Auteur Sujet: Régulateurs et limiteurs de vitesse rendent ils moins vigilant ??  (Lu 3170 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6728
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Les régulateurs et limiteurs de vitesse favorisent l'hypovigilance au volant et une moindre maîtrise du véhicule, selon une étude de l'Université de Strasbourg communiquée par la Fondation Vinci Autoroutes.  ::)
L'étude, réalisée par le Centre d'investigations neurocognitives et neurophysiologiques (Ci2N) de l'Université de Strasbourg, "révèle une détérioration des capacités attentionnelles, et donc de réaction face au danger" des personnes conduisant une voiture équipée d'un régulateur ou d'un limiteur de vitesse, explique un communiqué de la Fondation Vinci Autoroutes.

"En raison d'une vitesse plus difficile à moduler", ces équipements inciteraient "les conducteurs à rester plus longuement sur la voie de dépassement et à se rabattre moins fréquemment sur la voie de droite", tandis que "les distances de sécurité (...) diminuent en moyenne de 5% avant le déboîtement et de 10% (environ 4 mètres) au moment du rabattement", selon le texte.
De plus, l'étude montre "une maîtrise plus aléatoire de la trajectoire rectiligne du véhicule en cas d'utilisation du régulateur ou du limiteur", car le conducteur "réaligne moins souvent la position de son véhicule (-25%)", ce qui augmente "l'amplitude des ajustements latéraux (jusqu'à +22% avec le limiteur et +33% avec le régulateur)". Le phénomène s'accroît avec l'augmentation de la durée du trajet.
Enfin, "la capacité de réaction, notamment en situation d'urgence, est également sensiblement amoindrie". Le temps de réaction à un événement quelconque (ralentissement, accident), est allongé en moyenne d'une seconde, soit 40 mètres supplémentaires parcourus à 130 km/h avant de freiner.

Des électroencéphalogrammes ont montré la baisse de vigilance des conducteurs-cobayes. La fréquence des épisodes de somnolence augmente avec un régulateur de 25% à partir d'une heure de conduite et de 16% avec un limiteur.

Le professeur André Dufour, qui a piloté l'étude, conseille de "désactiver le régulateur de temps en temps, lorsque le trafic est dense, ou à l'approche de zones spécifiquement signalées, telles que les zones de travaux ou les péages. Une vigilance accrue s'impose également lors des longs trajets : l'utilisation prolongée de ces outils nécessite d'augmenter la fréquence des pauses (toute les heures au lieu de toutes les 2 heures), de façon à permettre au conducteur de se "déconnecter" et multiplier les périodes de récupération de son niveau d'éveil".
L'usage du régulateur de vitesse permet une relaxation musculaire mais ne il faut pas pour autant relâcher sa vigilance... vous êtes au volant d'un véhicule pas dans un lit  :P  et comme avec tous les outils le danger dépend plus de l'utilisateur que de l'outil lui même.

90 personnes (45 hommes et 45 femmes) ont participé à l'étude, réalisée sur un simulateur de conduite qui leur faisait effectuer un trajet sur autoroute de 120 km, en présentant quatre scénarii (approche d'un péage, accident d'autocar, travaux sur la chaussée, présence d'un radar).

Fatigue et somnolence -> définitions :
- la fatigue est une difficulté croissante à effectuer une tâche. Elle se traite par l'arrêt de la tâche.
- la somnolence est la difficulté à se maintenir éveillé(e). Elle se traite par la prise de sommeil.

Citer
Rappel : Le temps « gagné » pour avoir roulé au-dessus des limitations de vitesse reste relatif et très limité (de l'ordre de 15 min voire moins sur un trajet de 3h45/4h00 si vous roulez à 140 au lieu de 130k/h.)


Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6728
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Régulateurs et limiteurs de vitesse rendent ils moins vigilant ??
« Réponse #1 le: 24 juillet 2017, 16:52:50 »
Limiteur et régulateur de vitesse : avantages et inconvénients  :-[  :P  :)

Citer
Le régulateur de vitesse est un équipement auto permettant de stabiliser l'allure de son véhicule à une vitesse donnée, qui sera maintenue quel que soit le profil de la route (montée, descente, virage...). Le conducteur n'a donc plus besoin de maintenir une pression sur la pédale d'accélérateur et soulage son pied droit sur de longues distances. Il économise également du carburant (pas d'à-coups).
Il ne faut pas confondre l'équipement "régulateur de vitesse" avec l'équipement "limiteur de vitesse". Ce dernier ne gère pas en autonomie la vitesse, il bloque simplement la pédale d'accélérateur lorsqu'une certaine allure, choisie par le conducteur, est atteinte. Son principal atout est d'éviter les excès de vitesse par inadvertance. Fini les flashes de radars !   8)

De plus en plus de voitures sont équipées d’un régulateur et/ou d’un limiteur de vitesse. Comme souvent quel que soit le domaine, ces évolutions technologiques s’accompagnent d’indéniables avantages, mais également de quelques inconvénients. Particulièrement efficaces lors de longs trajets, ces dispositifs risquent de rendre le conducteur moins attentif.

