Auteur Sujet: Policier Gardien de la Paix (GPx) ... Recrutement - concours - formation !!  (Lu 147974 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne gendy

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 862
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • www.sos112.fr
Police Nationale recrute à tous les niveaux de diplôme  :)
[BLOG] Ils sont policiers et ils vous racontent leur quotidien sur le blog recrutement ICI
Tout pour devenir Gardien de la paix http://www.devenir-gardien.fr/index.php

Qu'ils soient élève en école de police comme Mathilde, capitaine en Bac nuit comme Cédric ou Agent spécialisé de police technique et scientifique (ASPTS) comme Norbert, tous nos blogueurs partagent une même passion, celle d'un métier où aucune journée ne ressemble à la précédente.
Vous pouvez également dialoguer avec ces policiers qui répondent à vos questions (réalité du métier, concours, carrières...). Et qui sait, ils feront peut-être naître en vous de nouvelles vocations ?
Chaque semaine, vous êtes déjà plus de 43 000 à lire leurs témoignages et anecdotes. MERCI

Ici sont regroupés toutes les questions posées sur le recrutement, le concours, la formation et l'affectation après la formation en école du Gpx - Certaines infos peuvent être obsolètes vous reporter au site du ministère de l'intérieur, merci
Le site du Ministère de l'Intérieur :
http://www.lapolicenationalerecrute.fr/Accueil

Comment devenir Gardien de la paix ?
http://www.lapolicenationalerecrute.fr/Personnels/Gardien-de-la-paix

Épreuves http://www.lapolicenationalerecrute.fr/Concours-et-selections/Gardien-de-la-paix/Epreuves

http://www2.blog-police-recrutement.com/index.php

- un concours national à affectation en Ile-de-France avec un nombre important de postes, pour une durée minimum de 8 années dans cette région. Des avantages (indemnités et avancement dans la carrière) sont alors prévus,
- un concours national à affectation nationale, pour des postes à pourvoir sur l'ensemble du territoire y compris en Ile-de-France, pour une durée de 5 ans minimum,
- un concours déconcentré en outre-mer organisé sur le ressort des services de police de Guyane, Mayote, Nouvelle-Calédonie et Polynésie française. En fin de scolarité, les lauréats sont affectés exclusivement dans ces territoires.

Les candidats peuvent  présenter ces concours autant de fois qu’ils le souhaitent.

Téléchargement à cette adresse :  http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/metiers_et_concours/police_nationale/gardien-paix
Comment devenir gardien de la paix de la police nationale 157.91 Ko
Épreuves sportives et aptitude physique 326.67 Ko

    ATTENTION LES ÉPREUVES DES CONCOURS DE GARDIEN DE LA PAIX ONT CHANGE :

    - Étude d'un texte en remplacement de la dissertation (concours externe) et de la rédaction (concours interne)

    - QCM supplémentaire sur des notions de grammaire, orthographe et mathématiques

   
POUR VOIR LES SUJETS EXPÉRIMENTES EN PHASE TEST ALLEZ SUR LE SITE
du Ministère de l'Intérieur avec les lien ci-dessus

Le gardien de la paix, agent d'autorité, exerce ses fonctions au contact direct de la population, dans des contextes variés et quelques fois sensibles. Il est connu de tous, sur la voie publique, en intervention ou dans le renseignement, au coeur des enquêtes les plus délicates ou en protection.

Les activités et les missions du gardien de la paix sont diverses et variées : la sécurité des personnes, des biens et des institutions, le contrôle transfrontières, la lutte contre la délinquance, la drogue, le terrorisme, le maintien de l'ordre public ou la formation.

 Voir les multiples facettes et perspectives de ce métier

Les gardiens de la paix sont recrutés par concours, externe ou interne.

Le CONCOURS EXTERNE est ouvert aux candidats titulaires du baccalauréat ou d'un diplôme ou titre enregistré et classé au moins au niveau IV, âgés de 17 ans au moins et de 35 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours et qui remplissent les conditions générales d'accès aux emplois actifs de la police nationale (voir brochure d'information).

Le CONCOURS INTERNE est ouvert aux adjoints de sécurité en activité et comptant au moins une année de service en cette qualité et à l'issue de leur formation professionnelle initiale, à ceux d'entre eux qui ont suivi le parcours de "cadet de la République, option police nationale" (voir brochure d'information).

Remarques importantes sur l'organisation des concours :

Le recrutement des gardiens de la paix se fait par la voie, soit des concours nationaux (à affectation nationale ou à affectation régionale Ile de France), soit des concours déconcentrés en Outre-Mer.

Leurs différences concernent le lieu d'organisation des épreuves et le choix de l'affectation en sortie d'école.

AVERTISSEMENT : Le choix du concours, national à affectation nationale ou national à affectation régionale Ile de France, se fait préalablement à l'inscription au concours. Ce choix est définitif et irréversible : le candidat ne peut revenir sur sa décision une fois le dossier d'inscription validé.

NOTA : Lorsque les 2 concours (national à affectation nationale et national à affectation régionale Ile de France) sont ouverts simultanément, la majorité des postes est offerte en Ile de France.

- Les concours nationaux sont organisés sur l'ensemble du territoire national (métropole et outre-mer).

Pour les concours nationaux à affectation nationale les lauréats choisissent en fin de scolarité des postes à affectation nationale sans exclure la région Ile de de France (secrétariats généraux pour l'administration de la police de Paris et Versailles) ; Ils seront affectés dans la région de leur première affectation pendant une durée minimale de 5 ans à compter de leur nomination en qualité de stagiaire.

Pour les concours nationaux à affectation régionale Ile de France, les lauréats choisissent uniquement des postes relevant des secrétariats généraux pour l'administration de la police de Paris et Versailles. Ils seront affectés dans cette région pendant une durée minimale de 8 ans à compter de leur nomination en qualité de stagiaire. La fidélisation des fonctionnaires en Ile de France est accompagnée de mesures indemnitaires et sociales.

- Les concours déconcentrés en outre-mer sont organisés sur le ressort des service administratifs et techniques de la police de Guyane, Mayotte, Nouvelle-Calédonie et Polynésie française. En fin de scolarité, les lauréats sont affectés exclusivement dans ces territoires.


Aptitude physique : source : http://www2.blog-police-recrutement.com/#

Les candidats aux concours de gardien de la paix doivent être reconnus aptes à ces emplois, après examen médical auprès d’un médecin de la police nationale constatant que les intéressés ne sont atteints d’aucune maladie ou infirmité ou que les maladies ou infirmités constatées ne sont pas incompatibles avec l’exercice des fonctions postulées.

En outre, ils doivent :
- avoir, après correction éventuelle, une acuité visuelle de quinze dixièmes pour les deux yeux avec un minimum de cinq dixièmes pour un œil, la puissance des verres correcteurs ou lentilles ayant un maximum de trois dioptries pour atteindre cette limite de quinze dixièmes ;
- être médicalement aptes à un service actif de jour comme de nuit ;
- être aptes au port et à l’usage des armes.
L’examen médical comporte obligatoirement un dépistage de l’usage des produits illicites dont le résultat doit être négatif.

Pour Infos : Tests de présélection physique de la police Belge pour exemple mais similaire à celui de la police Française

90' Enquêtes: Police Gendarmerie les jeunes recrues en action


De jeunes gendarmes et policiers ont accepté de faire partager leur expérience, de leur formation jusqu'à leurs premiers pas sur le terrain. Tony et Jean-Louis ont choisi de devenir motards. Mais avant de traquer les chauffards, ils doivent montrer de quoi ils sont capables. Vérane, jeune gendarme, est prête à se dépasser pour intégrer une corporation qui reste majoritairement masculine. Enfin, Antony, 22 ans, a choisi l'action en intégrant le groupe de sécurité et de proximité de Bordeaux. Le jeune homme est rapidement confronté à la dure réalité des interventions.

PS : En 2017 les candidats gardien de la paix sont recrutés au mêmes critères médicaux que les militaires, les pompiers et les gendarmes : le SIGYCOP

Hors ligne Nicolas01

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 1
  • Sans Profession
    • Voir le profil
Bonjour, est il possible de devenir gardien de la paix avec un CAP et en suite faire en interne les concours pour entrer dans la PJ ?  
merci

Hors ligne franck serpico

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 166
  • Sexe: Homme
  • Police Nationale - service spécialisé
    • Voir le profil
Bonjour,
Pour le concours de gardien de la paix en 2005, le CAP n'est pas suffisant il te faut un Bac mais si tu es motivé, renseignes toi dans ton commissariat pour les cadets de la police, ou les Adjoints de Sécurité ( ADS ).
Tu peux y entrer sans condition de diplôme mais avec des tests de présélection, pour un contrat de 3 ans renouvelable une fois par reconduction expresse sans le BAC ; préparer et passer en interne le concours de Gardien de la Paix (GPX) à l'issue de la formation et durant ton contrat qui, je le rappelle, ne dure que 6 ans (ex-emploi jeune, emploi aidé).
Le concours de gardien de la paix est accessible avec un baccalauréat, sans aucune condition de spécialité, dès l'âge de 17 ans. A l'issue de votre admission au concours, votre formation initiale sera assurée dans une école de police.
Vous pouvez également passer ce concours en interne, sans avoir le bac mais après votre recrutement comme adjoint de sécurité (ADS) ou en devenant cadet de la République.

Concours et épreuves :
http://www.lapolicenationalerecrute.fr/Concours-et-selections/Gardien-de-la-paix/Epreuves

En 2011 = conditions de diplôme : être titulaire du baccalauréat ou d’un diplôme équivalent ou justifier d’au moins 3 ans d’activité dans la même catégorie socioprofessionnelle que celle de l’emploi occupé (*) 2 ans pour les titulaires du diplôme national du brevet, d’un CAP ou d’un BEP.

(*) trois ans d’activité dans les métiers de la sécurité pour une personne sans diplôme ou deux années avec un diplôme national du brevet, du CAP ou du BEP.
Guide des catégories socioprofessionnelles sur le site de l’insee, catégorie 53 ICI

Employés de la fonction publique -  Policiers et militaires :
Cette catégorie regroupe les policiers et militaires jusqu'au grade équivalent à sergent-chef selon la fonction ou l'arme. Elle comprend les gardiens de l'administration pénitentiaire, les pompiers civils et militaires, et les agents techniques forestiers. Elle inclut également les agents de sécurité et de surveillance.

NOTA : Le cadet de la République, option police nationale, est un adjoint de sécurité qui bénéficie pendant la première année de son contrat d'un dispositif intégrant la formation à l'emploi d'adjoint de sécurité et la préparation à un concours spécifique de gardien de la paix. Ce programme se déroule en alternance en lycée professionnel, en école et en service de police.

SA FORMATION : Le cadet de la République bénéficie pendant 12 mois d'une formation alternée ;
* en lycée professionnel (12 semaines) : français, histoire et géographie, mathématiques, informatique, langue vivante (anglais) ;
* en école de police (28 semaines) : formation professionnelle à l'exercice des missions d'adjoint de sécurité et préparation aux épreuves du concours de gardien de la paix ;
* dans un service de police : 7 semaines de stage pratique.

La dimension physique du métier de policier ne doit pas être sous-estimée. Elle l’est parfois de la part des candidats qui se préparent au concours et qui ne réussissent pas à obtenir la note minimum aux épreuves d’aptitude physique.
La formation initiale professionnelle du gardien de la paix comporte un volet important de préparation physique. Un formateur de l’école nationale de police de Sens a accepté de répondre de vive voix à quelques questions sur cet aspect de la formation.


Un peu de lecture :
http://www.blog-police-recrutement.com/les-activites-physiques-en-ecole/

Il y aura bien un concours de gardien de la paix, et il aura lieu le .... ::)
Tant par les adjoints de sécurité que par les candidats externes, ce concours est très prisé. Il est synonyme de Graal, celui qui nous ouvrira totalement les portes de la grande maison police, et ce, de façon définitive. C’est en quelques sortes le coup d’envoi d’une carrière, celui qui viendra valider notre expérience acquise durant notre contrat d’adjoint de sécurité, pour nous, les internes.

D’une durée effective de 5 années, la fonction d’adjoint de sécurité permet d’effectuer un premier pas dans la police nationale, d’en découvrir les services et le fonctionnement, ainsi que de faciliter l’accès au grade de gardien de la paix par la voie du concours interne.

La suite sur http://www.blog-police-recrutement.com/2011/03/23/le-sprint-est-lance/

Infos Gardien de la paix
http://www.lapolicenationalerecrute.fr/Personnels/Gardien-de-la-paix

Annales des concours de Gardien de la Paix http://www.lapolicenationalerecrute.fr/Concours-et-selections/Gardien-de-la-paix/Annales

Hors ligne Dplag

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 2
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
bonjour!

j'ai deposer un dossier mais j'attend une reponse(ca va faire 3semaines) pour pouvoir etre adjoint de securité puis par la suite etre gardien de la paix pour etre CRS et j'aurais voulu savoir si les concours pour etre adjoint de sécurité sont difficil pareil pour gardien de la paix?



