Auteur Sujet: Education et Prévention en sécurité routière ... quel effet ??  (Lu 26995 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne ouin_ouin

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 702
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Bonjour à tous

Je ne suis pas un habitué de ce forum, mais plus du forum ambulancier.  ;)
J'ai lu un post sur ce forum ambulancier, de l'un des vôtres (policier), qui m'a fait bondir. Pour votre collègue, que je nommerai pas, la prévention en terme de sécurité routière ne sert plus à rien ou à pas grand chose.  :P
Cela fait presque 20 ans que je milite pour la SR (Sécurité Routière), et lire cela... ça me fait du mal.  :'( :'(
Pour lui toujours, seule la répression compte, comme si l'automobiliste était mono-neuroné.

J'ai juste une question à vous poser, cette réflexion est elle courante chez vous automobilistes et force de l'ordre ou pas ?

Hors ligne neutron - crf

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1132
  • Sexe: Homme
  • secouriste Croix Rouge Française
    • Voir le profil
Il va y avoir des morts ;D

Je me rappelle, qu'à la suite du décès de ma prof d'Allemand dans un accident de la circulation, une journée de prévention sécurité routière avait été organisée, et rien qu'à voir les réactions de certains devant les affiches, tu te dis qu'ils n'ont rien compris à la vie. :o

Je pense que la prévention n'est efficace que chez un pourcentage des plus jeunes qui "captent" et savent obéir à l'adulte expérimenté (c'est une loi de la nature) car ils ont encore le cerveau malléable mais le mec qui a l'habitude de rentrer en voiture tous les weekends avec 1g50 voire plus ne changera malheureusement pas ces habitudes de Gros Con, >:(
Une de mes connaissances a planté, un 4x4, 3 voitures et le tracteur de la commune parce que "Monsieur" avait "un peu" abusé de l'apéro. Maintenant il est sans boulot, je sais même pas s'il a encore le permis mais il rentre toujours bourré le weekend et cela malgré les nombreux stages et cures de désintoxication.  :-[
Hélas pour ce genre de personnage la prévention glisse comme la pluie sur les plumes d'un canard parce dans son cerveau aucune lumière de conscience ne s'allume  :-X

Malgré que je trouve remarquable le boulot de toutes ces personnes qui oeuvrent en association de sécurité routière, je pense que certaines individus ne s'arrentent pas à ça, il faut avoir perdu son meilleur pote la soirée de noël et une amis le jour de l'an pour comprendre que la route est dangereuse. Si j'avais plus de temps libre, je pense que je m'investirais dans une telle association.

La meilleure prévention se fait au sein de la famille car si les adolescents sont influençables, un jeune qui arrive à dire "non", c'est un jeune a qui on a appris à le faire car aucune campagne de prévention n'est efficace à 100%, mais les images crues sont sans doute plus efficaces que les discours lénifiants et démago. Ce n'est jamais simple de mesurer l'impact des images choc sur les jeunes ou les plus vieux. Les conduites à risque, peuvent induire un effet pervers en suscitant une sorte de fascination qui risque d'inciter à adopter le comportement qu'on veut éviter. Les jeunes sont d'ailleurs familiers de «la culture gore».
Sécurité Routière : le trash pour réveiller les consciences ?
Basé sur le slogan « Tant qu’il aura des morts, il faudra agir pour une route plus sûre », le film mêle images réelles et fiction, et montre les conséquences meurtrières des négligences de nos comportements au volant.

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3081
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
D'un autre coté, c'est d'actualité... Même les policiers grognent sur cette obligation de répression à tout-va ! et pourtant  :-X

Hors ligne neutron - crf

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1132
  • Sexe: Homme
  • secouriste Croix Rouge Française
    • Voir le profil
Comment ça ? En gros ils en ont marre que les gens reagissent n'importe comment et face n'importe quoi au volant ?

La Sécurité routière distille ses campagnes de prévention depuis les années 70 avec, à la clé, un objectif: marquer les esprits pour réduire l’accidentalité routière.
Quatre décennies que les pouvoirs publics et les associations ont mis au point des dizaines de campagnes de prévention pour parler de sécurité routière. Le défi était de taille afin de traverser les couches sociales et les âges pour sensibiliser l’ensemble des Français aux dangers de la route.
La première opération de prévention routière date de 1973. Les accidents de la route emportent alors plus de 16.000 personnes par an, soit l’équivalent du nombre d’habitants de Mazamet, une ville du Tarn.

