Auteur Sujet: Education et Prévention en sécurité routière ... quel effet ??  (Lu 26639 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6749
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Education et Prévention en sécurité routière ... quel effet ??
« Réponse #30 le: 10 août 2015, 11:25:46 »
100 kilomètres/heures de plus que la vitesse autorisée  >:(
Le choc a été d'une extrême violence et d'après les premiers éléments de l'enquête c'est la vitesse excessive qui est à l'origine du drame survenu dimanche matin à 6h30, les secours ont été appelés un peu après. Dans la Seat Ibiza accidentée, ils ont découvert cinq victimes. Le bilan est lourd, trois morts, un blessé grave et un blessé léger. Les riverains réveillés par un "grand boum" ont parlé d'une route bosselée à un endroit où les excès de vitesse semblent fréquents.

Le compteur du véhicule était bloqué à 150 km/heure au lieu des 50 autorisés en agglomération. Le véhicule, une voiture de sport, est sortie de la route à La Chaussée de Damery (Marne) et finit sa course dans le mur d'une maison.
A l'intérieur du véhicule, cinq passagers d'une même famille. Le bilan est très lourd, une femme et deux adolescents sont tués sur le coup. Le conducteur grièvement blessé décède quelques heures plus tard à l'hôpital. Seul survivant de l'accident, un jeune homme est encore hospitalisé. L'enquête confiée au Parquet de Châlons-en-Champagne devra déterminer les circonstances de l'accident.
Depuis le mois de juin, le nombre de tués sur les routes marnaises a augmenté de 125% par rapport à l'an dernier malgré les campagnes de prévention et les contrôles de gendarmerie.  >:(
"Six personnes ont perdu la vie sur les routes marnaises en 9 jours, ce constat dramatique doit faire prendre conscience à toutes et à tous ces "dingues" que ces comportements dangereux doivent immédiatement cesser. Le préfet en appelle à la responsabilité et au civisme de chacune et de chacun, les vitesses excessives, les conduites sous l'empire de l'état alcoolique, l'ensemble des comportements irrespectueux des règles normales de conduite, doivent s'arrêter dès à présent.

Les contrôles routiers vont encore s'intensifier mais le préfet compte sur l'ensemble des Marnais et autres lecteurs pour sensibiliser leurs proches, leurs amis et camarades, leurs collègues, pour une prise de conscience qui doit être générale car cette série meurtrière doit prendre fin" a fait savoir la préfecture de la Champagne-Ardenne dans un communiqué de presse.

Source http://www.francetvinfo.fr/societe/securite-routiere/marne-un-exces-de-vitesse-cause-la-mort-de-trois-personnes_1035653.html


On ne regrette de rouler trop vite que lorsqu'il est trop tard, 50" de vidéo pour vous dire Ralenti si tu les aimes  ;)

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6749
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Education et Prévention en sécurité routière ... quel effet ??
« Réponse #31 le: 12 août 2015, 17:57:10 »
Alors que de nombreux appels à la vigilance et à la prudence ont été régulièrement lancés par les plus hautes autorités de l’État mais également par le Préfet du département, et la Sécurité Routière à l'occasion du week-end de l'Assomption, des comportements irresponsables et dangereux persistent.

Les gendarmes sont mobilisés tout l'été chaque week-end et les radars ont encore flashé plus de 3000 fois en un week-end de grand départs en vacances.   8)
Entre vendredi et dimanche, les radars d'un seul département ont épinglé 3277 conducteurs en excès de vitesse : 2651 par les appareils fixes, 157 lors de contrôles statiques et 469 par les radars mobiles embarqués.
Parmi les conducteurs épinglés, un motard flashé à 122 km/h au lieu de 50 sur la départementale traversant l'agglomération de Villefranche-de-Lauragais. Récidiviste, il a fait l'objet d'une rétention de permis et de la saisie de son deux-roues de grosse cylindrée.  :-[
Sur la départementale 37, c'est un automobiliste qui a été verbalisé pour avoir joué les Schumacher traversant à 129 km/h le village de Carbonne au lieu de 50. Son permis a également été retenu et il est reparti à pied.  :-X
Contrôle d'un jeune conducteur pressé à 160 km/h sur l'A51, punition immédiate, rétention du permis probatoire, véhicule immobilisé  :'(

Depuis le début de l'été, les contrôles routiers sont systématiquement renforcés le week-end. Outre la vitesse, alcool et stupéfiants sont dans le viseur des forces de l'ordre. Le week-end dernier, 43 cas de conduites en état d'alcoolémie ont ainsi été relevés, et 12 conducteurs ayant consommé des stupéfiants. Pour les week-end à venir, notamment celui du 15 août, la préfecture a déjà prévenu que «des opérations de contrôles et de sanctions seraient mises en place mais associés à des opérations de prévention.»