EDIT : Correction du titre

Hors ligne darkCRS

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 244
  • Sexe: Homme
  • Le papa pingouin
    • Voir le profil
slt, en 2007 tu as les tests psychotechniques, une petite dissertation et un oral pour devenir ads. c'est beaucoup moins poussé que le concours de gpx, la différence se fait surtout à l'oral, good luck et pour l'attente c'est normal c'est l'administration tu verras par la suite, il y a que les impôts qui mettent jamais de temps à t'envoyer des petits courriers  :ange:
des infos intéressantes sur ce site :
- http://www.la-tactique-du-candidat.fr/supports-concours-police-nationale.php

En 2014 Épreuves de sélection :
http://www.lapolicenationalerecrute.fr/Concours-et-selections/Adjoint-de-securite/Epreuves
Les candidats doivent déposer un dossier dans un commissariat de police ou au service territorial de la police aux frontières ou des CRS (compagnies républicaines de sécurité) du département de leur choix. Le choix du département de dépôt de la candidature est important car il conditionne l'affectation dans ce même département.

Le dossier de candidature comprend : une demande de candidature, une lettre manuscrite de motivation, une photocopie de la carte nationale d'identité ou du passeport en cours de validité, un document justificatif de position au regard du service national, une copie des titres et diplômes obtenus, un certificat médical établi par l'un des médecins de la police nationale figurant sur la liste remise au candidat lors du retrait du dossier.

Le candidat est soumis à une vérification de son aptitude physique par le biais d'une visite médicale. Les conditions requises portent sur l'acuité visuelle et l'aptitude au service actif de jour comme de nuit. En complément est effectuée une enquête administrative visant à s'assurer de la bonne moralité du candidat, comme c'est le cas pour le recrutement de tous les fonctionnaires de police.

Le candidat dont le dossier est jugé recevable est soumis à des tests psychotechniques et, en cas de succès à ces derniers, à un entretien avec les membres de la commission départementale de sélection. Les candidats sont soumis à des épreuves sportives éliminatoires :
test de résistance musculaire en isométrie
test d'endurance cardio-respiratoire

L'entretien devant la commission dure environ 20 minutes. L'appréciation de la commission porte notamment sur la motivation du candidat pour l'emploi d'adjoint de sécurité.

Les candidats sont également soumis (au moment des tests ou au début de l'entretien), à un exercice permettant de vérifier la capacité du candidat à s'exprimer de façon correcte en français et à maitriser la langue écrite, au travers d'un commentaire d'une photographie représentant une scène de la vie courante.

Au vu des propositions de la commission, le préfet arrête la liste définitive des candidats agréés qui correspond au nombre de postes d'adjoints de sécurité à pourvoir dans le département. Un contrat d'engagement est alors proposé aux candidats agréés.

Hors ligne mephistopheles

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 2
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
bonjour à tous et à toutes, actuellement en etude de physique chimie ce que je fais ne me plait guère donc je retourne à mes premier désirs de métier: la police national... celà dit avant de tout quitter et me faire ainsi tuer par ma petite ami j'aimerai avoir des informations sur le recrutement

en effet j'ai vu qu'il y avait des concours pour rentrer dans l'ecole..  de quoi sont ils constitués..? a la fin de l'année y a til une nouvelle fois un concours ou est ce un controle continu?

je suis de la region nord pas de calais... les dossiers sont a donne rpour quand? merci d'avance de vos reponses et desolé du derangement causé

Hors ligne pitchoune09

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 314
  • Sexe: Homme
  • ambulancier smur
    • Voir le profil
Pour avoir toutes les infos utiles sur le concours tu peux aller dans un commissariat ils seront heureux de te répondre ou bien tu peux aller sur le site du ministère de l'intérieur ICI .

Hors ligne kit055

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 2107
  • Sexe: Homme
  • Police Nationale
    • Voir le profil
Est-ce que tu as été te renseigné sur le site du ministère de l'intérieur ?

Pour devenir gardien de la paix (et pas adjoint, officier ou autres, je pars du grade "de base") il y a un concours d'entrée en école composé de tests en tout genre FAQ ICI psychotechniques, culture générale, visite médicale, enquête de moralité, sport et épreuve physique, pendant l'année de formation il y a un contrôle continu plus deux concours à la fin qui constituent un classement au mérite.

Les dossiers ne sont pas en fonction des régions pour être gardien de la paix (c'est adjoint de sécurité où ça a son importance) les dossiers ne sont pas encore disponibles.

Hors ligne toon22

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 27
  • Sexe: Homme
  • En persévérant on arrive à tout.
    • Voir le profil
salut kit055 (tu en es où dans ton concours ??)
salut tout le monde et pour te répondre mephistopheles en gros tu as deux concours.
1/ Celui d'adjoint de sécurité qui est un engagement contractuel de 3 ans renouvelable une fois ; il te permet de mettre un pied dans la police ( tu goûtes la gamelle pour savoir si le job te plait ) mais ne t'assure pas la carrière. Tu pourras avec ce concours prendre la température du métier et surtout voir s'il te correspond. A l'heure actuelle pas de diplôme exigé juste un concours avec épreuve de test psycho et culture G et bien sur entretien oral pour voir tes motivations.

2/ Celui de gardien de la paix qui est un concours de la fonction publique, il se compose d'une dissertation; de questionnaires à choix multiples ( culture G ) et bien sur test psychotechnique (ils sont identiques à ceux d'adjoint de sécurité) une fois cette partie réussie tu seras convoqué pour le test physique qui comprend un parcours d'habilité motrice (disponible sur le site du ministère) ainsi que le test de Luc Léger (test cardio) ; tu passeras le jour même l'entretien oral ainsi que de langue si tu en as choisi une (facultatif). Puis viendra ensuite si tu fais parti des lauréats ; la visite médicale avec dépistage, la vue, l'audition, la condition physique et tout le tralala.
Sache tout de même qu'en passant par la case adjoint de sécurité tu auras la possibilité de passer le concours de gardien de la paix par la voie interne, concours identique mise à part que pour l'examen écrit tu auras une rédaction sur un sujet police ainsi qu'un qcm sur la police.
En ce qui concerne le concours adjoint de sécurité c'est un concours départemental donc il faut te renseigner dans ton département auprès des commissariats ou d'un centre de formation de la police.
Pour le concours de gardien de la paix je n'ai pas les dates exactes en tête mais tu les trouveras sur le site du ministère de l'intérieur.
J'espère t'avoir apporté un peu renseignement... bonne continuation.

Hors ligne kit055

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 2107
  • Sexe: Homme
  • Police Nationale
    • Voir le profil
Salut toon22 (ça va tranquille aucun obstacle pour l'instant ^^)

Il y a plus de deux concours quand même, c'est pour ça que c'est utile de préciser, tu as non seulement les concours pour des fonctions dites "actives" : cadet, adjoint de sécurité, gardien de la paix, officier, commissaire, mais aussi des fonctions administratives : "adjoint administratif, adjoint technique, secrétaire administratif, attaché de police, et pour finir des fonctions scientifiques : agent de police technique et scientifique, technicien de police technique et scientifique, ingénieur de police technique et scientifique, etc...

Donc tu comprendras mephistopheles que c'est très très vague quand on ne précise pas le concours qu'on souhaite passer  ::)

Les métiers de la police nationale :
- Adjoint de sécurité / Cadet de la République
- Adjoint administratif
- Gardien de la paix
- Secrétaire administratif
- Officier de police
- Attaché IOM (administration de l'intérieur et de l'outre-mer), périmètre police
- Commissaire de police
- Agent spécialisé PTS (Police Technique et Scientifique)
- Technicien PTS
- Ingénieur PTS

Plus d'infos sur le site :
http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/metiers_et_concours/police_nationale/adjoint-securite

Hors ligne mephistopheles

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 2
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
je souhaiterai etre dans une police de terrain... j'aime aider les gens, (le contact humain en general) et ceux depuis toujours et je pense que la police (comme d'ailleurs les autres fonctions du meme type: ambulancier, pompier etc) pourrait m'apporter ce que j'aime... bien entendu je sais que comme danstout metier il y a lebien et le moins bien mais qui ne tente rien n'a rien... en tout cas merci pour vos reponses en effet celà m'a bien aidé. je voulais egalement savoir si il est obligatoire pour reussir le concour d'avoir fait une fac de droit... car je ne me sens pas le courage de retourner en fac... je prefererai quelque chose de plus scolaire ou encore apprendre de moi meme dans des livres ...l'ambiance fac un peu olé olé très peu pour moi...
merci encore
mephistopheles.
question bete: le dossier se retire en commisariat?

Hors ligne kit055

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 2107
  • Sexe: Homme
  • Police Nationale
    • Voir le profil
Le problème ce n'est pas vraiment le fait d'intégrer la police car apparemment tu as assez de motivation mais plutôt de trouver le concours qui te correspond, il n'est pas du tout besoin d'aller en fac de droit puisque le concours gardien de la paix par exemple ne nécessite que le BAC ou un diplôme équivalant.
Le dossier se retire soit en commissariat soit sur internet sur le site du ministère ;)


Police-Secours :
C'est la mission la plus généraliste des policiers. Premiers urgentistes, ce sont eux que vous pouvez appeler sur le 17 (112 depuis un portable) pour signaler un événement. Le brigadier chef de poste dépêche sur le lieu indiqué un équipage composé de gardiens de la paix, qui peuvent être assistés d'adjoints de sécurité.
Sur place, ces policiers prennent la mesure de la situation et réagissent en conséquence. Ainsi, ils peuvent réaliser un périmètre de sécurité, arrêter un malfaiteur, demander l'intervention de la police judiciaire ou de la police technique et scientifique ou tout simplement appeler les pompiers pour évacuer un blessé.
Être policier ou gendarme est parfois comme un sacerdoce. Effectivement, on y travaille beaucoup comme d'ailleurs dans nombreuses autres professions.
Mais toute l'intelligence et la lucidité consistent à savoir se ménager des plages horaires pour la famille et pour la détente. C'est pas une série TV et l'important est de durer le job tu le fais au bureau pas dans ton lit. Sans un juste équilibre, ça ne marche pas donc soyez rassuré ; être policier ne signifie pas ne plus avoir ne vie privée. A vous de savoir où placer le curseur entre activité professionnelles et impératifs familiaux.

Hors ligne kit055

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 2107
  • Sexe: Homme
  • Police Nationale
    • Voir le profil
En plus des infos que nous vous fournissons, voici les lien direct au site du Ministère de l'Intérieur, page  ...  "Les métiers de la police nationale "

http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/metiers_et_concours/police_nationale/view

http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/metiers_et_concours/police_nationale/gardien-paix

Vous souhaitez rentrer dans la Police Nationale et vous n'avez pas le BAC

- Vous avez le choix entre deux filières, tout d'abord la filière cadet de la république :

Vous suivrez une scolarité d'un an en alternance entre une école de police où vous suivrez des modules de type police (self-défense, procédure, droit, tir, etc...) et un lycée professionnel où vous suivrez des cours de type "lycée" (français, anglais, maths, etc...).
Au bout de l'année vous passez le concours de Gardien de la Paix, si vous ne parvenez pas à l'obtenir vous passez automatiquement adjoint de sécurité.
Le cadet de la république perçoit une allocation d'étude d'environ 530€ par mois.


- Et ensuite la filière adjoint de sécurité :

L'adjoint de sécurité est un contractuel de police et non un fonctionnaire, il suit une formation de trois mois en école de police où il lui est inculqué les bases du métier, il suit ensuite un stage de deux semaines en brigade pour se familiariser avec l'emploi.
Le contrat d'adjoint de sécurité ne peut excéder 5 ans (bientôt 6), au bout d'un an il lui est possible de passer le concours de gardien de la paix en interne, il peut cependant le passer en externe à tout moment au même titre que n'importe qui, cadets compris à la condition qu'il ait le BAC.
L'adjoint de sécurité perçoit une rémunération d'environ 1200€ en Île-de-France (un peu moins en province).


Vous avez le BAC

- Vous pouvez vous présenter directement au concours externe de Gardien de la Paix :

NOUVELLES EPREUVES DU CONCOURS DE GARDIEN DE LA PAIX
http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/metiers_et_concours/police_nationale/nouvelles-epreuves-gpx

Le gardien de la paix est un fonctionnaire de police qui bénéficie d'une formation de dix mois en école de police suivie de deux mois de stages en brigade, à l'issu de celle-ci le fonctionnaire devient gardien de la paix stagiaire durant une année au bout de laquelle il est titularisé dans ses fonctions s'il remplit les conditions requises (médicales, permis de conduire, bon comportement, etc...).
Il perçoit une rémunération d'environ 1200€ en école, 1400€ stagiaire et 1600€ titulaire (approximatif).
Le gardien de la paix peut ensuite monter en grade et passer le concours interne d'officier.