Économiser du carburant et de la fatigue, mais rester vigilant

La présence d’un régulateur ou d’un limiteur de vitesse ne rend pas pour autant votre voiture autonome. Il s’agit dans les deux cas d’aides à la conduite certes très pratiques, mais possédant leurs limites d’utilisation. Bien que certains de ces systèmes soient plus sophistiqués que d‘autres suivant les marques et les modèles, le principe de base reste identique.

Le plus souvent associé en un seul dispositif, le limiteur permet de programmer une vitesse maximale à ne pas dépasser.Ce système peut ainsi éviter la perte de points et l’amende associée en cas d’excès de vitesse.
Le régulateur ajoute un aspect supplémentaire en régulant la vitesse tout le long du trajet. Lors d’une montée, le régulateur va accélérer le moteur pour compenser et va au contraire ralentir lors d’une descente. Le régulateur permet ainsi une économie de carburant ainsi que de fatigue lors d’un long trajet. Une pression rapide sur l’accélérateur a pour effet de désactiver le système de régulation.

Intensément utilisés aux USA ou Allemagne, ces aides à la conduite suscitent souvent la méfiance chez les conducteurs français, ce malgré d’importants progrès depuis les premiers modèles.  8)

Une première précaution est de ne jamais utiliser ces dispositifs en agglomération ou sur les petites routes. Il est également indispensable que le conducteur « reprenne la main » à l’approche d’un péage ou de toute cause de ralentissement. Une seconde recommandation est qu’une fois ce dispositif activé, le conducteur doit rester attentif et maître de son véhicule à tout instant.

Citer
"Il existe cinq façons de désactiver le système.
Pour que toutes les fonctions tombent en panne simultanément, il y a une chance sur 10 milliards", affirme un concurrent.
Outre la simple déconnexion, la pédale de frein est équipée d'un capteur capable d'interrompre le système. Le conducteur peut aussi rétrograder ou se mettre en position "neutre", s'il s'agit d'une boîte automatique. Enfin, il peut toujours couper le contact. (source Renault

Source https://www.lesfurets.com/assurance-auto/guide/limiteur-regulateur-de-vitesse-avantages-inconvenients

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6728
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Régulateurs et limiteurs de vitesse rendent ils moins vigilant ??
« Réponse #2 le: 24 juillet 2017, 17:02:39 »
Le système exige tout de même qu’on se familiarise avec lui avant de démarrer. Ce n’est pas le moment, à 120 km/h sur l’autoroute, de se pencher au-dessus du volant, à la recherche de la commande souhaitée !  >:(

Les commandes du régulateur de vitesse :
Diverses commandes sont à repérer, si on veut bien profiter de tous les avantages du régulateur de vitesse.

    La commande «Set» sert évidemment à demander le maintien de la vitesse. Mais chaque petite touche d’enfoncement entraînera, par la suite, une légère accélération (généralement de 1,6 km/h, soit 1 m/h).
    La commande «Coast» joue le rôle tout à fait contraire : chaque petite touche d’enfoncement entraîne une légère décélération.
    La commande «Resume» permet de revenir à la dernière vitesse enregistrée avant que le régulateur ne soit momentanément désengagé.
    La commande «Off» désactive le système – tout comme le fera une simple pression sur la pédale de frein ou, pour les automobiles dotées d’une boîte manuelle, sur la pédale d’embrayage.

Comment utiliser le régulateur de vitesse ?
Si le régulateur est un bon moyen de maintenir la vitesse, il n’est toutefois pas l’outil idéal pour aider le conducteur à maintenir... sa vigilance faite donc des poses toutes les 2 heures ou dès que vous avez les yeux que se ferme et que vous baillez.  8)

D’où l’importance d’adopter, derrière le volant, une position dynamique qui favorise l’état d’alerte. Car non seulement l’attention ne doit pas baisser mais en situation d’urgence, on doit pouvoir retrouver de façon instantanée ses points de repère.
C’est pourquoi, même s’il n’est pas sollicité, le pied droit doit rester posé sur la pédale de l'accélérateur ou être placé à proximité du frein mais il y a risque de se tromper de pédale.
On oublie ça, la jambe repliée sous le siège, en mode repos...  >:(

ATTENTION : il est déconseillé d’utiliser le régulateur de vitesse par temps de NEIGE ou PLUIE il y à un risque d’accident qui peut être due à un phénomène d’aquaplaning.   :-[