Michel Tauriac et Guy Seligmann réalisent «Mazamet, la ville rayée de la carte». Sur les images, les habitants de la ville sont couchés sur le sol, simulant le décès. Un tournage en rupture avec la majorité de l’opinion, qui s’insurge contre la limitation de la vitesse à 130km/h (autoroutes) et 110km/h (routes) et le port de la ceinture de sécurité.
Les Français jugent ces mesures attentatoires à leur liberté.  8)
Insoutenable - sécurité routière et cela a t il eu un effet positif responsabilisant les conducteurs ??
Le but était de marquer les esprits plus longtemps que dans les quelques minutes qui suivent la visualisation du spot, d’impacter la conduite sur le long terme. Ces films visent en première ligne les jeunes (21% des tués) car quand on est jeune, on pense qu’on est indestructible et éternel donc la question de la sécurité ne se pose pas et l'on sen fout  :-\ et c'est dommage  :-[



Hors ligne Anthony31

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 71
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Bonjour,
Avant tout, je ne fais pas partie des FDO, mais je vais donner mon opinion en tant que simple citoyen.
Je pense qu'au niveau de la prévention en France, nous avons largement fait le tour et comme vous le dites, cela fait 20 ans voire plus que vous militez pour la Sécurité Routière.
Question simple : Durant ces 20 années qui se sont écoulées avez vous vu un changement à 100% des mentalités et du comportement de tous automobilistes ou autres conducteurs 2 roues et aussi piétons sur la route, grâce aux campagnes de prévention ?
Personnellement, la réponse est NON.  :-[
Il n'est pas possible, en France comme ailleurs, de faire appel à la jugeote civique et à l'autodiscipline de chacun. Le Français est bête et ne comprends pas l’intérêt de ces campagnes parce que c'est un égoïste, même en arrosant tout cela de grosse dose de pédagogie... car il est potentiellement "stérile" à cette culture de civisme.
Avec la prévention, en France, la formation pédagogique s'appuyait sur les exemples de drames humains, essayer de faire jouer la corde sensible ne marche pas sur les obtus, les rebelles ou les cons. Seulement appuyer là ou ça fait mal, le porte monnaie, ne fait pas admettre l’intérêt de la prévention et lui qu'à râler contre les policiers ou gendarmes !
Pourquoi dans les Pays Nord Européens, j'ai l'exemple de l’Allemagne en tête, sont ils beaucoup plus respectueux de leur code de la routes et des autres usagers de la route sur cette dernière ?

Sur les autoroutes allemandes par exemples, la vitesse est théoriquement illimitée sur 66% du réseau autoroutier allemand pour les véhicules légers (voitures, motos). La règle de base est la suivante : pas de limitation de vitesse quand aucune limite n’est précisée mais il existe une vitesse conseillée de 130km/h.
Question : Qui voit on rouler sur ces mêmes autoroutes pour ces raisons, à plus de 130 km/h ?
Réponse --> Des frontaliers en mal de vitesse.  :o
Pourquoi arrive t'on à un maximum d'autodiscipline dans ces pays là, sans quasiment aucune prévention ? Et les chiffres de morts et blessés sur la route en Allemagne parlent d'eux mêmes ...

Si on laissait en France, une telle possibilité de vitesse, ça deviendrait très vite n'importe quoi parce que le Français n'est pas l'Allemand.
Pour moi, en France, la prévention est uniquement là pour faire joli et se donner bonne conscience car elle n'est pas perméable à tous.
La seule façon de faire un peu changer les mentalités... c'est la répression mais même avec cette rigueur elle n'atteindra pas les 100%.

Hors ligne neutron - crf

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1132
  • Sexe: Homme
  • secouriste Croix Rouge Française
    • Voir le profil
Là Anthony c'était méchant  :-\

J'avoue que même si cela ne sert pas à grand chose, le peu de gens que ça fait réfléchir, c'est déjà ça en moins à ramasser à 3h00 du mat contre un arbre.
J'avoue que le comportement de certaines personnes est TRÈS inquiétant, je cours, je fait du vélo et des voitures j'en vois beaucoup passer !!!

Je vais vous raconter l'histoire de X.
X c'est fait prendre au radars, une grosse amande suivie d'un stage (qui n'est pas donné ! ).
X a lui aussi été touché par le décès sur un AVP de notre amies très chère.
X a assisté à la soirée "prévention" organisée dans la boite de nuit que notre amies très chère a quitté avant son décès.