- Vous pouvez bien entendu vous présenter aux concours d'adjoint de sécurité ou de cadet de la république si vous n'êtes pas sûr de votre engagement ou si vous souhaitez acquérir une première expérience du terrain avant de vous engager totalement.

Vous avez BAC+2

- Vous pouvez vous présenter au concours externe d'Officier de Police :

L'Officier de Police suit une formation de 24 mois à l'Ecole Nationale Supérieur des Officier de Police située à Cannes-Écluse, il en sort avec le grade de Lieutenant stagiaire.
Il peut ensuite passer le concours interne pour devenir Commissaire de Police.
Plus d'infos suivront...


- Vous pouvez bien entendu vous présenter aux concours pré-cités (cadet, adjoint, gardien).

Vous avez BAC+5

- Vous pouvez vous présenter au concours externe de Commissaire de Police :

Le Commissaire de Police suit une formation de 36 mois à l'ENSOP, il en sort avec le grade de commissaire.
Il peut ensuite se présenter au concours interne pour devenir Haut-Fonctionnaire ou intégrer le corps des Préfets....


Hors ligne lollomoi

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
bonjour
militaire depuis 14 ans maintenant et ayant envie de quitter l'institution l'année prochaine
j'aimerais avoir un max de renseignements sur les possibilités d'emploi vers la police nationale - les bons et les mauvais cotés bien sur  :-\
j'ai 35 ans et habite la region lorraine
merci
=====+_+======
         

Hors ligne kit055

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 2107
  • Sexe: Homme
  • Police Nationale
    • Voir le profil
Salut ! si cela n'a pas changé voici les principales dérogations :

DEROGATIONS D'AGE
La limite d'âge peut être reculée, sans pouvoir excéder 37 ans au 1er janvier de l'année du concours :
- d'un temps égal à celui passé au titre du service national actif,
- d'un an par enfant à charge, par personne handicapée à charge, par enfant élevé pendant neuf ans avant qu'il n'ait atteint son seizième anniversaire.

Par ailleurs, elle peut être reculée :
- du temps passé sous les drapeaux, à concurrence de dix années, pour les sous-officiers de carrière et pour les militaires non officiers engagés, sans préjudice de l'application des dispositions précédentes.

- à des titres divers (anciens sportifs de haut niveau, anciens travailleurs handicapés).

La limite d'âge n'est pas opposable :
- aux mères de trois enfants et plus, aux veuves non remariées, aux femmes divorcées et non remariées, aux femmes séparées judiciairement et aux femmes et aux hommes célibataires ayant au moins un enfant à charge, qui se trouvent dans l'obligation de travailler.
- aux sportifs de haut niveau.

Si tu as des questions précises je pourrais sans doute te répondre  ::)

Hors ligne lollomoi

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
merci pour ta réponse rapide
j'ai lu et trouvé tes réponses intéressante mais peut tu me dire si un age butoir est de mise pour nous les anciens militaires et si la vie en école est pas comment dire plus dur vu notre ancien statut
qui choisi l'école ou l'on vas être affecté car ayant de la famille sur Reims et étant originaire de la haut
j 'espéré pouvoir m'y réinstaller si je réussi dans ma demande emploi réservé
et que se passe t'il pour nous les anciens mili âpres l'école peut on prétendre a des concours internes aussitôt vu qu'on récupère a priori notre ancienneté assez vite ?
voila je pose pas mal de question désole
de plus la je suis en Afghanistan et doit faire ma démarche des mon retour en avril pour prétendre aux emploi réservé pour 2010 donc je me débrouille comme je peut car j'attends toujours certaines réponses posées en septembre a mes supérieur  ;)
bye

Hors ligne kit055

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 2107
  • Sexe: Homme
  • Police Nationale
    • Voir le profil
Âge butoir pareil pour tous : 36 ans je crois ou 38, la vie est école est beaucoup plus facile que la vie militaire ;)

C'est l'administration qui choisi l'école d'affectation...

Pour les anciens mili rien de particulier à part que vous récupérez votre ancienneté donc êtes un peu mieux payé que vos homologues de promotion, pas de concours plus facile de manière interne ;)

Bye !

Hors ligne lollomoi

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil

j'espère que tu te trompes sur l'age d'admission sinon je suis maudit car j'aurai 37 en quittant l'institution
sais tu si il y a des dérogations possibles selon le temps passés sous les drapeaux
merci pour toutes tes réponses
j'ai vraiment envie de tenter les emplois reservé dans ce domaine
bye 

Hors ligne kit055

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 2107
  • Sexe: Homme
  • Police Nationale
    • Voir le profil
Je crois qu'il y a 1 an par enfant à charge, pas de condition pour les familles de plus de 3 enfants, les sportifs de haut niveau...

Pour les anciens milis je sais pas faudrait voir sur le site du ministère de l'intérieur t'auras toutes les infos ;)

De rien pour les réponses ^^

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Voici un lien qui parle des tests psychotechniques

http://www.blog-police-recrutement.com/?page_id=323

plus des vidéos :
http://www.blog-police-recrutement.com/index.php/tout-sur-les-tests-psychotechniques/

Les activités physiques en école :
http://www.blog-police-recrutement.com/index.php/les-activites-physiques-en-ecole/

http://www.blog-police-recrutement.com/index.php/gtpi-gestes-techniques-professionnels-en-intervention/

Mais en fouillant le site à partir de l'accueil il permet de répondre à de nombreuse questions que vous vous posez (faites un copié/collé des liens)

-http://www.blog-police-recrutement.com/

-http://blog.blog-police-recrutement.com/?page_id=159

-http://www.prefecture-police-paris.interieur.gouv.fr/carrieres/MenuTheme.htm

-http://www.prefecture-police-paris.interieur.gouv.fr/carrieres/Metiers/gardiens.htm

Quelques conseils :

http://www.concours-police-nationale.fr/conseils-policier-jury-concours-de-gardien-de-la-paix

descriptif du test de Luc Léger, nouvelle épreuve physique pour entrer en école de Police :

http://www.blog-police-recrutement.com/index.php/nouvelle-epreuve-sportive-au-concours-de-gardien-de-la-paix/

http://www.letempledelaforme.com/test-luc-leger.html

http://entrainement-sportif.fr/test-luc-leger.htm

TEST LUC LEGER - Test sur piste avec points de repère :
Disposer des marques tous les 50 m le long de la piste .
Il faut courir selon un rythme régulier marqué par des BIPS qui peuvent être enregistrés sur cassette ou donnés par une trierce personne .
A chaque bip il faut avoir franchi la marque suivante .
Les marques servent à voir si on a franchi ces 50 m. Mais toutes les 2 minutes , le rythme s'accélère , et donc les bips se rapprochent .
Toutes les 2 minutes , on passe un nouveau palier.
La formule de Luc Léger est donc d'accélérer de palier en palier jusqu'à ce qu'il ne soit plus possible de dépasser la marque suivante .
A ce moment là , on note le palier qui est atteint et celà donne une indication sur la VO2Max .
Cet exercice prend environ 15 à 20 minutes

Explications  N° 1 :

un grand classique de ceux qui veulent faire une carrière dans la Police. En fait l'entrainement consiste à augmenter sa VMA - il faut beaucoup gagner en endurance et en capacité pulmonaire - à beaucoup donner sur de courtes distances car le test est épuisant à force de courir à fond, de s'arrêter et de recommencer sans cesse pendant une dizaine de minutes tout en montant le rythme en allant à chaque fois plus vite, :P  Pour cela il faut donc faire ce qu'on appelle un entrainement en fractionné ( par exemple en salle de cardio sur un vélo tu pédales à fond la caisse pendant 1 minutes, tu te reposes 1 minutes, et tu recommences X fois en raccourcissant la période de récupération - petit a petit tu arrives à te caler sur 1 minute de vélo à fond et juste quelques secondes de récupération ; tu peux aussi courir par exemple 500 mètres à fond, tu récupères, 500 m à fond, tu récupères, 4 ou 5 fois de suite et tu vois que tu peux faire des tas de trucs comme ca. Pareil par exemple en montant des marches, etc...
Attention  ::)  je pense que tu es en bonne forme (électrocardiogramme et test à l'effort OK ), mais fais un peu d'échauffement avant - tout le monde ne doit pas faire ça car c'est un coup a mettre son cœur en danger si on n'est pas sportif en forme, faut pas rigoler avec ce test.
J'attire votre attention sur le fait que le test "Luc Léger" existe en plusieurs formes - à la base le principe est pareil mais suivant les "sports" les niveaux n'ont pas tous la même valeur.

Explication N° 2 :

D'abord, l'entrainement.
Le mieux c'est le "fractionné". C'est un mode d'entrainement "sadique" mais qui reste super efficace. 1/ disons que si vous n'avez pas fait de sport durant des mois voir des années (ça va être très dur mais c'est jouable  ::)
deux aspects d'entrainement : A/ un footing  fractionner voir deux à trois par semaine pendant une heure au début puis plus longtemps après en fonction de vos progrès. Programme : Dix minutes de course assez lente, limite du sautillage et un très bon étirement après chaque course.

Question : qu'est-ce que le fractionner ?
c'est simple (si c'est le premier que vous faites de votre vie prévoyez beaucoup d'eau) et préparez vous à avoir mal ( la douleur ce n’est pas génial mais ça peut rapporter  :-\ ) donc sur une piste, un 100m par exemple, vous marchez quelques pas en soufflant à fond et vous repartez une centaine de mètres de plus - vous montez en vitesse et vous si sentez capable de tenir plus longtemps allez-y  :P

Enfin, les "conseils". Je tiens d'abord à vous dire que je suis ancien militaire et je peux vous dire que ça pique au début. J'ai soufferts  mais c'est de savoir à quoi on s'attend qui m'a fait ne pas renoncer.
1/ Il faut être le plus régulier possible si vous avez le temps, courir trois fois par semaines c'est s'assurer le souffle et l'endurance. En sachant que de garder son souffle c'est avoir aussi la possibilité d'être concentré sur ce que l'on fait. Ensuite courrez doucement même si vous avez mal. Attention je ne parle que des douleurs "type courbatures" bien évidement. Ne courrez pas avec une blessure d'un tendon ou d'un muscle, l'échauffement est Hyper Important  ??? . Donc si vous avez mal au début c'est normal - pensez à boire de l'eau ( un verre toutes les 20 mn). Tentez vraiment de vous dépasser. Ralentissez mais ne vous arrêter pas en dessous de votre objectif  ::) Au bout d'un mois c'est impressionnant ce que vous accomplirez si vous n'écoutez pas de trop votre corps. Et si vraiment c'est trop dur faites du vélo d'appartement en augmentant la résistance. Vous ne travaillerez pas les bons muscles mais vous gagnerez un peu en souffle et vous aurez moins mal au dos  :'(

Sur un terrain de sport ou dans la nature :

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Bonjour lollomoi
J'ai un camarade (je me répéte) ancien militaire, 18 ans de carrière, qui est entré dans les CRS alors renseigne toi mieux auprés des centres de recrutement car la limite d'âge n'est pas la même si tu fais une reconversion et fait l'objet de dérogations.
Si j'en apprend d'avatage je t'en ferais part.

En attendant j'ai trouver ce lien

 http://urcentrecfecgc.over-blog.com/article-16006531.html

C'est trés long et je t'avoue ne pas l'avoir lu  :-\  à toi de voir si tu y trouves ton info ?

Hors ligne jilo

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 43
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Bonsoir à tous.

Voilà, j'ai actuellement 15 ans et je vais sur mes 16 ans dans moins d'un an maintenant. J'ai toujours été attiré par les métiers de la sécurité, de la santé. Je fais d'ailleurs partie de la Protection Civile des Côtes d'Armor. 
Pourquoi, voudrais-je devenir policier ?
- La Police est un élément essentiel dans la sécurité et la protection de la vie civile quotidienne. Elle établie le respect au sein de la République. Elle permet également d'aider des gens, de les secourir... voilà pourquoi j'aimerais rentrer dans le Police.

Le concours, à 17 ans est-ce possible ? Si oui comment, Où ?
Peut-on continuer ses études ?

1600€ le salaire d'un Policier débutant dans la Police est-ce vrai ou un mensonge ?

A quel âge peut on commencer les premières patrouilles en tant que stagiaire ou autre ??

Voilà merci.  ;)

Hors ligne kit055

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 2107
  • Sexe: Homme
  • Police Nationale
    • Voir le profil
Bonjour,
Je vais répondre de manière synthétique.  ;)

Alors pour tes motivations je dirais que...ce n'en sont pas ^-^ Tu décris les missions de la police brièvement pour en conclure que c'est pour ça que tu aimerais rentrer dedans, un fonctionnaire du jury te dirait : "mais pourquoi ces missions vous attirent ? Pourquoi vous voulez rentrer dans la police vis-à-vis de vous-même ?"

