Auteur Sujet: Reconnaître les symptômes d'un AVC .... conduite à tenir ? Cela peut vous servir !!  (Lu 34260 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne yianis

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 237
  • Sexe: Homme
  • ambulancier CCA (reconverti)
    • Voir le profil
    • sos112
A garder en mémoire : 
Prenez une minutes pour lire ceci et peut-être sauver une vie .... et contribuer à faire connaître le danger que représente l'Accident Vasculaire Cérébral.(AVC) http://www.infirmier-sante-travail.fr/flash/avc.php#mozTocId197003
 
Lors d'un barbecue, Julie trébuche et fait une chute. Elle affirme aux autres invités qu'elle va bien et qu'elle s'est accrochée les pieds à cause de ses nouveaux souliers. Les amis l'aident à  s'asseoir et lui apportent une nouvelle assiette. Même si elle a l'air un peu secouée, Julie profite joyeusement du reste de l'après-midi... Plus tard le mari de Julie téléphone à tous leurs amis pour dire que sa femme a été transportée à l'hôpital....Julie meurt à 18 h.
 
Elle avait eu un Accident Vasculaire Cérébral lors du barbecue.  :'(
Si les personnes présentes avaient été en mesure d'identifier les signes d'un tel accident, Julie aurait pu être sauvée.
Un neurologue dit que s'il peut atteindre une victime d'AVC dans les trois heures, il peut renverser entièrement les effets de la crise. Il affirme que le plus difficile est que l'AVC soit identifié, diagnostiqué et que le patient soit vu en moins de trois heures par un médecin.
 
Reconnaître les symptômes d'un AVC :   http://www.reconnaitreunavc.be/symptomes.php
 
Poser trois questions très simples à la personne en crise :
 
1. * Lui demander de SOURIRE.
2. * Lui demander de lever LES DEUX BRAS.
3. * Lui demander de PRONONCER UNE PHRASE TRÈS SIMPLE (ex. Le soleil est magnifique aujourd'hui).
 
Si elle a de la difficulté à exécuter l'une de ces taches, appelez le SAMU (centre 15) et décrivez les symptômes au régulateur.

Un AVC peut se présenter sous deux formes :
- l'infarctus cérébral
- l'hémorragie cérébrale.
Dans la majorité des cas, il s'agit d'un infarctus cérébral suite à l'occlusion d'une artère dans le cerveau. En cas d'hémorragie cérébrale, il se produit une déchirure de la paroi vasculaire d'un vaisseau du cerveau. Du sang vient alors se répandre entre les cellules cérébrales.
Un AVC peut être lourd de conséquences.
Le patient peut mourir, en sortir physiquement handicapé, avoir des problèmes mentaux et/ou sociaux. Une paralysie peut apparaître, mais aussi des troubles de l'élocution et du langage, une perte de vision, des troubles de la pensée, des émotions et du comportement. La gravité des lésions du tissu cérébral détermine les conséquences d'un AVC.

Pourriez-vous  reconnaître un AVC ?  Faites le Test ci-après
http://www.reconnaitreunavc.be/faites-le-test.php

Un très bon site : SOS Attaque cérébrale
http://www.attaquecerebrale.org/signes-de-l-avc.html


Hors ligne pepe57

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 71
  • Sexe: Homme
  • retraité
    • Voir le profil
merci pour ton message, il servira certainement aux nouveaux dans le metier, car entre la théorie des cours et la réalité il y a souvent un fossé énorme.
Ton message devrait être envoyé dans tous les établissement scolaires pour commencer à former "la relève" dès le plus jeune age, et attirer l'attention des pouvoirs publics sur la nécessité de former le plus de monde possible aux gestes de premiers secours.

Hors ligne mcbel

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 67
  • Sexe: Femme
  • pour moi le plus beau métier du monde
    • Voir le profil
C'est vrai, personne n'a la science infuse, comme quoi des réflexes très simples peuvent sauver une vie. Merci pour l'info.

Hors ligne Axel

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 975
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Je suis content de moi, je l'ai lu une fois en rapide et je m'en souviens.

Comme quoi c'est vraiement à la porté de tout le monde.

