Auteur Sujet: Crise d'hyperventilation (ou crise de tétanie / spasmophilie) ?  (Lu 44936 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Axel

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 975
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Salut,
Je me demande : Que faire en cas de crise d'hyperventilation ?

J'ai entendu dire qu'il fallait calmer la personne et/ou la faire souffler dans un sac en papier afin de la calmer.

Est-ce la bonne marche à suivre ?

frogman

  • Invité
Re : Crise d'hyperventilation (ou crise de tétanie / spasmophilie) ?
« Réponse #1 le: 27 juin 2005, 17:33:27 »
Par le sachet, le but du jeu est de diminuer le taux d'oxygène contenu dans le sang (puisque la personne respire toujours le même air dans le sachet, qui se raréfie en O2).  Cependant, ce n'est à appliquer d'après mes souvenirs qu'aux cas où l'hyperventilation s'accompagne d'une crise de tétanie afin de permettre aux poumons de se décontracter (grâce à la dimiution de l'O2, les muscles se relachent, la respiration normale reprend)

Hors ligne Laurent

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 244
  • Sexe: Homme
  • Sans Profession
    • Voir le profil
Re : Crise d'hyperventilation (ou crise de tétanie / spasmophilie) ?
« Réponse #2 le: 27 juin 2005, 18:29:48 »
Un petit conseil pour ce genre de patho rencontrée lors de compet de Judo (ils sont habitués à ce genre de situation donc à la traiter):
Mettre la personne en demi assis et la faire :
- 1er se calmer ... parlez lui "tendrement" et sans crier ou l'angoisser d'avantage
- 2eme respirer "calmement" avec amplitude (faites lui calquer sa respiration sur la votre ... expirer d'abord tout l’air des poumons, puis inspirer lentement en comptant jusqu'à trois et enfin, expirer en comptant jusqu'à six. Et ce, jusqu'à ce que les troubles aient disparu)
tout l'art consiste surtout à lui faire "reprendre son souffle" ... Au propre comme au figuré  ^-^.
- 3ème surtout la mettre à l'abris des " indésirables "
- 4ème appelez le 15/112

Hors ligne Axel

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 975
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Crise d'hyperventilation (ou crise de tétanie / spasmophilie) ?
« Réponse #3 le: 27 juin 2005, 18:34:49 »
Comment fait-on la différence entre une crise de tétanie et une crise d'hyperventilation?

Hors ligne Laurent

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 244
  • Sexe: Homme
  • Sans Profession
    • Voir le profil
Re : Crise d'hyperventilation (ou crise de tétanie / spasmophilie) ?
« Réponse #4 le: 27 juin 2005, 18:40:40 »
En fait en secourisme il ne faut pas trop ce poser de questions, tu constates et tu agis en conséquence ./

Hors ligne jigeay

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 126
  • Sexe: Homme
  • Bénévole CRF - PSE2
    • Voir le profil
Re : Crise d'hyperventilation (ou crise de tétanie / spasmophilie) ?
« Réponse #5 le: 29 juin 2005, 07:39:27 »
Personnelement, même si la CAT exposée dans le premier message m'a été dite par plusieurs infirmiers et un médecin, je ne prendrai pas, je pense, l'initiative de coller un sac sur la bouche et le nez d'un gars sans avis (ou, à la CRF, si le CI me le demande).

Hors ligne Wayne56

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 537
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier+CRF+MNPS
    • Voir le profil
Re : Crise d'hyperventilation (ou crise de tétanie / spasmophilie) ?
« Réponse #6 le: 01 juillet 2005, 15:06:00 »
on m'a dit qu'il ne fallait pas faire respirer plus de 30 sec,personnellement je n'ai pas essayé,mais avec du soutien psy et de la mise au repos ça marche,il faut surtout inciter la victime a essayer de respirer en même temps que vous.

