Auteur Sujet: Rouler en feux de croisement plus les antibrouillard sans qu'il y ait du brouillard ?  (Lu 13829 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Yama9422

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 252
  • Sexe: Homme
  • Secouriste CRF 94
    • Voir le profil
    • http://leperreux.croix-rouge.fr/index.php
Salut,
juste une question qui peut paraître Nulle mais je voulais savoir si lorsque l'on roule on peut mettre les feux avant antibrouillard, de nuit comme de jour, sans qu'il y ait du brouillard, des chutes de pluie ou neige, en complément des feux de croisements ou des feux de positions.
Est ce répréhensible par la loi ?
Merci d'avance

frogman

  • Invité
C'est totalement interdit, et absurde de plus... Les feux avant/arrière de brouillard ne peuvent être mis qu'en cas de brouillard, de forte pluie ou de chute de neige.
Je suppose que ta question part d'un bon sentiment, celui qu'avec les feux anti-brouillard t'es encore plus vu sauf que... Ben non, lorsqu'il n'y a pas de brouillard tu exploses les yeux de tout le monde (ceux que tu croises et ceux qui te suivent) parce que les ampoules sont plus puissantes, ce qui au final constitue un comportement dangereux.  : >:(
L'usage de feux de brouillard lorsque les circonstances ne l'exigent pas coûte 90 € au conducteur, et des points sur le permis aussi il me semble...
http://www.permik.net/cours-code-de-la-route-gratuit/USAGE_DES_FEUX.php

Pratique : Quels feux et pour quel usage... des feux par temps de pluie, neige, brouillard. Ce sont les trois cas de figure que l’on regroupe sous le terme d’intempéries et on dispose de 4 types de feux pour faire face au problème :
- les feux de position
- les feux de croisement
- les feux de brouillard avants
- le(s) feux de brouillard arrière(s)
Parler la même langue :
- les veilleuses sont en réalité des : feux de position,
- les codes sont les : feux de croisement,
- les phares se nomment : des feux de route.

RAPPEL : Les feux à la base de tout éclairage lors d’intempéries sont les feux de croisement (les codes)  :) Les feux de brouillard avant (et seulement ceux-là) peuvent être utilisés en même temps que les feux de route sur une route étroite et sinueuse. Leur faisceau large et étalé permet ainsi d’éclairer les bas-côtés.
- En voiture
Les feux de position ou "veilleuses" vous permettent uniquement d’être vu des autres usagers, mais pas de mieux voir. Vous devez les allumer dès que la luminosité décline légèrement, en complément des feux de croisement. Toutefois en ville, utiliser uniquement les feux de position est admis si la visibilité est suffisante, même par temps de pluie.

Les feux de croisement ou "codes" vous permettent à la fois d’être vu des autres usagers et de mieux voir la route à 30 mètres. Hors agglomération, ils remplacent les feux de route lorsque vous croisez d’autres véhicules, pour éviter d’éblouir leur conducteur.

Les feux de route ou "phares" vous rendent visible et vous permettent de voir à au moins 100 mètres. La nuit, lorsque la route n’est pas éclairée, utilisez-les. Et lorsque vous croisez ou suivez d’autres véhicules, passez en feux de croisement afin de ne pas éblouir les autres conducteurs.

Les feux de brouillard avant s’utilisent en complément ou en remplacement des feux de croisement, en cas de forte pluie, de brouillard ou de chute de neige.

Les feux de brouillard arrière s’utilisent en cas de brouillard ou de chute de neige, mais jamais sous la pluie car ils sont trop éblouissants.

Ce que dit le Code de la route
La mauvaise utilisation des feux de brouillard (avant et arrière) est punie d’une amende de 135 €.
 
- A moto
L’allumage des feux de jour comme de nuit est obligatoire pour :
les motos de plus de 125cm3 mise en circulation depuis le 1er janvier 1965,
les autres motos mises en circulation depuis le 1er janvier 1988.

- En cyclomoteur
L’allumage des feux de jour comme de nuit est obligatoire pour tous les cyclomoteurs mis en circulation depuis le 1er janvier 2004.

Ce que dit le Code de la route
Le non respect de l’allumage du ou des feux de jour pour les motos et les cyclos est sanctionné d’une amende de 35€. 