Aurais-tu les références pour le jour ou en parle à l'école? Car sans références, c'est faux ---> Dixit certains profs :-X

Hors ligne Arrakis

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 89
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Reconnaître les symptômes d'un AVC .... conduite à tenir ?
« Réponse #4 le: 18 décembre 2007, 12:14:42 »
Voila qui s'applique plus particulièrement dans la vie courante, car on appelle rarement une ambulance pour un simple malaise, ou une sensation de vertige très passagère.
Cela dit, il y a de nombreux appels concernant des employé(e)s de bureau, atteint de vertiges, d'étourdissements, etc... Et nous ne savons jamais quoi ajouter de particulier à notre bilan, il est pourtant évident que nous devrions y ajouter ce simple diagnostic.

 

L'accident vasculaire cérébral touche une personne dans le monde toutes les 5 secondes. Lorsque des signes indiquant le début d'un AVC apparaissent chez une personne, il y a urgence.
Pour la SFNV, AVC pourrait aussi signifier " Agir Vite pour le Cerveau ".

Rappel : Les symptômes d'alerte
Plus vite sera repéré l'accident vasculaire et plus les traitements pour le soigner seront efficaces. Chaque minute compte avant que les lésions soient irréversibles.
Plusieurs signes peuvent être indicateurs d'un AVC :
- engourdissement, faiblesse ou paralysie d'apparition brutale d'une moitié du corps, d'un bras, d'une jambe ou du visage
- difficultés à parler
- troubles de la vision
- troubles de l’équilibre, de la coordination ou de la marche
- mal de tête sévère et soudain n’ayant aucune cause connue.
Ces signes doivent alerter même s'ils sont brefs et régressent en quelques minutes car la clé, pour s'en sortir avec le moins de séquelles possible, c'est de réagir très vite.

Hors ligne yianis

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 237
  • Sexe: Homme
  • ambulancier CCA (reconverti)
    • Voir le profil
    • sos112
Je suis content de moi, je l'ai lu une fois en rapide et je m'en souviens.

Comme quoi c'est vraiement à la porté de tout le monde.

Aurais-tu les références pour le jour ou en parle à l'école? Car sans références, c'est faux ---> Dixit certains profs :-X

Malheureusement,ce n'est pas obligatoire !!!

Hors ligne Arrakis

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 89
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Ce ne sont pas des profs mais juste des intervenants selectionnés par copinage...

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3083
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Si vous voulez une base documentaire serieuse:

www.adrenaline112.org

 ;)

Hors ligne Axel

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 975
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Ce ne sont pas des profs mais juste des intervenants selectionnés par copinage...

Non ce sont des infirmiers qui ont fini leurs études, qui ont un peu bosser et maintenant ça fait 20 ans qui sont à l'école et il n'on pas remis un pied dans un hosto.

Pis y a les autres, ceux qui font du 50/50, qui savent de quoi y parlent et qui ont des exemples crédible et d'aujourd'hui, pas d'y a 20 ans

Là est la différence!!!

Merci Rusty pour le lien il a l'air super et en français :merci!:

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3083
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Ca y est,ca casse du stagiaire...  ;D

Pour ce qui est des intervenants en ecole d'ambulanciers,chaque ecole à ses criteres en France.

La mienne,en intervenants ambulanciers,ne prenaient que des vieux briscards du smur bossant maintenant en smu aux ADP (aeroports de Paris) (le plus jeune devait avoir pres de 20 ans de smur derriere lui! ),les infirmiers etaient soit du smur,soit ISP à la BSPP en ar (ce qui revient au meme...)

Apres,c'etait des docs (dont le patron du samu 92),une sage-femme,un ergotherapeute ... Les plus comiques étant les patrons ambulanciers censé nous parler de déontologie  ::)  ;D

D'autres écoles sont moins selectives,j'en connais meme une ou c'est un peu plus n'importe  et ou là le copinage est de mise...

