Auteur Sujet: MCE (Massage Cardiaque Externe) & RCP (Réanimation Cardio-Pulmonaire).  (Lu 99841 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne ouin_ouin

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 706
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : MCE (Massage Cardiaque Externe) & RCP (Réanimation Cardio-Pulmonaire).
« Réponse #105 le: 26 octobre 2009, 15:11:58 pm »
marrant comme quoi la RCP est la sirène des ambulanciers !!!

Hors ligne julienkatia

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 86
  • Sexe: Femme
  • auxiliaire ambu et PSE2/futur dea et PSE1
    • Voir le profil
Re : MCE (Massage Cardiaque Externe) & RCP (Réanimation Cardio-Pulmonaire).
« Réponse #106 le: 27 octobre 2009, 10:16:43 am »
Oui c sur mais je suis en formation ambulancière et en méme temps je passe le PSE1 a la croix rouge et la on y fait la RCP le truc c que

nombre de massage c'est
  enfant       au cesu              5 insuf puis 30/2 sans matériel et 15/2 avec matériel
                   a la croix rouge   5 insuf puis 30/2 seul                et 15/2 a deux

bébé          au cesu                 5 insuf puis 15/2 sans matériel et 3/1 avec matériel
                  croix rouge            5 insuf puis 15/2


cesu :éviter au maximum de casser de cotes afin de ne pas agraver la situation
croix rouge: casser des cotes est un critère d'efficacité

 cesu : on décolle pas entièrement les mains lors du massage cardiaque
croix rouge : on décolle entièrement les mains (pas évident de rester bien placé)


alors entre les cours du pédiatre smur au cesu et la formation croix rouge je me perd un peu beaucoup

Hors ligne ouin_ouin

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 706
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : MCE (Massage Cardiaque Externe) & RCP (Réanimation Cardio-Pulmonaire).
« Réponse #107 le: 27 octobre 2009, 13:41:32 pm »
Je dirai que le discour du professionel est plus cohérent que celui du volontaire.

Hors ligne julienkatia

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 86
  • Sexe: Femme
  • auxiliaire ambu et PSE2/futur dea et PSE1
    • Voir le profil
Re : MCE (Massage Cardiaque Externe) & RCP (Réanimation Cardio-Pulmonaire).
« Réponse #108 le: 27 octobre 2009, 13:51:46 pm »
OUI c sur mais le truc c'est que le volontaire te le prouve sur son manuel d'instruction du ministère soit texte officiel. alors... mais je suis d'accord avec toi je préfère appliquer le discours du médecin urgentiste

Hors ligne ouin_ouin

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 706
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : MCE (Massage Cardiaque Externe) & RCP (Réanimation Cardio-Pulmonaire).
« Réponse #109 le: 27 octobre 2009, 14:32:42 pm »
Il va falloir qu'il me dise où sont histoire de cotes cassees est inscrite au référentiel !!

Actarus555

  • Invité
Re : MCE (Massage Cardiaque Externe) & RCP (Réanimation Cardio-Pulmonaire).
« Réponse #110 le: 27 octobre 2009, 16:10:03 pm »
Oui c sur mais je suis en formation ambulancière et en méme temps je passe le PSE1 a la croix rouge et la on y fait la RCP le truc c que
nombre de massage c'est
  enfant       au cesu              5 insuf puis 30/2 sans matériel et 15/2 avec matériel
                   a la croix rouge   5 insuf puis 30/2 seul                et 15/2 a deux

bébé          au cesu                 5 insuf puis 15/2 sans matériel et 3/1 avec matériel
                  croix rouge            5 insuf puis 15/2
cesu :éviter au maximum de casser de cotes afin de ne pas agraver la situation
croix rouge: casser des cotes est un critère d'efficacité
 cesu : on décolle pas entièrement les mains lors du massage cardiaque
croix rouge : on décolle entièrement les mains (pas évident de rester bien placé)
alors entre les cours du pédiatre smur au cesu et la formation croix rouge je me perd un peu beaucoup

Bonjour,

Ça ne m’étonne pas que tu t’y perde dans tout ça :

Concernant la CRF : source référentiel PSE1

http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_l_interieur/defense_et_securite_civiles/formation/nnfasc/osc/pse1/downloadFile/attachedFile_11/pse_1.pdf?nocache=1248706687.22


RCP Enfant et Nourrisson :
5 insufflations initiales
Rapport compressions thoraciques / Insufflations : 30/2 seul & 15/2 à deux secouristes.

