Sondage

Qui est équipé pour affronter la Neige sur la route ?

Avec des pneus neige ?
4 (44.4%)
Avec des "chaussettes à neige" ?
0 (0%)
Avec des "chaines" ?
1 (11.1%)
Sur son Ambulance ?
1 (11.1%)
Sur son VL privé ?
3 (33.3%)
Sur son 4x4 ?
0 (0%)

Total des votants: 4

Auteur Sujet: La Neige.. c'est l'hiver le retour ! Tempête de neige, naufragés de la route !!  (Lu 37317 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6741
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : La Neige.. le retour ! Tempête de neige, naufragés de la route !!
« Réponse #15 le: 11 décembre 2010, 17:34:35 »
Ce n'était pas de leur faute toute cette "pagaille" ont expliqué les ministres mais aux routes en pente et à la météo  ::)
Vidéo : http://www.lci.fr/conso-argent/pneus-hiver-cloutes-chaines-equipements-route-obligatoires-ou-recommandes-sur-neige-ou-verglas-2020274.html

Les prévisionnistes se rebiffent  ???
Les prévisionnistes de Météo France n'ont pas goûté les attaques du Premier ministre, François Fillon, les accusant d'avoir mal anticipé les chutes de neige sur l'Ile-de-France. Hier, « abasourdis », tous les syndicats de Météo France ont réagi face à « ces coups de boutoir injustifiés ».
Secrétaire nationale de Spasmet-Solidaires, Christine Bern, prévisionniste à Toulouse, est dépitée. « S'entendre dire ça alors que les prévisions étaient particulièrement exactes, c'est révoltant », dit-elle. Son collègue prévisionniste de Lyon, Yannick Mur, ne mâche pas ses mots.
« C'est la gestion des événements qui n'a pas fonctionné correctement. L'équipement ou la sécurité civile ne dépendent pas de Météo France. C'est grave », rage-t-il.
La CFDT-Météo pointe « d'éventuelles défaillances dans le dispositif sécuritaire des personnes et des biens ». Pour tous les syndicats de Météo France, François Fillon n'a fait qu'appuyer son ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux.
« Quand il neigeait, il a dit que tout allait très bien alors que c'était une véritable catastrophe. Il fallait trouver un coupable… C'est nous », décrypte Yannick Mur.  :'(

Citer
Comme vous avez pu le remarquer, le froid s'est installé depuis quelques jours sur la France et la prévision Météo annonce de nouvelles températures négatives pour les jours à venir.
Si vous prenez la route notamment la nuit ou le matin, soyez prudents à cause d'un possible risque de verglas sur la chaussée :
- Roulez au pas et manœuvrez en douceur ;
- Augmentez les distances de sécurité ;
- Méfiez vous des zones à risque comme les pont ou les zones boisées ;
- Laissez la priorité aux engins de salage ;
- Équipez-vous de pneus spéciaux.
Bonne route et soyez prudents !

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6741
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : La Neige.. le retour ! Tempête de neige, naufragés de la route !!
« Réponse #16 le: 23 décembre 2010, 15:58:31 »
Par curiosité, JP les dernières chutes de neige ont elles moins perturbé la circulation ou la pagaille était identique ... les journaux radio/TV en ont moins parlé  8)

Les risques inhérents à l'hiver  :-\
http://paris-ile-de-france.centaure.com/dossiers-conseils/conduite-en-hiver/2169.htm
Ils sont principalement liés aux conditions météorologiques et à la luminosité. On distingue :
- la pluie : assez fréquente en hiver, elle rend les conditions de circulation difficiles, notamment en dégradant les conditions de visibilité, et en réduisant l'adhérence (ce qui allonge les distances de freinage),
- le brouillard : souvent localisé, il réduit considérablement la visibilité et accroît la fatigue nerveuse et visuelle,
- le vent : en rafales ou en bourrasques, il provoque des écarts de trajectoire et peut générer des obstacles sur la chaussée (branchage, objets divers...),
- la neige : elle rend les conditions de circulation très difficiles avec, à la clé, une adhérence fortement dégradée (propice aux pertes de contrôle) et une visibilité diminuée,
- le verglas : cauchemar des automobilistes, il est souvent peu visible et provoque des sorties de route et des pertes de contrôle.

