Auteur Sujet: Questions diverses sur : l'Ecole de Police ... avant d'y entrer ?  (Lu 337755 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Jérémy59

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 6
    • Voir le profil
Re : Questions diverses sur : l'Ecole de Police ... avant d'y entrer ?
« Réponse #30 le: 23 août 2007, 10:52:55 »
ced_bf, as-tu reçu aussi le concours de gardien de la paix du 6 septembre 2006? Est-ce que tu habites dans le nord? Si tu y habites, c'est donc pas normal qu'à ce jour, je n'ai toujours rien reçu. Sinon, ben bon courage pour ta future formation (et bientôt la mienne). J'ai beaucoup de questions à te poser, mais je vais pas toutes les balancer maintenant, ça fera gros squatteur du forum..

@+

Hors ligne Jérémy59

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 6
    • Voir le profil
Re : Questions diverses sur : l'Ecole de Police ... avant d'y entrer ?
« Réponse #31 le: 23 août 2007, 20:53:50 »
Dernière nouvelle : j'ai un pote qui a reçu son concours en même temps que moi, et il part le 10 septembre. Y'a vraiment quelque chose de louche... Bref, a plus tard pour de nouvelles aventures de la police nationale...

Hors ligne ced_bf

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 10
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Questions diverses sur : l'Ecole de Police ... avant d'y entrer ?
« Réponse #32 le: 24 août 2007, 12:36:57 »
Salut désolé de répondre un peu tard.

Ben ouais ça a l'air bizzare la façon dont ils décident l'affectation des élèves. A mon avis doit y avoir du piston parfois..

Sinon si t'as des questions, vas y je t'écoute, même si t'en a plein.

A+

Hors ligne Axel

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 975
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Questions diverses sur : l'Ecole de Police ... avant d'y entrer ?
« Réponse #33 le: 24 août 2007, 22:04:21 »
tu n'est pas de france?

Non je suis pas de France, je suis le pays à l'Est du tiens, il est tout petit et il a plein de montagne, de langue et de mentalité différente..... La Suisse quoi ;D ;D

Hors ligne Jérémy59

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 6
    • Voir le profil
Re : Questions diverses sur : l'Ecole de Police ... avant d'y entrer ?
« Réponse #34 le: 25 août 2007, 08:42:12 »
ça y est!!! j'ai trouvé la faille!!!
Ces balèzes du SGAP ont oublié de mettre dans mon dossier le certificat de la visite médicale complémentaire (vu que j'etais myope, j'ai dû repasser une visite ophtalmologique, et donc mon dossier était en attente).
J'ai les boules!!! J'aurais dû partir le 10 septembre comme la plupart des autres candidats...

Snif, moi qui voulait tant rentrer en école de police pour commencer ma carrière, j'ai plutôt l'impression d'avoir des batons dans les roues.

Resnif

Hors ligne darkCRS

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 244
  • Sexe: Homme
  • Le papa pingouin
    • Voir le profil
Re : Questions diverses sur : l'Ecole de Police ... avant d'y entrer ?
« Réponse #35 le: 28 août 2007, 19:01:19 »
c est rien  c'est la boite, tu n'est pas au bout de tes surprises!!! good luck pour la suite

Hors ligne ced_bf

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 10
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Questions diverses sur : l'Ecole de Police ... avant d'y entrer ?
« Réponse #36 le: 31 août 2007, 19:00:22 »
Salut a tous, je rentre ne école le 10 / 09, a Fos sur mer.
Sans vouloir etre stréssé, est ce qu'ils y en a parmi vous qui vont?

Est ce que quelqu'un peut me dire a quoi s'attendre en ce qui concerne, les cours, les tests physique, la vie a l'école, les formateurs..

Bref si il y a quelqu'un qui peut m'informer je suis preneur.

Cédric

Hors ligne darkCRS

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 244
  • Sexe: Homme
  • Le papa pingouin
    • Voir le profil
Re : Questions diverses sur : l'Ecole de Police ... avant d'y entrer ?
« Réponse #37 le: 31 août 2007, 23:09:26 »
conseil : laisse toi bercer par la magie de l administration qui t'expliquera tout  :D

Hors ligne Jérémy59

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 6
    • Voir le profil
Re : Questions diverses sur : l'Ecole de Police ... avant d'y entrer ?
« Réponse #38 le: 02 septembre 2007, 10:17:05 »
ça fout quand meme les boules, j'ai tant attendu cette rentrée en école de police. Trois mois à attendre encore, juste pour un bout de papier oublié, comprenez ma colère. Et pour trouver du taf en attendant, ça va pas être la joie (j'ai refusé mac do, trop chiant pour moi).