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6749
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Education et Prévention en sécurité routière ... quel effet ??
« Réponse #32 le: 19 août 2015, 14:55:19 »
A9 : ENCORE UN JEUNE CONDUCTEUR EN EXCÈS DE VITESSE...

Le dimanche 16 août 2015, en fin d'après-midi, un véhicule de fonction avec quatre personnes à bord est contrôlé à la vitesse de 180 km/h sur l'A9.
Jeune apprenti conducteur il n'aurait pas dû conduire à plus de 110 km/h.
Heureusement les dépistages de l'alcoolémie et des stupéfiants se sont révélés négatifs.
L' intéressé fait l'objet d'une convocation en justice  >:(

Il n'a pas le permis et il déteste la marche à pied sous la pluie  >:(
Mais alors que des trombes d'eau s'abattaient sur Toulouse, il a décidé d'emprunter la voiture de sa mère pour aller chercher des cigarettes, explique au tribunal ce jeune homme de 20 ans, jugé en comparution immédiate. Mais au cours de son trajet, il a vu le gyrophare d'une voiture de police… «J'ai paniqué (la bonne excuse). J'avais peur de retourner en prison», explique-t-il.

S'en est suivie une course poursuite effrénée dans les rues de Toulouse.
Trois minutes, c'est le temps qu'il a fallu aux policiers pour interpeller le conducteur. Entre-temps, celui-ci a "griller" deux feux rouges et de rouler à contresens, à 99 km/h au compteur.  >:(
C'est finalement la petite amie du jeune homme, assise sur le siège passager, qui l'a ramené à la raison. Elle me disait d'arrêter. J'ai tiré le frein à main, sur la chaussée glissante, sa petite Renault Modus est brusquement partie de travers. Le véhicule des policiers, qui arrivait derrière, n'a pas pu l'éviter.
Bilan : trois fonctionnaires blessés…  :P
Le jeune homme a été condamné à 6 mois de prison, dont deux ferme, avec maintien en détention, plus 200 euros d'amende pour dommages à chacun des trois policiers.

Nous déplorons ces derniers temps, plusieurs accidents de la route avec des délits de fuite. Dans l'un d'entre eux, une personne est décédée.  :'(
En cas d'accident, tout conducteur impliqué a des obligations et des devoirs auxquels il doit faire face.  8)
Quitter les lieux d'un accident sans respecter ces obligations est sanctionné par l'article L 231-1 du code de la route. Le délit de fuite est constitué si l'auteur de l'accident a poursuivi sa route afin d'éviter son identification pour échapper à ses responsabilités. Il est puni de trois ans d'emprisonnement et de 75000 euros d'amende.
En cas d’homicide involontaire, la peine est augmentée à 7 ans de prison et 100 000 euros d’amende. Il donne lieu à un retrait de 6 points sur le permis de conduire et expose en outre aux sanctions suivantes : suspension de permis pour une durée de 5 ans ; annulation du permis de conduire en cas de blessures et d'homicides involontaires ; interdiction d'obtenir le permis de conduire ; travail d'intérêt général ; jours-amende ; confiscation du véhicule.
La poursuite pour délit de fuite n'empêche pas d'être également poursuivi pour les infractions suivantes : le défaut de maîtrise du véhicule ; non assistance à personne ; homicide ou blessures involontaires.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6749
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Education et Prévention en sécurité routière ... quel effet ??
« Réponse #33 le: 18 octobre 2015, 13:38:10 »
En voila quatre qui n'ont pas été imprégnés  >:(
La petite route de montagne a probablement mis fin à une équipée malhonnête. Trois individus âgés de 17 et 18 ans, ont été retrouvés morts, après un accident de voiture, dans la nuit de vendredi à samedi, à Saint-Joseph-de Rivière (Isère).
Un quatrième occupant, âgé de 17 ans, est blessé au bras mais ses jours ne sont pas en danger, selon le parquet.