- A vélo
Correctement équipé, votre vélo doit avoir des feux avant (blanc) et arrière (rouge) en état de fonctionnement ainsi que des catadioptres avant (blanc), latéraux y compris sur les pédales (oranges) et arrière (rouge).
Le cycliste aussi doit être bien vu ! Le port du gilet rétro réfléchissant est obligatoire pour tout cycliste qui circule hors agglomération et de nuit ou lorsque la visibilité est réduite. Mais n'hésitez pas à le porter en permanence : vous serez mieux repéré des autres véhicules, y compris en ville.

1 automobiliste sur 2 déclare être gêné en conduisant la nuit, principalement en raison de l’éblouissement causé par les feux des autres véhicules.
C’est l’un des nombreux résultats que révèle notre enquête "prévention Routière" menée en 2014 pour déterminer l’impact en matière de sécurité routière des gênes ressenties la nuit par les automobilistes.
Les résultats de cette enquête viennent conforter l’action que notre association mène chaque automne depuis plus de 60 ans, les semaines “Lumière et vision”.

Objectif : sensibiliser les automobilistes à l’importance d’une vérification régulière de l'éclairage et de la signalisation de leur véhicule, ainsi que de leur propre vue, pour leur sécurité mais également pour celle des autres.

QUAND EST-IL OBLIGATOIRE D'UTILISER LES FEUX ?
1. De la tombée de la nuit au lever du jour
. Les feux de croisement doivent être allumés.
2. Pluie, grêle, neige (jour)
. Pendant la journée, lorsque la visibilité est inférieure à 200 mètres pour cause de pluie, grêle, neige
3. Véhicules motorisés à deux roues
. Les motocyclettes et les cyclomoteurs à deux roues doivent allumer leur feu de croisement et leur feu rouge arrière jour et nuit.

Les feux diurnes (allumés le jour) seront désormais obligatoires en France sur les véhicules neufs, pour des raisons de sécurité.

Hors ligne leburon63

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 824
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • http://www.fr.debian.org/
en tant qu'ex gendarme je confirme c'est interdit  :police:
Code de la Route :
    * Partie réglementaire
          o Livre IV : l'usage des voies.
                + Titre Ier : dispositions générales.
      # Chapitre VI : usage des dispositifs d'éclairage et de signalisation.
Section 2 : Éclairage et signalisation de nuit, ou de jour par visibilité insuffisante. Version en vigueur au 2 août 2010
Article R416-4
La nuit, ou le jour lorsque la visibilité est insuffisante, tout conducteur d'un véhicule doit, dans les conditions définies à la présente section, faire usage des feux dont le véhicule doit être équipé en application des dispositions du livre III.

Article R416-5
Feux de route.
Sauf dispositions différentes prévues au présent code, les véhicules à moteur doivent circuler avec le ou leurs feux de route allumés.
A l'arrêt ou en stationnement, l'usage des feux de route est interdit.
Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

Article R416-6
Feux de croisement.
I. - Les cyclomoteurs et les quadricycles légers à moteur doivent circuler avec le ou leurs feux de croisement allumés.
II. - Les autres véhicules à moteur doivent circuler avec le ou leurs feux de croisement allumés, à l'exclusion des feux de route :
1° Quand le véhicule risque d'éblouir d'autres usagers :
a) Au moment où il s'apprête à croiser un autre véhicule ;
b) Lorsqu'il suit un autre véhicule à faible distance, sauf lors d'une manœuvre de dépassement ;
2° Quand le véhicule circule en agglomération sur une route suffisamment éclairée et hors agglomération sur une route éclairée en continu dès lors que cet éclairage est tel qu'il permet au conducteur de voir distinctement à une distance suffisante ;
3° Quand la visibilité est réduite en raison des circonstances atmosphériques. Toutefois, en agglomération, même par temps de pluie, cette disposition ne s'applique pas aux véhicules à moteur autres que les motocyclettes qui circulent avec au moins leurs feux de position allumés, lorsque la chaussée est suffisamment éclairée et que cet éclairage permet au conducteur de voir distinctement à une distance suffisante.
III. - La substitution des feux de croisement aux feux de route doit se faire suffisamment à l'avance pour ne pas gêner la progression des autres usagers.
IV. - Lorsqu'il est fait usage des feux de route, les feux de croisement peuvent être utilisés simultanément.
V. - Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

Article R416-7
Feux de brouillard.
I. - En cas de brouillard, de chute de neige ou de forte pluie, les feux avant de brouillard peuvent remplacer ou compléter les feux de croisement. Ils peuvent compléter les feux de route en dehors des agglomérations, sur les routes étroites et sinueuses, hormis les cas où, pour ne pas éblouir les autres usagers, les feux de croisement doivent remplacer les feux de route.
II. - Le ou les feux arrière de brouillard ne peuvent être utilisés qu'en cas de brouillard ou de chute de neige.
III. - Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

Article R416-8
Feux de position.
I. - Les feux de position peuvent être allumés en même temps que les feux de route ou les feux de croisement.
II. - Ils doivent être allumés :
1° En même temps que les feux de croisement si aucun point de la plage éclairante de ceux-ci ne se trouve à moins de 400 mm de l'extrémité de la largeur hors tout du véhicule ;
2° Dans tous les cas, en même temps que les feux de brouillard.