Concours à 17 ans négatif tout simplement car il faut être majeur pour avoir le droit de porter une arme ;)
A un moment le concours de gardien de la paix était cependant accessible si mes souvenirs sont bons dès 17 ans et 6 mois, de la même manière que les adultes et non bien sûr tu ne peux pas continuer d'études car CE SONT des études ^^

Le gardien de la paix débutant dans la police touche effectivement autour de cette somme, rien d'exceptionnel vu les risques encourus et la pression subie...

On ne commande pas des patrouilles car pour cela il faut être officier ou au minimum gradé supérieur, suivant ton ancienneté de service tu peux être "chef de bord" d'un véhicule, il s'agit du plus gradé ou du plus ancien si mêmes grades au sein de l'équipe, à défaut l'âge (le plus vieux).
Une équipe peut être commandée aussi bien par un gardien de la paix titulaire qu'un brigadier-major...

Pour "les" patrouilles il y a différentes manières de les "commander", le "guidage" via la salle de commandement et d'information, accessible en poste à n'importe quel gardien.
Pour le reste et le côté "commandement", devenir officier est obligé...

Nota : La formation Cadets de la République est super intéressante, certes un peu longue mais elle doit être l’équivalent du Bac pro sécurité car on y apprend les bases du métier et en plus elle forme au concours gardien. Elle est conseillée a tout ceux qui souhaitent devenir Policier, la limite d'âge c'est 30 ans et ADS ne veut pas dire que les collègues vous rabaissent parce que vous êtes leur assistants et il faut accepter cette étape du métier, chaque brigade a besoin d'ads n'hésitez pas à déposer votre candidature.
Le cadet de la République, bénéficie d’un dispositif intégrant la formation à l’emploi d’adjoint de sécurité (ADS) et d’une préparation à un concours spécifique de gardien de la paix.
Ce programme se déroule sur une année scolaire (septembre à août) en alternance entre un lycée professionnel, structure de formation et un service de police. A l’issue de la scolarité, le cadet poursuit son contrat en qualité d’ADS.

Hors ligne jilo

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 43
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Bonsoir !

Je me permet de re-poster dans ce sujet ci.

Encore un message passer il y a quelque temps je ne sais plus où en disant clairement : Rentrez dans la Police Nationale en tant que " Cadet " dès 17 ans.

J'ai déjà vu des " Cadets " patrouiller dans une rue.

Voilà, pourrais-je avoir encore une fois de plus un peu plus d'infos. Merci.

Hors ligne kit055

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 2107
  • Sexe: Homme
  • Police Nationale
    • Voir le profil
Les cadets de la République sont des personnes ayant réussi un concours d'entrée. Les candidats doivent satisfaire aux conditions de recrutement imposées à tout candidat à l'emploi d'adjoint de sécurité : être âgé de 18 ans à 26 ans, remplir les conditions d'aptitude physique requises et satisfaire aux conditions de moralité exigées des personnels de la police nationale. Aucune condition de diplôme n'est exigée. Les candidats sont d'abord sélectionnés sur dossier par une commission mixte police nationale/éducation nationale.
La formation des cadets de la police est d'une durée de 12 mois de scolarité dans une école de police.
http://www.lapolicenationalerecrute.fr/Egalite-des-chances/Cadet-de-la-Republique

LE CAS PARTICULIER DES CADETS DE LA RÉPUBLIQUE, OPTION POLICE NATIONALE
Le cadet de la République, option police nationale, est un adjoint de sécurité qui bénéficie pendant la première année de son contrat d'un dispositif intégrant la formation à l'emploi d'adjoint de sécurité et la préparation à un concours spécifique de gardien de la paix.
Ce programme se déroule en alternance en lycée professionnel, en école et en service de police.

FORMATION
Le cadet de la République bénéficie pendant 12 mois d'une formation alternée
* en lycée professionnel (12 semaines) : français, histoire et géographie, mathématiques, informatique, langue vivante (anglais) ;
* en école de police (28 semaines) : formation professionnelle à l'exercice des missions d'adjoint de sécurité et préparation aux épreuves du concours de gardien de la paix ;
* dans un service de police : 7 semaines de stage pratique.
La première année, il perçoit une allocation d'études de 492 euros net.

CARRIÈRE
Dès le fin de sa scolarité, il peut se présenter à un concours spécifique de gardien et poursuivre son contrat en qualité d'adjoint de sécurité.
Il peut également bénéficier des mesures d'insertion professionnelle habituellement offertes aux adjoints de sécurité.

CONDITIONS DE RECRUTEMENT
Aucun diplôme n'est exigé.
Le recrutement et les épreuves de sélection sont organisés dans les écoles et structures de formation de la police nationale : examen du dossier de candidature, tests psychotechniques, entretien devant une commission.

Le retrait du dossier d'inscription s'effectue auprès de la structure de formation de la police nationale la plus proche de votre domicile.
Il faut être de nationalité française et de bonne moralité, âgé de plus de 18 ans et moins de 30 ans et avoir une bonne acuité visuelle.
Elle comporte une période d'essai de trois mois pendant laquelle le cadet peut être licencié sans indemnité ni préavis.
La formation repose sur l'alternance entre une formation dans un lycée pro et cours en école de police avec, au programme, des matières scolaires et des matières à connotation professionnelles.

A la fin de leurs études :
- soit ils réussissent le concours de gardien
- soit ils deviennent adjoint de sécurité ;)
Le cadre d'emplois des cadets de la police a été créé récemment.
C'est en effet un décret du 23 décembre 2004 qui permet leur recrutement sur des bases identiques à celles des adjoints de sécurité (qui sont, rappelons-le, des emplois/jeunes) et ce dans le cadre de contrats de droit public d'une durée de 3 ans renouvelable une fois par reconduction expresse.

Les cadets de la police ont donc le statut d'adjoint de sécurité (ADS) mais ne sont pas des emplois/jeunes.
la suite sur ce site :
http://www.carrieres-publiques.com/PAR_TPL_IDENTIFIANT/47/TPL_CODE/TPL_FIC_METIER_FICHE/PAG_TITLE/Cadet+de+la+police+nationale/2241-fiche-concours.htm

Dans le cadre de la communication pour le recrutement de cadets de la police, le service de la communication du ministère de l'Intérieur a réalisé, en collaboration avec la direction de la formation de la police nationale, un dépliant d'information et une affiche. (PJ)

Ces documents sont destinés aux écoles et centres de formation de la police et sont mis à disposition du public dans les locaux d'accueil des commissariats.

Hors ligne jilo

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 43
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Ah superbe !

Merci Kit055 ;)


Hors ligne ciicii

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Bonjour,
J'ai 17 ans et je suis actuellement en Terminale S. J'aimerais devenir "Gardien de la Paix", je me suis déjà beaucoup renseignée sur ce métier et je sais qu'il faut absolument un bac. Donc comme il faut que j'attende l'année 2012 pour passer le concours, j'ai pensé à aller en fac de droit pour ne pas rester sans rien faire. Je parle de la fac de droit en rapport aux lois ... J'aimerais avoir vos avis, merci d'avance ^^

Une élève motivée pour ce métier... (lol)

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Bonsoir et bienvenue cyrielle ?
Deux ans en fac de droit tu n'auras que le temps de passer le DEUG (L1 et L2) ou le certificat de Capacité en Droit (CAPD - diplôme niveau IV équivalent au Bac).

La Capacité en Droit est une seconde chance pour trouver sa voie ou une voie nouvelle ; la capacité en droit apporte une formation de base dans le secteur juridique général.
Avec la capacité, il est en outre possible de présenter les concours (catégorie B) de la fonction publique.
Le programme de la capacité se déroule sur deux années - Au programme : droit civil, droit commercial, droit administratif, droit constitutionnel, procédure civile et voie d'exécution, droit pénal et procédure pénale, économie politique, droit privé notarial, droit social, droit fiscal, informatique, anglais.

Le D.E.U.G droit, aujourd'hui L1 et L2 (ou Licence 1ère et 2ème année), initie, sur deux années, aux fondements généraux du droit (français) tout en développant l'ouverture d'esprit des candidats en replaçant la matière juridique dans un contexte historique, sociologique et économique.
Il a pour but de favoriser l'apprentissage des techniques et du raisonnement juridiques afin de permettre à l'étudiant obtenant le diplôme d'accéder au deuxième cycle, c'est-à-dire à la licence et à la maîtrise en droit.

Cependant cela ne sera pas du temps perdu et la formation te sera utile afin de progresser dans ta carrière, bienvenue au club
amitié
Jean

Hors ligne ciicii

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
en attendant le concours 2012, je compte faire seulement 1 an d'étude en fac de droit, c'est possible si je ne fais pas les 2 ans ?

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Bennn ... à mon avis c'est un peu nul ton raisonnement :-\  si tu vas en fac, que tu dépenses de l'argent pour l'inscription et autres frais (crous, chambre, livres, etc ... ) et que tu en sorts sans un diplôme complet qui pourrait te servir dans ta carrière de Policier ... (Officier ou Gardien)
En plus si le concours est en 2012 et en supposant que tu sois admises.... tu vas attendre presque une année voire plus (épreuve physique, enquête de moralité, examen de santé, etc...) avant d'entrer en école de formation police, (en tout 3 ans pourraient s'écouler) tu auras donc le temps de faire la deuxième année et d'avoir le DEUG ou la Capa mais bon c'est toi qui vois !!

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Comment devenir Gardien de la paix ?
ATTENTION LES ÉPREUVES DES CONCOURS DE GARDIEN DE LA PAIX ONT CHANGE :

    - Étude d'un texte en remplacement de la dissertation (concours externe) et de la rédaction (concours interne)

    - QCM supplémentaire sur des notions de grammaire, orthographe et mathématiques

    POUR VOIR LES SUJETS EXPÉRIMENTÉS EN PHASE TEST visitez le site du Ministère :
http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/metiers_et_concours/police_nationale/gardien-paix


Concours Police - Témoignage de Rayka, élève à l'École nationale de Police.

Pour me préparer au concours j'ai acheté un livre qui aide à sa préparation ( Gardien de la paix et Adjoint de sécurité - Ecrit et oral ), j'ai suivi l'actualité et la politique dans les journaux, je me suis entrainée à tests psychotechniques et lu pour améliorer la culture générale, mais c'est tellement vaste que c'est difficile de tout savoir  :-\
Lors de l'exam les questions du QCM (questionnaire à choix multiple) portaient par exemple sur : Qui a écrit tel livre ? A quel département correspond tel numéro ? Qui était ministre en telle année ? Des questions de géographie, d'histoire, d'art…
La culture générale, c'est ce que j'ai trouvé le plus difficile.

L'oral du concours ?
On passe devant quatre personnes, un psychologue, un haut fonctionnaire (commissaire ou commandant), deux officiers ou gradés de services différents.
On se présente. Ils nous interrogent sur ce qu'on est prêt à faire (Travailler à Paris, avoir des horaires variables, risquer la violence, etc...), comment vous voyez la logique de notre parcours.

La formation d'ADS vous sert elle pour le concours de gardien ?

Comme ADS, si vous avez débuté par là parce que vous n'avez pas le Bac, on a une meilleure préparation pour l'oral parce qu'on est sûr de ce qu'on veut faire.
La formation ADS dure trois mois et ressemble à celle de gardien, en plus succinct. On y passe en revue les grandes bases : infractions, tir, sport, armement…
Quand on a le concours, on est envoyé dans l'école où il y a de la place.

Et l'épreuve de sport ?
Il y a le parcours police. En temps limité, on doit faire un aller/retour avec un sac lourd, trois pompes puis un parcours avec des obstacles, sauter des haies, passer dans un tunnel, monter à une échelle… Maintenant, il y a une note éliminatoire de 7 à cette épreuve mais ce n'était pas le cas quand je l'ai passé.
J'ai eu aussi un test de Luc Leger : on doit courir d'un côté à l'autre du gymnase et arriver de l'autre côté avec le bip. Les bips sont de plus en plus rapides.
A l'issue de ces épreuves, on passe une visite médicale et les renseignements généraux enquêtent sur nous et les membres de votre famille, pour savoir si on n'a eu d'ennuis avec la justice…  :ange:


Hors ligne nenette50100

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 5
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
 Bonjour,
Voila , avant j'étais agent d'entretien je ne peux plus exercé ce métier.
J'ai une reconnaissance travailleur handicapée depuis 2009 et jusqu'à 2014.je souhaite passé le concour de la police national.
J'ai le niveau v ( cap), je voudrais savoir quelle concour est adaptés pour moi,j'aimerais bien faire du terrain ,mais je crois qu'avec mon probléme de genou cela va étre  un peu difficile ,.de plus je ne sais pas à quelle taux je suis reconnue, une chose est sur je suis je suis à - 50%,mais connais pas mon taux exact.
Merci d'avance

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Bonjour et bienvenue nénette,

Je pense que malheureusement en plus de ton handicap physique tu cumules un handicap scolaire car il faut détenir le Bac pour prétendre concourir pour devenir Policier (gardien de la paix) mais tu dois pouvoir tenter ta chance dans un emploi territorial (Policier municipal - Garde Champêtre - Agent de la voie publique ).