Leur BMW, qui avait été volée chez des particuliers à Moirans (Isère), à 20 km au nord de Grenoble, s’est encastrée dans un arbre sur la D520, en bordure du massif de la Chartreuse. Selon le Dauphiné Libéré, qui rapporte l’information, deux des quatre occupants du véhicule portaient une cagoule.
La voiture est «complètement broyée». Tous les occupants du véhicule étaient gantés et certains étaient cagoulés. Ils étaient originaires de la région et trois d'entre eux étaient connus de la justice, a indiqué le parquet sans plus de précision.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6749
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Education et Prévention en sécurité routière ... quel effet ??
« Réponse #34 le: 31 octobre 2015, 10:00:58 »
Hautes-Pyrénées : trois morts dans une collision entre une voiture et un poids-lourd, trois jeunes de 17 à 22 ans sont décédés.  :'(
Un accident entre une voiture et un camion poids-lourd a fait trois morts cette nuit vers 5 heures du matin au carrefour de la D21 et de la D10 à Campuzan.
Leur véhicule a violemment percuté à 5h30 un camion transportant du bitume sur la RD 21.
Le poids lourds s'est renversé et la voiture des victimes a terminé sa course dans une propriété voisine, tuant ses 3 occupants sur le coup. Le chauffeur du poids lourd, blessé, a été hospitalisé. Les secours sont toujours sur place.

On en sait un peu plus sur les circonstances de l'accident survenu ce matin.
Le conducteur, âgé de 20 ans, roulait sans permis de conduire.
« C’est un refus de priorité du conducteur du véhicule léger qui est bien à l’origine de l’accident. En revanche, il n’y a rien à reprocher au chauffeur du poids lourd », confirme le vice-procureur de la République.

Selon le parquet de Tarbes, les deux passagers étaient en fugue d’un foyer pour mineurs d’Auch.
 Où allaient-ils ?
Selon nos informations, le conducteur les aurait récupérés pour aller à Campuzan chez une mère de famille qui l’hébergeait occasionnellement dans un logement communal qu’elle louait.
CYRILLE MARQUE & RACHEL BARRANCO  /  LA DEPECHE DU MIDI

AVEYRON : LA ROUTE A ENCORE TUE DANS LE SUD !  :'(

NON ce n'est pas la ROUTE qui tue mais les MAUVAIS CONDUCTEURS qui tuent et se tuent  >:(

Cette nuit, deux familles ont été endeuillées à la suite d'un accident de la circulation survenu peu avant 5 heures sur la R.D 32, commune de MURASSON (12) a fait deux morts et quatre blessés.
Six jeunes se trouvaient dans une voiture qui a percuté violemment une falaise bordant la route reliant LACAUNE à BELMONT SUR RANCE. Le véhicule a quitté la chaussée dans un virage entre les lieux-dits Le Bousquet et La Borie-Haute et a violemment heurté le bas-côté avant de s'immobiliser dans le fossé.

Les deux passagers arrière sont décédés :
Une jeune fille de 17 ans et un jeune homme de 19 ans  :'(
Arrivés sur place, les sapeurs-pompiers ont constaté le décès d'un homme de 19 ans. Une femme âgée de 17 ans, d'abord réanimée après un arrêt cardiaque, a finalement été déclarée décédée par un médecin. Une autre jeune femme a pu être réanimée suite à un arrêt cardiaque. Les autres occupants du véhicule ont été blessés, dont l'un grièvement.