X a donc subit : vidage de son porte-monnaie, perte d'une amie, prévention et la semaine dernier je croise X qui déboule à tout berzingue dans le village, hier soir, petit footing et je recroise X qui déboule comme un gros taré dans un virage sans visibilité  :-\

Les gens sont cons de nature on n'y peut rien, malgré que cela soit triste et que ça a créer de gros dommage, les gens se rendent pas conte de leur couche de connerie et ça m’énerve  >:(

Ici je vois les ambulanciers dire, neutron on verra quand tu auras ton permis et en plus notre métier nous oblige à faire vite, mais il faut faire la différence entre rouler intelligemment ( avec les véhicules du boss, je pense que vous faites pas trop les cons ?) et rouler comme un con**rd au volant :)

Voila ma petite réaction personnelle  ;)

Hors ligne kit055

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 2107
  • Sexe: Homme
  • Police Nationale
    • Voir le profil
Je me demande donc de qui parles ouin_ouin et m'étonne ô grandement de la création de ce post de sa part.

Étant donné qu'il n'a lu que ce qui lui plaisait et que je soupçonne donc une mémoire et un cerveau très très sélectif je vais avoir la gentillesse de m'expliquer.

Donc oui ce genre de reflexion est courante, tout comme son contraire, car les policiers et gendarmes sont des êtres humains et ont donc des avis qui divergent, on trouve des policiers de droite, de gauche, de tous les partis, de toutes les religions, de toutes les opinions.

La prévention routière est une bonne chose, la prévention dans le fait de faire une leçon de morale et laisser repartir le contrevenant je dis non... parce que lorsque l'on est trop BON nous sommes pris pour des Cons... tu as vu comme je l'ai blousé  ;D

En effet, je n'ai strictement rien à faire de l'argent et autre bêtise que pourrait calomnier volontiers le créateur de ce sujet, mais je m'attelle avant tout au respect des forces de l'ordre et de la loi, alors quand je vois, je reprend l'exemple car vécu plusieurs dizaines de fois, un contrevenant stoppé parce qu'il téléphone au volant, prié de cesser de téléphoner puis le laissé reparti sans verbaliser, alors que quelques mètres plus loin on le retrouve exactement dans la même position que trouvé précédemment, avec le téléphone à l'oreille, je dis NON !

Il faut cesser le foutage de gueule et penser que lorsque le chat n'est pas là les souris dansent mais toutes ne rien pas !
La mode d'aujourd'hui est de plus en plus à la décrédibilisation des agents, on banalise les infractions, on rigole d'eux, on provoque, etc...
Donc oui, la prévention ça ne sert à rien dans ce contexte, si les gens ne la comprennent pas ou ne l’intègre pas et elle n'est donc pas efficace.

C'est exactement comme prendre un voleur en flagrant délit, lui dire "il ne faut pas que tu commences ce n'est pas bien" et le laisser repartir. Je vous laisse deviner l'efficacité de la manœuvre...

Pour finir j'attends sur le forum comme dans la vie réelle un minimum de respect, et de civisme ce dont tout le monde peut prétendre n'en disent les mauvaises langues, donc quand je constate que le contrevenant attend de s'être éloigné de nous pour recommencer l'infraction c'est clairement une invitation à sortir de nos gongs ! Tout comme je vois rouge lorsque je vois de la part de certains dont je ne citerais pas le pseudo des phrases du genre "je vois bien que vous êtes très loin d'avoir la formation pour faire de la prévention" !

Hors ligne ouin_ouin

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 702
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Tu es gentil kit, mais quand tu cites les gens, et surtout moi-même, fais le correctement, et sans rajouter de mots qui pourraient en détourner le sens.

J'ai juste dis que les FDO n'étaient pas former (en général bien sur, et dans le cursus de base) à faire de la prévention. Tu pourrais me dire que c'est pas leur rôle, et ma foi je te rejoindrai sur ce point. Je vois pas encore une fois, pourquoi tu le prends mal, et pour toi.

Mais de là a dire que la prévention ne sert à rien, c'est une position extrémiste inadmissible. La prévention ne touchera jamais 100% de la population, je suis d'accord. Mais elle sauvera des vies, sur la route ou ailleurs. Toi même, pendant ta formation, tu as reçu moults consignes de préventions, par exemple sur le maniement des armes à feu. Pourtant des accidents doivent bien arriver, il suffît de regarder les fais divers. Faut il pour autant dire qu'il en faut plus de prévention ? Non je le pense pas, car sinon les accidents seraient multiplier par un coef non négligeable.
Tu vois, sur la route c'est pareil, la prévention ne fera jamais zéro accident, la répression non plus. Il y aura toujours des personnes irresponsables, que même le fouet ne calmera pas.