Hors ligne darkCRS

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 244
  • Sexe: Homme
  • Le papa pingouin
    • Voir le profil
Re : Questions diverses sur : l'Ecole de Police ... avant d'y entrer ?
« Réponse #39 le: 03 septembre 2007, 12:23:50 »
quant on a besoin de bosser on s en fou du boulot...

Hors ligne isa62

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 15
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Questions diverses sur : l'Ecole de Police ... avant d'y entrer ?
« Réponse #40 le: 12 septembre 2007, 14:29:40 »
bonjour j'aimerais passer le concours de police mais je suis une femme de 31 ans avec enfants dc je voulais savoir si je pouvais, à cause de l'âge et si c'était compatible avec la vie de famille ?

Hors ligne SMUR

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1386
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier-SMUR
    • Voir le profil
Re : Questions diverses sur : l'Ecole de Police ... avant d'y entrer ?
« Réponse #41 le: 12 septembre 2007, 18:14:03 »
 Bonjours isa62
Voilà ce que j'ai trouvé pour toi, en espèrant que cela te convienne , nos amis t'apporterons plus de précision si tu le souhaite .

Comment devenir

GARDIEN DE LA PAIX de la POLICE NATIONALE
Les gardiens de la paix appartiennent au corps d’encadrement et d’application de la police nationale
Le corps comprend quatre grades : gardien de la paix ; brigadier de police ; brigadier-chef de police ; brigadier-major
de police.
Les gradés et gardiens de la paix, qui constituent ce corps, participent aux missions qui incombent aux services
actifs de police et exercent celles qui leur sont conférées par le code de procédure pénale.
Ils peuvent être appelés à exercer leurs fonctions dans les établissements publics placés sous la tutelle du ministre
de l’intérieur.
Ils peuvent assurer l’encadrement des adjoints de sécurité.
Les brigadiers-majors de police et les brigadiers-chefs de police assurent l’encadrement des brigadiers de police,
des gardiens de la paix et des adjoints de sécurité.
Les fonctionnaires du corps d’encadrement et d’application de la police nationale exercent leurs missions en tenue
ou en civil selon la nature des fonctions assurées.
LES CONDITIONS DE PARTICIPATION
Concours externe Second concours
 Etre de nationalité française et âgé de 17 ans
au moins et 35 ans au plus, sauf dérogations,
au 1er janvier de l’année du concours (cf. infra).
 Etre titulaire du baccalauréat ou d’un
diplôme ou titre enregistré et classé au moins
au niveau IV.
(Les mères et pères d'au moins trois enfants
qu'ils élèvent ou ont élevés effectivement
ainsi que les sportifs de haut niveau peuvent
faire acte de candidature sans condition de
diplôme).
 Ouvert aux adjoints de sécurité :
 en activité : comptant au moins deux années de
service en cette qualité à la date de clôture des
inscriptions.
Ceux qui ont suivi le parcours de "cadet de la
République, option police nationale" peuvent postuler
dès l’issue de leur formation professionnelle initiale.
 ayant cessé leur activité depuis moins d’un an à la
date de clôture des inscriptions pour ceux recrutés avant
le 1er janvier 2005 et comptant trois années de services
effectifs
Le nombre de candidatures est limité à trois.
 remplir les conditions d'aptitude physique requise (cf. fiche spécifique), et notamment :
 être de constitution particulièrement robuste, exempt de toute mutilation ou déformation et apte à un
service actif de jour comme de nuit, pouvant notamment comporter une exposition aux intempéries et des
déplacements de durée prolongée hors résidence ;
 mesurer au moins 1, 60 m ;
 avoir une acuité visuelle, après correction, au moins égale à 15 dixièmes pour les deux yeux, avec un
minimum de 5 dixièmes pour un oeil, chaque verre correcteur ou lentille ayant un maximum de trois
dioptries pour atteindre cette limite de 15 dixièmes.
 avoir un casier judiciaire vierge.
 être recensé et avoir accompli la journée d’appel de préparation à la défense
(candidats nés après le 31/12/1978)
 ou être en règle avec la législation sur le service national (autres candidats)
DEROGATIONS D'AGE
La limite d'âge peut être reculée, sans pouvoir excéder 37 ans au 1er janvier de l'année du concours d'un
temps égal à celui passé au titre du service national actif, d'un an par enfant à charge, par personne handicapée à
charge, par enfant élevé pendant neuf ans avant qu'il n'ait atteint son seizième anniversaire.
Par ailleurs, elle peut être reculée du temps passé sous les drapeaux, à concurrence de dix années, pour les sousofficiers