Sans préjuger des circonstances exactes que l'enquête des gendarmes de BELMONT SUR RANCE devra déterminer, plusieurs éléments propices à un tel drame étaient réunis  :( ....nuit, route sinueuse, fatigue, passagers multiples et sortie de soirée festive  :-[
Nous ne pouvons que renouveler nos conseils de prudence au volant, notamment auprès des jeunes et de leurs parents.
Nous adressons nos condoléances aux familles si durement touchées.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6749
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Education et Prévention en sécurité routière ... quel effet ??
« Réponse #35 le: 08 novembre 2015, 10:50:36 »
Il était 21h30, ce vendredi 30 octobre, quand deux jeunes gens, mineurs, ont été percutés par une voiture conduite par des "lâches" qui a aussitôt pris la fuite.  >:(
Prises en charge par les secours, les deux victimes ont été menées au centre hospitalier. Hors de danger, elles se sont tout de même vues prescrire huit jours d’interruption temporaire de travail.
La brigade territoriale de gendarmerie et la brigade de recherche ont aussitôt ouvert une enquête judiciare, qui a mené à l’interpellation, dimanche 1er novembre, de deux individus de 19 et 30 ans.
Les deux individus ont été placés en garde à vue. Les investigations des gendarmes ont permis de retracer les faits.
Sans permis à travers la Vendée  :-[
Suite à l’accident, les deux individus auraient pris peur. Ils ont décidé de fuir 8)
C’est là qu’ils ont mis le feu au véhicule avec lequel ils ont eu l’accident. Ce véhicule avait été emprunté. Les deux individus volent une autre voiture et repartent pour Lauçon, où ils ont un autre accident.  :-\
Ils abandonnent l’automobile avant de se réfugier chez un ami pour ensuite rentrer dans le Nord-ouest Vendée.
Tout ce « périple » a été accompli alors que le conducteur n’avait plus son permis de conduire.
Prison ferme  >:(
Les deux hommes ont été jugés mardi 3 novembre en comparution immédiate au tribunal de grande instance. Ils ont été placés sous mandat de dépôt et mis sous détention à la maison d'arrêt départementale.
Le passager, âgé de 30 ans, a subi la peine la plus lourde, Il a été condamné à deux ans de prison ferme.
Le conducteur, âgé de 19 ans, a pour sa part été condamné à 18 mois de prison dont 12 avec sursis.
Éducation, prévention et civisme n'ont pas eu beaucoup de prise dans leurs cerveaux  :(


Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6749
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Education et Prévention en sécurité routière ... quel effet ??
« Réponse #36 le: 10 novembre 2015, 14:28:13 »
[PRÉVENTION] Papiers « siouplaît » !

Mercredi, des collégiens Cantalous ont pu apprendre les rudiments du contrôle routier en compagnie des motards de l’escadron départemental de sécurité routière.

Cette opération de prévention intitulée «Les Ambassadeurs de la sécurité routière», organisée en partenariat avec la préfecture et l’inspection académique du Cantal, a permis de procéder à des contrôles préventifs au cours desquels les élèves ont transmis un message de sécurité routière aux automobilistes contrôlés en infraction.

À l'issue, ils ont pu remettre (en cas de défaut de port de la ceinture de sécurité et d'excès de vitesse inférieur à 20 km/h) un procès-verbal de courtoisie ainsi qu'une copie de la lettre de sensibilisation de M. le procureur de la République à Aurillac.

Une initiative applaudie par 63 conducteurs qui, sans rechigner, ont accepté de se faire « verbaliser ».

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6749
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Education et Prévention en sécurité routière ... quel effet ??
« Réponse #37 le: 02 février 2016, 11:22:11 »
Le week-end pour les gendarmes de l'Aveyron a été fructueux  ;D  ont encore constaté le comportement irresponsable de certains conducteurs sur nos routes... Ce sont des grands excès de vitesse et des conduites sans permis qui ont été relevés.  8)

Dès le vendredi soir, un jeune conducteur a été contrôlé sur l'A75 à 189 km/h au lieu des 110 autorisés par son permis probatoire.
Le lendemain (toujours sur l'A75), un autre automobiliste a été contrôlé à 219 km/h à hauteur de La Cavalerie, malgré la suspension administrative de son permis (déjà pour un excès de vitesse supérieur à 50 km/h). Ce dernier sera convoqué devant la chambre détachée de Millau en octobre 2015.
Plus tôt dans la journée, c'est sur la RN88 cette fois que les gendarmes contrôlent un conducteur à 158 km/h à hauteur de Sévérac-L'Eglise, en état de récidive d'excès de vitesse d'au moins 50 km/h et malgré l'annulation de son permis de conduire. Son véhicule a été immobilisé. "Et c'est pas fini !"