Hors ligne LouR56

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 33
  • Sexe: Homme
  • Etudiant
    • Voir le profil
Re : Crise d'hyperventilation (ou crise de tétanie / spasmophilie) ?
« Réponse #7 le: 04 juillet 2005, 21:05:38 »
En effet, lors d'une crise d'hyperventilation (aussi qualifiée de crise de spasmophilie), la psychologie joue un gros rôle dedans (les crises que j'ai rencontrées étaient souvent dues à du stress, des problèmes familiaux, professionnels...) dans ce cas comme l'a dit Wayne56 il suffit juste de faire respirer la personne dans un sac plastique et de la réconforter; mais la crise peux revenir (il m'est arrivé d'avoir une personne qui m'a fait 4 crise de spasmophilie d'affilé).

Sinon en réponse à jigeay, nous sommes autorisés à mettre le sac devant la bouche et le nez (et non pas la tête dans le sac) car cela n'aggrave pas l'état de la victime dans le sens ou il peut être retiré rapidement et qu'il ne s'agit pas d'un geste médical.

@++
Louis

Hors ligne jigeay

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 126
  • Sexe: Homme
  • Bénévole CRF - PSE2
    • Voir le profil
Re : Crise d'hyperventilation (ou crise de tétanie / spasmophilie) ?
« Réponse #8 le: 04 juillet 2005, 21:58:06 »
devant la bouche et le nez (et non pas la tête dans le sac) car cela n'aggrave pas l'état de la victime dans le sens ou il peut être retiré rapidement et qu'il ne s'agit pas d'un geste médical.

J'ai bien compris que la tête n'étais pas à mettre dans le sac. Mais ce que tu dis là (qu'un secouriste y est autorisé) est intéressant.

Par contre, je ne suis pas persuadé que l'hyperventilation soit un synonyme de la spasmophilie. On peut faire une crise d'hyperventilation sans avoir de crise de tétanie (ça m'arrivait, suite à un effort violent, le stress aidant.)

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Crise d'hyperventilation (ou crise de tétanie / spasmophilie) ?
« Réponse #9 le: 14 avril 2010, 14:11:39 »
Pour info, le pourquoi dangereux de faire respirer dans un sac, c'est que ça peut avoir l'effet inverse.  ???
Comme tu respires du dioxyde et bien cela peut te faire tomber inconscient si tu en respires trop !  :o
cause "toxique", hé hé .... Bref, t'as l'air d'un con tout de même si c'est toi "qui est la cause" de l'inconscience  .....

Puis il y a toujours de gros débiles qui ne comprennent pas la nuance entre faire respirer dans un sac et foutre la tête de la victime dans un sac ...
Respirez dans un sac provoque surtout une hypoxie, l'hypocapnie induite par l'hyperventilation se corrigera en corrigeant l'hyperventilation.

Faire respirer dans un sac de papier ... cette technique a un certain succès auprès des secouristes.  ::)
Ils sont de bonne fois lorsqu'ils la mettent en œuvre cette "technique", certains l'ont même apprise de médecins.

Mais si vous mettez la victime au calme, que vous la faîtes respirer calmement, on obtient le même résultat. C'est comme lorsque vous attendez l'ascenseur alors que vous l'avez déjà appelé et que vous trouvez le temps long. Si vous ré-appuyez sur le bouton, ça vous donne l'impression de faire quelque chose, mais ça ne le fait pas venir plus vite.

Maintenant, en mettant en œuvre cette technique, vous partez du postulat que la victime fait une crise de tétanie ou de spasmophilie, vous avez donc posé un diagnostic sans être formé pour cela , et vous utilisez une technique qui n'est pas enseignée de manière officielle.

Si vous vous plantez, c'est carton rouge  Carton rouge
Respirez dans un sac provoque surtout une hypoxie, l'hypocapnie induite par l'hyperventilation se corrigera en corrigeant l'hyperventilation.
A la limite, on peut toujours la faire respirer dans un masque à oxygène si on veut, ça fait moins "mac guyver" certes, mais ça fait un peu moins "je fais du secourisme avec "ma b... et mon couteau" aussi.  ^-^

Ces quelques lignes sont extraites d'un autre débat qui a eu lieu sur SOS112 ICI
 

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Crise d'hyperventilation (ou crise de tétanie / spasmophilie) ?
« Réponse #10 le: 14 avril 2010, 15:18:28 »
Le cycle de la respiration permet aux poumons de prendre l'oxygène de l'air pour nourrir l'organisme et d'éliminer le gaz carbonique du sang.
Habituellement, un adulte respire entre 8 et 15 fois par minute. Bien sûr, cette fréquence augmentera lors d'efforts physiques et diminuera pendant la relaxation et le sommeil.