de carrière et pour les militaires non officiers engagés, sans préjudice de l'application des dispositions
précédentes et à des titres divers (anciens sportifs de haut niveau, anciens travailleurs handicapés).
La limite d'âge n'est pas opposable aux mères et pères de trois enfants et plus, aux personnes élevant seules un
ou plusieurs enfants et aux sportifs de haut niveau.
EPREUVES DU CONCOURS
Concours externe Concours spécifique adjoint de sécurité
EPREUVES D’ADMISSIBILITE
 Dissertation sur un sujet d’actualité
permettant de juger la cohérence du raisonnement
et la qualité d’expression du candidat.
(3 heures ; coefficient 3)
 Questionnaire à choix multiple et/ou
questions à courtes réponses permettant
d’apprécier l’intérêt du candidat pour les
événements qui font l’actualité, son niveau général
de connaissances en relation avec le cadre
institutionnel politique français et européen, les
règles du comportement citoyen et l’ensemble des
notions de base dans les disciplines scolaires.
(1 heure ; coefficient 2)
 Tests psychotechniques destinés à évaluer
notamment le profil psychologique du candidat.
Les résultats de ces tests sont utilisés, à
l’admission, lors de l’épreuve d’entretien.
(2 heures 30)
 Rédaction permettant de vérifier la maîtrise de
la langue française et portant sur un thème
intéressant la police nationale.
(2 heures ; coefficient 3)
 Une ou plusieurs questions, destinées à
apprécier les connaissances professionnelles
du candidat (cf. programme ci-après).
(1 heure ; coefficient 2)
EPREUVES D'ADMISSION
 Entretien permettant d'apprécier les qualités
de réflexion et les connaissances du candidat ainsi
que son aptitude et sa motivation à exercer l'emploi
postulé.
(25 minutes ; coefficient 4)
Les examinateurs disposent, pour aide à la
décision, des résultats des tests
psychotechniques passés par le candidat au
moment de l'admissibilité, interprétés par le
psychologue.
 Exposé-discussion portant sur les acquis
professionnels du candidat durant son activité
d'adjoint de sécurité et, pour « les cadets de la
République, option police nationale » sur les
connaissances professionnelles acquises durant les
stages en services opérationnels de la police
nationale. Cet entretien a pour objet notamment
l'organisation de la police nationale, l'usage d'une
arme et la déontologie policière.
(durée : 25 minutes ; coefficient 4).
Les examinateurs disposent, pour aide à la décision,
des résultats des tests psychotechniques requis pour
devenir adjoint de sécurité, interprétés par le
psychologue et, le cas échéant, d’une grille
d'évaluation sur la manière de servir du candidat
durant son activité au sein de la police nationale,
établie par son chef de service direct.
 Epreuves d’exercices physiques (coefficient 3) : voir notice spécifique
 Epreuve orale de langue étrangère consistant
en une conversation dans la langue choisie.
(10 minutes ; coefficient 1)
Les langues étrangères admises sont les
suivantes : anglais, allemand, arabe, espagnol,
italien.
Les candidats indiquent la langue choisie au
moment de leur inscription au concours. Ils ne
peuvent en aucun cas en changer au moment
des épreuves.
 Epreuve facultative orale de langue étrangère
consistant en une conversation dans la langue choisie.
(10 minutes, coefficient 1).
Les langues étrangères admises sont les suivantes :
anglais, allemand, arabe, espagnol, italien
Au moment de leur inscription au concours, les
candidats indiquent s'ils désirent participer à cette
épreuve et, dans ce cas, la langue choisie. Ils ne
pourront en aucun cas modifier leur option au moment
des épreuves.
Seuls sont pris en compte les points supérieurs à la
moyenne.
Toute note inférieure à 05/20 aux épreuves de
dissertation ou d’entretien est éliminatoire.
Toute note inférieure à 05/20 aux épreuves de
rédaction ou d’exposé-discussion est éliminatoire.
PROGRAMME DE L’ÉPREUVE D’ADMISSIBILITÉ DU SECOND CONCOURS
Le commissariat
Découverte - Intégration
Les services chargés des missions de sécurité
Les différents services de la police nationale
L’organisation d’une direction départementale de sécurité
publique
Les marques de respect à l’égard de la hiérarchie
Les droits et devoirs de l’adjoint de sécurité
La rédaction d’un rapport ou d’un compte rendu
L’accueil dans les locaux de police
Les règles de base de l’accueil téléphonique
Les comportements qui favorisent le dialogue
Les différentes catégories de public
Les documents les plus couramment demandés
L’environnement professionnel
