Auteur Sujet: Conduite à tenir sur injection de morphine  (Lu 22073 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

requin blanc 04

  • Invité
Conduite à tenir sur injection de morphine
« le: 26 avril 2005, 21:42:02 pm »
Bonjour,
vous arrivez sur place et le médecin PRÉSENT (smur ou généraliste) vous informe qu'il va faire une injection de morphine, quelle est votre CAT ?

lhamo dondup

  • Invité
Re : Conduite à tenir sur injection de morphine
« Réponse #1 le: 26 avril 2005, 21:54:50 pm »
Bonsoir,

Le principal risque d'une injection de morphine est une décompensation respiratoire qu'il faut surveiller par le saturation en 0² (oxymètre de pouls).

Après, les autres effets secondaires sont les nausées et les vomissements ainsi qu'un ralentissement du péristatisme abdominale entrainant un risque d'occlusion.

Il est à noter que tant que la douleur est présente, il n'y a pas de risque de surdosage.

Enfin, il est important d'évaluer la douleur à l'aide d'échelle analogique (EVA) ou bien numérique (de 0 à 10) pour constater l'efficacité de l'antalgique.

requin blanc 04

  • Invité
Re : Conduite à tenir sur injection de morphine
« Réponse #2 le: 26 avril 2005, 22:13:08 pm »
décompensation ok, donc tu fais quoi ? tu regardes ta sat et si les pilles sont nases ou l'appareil hs ....
donc tu n'as pas l'appareil tu fais quoi ?
sinon bravo >:(

lhamo dondup

  • Invité
Re : Conduite à tenir sur injection de morphine
« Réponse #3 le: 26 avril 2005, 22:18:43 pm »
Comme tu es un bon ambulancier et de surcroit un bon secouriste, ton matériel est en bon état de marche.

Si tu n'a pas d'appareil, un surveillance de la ventilation, de la conscience ainsi que de l'éfficacité du traitement sont de ton ressort.

requin blanc 04

  • Invité
Re : Conduite à tenir sur injection de morphine
« Réponse #4 le: 26 avril 2005, 22:23:02 pm »
voila pourkoi tu es moderateur :D

lhamo dondup

  • Invité
Re : Conduite à tenir sur injection de morphine
« Réponse #5 le: 26 avril 2005, 22:29:20 pm »
Merci pour ton compliment ;)

Je voudrais te dire que l'utilisation d'un saturomètre est vraiment importante dans un bilan surtout en cas de détresse et que nous devrions en posséder tous un (personnellement je n'en ai pas, mais je ne désespère pas).

requin blanc 04

  • Invité
Re : Conduite à tenir sur injection de morphine
« Réponse #6 le: 26 avril 2005, 22:36:09 pm »
moi cela fait 4 ans que j'ai le mien perso, tout comme mes deux sac d'urgence et partir sans je suis nue
mais il est bon aussi de savoir bosser sans (même si c'est gênant ) ici tous cca a un statu à son embauche dans son paquetage, ainsi qu'un bavu, tension et thermomètre et cela depuis que je suis arrivé avec mes sacs,
je suis donc d'accord avec toi

Hors ligne Thomas

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 33
  • Sexe: Homme
  • Infirmier
    • Voir le profil
    • http://www.reference-secourisme.org
Re : Conduite à tenir sur injection de morphine
« Réponse #7 le: 27 avril 2005, 05:09:49 am »
Je me permet de réagir sur la décompensation respiratoire:

En effet, le premier risque (en terme de gravité) est celui de DÉPRESSION respiratoire (on parlera plus volontiers de décompensation chez un BPCO ou un insuffisant respi, par ex.) c'est un détail  ;)

La surveillance, bien avant la saturation, est la fréquence respiratoire. Cette dépression respi va en effet entrainer une diminution de celle-ci, pour finalement aboutir à une apnée.

Lorsque la saturation en oxygène commence à baisser, c'est que notre fréquence est déjà sérieusement abaissée et qu'elle ne correspond plus aux besoins de l'organisme. La réaction du secouriste doit donc avoir lieu AVANT toute diminution de la SpO2, dès que la Fréquence respi chute. (inhalation à 15 l/mn, insufflations entre les cycles de la victime si FR < 6, stimulation +++)

Concrètement, cette dépression respiratoire est accompagnée de somnolence, et la simple stimulation (parfois "rude") suffit à passer le cap délicat.

Pour mémoire, les principaux effets indésirables par ordre de fréquence:

- Nausées, vomissements
- Somnolence
- Hypotension, bradycardie
- Dépression respiratoire

Antidote: Narcan (Naloxone)
Le myosis serré est normal, pas la peine de suspecter quoi que ce soit de neuro  ;D

Thomas
(qui a passé sa nuit à passer de la morphine...)

requin blanc 04

  • Invité
Re : Conduite à tenir sur injection de morphine
« Réponse #8 le: 27 avril 2005, 08:04:54 am »
salut thomas
on pourrais aller +loin, mais bon, on depasse la CAT non?
les pause respiratoire doivent conduire l'ambulancier a preparé son matos de rea et etre pres a intervenir, la ete la question
mais l'avantage de ce site c'est que chacun apporte son petit truc.........
amicalement
franck

Hors ligne Thomas

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 33
  • Sexe: Homme
  • Infirmier
    • Voir le profil
    • http://www.reference-secourisme.org
Re : Conduite à tenir sur injection de morphine
« Réponse #9 le: 27 avril 2005, 09:26:03 am »
Bien sûr, je voulais juste insister sur le fait que dans ce cas, la surveillance attentive de la fréquence respi est plus importante de la sat'

On a tous tendance à se focaliser sur ce qui est nouveau ou technique, au risque d'oublier nos bons vieux signes cliniques !

Les signes vitaux ou paramètres fondamentaux sont :
- la température,
- le pouls,
- la respiration,
- la pression artérielle,
- la douleur.

Ils sont des indicateurs de la santé du patient.

requin blanc 04

  • Invité
Re : Conduite à tenir sur injection de morphine
« Réponse #10 le: 27 avril 2005, 12:14:44 pm »
c'est vrai  ;)


Hors ligne Nathy

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 234
  • Sexe: Femme
  • Infirmière anesthesiste
    • Voir le profil
Re : Conduite à tenir sur injection de morphine
« Réponse #11 le: 29 avril 2005, 21:14:39 pm »
Je rejoins entièrement Thomas, surveiller la machine c'est bien, surveiller le patient c'est mieux ! ;)

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6526
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Conduite à tenir sur injection de morphine
« Réponse #12 le: 26 juillet 2013, 19:38:15 pm »
Si un antalgique est prescrit, il faudra tenir compte de son délai pour une action maximale (ce qui est différent de son début d'action), à savoir :
•1 heure pour le Paracétamol per os
•90 minutes pour la Morphine orale
•2 heures pour les A.I.N.S. (Anti-Inflammatoires Non Stérôidiens) 20 à 30 minutes pour la voie I.V.
•45 minutes à 1 heure pour la voie S/C
•24 heures pour la voie transdermique
•Quelques minutes pour la voie transmuqueuse
•1 heure pour le patch ou la crème EMLA
•5 à 15 minutes pour la XYLOCAINE
•5 à 10 minutes pour la voie inhalatoire

Source : http://www.soignantenehpad.fr/pages/themes-de-soin/prevention-de-la-douleur-11-fiches-pratiques.html

 

Follow @SOS112FR