Auteur Sujet: Analyse de cas: AVP grave  (Lu 14700 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Thomas

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 33
  • Sexe: Homme
  • Infirmier
    • http://www.reference-secourisme.org
Analyse de cas: AVP grave
« le: 04 avril 2005, 00:43:56 »
Durant une garde associative pour un Centre de Secours, vous décalez pour AVP.

Vous êtes le Chef d'Intervention, et vous avez avec vous votre chauffeur, un CFAPSE confirmé et un jeune CFAPSE, qui n'a jamais tourné auparavant, soit 4 au total.

A votre arrivée, vous découvrez la scène suivante.

2 VL (A et B) se faisant face sur une route à double sens, laissant deviner un choc frontal à haute cinétique.

Un rapide tour de la situation vous fait apparaitre ceci:

5 victimes:

Voiture A:
- Conducteur inconscient qui respire, incarcéré
- Passager avant droit éjecté, en arrêt cardio respiratoire, massé et ventilé par 1 policier

Voiture B
- Conductrice consciente, ceinturée , sortie de la voiture par ses propre moyens et retrouvée assise contre l'aile, cherche obstinément son permis de conduire, désorientée, se plaint de céphalées intenses et de fourmillements au niveau des 4 membres.
- Passager avant droit conscient, hurlant de douleur, présentant une fracture ouverte du fémur gauche, hémorragique.
- Passager arrière conscient, mutique, prostré dans la voiture, ouverture spontanée des yeux, mais ne répond à aucune question simple.

Vous avez fait votre demande de renfort, le premier véhicule mettra 15 mn à se rendre sur place... Comment gérez-vous vos équipiers dans ce laps de temps?

Il n'y a, bien sûr, pas de solution unique...

Hors ligne duffydeuf

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 143
  • Sexe: Homme
Re: Analyse de cas: AVP grave
« Réponse #1 le: 04 avril 2005, 09:58:56 »
Tu as 2 passagers avant droit  dans le véhicule b ...

Hors ligne Infirmier47

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 135
  • Sexe: Homme
  • infirmier - SMUR de nuit -MNPS CI CRF
Re: Analyse de cas: AVP grave
« Réponse #2 le: 07 avril 2005, 23:22:21 »
pffffffffffffeeeeeeeeee la galere merci le regulateur d'avoir pas pense d'avoir envoyer 2 vehicules sur avp 2 vl!!

Hors ligne Infirmier47

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 135
  • Sexe: Homme
  • infirmier - SMUR de nuit -MNPS CI CRF
Re: Analyse de cas: AVP grave
« Réponse #3 le: 07 avril 2005, 23:39:22 »
pour moi:


on reprend victime par victime:

VOITURE A

victime1 :

acr masse = on fait comme si c'etait du secours de cathastrophe => dcd
je laisse le policier ou gendarme masser (pas de bol pour lui)

victime2:
inconcient qui respire incarcere:
je laisse mon cfa qualifier en lui demandant de me faire un bilan precis (cste, hemo,deformation etc...) et de me le transmetre.
surveillance +++ ( je lui laisse le bavu+o²)



VOITURE B:
victime 3 :

- Conductrice consciente, ceinturée , sortie de la voiture par ses propre moyens et retrouvée assise contre l'aile, cherche obstinément son permis de conduire, désorientée, se plaint de céphalées intenses et de fourmillements au niveau des 4 membres.

moi et le jeune:
collier cervical, allonger,
demande au cfapse de faire un bilan complet et de me le transmettre avec surveillance +++
je laisse le jeune (bien sur il geule si il a besoin d'aide)
victime 4

Passager avant droit conscient, hurlant de douleur, présentant une fracture ouverte du fémur gauche, hémorragique.


Moi et le chauffeur ( si on est a la crf il est cfapse bien sur)

Chauffeur : point de compression pli de l aine => stop hemo
O² en masque hc ( à cause de la detresse circulatoire causé par l'hemo)
bavu 2 a proximité ( à la crf on a un  bavu dans le sac+ un dans l'asm)
prise pouls radial (present ou pas?)
surveillance +++
rassurer ++


victime5 :Passager arrière conscient, mutique, prostré dans la voiture, ouverture spontanée des yeux, mais ne répond à aucune question simple.

moi ( et oui y a plus que moi!!):
collier
bilan (cste,pupille,trauma)

si bilan satisfaisant je passe faire un coucou au policier ou gendarme avec mon dsa ( peu de chance qu'il reste un truc a choquer)
et je refait le tour de mes equipes pour faire voir qu'il sont pas seul , je recupere les bilans => transmission C15
et je prie fort pour que plusieur smur arrive pour medicaliser tout ca!!



Hors ligne Infirmier47

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 135
  • Sexe: Homme
  • infirmier - SMUR de nuit -MNPS CI CRF
Re: Analyse de cas: AVP grave
« Réponse #4 le: 07 avril 2005, 23:41:18 »
scuse je laisse aussi l'aspi de mucosite a mon secourise qualifier (victime 2)

Ambu17

  • Invité
Re: Analyse de cas: AVP grave
« Réponse #5 le: 12 avril 2005, 00:05:08 »
Bon allez je me lance...alors :

- déjà en arrivant sur les lieux je demande à mon chaffeur de baliser vite fais les lieux.