Maintenant concernat le fric, il est un fait que la répression en rapporte, et que la prévention en coûte. Vu la conjoncture il est pas difficile de se dire qu'il vaut mieux reprimender. Qui le fait ? Les FDO. Sont elles responsables? NON, c'est une volonté surtout politique.

En résumé, évites de cracher sur la prévention, car même si une seule vie est sauvée par an grâce à elle, c'est une vie gagnée.

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3081
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Comment ça ? En gros ils en ont marre que les gens reagissent n'importe comment et face n'importe quoi au volant ?

Non,ils en ont marre de ce prendre des remontrances (écrites ou orales) en fin d'année s'ils n'ont pas tendance à dégainer assez vite le carnet à souches!  :-X

Anthony31 -> L'exemple de l'Allemagne n'est pas rapportable chez nous,et ce pour plusieurs raisons. En tant que passioné d'automobiles depuis mon plus jeune age,je commence à avoir un peu fait le tour de la quéstion du rapport homme/auto en fonction des pays.

Comme tu le dit,les allemands sont beaucoup plus respectueux des regles d'une maniere générale. Les actes d'incivismes,ou les infractions qui passent inapercues chez nous sont également beaucoup plus punis. Exemple tout bete,un automobiliste qui stagne sur la voie de gauche alors qu'il a la possibilité de se rabattre se verra verbaliser.
Il y a egalement une culture automobile differente. Le culte de l'auto est encore fort chez les teutons,la voiture n'est pas diabolisée comme en France. Il n'y a qu'a voir la parc auto allemand constitué de moults sportives et berlines surpuissantes (c'est également la cas en Angleterre,où la police ne blague pas non plus! Comme quoi...) avec obligation de les garder en état (equivalent du controle technique beaucoup plus exigeant). Il y a également une raison économique,le secteur automobile étant une manne financiere pour l'allemagne (que ce soit par les constructeurs ou les equipementiers).

Certes,si tu mets un français amateur de vitesse sur une autoroute non limitée,il va chercher à se faire plaisir,et ca peut se comprendre s'il ronge son frein sur les autoroutes francaises. Si tu prends le meme francais et le fait vivre quelques années la-bas,il va chercher de moins en moins souvent la "top speed" de sa voiture,l'effet nouveauté sera passé  :P Mais si tu regardes un peu le nombre de "missiles sol-sol" (quand on a le temps de les voir passer) sur la voie de gauche d'une autobahn,tu verras qu'il y a surtout des allemands,mais aussi des suisses,des italiens... et qu'en fin de compte les français restent marginaux. Idem pour qui va se promener aux abords du mythique Nurbugring  ::)

Bref,autres pays,autres moeurs et ça ne changera pas tant que les allemands continueront d'idolatrer les Porsche et autres //M,AMG,S etc... et que le français revera de Twingo dci. Il n'y a qu'a voir les differences de productions entre nos deux pays,ce n'est pas un hasard.

Par contre,si on prend l'exemple de la police routiere allemande,c'est également l'une des mieux équipées au monde: veritables VRI (et pas un sushi tuning poudre aux yeux comme en France),nombres de voitures puissantes banalisées arpentant les routes et autoroutes filmant les infractions... et ils ne laissent rien passer!  ::)

Hors ligne kit055

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 2107
  • Sexe: Homme
  • Police Nationale
    • Voir le profil
Faudra que tu m'expliques ouin_ouin en quoi tu connaitrais le millième du dixième de la teneur de notre formation ou de notre travail parce que c'est pas en passant tes soirées devant enquête d'action que tu peux te permettre de sortir des énormités pareilles !!!

Alors oui, étant donné que tu m'as cité légèrement grossièrement j'ai l'audace de penser que le message m'est en quelque sorte destiné.

Je crois que tu n'as pas très bien saisi le sens qui était donné à "prévention", je persiste et je signe en disant que la prévention sur le terrain (donc ni la prévention routière ni la prévention lors de nos formations mais bien le contrôle d'un contrevenant sans le verbaliser) est totalement inefficace car les mentalités sont over-saturés de prévention et que les gens s'en foutent tout simplement, d'ailleurs certains n'hésitent pas à me le dire clairement lorsque je suis dans mes bons jours.