Les différents cas de rétention
Les registres de police
Les fichiers de police
La déontologie
La voie publique
Aspects socio-culturels contemporains
Les besoins de sécurité
Publics et quartiers sensibles
Ilotage et quartiers difficiles
Les bandes
Les lieux à risques
La délinquance juvénile
Les normes socio-culturelles des principales communautés
étrangères
Les pouvoirs de coercition
Aide et assistance aux personnes en danger
Code pénal, code de procédure pénale et qualification
judiciaire
Droits et devoirs en matière d’arrestation, cadres juridiques
L’interpellation en flagrant délit
L’usage de la radio
Sources et manifestations du stress
Particularité des missions de voie publique
La participation à un service d’ordre
Le rapport d’information
Le rapport à la mort
Les stupéfiants
La préservation des traces et indices
Le domaine judiciaire
Démocratie et libertés publiques
Le système démocratique
Les libertés publiques
Le procureur de la République
Des infractions courantes
Les éléments constitutifs
Le vol
Le racket
Le recel
Tentative et complicité
Le rapport à autrui
Outrage et rébellion
La légitime défense
Les violences volontaires
Des procédures particulières
Les mineurs
Les mandats
La police routière
Généralités
L’articulation du code de la route
Relevé et contrôle d’identité
Les missions de prévention
Les amendes forfaitaires et leur recouvrement
Les procès verbaux aux infractions routières
Les réactions de défense sociale
Le timbre amende d’infraction au stationnement
La mise en fourrière
Le timbre amende d’infraction à la vitesse
Le timbre amende relatif aux équipements et à la
circulation
Procédures spécifiques
L’alcoolémie
L’accident de voie publique
SCOLARITE
Les candidats reçus sont nommés élèves dans une école nationale de police ou un centre de formation de la police.
La nomination en qualité d'élève est subordonnée à la souscription de l'engagement préalable de rester au service de
l'Etat pendant une durée de quatre ans à compter de la titularisation.
L'élève ou l'ancien élève qui met fin à sa scolarité plus de trois mois après son incorporation ou qui rompt son
engagement doit reverser au Trésor une somme forfaitaire fixée par arrêté du ministre de l'intérieur.
D'une durée de douze mois, la scolarité, rémunérée (traitement net au 1er février 2007 : 1 320 €), alterne périodes en
école et en services actifs.
CARRIERE
Les élèves qui, à l'issue de la scolarité, ont satisfait aux épreuves d'aptitude sont nommés gardiens de la paix
stagiaires.
Leur affectation est fonction de leur rang de classement en fin de scolarité et des postes proposés par l'Administration.
La durée du stage est d'un an ; elle peut être prolongée pour une durée de trois mois à un an.
A l'issue du stage, les gardiens de la paix reconnus aptes sont titularisés. La titularisation est en outre subordonnée à la
possession du permis de conduire les véhicules automobiles (catégorie B).
Le changement de la région d’affectation ne peut intervenir avant une durée minimale de cinq ans à compter de la
nomination en qualité de stagiaire.
PROMOTION
Les gardiens de la paix peuvent accéder, en fonction de l’ancienneté :
 à l’examen professionnel d’accès au grade de brigadier.
 aux concours internes d’accès aux différents corps de la police nationale.

Hors ligne isa62

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 15
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Questions diverses sur : l'Ecole de Police ... avant d'y entrer ?
« Réponse #42 le: 12 septembre 2007, 18:35:55 »
oui merci ca m'aide bcp car je me posais la question comment faire pr vivre pendant ma formation
encore une question : est ce que je peux postulé mm si je suis déjà fonctionnaire?

Hors ligne SMUR

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1386
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier-SMUR
    • Voir le profil
Re : Questions diverses sur : l'Ecole de Police ... avant d'y entrer ?
« Réponse #43 le: 12 septembre 2007, 18:45:19 »
Citer
encore une question : est ce que je peux postulé mm si je suis déjà fonctionnaire

Je pense qu'il n'y a pas de contre indication , tu est dans quelle branche actuellement?

Hors ligne isa62

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 15
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Questions diverses sur : l'Ecole de Police ... avant d'y entrer ?
« Réponse #44 le: 12 septembre 2007, 21:12:00 »
je travaille en créche pr la ville de paris mais j'ai déménager depuis et je suis ds le pas de calais en congé parentale