Auteur Sujet: 93 % de saturation O² !  (Lu 18963 fois)

0 Membres et 3 Invités sur ce sujet

ambu77

  • Invité
93 % de saturation O² !
« le: 24 avril 2005, 11:19:16 am »
Salut
cette nuit prise en charge d'une patiente de 94 ans avec 93 % de sat plus antécédent d'embolie pulmonaire (moins de 6 mois), TA de 7 sur 5, PC de 98 par min, hyperthermie de 40°c

bilan au samu : surélevez les jambes et direct aux urgences  :P

qu'en pensez vous ??

Hors ligne Wayne56

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 544
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier+CRF+MNPS
    • Voir le profil
Re: 93 % de saturation
« Réponse #1 le: 24 avril 2005, 11:47:28 am »
Ben avec un peu d'O² c'est peut être mieux !!
Pour la TA à 7 ils n'ont pas géré un SMUR a cause de l'âge ?
L'hypotension orthostatique est fréquente chez les personnes âgées.
Voici les causes les plus courantes.
- Une déshydratation (associée ou non à de la fièvre). Les aînés ressentent moins la soif et sont donc plus sujets à la déshydratation.
- La prise de certains médicaments, comme ceux utilisés pour traiter l’hypertension ou la dysfonction érectile, les antidépresseurs, les anxiolytiques et les neuroleptiques, la nitroglycérine (et les dérivés nitrés), les diurétiques et autres médicaments pour traiter l’insuffisance cardiaque.
- Après une immobilisation prolongée au lit, un déconditionnement physique ou une perte de poids importante.

Citer
Définition
La saturation en O² désigne la norme concernant la concentration d'oxygène que l'on retrouve dans les globules rouges du sang.
Une saturation en O² normale doit être supérieure ou égale à 96%.
En dessous de cette valeur, le patient doit être aidé pour respirer, en inhalant de l'oxygène. La mesure de la saturation en O² se fait soit par une prise de sang, soit au moyen d'un capteur placé au bout d'un doigt.
Une personne qui n'a pas une saturation en O² correcte risque l'hypoxie, c'est-à-dire un manque d'oxygène dans le sang.

La saturation en oxygène correspond au taux d'oxygène contenu dans les globules rouges après leur passage dans les poumons, par rapport à l'hémoglobine. Elle est mesurée par oxymétrie colorimétrique du pouls ou gazométrie sanguine.
Le taux normal varie entre 94 et 98%.
En dessous, on parle de « saturation médiocre », voire d'hypoxie ou hypoxémie. Celle-ci peut avoir plusieurs causes.
Par exemple, une maladie cardiaque peut être susceptible d'empêcher l'accumulation d'oxygène dans les globules rouges.

RAPPEL : La saturation en oxygène (SAO2) correspond au taux d'oxygène présent dans les globules rouges :
    entre 94 et 98 %, la saturation en oxygène est bonne ;
    entre 90 et 93 %, elle est dite « médiocre » ;
    en dessous de 90 %, on parle de désaturation.

Traitement : l'oxygénothérapie  :)
Pour rétablir un niveau satisfaisant d'oxygène dans le sang, une oxygénothérapie peut être envisagée. De manière artificielle, de l'oxygène est apporté au patient à l'aide d'un dispositif comme :
- La sonde nasale à oxygène : il s'agit d'un tuyau, inséré par une infirmière dans le nez du patient jusqu'au pharynx.
- La lunette à oxygène, qui délivre simplement le gaz au niveau des narines du patient. Un des désavantages de cette méthode est la difficulté à estimer la quantité d'oxygène réellement reçue, car une partie se perd dans l'environnement.
- Le masque à oxygène, apposé sur le nez et la bouche du malade, qui apporte une quantité d'oxygène supérieure aux méthodes précédentes.

Comment mesurer la saturation en oxygène à l'aide d'un oxymètre de pouls
http://fr.wikihow.com/mesurer-la-saturation-en-oxyg%C3%A8ne-%C3%A0-l%27aide-d%27un-oxym%C3%A8tre-de-pouls

ambu77

  • Invité
Re: 93 % de saturation
« Réponse #2 le: 24 avril 2005, 12:08:35 pm »
Cela n'avait pas l'air de l'inquieté plus que ça, même aux urgences, ils ont trouvé ça bizarre, pas d'O 2, et comme tu dis vu l'âge, cela ne doit pas être très utile  >:(

Hors ligne Wayne56

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 544
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier+CRF+MNPS
    • Voir le profil
Re: 93 % de saturation
« Réponse #3 le: 24 avril 2005, 12:25:42 pm »
et oui les economies!! >:(
d'un autre coté je ne sais pas si avec un SMUR elle serait mieux,on n'est pas eternel!!
et tu ne l'a même pas mise sous O2?

ambu77

  • Invité
Re: 93 % de saturation
« Réponse #4 le: 24 avril 2005, 13:14:06 pm »
J'ai posé la question au samu pour l'O 2, il m'a dit (médecin) pas la peine, donc pas mis... c'est lui le chef, mais j'ai surveillé  8)
reste la question quoi faire, écouter le samu ou en faire qu'à sa tête ??