Le syndrome d'hyperventilation se définit par une accélération du rythme respiratoire. L'organisme expire une trop grande quantité de gaz carbonique, ce qui augmente le pH du sang et entraîne une série de modifications physiologiques. Ces dernières s'associent à une multitude de symptômes qui affectent la plupart des systèmes (cœur, cerveau, circulation, respiration, etc.).

Les symptômes liés à l'hyperventilation peuvent survenir sous forme de crise ou, plus fréquemment, de façon chronique. Ils ne sont pas imaginaires, mais bien réels et, en général, sans gravité. Entre 6 % et 10 % des gens souffrent de ce syndrome.

Les principaux symptômes sont les suivants:

étourdissements, sensation de flotter dans les nuages;
sensation de manquer d'air, d'être incapable de gonfler complètement les poumons;
faiblesse générale;
fatigue;
bouffées de chaleur;
palpitations (accélération du rythme cardiaque);
paumes moites;
fourmillements ou engourdissement des doigts;
douleurs thoraciques ou abdominales.

Ces lignes sont extraites du site suivant : (* = t )
h*tp://www.sante.public.lu/fr/maladies-traitements/maladies/poitrine/maladies-poitrine/syndrome-hyperventilation/index.html

Hors ligne Pépé

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 277
  • Sexe: Homme
  • ISPV
    • Voir le profil
Re : Crise d'hyperventilation (ou crise de tétanie / spasmophilie) ?
« Réponse #11 le: 16 avril 2010, 22:00:56 »
Par le sachet, le but du jeu est de diminuer le taux d'oxygène contenu dans le sang (puisque la personne respire toujours le même air dans le sachet, qui se raréfie en O2).  Cependant, ce n'est à appliquer d'après mes souvenirs qu'aux cas où l'hyperventilation s'accompagne d'une crise de tétanie afin de permettre aux poumons de se décontracter (grâce à la dimiution de l'O2, les muscles se relachent, la respiration normale reprend)


C'est sympa de lire des grosses conneries comme ça .... ça détend un peu..

Hors ligne Pépé

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 277
  • Sexe: Homme
  • ISPV
    • Voir le profil
Re : Crise d'hyperventilation (ou crise de tétanie / spasmophilie) ?
« Réponse #12 le: 16 avril 2010, 22:05:12 »
Vous n'avez qu'à hyperventiler, vous verrez bien :

Au bout de quelques minutes, votre hyperventilation va provoquer une hypo capnie et le cerveau n'aime ni l'hyper, ni l'hypo.

Du coup, la tête va vous tourner, vous allez sentir des fourmillements dans le doigts, et eventuellement des petits tremblements ; de là, si vous continuez, vous ferez la crise de tétanie (mais moindre car là vous faites exprés).

C'est l'hypocapnie qui provoque des désordres métaboliques et donc, les symptômes cités.

Le fait de respirer dans un sac (3 à 5 fois maxi et non d'y mettre la tête 1/4 d'heure), vous impose de ré-inspirer le CO2 expiré. De facto, en ré-inspirant votre CO2 ; vous en remontez le taux dans l'organisme et l'hypo capnie disparaît.

