Auteur Sujet: Sécurité routière... un week-end sur les autoroutes !  (Lu 3309 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6749
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Les forces de l'ordre sont restées très mobilisées durant tout le week-end de changement (départs/retours vacances d'été) et ont maintenu une vigilance soutenue sur les routes de l'Hérault et de l'Aude (A9+A75 et A61).
Parce que la dernière semaine de juillet a été marquée par deux accidents sur les routes héraultaises dont un mortel.
Le 28 juillet après-midi, un véhicule circulant sur la route départementale 61, commune de LUNEL, se déporte sur la voie opposée. Le conducteur d'une camionnette arrivant en sens inverse ne peut rien faire pour éviter la collision.
Ce dernier est indemne, mais le conducteur de l'autre véhicule, un nonagénaire au volant de la voiture est blessé et évacué au CHU de LAPEYRONIE à MONTPELLIER. Sa passagère, du même âge est décédée.

Le jeudi 30 juillet vers 16h30, un poids lourd transportant du papier s'est couché dans la descente du Pas de l'Escalette (A.75) au point kilométrique 265.
Le chauffeur, de nationalité roumaine, a été désincarcéré après plus de deux heures et transporté d'urgence dans un état grave avec l'hélicoptère de la gendarmerie au CHU LAPEYRONNIE de MONTPELLIER.

Dans l'Aude : Quand un accident matériel révèle une accumulation d'infractions…
Le 01 août 2015, le peloton motorisé de Lavalette (EDSR.11) est engagé sur un accident matériel d’ampleur sur l'A61, au niveau de la commune de Moux. L'autoroute est balayée par les vents enfants de la Tramontane. Le conducteur d'un poids-lourd décide de dépasser un véhicule tractant une caravane. Ce faisant, il crée un appel d'air, la caravane s'emballe et le conducteur perd le contrôle de l'ensemble routier. La caravane se décroche et vient s'immobiliser contre le terre-plein central, en travers des deux voies. Le conducteur du vl tracteur parvient à reprendre le contrôle de son véhicule et s'arrête sur la bande d'arrêt d'urgence.
Un second véhicule circulant en sens inverse est percuté par un élément détaché de la caravane. Le capot est abîmé, le pare-brise détruit et heureusement ... aucun blessé n'est à déplorer...  :)

Les militaires contrôlent alors les papiers du vacancier qui a perdu sa caravane ainsi que ceux de son véhicule. Ils relèvent une quantité impressionnante d'infractions :
- usurpation de plaques d'immatriculation ;
- défaut d'assurance ;
- défaut de permis de conduire ;
- défaut de maîtrise de la vitesse d'un véhicule ;
- mise en circulation d'un véhicule à moteur sans certificat d'immatriculation.
Le mis en cause fait l'objet d'une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité au tribunal de grande instance de Carcassonne.
Son véhicule n'étant pas assuré, l'ensemble des dépannages, les dégâts au domaine autoroutier ainsi que les frais de réparation du véhicule de la victime lui incombent.

Les gendarmes des Escadrons de sécurité routière de l'Hérault et de l'Aude (EDSR 34 et 11), ont mis en place durant cette période critique plus de 50 contrôles routiers, de jour comme de nuit, aux endroits les plus accidentogènes des départements.
Sur ces 58 contrôles, ont été relevées :
- 34 infractions pour conduite sous l'état d'un empire alcoolique dont 14 délictuelles,
- 2 infractions pour conduite sous stupéfiant qui ont fait l'objet de rétentions de permis de conduire,
- 349 infractions à la vitesse dont 12 rétentions du permis de conduire,
- 26 infractions pour non port de la ceinture,
- 7 infractions relatives aux règles de priorité (STOP, feux rouges),
- 16 infractions pour utilisation du téléphone portable au volant,
- 12 infractions "lignes continues",
- 80 autres infractions.

Le groupement de gendarmerie de l'Aude a relevé 98 infractions pendant ce week-end de chassé-croisé entre juillettistes et aoûtiens.
- 79 pour excès de vitesse dont 76 excès de vitesse supérieurs à plus de 20 km/h qui ont vu 6 permis de conduire être retenus,
- 10 cas de conduite sous l'emprise de l'alcool dont 7 délictuels et un conducteur ayant consommé des produits stupéfiants,
- 5 pour non-respect des priorités,
- 3 défauts en équipements de sécurité.
C’est encore trop! Tous les conducteurs doivent rester vigilants et appliquer strictement les règles du code de la route afin d’éviter tout drame humain sur les routes et autoroutes.