Hors ligne Wayne56

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 544
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier+CRF+MNPS
    • Voir le profil
Re: 93 % de saturation
« Réponse #5 le: 24 avril 2005, 13:20:38 pm »
ben la dessus!!un peu d'O2 fait du bien,si elle n'a pas de SMUR,on peut lui faire ce kdo!!  ;D

ambu77

  • Invité
Re: 93 % de saturation
« Réponse #6 le: 24 avril 2005, 13:25:12 pm »
d'accord avec toi,mais en cas de problème qui est reponsable, toi ou le samu !!!!

Hors ligne Wayne56

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 544
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier+CRF+MNPS
    • Voir le profil
Re: 93 % de saturation
« Réponse #7 le: 24 avril 2005, 14:26:13 pm »
le probleme c'est peu etre la carence en O2,on ne va pas te reprocher de mettre de l'oxy, tu peut le justifier grace a la spo2
en plus si l'etat de ta patiente se déteriore,ce sera toi le responsable si tu ne met pas d'02, car le medecin ne t'as pas "interdit" l'02??

Hors ligne Nathy

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 234
  • Sexe: Femme
  • Infirmière anesthesiste
    • Voir le profil
Re: 93 % de saturation
« Réponse #8 le: 24 avril 2005, 15:49:11 pm »
93 % de sat ne me choque pas, un peu d'O2 à 1l/min n'aurait pas pu lui faire de mal, une bonne surveillance s'imposait... http://www.infirmiers.com/etudiants-en-ifsi/cours/la-saturation-pulsee-en-oxygene.html

Citer
Plantage du décor :
dame de 85 ans ayant fait un malaise vagal avec PCI d'une durée indéterminée, sature a 93% à l’arrivée des pompiers, fréquence respiratoire normale, faciès coloré, pas de sueur ni de pâleur, extrémités chaudes et colorées, donc pas de signe de détresse respi à priori, les SP mettent la personne sous O² 3l aux lunettes sur "prescription" du PARM.

QUESTIONS :
- lors du transport l'O2 est enlevée et la personne se maintien a 98% en air ambiant ; doit on poursuivre oxygénothérapie ?
- la saturation est-elle un critère suffisant pour l'interrompre ?
ou y-a t-il un intérêt a poursuivre malgré une sat correcte et l'absence de signe d'hypoxie ?

Plus généralement y a t-il des mécanismes physiologique qui puissent comporter une saturation correcte alors que la respiration est altérée de façon un peu sournoise, ce qui justifierait une oxygénothérapie systématique "a l'aveugle" ?

RÉPONSE : Difficile à dire :
L'interrogatoire du patient qui va déterminer à quoi est du le malaise  :P

Cas d'une insuffisance respiratoire chronique (qui fait monter le CO²) il ne faut pas apporter trop d'O² ( max 1 à 1,5 L ) car le seuil de CO² de déclenchement réflexe de la respiration est saturé en permanence .
Il ne reste donc que le seuil d'hypoxie pour que la respiration se déclenche ...
En apportant trop d'O² on inhibe aussi ce réflexe naturel et du coup le patient ne respire plus automatiquement.
Malheureusement quand le seuil d'O² dans le sang chutera, le patient ne reprendra pas sa respiration car la chute sera trop brutale, il restera donc en arrêt respiratoire et passera rapidement en arrêt circulatoire hypovolémique car il n'a aucune réserve en O² .

L'aérosol chez l'IRC : les aérosols ne se font qu'à l'air, si le patient a besoin d'un peu d'O² on laisse les lunettes en place et on surajoute le masque à aérosol à 6 ou 7L .

Maintenant si le malaise a une autre origine et que le patient n'est pas IRC (insuffisant respiratoire chronique) :
On peut apporter un peu plus d'O² ( surtout qu'à +80ans il y a des risques que ce soit un problème de vascularisation coronaire où il ne faut pas de dette en O² )
Si le patient est IRC et a fait le malaise pour une autre raison ... il faut peser le pour et le contre .  ::)
Source http://www.infirmiers.com/forum/saturation-et-oxygenotherapie-t81984.html

