Auteur Sujet: FEMME ENCEINTE AU VOLANT : QUELQUES PRÉCAUTIONS A PRENDRE !  (Lu 1139 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Conduire enceinte n’est pas contre-indiqué, à condition de prendre en compte un certain nombre de précautions.
Pour votre sécurité, il est donc important de suivre ces quelques conseils avant de boucler votre ceinture.  ;)

Consulter son médecin :
Votre grossesse a beau se dérouler à merveille, consulter son médecin avant de prendre la route est indispensable. Selon le stade de développement du bébé et de votre état de santé, seul un professionnel saura si oui ou non vous êtes apte à prendre le volant.

Une tenue et une installation confortable :
Glissez-vous dans une tenue ample et confortable avant de prendre le volant. Si vous avez mal au dos, pensez à placer un petit coussin à hauteur des lombaires pour atténuer la douleur et vous assurer un peu plus de confort. Le trajet terminé, vos jambes sont lourdes. Lorsque vous rentrez, pensez donc à les surélever quelques minutes à l’aide d’un petit coussin.

Enceinte ou pas, la ceinture est obligatoire :
Enceinte ou pas, le port de la ceinture est obligatoire. C’est une protection indispensable en cas de choc ou d’accident. Enceinte, veillez à bien l’attacher de telle sorte qu’elle ne provoque pas de choc sur l’abdomen. Une ceinture mal positionnée pourrait entraîner un traumatisme interne au fœtus. En cas d’accident, les risques encourus par le futur bébé seraient alors beaucoup plus importants. La bonne technique pour attacher sa ceinture ? Placez la sangle ventrale le plus bas possible sous votre ventre et la sangle haute placée bien entre les seins.
Attention à la longueur du trajet  ???
Enceinte il est préférable de conduire sur de courtes distances. Si vous devez effectuer un moyen ou un long trajet, il est préférable de céder le volant à une autre personne. Conduire trop longtemps enceinte va vous fatiguer et vous risquez de manquer de vigilance.

Choisir sa période de départ :
Évitez si possible les périodes de grands départs et surveillez la météo. Si votre trajet se déroule l’été, veillez à partir très tôt le matin pour ne pas avoir à de conduire lorsqu’il fait trop chaud. D’autre part, préférez les autoroutes aux routes car bébé n’aime pas trop être secoué.

Respecter les temps de pause :
Conduire fatigue tout le monde, en particulier les femmes enceintes. Arrêtez-vous toutes les deux heures, voire toutes les heures (si cela est nécessaire) pour vous dégourdir les jambes et prévenir du mal de dos. Le plus raisonnable reste tout de même d’éviter les longs trajets et de privilégier les voyages en train, surtout quand on sait qu’un Paris-Marseille ou Paris-Bordeaux en TGV s’effectue aujourd’hui en trois heures.

Une bouteille d’eau à portée de main :
Boire régulièrement de l’eau évite de se déshydrater, en particulier si le trajet s’effectue en été. Pensez à toujours glisser une petite bouteille d’eau dans votre voiture ainsi qu’un brumisateur (en cas de fortes chaleurs).
(source : info : "Neuf Mois.fr")

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : FEMME ENCEINTE AU VOLANT : QUELQUES PRÉCAUTIONS A PRENDRE !
« Réponse #1 le: 19 avril 2019, 09:56:33 »
La voiture n’est pas le moyen de transport idéal pour les femmes enceintes, mais la grossesse n’est pas un obstacle à la conduite.

A condition de prendre certaines précautions.  ;)

Peut-on conduire en étant enceinte ?
Conduite et grossesse ne sont pas incompatibles ! Attention toutefois : certains troubles liés à la grossesse peuvent, dès les premiers mois, représenter un réel danger sur la route : grande fatigue, nausées, vertiges…
Vous pouvez aussi être plus nerveuse ou sensible à l’agressivité des autres conducteurs. Si vous avez le choix, ne vous imposez donc pas ce stress inutile.
Puis, très vite, votre ventre en s’arrondissant va vous gêner dans certaines manœuvres comme la marche arrière, sans oublier les contractions qui seront vite au rendez-vous.
Limitez donc, dans la mesure du possible, vos déplacements et ne conduisez pas sur les longues distances.