La notion de matériel n’intervient pas dedans, c’est le nombre d’intervenants qui rentre en compte ; à deux secouristes, on minimise voir on annule le temps d’interruption entre compressions thoraciques et insufflations ce qui n’est pas possible seul.
On peut donc se permettre le rapport 15/2 qui augmente le nombre d’insufflations par rapport au nombre de compressions.

Concernant les côtes, les casser lors d’une RCP n’a jamais été un critère d’efficacité !
Ceci dit, il est vrai qu’un bon massage entraine souvent une ou plusieurs fractures de côtes du fait de la fragilisation de la cage thoracique.
De la à établir un lien de cause à effet… il y a un pas que je ne franchirais pas.

Concernant le relâchement des mains après chaque compression, je cite le GNR : « « Les mains restent en place entre deux appuis et le talon de la main qui comprime se décolle
légèrement du thorax pour que celui-ci reprenne sa dimension initiale après chaque
compression. Ceci améliore l’efficacité des compressions. » »

L’interprétation des formateurs diverge souvent sur ce point, on peut cependant s’accorder sur le fait que le thorax doit reprendre sa forme initiale ET qu’il ne faut pas déplacer ses mains ; comment faire alors ?
Il suffit d’imaginer que l’on voudrait glisser une feuille de papier entre nos mains et le thorax de la victime lors du relâchement mais pas plus cela permet de respecter les critères.

PS : Je ne suis pas en mesure de commenter les cours du CESU mais je me demande si votre enseignant est bien au fait des normes de l’ERC ; je n’ai jamais entendu parlé de rapport 3/1 pour la RCP du nourrisson …

Hors ligne kit055

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 2114
  • Sexe: Homme
  • Police Nationale
    • Voir le profil
Re : MCE (Massage Cardiaque Externe) & RCP (Réanimation Cardio-Pulmonaire).
« Réponse #111 le: 27 octobre 2009, 16:15:31 pm »
Je recopie mon message que j'avais posté dans l'autre post et qui sort tout droit des textes PSE ;)

Compressions thoraciques

Adulte : 30/2
Enfant : 30/2 si 1 secouriste sans matériel
15/2 si 2 secouriste

Débit d'oxygène administré (par le BAVU en insufflations)

15L/min pour l'adulte, 3l pour nouveau né et nourrisson, 8 ou 9 pour les enfants.

Un "bon" massage cardiaque on ne casse pas les côtes, le massage peut être efficace sans qu'on les cassent.

Pour le décollement entre chaque compression, c'est une bonne technique afin de laisser les ventricules se remplir de sang et donc laisser le temps au coeur de "fonctionner", le rythme doit cependant être soutenu.

Hors ligne lolof

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 189
  • Sexe: Homme
  • Formateur ambulancier
    • Voir le profil
Re : MCE (Massage Cardiaque Externe) & RCP (Réanimation Cardio-Pulmonaire).
« Réponse #112 le: 27 octobre 2009, 21:09:05 pm »
la réanimation est dans l ERC mais c est une recommandation NBLS new born life support --> donc rcp à la naissance.
Apres concernant le decollement des mains c est une recommandation d'avoir un relachement complet de la cage thoracique mais il n y a pas de technique décrite d où certaines interprétations.
concernant les côtes c est selon moi une erreur d enseignement ou de compréhension

Hors ligne Dadou31_57

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 22
  • Sexe: Homme
  • CRF57, D.E.A.
    • Voir le profil
Re : MCE (Massage Cardiaque Externe) & RCP (Réanimation Cardio-Pulmonaire).
« Réponse #113 le: 31 octobre 2009, 11:27:36 am »
MDR, si ton formateur CRF réfléchit un peu, il encourage les gens à casser des cotes pour masser, c'est absurde, c'est marrant (et regretable) comme des dires aussi "débile" peuvent faire le tour de france, enfin, bref...