Dimanche, un dernier automobiliste circulant sur l'A75 a été interpellé après avoir été contrôlé à 164 km/h à hauteur de La Cavalerie.
Toujours sur l'A75 le lendemain, un autre conducteur a été contrôlé à 219 km/h à hauteur de La Cavalerie. Au volant d'une grosse cylindrée de marque Allemande, et malgré la suspension administrative de son permis,

[CARTON ROUGE] 160 km/h à 15 ans...  >:(
Vous pensiez avoir tout vu sur la route après le [CARTON ROUGE] sur le permis de conduire retiré, pour une infraction grave, à un conducteur qui l'avait obtenu la veille ?

C'était sans compter sur ce champion hors catégorie :
un "ado" de 15 ans multipliant les infractions (pas de permis, pas de ceinture, etc.) a été intercepté par les gendarmes sur l'A7 dans la Drôme à 160 km/h.

Une histoire invraisemblable et pourtant bien réelle d'un "Fangio" boutonneux :
Vers 16 heures, sur l'autoroute A7, à hauteur de Saint-Paul-Trois-Châteaux et dans le sens Nord/Sud, les gendarmes de l'Equipe rapide d'intervention décident d'intercepter le conducteur d'une Fiat Stilo immatriculée en Italie, contrôlé à 160 km/h et qui adopte une conduite "agressive".

Ils vont aller de surprise en surprise... Le conducteur est en effet âgé de... 15 ans ! Lui comme sa passagère, sa tante de 32 ans, originaires de l'Est, n'ont pas la ceinture de sécurité. La voiture n'est encore, pas assurée. Les gendarmes de l'Escadron départemental de sécurité routière de la Drôme ont encore relevé l'infraction de non-respect des distances de sécurité. Tous deux ont confié vouloir se rendre dans le Vaucluse. La Fiat a été immobilisée à Malataverne.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6749
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Education et Prévention en sécurité routière ... quel effet ??
« Réponse #38 le: 25 mars 2016, 14:31:44 »
INSÉCURITÉ ROUTIÈRE : GRAND EXCÈS DE VITESSE AVEC UN PERMIS PROBATOIRE ET SOUS L'EFFET DES STUPÉFIANTS...  :-[

Le 21 mars 2016 sur la D117 entre Foix et Lescur (09), les militaires de la brigade motorisée de Saint-Girons ont mesuré la vitesse d'un véhicule à 152 km/h sur une portion limitée à 90 km/h !  >:(

Intercepté, le conducteur a présenté un permis de conduire délivré six mois avant. Titulaire d'un permis probatoire, il ne devait pas dépasser la vitesse de 80 km/h.
Les différentes vérifications effectuées ont de surcroît révélé qu'il conduisait sous l'effet de stupéfiants !  :'(

Son permis de conduire lui a été retiré sur le champs et le préfet à pris un arrêté de suspension. Il sera convoqué prochainement devant la justice pour connaître la réponse pénale.

La gendarmerie nationale rappelle que le vitesse est la première des causes des accidents et que la consommation des stupéfiants multiplient par deux les risques d'accident de la route. Ils altèrent la vision, l'audition et les capacités de coordinations.
Encore un sur qui l'éducation et la prévention ont glissé comme l'eau sur les plumes d'un canard, sans imprégner son petit cerveau  :(

Citer
Les gendarmes de BRIGNAIS interviennent pour un accident de la circulation routière sur la commune. Le conducteur d'un véhicule en raison d'une vitesse excessive, perd le contrôle de celui-ci à l'approche du rond point.
Dans cette manœuvre, il arrache un panneau de la circulation, déracine un arbre, dégrade un second arbre, fait un tonneau et s'immobilise en contrebas en arrachant une clôture.
Ce conducteur, âgé de 24 ans, sans domicile et sans profession, avait emprunté le véhicule à un ami sans lui dire et circulait sous l'emprise d'un état alcoolique (1.48 g/l de sang) sans être titulaire du permis de conduire.  :-[
Évacué par les pompiers pour des examens, le conducteur a été placé en garde à vue à sa sortie de l'hôpital.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6749
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Choquée par le comportement d'un automobiliste auteur d'un dépassement dangereux le soir entre Sainte-Christie et Preignan, une Auscitaine lui adresse une lettre ouverte... pédagogique espère Liliane.  :P

Il y a des courriers des lecteurs qui attirent plus l'attention que d'autres.  8)
C'est le cas de celui de Liliane F. 59 ans. La vie de cette Auscitaine et celle de son mari Gilles, 62 ans, qui était au volant ce soir-là, auraient pu basculer samedi sur la Nationale 21, entre Fleurance et Auch. Au moment où un conducteur, trop pressé sans doute, a doublé deux véhicules dont le leur, sur ligne continue.
Le réflexe et le sang-froid des conducteurs concernés ont évité l'accident.