Du style j'arrête un contrevenant, pas de ceinture et téléphone au volant, étant secouriste je tente de le raisonner concernant le port de la ceinture et celui-ci me répond clairement "mais monsieur ça ne me sert à rien la ceinture je maîtrise mon véhicule moi" : vive la prévention...même discours concernant le portable, le monsieur est reparti avec son joli papier..

Donc la prévention routière oui, la prévention en général ok, mais concernant les infractions (puisque délits et crimes ne souffrent d'aucune prévention !) je peux garantir que la prévention les gens te rigolent au nez et font totalement comme s'il ne s'était absolument rien passé (du genre le portable à nouveau à l'oreille 2 min après et j'ai même vu un mec une fois qui a redétaché sa ceinture !)

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6766
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Education et Prévention en sécurité routière ... quel effet ??
« Réponse #10 le: 26 mars 2009, 09:21:01 »
....
J'ai juste dis que les FDO n'étaient pas formées (en général bien sur et dans le cursus de base) à faire de la prévention. Tu pourrais me dire que c'est pas leur rôle et ma foi je te rejoindrai sur ce point. Je vois pas encore une fois, pourquoi tu le prends mal, et pour toi.

Bonjour,
Quelles compétences as tu pour dire que les FDO ne sont pas formées à l'éducation ?
La Gendarmerie et la Police Nationale voire Municipale travaillent en collaboration avec l'association de la Prévention Routière.
Dans ton école tu n'as surement pas vu un gendarme ou un policier faire de la prévention ? connais tu le 10 de conduite et autres modules de la prévention routière comme la voiture tonneaux  ?

Quand j'ai débuté mon métier nous avions un mnémotechnique pour nous rappeler, c'était PERAS+R

P = prévention
E = éducation
R = renseignement
A = aide
S = secours
+ R = répression, tu vois il arrive en dernière position.

J'ai fais de la prévention, en tant que gendarme dans les écoles et les casernes militaires. Un médecin du service de santé m'avait même remercié car il en avait mare de voir le lundi matin les absents dans les rangs mais présent à l'hôpital ou à l'infirmerie, ben il a été fortement déçu le lundi suivant quand il a appris qu'un des militaires du régiment qui avait reçu la "parole éducative" était mort sur la route avec un taux élevé d'alcool dans le sang. Celui là s'est réprimé de lui même  >:D


....
Mais de là a dire que la prévention ne sert à rien, c'est une position extrémiste inadmissible. La prévention ne touchera jamais 100% de la population, je suis d'accord. ..... En résumé, évites de cracher sur la prévention, car même si une seule vie est sauvée par an grâce à elle, c'est une vie gagnée.

Tu es en accord pour dire que certains ne sont pas sensibles à la prévention et je t'accorde que la généralisation n'est pas la meilleure des démonstrations.
J'ajoute que j'ai participé en doublure à une heure de "prévention routière"  :P en sortant j'ai demandé au camarade "formateur" s'il n'avait pas l'impression de prêcher dans le désert  ::) surtout pour le "mec" qui se "bourrait la gueule" tous les samedis soir et qui avait perdu tous les points de son PC mais conduisait quand même parce que son copain, propriétaire de la voiture, était plus bourré que lui  >:D

C'est aussi valable pour les Séniors qui détiennent leur permis de conduire depuis un demi siècle sans avoir fait une remise à niveau du Code de la Route et surtout pas pris soin de savoir si leur état de santé (leur cœur, la vue et les réflexes) leur permettait encore de rouler en toute sécurité pour eux et les autres usagers de la route.
En France nous avons le permis B (voiture) à vie sans aucune obligation et c'est bien dommage  :-\

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6766
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Education et Prévention en sécurité routière ... quel effet ??
« Réponse #11 le: 14 août 2013, 13:43:26 »
Cinq jeunes ont été tués et un autre très grièvement blessé samedi après-midi, à la sortie de Carcassonne, quand leur conducteur a mal négocié un virage et que leur voiture s’est encastrée dans un pilier en béton de la clôture d'une propriété voisine, ont indiqué la police et les pompiers.

La deux fois deux voies de la départementale 6113 (ex RN.113) où la vitesse est limitée à 90 km/h entre Carcassonne et Trèbes qui va jusqu’à Narbonne et la Méditerranée, était alors très chargée mais c’est surtout une vitesse excessive qui semble responsable de la perte de contrôle, ont ajouté les policiers.

L’accident est survenu peu avant 17heures. L’occupant du véhicule dans lequel ils étaient 6 et qui a survécu a été transporté dans un état critique à l’hôpital. Il est le seul à avoir été éjecté de la Peugeot 406, unique voiture en cause. Il avait été considéré pour mort dans un premier temps, mais a été réanimé.