D'autres unités de gendarmerie ont également procédé à des contrôles routiers du département 34.
C'est ainsi, que le dimanche 02 août 2015 à 02 heures 00, au cours de l'un d'entre eux sur la commune de JUVIGNAC, le conducteur d'un véhicule refuse de répondre aux injonctions d'un gendarme de SAINT-JEAN-DE-VEDAS, obligeant ce dernier à s’écarter de la chaussée pour ne pas être renversé.
Le mis en cause est interpellé immédiatement. Après son placement en garde à vue, il a été présenté devant le tribunal correctionnel de MONTPELLIER et condamné à 18 mois de prison dont 6 mois fermes avec mandat de dépôt.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6749
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Sécurité routière... un week-end sur l'autoroute !
« Réponse #1 le: 05 août 2015, 10:49:07 »
On The Road Again ?

Pour éviter les morts sur la route, nous ne savons plus quoi vous dire.  ::)
Alors, pour ce week-end de chassé-croisé, prudence, on tient à vous  :-*  :'(

Qui dit week-end de chassé-croisé entre Aoûtiens et Juillettistes, dit présence renforcée de la gendarmerie au bord des routes !  ;)

Parmi toutes les missions qui incombent aux gendarmes l'été, la sécurité routière est prise en compte en grande partie par les gendarmes des brigades et pelotons motorisés.

Citer
Sud Drôme : Pas banal.   :o
Ayant perdu ses pneumatiques avants, il roule sur les jantes, provoquant ainsi sur son passage des incendies de broussailles sur les bas côtés de la route, en raison de la sécheresse.
Interpellé par les gendarmes, il est contrôlé positif à l'alcool et aux stups ( ceci explique cela ).
En position de récidive pour les mêmes faits, il va maintenant répondre de ses actes devant la justice.  :-[


Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6749
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Sécurité routière... un week-end sur l'autoroute !
« Réponse #2 le: 06 août 2015, 09:56:49 »
# ‎PREVENTION ROUTIÈRE‬
Vous serez encore nombreux sur les routes et autoroutes en ce début d'été les mois de juillet, d'août et septembre. A cet effet, pour réduire votre exposition au risque routier, veuillez rester attentifs aux recommandations suivantes :

1/ Avant de partir : « Véhicule et itinéraire »
- Vérifiez le bon état de votre véhicule
- Préparez votre itinéraire en le repérant sur une carte et informez vous des difficultés prévisibles et de l'état des routes. (ref:www.bison-fute.gouv.fr)
- Ne vous fixez pas de contrainte horaire, laisser du temps au temps car l'important c'est d'arriver tous en bonne santé.
- Vérifiez les niveaux, les plaquettes de freins et surtout sur-gonflez légèrement les pneus. Prévoir de l'eau et des boissons non alcoolisées, des jeux pour les enfants.

2/ Le chargement : « Équilibre et visibilité »
Chargez votre véhicule la veille du départ si possible, en veillant à la bonne répartition des volumes et des poids. Placez les bagages volumineux sur les galerie ou dans une remorque. Trop mal chargée, une galerie réduit les performances de la voiture.
- Tenez compte du chargement inhabituel de votre voiture qui aura des réactions différentes, surtout si vous tractez une caravane.
- Dégagez la plage arrière pour préserver la visibilité et éviter de transformez les objets en projectiles en cas de freinage brutal.
- Lors du transport de vélos à l'arrière, laissez lisible la plaque minéralogique ou ajoutez un double de votre plaque.
- Contrôlez l'état et la pression des pneus. Il vaut toujours mieux avoir des pneus légèrement sur-gonflés que sous-gonflés. Vérifiez la pression de la route de secours.

3/ Sur la route :
« Maîtrise et respect »
Privilégiez la sécurité. Respectez le marquage au sol et les lignes continues. Soyez attentifs à votre environnement, anticipez vos manœuvres. Dans toute manœuvre, il faut se faire comprendre des autres.
« Vitesse et distances »
Restez maître de votre véhicule et respectez les limitations de vitesse maximales autorisées.
« Repos et sécurité »
Conduisez en souplesse, vous économiserez jusqu'à 25 % de carburant, sans compter la fatigue.
Compte tenu des arrêts, bouchons ou ralentissements dus à la circulation ou au tracé de la route, le temps gagné en accélération et en freinage est négligeable, il correspond à 5mn aux 100kms.