Mais, ne trouvant pas le sommeil de retour chez elle, Liliane a voulu «poser ça par écrit». «On se demande, quand on voit le comportement de certains conducteurs, ce qu'il faudrait faire pour faire réagir les gens.»  :-X
«Pas de deuxième chance»

«Lettre ouverte à Mme ou M. le(la) chauffard(e) qui vous trouviez samedi 16 avril à 22h50, entre le croisement de Sainte-Christie et le village de Preignan, avec un "A" à l'arrière de votre véhicule blanc, comme on dit "Un permis pas encore sec". Vous qui avez dépassé deux voitures, sur une ligne continue, en sommet de côte. Qu'avez-vous pensé lorsqu'en face a surgi un véhicule ?
Nous pouvons vous remercier d'avoir gardé la maîtrise de votre véhicule mais ne pavoisez pas pour votre dextérité.
Vous auriez pu donner un coup de volant ou freiner.  :-\
Vous avez la vie sauve car les autres chauffeurs, celui du véhicule en face et mon mari se sont serrés au maximum pour vous laisser la place de passer entre eux, au risque de finir au fossé.

Ne râlez plus jamais sur les cheveux blancs et leurs erreurs humaines !
Des grands-parents sont impliqués dans des accidents à cause de personnes comme vous. Je vous rappelle que les routes de notre pays ne sont pas prévues pour passer à trois, sur deux voies, fussent-elles nationales, départementales ou a fortiori communales et vicinales.
De grâce, ne jouez pas à la roulette russe avec la vie des autres même si vous estimez que vous être responsable de vos actes mais pas de leur conséquences, comme celui qui lance une pierre mais se moque des dégâts quelle peut causer.

Nous étions deux dans notre voiture, combien dans celle d'en face et combien dans la vôtre et dans les voitures suivantes ?
Combien de morts cela aurait-il fait si les conducteurs n'avaient pas bien réagi à votre inconscience ?
Un grand merci à eux !
Je pense que vos parents, grands-parents, famille et amis n'auraient pas voulu vous pleurer le reste de leur vie mais surement que cela vous indiffère ??

Je vous rappelle qu'avec un "A" derrière votre voiture, vous avez un permis probatoire. Vous devez rouler à moins de 80 km/h (1). Nous roulions entre 85 et 90 km/h, de nuit, en étant vigilants. Pas vous !
Combien au compteur : 110, 120 km/h ?
Avez-vous oublié tout ce que vous avez appris il y a peu ?
Vous avez vraiment passé votre permis ou l'avez vous acheté à un dealer ??
Et certains voudraient que La Poste fasse passer le permis quand vous êtes resté imperméable à ce que vous avez appris de moniteurs formés à la conduite.

Avec ce que nous venons de vivre, je n'ai pu trouver le sommeil. Il est 2 heures du matin, j'écris cette lettre alors que vous faites peut-être la fête. N'abusez ni d'alcool ni de drogue. La prochaine fois, si vous voulez mourir, c'est votre droit, mais faites-le sans eux, sans nous qui pour ce soir vous ont laissé la vie sauve. Vous n'aurez pas de deuxième chance.

(1) NDLR : Pendant les trois premières années qui suivent l'obtention du permis probatoire, le nouveau conducteur ne doit pas dépasser 110 km/h sur autoroute, 100 km/h sur route à chaussées séparées et 80 km/h sur route. Cette durée est ramenée à deux ans pour ceux qui ont pratiqué l'apprentissage anticipé de la conduite.

Avis d'expert Capitaine Thierry Souplet, Commandant l'escadron départemental de sécurité routière (EDSR).