Recrutement des personnes handicapées dans la fonction publique,
Principe : http://vosdroits.service-public.fr/F430.xhtml
Aucun candidat handicapé, ayant fait l'objet d'une orientation en milieu ordinaire de travail ne peut être écarté, en raison de son handicap, d'un concours ou d'un emploi sauf si son handicap a été déclaré médicalement incompatible avec la fonction postulée.

Je vais fouiller le web afin de t'aider au mieux,

A+

Jean

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil

Recrutement des personnes handicapées - Fonction publique territoriale
-http://www.comprendre-agir.org/images/fichier-dyn/doc/recrutement_personnes_handicapees_options.pdf
L’obligation d’emploi de travailleurs handicapés dans les collectivités territoriales et leurs établissements publics résulte des dispositions du Code du travail.
En effet, les collectivités qui occupent au moins vingt agents à temps plein ou leur équivalent sont tenues d’employer, à temps plein ou à temps partiel, des travailleurs handicapés dans la proportion de 6% de l’effectif global de leurs agents rémunérés au 1er janvier de l’année écoulée (1).
Sont pris en compte pour le calcul des 6% (2) :
• les titulaires d’un emploi réservé,
• les agents qui ont été reclassés,
• les agents qui bénéficient d’une allocation temporaire
d’invalidité.  (suite ... lire la fiche jointe ci-dessous)


(1) Articles L.323- 1 et L.323-2 du Code du travail.
(2) Article L.323-5 du Code du travail.
(3) Articles L.323-8 et R.323-3 du Code du travail.
(4) Article 35 de la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984.
(5) Article L.323-8-6-1 du Code du travail.
(6) Article 1er du décret n° 96-1087 du 10 décembre 1996.
OPTIONS N° 503 • 6 FÉVRIER 2006 29 Recrutement des personnes handicapées

Hors ligne nenette50100

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 5
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
merci,de m'avoir répondu,actuellement j'ai aucune indication médicale restreinte pour mon genou.par contre j'ai vu sur le site de pluriels.fr que si je suis diplomée d'un niveau v (brevet,CAP,BAC) que je pourrais postuler en tant que gardien de la paix et que je remplirais les méme conditions que mentionné pour les sans diplomes.
biensur si j'ai un poste administratif ça serais bien aussi, mais j'ai besoin de bouger c'est dans mon tempérament .j'ai appelé ma préfecture ils ne sont pas sur qu'il faut le bac.
une ptite derniére question j'ai entendu dire que maintenant la taille réglementaire à changer ,avant c'étais 1m60 obligatoire et maintenant je ne sais pas ou plus ,je fais 1m54 et à mon age je ne vais plus du tout grandir

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Concernant la taille minimum elle a disparu pour devenir gardien de la paix mais pas pour être gendarme.
Globalement toutes les réponses sont déjà dans le forum (ou dans les sites placés en lien) je t'invite donc à le lire attentivement et de faire un tour sur le site du ministère de l'Intérieur.

http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/metiers_et_concours/police_nationale/view

http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/metiers_et_concours/travailleurs-handicapes

http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/metiers_et_concours/travailleurs-handicapes/recrutement/view

PS : je t'invite également à faire un effort sur l'orthographe et ne te fies pas trop aux sites qui ne sont pas "officiel" car les infos ne sont pas toujours tenues à jour (SOS.112 y compris) car ils n'ont pas de DRH/recrutement à la modération et se contentent de faire des copier/coller.

Hors ligne nenette50100

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 5
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
bonjour,
merci c'est bien ce qu'il me semblais pour la taille pour la police nationale, mais pour la gendarmerie je ne savais pas.
Samedi dernier j'ai envoyé une lettre au ministère de l'intérieur,donc j'attend la réponse ,le temps que la lettre arrive et qu'il me réponde, mais je sais que ça va pas étre pour tout de suite.
je regarde régulièrement les site du ministère de l'intérieur mais pas beaucoup d'info.
En tout cas je ne me décourage pas, et j'espère que je vais pouvoir passé le concour,ma conseillère pole emploi (PLIE) ne me décourage pas  dans mes démarche ça change de cap emploi (anpe pour les travailleur handicapé) et maintenant je me fais plus engueuler pour un oui ou un non
je te tiens au courant de la suite
encore merci

Hors ligne nenette50100

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 5
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
bonjour,
aujourd'hui je suis allée à pole emploi,  pour une info collective,sur le recrutement des gendarmes adjoint volontaire.
C'étais intéressant mais pour moi je ne peux pas postuler car je suis trop veille,(34 ans) ;D.
Depuis peu pour ceux que cela intéresse la taille obligatoire n'existe plus comme pour la police nationale, ça c'est une bonne nouvelle pour ceux qui ne sont pas bien grand ;D
Donc voila je voulais vous donnez les petites infos que j'ai eu cette après-midi
bonne soirée à tous

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Merci Nénette,
effectivement la condition de taille requise pour l'admission en gendarmerie est supprimée, quel que soit le corps ou le statut de recrutement (OG, OCTA, SOG, CSTAGN, GAV).

Cependant, elle demeure en vigueur pour l'admission à certains emplois internes.

Hors ligne nenette50100

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 5
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Bonjour,
Je viens de recevoir la réponse du ministère de l'intérieur, pour les emplois administratifs ce n'est plus eux qui s'en occupe. Cela à été modifié le 1er janvier 2010.
Si je veux travailler en province, comme ils disent, faut que je me renseignent à ma préfecture, c'est ce que je vais faire mais si vous pouvez me donner d'autres infos ça serait avec un grand plaisir  :-*
Bon week-end

Hors ligne amandine83100

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 2
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
je c'est que je suis pas doué en orthographe c'est aussi pour sa que je redouble et encore une petite question ^^ pour l'école de police a la fin de l'année comment on fait pour trouver un poste j'ai vue une liste et c'est du chinois pour moi ^^"

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Ben woui l'orthographe, la grammaire, la conjugaison, le vocabulaire, la syntaxe, les maths ... des matières qui sont des bêtes noires pour beaucoup, moi le premier je suis nul mais avec un peu d'attention et d'effort, en lisant et relisant, en n'hésitant pas à faire usage d'un dico et avec internet un correcteur d’orthographe,  tu ne rattraperas pas tous les trous mais tu peux t'améliorer ... comme quand tu écris : "pour sa " si tu avais réfléchi et remplacé "sa" par "cela" tu aurais écris "ça"  ;)

Concernant les places, en police je ne sais pas comment cela se passe mais il y a des chances pour qu'elles soient distribuées en fonction de ton classement en fin de formation ; donc tu as tous les choix si tu es 1ère et tu prends ce qu'il reste si tu es dernière de ta promotion (il y a autant de place offertes que de candidats... donc pas de choix en plus possible).

Utilise les liens déjà dans le forum pour en savoir plus avec les mots clé "gardien de la paix", en voici quelques uns :

http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/metiers_et_concours/police_nationale/gardien-paix

http://www.blog-police-recrutement.com/2010/07/06/le-concours-de-gardien-de-la-paix/

http://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Metier/Metiers/gardien-ne-de-la-paix

http://www.concours-police-nationale.fr/temoignages-ecole-police-nationale

¤ £lOdi£, £t sa passion ... la POlic£ ¤   http://elodie-police.skyrock.com/

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
J'offre ce témoignage extrait du site  http://www.vocationfonctionnaire.fr/cyrielle-gardien-de-la-paix-article0080.html   mais il y en a d'autres à lire !!

Cyrielle, GARDIEN DE LA PAIX

Ma préparation au concours s’est très bien passée. Je l’ai eu du deuxième coup, ce n’était pas facile, mais la motivation était suprême et je ne cache pas que je bossais beaucoup pour réussir, entre bouquins et footing, je n’arrêtais pas ! Mes oraux, ce fut le moment le plus important de ma vie : j’avais mon destin entre mes mains et il fallait à tout prix que le jury voit à quel point ce métier de policier était fait pour moi.

Le forum Mobilité Territoriale a été un bon soutien et m’a permis de rencontrer de très belles personnes ! Un vrai partage, d’ailleurs j’ai même été modératrice du forum réservé au concours de Gardien de la Paix durant un moment et ça m’a vraiment plu ! Le forum m’a permis de partager ma motivation avec d’autres. Je pense que mon expérience a été profitable à certains, comme leurs expériences l’étaient pour moi.

La formation, les cours, le stage ont été super, j’ai tout aimé, la seule chose que je peux regretter c’est qu’il n’y ait pas toujours d’entraide entre les élèves en formation, à cause de la concurrence pour le choix des postes. En ce qui concerne mes premiers jours dans mon premier service, la Compagnie de Sécurité Routière de Lyon, c’était un vrai bonheur !! Des collègues géniaux, une très bonne ambiance et chaque jour le bonheur de se rendre au travail.

Tout a commencé quand j’étais très jeune, un papa policier, un exemple, une fierté malgré les petits copains de classe qui critiquent ce métier que je trouvais si beau et intéressant… À 18 ans, en terminale, je passe pour la première fois le concours de Gardien de la Paix en Février 2005. Je réussis les écrits, je passe les oraux assez contente de moi et la sentence tombe : j’ai échoué de 0,12 points !! L’horreur !! Tant de travail pour échouer si près du but ! Je retente ma chance au concours suivant en septembre de la même année, encore plus motivée et là, enfin, j’ai mon concours !!! À 19 ans à peine, je partage cette joie avec ma famille et mes amis qui m’entouraient, et évidemment mes nombreux contacts du forum. Reconnue apte à la visite médicale, rien ne pouvait m’empêcher de vivre mon rêve d’être policier !!

J’ai la chance d’être embauchée à la Police Technique et Scientifique avec d’autres jeunes comme moi qui ont réussi le concours de Gardien de la Paix, en attendant l’incorporation en École de Police. Je reste à ce poste durant 9 mois et j’intègre l’Ecole Nationale de Police de Châtelguyon (63) début décembre 2006. La formation dure un an : 5 mois d’école, 3 mois de stage et 3 mois de retour à l’école.

Le plus dur, ce sont les cinq premiers mois qui sont éprouvants physiquement et moralement. On apprend à vivre en collectivité, on se rend compte que malgré la meilleure volonté du monde, il y a certaines personnes avec qui l’on ne s’entendra jamais et d’autres avec qui l’on partagera tout. L’essentiel est que malgré ces différends et ces différences nous étions tous prêts à être policier et à s’aider si l’un d’entre nous était en danger sur le terrain. Le plus important c’est la cohésion dans les moments délicats. Après on ne peut pas être ami avec tout le monde, mais ce n’est pas ce qu’on nous demande. Je m’investis dans mon travail, j’ai tellement de choses à connaître et à vivre que je me consacre beaucoup à ce métier.

Sortie d’école début décembre 2007, j’ai la chance d’être affectée sur Lyon (69) à la Compagnie de Sécurité Routière. Et là on se dit , « je ne suis pas en Commissariat », mais finalement j’ai eu le service rêvé pour une première affectation, en tout cas pour moi. Des responsabilités mais pas un poste de police à gérer seule, des procès-verbaux mais juste le nécessaire pour se faire la main. Je suis devenue une professionnelle du Code de la Route grâce à des collègues expérimentés et aux motards de la police très compétents avec qui je travaillais également.

Mon rapport avec mes collègues s’est tout de suite bien passé, aussi bien avec les femmes que les hommes. J’avais tellement peur de ne pas m’entendre avec les filles, car certaines y voient une certaine concurrence à l’arrivée d’une nouvelle…

Je suis restée dans ce service un peu plus d’un an avant de muter à ma demande en Police Secours dans un Commissariat de Lyon. Une autre façon de travailler, un autre bonheur mais tout autant de plaisir à venir travailler. Bien entourée encore une fois.

Je n’ai qu’une chose à dire : j’aime être POLICIER. J’aime aider les personnes, appliquer les lois et les faire respecter. Arrêter les « méchants » c’est à ça que sert la Police et ça a toujours été ma vocation. Respecter les lois et les personnes qui les font appliquer est la base d’une bonne entente, du respect entre les personnes et d’un bon savoir-vivre.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Ok je mets leur carte de France qui les positionne :  http://www.infos-police.com/
Écoles nationales de police (ENP)
et
Centres de formation de police (CFP) pour les élèves gardiens de la paix (EGPX) ou les adjoints de sécurité.