4/ Les conditions atmosphériques :
« Chaleur et Soleil »
S'arrêter fréquemment surtout avec des enfants. Boire souvent des boissons non alcoolisées, fraîches mais non glacées. Garder sa ceinture attachée et les enfants dans leurs dispositifs de retenue. Si le soleil est éblouissant, penser au pare-soleil et aux lunettes. Mais attention au changement de luminosité. Quand on risque d'être ébloui, on ralentit.
« Orage »
Le temps lourd et orageux est favorable à la nervosité, parfois à l'agressivité. Ralentir.

Bonne route à tous...
Sécurité Routière – Tous Responsables

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6749
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Sécurité routière... un week-end sur l'autoroute !
« Réponse #3 le: 09 août 2015, 11:37:16 »
Un mort, six blessés : week-end dramatique sur les routes de l'Aude
Trois accidents successifs ont fait un mort et six blessés dans la même nuit, de vendredi à samedi. Dans les trois cas, une perte de vigilance due au sommeil en serait la cause.  :-[

En ce mois d'août très chargé sur les routes et plus particulièrement le week-end avec les chassés-croisés des vacanciers, la plus grande prudence est de mise. >:(
Et pourtant, cela n'a pas empêché le week-end de commencer de manière dramatique puisque dans la nuit de vendredi à samedi, "la route" est accusée d'avoir fait un mort et six blessés dans trois accidents successifs. L'un à Sigean, l'autre à Villedaigne et un troisième à Saint-Marcel-sur-Aude.

La raison de ces accidents est probablement des pertes de vigilance dues au manque de sommeil.  8)
Ainsi à Sigean, à 3 h 20 du matin, quatre personnes ont été blessées dans un choc frontal entre deux voitures sur la route départementale 6009 (ex-RN.9). Dans l'un des véhicules, trois jeunes qui rentraient d'Espagne et se rendaient à Narbonne. Le conducteur se serait endormi au volant, son véhicule en se déportant alors à gauche a percuté de plein fouet la voiture arrivant en sens inverse. Parmi les quatre victimes, deux blessés graves, les conducteurs, et deux plus légers. Ils ont été transportés au centre hospitalier de Narbonne.

Dans la même nuit, peu après l'accident de Sigean, vers 4h30, un autre conducteur s'est endormi au volant de son véhicule à Villedaigne, sur la RD.6113 (ex-RN.113). Sa voiture a percuté un platane. Le conducteur et son passager ont été blessés et transportés à l'hôpital de Narbonne.

La même nuit, vers 6h du matin, un automobiliste a été retrouvé sans vie à Saint-Marcel-sur-Aude. Cet habitant du village, un homme d'une trentaine d'années, roulait vers Saint-Nazaire-d'Aude. Son véhicule a percuté un pylône électrique en béton au bord de la chaussée. Son corps a été éjecté du véhicule par l'arrière et a été retrouvé à un mètre de la voiture. Lui aussi s'est probablement endormi au volant sans être maintenu par sa ceinture de sécurité.
Une enquête de gendarmerie a été ouverte pour déterminer les causes exactes du drame.
Source : La Dépêche du Midi


Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6749
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Sécurité routière... un week-end sur l'autoroute !
« Réponse #4 le: 09 août 2015, 11:57:36 »
Sur route et autoroute, 1 accident mortel sur 3 est dû à l’endormissement du conducteur…  :P
La somnolence (ou hypovigilance) correspond à un stade altéré de la vigilance. Elle se traduit à la difficulté à rester éveillé.  :(
Comme la fatigue, le phénomène est tout d’abord cyclique, la vigilance oscillant entre éveil et somnolence. Mais tandis que la fatigue laisse le conducteur en état de réagir à des stimulis d’alerte, en cas de somnolence, tous les stimulis sont perçus comme atténués.  :P