III. (Dispositions abrogées)

IV. - Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

Article R416-9
I. - Les véhicules à moteur et les ensembles de véhicules, y compris les véhicule hippomobiles doivent circuler avec :
1° Les feux rouges arrière allumés ;
2° Le ou les feux d'éclairage de la plaque d'immatriculation arrière allumés ;
3° Les feux d'encombrement allumés ;
4° Les feux de position des remorques allumés.
II. - Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

Article R416-10
Les cycles ainsi que leur remorque doivent circuler avec le feu de position et le feu rouge arrière allumés.
Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la première classe.

Article R416-11
Le fait, pour tout conducteur d'un véhicule à moteur, de circuler la nuit, ou le jour lorsque la visibilité est insuffisante, sans éclairage ni signalisation en un lieu dépourvu d'éclairage public, est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.
Tout conducteur coupable de cette infraction encourt également la peine complémentaire de suspension, pour une durée de trois ans au plus, du permis de conduire, cette suspension pouvant être limitée à la conduite en dehors de l'activité professionnelle.
Cette contravention donne lieu de plein droit à la réduction de quatre points du permis de conduire.

Article R416-12
I. - Sur une chaussée pourvue ou non d'un éclairage public, les véhicules à moteur et les ensembles de véhicules doivent être placés à l'arrêt ou en stationnement avec :
1° A l'avant, le ou leurs feux de position allumés ;
2° A l'arrière, le ou leurs feux rouges et le ou leurs feux d'éclairage de la plaque d'immatriculation arrière allumés.
II. - Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.
III. - La nuit, ou le jour lorsque la visibilité est insuffisante, en cas d'arrêt ou de stationnement d'un véhicule à moteur sur la chaussée sans éclairage ni signalisation, en un lieu dépourvu d'éclairage public, le conducteur encourt également la peine complémentaire de suspension du permis de conduire pour une durée de trois ans au plus, cette suspension pouvant être limitée à la conduite en dehors de l'activité professionnelle.
IV. - Dans le cas prévu au III, la contravention donne lieu de plein droit à la réduction de trois points du permis de conduire.

NOTA:
Décret 2003-293 art. 8 : Les dispositions des articles 2,3,4,6 et 7 sont applicables à Mayotte.

Article R416-13
En agglomération, les véhicules à moteur, non attelés d'une remorque, dont la longueur n'excède pas 6 mètres et la largeur, 2 mètres doivent être arrêtés ou stationnés avec au moins un feu de stationnement allumé blanc, jaune ou orangé vers l'avant et rouge, jaune ou orangé vers l'arrière, placé du côté du véhicule opposé au bord de la chaussée le long duquel celui-ci est garé.
Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

Article R416-14
Les remorques non accouplées à l'arrêt ou en stationnement sur la chaussée doivent être signalées soit par les feux prévus à l'article R. 416-12 soit par un feu blanc à l'avant et un feu rouge à l'arrière placés l'un et l'autre sur le côté du véhicule opposé au bord de la chaussée le long duquel cette remorque est garée.
Si la longueur de la remorque ne dépasse pas 6 mètres, les deux feux peuvent être réunis en un appareil unique.
Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

Article R416-15
A l'arrêt ou en stationnement, les motocyclettes à deux roues sans side-car non munies de batterie, les cyclomoteurs à deux roues et les cycles à deux roues peuvent ne pas être signalés s'ils ne sont pas attelés d'une remorque mais ils doivent être garés au bord de la chaussée.