Concours Gardien de la Paix 2013 http://www.blog-police-recrutement.com/concours-gpx/

Hors ligne Maélys

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 1
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Bonjour à tous,

Alors voilà, j'ai passé tout récemment les épreuves d'admissibilité au concours de Gardien de la paix en externe (c'était le 29 janvier) ... Et à ce jour, je me pose encore beaucoup de questions concernant le reste des épreuves et  si je réussi, sur l'affectation en ENP.

Je voudrais savoir comment les épreuves d'admissions se déroulent (à savoir il me semble, les épreuves sportives et orales) Mais aussi j'ai découvert aujourd'hui qu'il y aurait une "enquête de moralité" ou quelque chose comme ça... et je n'en avais jamais entendu parlé ! ??? Alors si quelqu'un a n'importe qu'elles infos à me donner là dessus.. je suis preneuse !  ;)

Et pour terminer, j'ai également constaté qu'il y a une dizaine d'école de police en France, comment se fait l'incorporation aux écoles ?

Je vous remercie d'avance pour les réponses que vous pourrez me donner   :)

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Bonjour à tous,
Alors voilà, j'ai passé tout récemment les épreuves d'admissibilité au concours de Gardien de la paix en externe (c'était le 29 janvier) ... Et à ce jour, je me pose encore beaucoup de questions concernant le reste des épreuves et si je réussi, sur l'affectation en ENP.
Je voudrais savoir comment les épreuves d'admissions se déroulent (à savoir il me semble, les épreuves sportives et orales)

Bonjour et bienvenue Maélys

Je t'invite à lire les différents sujets déjà en place dans le forum Police bien de réponses aux questions que tu te poses y son déjà ou à défaut il y a des liens qui vont te rediriger  (copier/collé) sur le blog Police.

Mais aussi j'ai découvert aujourd'hui qu'il y aurait une "enquête de moralité" ou quelque chose comme ça... et je n'en avais jamais entendu parlé ! ???
Alors si quelqu'un a n'importe qu'elles infos à me donner là dessus.. je suis preneuse !  ;)

Effectivement en plus des tests de sélection (intellectuels et physiques) et l'examen de santé il y a une enquête de moralité sur le premier cercle parental (père + mère + frères et sœurs + conjoints + beaux-parents ) il faut aussi que ton casier judiciaire soit vierge !

Et pour terminer, j'ai également constaté qu'il y a une dizaine d'école de police en France, comment se fait l'incorporation aux écoles ?
Je vous remercie d'avance pour les réponses que vous pourrez me donner   :)

Les réponses sont également dans le forum, bonne lecture mais ce n'est pas toi qui choisi l'école, c'est un peu fonction de ta région et des disponibilités de ces écoles, il faut qu'une formation de GPx soit terminée et libère les locaux pour en instruire une suivante.
Note que les tests de sélection sont pas de la rigolade et qu'il est important de te préparer intellectuellement et physiquement par un entraiment régulier au moins 3x par semaine pendant 6 mois avant l'exam.
Pour le choix des places d’affection en unité de terrain en fin de formation (1 an) il se fait en fonction de ton classement.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Des vidéos à visionner !!
Un certain courage, une maitrise de soi et une très bonne condition physique s'imposent au gardien de la paix. Qu'il surveille, contrôle ou procède à des arrestations, il doit faire preuve de sang-froid et de diplomatie. Et posséder de bonnes capacités d'adaptation face à des personnes et des situations toujours différentes.
Le GPx doit être capable de discerner pour mieux agir  ::) ce titre révèle bien l’objet de ce film pédagogique. Il alterne des entretiens de personnalités policières et non policières avec des séquences en service opérationnel. Il donne matière à une réflexion sur la notion de discernement.



Les activités physiques en école de Police
La dimension physique du métier de policier ne doit pas être sous-estimée. Elle l'est parfois de la part des candidats qui se préparent au concours et qui ne réussissent pas à obtenir la note minimum aux épreuves d'aptitude physique. La formation initiale professionnelle du gardien de la paix comporte un volet important de préparation physique.

Hors ligne MarionC

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Bonjour,
je me présente rapidement, j'ai 23 ans; je travaille depuis trois ans dans le domaine de l'hôtellerie-restauration, je possède un bts et le bac S. Cependant je souhaite me réorienter vers ce métier qui me passionne depuis longtemps mais je n'avais jamais osé franchir le cap et je pense qu'à mon âge c'est le moment où jamais!!
 
J'aimerais déjà savoir si cela peut être un frein pour les test de venir d'un milieu complétement différent?

Je suis actuellement sur Lyon, je souhaite par la suite passer le concours en interne de gardien de la paix mais je pense qu'il  est plus sage de passer par ADS au début afin d'être vraiment en contact avec des professionnels.
J'ai vu qu'il recrute bcp plus sur la région île de france, le fait de déménager ne me dérange bien au contraire.Donc pensez vous que j'ai plus de chance si je vais en région île de France ?

Concernant les tests, cela me fait un peu peur, les tests psychotechniques je sais qu'il n'y à pas de bonnes ou mauvaises réponses mais pour l'oral j'ai vraiment peur des questions du types de culture G  ou autres....j'aimerais savoir par quels moyens je peux "réviser" pour cet oral afin de m'y préparer le mieux!

Désolé du pavé...mais je me pose vraiment de nombreuses questions et je suis vraiment très déterminée à entrer dans ce milieu et d'y progresser.
Merci d'avance pour vos réponses

Marion

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Bonjour et bienvenue Marion !
Citer
J'aimerais déjà savoir si cela peut être un frein pour les tests de venir d'un milieu complétement différent ?

Pas du tout, la Police, la Gendarmerie ou toutes autres administrations sont depuis longtemps constituées d'hommes et de femmes ayant ou pas fait une expérience professionnelle ailleurs, l'important c'est de réussir à ouvrir la porte d'entrée (moralité - aptitudes physique et psychique - réussite du concours).

Perso je pense que puisque tu as le Bac rien ne sert de passer par la case ADS sauf si tu as peur de ne pas t'intéger et démissionner avant ta titularisation auquel cas tu serais contreinte de rembourser tes 1 ans de formation GPx.

Concernant les tests il n'y a rien à apprendre ils sont fait pour déterminer tes aptitudes à l'emploi et l'entretien, l'oral avec le jury sert à cerner ta personnalité.
Pour ce qui est de la culture générale écoute les infos et li les journaux afin d'emmagasiner des situations d'actualité.

Citer
Désolé du pavé...mais je me pose vraiment de nombreuses questions et je suis vraiment très déterminée à entrer dans ce milieu et d'y progresser.

Ben arrête de te foutre la rate au cours-bouillon et fonce  mipmip  il y a dans le forum plein de renseignements pour te désengoisser  :P

Hors ligne MarionC

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Bonjour et merci pour la réponse :)

en fait je préfère passer par ADS au début pour vraiment découvrir le milieu car la sélection pour GPx est quand même très sélective!

de plus le côté physique n'est pas un soucis car j'adore le sport  et je le pratique régulièrement depuis toute petite :)

Et sinon j'aurais aimé savoir par rapport à l'Ile de France et  à lyon concernant le dossier de candidature ...car c'est un peu ce qui me bloque pour déposer mon dossier!
et oui Jeano11 je vais foncer :)

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Je ne peux hélas pas te répondre précisément sur ton choix et les tests sont nationaux donc identiques à Paris, Lyon ou ailleurs mais il est sur qu'en Ile de France il y a plus de places offertes pour dérouler ta carrière.
Mais t'inquiette pas à la fin de ta formation en école vous êtes classés de manière nationale et c'est le classement qui permet de choisir votre poste, dont on sait que 90% sont en région parisienne.
Si tu fais le choix ADS ne pense pas cela, tu vas être cantonné à quelques taches sans vraiment de capacité à t'exprimer professionnellement.
Si tu fais le choix GPx tu as 4 à 5 ans avant d'être titulariser, de voir les situations d'un autre oeil et surtout d'une position plus élevée hiérarchiquement.

Nota : 5 ans c'est aussi le temps que tu vas vivre en tant qu'ADS avant de pouvoir accéder à la fonction de GPx et tu n'auras rien vu ou pas grand chose du métier de Policier.

Hors ligne MarionC

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
merci

je vais y réfléchir concernant ADS ou GPx..... mais on peut passer par  exemple le concours de Gpx après un an en Ads non? ou bien j'ai mal compris
Et concernant le concours gardien de la paix existe t il des endroits qui nous prépare aux différentes épreuves?

et pour la région aussi :)
merci quand même pour vos réponses

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Bonjour
1/ oui tu peux concourir mais tu vas perdre du temps pour être titularisé gardien et c'est là que je ne te comprend pas : tu dis être déterminée mais tu recules devant l'obstacle !! Lorsque tu rentres en Ecole de Police tu as droit à 3 mois de réflexion "sans frais" pour savoir si tu démissionnes ou si tu continues, aprés ce délais tu devras rembourser ton salaire et le cout de ta formation (contrat que l'on nomme un dédit-formation) cela afin d'éviter le gaspillage des deniers publics.
 - le stade ADS est fait pour mieux recruter des GPx afin de mettre à niveau des candidats qui ne le sont pas... c'est la "maternelle" pour comparer avec l'école  ;)
2/ je ne sais pas mais les liens vers le blog-police-recrutement qui sont mis dans le forum sont là pour t'aider à t'y préparer
3/ je ne sais pas
A+

PS : j'ai découvert ces sites qui préparent au concours GPx
- http://www.france-enseignement.net/librairie/livre-preparation-concours-gardien-paix-police-nationale.html

- http://www.la-tactique-du-candidat.fr/supports-concours-police-nationale.php

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Objectifs des tests physiques :
Les tests d’évaluation de la condition physique servent à mesurer si les candidats ont le potentiel minimal permettant de développer les qualités physiques essentielles au métier de policier. Seuls les candidats possédant ce potentiel peuvent espérer atteindre les standards de condition physique nécessaires pour être efficace et performant dans l’exercice de leurs fonctions tout en demeurant en bonne santé.

Les qualités physiques évaluées sont les suivantes :
- endurance cardiovasculaire
- endurance musculaire
- force relative (force en fonction du poids corporel)
- force absolue (force brute, sans tenir compte du poids corporel)
- puissance musculaire
- coordination
- équilibre
- agilité
- vitesse

Autres éléments évalués :
- capacité à prendre des décisions

D'autre part quelque soit le sport, il vous faudra le pratiquer de façon assidu.
Les activités physiques conseillées pour réussir facilement l'épreuve de sélection sont la course à pied et la musculation naturelle (pompes, abdos, tractions, lombaires et montée de corde.) sans oublier les étirements aprés chaques séances.

Mais il est important de savoir que toutes ces activités vous suivront tout au long de votre carrière (école, titularisation et contrôle physique continu ) et qu'il est bon de s'y mettre et s'y maintenir dès maintenant car plus tôt vous commencerez, plus tôt vous faconnerez vos muscles à ces efforts.


Source : http://cegepsherbrooke.qc.ca/officiel/index.php/programmes-etudes/335-evaluation-condition-physique-tp

Hors ligne lulu98832

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Bonjour, etant dans l'administration penitentiaire, je voudrais savoir si nous sommes concernés par le concours reservé.

Deuxiemement, pour les anciens Ads ayant effectué la totalité de leurs annees de contrat dans la PN, mais ayant terminés leurs contrats depuis + de 2 ans, peuvent ils prétendre encore au concours interne ?

Merci par avance pour vos reponses.


Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Bonjour Lulu, désolé de ne pouvoir répondre à tes 2 questions, je ne suis pas policier mais retraité de la gendarmerie alors le mieux est de prendre contact avec les bureaux de recrutement Police de ta région.

Cependant il me semble que les emplois réservés, comme leur nom l'indique, sont des emplois exclusivement réservés aux militaires quittant les Armes en justifiant d'au moins 4 ans de service et concernent des emplois de catégorie B ou C.
Pour y prétendre, les candidats doivent élaborer un "passeport professionnel" mentionnant leurs diplômes, compétences et l'orientation souhaitée.

Hors ligne lulu98832

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Bonjour, tant pis alors, merci de m'avoir tout de même repondu ! Et du coté des GM, l'Adm. penit, y a t il des concours que l'on peut passer en interne ou pas du tout ?

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Sauf erreur, il n'y a que pour les GAV, les anciens militaires et les réservistes qu'est ouvert un concours en interne afin d'accéder au concours SOG.
Notez que ce soit GM, GD ou GR la porte d'entrée est toujours la même, les écoles forment des gendarmes et c'est en fonction de ses résultats que l'élève choisi sa spécialité.

Le nouveau concours interne est destiné à valoriser l'expérience professionnelle des GAV de la Gendarmerie, des ADS de la Police nationale, des réservistes de la Gendarmerie nationale et des militaires des autres armées.