Elle représente un danger majeur au volant car elle entraîne des périodes de "micro-sommeils " (de 1 à 4 secondes) et un risque d’endormissement important quelle que soit la longueur du trajet.
Les signes précurseurs de la somnolence au volant :
- sensation de paupières lourdes ;
- envie de se frotter les yeux ;
- nécessité de bouger ou de changer de position fréquemment ;
- gêne visuelle ;
- sensation d’avoir froid.
Lorsque l’un ou plusieurs de ces signes se manifestent, il faut avoir la sagesse de s’arrêter dans un endroit sûr et faire une sieste, "un chip" de 10 à 15 minutes, ou encore passer le volant à un autre conducteur lorsque cela est possible.
- Faire une sieste de 15 minutes si les paupières se ferment permet de reprendre la route pendant environ deux heures.
- Se relaxer, se détendre, Ne cherchez pas à tout prix à dormir, fermez les yeux et respirer calmement
- Trouver une place au calme, à l'ombre, installez vous confortablement dans la voiture. Puis au bout d'une quinzaine de minutes, sortez de votre voiture, étirez vous et marcher quelques minutes.
- Prendre une légère collation et buvez de eau, café ou jus de fruit.

Heures à risques : Ces accidents interviennent plus fréquemment
- la nuit entre 2 heures et 5 heures du matin.
- l'après midi entre 13 h et 15 heures l'hiver et 14h et 16 h l'été.

Citer
Contrairement à ce que certaines personnes pourraient croire, la sieste ne devrait pas être considérée comme un signe de paresse, bien au contraire. Plusieurs études ont démontré que les gens qui font des siestes sont plus heureux, plus riches et moins stressés.

Conduire en somnolant multiplie par 8 le risque d’avoir un accident corporel parce qu'il est impossible de lutter contre le sommeil très longtemps.  :-\ :-[

Le café, la radio, l'air frais ou même la cigarette ne sont d’aucun secours en cas de somnolence.
Les facteurs de risque de somnolence :
- Être éveillé depuis plus de 17 heures.
Au-delà, les capacités physiques et mentales du conducteur sont équivalentes à celles d'une personne présentant une alcoolémie de 0,5 g d’alcool par litre de sang.
- Une dette de sommeil: l’accumulation d’heures de sommeil en retard.
Prendre la route avec une dette de sommeil est aussi dangereux que de conduire avec une alcoolémie de 0,5 g/ litre de sang.

Plus d’un tiers des Français dort moins de 6 heures par nuit alors que la plupart d’entre eux aurait besoin de 7 à 8 heures de sommeil.
- Conduire entre 2 et 5 heures du matin et entre 13 et 15 heures, périodes pendant lesquelles la propension à somnoler est importante.
- Des troubles du sommeil non traités, comme l’apnée du sommeil.
- La consommation de drogue, d’alcool ou de médicaments, dont beaucoup ont un effet sédatif, ou diminuent la résistance à la fatigue.
- Conduire au-dessus des limitations de vitesse.

Une vitesse élevée implique un traitement des informations et une adaptation de la vision plus rapides. Ce stress entraîne une plus grande fatigue, à l’origine d’une baisse de vigilance.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6749
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Sécurité routière... un week-end sur l'autoroute !
« Réponse #5 le: 19 août 2015, 10:37:11 »
[Sécurité routière] Des infractions à risque !  >:(
La circulation a été dense sur l'ensemble des grands axes routiers principaux ou autoroutiers du pays.
Divers services sont effectués afin d'assurer la sécurité des usagers.
Les militaires de la Brigade motorisée (BMO) de LODEVE en service de contrôle vitesse sont amenés à intercepter le conducteur d'un véhicule qui circulait à la vitesse de 151 km/h, au lieu des 110 km/h autorisés sur la route départementale 612 A , commune de BESSAN (34).
Soumis au dépistage de l'imprégnation alcoolique, ce conducteur présentait des taux successifs de 0,89, puis 0,82 milligramme d'alcool par litre d'air expiré.
A l'intérieur du véhicule se trouvait un enfant de 6 ans, sa fille…
L'enfant a été remis à sa maman.
L'automobiliste a été verbalisé pour les deux infractions qui lui étaient reprochées. Il a fait l'objet d'une rétention immédiate de son permis de conduire et sera convoqué ultérieurement pour y être jugé par le tribunal correctionnel de BEZIERS.