Les autres, tués sur le coup, sont restés incarcérés dans la voiture, qui a été pulvérisée sous le choc.
Les victimes, en cours d’identification, seraient des habitants de Carcassonne et de Trèbes, commune de l’aire urbaine de la célèbre cité.
Des prélèvements devraient déterminer si l’alcool a joué un rôle dans l’accident.
Il semble surtout que la voiture ait abordé à trop vive allure et sur la voie de gauche, un virage à gauche sur une portion en S. Elle a quitté la route et est allée tout droit se fracasser contre un mur.

C’était un groupe d’amis insouciants comme on peut l’être lorsqu’on est au printemps de sa vie. Ils sont morts samedi, dans cette sortie de route, sur la 6113 : Robert Thomas, 18 ans, le conducteur carcassonnais et ses quatre passagers arrière, les Carcassonnais Raphaël, 17 ans, Thomas, 16 ans, Laura , 17 ans et Laurie, 15 ans. Réanimé par les pompiers, le passager avant, Yassin grièvement blessé a été transporté au centre hospitalier de Carcassonne puis transféré au CHU de Purpan. Son pronostic vital est engagé.

Pour Marie-Paule Bardèche, sous-préfète de Narbonne de permanence ce week-end, la vitesse excessive ne fait quasiment pas de doute sur les causes probables de cette perte de contrôle. Déportée au sortir d’un léger virage à gauche, la voiture s’est fracassée contre le mur d’une casse automobile. «L’hypothèse de la vitesse est étayée par un témoin direct, un motard qui s’est fait doubler à très vive allure. Il y a la vitesse mais aussi la question de la surcharge car ils étaient six dans la voiture», observe-t-elle.
Des analyses toxicologiques (alcool et stupéfiants) sont en cours, comme le prévoit la législation en matière d’accident mortel. Tout comme l’expertise approfondie de la Peugeot 406.
L’expert en accidentologie mandaté par les services de police a rendu hier ses premières conclusions, après l’accident survenu samedi entre Carcassonne et Trèbes et qui a coûté la vie à cinq jeunes, âgés de 15 à 18 ans.
Sans surprise, son diagnostic est venu corroborer le témoignage d’un motard affirmant que le véhicule l’avait doublé à vive allure, quelques secondes avant le drame.
Selon l’expert, la voiture circulait entre 135 et 140 km/h avant de partir dans un long dérapage. Après avoir glissé sur 58 mètres comme l’ont révélé les traces de gomme laissées par les pneumatiques, la voiture a heurté le poteau en béton de la casse auto à une vitesse comprise entre 75 et 85 km/h. Le drame s’est donc noué en moins de deux secondes entre le moment où le jeune conducteur a perdu le contrôle du véhicule et l’impact.

«La vitesse est donc une des causes de cet accident» a indiqué hier une source proche de l’enquête, mais ce n’est peut-être pas la seule. L’expert va donc poursuivre ses investigations sur le véhicule afin d’en vérifier les principaux organes de sécurité.

L’inexpérience du conducteur, il avait passé son permis en juin, est également pris en compte par les enquêteurs pour expliquer ce drame. Les diverses analyses réalisées sur les prélèvements sont toujours en cours

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6766
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Education et Prévention en sécurité routière ... quel effet ??
« Réponse #12 le: 17 août 2013, 13:24:32 »
Une semaine après le terrible accident qui a coûté la vie à cinq jeunes âgés de 15 à 18 ans, les analyses toxicologiques ont révélé que le conducteur de la voiture avait consommé du cannabis.  :-\