Article R416-16
En agglomération, tout véhicule à l'arrêt ou en stationnement peut ne pas être signalé lorsque l'éclairage de la chaussée permet aux autres usagers de voir distinctement celui-ci à une distance suffisante.

http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=DC4CB8E5215E7D53711A233434C80B5B.tpdjo13v_3?idSectionTA=LEGISCTA000006177133&cidTexte=LEGITEXT000006074228&dateTexte=20101216

PS : Feux d'attelages hippomobile en mouvement : l’éclairage et la signalisation sont régis par les articles 30.3, 31.1.2 du Code de la route. Entre la tombée et le lever du jour, ainsi qu’en toute circonstance où il n’est plus possible de voir distinctement jusqu’à une distance d’environ 200 mètres, les feux ci-après sont utilisés : à l’avant, un feu blanc ou jaune, à l’arrière, un feu rouge. Ces feux peuvent être émis par un appareil unique placé ou porté à la gauche sauf si le véhicule attelé tire un autre véhicule

frogman

  • Invité
Salut, en tant que futur bleu, j'ajoute l'article ;)

Citer
Article R416-7 -    Feux de brouillard.
   I. - En cas de brouillard, de chute de neige ou de forte pluie, les feux avant de brouillard peuvent remplacer ou compléter les feux de croisement. Ils peuvent compléter les feux de route en dehors des agglomérations, sur les routes étroites et sinueuses, hormis les cas où, pour ne pas éblouir les autres usagers, les feux de croisement doivent remplacer les feux de route.
   II. - Le ou les feux arrière de brouillard ne peuvent être utilisés qu'en cas de brouillard ou de chute de neige.
   III. - Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

Usage des feux : pluie, neige, brouillard ??
Ce sont les trois cas de figure que l’on regroupe sous le terme d’intempéries et on dispose de 4 types de feux pour faire face au problème :
• les feux de position
• les feux de croisement
• les feux de brouillard avants
• le(s) feux de brouillard arrière(s)

Ici, le problème en tant que tel est plus simple dans la mesure où l’ objectif n’est plus essentiellement de voir, mais bien d’être vu.  8)

C’est d’ailleurs pourquoi l’on va retrouver la règle qui autorise (en agglomération seulement et si la visibilité est au moins égale à 150 mètres) l’utilisation des feux de position seuls ou des feux de croisement, au choix du conducteur.

Pour résumer, vous devez retenir que :
• lors d’intempéries, on allume généralement les feux de croisement en toutes circonstances.
• les feux de route sont interdits de jour, et de nuit par temps de brouillard.
• les feux de brouillard avants peuvent être allumés par temps de pluie, de chutes de neige et bien sûr de brouillard.
• les feux de brouillard arrières ne doivent être utilisés que par temps de brouillard et de chutes de neige.

Usage des feux par temps de brouillard :
On peut tout allumer sauf les feux de route "les phares" de jour comme de nuit. En effet ces feux qui éclairent “haut” et loin se reflètent dans le mur de brouillard qui est face à vous et vous éblouissent. C’est comme si vous allumiez vos phares face à un miroir…
Les feux de brouillard sont particulièrement adaptés (d’où leur nom) car leur faisceau est large et étalé, passant ainsi sous la nappe de brouillard, rasant la route.

Le but de l’éclairage est de voir mais aussi d’être vu sans gêner les autres usagers de la route.
Si vous vous êtes déjà trouvé dans du brouillard en voiture, même sans être au volant, vous avez pu vous rendre compte de l’inefficacité des feux, quels qu’ils soient, pour ce qui est d’avoir une meilleure visibilité, de jour comme de nuit.
En d’autres termes, dans le brouillard, on allume obligatoirement les feux de croisement et les feux de brouillard avant (si le véhicule est équipé) et arrière.

Hors ligne Yama9422

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 252
  • Sexe: Homme
  • Secouriste CRF 94
    • Voir le profil
    • http://leperreux.croix-rouge.fr/index.php
Très très bien tout ça, merci pour toutes ces explications... je résume :
 
En voiture, Quels feux pour quel usage ?
- Les feux de position ou "veilleuses" vous permettent uniquement d’être vu des autres usagers, mais pas de mieux voir. Vous devez les allumer dès que la luminosité décline légèrement,
- Les feux de croisement ou "codes" vous permettent à la fois d’être vu des autres usagers et de mieux voir la route à 30 mètres. Hors agglomération, ils remplacent les feux de route lorsque vous croisez d’autres véhicules,
- Les feux de route ou "phares" vous rendent visible et vous permettent de voir à au moins 100 mètres. La nuit, lorsque la route n’est pas éclairée, utilisez-les,
-  Les feux de brouillard avant s’utilisent en complément des feux de croisement, en cas de forte pluie, de brouillard ou de chute de neige.
- Les feux de brouillard arrière s’utilisent en cas de brouillard ou de chute de neige, mais jamais sous la pluie car ils sont trop éblouissants.