- Voiture A avec Passager avant droit éjecté, en arrêt cardio respiratoire, massé et ventilé par 1 policier (victime 1): je laisse le policier masser en lui disant que c'est très bien ce qu'il fait et que le SMUR va vite arriver. Note sur fiche bilan

- Voiture A avec Conducteur inconscient qui respire, incarcéré (victime 2): je m'en occupe avec mon jeune PSE ; LVA + Pose du CC avec aspirateur de mucosité allumé / bilan approfondie (fonctionnel + lésionnel + surveillance). Note dur fiche bilan

En même temps que je m'occupais de cette victime, je demande à mon chauffeur de s'occuper de :

- Voiture B avec Conductrice consciente, ceinturée , sortie de la voiture par ses propre moyens et retrouvée assise contre l'aile, cherche obstinément son permis de conduire, désorientée, se plaint de céphalées intenses et de fourmillements au niveau des 4 membres (victime 3) : après avoir fini avec victime 2, je demande à cette vicitme de se calmer et de s'allonger par terre ; Si cette victime se calme, poser CC + bilan approfondie (lésionnel+ fonctionnel+surveillance). Note sur fiche bilan.

- Voiture B avec Passager avant droit conscient, hurlant de douleur, présentant une fracture ouverte du fémur gauche, hémorragique (victime 4) : je sais que ça va faire Dr Green dans Urgences mais pour cette victime je mettrais en place le brassard à tension si possible en amont de la blessure. Bilan + si possible mise sous 02. Note sur fiche bilan.

- Voiture B avec Passager arrière conscient, mutique, prostré dans la voiture, ouverture spontanée des yeux, mais ne répond à aucune question simple (victime 5) : pour elle, je demande si elle peut bouger les mains, si oui lui donner une feuille pour pouvoir communiquer. Note sur fiche bilan.

Je pris dans ma tête pour que le SMUR et les sp arrivent très vite.  ;) sinon je continu à faire le tour de mes victimes.

Voilà.






Hors ligne Wayne56

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 537
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier+CRF+MNPS
Re: Analyse de cas: AVP grave
« Réponse #6 le: 12 avril 2005, 09:10:46 »
ya pas moyen de courir dans tous les sens en hurlant????? ;D
Dr Green ça sert a quoi un brassard a tension sur hemo?
ça remplace un garrot?je suis septique!!
c'est pas mal comme demarche sauf que j'aurais commencé par l'hémo!!chacun sa victime et merci la police(qui sait masser comme tous les policier ou gendarmes!!) ::)

Ambu17

  • Invité
Re: Analyse de cas: AVP grave
« Réponse #7 le: 12 avril 2005, 09:44:23 »
si si Wayne56 ya moyen de courir partout en hurlant ! ;) ;D

c'est mon formateur CI qui nous avait dit que l'on pouvait utiliser le brassard à tension pour stopper une hémorragie (surtout les grosse hémo genre amputation d'un membre).

c'est vrai que l'on pouvait gérer en binome l'hémo et l'inconscience et ensuite ce répartir les victimes avec bilan approfondi et bilan de surveillance toute les 1 à 2 minutes.

Hors ligne Wayne56

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 537
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier+CRF+MNPS
Re: Analyse de cas: AVP grave
« Réponse #8 le: 12 avril 2005, 12:28:37 »
pourquoi ne pas faire de garrot dans ces cas la? je pense que le brassard a tension ne doit pas comprimer suffisament pour stopper l'hemo !je peux me tromper mais ça ne me parait pas super utile!! ???

Ambu17

  • Invité
Re: Analyse de cas: AVP grave
« Réponse #9 le: 12 avril 2005, 12:53:14 »
Moi-même je n'ai pas testé. Il faudrait avoir l'avis d'un IDE pour savoir si un brassard peut faire garrot.  ;)

Hors ligne Thomas

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 33
  • Sexe: Homme
  • Infirmier
    • http://www.reference-secourisme.org
Re: Analyse de cas: AVP grave
« Réponse #10 le: 12 avril 2005, 14:32:19 »
Yessss, un brassard à tension fait garrot.

Il suffit de le gonfler à une pression supérieure à la pression maximale (systolique). Pour être sur de ne pas se tromper, on le gonfle à 300 mmHg, c'est à dire au maximum.

Les garrots pneumatiques qui sont utilisés au bloc et dans certains SMUR pour arrêter des hémorragies et pouvoir opérer un membre sans souci ressemblent d'ailleurs à s'y méprendre à des brassards à tension.

Hors ligne Wayne56

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 537
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier+CRF+MNPS
Re: Analyse de cas: AVP grave
« Réponse #11 le: 12 avril 2005, 17:23:08 »
ben ouai je me suis renseigné et ça marche!!
vais me coucher moins con ce soir :D
merci Dr Green!!fo que je regarde urgence pour en apprendre 8)

Ambu17

  • Invité
Re: Analyse de cas: AVP grave
« Réponse #12 le: 12 avril 2005, 19:52:35 »
Comme quoi regarder Urgences peut aider. lol merci quand même pour la précision Thomas.