Hors ligne Konahrik

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 1
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Bonjour à tous,
Je suis en classe de terminale, j'aimerais bien rentrer dans la police et j'aurais besoin d'information par rapport à cela.
Je dois bientôt rendre des vœux d’orientation post-bac, c'est pourquoi je suis en quête d'un maximum d'infos.
Je suis plutôt intéressé par le métier de Gardien de la Paix, je sais qu'il est possible de se présenter au concours juste après le BAC, mais est-il conseillé de faire des études plus "poussées" avant cela ?

Est-ce qu'avec uniquement le BAC il est possible de voir des évolutions de métier ?

Mis à part le statut, quelle est la différence au niveau du travail exercé entre un officier et un Gardien de la Paix ?

Quand est-ce que les inscriptions sont-elles ouverte ?

Toutes les écoles de police peuvent elle accueillir des élèves officier ?

Comment se passe les affectations ? Sont-elles imposées ?

Merci d'avance pour vos réponses  :)

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Bonjour, je vais essayer de répondre à chacune de tes questions :

1/ Q :Je suis plutôt intéressé par le métier de Gardien de la Paix, je sais qu'il est possible de se présenter au concours juste après le BAC, mais est-il conseillé de faire des études plus "poussées" avant cela ?

1/ R : le Bac n'est juste que la "clé" ou le passeport pour te permettre de présenter ta candidature aux sélections

2/ Q :Est-ce qu'avec uniquement le BAC il est possible de voir des évolutions de métier ?

2/ R : Oui, le Bac te permet de comprendre et d'ingurgiter la formation de base du gardien de la paix

3/ Q : Mis à part le statut, quelle est la différence au niveau du travail exercé entre un officier et un Gardien de la Paix ?

3/ R : Un officier de police judiciaire (OPJ) est un Gpx enquêteur qui a fait une formation complémentaire, anciennement appelé "inspecteur" (voir la fiche en PJ)
 
Un officier d'encadrement est un "patron" qui a plusieurs hommes et femmes sous ses ordres pour exécuter les diverses missions de la police administrative.

Le gardien est un exécutant travaillant sous les ordre d'un officier ou d'un gradé supérieur.


4/ Q : Quand est-ce que les inscriptions sont elles ouverte ?

4/ R : suivre l'actualité sur http://www.lapolicenationalerecrute.fr/Accueil

5/ Q : Toutes les écoles de police peuvent elle accueillir des élèves officier ?

5/ R : sauf erreur il n'y a que deux écoles pour les formations des officiers de la police l'École Nationale Supérieure de la Police ENSP implantées sur deux sites : à Saint-Cyr au Mont d’Or (69), où se trouve son siège, et à Cannes-Ecluse (77).

6/ Q : Comment se passent les affectations ? Sont elles imposées ?

6/ R : Les affectations en sortie de l'école de formation sont fonction de tes résultats scolaires qui détermineront ton rang pour faire ton choix à l'amphi de fin de formation... Les élèves qui, à l’issue de la scolarité, ont satisfait aux épreuves d’aptitude, sont nommés stagiaires. Leur affectation est fonction de leur rang de classement en fin de scolarité et des postes proposés par l’administration.
 X élèves dans une promotion de Gpx = X places offertes, le premier à tous les choix le dernier prend celle qui lui reste.


D'autre réponses dans la FAQ ICI

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Concours Police Nationale  :)
Témoignage de Marie, élève à l’École nationale de Police.  8) 
Comment et pourquoi avez-vous décidé de travailler dans la police ?

Après mon bac STL en 2003, je voulais devenir éducateur spécialisé à la PJJ (protection judiciaire de la jeunesse) pour le côté social, pour aider
les enfants. Je me suis aussi renseignée sur la police, lors de la Semaine
de la Sécurité organisée par Védior Bis pour faire découvrir les métiers.
Je me suis rendue compte que c'est cela que je voulais faire.

Avez-vous eu le concours de gardien de la paix du premier coup ?
Non. La première fois que j'ai passé le concours de gardien, le bac n'était pas obligatoire et je l'ai raté à quelques points. La deuxième fois, en 2005, le bac était devenu obligatoire et la sélection plus rude. Peut-être ne l'ai-je pas assez préparé ? J'ai donc raté deux fois le concours de gardien de la paix. En attendant de l'avoir, j'ai tenté le concours d'ADS (adjoint de sécurité), pour être sûre de mon choix.
Finalement, j'ai eu le concours d'ADS en mars 2006, j'ai commencé l'école en août puis j'ai eu celui de gardien en septembre.

Comment aviez-vous préparé le concours ?
J'ai acheté les annales, j'ai suivi l'actualité et la politique dans les journaux, j'ai relu mes cours du préparation du concours d'éducateur pour les tests psychotechniques et pour la culture générale, mais c'est tellement vaste que c'est difficile de tout savoir, même en révisant pendant des années ! Les questions du QCM (questionnaire à choix multiple) portaient par exemple sur : Qui a écrit tel livre ? A quel département correspond tel numéro ? Qui était ministre en telle année ? Des questions de géographie, d'histoire, d'art… La culture générale, c'est ce que j'ai trouvé le plus difficile.

Comment s'est passé l'oral du concours ?
On passe devant quatre personnes, un psychologue, un haut fonctionnaire, deux gradés de services différents, commissaire ou commandant. On se présente. Ils nous interrogent sur ce qu'on est prêt à faire (partir à Paris, avoir des horaires variables, risquer la violence), sur la logique de notre parcours. Je leur ai dit que je ne voulais pas faire autre chose que ce métier parce qu'on se lève le matin sans savoir ce qu'on va faire, qu'on est actif toute la journée, qu'on règle des problèmes, qu'on sert à quelque chose !

Votre formation d'ADS vous a-t-elle servi pour le concours de gardien ?
Comme ADS, on a une meilleure préparation pour l'oral parce qu'on est sûr de ce qu'on veut faire. Dans mon école, un tiers de ma promo a eu une expérience d'adjoint de sécurité auparavant.
La formation dure trois mois et ressemble à celle de gardien, en plus succinct. On passe en revue les grandes bases : infractions, tir, sport, armement…
Quand on a le concours, on est envoyé dans l'école où il y a de la place. Pour moi qui ai passé le concours à Toulouse, cela a été Rouen. Comme j'étais loin de chez moi, je n'avais pas grand chose d'autre à faire qu'à réviser le concours de gardien ! J'ai donc doublé le temps de travail sur les révisions (cinq mois à partir du moment où j'ai connu la date du concours).
Tous les week-ends, dès que j'avais un moment de libre, j'étais plongée dans les annales, les évaluations du concours qu'on trouve au SGAP (le service qui nous donne les dates de concours).
J'ai donc été reçue au concours de gardien au troisième passage, avec 1100 autres candidats dans toute la France.

Et l'épreuve de sport ?
Il y a le parcours police. En temps limité, on doit faire un aller/retour avec un sac lourd, trois pompes puis un parcours avec des obstacles, sauter des haies, passer dans un tunnel, monter à une échelle… Maintenant, il y a une note éliminatoire de 7 à cette épreuve mais ce n'était pas le cas quand je l'ai passé.
J'ai eu aussi un test de Luc Leger : on doit courir d'un côté à l'autre du gymnase et arriver de l'autre côté avec le bip. Les bips sont de plus en plus rapides.
A l'issue de ces épreuves, on passe une visite médicale et les renseignements généraux enquêtent sur nous et notre 1er cercle de la famille, afin de savoir si nous ou un membre de notre famille a eu des ennuis avec la justice…

Une fois le concours de gardien en poche, qu'avez-vous fait ?
J'ai réussi le concours de police nationale en septembre 2006, mais je ne suis entrée à l'école qu'en septembre 2007, faute de place. Pendant cette année, j'ai travaillé comme adjoint de sécurité. D'abord à la PAF (police des airs et des frontières) au centre d'information et de commandement de l'aéroport de Blagnac. Après trois mois, je suis partie en brigade transfrontière dans l'aéroport.
On vérifiait les passeports hors Schengen (faux papiers, validité de séjour), on réglait les différends entre passagers dans l'aéroport. Les horaires était du 4-2 (quatre jours de travail dont deux le matin de 5h à 13h et deux l'après-midi 13h à 21h, deux jours de repos, sans jours fériés ni week-end).
Trois mois plus tard, je suis partie à la sureté (les voyages officiels) pendant 6 mois.
Source http://www.concours-police-nationale.fr/temoignages-ecole-police-nationale

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
La police de demain, c’est vous… infos du 23 novembre 2015
http://www.lapolicenationalerecrute.fr/Accueil/Actus/Nos-recrutements

Intéressé par nos métiers ?
Découvrez en un clin d’œil les opportunités qui vous sont proposées actuellement !

Vos différents témoignages postés sur les réseaux sociaux ainsi que l’augmentation du nombre d’appels et de la fréquentation de notre site nous permettent de constater que vous êtes plus que jamais attachés à nos missions et nos métiers.

Voici un bref aperçu, par niveau d’études, des solutions qui vous sont proposées pour faire partie des personnels de la Police nationale :
Votre niveau d'études - Devenez - Mode de recrutements
Sans BAC    Cadet de la République : sélection
Sans BAC    Adjoints de sécurité :  sélection
Titulaire du BAC (ou équivalent)    Gardien de la paix : concours
Titulaire d'un BAC + 3 (Licence ou équivalent) Officier : concours
Titulaire d'un BAC + 5 (Master 2 ou équivalent)  Commissaire : concours

Pour connaître toutes les conditions d’accès, rendez-vous à la page concours et sélections et cliquez sur la rubrique du concours ou de la sélection choisi(e). ICI

Si toutefois, vous ne répondez pas aux conditions requises pour les recrutements cités ci-dessus, d’autres recrutements sont possibles en fonction de votre niveau d’études et de compétences.
Ces domaines proposés sont :
      La police technique et scientifique
      La filière administrative
      La filière technique
      La filière SIC (systèmes d’information et de la communication)


Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Le saviez-vous ?
Les femmes peuvent désormais travailler en pantalon !  :o

L’ordonnance du 16 brumaire an IX (7 novembre 1800) concernant « le travestissement des femmes » interdit le port du pantalon et dispose que « toute femme désirant s’habiller en homme doit se présenter à la préfecture de police pour en obtenir l’autorisation et que celle-ci ne peut être donnée qu’au vu d’un certificat d’un officier de santé ». Les femmes devaient donc demander « une permission de travestissement » pour porter un pantalon.
Cette ordonnance a été partiellement levée par deux circulaires en 1892 et 1909autorisant le port féminin du pantalon« si la femme tient par la main un guidon de bicyclette ou les rênes d’un cheval ».

Cette ordonnance en vigueur depuis 1800 dans la capitale a été implicitement abrogée au journal officiel le 31 janvier 2013.
En réponse à une question du sénateur Alain Houpert, le ministère des Droits des femmes constate « l'abrogation implicite de l'ordonnance » en raison de son incompatibilité « avec les principes d'égalité entre les femmes et les hommes qui sont inscrits dans la Constitution et les engagements européens de la France »...

Mais la Police nationale n’a pas attendu cette abrogation pour faire évoluer les conditions de travail de la femme…  :P

En 15 ans, le taux de féminisation de la Police nationale a été multiplié par cinq.
- 30% des inscrits au concours de gardien de la Paix 2016 sont des femmes.
- Le nombre de participants au concours de commissaires 2016 comprend plus d’inscrites que d’inscrits.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Le recrutement important de policiers et le changement constant de leur métier face à l'évolution de la société, de la délinquance, des techniques, de la législation en vigueur, impliquent une formation solide et régulièrement actualisée.
Si les questions de déontologie et de respect des valeurs de l'institution ne changent pas et doivent continuer à être transmises, les autres domaines du métier de policier appellent à une évolution régulière du contenu de la formation.
Ainsi, la formation initiale et les matières telles que la procédure pénale et l'usage des armes doivent régulièrement se mettre à niveau.
De plus, la formation des policiers devra intégrer les nouvelles disciplines telles que les techniques informatiques indispensables à la surveillance des réseaux sociaux et à la lutte contre le cyber-crime, la formation à la collecte du renseignement en milieu ouvert pour lutter contre les formes plus diffuses de terrorisme et l'apprentissage des langues vivantes pour tenir compte de l'internationalisation de la criminalité.

Les policiers doivent par ailleurs être de plus en plus qualifiés pour affronter les diverses formes de délinquance telles que les violences urbaines, les troubles à l'ordre public, ainsi que le terrorisme, la cybercriminalité, le trafic des êtres humains, les violences intrafamiliales, les violences faites aux femmes, le racisme et l'antisémitisme qui se durcissent.
Les dotations de nouvelles armes ou la loi réformant la procédure pénale qui permet aux policiers de faire usage de leur arme en cas de "périple meurtrier" impliquent également que les policiers soient formés en conséquence.

Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, a donc décidé de lancer un grand chantier de formation des policiers.
Suite à la consultation des représentants des directions et de tous les acteurs de la formation de la police, réunis sous l'égide de l'Inspection générale de la Police nationale (IGPN), le ministre a pris la décision de renforcer la cohérence et l'ambition de la formation initiale et continue des policiers, et a demandé au directeur général de la police nationale de préparer la création d'une nouvelle direction centrale du recrutement et de la formation de la police nationale.
Cette direction unique assurera l'unité de l'offre de formation, et exercera son autorité sur l'ensemble du réseau du recrutement et de la formation, y compris sur le ressort de la préfecture de police et sa tutelle sur l'école nationale supérieure de police (ENSP). Elle concernera tous les agents de la police nationale, du cadet de la République à l'inspecteur général.
Elle sera dirigée par un haut fonctionnaire de la police nationale et comportera un comité de pilotage élargi dont le rôle sera de définir la stratégie de formation au niveau du ministère.
Par ailleurs, elle aura pour mission l'élaboration d'un "référentiel métier" qui détaillera très précisément l'ensemble des missions confiées à un policier au sein de chaque spécialité, ce qui permettra d'élaborer des programmes de formation adaptés.

Bernard Cazeneuve souhaite que les agents puissent accéder à des actions de formation continue adaptées à leurs besoins dès le début et tout au long de leur carrière, afin de tenir compte de l'ensemble des évolutions techniques, juridiques ou sociétales. Des jours obligatoires de formation à prendre chaque année par les agents pourraient être mis en place et la formation devra être systématique lors des changements de grade ou de spécialité.
Le ministre évoque également l'ouverture de la formation de la police nationale vers l'extérieur qui aurait recours à des équipes pédagogiques mixtes associant des formateurs policiers à des formateurs venus de l'université ou de la société civile.

Enfin, Bernard Cazeneuve mentionne le système du tutorat qui a été généralisé au sein de la sécurité publique en 2015 et qui pourrait être étendu à tous les services, afin que l'expérience au sein de la police nationale soit valorisé.
Source http://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Reforme-de-la-formation-de-la-police-nationale

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Affectations :
A l'issue de la scolarité, les gardien.ne.s de la paix stagiaires sont le plus souvent affecté.e.s dans des services de sécurité publique en province ou à la préfecture de police de Paris.
Les gardien.ne.s de la paix assurent des missions de surveillance et de sécurisation, d'aide et assistance aux personnes, de circulation routière, de garde et de protection, des missions de police judiciaire et de recherche de l'information.
5 à 10 % des postes sont généralement offerts dans les compagnies républicaines de sécurité pour assurer des missions d'ordre public ou de police routière.
Certains emplois sont également proposés à la police aux frontières (essentiellement en aéroport), à la police judiciaire (missions de recherche et d'investigation), ou à la direction du renseignement.
Le changement de la région d'affectation ne peut intervenir avant une durée minimale de 5 ans à compter de la sortie d'école.
Les premiers postes en sécurité publique  :P
Affecté.e en commissariat, le.la gardien.ne de la paix exerce les missions suivantes :
     accueil du public,
     aide aux victimes,
     prévention de la délinquance,
     patrouille pédestre et/ou motorisée,
     mission de secours et d'assistance,
     mission de sécurité routière, constats d'accidents,
     mission de sécurisation des transports en commun,
     animation de centres de loisirs pour jeunes,
     protection des mineurs et aide aux mineurs victimes,
     mission d'assistance à la police des audiences dans les palais de justice,
     mission de police judiciaire,
     recherche d'informations.                                           

Les premiers postes en police judiciaire
Affecté.e en service régional de police judiciaire, le.la gardien.ne de la paix exerce les missions suivantes :
    lutte contre l'usage et le trafic de stupéfiants,
    enquêtes économiques et financières,
    lutte contre le grand banditisme....                                               

Les premiers postes en compagnie républicaine de sécurité
Le.la gardien.ne de la paix peut être affecté.e :
Dans une compagnie, il ou elle exerce des missions de :
    maintien de l'ordre,
    sécurisation en patrouille pédestre et/ou motorisée,
    surveillance des lieux de vacances,
    sécurisation des transports en commun.   

Dans une unité autoroutière, il ou elle assure des missions de :
    surveillance du réseau routier,
    régulation de la circulation,
    sécurisation et prévention du secteur autoroutier,
    constats d'accidents,
    contrôles de vitesse, d'alcoolémie.

Les premiers postes en police aux frontières
Le ou la gardien.ne de la paix est affecté.e dans un service portuaire ou aéroportuaire où il ou elle assure des missions de :
    contrôle transfrontalier,
    patrouille pédestre et/ou motorisée,
    sûreté des liaisons aériennes et maritimes,
    contrôle d'accès en zone réservée (contrôle des badges d'accès),
    visite de sûreté dans les ports ou aéroports,
    escorte et reconduite des étrangers en situation irrégulière,
    surveillance des centres de rétention,
    escorte sur le territoire national,
    accueil et orientation du public.
Il ou elle peut également être affecté.e dans un service de sécurité des réseaux ferrés.

Les premiers postes à la préfecture de police de Paris
Le ou la gardien.ne de la paix peut être affecté.e à la :
Direction de l'ordre public et de la circulation (D.O.P.C.) où il ou elle exerce des missions de :
    maintien et rétablissement de l'ordre public,
    police de la circulation,
    garde et protection de bâtiments publics,   

Direction de la sécurité de proximité de l'agglomération parisienne (D.S.P.A.P.) où il ou elle assure des missions de :   
    sécurisation en patrouille pédestre et/ou motorisée,
    accueil et orientation du public,
    prise de plaintes et enquêtes locales,

Direction de la police judiciaire (D.P.J.) où il ou elle intègre un groupe d'enquête spécialisé :
    lutte contre l'usage et le trafic de stupéfiants,   
    protection des mineurs,
    répression du banditisme,
    lutte contre le proxénétisme....

Direction du renseignement où il ou elle sera chargé.e de la recherche d'informations :
    dans les domaines institutionnels,
    en matière économique et sociale,
    en matière de phénomènes urbains violents,
    dans tous les domaines susceptibles d'intéresser l'ordre public et le fonctionnement des institutions. 

Les postes dans les services spécialisés
Certain.e.s gardien.ne.s de la paix peuvent être affecté.e.s au service de la protection (S.D.L.P).
En fonction de leurs spécialités, ils ou elles peuvent également exercer à la direction du renseignement (D.G.S.I), au service des technologies et des systèmes d'information de la sécurité intérieure (S.T.S.I2)...

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Les 5 principales missions de la Police Nationale :

Bien que très variées, les interventions des policiers sont liées à cinq missions principales :

. Veiller à la sécurité des personnes, des biens et des institutions : la sécurité est le cœur de métier de la police nationale. Elle intervient dans ce domaine pour faire de la prévention et de la répression.

Cette mission est gérée principalement par la Direction Centrale de la Sécurité Publique (DCSP). Grâce à une présence étendue sur l’ensemble du territoire, elle est très impliquée dans la lutte contre la petite et la moyenne délinquance comme les violences urbaines et l’insécurité routière.

Les agents interviennent tous les jours, de jour comme de nuit, prennent en charge les victimes, reçoivent et traitent les appels de secours et surveillent la voie publique. Certaines brigades spécialisées peuvent être appelées comme la brigade anti-criminalité, la brigade canine, la brigade équestre ou les motocyclistes de la police nationale. Le Service De La Protection (SDLP) est quant à lui responsable de la protection rapprochée des hautes personnalités françaises et étrangères.

. Surveiller et contenir les flux migratoires en luttant notamment contre l’immigration clandestine : Cette mission est assurée principalement par la Direction Centrale de la Police aux Frontières (DCPAF). C’est elle qui s’assure notamment du respect des règles portant sur la circulation des personnes aux frontières de la France. Sur le plan national, la DCPAF lutte aussi contre la délinquance qui concerne des domaines variés.

Elle coordonne également ces actions avec d’autres unités de la police par l’intermédiaire de l’office central pour la répression de l’immigration irrégulière et de l’emploi d’étrangers sans titre de séjour. Cette mission a lieu dans les zones portuaires, aéroportuaires et ferroviaires. Elle participe ainsi à garantir la sécurité des moyens de transport. Les agents font appel à des moyens technologiques, des outils de contrôle documentaire et de supports biométriques.

. Lutter contre le crime organisé, la grande délinquance ainsi que le trafic de drogue : la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) est chargée à titre principal de cette mission. Elle a notamment à sa disposition des offices centraux spécialisés. Des Groupes d’Intervention Régionaux (GIR) sont créés en 2002. Ils regroupent des policiers, des gendarmes, des douaniers et des agents du fisc qui luttent ensemble contre les différents trafics illégaux. La DCSP prend également part à la lutte contre le trafic de substances illicites. Les brigades de recherche et d’investigations ont également un rôle très important dans la lutte contre le grand banditisme mais aussi le terrorisme.

. Assurer la sécurité de la France contre les différentes menaces extérieures ainsi que le terrorisme : c’est l’Unité de Coordination de la Lutte Anti-Terroriste (UCLAT) qui regroupe les informations que lui transmettent la DCRI et la DCPJ. L’UCLAT est directement rattachée à la direction générale de la police nationale.

. Maintenir et rétablir l’ordre public : La réserve de la police nationale est constituée de la Direction Centrale des Compagnies Républicaines de Sécurité (DCCRS), ainsi que de ses 61 unités mobiles. Les agents de la réserve (appelés familièrement CRS) s’occupent du maintien de l’ordre aux côtés de la DCSP, veillent à la sécurité de la population dans les zones sensibles, et viennent en aide aux personnes dans le cadre de la sécurité routière, des interventions en mer et en montagne.

Ces cinq grands axes de la police nationale regroupent plusieurs activités qui permettent aux agents de mener à bien leurs missions.

. L’investigation : son objectif est de constater les infractions, rechercher des preuves et des indices pour qualifier les faits et faire avancer les enquêtes et les procédures judiciaires. Les méthodes d’investigation sont utilisées par les agents et les officiers de police judiciaire, sous le contrôle des magistrats. Elles sont employées dans les délits qui concernent des atteintes aux personnes et aux biens, des trafics, la cybercriminalité ou encore la fraude de documents.

. La police technique et scientifique : elle utilise des techniques scientifiques pour collecter des preuves et faire avancer des enquêtes. Les agents réalisent des analyses dans différents domaines comme la balistique, la physico-chimie, la biologie, les incendies et les explosifs, la toxicologie ou encore les stupéfiants. Toutes les données sont regroupées au sein de fichiers nationaux comme le Fichier National Automatisé des Empreintes Génétiques (FNAEG).

. Le renseignement et l’information : cette fonction de la police nationale permet de prévenir et d’anticiper les menaces qui pourraient viser les institutions, les intérêts fondamentaux de la France, la souveraineté nationale, ou atteindre gravement l’ordre public.

. Le contrôle interne : son rôle est d’assurer l’efficacité des services et des unités, mais aussi d’améliorer le service rendu aux citoyens. Si des dysfonctionnements ou des infractions sont constatés, des enquêtes administratives ou judiciaires peuvent être menées. Cette mission est notamment confiée à Inspection Générale de la Police Nationale (IGPN), la police des polices.

. Les fonctions support : pour que la police nationale puisse mener à bien l’ensemble de ses missions, elle a à sa disposition des moyens humains, financiers et matériels adaptés. Les fonctions d’administration, de gestion et de contrôle sont menées par la Direction des Ressources et des Compétences de la Police Nationale (DRCPN) et par l’IGPN. C’est d’ailleurs eux qui attribuent aux directions et aux services actifs les moyens nécessaires pour leur permettre de remplir leurs missions. La formation et le recrutement de nouveaux agents de police sont confiés à la Direction Centrale du Recrutement et de la Formation de la Police Nationale (DCRFPN).
2.2 Les métiers de la Police Nationale :

Pour mener à bien toutes ces missions, la police nationale compte de nombreux métiers très différents :

. un chef de musique de la police nationale,
. des adjoints de sécurité,
. des policiers formateurs généralistes,
. des policiers en aéroport,
. des policiers motocyclistes,
. des policiers cavaliers en unité équestre,
. des policiers maîtres-chien,
. des policiers en brigade anti-criminalité,
. des policiers aux frontières,
. des policiers investigateurs en cybercriminalité,
. des policiers du renseignement,
. des policiers en maintien de l’ordre,
. des policiers en groupe d’intervention spécialisé,
. des policiers chargés de la protection rapprochée,
. des policiers en brigade de recherche et d’intervention,
. des policiers secouristes en montagne,
. des policiers en brigade des stupéfiants,
. des policiers en brigade de protection de la famille,
. des policiers formateurs en techniques et sécurité en intervention,
. des policiers chargés du relevé des traces et des indices,
. des policiers en unités nautiques,
. des cadets de la république,
. des commissaires de police,
. des secrétaires administratifs,
. des adjoints administratifs,
. des policiers à vélo,
. des policiers plongeurs, etc…

Source https://www.police-nationale.net/police-nationale/