Vitesse excessive plus cannabis, tel est le cocktail explosif qui a coûté la vie à cinq jeunes âgés de 15 à 18 ans, sur la RD 6 113 entre Carcassonne et Trèbes. Hier, le procureur de la République de Carcassonne a indiqué dans un long communiqué (lire ci-dessous) que le jeune Thomas Robert (18 ans) était sous l’emprise du cannabis au moment de l’accident. «Les deux experts mandatés ont mentionné dans le rapport que la substance : tétrahydrocannabinol (THC)] était encore active».
Bien que les analyses ne permettent pas encore de déterminer à quel moment le cannabis a été consommé, les experts sont unanimes pour dire que les substances actives dataient de moins de 24 heures.
Le cannabis a-t-il été le facteur désinhibant donnant un sentiment de toute puissance au conducteur de la voiture  >:D
Seule certitude, le jeune homme roulait bien trop vite sur la 2x4-voies. L’expert en accidentologie a estimé que la Peugeot était lancée à plus de 135 km/h lorsqu’elle a commencé sa mortelle embardée.
Titulaire du permis de conduire depuis moins de deux mois, le conducteur n’aurait pas dû dépasser les 80 km/h sur cette portion limitée à 90 km/h. Le drame s’est ensuite joué en une fraction de seconde. Après la perte de contrôle sur la voie de gauche, la Peugeot a glissé de travers sur près de soixante mètres, avant de s’encastrer dans un épais poteau en béton, tuant sur le coup cinq des six occupants de la voiture.
Le seul rescapé de ce drame, hospitalisé depuis au CHU de Purpan à Toulouse lutte toujours contre la mort. Hier, le procureur de la République a indiqué que son état de santé  «s’était dégradé ces dernières heures».

Le communiqué du procureur de la République : «Le cannabis constitue un risque au volant»  8)
Citer

   Le cannabis modifie les perceptions, exagère la proximité des objets et cela affecte grandement l'appréciation des distances. Lors de la consommation de cannabis les réflexes sont diminués ainsi que la vigilance et augmente la perte d'attention. Ces effets réduisent la capacité du conducteur à analyser l'ensemble des informations nécessaires à la maîtrise de son véhicule et le poussent à la prise de risque.

   Le cannabis au volant augmente considérablement les risques d'accident sérieux, confirme une méta-analyse canadienne publiée dans le British Medical Journal. Dans l'ensemble, disent les chercheurs, l'alcool augmente plus le risque d'accident que le cannabis. Mais le cannabis rend plus difficile de juger la vitesse, les distances et les conducteurs se trouvent souvent à suivre de beaucoup trop près ce qui réduit leur temps de réaction.

«Les analyses sanguines du conducteur du véhicule dont l’accident à Carcassonne a fait à ce jour 5 morts révèlent qu’il avait consommé de la résine de cannabis dans les heures ayant précédé le drame. Cette consommation n’était sans doute pas étrangère au comportement au volant de ce conducteur dans les instants qui ont précédé l’accident. Il en a été, d’une certaine manière, également la victime.

L’objet de ce message est de rappeler à l’adresse de tous nos concitoyens, notamment des jeunes, que la consommation de résine de cannabis est loin d’être neutre pour la santé et constitue, au volant d’un véhicule automobile, un risque supplémentaire considérable, lié à la perte de conscience des dangers réels de la route, à la perte importante des réflexes nécessaires, à la mauvaise perception de la vitesse et permet malheureusement d’expliquer un nombre toujours plus important d’accidents.

Que ce drame ne laisse personne indifférent  :'(

Lorsque l’on conduit, la consommation d’alcool peut tuer ; celle de résine de cannabis également ; il ne s’agit, de ce point de vue, nullement d’une drogue «douce».

Souhaitons sincèrement qu’un tel drame humain, qui ne laisse personne indifférent, fera également s’interroger celles et ceux qui ne sont pas convaincus de la nocivité de l’usage de résine de cannabis sur la santé en général et les comportements en particulier, pouvant conduire, directement ou indirectement, à des drames de la route comme celui que notre ville vient de connaître.

Que nous soyons jeunes ou pas, parents ou pas, je crois que nous devons avoir cette réflexion tous ensemble».

Antoine Leroy, procureur de la République à Carcassonne.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6766
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Education et Prévention en sécurité routière ... quel effet ??
« Réponse #13 le: 28 août 2013, 13:12:50 »
La mort ne fait plus peur aux automobilistes et encore moins aux motards 8)

Lundi 26 août 2013 lors d’un service concernant les contrôles de vitesse de 16 heures à 19 heures, sur la rocade entre Carcassonne et Trèbes, non loin du terrible accident qui a fait cinq morts il y a quelques jours à peine, les policiers ont relevé 41 infractions alors que la vitesse est limitée à 90 km/h... un automobiliste a même été flashé à 143 km/h.  ???

Tant qu'il y aura des morts, il nous faudra agir pour une route plus sûre. Filmé en noir et blanc, mêlant images réelles d'accident de la route et images de fiction, le film montre la réalité de ces vies qui basculent et appelle chacun à réagir, à prendre ses responsabilités pour devenir acteur de la sécurité sur la route.  54 secondes de vidéo pour vous aider à y réfléchir ICI

[INTERPELLATION] 182 KM/H POUR 70, IL FONCE SUR LES GENDARMES !

