Auteur Sujet: Crise d'hyperventilation (ou crise de tétanie / spasmophilie) ?  (Lu 39091 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6524
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Crise d'hyperventilation (ou crise de tétanie / spasmophilie) ?
« Réponse #15 le: 13 septembre 2015, 13:50:47 pm »
LA CRISE DE SPASMOPHILIE. Bien comprendre et quoi faire.
Une étude Urgencyclopédie. https://www.facebook.com/urgencyclopedie/

DEA http://www.formationambulancier.fr/01-cours/m2/2570-mal-psy.html

Les symptômes sont multiples et varient d’une personne à l’autre.  ::)

On constate généralement :
- Une hyperventilation (augmentation de la ventilation pulmonaire).
- Une sensation de picotement ou d’engourdissement des extrémités et du visage.
- Des crises de tétanie avec des spasmes, multiples contractions musculaires
- Une sensation de malaise, de perte de connaissance (sans perte de connaissance réelle) voir de mort imminente.

Une sensation de :
- Chaleur.
- Froid.
- Frissons.
- Fatigue.
- Un besoin de sommeil.

Les causes peuvent être ?
Elles sont souvent déclenchées par un élément stressant de la vie quotidienne et généralement liées à un état psychique et psychologique défavorable :
- Anxiété.
- Angoisse.
- Stresse.
- Énervement.
- Crise de nerfs...
Chimiquement, les causes de la spasmophilie sont encore obscures.
Elles pourraient être liées à une carence en magnésium ou en calcium ou à un trouble des échanges des ions de calcium et de magnésium entre l’intérieur et l’extérieur des cellules.

CAT. de l'ambulancier face a une crise de spasmophilie simple.
Contre toutes attentes, nous n'utilisons plus de sacs en papier ou en plastique depuis 2007 en France pour réguler une hypocapnie (Manque de CO2), mais rien ne nous interdit d'utiliser un masque O2 sans apport d'O2.

Avant toute chose, sachez qu’une crise de spasmophilie est totalement bénigne, mais terrifiante pour celui qui la subit ainsi que pour sont entourage.
Il convient d’abord d’éloigner les témoins ou protagonistes du conflit de la victime puis de vous comportez le plus calmement possible avec le patient en l'encourageant à respirer le plus doucement et le plus calmement possible sans prendre part dans leurs conflit familiaux.

Si l'hypocapnie du patient ne se stabilise pas tous seul, utilisez un masque O2 sans y rajouter de l'O2... il fera l'office du sac mais pas plus de 1 mn donc 3 à 5 respiration maxi !!

Si le patient est un habitué et qu'il se fait suivre par son médecin pour ce trouble, faite lui prendre son traitement s'il en a un.

Si vous n'arrivez toujours pas à stabiliser le patient en crise, contacter le médecin régulateur du 15 qui vous a mandaté.

Fabrice S.

 

Follow @SOS112FR