Auteur Sujet: Arnaque à l'irlandaise, au sentiment ou à la carte routière sur la route !!!  (Lu 10536 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6673
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
 « Vol à la carte routière » ou à la fausse panne : déjouez les plans des escrocs  8)

Ils affichent un air désemparé, perdus à la sortie d’un supermarché. Carte routière en mains, ils font appel à la bienveillance d’un client du magasin, affairé à ranger ses courses dans son coffre, pour l’aider à trouver son chemin. Si vous êtes face à cette scène, méfiance… Les gendarmes de Loire-Atlantique viennent d’interpeller un escroc, auteur avec des complices d'une trentaine de vols dits « à la carte routière ».

La méthode, bien rodée, revient à la mode. Les voleurs demandent de l’aide, le plus souvent à une personne âgée, en déployant leur carte routière. Pendant que l’un se fait expliquer l’itinéraire à suivre pour rejoindre sa destination imaginaire, l’autre profite que le sac de la victime soit masqué par la carte pour y subtiliser ses moyens de paiement. Un complice, qui avait repéré la victime au préalable à la caisse du supermarché, a retenu le code de carte bancaire.

Les voleurs quittent les lieux en remerciant leur victime, qui ne s’aperçoit de la supercherie qu’une fois rentrée chez elle...

Alors pour éviter de vous faire délester votre compte bancaire, suivez ces quelques conseils très simples.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6673
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
LA "PANNE BULGARE" : UNE AUTRE ARNAQUE AU BORD DES ROUTES

Connaissez-vous l'arnaque à la panne d'essence ? … Aussi appelée par certains « Panne Bulgare »

Un individu, ou un couple (des fois très bien habillé), simule une panne de carburant en étant arrêté en bordure de route. Dès qu'un bon samaritain cherche à lui porter secours, l'individu prétend qu'il est en panne et demande, par exemple, de le conduire jusqu'à la station essence la plus proche.

Sur place, prétextant ne pas posséder d'euros, soit il demande de faire un échange contre des bijoux (de faible valeur – pour ne pas dire en TOC) ou des devises étrangères à des taux particulièrement avantageux pour lui.

Attention, souvent la valeur faciale d'une devise étrangère portant la somme 500, ne représente que quelques euros chez nous …

Un conseil: proposez à la personne en panne de composer le 17 pour solliciter de l'aide et vous verrez que la magie opère ……. le véhicule repart aussitôt !!!!!

Le mieux est de relever, si possible, la plaque minéralogique, le type et la couleur du véhicule concerné. De repérer ensuite le lieu de stationnement du véhicule et de prévenir la Gendarmerie en composant le 17.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6673
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Max le Suisse, le roi de l'arnaque, fait son retour sur les routes  8)

Elégant, cultivé, éloquent et d'une gentillesse rare. Pour ceux qui ont croisé le chemin de Max le Suisse, impossible de déceler une once de méchanceté chez ce ressortissant helvète de 68 ans qui fait du stop sur les routes de France. Et pourtant, l'homme en question est un expert en matière d'arnaque.

Depuis plus de quinze ans, il aurait manipulé des centaines, voire des milliers, de personnes pour se voir remettre spontanément de l'argent. Il s'y prend tellement bien, que même le tribunal de Brive-la-Gaillarde (Corrèze), où il était jugé en 2009, n'a pas trouvé la moindre raison de le condamner.

D'après le journal Le Progrès, le sexagénaire aurait récidivé ces derniers jours dans l'Ain, parvenant à abuser de Nathalie, une automobiliste un brin naïve, qui comme toutes les autres victimes, n'a rien vu venir. «C'est quelqu'un de très cultivé qui a réponse à tout. Il a tout de suite trouvé les sujets qui m'intéressaient : la montagne, la nature, la cuisine et la moto puisqu'il me disait qu'il roulait en Triumph. Il m'a invitée en me disant qu'il nous logerait avec mon mari. Il insistait me faisant promettre de venir. J'ai retiré 150 € dans le distributeur en me disant qu'il pourrait ainsi prendre le train et manger», explique la victime.

Il raconte être un homme d'affaires victime de vol  :(
Tous ceux qui ont croisé sa route racontent la même histoire. Ils ont rencontré de façon fortuite cet auto-stoppeur à l'accent germanique et au français parfait, qui leur raconte être un homme d'affaires originaire tantôt de Suisse, tantôt de Belgique ou d'Autriche. Il affirme s'être endormi dans le train et s'être fait dépouiller de tous ses effets personnels (ou voler sa voiture sur une aire d'autoroute ou station-service, selon les versions). Sans argent ni téléphone, il cherche à se rendre au consulat le plus proche.