Le patron de l'escadron motorisé de gendarmerie a pris connaissance de la lettre ouverte de Liliane. «Voici un ressenti de beaucoup d'usagers de la route, qui chaque jour sont au cœur d'un tourbillon d'inconscience sur nos routes», réagit le capitaine Souplet. Les dépassements au sommet de côtes avec franchissement de ligne continue font partie des infractions souvent constatées par les gendarmes... moins quand même que les excès de vitesse.
«Certains demandent que l'on abaisse la limitation à 80 km/h sur les routes départementales, hors agglomération. Moi je dis faisons d'abord respecter le 90 km/h actuel. Déjà, en roulant à la vitesse autorisée, on peut avoir de graves blessures en cas de choc contre un obstacle fixe. L'énergie cinétique, ça passe au-dessus de beaucoup d'usagers et pourtant, il faut avoir conscience qu'en cas de choc frontal entre deux véhicules roulant à 90 km/h, les deux vitesse se cumulent et ça correspond à un choc à 180 km/h contre un mur.»
Une réalité toujours utile à rappeler... surtout si elle peut sauver des vies ou éviter de graves handicaps à vie.

En savoir plus sur http://www.ladepeche.fr/article/2016/04/20/2328750-elle-ecrit-au-chauffard-croise-sur-la-rn-21-21.html#irH08VusT2UIEcJQ.99

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6749
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Education et Prévention en sécurité routière ... quel effet ??
« Réponse #40 le: 24 juin 2016, 11:33:37 »
[TELEPHONE AU VOLANT]

Ce matin un accident matériel intervient sur l'autoroute A61.  :(
Pas de blessés, que de la tôle froissée mais les victimes de l'accident sont en larmes.  :'(
Pendant ce temps, un badaud ralenti au niveau de l'accident, prend en photo la scène avec son téléphone portable... tout en conduisant.  :-[
Aussitôt les gendarmes de l'escadron départemental de sécurité routière de la Haute-Garonne interceptent le véhicule et devant cette attitude le conducteur est soumis à un dépistage aux stupéfiants... résultat : positif cannabis et bien évidemment téléphone au volant relevé (135€ et -3 points).  :P

Moralité: Ne jamais prendre un accident de la route en photo, ça peut couter cher  >:(

Malgré les appels à la prudence, cette nuit vers 1h30 du matin, les gendarmes du GNSI de la compagnie de Toulouse Mirail ont interpellés une jeune conductrice âgée de 19 ans sur la commune de SEILH roulant à bord d'un véhicule de marque BMW 320D à la vitesse de 109 Km/h ( vitesse retenue 103 Km/h) pour une vitesse maximum autorisée en agglomération de 50 Km/h.

Cette jeune conductrice était titulaire d'un permis probatoire, sans le A à l'arrière du véhicule et sans contrôle technique valide, son véhicule a été immobilisé avant saisie judiciaire.
Son permis lui a été retiré immédiatement, elle répondra de ses actes devant la justice.  :-X

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6749
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Education et Prévention en sécurité routière ... quel effet ??
« Réponse #41 le: 02 septembre 2016, 09:46:49 »
Dans la nuit du samedi 27 août 2016 les gendarmes du PMO de TARARE sont engagés pour un véhicule coincé au péage de la sortie TARARE, autoroute A89.
Arrivés sur place, les gendarmes découvrent que la conductrice est manifestement ivre. >:(   8)
Son état d’ébriété avancé, l'empêche de souffler dans l’éthylotest. La quinquagénaire est conduite à l’hôpital pour subir une prise de sang. Les résultats feront état d’une alcoolémie de 3,15 grammes d’alcool par litre de sang. Elle sera convoquée devant le tribunal correctionnel de VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE.
RAPPEL :
L'alcool est une substance psychoactive et sa consommation est incompatible avec la conduite automobile .
Ses effets sont multiples et commencent à apparaître dès le premier verre :
· Baisse de la vigilance, de l’attention.
· Diminution des réflexes et allongement du temps de réaction.
· Modification du comportement du conducteur. L’alcool a un effet désinhibiteur et euphorisant. Cela se traduit sur la route par des prises de risques inconsidérées (vitesse excessive, doubler sans visibilité…).
· Troubles de la coordination et pertes de mémoire.
· Troubles de la vision.