Peut-on aussi utiliser un "sac plastique" ou en papier ?
Il est conseillé d'ajouter un sac dans la trousse de secours mais attention quand même !
On ne peut faire respirer dans un sac plastique ou papier que quelques ventilations (3 à 5 maxi) Le risque étant bien sûr le manque d'oxygène.  :-[
La crise de tétanie avec l'hyperventilation provoque un déséquilibre entre l'apport d'oxygène et l'expiration de gaz carbonique. Trop de gaz carbonique est expiré.  :o
Le cerveau, les centres respiratoires perçoivent cela comme un signe d'alerte et augmentent encore la respiration ce qui amplifie encore le phénomène avec un véritable cercle vicieux qui s'instaure.
En faisant ré-inspirer le gaz carbonique soufflé dans le sac, on rééquilibre au niveau respiratoire et sanguin.
"C'est un vieux truc qui fonctionne pas mal lorsqu'il y a une hyperventilation, c'est-à-dire que l'on respire très vite, le gaz carbonique sort l'organisme qui l'interprète comme un problème respiratoire, ce qui fait hyper-ventiler encore plus et c'est un cercle vicieux qui s'installe.

"Le fait de se masquer la bouche et le nez puis de souffler et d'inspirer l'air de sa respiration dans un sac plastique permet de réinspirer le gaz carbonique de ses poumons et donc de rétablir au niveau du cerveau et du sang les taux d'oxygène et de gaz carbonique.
C'est interprété par le corps comme la situation allant mieux,... je peux donc me calmer et respirer doucement, calmement.

RAPPEL
"Attention à ne pas respirer trop longtemps dans le sac plastique bien évidemment et que les enfants ne jouent pas avec, cela peut être extrêmement dangereux.
"Ce sont quelques mouvements respiratoires dans un sac plastique et uniquement quelques mouvements respiratoires...car il ne faut pas respirer trop longtemps dans le sac. Il ne faut pas jouer avec les sacs plastiques. C'est mentionné sur les emballages, mais il est toujours bon de le rappeler.

Il est courant de prendre un MHC, de ne pas y mettre de l'oxygéne, de faire un noeud au raccord, voire au sac et de le mettre sur la victime. La crise disparait vite.
Bien sûr, le contact empathique est primordial pour la personne en crise.

Actarus555

  • Invité
Re : Crise d'hyperventilation (ou crise de tétanie / spasmophilie) ?
« Réponse #13 le: 26 avril 2010, 17:56:59 »
(...)
Il est courant de prendre un MHC, de ne pas y mettre de l'oxygéne, de faire un noeud au raccord, voire au sac et de le mettre sur la victime. La crise disparait vite.

C'est surtout excessivement dangereux car on risque tout simplement d'aggraver l'état de la victime, d'une part si la pathologie présentée n'est pas une hyperventilation (ou crise de tétanie / spasmophilie), d'autre part, si on ne surveille pas suffisamment notre patient qui va alors tout simplement s'asphyxier par manque d'oxygène...

D'autre part, c'est interdit car ne figure pas dans les référentiels secouriste.  :)

Comme tu l'a très bien expliqué, le problème dans cette situation n'est pas le taux d'oxygène (la SpO2 physiologique étant  supérieure à 95 % et souvent égale à 100 %, il est difficile de l'élever beaucoup plus) mais bien le taux de CO2.

Ce dernier, du fait de la tachypnée, s’abaisse de manière anormale provoquant divers désordres.
Je ne vais pas t’apprendre que les échanges gazeux (absorption d’O2, rejet de CO2) ne se font pas de manière symétrique (je ne rejette pas une molécule de CO2 pour absorber une molécule d’O2).

Par contre, pour régler le problème au niveau secouriste, comme cela à déjà été expliqué, il faut la calmer et lui faire ralentir sa respiration ; le taux de CO2 remontera alors naturellement dans la fourchette physiologique.
Le plus souvent donc, aucun besoin de sac, masque haute concentration ou quoi que ce soit.

Bien sûr, le contact empathique est primordial.

C’est ça.

Hors ligne Pépé

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 277
  • Sexe: Homme
  • ISPV
    • Voir le profil
Re : Crise d'hyperventilation (ou crise de tétanie / spasmophilie) ?
« Réponse #14 le: 26 avril 2010, 22:30:58 »


Je ne vais pas t’apprendre que les échanges gazeux

Non... merci ;-)