Le port de la ceinture est-il conseillé ?
Enceinte ou pas, le port de la ceinture est obligatoire ! De nombreuses fausses informations circulent sur les dangers présumés de la ceinture de sécurité pour le fœtus… Il n’en est rien !
Les études prouvent toutes que c’est l’absence de ceinture qui est dangereuse.

Comment bien positionner sa ceinture ?
Pour voyager en sécurité, glissez la sangle ventrale sous le ventre, le plus bas possible sur l’os du bassin (pour éviter les chocs sur l’abdomen). La ceinture ne fait pas mal au bébé !
Pensez aussi au guide-sangle pour femme enceinte : il se place sur le siège, permettant de bien positionner la ceinture, juste sous le ventre de la future maman, au niveau des hanches.

Quelle est la meilleure place à bord pour une future maman ?
Les places les plus sûres sont à l’arrière, à condition qu’elles soient équipées de ceintures « 3 points », c’est-à-dire avec une sangle diagonale et une sangle ventrale.
Si vous vous asseyez à la place du passager avant, reculez le siège afin de pouvoir étendre vos jambes et améliorer ainsi votre circulation sanguine. Inutile de désactiver les airbags, au contraire, ils vous protègent en cas de choc, vous et votre enfant.

Les conseils de la prévention routière :

Voyager en voiture est fatigant. De plus, la position immobile des jambes n’est pas recommandée pour la circulation sanguine.
Si le trajet est long, si vous êtes proche du terme, si vous vous sentez fatiguée…, n’hésitez pas à reporter tout déplacement.
Sinon, vous vous pouvez opter pour le train ou l’avion (pas au-delà de 7 mois).

Et dans le cas où vous devez tout de même voyager en voiture, suivez les conseils qui suivent.
    Évitez les journées de circulation dense, classées « rouges », et les jours de forte chaleur ou de grand froid.
    Arrêtez-vous tous les 100 km ou toutes les heures pour vous dégourdir les jambes, aller aux toilettes et boire un peu d’eau. Que vous soyez ou non derrière le volant !
    Ne roulez pas plus de 3 heures par jour.
    Évitez les secousses (route ou véhicule en mauvais état) qui risquent de provoquer des contractions.
Attention
Risque d’accouchement prématuré = voiture déconseillée.



Au moindre doute, n’hésitez pas à en parler à votre médecin.
Il prendra en compte le stade de développement du fœtus, votre état de santé, ainsi que les troubles associés à la grossesse (fatigue, nausées, mal de dos, etc.).
Faites de même après un accident, aussi minime soit-il : même si vous n’êtes pas blessée, votre bébé peut souffrir du choc à plus ou moins long terme.
enceinte

La sortie de maternité

Ne négligez pas la question de la sortie de la maternité, du retour à votre domicile et du choix du siège-auto pour le nouveau-né.
Attacher son enfant en voiture
N’improvisez pas votre sortie de maternité.

Si vous devez prendre la voiture, votre bébé doit être attaché dans un dispositif de retenue adapté à son âge : groupe 0 ou 0+ (nacelle ou siège dos à la route). C’est capital pour sa sécurité.

Privilégiez un dispositif à placer dos à la route. C’est celui qui expose le moins l’enfant au risque de traumatisme cervical en cas de collision. Découvrez pourquoi la position « dos à la route » est la plus sûre ?

L’idéal ? Vous procurer, à l’avance, un siège auto, et tester son installation. En prenant le temps de lire, à tête reposée, la notice d’installation. Au besoin, vous pouvez aussi vous faire prêter un siège auto, à condition de vérifier qu’il est homologué et en bon état.

En taxi
Le Code de la route prévoit une dispense de dispositif de retenue pour tout enfant transporté dans un taxi. Mais cette tolérance réglementaire ne doit pas vous exonérer des mesures de la protection minimale.
Renseignez-vous !
    Certains taxis proposent la mise à disposition de siège-auto. Il vous suffit de préciser l’âge de votre enfant au moment de la réservation.
    Vous pouvez aussi apporter votre siège ou votre réhausseur, et l’installer dans le taxi.

Source https://www.preventionroutiere.asso.fr/2018/04/06/femme-enceinte-et-conduite/?utm_source=nl_gp&utm_medium=email&utm_campaign=148