Pour les techniques exactes et théoriques tout a été dit plus haut cf Référenciel National PSE 1, pour ma part dans ma formation ambulancier module1 et 2 du mois d'aout septembre (en lien avec le CESU 54), tout les gestes d'urgences ceux rapportés au Référenciel, pas de technique particulière pour la pédiatrie.

Hors ligne neutron - crf

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1137
  • Sexe: Homme
  • secouriste Croix Rouge Française
    • Voir le profil
Re : MCE (Massage Cardiaque Externe) & RCP (Réanimation Cardio-Pulmonaire).
« Réponse #114 le: 31 octobre 2009, 13:14:22 pm »
Mon PSE à la CRF est tout frais, et jamais on nous a dit "péter de la cote!!!". Nos formateur nous on expliqué que sa pouvait arriver mais ils nous on pas dit qui fallait absolument en casser. Tu masse comme prevu, juste dans le but de faire circuler le sang. Apres, si une cote casse en route, sa arrive mais c'est pas le but cherché.

Pour se qui est du décollage de la main, on nous dit pas de relever la main de tant de cm ... c'est juste décoller un peu de facon a etre sur qu'on laisse bien le thorax remonter a son maximum ...

Dans tous les cas, du moment que les compressions sont efficasses ... c'est pas le fait d'avoir décollé la main 1cm de plus qui changera l'avenir de la victime ...

Hors ligne Ancien membre

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 411
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : MCE (Massage Cardiaque Externe) & RCP (Réanimation Cardio-Pulmonaire).
« Réponse #115 le: 31 octobre 2009, 15:33:46 pm »
Hélas oui, le massage cardiaque peut casser des cotes, ce n'est pas ce qui en fait un bon ou un mauvais massage, cela dépend aussi de la physiologie osseuse de la victime. Et il est débile (oui , débile) de dire que la croix Rouge Française encourage les PSE à péter des cotes lors des massages, a la limite qu'un instructeur peu scrupuleux l'ait dit ok, mais ne généralisez pas, je vous en prie.
Amicalement
FandeCRf

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6526
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : MCE (Massage Cardiaque Externe) & RCP (Réanimation Cardio-Pulmonaire).
« Réponse #116 le: 23 octobre 2011, 14:58:55 pm »
MASSAGE CARDIAQUE SANS BOUCHE A BOUCHE  - Expert: Dr AMIZET
C'est la fin du bouche-à-bouche dans les arrêts cardiaques  :-X
Par figaro icondamien Mascret - le 10/12/2012
Dans la plupart des cas, le massage cardiaque peut être suffisant.  8)

En France, 30.000 à 50.000 morts subites surviennent chaque année, souvent à domicile. Dans la plupart des cas, il est inutile, et même néfaste, de pratiquer le bouche-à-bouche à un patient en arrêt cardiaque.
C'est ce que vient de démontrer une étude américaine. Les chances de survie des patients sont en effet passées de 18% à 34% depuis que l'on ne ventile plus les victimes. Même si, lors d'un arrêt cardiaque, la respiration s'arrête.

Depuis 2003, l'État d'Arizona recommande aux témoins d'un arrêt cardiaque de ne plus faire de bouche-à-bouche et de se contenter du massage cardiaque pour faire circuler le sang.
Sauf en cas de noyade, d'électrocution ou lorsqu'il s'agit d'un enfant. Dans ces trois situations, la ventilation au rythme de 30 compressions thoraciques ­alternées avec 2 insufflations d'air par la bouche reste recommandée.