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6724
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Salut, ce ne sont pas 3 mais 5 signes que vous pouvez lire sur ce site "infirmier"

http://www.infirmiers.com/doss/avc-ischemique.php

voici l'extrait :
Cinq signes doivent être reconnus par les patients à risque et leur entourage :

1- Perte de la force d'un bras, d'une jambe, de la moitié de la face ou de la totalité d'un côté du corps;
2- Perte de la sensibilité d'un bras, d'une jambe, de la face ou de tout le côté d'un corps;
3- Difficulté soudaine à trouver les mots ou à les exprimer : cela perturbe la phrase qui peut être incompréhensible pour l'entourage ou les mots qui sont totalement transformés;
4- Trouble soudain de l'équilibre et de la marche, qui peut conduire à la chute;
5- Perte soudaine de la vision d'un œil.

Dans ces 5 cas de figure, il n'y a pas une minute à perdre ! Il faut appeler en urgence le 15 ou son médecin généraliste ou se rendre directement dans l'hôpital le plus proche.

Hors ligne Axel

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 975
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Hé ben dit donc, heureusement que vous avez de bons sites web, en Suisse ce n'est pas compliqué, ça n'existe pas ou seulement les pages en anglais.

Merci pour le lien

Hors ligne louzou03

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 114
  • Sexe: Femme
  • DEA + TAXI
    • Voir le profil
merci Yianis,
moi qui fait beaucoup de garde SAMU ou d'interventions ça peut me servir énormément.
Si tu as d'autres cas concrets comme celui-ci n'hésite pas. ;) 10/10

Hors ligne ambulancier0

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 17
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Bonjour à tous, le post date un peu, mais s'il y avait quelqu’un qui puisse m'apporter une réponse ?

Je suis en formation d'A.A actuellement..

Cas concret : Victime d'un avc, quelle est la conduite à tenir pour un ambulancier ?
- Bilan neurologique
Et ensuite dans quelle position doit on mettre la victime ?
- Bilan ventilatoire
- Bilan circulatoire


Est ce bien cela ??

Merci pour vos conseils !!

Hors ligne intense

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 863
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
F.A.S.T. !

Face (visage en français : demander à la personne de sourire afin de dépister une paralysie, une déviation...)

Arm (bras en français : demander à la personne de tendre les deux bras afin de dépister une paralysie et une perte de force)

Speech (parole en français : dépister un trouble de l'élocution en faisant répéter une phrase simple)

Time (temps en français : le temps est compté, faites/appelez  le 15 ou le 112 ! )

Rechercher également la présence de céphalées ou de troubles de l'équilibre.

De façon générale, il faut surveiller les fonctions vitales : neurologique, respiratoire et cardio-circulatoire.

La position, ben... Rarement à plat ventre...

Dans le programme de formation des sauveteurs secouristes du travail, les AVC sont traités au moment des malaises.
Le secouriste apprend à reconnaitre les signes évocateurs d'un AVC et à donner rapidement l'alerte.
En attendant les secours, le secouriste questionne la personne pour donner des informations au médecin qui prendra en charge le malade.
Il surveille ses fonctions vitales (conscience, respiration) et effectue les gestes appropriés en fonction de l'aggravation de son état :
- conscient : allongé, surveillance
- inconscient  et respire : mise sur le côté/PLS
- inconscient et ne respire plus : massage cardiaque externe et défibrillateur.

Hors ligne I-S-R

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 91
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Bonjour à tous, le post date un peu, mais s'il y avait quelqu’un qui puisse m'apporter une réponse ?

Je suis en formation d'A.A actuellement..

Cas concret : Victime d'un avc, quelle est la conduite à tenir pour un ambulancier ?
- Bilan neurologique
Et ensuite dans quelle position doit on mettre la victime ?
- Bilan ventilatoire
- Bilan circulatoire

Est ce bien cela ??

Merci pour vos conseils !!



Position : allongé, tête surélevée a environ 30° car dans le cas d'un AVC hémorragique, cela permet de réduire (un peu) la pression intracrânienne.
L'oxygénothérapie peut se discuter, car elle ne pourra pas faire de mal, et pourra toujours permettre d'oxygéner quelques peu la partie du cerveau dont l'afflux sanguin est diminué.

Hors ligne pilout

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 17
  • Sexe: Homme
  • stjac nck
    • Voir le profil
Salut,
Les symptômes apparaissent de façon brutale et sont variés selon la zone touchée et l'étendue des lésions.
 