Hors ligne leburon63

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 820
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • http://www.fr.debian.org/
Re: 93 % de saturation
« Réponse #9 le: 24 avril 2005, 18:27:39 pm »
Il n'est pas rare de trouver des sat assez basses chez les personnes âgées, on peut mesurer différents paramètres liés à la quantité de gaz qu'il contient et notamment la saturation en oxygène (SAO2).
Elle correspond au taux d'oxygène présent dans les globules rouges :
    entre 94 et 98 %, la saturation en oxygène est bonne ;
    entre 90 et 93 %, elle est dite « médiocre » ;
    en dessous de 90 %, on parle de désaturation.
Lorsqu'une personne est mal oxygénée, on parle d'hypoxémie. Cette situation peut être particulièrement dangereuse et doit donc être rapidement détectée, elle se manifeste par des maux de tête, un état de confusion, une grande fatigue, des difficultés à respirer, une cyanose (la peau prend une teinte bleutée)... Mesure des paramètres http://www.formationambulancier.fr/01-cours/m2/2102-mesures-resp.html

Citer
Problème   -> Conséquence -> Solution
Mesure anormalement basse - Valeur Sp02 basse :
    Confronter à la clinique du patient :
    Signes de détresse respiratoire ?
    Vérifier la bonne position de la sonde de mesure sur le site

Mouvements parasites du patient = Valeur Sp02 basse, mauvaise qualité de signal
    Tenir la main du patient
    Lui demander de tenir un objet (bande, compresses…) pour réduire les mouvements
    Utiliser une sonde adhésive

Mauvaise circulation périphérique - Valeur Sp02 Basse, mauvaise qualité de signal
    Vérifier présence du pouls radial/cubital
    Changer de site de mesure
    Changer de type de sonde (auriculaire, frontal…)

lhamo dondup

  • Invité
Re: 93 % de saturation
« Réponse #10 le: 24 avril 2005, 22:58:17 pm »
Bonsoir à tous !
En médecine, il peut parfois être nécessaire d’administrer de l’oxygène à un patient. Seulement parfois, l’oxygène apporté artificiellement peut faire plus de mal de que de bien.  >:(
Son utilisation n’est donc pas toujours anodine, c’est pourquoi l’oxygène doit être considéré comme un médicament et être administré de manière réfléchie et ciblée.

Petit rappel au passage :

Depuis juin 1997, l’oxygène doit être considéré comme un médicament. Remarquons qu’il s’agit cependant d’un médicament assez particulier puisqu’il peut être utilisé en première intention par les secouristes détenteurs du certificat de formation aux activités de premiers secours en équipe (CFAPSE), sans prescription médicale préalable. Cette « tolérance » s’explique par les très larges indications de ce gaz en urgence ainsi que par son rapport bénéfice/risque très élevé.

Source : Samu16.free.fr

Hors ligne limp

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 28
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier ( CCA, CESU, DSA )
    • Voir le profil
Re: 93 % de saturation
« Réponse #11 le: 25 avril 2005, 00:54:16 am »
d'accord avec toi,mais en cas de problème qui est reponsable, toi ou le samu !!!!
Si pendant ton bilan tu a demander au médecin si il fallait de O2, et qu'il ta dit de ne rien mettre alors qu'elle avait 93% se sat, le médecin est responsable, de plus comme tout est enresgistré Bilan ecrit sur informatique et Bilan Oral sur écoute télephonique.
De toute facon si pendant ton transport l'état du patient se déteriore tu refait un bilan que tu transmet au 15, et le médecin assumera sont role de médecin pour que tout se passe au mieux, pour le patient, pour vous, et pour lui aussi.

requin blanc 04

  • Invité
Re: 93 % de saturation
« Réponse #12 le: 26 avril 2005, 21:39:30 pm »
Ben pour moi le samu reste responsable, c'est pourquoi il ne faut pas hésiter à leur faire un bilan "carré" mème sur un transport autre que 15, l'enregistrement te couvre, moi à 93 de sat vue son âge et ses antécédents je laisse comme tel (93 c'est devenu sa sat de tout les jours)
Un jour sur un OAP (à mes débuts) le médecin régulateur m'a ordonné d'enlever l'o², aux urgences direct le SAS, mon appel (simple hospi) m'a sauvé ;D
tu as tout pouvoir dans l'urgence pour utiliser l'o² mais tu dois respecter la prescription du doc du samu après le bilan tel  8)

Citer
ATTENTION
Il y a deux abréviations à ne pas confondre :
    SpO2 : C’est la saturation de l’hémoglobine en oxygène par oxymétrie de pouls. Le « p » signifie saturation pulsée.
    SaO2 : Mesure de la saturation de l’hémoglobine par prélèvement de sang artériel. Cette seconde technique nécessite un acte pratiqué par un médecin ou un infirmier. C’est à l’heure actuelle la seule technique qui permet une mesure fiable et définitive des gaz du sang.
Les valeurs de ces mesures s’expriment en pourcentage.