Les résultats de l'étude qui viennent d'être publiés en ligne dans la revue de l'American College of Cardiology concernent la période 2004-2010.
Ils confirment les avantages de la méthode sans bouche-à-bouche, préconisée l'année précédente par le Pr Gordon Ewy, cardiologue à l'université d'Arizona.
Encore appelée «réanimation cardio-cérébrale», cette pratique, dont le seul but consiste à faire circuler le sang jusqu'au cœur et au cerveau, repose sur des fondements physiologiques robustes. Car, lorsque le cœur s'arrête de battre subitement, le sang contient généralement assez d'oxygène pour alimenter encore les organes pendant 10 à 15 minutes. À condition toutefois de continuer de faire circuler le sang grâce au massage cardiaque.  ;)

Pour réaliser les compressions thoraciques, il faut s'agenouiller à côté de la victime allongée sur un plan dur et, bras tendus, placer le talon de ses mains (superposées) au centre du thorax de la victime.
Il faut ensuite appuyer suffisamment fort pour que le sternum s'enfonce de 4 à 5 cm, à un rythme de 100 compressions par minute.
Des centaines de vie ont été sauvées au Wisconsin, en Arizona et au Texas depuis que la réanimation cardio-cérébrale a été adoptée», se félicite le Pr Ewy, chiffres à l'appui.

Lorsqu'un sujet présente un arrêt cardiaque dû à une fibrillation ventriculaire (FV) à l'extérieur de l'hôpital, sa survie dépend de plusieurs facteurs: précocité de l'alerte au " 15 ", qualité de la réanimation cardio-pulmonaire (RCP) immédiatement entreprise par un témoin, rapidité de la défibrillation cardiaque, technicité de la réanimation médicale...

Si la RCP est mise en oeuvre par un témoin dans les quatre premières minutes et si un traitement définitif est délivré dans les huit premières minutes, 43% des patients survivent. La survie chute à moins de 7% si la RCP n'est pas commencée avant 8 minutes. Aucun patient ne survie après 16 minutes de FV non traitée.

Malgré son importance vitale, la RCP est rarement effectuée par un témoin. Parmi les diverses raisons, il apparaît d'après plusieurs enquêtes, que la répugnance à effectuer un bouche à bouche peut en dissuader plus d'un. Une approche de ce problème pourrait être d'éliminer la composante bouche à bouche de la RCP pour ne garder que le massage cardiaque, uniquement lorsque l'arrêt cardiaque n'est pas secondaire à un arrêt respiratoire (ce qui est plus souvent le cas, sauf chez l'enfant).

Une étude randomisée américaine a comparé pour la première fois la RCP administrée par massage cardiaque seul à la RCP administrée par massage cardiaque et bouche à bouche.
Les investigateurs ont examiné la survie hospitalière des patients.
Le taux de survie, à la sortie de l'hôpital est meilleur chez les patients qui ont bénéficié d'un massage cardiaque seul que ceux qui ont bénéficié d'un massage et bouche à bouche (14,5% contre 10,4%).
" Bien que non significative statistiquement, cette étude pourrait être l'approche préférée par le témoin sans expérience ", concluent les auteurs.

Toutefois, pour l'omnipraticien, en ville ou à la campagne, confronté à un arrêt cardiaque, conformément aux consensus et recommandations en vigueur, la meilleure attitude thérapeutique consiste à effectuer (seul ou avec l'aide de témoins) un massage externe associé à une ventilation artificielle par insufflateur manuel. (la possession de ce matériel et son utilisation ont été détaillées et validées lors des dernières sessions de formation de l'EPU H.).

Symptômes de l'arrêt cardiaque :
- L’arrêt cardiaque peut survenir très brutalement, sans signe avant-coureur. La victime s’effondre subitement, inconsciente.
- Il peut également avoir pour origine un infarctus du myocarde.
Dans ce cas, les signes avant-coureurs sont :
> Une forte douleur thoracique,
> Une douleur dans la mâchoire,
> Des douleurs dans les bras,
> Et une transpiration élevée

 

Follow @SOS112FR