Citer
Bilan, l'échelle de FAST : Face=visage ; Arm=bras ; Speech=parole ; Time=temps<1h00
FAST résume :
• Perte de force ou engourdissement au visage
• Perte de force ou engourdissement au membre supérieur
• Trouble de la parole

- perte de conscience
- paralysie, hémiplégie
- trouble de la déglutition
- engourdissement ou perte de sensibilité d'une partie du corps (membre, visage)
- difficulté de compréhension de du langage
- perte le vue ou vision trouble d'un oeil
- céphalée avec ou sans vomissements
un premier bilan des fonctions vitales et évaluation de l'état neurologique (conscience, paralysie, déviation des yeux, ...) voir la réponse des pupilles si elles sont réactives et symétriques !
Il est important de noter l'heure de survenue des premiers signes et leur mode d'installation (brutale ou lente)

Si elle est consciente, la personne sera mise au repos, allongée dans un endroit calme.
Conduite à tenir
• Mettre au repos, en position allongée
• questionner si c’est possible
• prendre un avis médical rapidement même si les signes ont régressé ou disparu
• surveiller l’évolution (perte de connaissance) si besoin rappeler les secours
• parler à la personne, la rassurer

En attendant les secours, le secouriste questionne la personne pour donner des informations au médecin qui prendra en charge le malade.
Il surveille ses fonctions vitales (conscience, respiration) et effectue les gestes appropriés en fonction de l'aggravation de son état :
- conscient : allongé, surveillance + dextro
- inconscient  et respire : mise sur le côté = PLS
- inconscient et ne respire plus : massage cardiaque externe : 100/mn et défibrillateur.

mon pote

  • Invité
belle explication en 3 mots mieux qu'en formation  ;)

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6724
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
L'accident vasculaire cérébral est en fait un infarctus ou une hémorragie au niveau du cerveau.
Cet accident est causé par une lésion neurologique subite d'origine vasculaire.
Les symptômes arrivent très rapidement et peuvent causer des séquelles importantes, voire la mort. Il est donc vital de réagir dès les premiers signes de façon efficace. http://www.maxisciences.com/accident-vasculaire-c%E9r%E9bral/avc-symptomes-traitement-risques-prevention-comment-reagir_art33742.html

Cas concret :
La vie de Jeannette employée de La Poste a basculé en février 2016. Cette jeune femme de 25 ans mère de deux enfants a été victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC) sur son lieu de travail. Mais cette factrice raconte que ses employeurs l’ont obligée à rester à son poste, refusant d’appeler les secours.
Historique :
Ce matin de février, Jeannette ne se sentait pas bien avant de prendre son service à la plateforme de distribution du courrier. Elle a donc contacté son responsable pour lui indiquer qu’elle ne se rendrait pas au travail ce jour-là. Mais selon elle, son supérieur aurait insisté pour qu’elle vienne malgré tout, ne lui laissant pas vraiment le choix. Sur place, la jeune femme se sent toujours très mal. A plusieurs reprises, elle se plaint à son responsable, qui fait la sourde oreille. « Finis ton travail, on appellera les pompiers tout à l’heure », lui aurait-il répondu.
Finalement, plus de deux heures plus tard, un collègue de la jeune femme, inquiet de la voir dans cet état, prend la décision de demander à son tour aux cadres d’appeler les secours. Comme rien n’est fait, il appelle lui-même le SAMU. A l’hôpital, les résultats de l’IRM révèlent que la jeune femme vient de faire un AVC sur le côté droit du cerveau et qu’elle a une fissure au cœur.
Elle est aussitôt placée en soins intensifs, ce qui lui permet d’avoir la vie sauve. Mais elle garde aujourd’hui des séquelles de cet accident, notamment une paralysie partielle de sa jambe gauche. Elle doit également prendre un traitement à vie.  :-[

Les symptômes, le diagnostic, les séquelles et les complications d'un AVC
Il est capital de reconnaître les premiers signes d’un accident vasculaire ou d’un accident ischémique transitoire car un diagnostic précoce et une prise en charge rapide permettent de réduire la mortalité de 30 % et limitent la gravité des lésions.
http://www.ameli-sante.fr/accident-vasculaire-cerebral-avc/symptomes-avc.html