Citer
[SÉCURITÉ ROUTIÈRE]

Feux anti-brouillard: dans quelle situation les mettre ???
- En cas de brouillard, de chute de neige ou de forte pluie, les feux avant de brouillard peuvent remplacer ou compléter les feux de croisement. Ils peuvent compléter les feux de route en dehors des agglomérations, sur les routes étroites et sinueuses, hormis les cas où, pour ne pas éblouir les autres usagers, les feux de croisement doivent remplacer les feux de route.
- Le ou les feux arrière de brouillard ne peuvent être utilisés qu'en cas de brouillard ou de chute de neige.
- Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.


Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 5964
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Les journées raccourcissent en automne et bientôt la nuit tombera une heure plus tôt avec le passage à l'heure d'hiver (nuit du dernier WE d'octobre).
Les conditions météo risquent elles aussi de se dégrader avec notamment le retour du brouillard. L'éclairage des véhicules n'en est donc que plus important.  8)

C'est la bonne période pour vérifier l'état de vos feux et les faire régler.
Une fois bien réglés, vos feux doivent éclairer à 30 m en position feu de croisement, 100 m minimum en feu de route, les feux rouges doivent être visibles à 150 mètres.

Il est important de connaître ses distances car lorsque vous croisez d'autres véhicules les feux de croisement ne vous permettent pas de détecter clairement un obstacle à plus de 30 mètres surtout si les véhicules qui circulent en sens inverse ont des feux réglés un peu haut.
Quand vous êtes seul et que vous pouvez utiliser vos feux de route, les obstacles à plus de 100 mètres sont parfois difficiles à détecter surtout s'ils forment une masse sombre.

Souvent la nuit, les conducteurs pensent qu'ils peuvent rouler plus vite car il y a moins de circulation et donc moins de dangers. C'est tout le contraire !  :P

Prenons l'exemple d'une route à double sens et non pourvue d'un éclairage public. Un conducteur qui roule à 90 km/h parcours 25 mètres par seconde.
Une seconde c'est le temps mini de réaction lorsqu'on détecte un obstacle.
La démonstration est donc simple. Si vous roulez en feu de croisement, éclairant à 30 mètres, quand vous détectez un obstacle en limite de l'éclairage de votre véhicule, le temps de réagir (25 mètre parcourus) vous le percutez car quand vous avez posé le pied sur le frein, il vous faudra encore environ 40 mètres pour vous arrêter.

Si vous roulez en feu de route, lorsqu'il n'y a personne en face naturellement, à 90 km/h lorsque vous détecterez l'obstacle, de la même manière que dans l'exemple précédent, vous parcourez 25 m durant le temps de réaction puis une quarantaine de mètres pour vous arrêter (sur sol sec, mais 60 mètres sur route mouillée !). Vous pourrez donc éviter la collision.  ::)

Si vous roulez à 120 km/h, vous parcourez 33 mètres pendant le temps de réaction et environ 72 mètres pour vous arrêter... soit 105 mètres = collision plus que probable, à condition d'avoir détecté le danger à temps.

Les recommandations de la gendarmerie :
    Vérifier l'état de tous les feux de votre véhicule.
    Faites régler vos phares chaque début d'automne.
    De nuit, lorsque vous croisez d'autres véhicules, réduisez votre vitesse.
    Portez votre regard vers l'accotement droit en limite de la zone d'éclairage pour éviter d'avoir les feux des ceux que vous croisez dans les yeux et pour mieux détecter les obstacles sur le bord de votre voie (vélos, piétons, animaux, ...)
    Ralentissez quand vous croisez un véhicule avec un éclairage trop haut, éblouissant pour limiter l'effet du "trou noir" après l'avoir croisé.
    Rouler de nuit nécessite une attention plus soutenue que la journée et provoque de la fatigue. N'hésitez pas à faire des pauses sur les trajets longs.
La sensation d'éblouissement augmente avec la fatigue, c'est donc un des signes qui doit vous pousser à faire une pause (en moyenne toutes les 2 heures) !
    Réduisez votre vitesse à l'approche et dans les zones boisées, notamment en fin de semaine car le gibier chassé la journée a tendance à traverser plus fréquemment.
    N'oubliez pas que la distance de freinage sur route mouillée est une fois et demi supérieure à celle sur sol sec.

Prudence et bonne route.  ;)

 

Follow @SOS112FR