Le jeudi 8 octobre 2015 à 20h20, lors d'un contrôle de la vitesse sur une route limitée à 70 km/h à Montferrier-le-Lez, les gendarmes du peloton motorisé de Castelnau-le-Lez constatent le passage d'un motocycliste à la vitesse de 182 km/h.

Tandis que les militaires postés plus loin tentent de l'intercepter en effectuant les gestes réglementaires avec leur lampe, le motard refuse d'obtempérer et accélère en fonçant sur les militaires qui ne doivent leur salut qu'à un écart pour éviter d'être percutés. Le fuyard négocie mal le virage qui suit et vient heurter le trottoir. Il chute de sa motocyclette, se relève et s'enfuit en courant.

Les deux gendarmes protègent les lieux autour de la moto restée au sol pour éviter un sur-accident. Le Centre d'Opérations de la Gendarmerie (COG) de Montpellier est informé des faits.

Vers 21 heures, ce même COG est contacté par une personne, qui déclare le vol de sa moto, laquelle semble correspondre à celle qui a refusé le contrôle.
Après enquête, il s'avère que cette « victime », un héraultait de 25 ans, est l'auteur des faits. Il est constaté à son domicile, lors de la perquisition, des indices permettant de matérialiser sa présence sur les lieux de l'accident.
Cette personne est placée en garde à vue et présentée au magistrat le vendredi 09 octobre. Elle devra répondre très prochainement devant le tribunal correctionnel de Montpellier, des faits de : conduite sans permis A (moto) ; excès de vitesse de plus de 50 km/h ; défaut d'assurance ; refus d'obtempérer avec circonstances aggravées.
En attendant, l'auteur des faits est placé sous contrôle judiciaire et sa moto a été saisie.

Citer
Pierre F....: Que se passe t'il dans la tête de quelqu'un qui roule à plus de 180km/h au lieu de 70 ?
Que faut il lui expliquer pour qu'il comprenne qu'il se met en danger et avec lui tout le monde qu'ils peut rencontrer sur sa route ?
Oui il va être condamné mais après il va falloir aussi l'éduquer s'il est encore perméable à ça à son âge  !

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6766
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Education et Prévention en sécurité routière ... quel effet ??
« Réponse #14 le: 06 septembre 2013, 11:59:37 »
[SECURITE ROUTIERE] "La route n'est pas un circuit."

Et cela continue .... 57 km/h de plus que la vitesse autorisée !  :o
Hier matin 07 sep 2013 vers 10 heures, un jeune automobiliste carcassonnais, âgé de 21 ans, a été contrôlé à la vitesse de 147 km/h au lieu des 90 autorisés sur la 2x2 voies entre Carcassonne et Trèbes, à hauteur de la Croque Sel, soit à quelques centaines de mètres du lieu de l’accident qui a coûté la vie à 5 jeunes, âgés de 15 à 18 ans le 11 août dernier.
Le permis (daté de moins de trois ans) du jeune homme a été immédiatement retenu par l’administration et ce, pour une durée de 4 mois. Suivra dans quelque temps la sanction pénale. Le tribunal pourrait le lui annuler purement et simplement.

Hier soir, à ROQUES/ GARONNE, un motard a été contrôlé à 142 km/h pour une vitesse limitée à 50 km/h. Intercepté par l'Escadron Départemental de Sécurité Routière de la Haute Garonne son permis a été immédiatement retenu et sa moto saisie. Il devra poursuivre sa route sans sa machine.

Les contrôles vont se poursuivre, de jour comme de nuit et tout au long des week-end.  >:(
Les contrôles de police opérés hier matin ont permis de relever 7 infractions pour des dépassements allant de 22 à 57 km/h de plus que la vitesse autorisée.

Le 26 août dernier, un contrôle mené au même endroit avait permis de relever une quarantaine d’infractions dont une de plus de 50 km/h.

Citer
Rencontres de la sécurité.
Motards, venez vous tester et échanger des conseils avec les motocyclistes de la Gendarmerie et de la Police.
Il sont présents toute la matinée au pôle moto 30, route de Montpellier.
N'hésitez pas à venir les rencontrer, il fait beau et bon pour sortir les motos.
Les gendarmes et policiers sensibiliseront les conducteurs aux différents risques routiers.
L’objectif est de lutter contre les comportements inadaptés des conducteurs afin d’éviter de nouveaux drames humains.

La Dépêche du Midi