicules terrestres à moteur par un décret publié au Journal officiel le jeudi 1er mars 2012. Néanmoins par un autre décret paru au Journal officiel le vendredi 1er mars 2013, sa non-possession n’est pas sanctionnée. Nous vous invitons à posséder un éthylotest chimique dans votre véhicule dont le prix n’excède généralement pas 2€.

Breathometer, un objet connecté au smartphone permettant de mesurer le taux d’alcool dans le sang. Il s’agit plus d’un éthylomètre dans ce cas où.  :-\

L’éthylomètre est le seul instrument légal pour mesurer le taux d’alcool, contrôlé régulièrement pas le service des poids et mesures.
L’éthylomètre est le seul instrument légal pour mesurer le taux d’alcool précis dans l’air expiré en vue d’une action légale pénale. Utilisé par les gendarmes et les policiers, cet instrument se doit d’être fiable, précis, de suivre la norme AFNOR NF X 20 701 ainsi que d’être contrôlé une fois par an pour que le test soit valide.

La prise de sang lors d’un contrôle routier  :-[

La plupart du temps, lors d’un contrôle routier pour dépister l’alcoolémie, l’éthylotest voir l’éthylomètre sont suffisants. Mais il peut arriver à titre exceptionnel qu’une prise de sang soit nécessaire pour mesurer le taux d’alcool dans le sang lorsqu’il y a une incapacité physique à souffler ou lors d’un accident corporel notamment. La prise de sang est effectuée par un médecin réquisitionné par les forces de l'ordre et doit donner lieu à deux prélèvements afin d’avoir l’opportunité de demander une contre-vérification dans un délai de 5 jours maximum.
Lorsque qu’il y a contre-vérification le résultat retenu est le taux d’alcoolémie le moins pénalisant pour le contrevenant. Si les deux résultats se contredisent trop, aucun des deux n’est pris en compte.

Source http://www.legipermis.com/blog/2015/02/18/quel-est-la-difference-entre-un-ethylotest-et-un-ethylometre/


Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6766
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Ethylotest obligatoire dans les véhicules à compter de 2012.
« Réponse #6 le: 03 juin 2015, 14:22:10 »
Sauvée par son fils de 10 ans, l'automobiliste avait 2,14 g d’alcool dans le sang
Fête Des Mères  :o  Et si cet enfant avait fait le plus beau cadeau à sa maman ?
Sa mère conduisait avec 2,14 grammes d'alcool dans le sang.  :-\
Un garçon de 10 ans est allé demander de l'aide samedi soir parce que comprenant le danger que sa mère représentait pour elle, pour lui et les autres usagers de la route.
Le Dauphiné libéré rapporte que vers 0h30 samedi, l'enfant est entré dans un fast-food de Valence dans la Drôme, demandant au gérant d'appeler la police, visiblement conscient du danger.
La mère de famille conduisait sa voiture heurtant le trottoir régulièrement.
Dans la véhicule se trouvait également la petite sœur de 4 ans du jeune garçon.

Constatant l'état de la mère de famille, le gérant du restaurant a prévenu la police qui a procédé à un test d'alcoolémie. La mère avait 1,04 mg d'alcool par litre d'air expiré, soit 2,14 grammes d'alcool dans le sang. L'automobiliste a été placée en cellule de dégrisement, ses deux enfants ont été confiés à des proches.

Éthylotest : >:(
L’alcool est l'une des premières causes de mortalité sur les routes, responsable de près d’un tiers des décès. L’éthylotest est un moyen simple et efficace pour savoir si l’on a dépassé la limite légale autorisée avant de prendre la route : 0,5 gramme d’alcool par litre de sang, soit 0,25 milligramme d’alcool par litre d’air expiré.

L'éthylotest a été rendu obligatoire dans tous les véhicules terrestres à moteur par un décret publié au Journal officiel le jeudi 1er mars 2012.
Un nouveau décret, paru au Journal officiel le vendredi 1er mars 2013, maintient l'obligation de posséder un éthylotest mais en supprime la sanction en cas de défaut de possession de l'éthylotest : les conducteurs doivent continuer à posséder un éthylotest dans leur véhicule, mais en son absence ils ne seront pas sanctionnés.

L’éthylotest peut être chimique ou électronique, au choix du conducteur.
Dans les 2 cas, il doit répondre à des normes dont le respect est garanti par la marque NF (NF X 20 702 pour les éthylotests chimiques et NF X 20 704 pour les éthylotests électroniques).
Cet éthylotest doit être disponible immédiatement, non usagé et respecter les conditions de validité, notamment de date de péremption, prévues par le fabriquant.

Attention, le taux d’alcool dans le sang continue de monter pendant 15 à 30 minutes après le dernier verre si l’on est à jeun, et pendant 30 à 60 minutes si l’on a mangé.

http://www.alcootestenligne.fr/ testez vous  ;)

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6766
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Ethylotest obligatoire dans les véhicules à compter de 2012.
« Réponse #7 le: 08 janvier 2016, 14:26:41 »
Premier contrôle gendarmerie en 2016
Les gendarmes ont assuré un contrôle des conduites addictives (alcool et stupéfiants), sur les trois arrondissements du département ce jour 1er janvier 2016 de 3 heures 30 à 6 heures 30 en ciblant plus particulièrement les retours des lieux festifs. 267 gendarmes ont été mobilisés et participé à ce service.
Les gendarmes avaient annoncé la couleur bien avant le réveillon et ils ont tenu parole.  8)
Malgré les nombreux messages de prévention, sur les 2481 véhicules contrôlés 179 automobilistes conduisaient sous l'empire d'un état alcoolique.
Les taux étaient compris entre 0.44 et 0.74.  >:(
Record avec un conducteur affichant 2,28 g par litre de sang. Inutile de préciser qu'il a fini sa nuit en cellule de dégrisement.
Sept conducteurs ont eu une rétention du permis de conduire et sont reparti à pied.

Malgré la réglementation de plus en plus stricte, la présence d'alcool est détectée dans 30% des accidents mortels. Une consommation excessive entraîne souvent une augmentation de la vitesse ou au contraire des somnolences et les personnes alcoolisées oublient souvent de boucler leur ceinture de sécurité. Adopter un comportement responsable au volant.

Quelques conseils pour éviter des drames sur la route au cours de la nuit après une soirée arrosée d'alcool  :-X

Si vous consommez des boissons alcoolisées ne prenez pas le volant et prévoyiez un couchage pour rester sur place.
Si un ami a consommé à votre domicile ou dans un lieu festif, empêchez le de reprendre son véhicule.
Si vous devez absolument vous déplacer en véhicule, désignez un « SAM » dès le début de soirée.
Enfin, prenez le temps de vous reposer avant de prendre la route.
Pour que nos routes soient sûres, nous effectuerons des contrôles de l'alcoolémie et stupéfiants tout au long de cette fin de semaine.

Si vous videz le bar de vos parents pour le Nouvel An, comment allez-vous rentrer ? Trouvez la solution qui vous convient sur www.monmodedemploi.fr
Découvrez ce site qui vous prodiguera de nombreux conseils à consommer sans modération.