Auteur Sujet: Les bonbons et les médicaments se ressemblent énormément !  (Lu 1078 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6526
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Couleurs vives, formes ovales, arômes...  8)
Certains médicaments ressemblent parfois fortement à des confiseries et il difficile pour un enfant de faire la différence  ???  :-\  :P
Les médicaments sont impliqués dans 40 % des cas d'intoxications accidentelles chez les jeunes enfants.  :-[
Un seul mot d'ordre : les placer hors de leurs portées. Prudence donc avec les médicaments que l'on oublie sur la table de nuit ou dans le sac à main...
Si, par accident, un enfant avale un médicament,  :-[
...comment réagissez-vous ?

Lorsqu'un enfant porte à sa bouche un médicament et que vous vous en apercevez, demandez-lui immédiatement de le recracher.  :P
Si le médicament a été avalé, gardez votre calme et ne le faites pas vomir. Récupérez la boite du médicament ou la notice, vous en aurez besoin pour répondre aux questions qui vous seront posées par le médecin du SAMU, et appelez rapidement le 15.
Restez près de l'enfant et faites un rapide bilan : est-il somnolant, nauséeux, respire-t-il correctement ? Surtout, ne faites pas boire l'enfant, cela pourrait favoriser la diffusion du médicament dans le sang.

Pourquoi ne pas le faire vomir ! ?  ::) ???
Faire vomir l'enfant va entraîner des conséquences souvent dangereuses pour sa santé. :-[
En effet, le médicament avalé se trouve dans l'estomac dont le contenu est très acide et donc, en cas de régurgitation provoquée, l’œsophage et la bouche vont être brûlés par cet acide, sans que l'on soit sûr d'en extraire le médicament.  :(
De plus, au moment du vomissement provoqué, l'enfant risque d'avaler de travers et d'en inhaler le contenu dans les voies respiratoires. Par ailleurs, il ne faut pas mettre de côté l'impact violent pour l'enfant, que ce soit les gestes entrepris et le stress communiqué.
Il n'est peut être pas seul "coupable".  :-X
Par contre, en contactant le SAMU (15) avec les mentions figurant sur la boite ou la notice d'utilisation, d'une part, il sera possible d'être rassuré si le médicament incriminé ne présente pas de danger particulier pour l'enfant, d'autre part, en cas de doute ou de risque, le médecin du SAMU vous accompagnera dans l'attente des secours.   ;)

Il est vraiment nécessaire que les gens (surtout les parents) soient formés aux gestes de premiers secours et à la sécurité domestique. On éviterait bien des gestes ou comportements dangereux et drames. Et surtout en cas de doute faite le 15 pour avoir un avis médical.

Source : https://www.facebook.com/Apprendre

 

Follow @SOS112FR