Formation DEA : Oxygénothérapie  ;)
https://www.formationambulancier.fr/01-cours/m1/0112-rea-o2-technique.html

Hors ligne intense

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 868
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : 93 % de saturation O² !
« Réponse #13 le: 11 mai 2017, 08:18:43 am »
Hé bien, comme le préconise le SAMU, surélevez les jambes !


Et écartez-les ! Ca vous détendra !

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6539
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : 93 % de saturation O² !
« Réponse #14 le: 14 novembre 2017, 12:17:53 pm »
Saturation en oxygène  :-X
L'oxygène est un gaz indispensable à notre survie, qui doit être présent en quantité suffisante dans notre organisme pour un fonctionnement optimal des organes. La saturation en oxygène est une valeur permettant de s'assurer que les globules rouges sont suffisamment chargés en cet élément gazeux.

Saturation en oxygène : définition, valeurs normales  8)
Le sang transporte, par l'intermédiaire de l'hémoglobine contenue dans les globules rouges, l'oxygène nécessaire au fonctionnement des cellules de notre organisme. Le cœur joue pour cela un rôle central, agissant à la manière d'une pompe :

    Du côté droit, il reçoit et expulse le sang pauvre en oxygène vers les poumons, où celui-ci se recharge en ce précieux gaz.
    Le côté gauche du cœur reçoit quant à lui le sang riche en oxygène provenant des poumons, puis l'envoie dans le réseau des artères du corps.

Bon à savoir : lorsque l'oxygène se lie au fer contenu dans l'hémoglobine, les cellules sanguines prennent leur teinte rouge caractéristique ; c'est elle qui colore notre peau en rosé !
 
Valeurs de la saturation en oxygène  :-[
En prélevant du sang au niveau d'une artère, on peut mesurer différents paramètres liés à la quantité de gaz qu'il contient et notamment la saturation en oxygène (SAO2). Elle correspond au taux d'oxygène présent dans les globules rouges :

    entre 94 et 98 %, la saturation en oxygène est bonne ;
    entre 90 et 93 %, elle est dite « médiocre » ;
    en dessous de 90 %, on parle de désaturation.

Lorsqu'une personne est mal oxygénée, on parle d'hypoxémie. Cette situation peut être particulièrement dangereuse et doit donc être rapidement détectée, pour que le personnel médical puisse agir rapidement. Elle se manifeste par des maux de tête, un état de confusion, une grande fatigue, des difficultés à respirer, une cyanose (la peau prend une teinte bleutée)...

Saturation pulsée en oxygène

Un outil, l'oxymètre de pouls ou saturomètre, permet d'avoir une approximation de la saturation artérielle en oxygène, sans recourir à une prise de sang. À travers la peau, il mesure plus exactement la saturation pulsée en oxygène (SpO2), reflet plus ou moins parfait de la SAO2. Il est composé de deux dispositifs :

    un capteur sous la forme d'une pince, appliquée au bout du doigt du patient ;
    un récepteur, qui indique les résultats de la mesure et le pouls.

Certains facteurs peuvent fausser cette mesure, comme l'agitation du patient, le stress, le froid...

À noter : en cas d'intoxication au monoxyde de carbone, l'oxymètre de pouls ne peut pas faire la différence entre l'hémoglobine liée à l'oxygène et celle liée au monoxyde de carbone : il peut ainsi donner l'impression que la saturation en oxygène est bonne, alors que ça n'est pas le cas.
 
Saturation en oxygène trop faible - Causes

Une diminution de la saturation en oxygène du sang peut être provoquée par des problèmes respiratoires, comme l'asthme ou la broncho-pneumopathie chronique obstructive, liée le plus souvent au tabagisme. Les poumons ne remplissent pas leur fonction d'oxygénation du sang correctement.

À noter : les personnes souffrant d'apnée du sommeil peuvent également présenter une saturation en oxygène trop faible, tout comme celles ayant une maladie cardiaque.
Traitement : l'oxygénothérapie

Pour rétablir un niveau satisfaisant d'oxygène dans le sang, une oxygénothérapie peut être envisagée. De manière artificielle, de l'oxygène est apporté au patient à l'aide d'un dispositif comme :

    La sonde nasale à oxygène : il s'agit d'un tuyau, inséré par une infirmière dans le nez du patient jusqu'au pharynx.
    La lunette à oxygène, qui délivre simplement le gaz au niveau des narines du patient. Un des désavantages de cette méthode est la difficulté à estimer la quantité d'oxygène réellement reçue, car une partie se perd dans l'environnement.
    Le masque à oxygène, apposé sur le nez et la bouche du malade, qui apporte une quantité d'oxygène supérieure aux méthodes précédentes.

Les personnes souffrant d'apnée du sommeil peuvent être équipées d'un appareil à leur domicile qu'elles vont utiliser chaque nuit.

Source https://asthme.ooreka.fr/astuce/voir/503043/saturation-en-oxygene

 

Follow @SOS112FR