Au cours de ces week-end estivaux, les gendarmes des escadrons de sécurité routière mettent en place de multiples points de contrôles routiers mais malgré les appel à la prudence sur de multiple médiats de nombreuses infractions ont été encore relevées :
- 45 infractions pour conduite sous l'état d'un empire alcoolique dont 25 délictuelles ;
- 3 infractions pour conduite sous stupéfiant qui ont fait l'objet de rétentions de permis de conduire ;
- 885 infractions à la vitesse dont 8 rétentions du permis de conduire ;
- 15 infractions pour non port de la ceinture ;
- 5 infractions relatives aux règles de priorité (STOP, feux rouges) ;
- 21 infractions pour utilisation du téléphone portable au volant ( dont 2 avec oreillettes) ;
- 6 infractions "lignes continues".
- 34 autres infractions.
- 4 conduites sous l'empire d'un état alcooliques,
- 3 conduites sous l'influence de stupéfiants,
- 2 conduites sans permis de conduire,
- 38 excès de vitesse > à 20ou 30 km/h au dessus de la limite autorisée,
- 2 excès de vitesse > à 40km/h,
- 1 excès de vitesse > à 50km /h par un conducteur titulaire d'un permis probatoire,
- 3 usages de téléphone au volant,
- 2 non respect d'un signal STOP,
- 5 pneumatiques lisses,
- 2 surcharges au PTAC,
- 3 défauts de contrôle technique,
- 1 défaut de conformité technique,
- 1 non port du casque,
- 1 défaut de BSR,
- 2 non mutation de carte grise,
- 1 défaut d'usage de clignotant,
- 3 dépassements par la droite,
- 2 non respect de la distance de sécurité,
- 4 infractions à la coordination des transports impliquant des PL.

La gendarmerie rappelle et recommande donc à tous les conducteurs la plus grande vigilance et l'obligation du respect des règles du code de la route pour la sécurité de tous et le bonheur de vivre en famille et en bonne santé.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6749
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Sécurité routière... un week-end sur les autoroutes !
« Réponse #6 le: 19 août 2015, 17:48:11 »
La journée du samedi 15 août était classée ROUGE dans les sens des départs et retours par Bison Futé, le flux de circulation était particulièrement dense sur l'autoroute A20.

A 17 heures 40, les militaires du Peloton Motorisé de la Gendarmerie d'UZERCHE en surveillance sur l' A20, constatent que le conducteur d''un ensemble routier de 38 tonnes, immatriculé à l'étranger et qui circule en direction de Toulouse, fait des écarts réguliers notamment sur la bande d'arrêt d'urgence à hauteur de la commune de SADROC (19).

Lors de son contrôle, le chauffeur présente tous les signes d'un état d'ébriété avancé. Un cubi de vin rouge est présent au pied du siège passager. Le dépistage de l'alcoolémie se révèle positif. Lors de la vérification, il présente un taux de 0,90 mg/l  soit 1,8 gramme d'alcool par litre de sang.

Adapter sa vitesse aux conditions météorologiques :P

Il est rappelé que l'on doit adapter sa vitesse aux conditions météorologiques. Aujourd'hui à 16h30 un orage fait rage sur l'autoroute A20 et à USSAC (19), trois véhicules ont été impliqués dans un accident de la circulation routière occasionné par la vitesse excessive d'un automobiliste circulant en période de pluie.
Il n'y a pas eu de blessés graves fort heureusement et cet accident aurait pu être dramatique en raison de la circulation dense et de la présence d'enfants à bord des véhicules.

Du vin ou de l'eau sur autoroute ce n'est pas à prescrire à des automobilistes irresponsables  >:(

Le week-end dernier du 15 août, chargé sur les routes, les radars de Haute-Garonne ont flashé : 3 091 infractions à la vitesse ont été relevées.  :o
2 710 par les radars fixes, 223 par les radars mobiles embarqués et 158 par contrôle statique.
Parmi elles, sept grands excès de vitesse de plus de 40 km/h, avec rétention immédiate du permis.
Qui est prêt à risquer son permis voire sa vie et celle des autres (passagers et usagers de la route) pour quelques minutes d'adrénaline ?  :P
Le fou de vitesse ne semble pas avoir de profil type. C'est M. Tout-le-Monde. Ça va de l'ouvrier au VRP…, remarque-t-on côté gendarmerie.
Des automobilistes majoritairement, même si les motards sont surreprésentés par rapport au nombre de deux-roues dans le trafic global.
Quelques constantes néanmoins.... Ce sont presque exclusivement des hommes. Et jamais très âgés, entre 20 et 50 ans pour l'essentiel, note un gendarme comme le 5 juillet, c'était même un… adolescent de 16 ans, en conduite accompagnée, qui a été flashé à 182 km/h au lieu de 110 à bord de la Mégane de son père, sur la départementale 820.  :-[

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6749
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Sécurité routière... un week-end sur les autoroutes !
« Réponse #7 le: 30 septembre 2015, 14:14:35 »
[SÉCURITÉ ROUTIÈRE] Bilan du week end  :-\
Les personnels de l'Escadron Départemental de Sécurité Routière ont mené une opération de contrôle de zone le 25 septembre dans l'après-midi sur les principaux axes du département.