Source http://www.leparisien.fr/faits-divers/max-le-suisse-le-roi-de-l-arnaque-fait-son-retour-sur-les-routes-10-06-2013-2883209.php

Hors ligne zazaat

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 1
  • Sans Profession
    • Voir le profil
Bonjour à tous,
Je viens à peine de découvrir ce forum, car nous mêmes avons été victime hier d’une arnaque similaire sur une aire d’autoroute à proximité de Toulouse par un jeune couple anglais avec une petite fille de 2/3 ans dans une Mazda immatriculée en Angleterre.
Même scénario: vol du sac à main à Carcassonne avec portefeuille et passeport à l’intérieur , besoin de rejoindre Calais pour reprendre le ferry et acheter les billets pour la traversée. Bilan: 160€.
J’avoue que le « père «  a été très bon acteur avec de trémolo dans la voix, appel téléphonique vérifié, acceptant que je prenne une photo de lui, de l’immatriculation de sa voiture, son compte WhatsApp...
Les trucs qui auront pu nous alerter:
- « carte grise » de véhicule provisoire avec son nom et adresse écrits à la main (véhicule soit disant acheter en avril 2018),
- il avait appelé l’ambassade, mais fermée le samedi (j’ai appelé aussi, c’est fermé), mais il disposait toutefois d’un numéro «attestant » son appel qu’il nous a montré sur son smartphone,
- je lui ai demandé de faire un virement de sa banque sur ma banque, mais ayant fait opposition, il ne pouvait même plus accéder à son compte sur son smartphone (mais c’est peut-être vrai),
- on lui a proposé d’acheter les billets du ferry en ligne mais m’a expliqué que comme ils n’avaient plus de papiers, il fallait qu’ils achètent sur place à Calais.
Il se fait appeler Connor Nolan et habit chemlsford dans l’Essex...
Bref, j’ai découvert trop tard que cette arnaque est courante.
J’ai posté en PJ sa photo et la sois-disant carte grise de sa voiture
Nous allons chercher comment signaler cet arnaqueur auprès des autorités, d’ailleurs si vous savez où il faut signaler, cela fera gagner du temps.
Merci

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6673
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Un habitant du pays de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), gendarme à la retraite, a été victime de « vol à la pitié » sur une autoroute normande.  :-\ :P
Ce genre d’arnaque est courant. L’homme tient à alerter ses concitoyens. Témoignage.

« J’ai un défaut : je suis trop généreux. J’ai toujours été comme ça et ce n’est pas à 70 ans que cela va changer. Là, je dois reconnaître que je me suis fait rouler. Pour moi, le mal est fait. Mais si mon témoignage peut éviter le même désagrément à d’autres personnes…

Le dimanche 26 mars 2017, j’ai été victime d’une affaire de vol à la pitié, sur l’aire d’autoroute du Bosgouet, entre Rouen et Caen. Je revenais de Dunkerque avec mon épouse et nous avons fait une pause sur la route. À peine descendus de voiture, nous sommes interpellés par un homme, âgé d’une petite quarantaine, en anglais. Il avait l’air totalement dépité. Il nous a dit avoir séjourné avec son fils de 16 ans à Paris. La veille, toutes ses affaires (ordinateur, vêtements, billets de bateaux, carte bancaire et téléphone) auraient été volées dans sa voiture. Ils ne pouvaient plus prendre leur bateau à Cherbourg le soir même et sollicitaient de l’aide sur cette aire d’autoroute, pensant qu’elle était fréquentée par des ressortissants britanniques.

« Nous lui avons donné 250 € »

Il avait besoin de 200 € pour payer le bateau et de 50 € pour manger.
Il s’engageait à nous rembourser dès son retour en Irlande. J’ai pris des précautions. Il m’a donné son nom, a présenté une carte professionnelle. Puis il m’a remis son permis de conduire à ma demande, que j’ai pris en photo.
Cela n’a eu aucun effet sur son attitude. Je lui ai aussi fait signer une garantie écrite de ce prêt, mon épouse nous a pris en photo, a photographié le véhicule. Aucune réaction. Même quand je lui ai dit que j’étais gendarme à la retraite… Nous avons donc retiré 250 € au distributeur que nous lui avons donnés.

Source https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/1001/reader/reader.html#!preferred/1/package/1001/pub/1003/page/10