A cette occasion, 67 infractions ont été relevées dont 46 uniquement pour des excès de VITESSE. Au cours de ces contrôles, 7 usagers de la route ont fait l'objet d'une rétention immédiate de leur permis de conduire pour des grands excès de vitesse. Un motard a été contrôlé à 165 km/h sur la RD1089 alors que sur cet axe la vitesse maximale autorisée est de 90 km/h. Il y a encore quelques jours un motard perdait la vie sur la RD44 alors qu'il regagnait son domicile après une journée de travail.

Les contrôles se sont poursuivis tout au long du week-end.  >:(
La encore les militaires de l'EDSR ont pu constater des comportements dangereux qui ont été immédiatement sanctionnés.
Ainsi parmi les multiples infractions relevées, on notera que:
-10 conducteurs conduisaient sous l'empire d'un état alcoolique (dont 6 avec des taux supérieurs à 0,8 gramme/litre de sang Délit),
- 6 conducteurs conduisaient sous l'influence de produits stupéfiants,
- 3 « jeunes permis » (probatoire) originaires du département ont été contrôlés en grand excès de vitesse sur l'autoroute A20.
- 1 accident mortel de la circulation routière avec le décès d'un conducteur de 21 ans.
Ainsi un jeune conducteur titulaire du permis de conduire depuis le 27 août a été contrôlé à la vitesse de 180 km/h. Deux autres conducteurs titulaires du permis depuis quelques semaines ont été contrôlés respectivement à 170 et 164 km/h. Rappelons que la vitesse maximale autorisée sur autoroute pour cette catégorie de conducteur est de 110 km/h. Ils ont fait l'objet d'une rétention immédiate du permis.

Au cours de ces trois jours, 22 conducteurs ont du laisser leur permis de conduire aux gendarmes et devront prochainement répondre de leur comportement devant les juridictions compétentes.

Pour éviter que des drames humains se reproduisent, aidez nous à rendre la route plus sûre en respectant le code de la route.
Bonne route et soyez prudents et vigilants.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6749
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Sécurité routière... un week-end sur les autoroutes !
« Réponse #8 le: 09 janvier 2016, 15:17:55 »
[ La belle histoire du lendemain de Noël...]

Ce matin un peu avant 10 heures, une patrouille du Peloton d'Autoroute de Grand Gallargues (PAGG) circule sur la commune de ST LAURENT D'AIGOUZE pour mener un contrôle de la circulation sur la RD979.

Arrivés au niveau du Pont du Vistre, les deux gendarmes constatent la présence d'une personne sur l'accotement faisant de grands signes, des débris sont présents sur la chaussée. Une patrouille de la police municipale d'AIGUES-MORTES arrive également sur les lieux, prévenue grâce au témoin qui a immédiatement alerté le Centre Opérationnel de la Gendarmerie au 17.

En passant sur le pont les forces de l'ordre aperçoivent un véhicule dans l'eau, sur le toit, à moitié immergé.
A l'intérieur se trouve une jeune femme de 36 ans, seule à bord, qui se rendait à son travail au GRAU DU ROI.
Un gendarme et un policier municipal se mettent immédiatement à l'eau pour se porter à la hauteur du véhicule.
Aidés par deux autres militaires de la brigade d'AIGUES-MORTES arrivés en renfort, ils parviennent à tordre la portière du véhicule, à extraire la conductrice qui respirait grâce à une poche d'air, et à la remonter sur la berge.

Placée dans une couverture de survie en attendant l'arrivée des sapeurs pompiers du GRAU DU ROI, la jeune femme a été transportée à l’hôpital de LUNEL pour y passer des examens.

Ressortie rapidement, elle est indemne et se serait vraisemblablement endormie au volant.

Evitons la belle histoire du 1er de l'an, soyez prudents sur les routes, surtout si vous êtes fatigués !