La réglementation  :ange:
Même si c'est au conducteur d'adapter sa conduite, le Code de la route met en place une signalisation générale et impose le respect de certaines règles de sécurité.

Hors ligne alexisdu15

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 139
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : La Neige.. le retour ! Tempête de neige, naufragés de la route !!
« Réponse #17 le: 23 décembre 2010, 16:06:14 »
moi perso, j'habite dans le cantal et franchement je me suis bidonné de rire quand j'ai vu les  gros titre de toutes les infos. "paris immobilisé"... quand on voit ce qu'il y avait ... nous on a cela tous les ans et on a aucun problème pour circuler, le tout c'est un minimum de prévision, juste 2 pneus neige dans le garage et c'est bon pour 3 ou 4 années... tu ne changes pas ta bagnole aussi souvent  ;)

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6741
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : La Neige.. le retour ! Tempête de neige, naufragés de la route !!
« Réponse #18 le: 23 décembre 2010, 16:18:22 »
Moi aussi j'ai un train complet ( 2 jantes + 2 pneus) juste la pression à réajuster !!!

[SÉCURITÉ ROUTIÈRE : LE BON PNEU À LA BONNE PRESSION]

Les pneumatiques sont l'unique organe de liaison entre le véhicule et la chaussée.
A l'approche de la période hivernale il importe d'y prêter une attention toute particulière car ils conditionnent la tenue de route de votre véhicule mais aussi le bon fonctionnement des aides à la conduite (ABS, ESP...).
Il est primordial de contrôler non seulement leur usure mais également leur pression car un pneu sous-gonflé c'est un risque d'éclatement supérieur et une sur consommation tandis qu'un pneu sur-gonflé entraîne une perte d'adhérence (le pneu se bombe et la surface de contact diminue).
 
Il est recommandé de vérifier la pression des pneus au moins une fois par mois et avant chaque grand trajet (attention les capteurs de pression détectent uniquement les pertes rapides de pression).
 
L'âge des pneus est également important : même s'il n'est pas usé un pneu âgé perd en efficacité car la gomme qui le compose perd de son élasticité.

Enfin, il est important de monter des pneus hivers dès que la température passe sous les 7° (on a coutume d'en recommander le montage de novembre à mars). Même si cela représente un investissement non négligeable n'oubliez pas que pendant que vous roulez avec vos pneus « hiver », vos pneus « été » ne s'usent pas !
 
Quoiqu'ils aient des performances moindres en conditions dégradées, les pneus « toutes saisons » peuvent représenter un compromis intéressant.

Hors ligne jp77

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1824
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : La Neige.. le retour ! Tempête de neige, naufragés de la route !!
« Réponse #19 le: 23 décembre 2010, 16:30:10 »
pour jeanno, cela depend des jours, mardi matin route dans mon secteur verglassées, personne de prévenus, le soir pas de neige à la meteo et le titre du parisien "la neige est derniere nous", pour moi à 6h00 j'ai pu circuler en faisant attention et les FDO fesaient stationner les poids lourds.
hier soir tres grosses pagailles pour faire nos derniers malades, mais pas de neige, tout cela à cause du prefet de police qui avait demandé aux entreprises de faire sortir les employés plus tot.
aujourd'hui il neige de nouveau et cela tient, bouchons habituelles, mais le problemes c'est que les poids lourds prennent les departementales et les communales pour circuler et ainsi echapper à l'immobilisation et dans certains virage  ou rond point ils s'embourbent et bloquent la circulation.
par contre l'ARS nous demande ces jours l'a d'assurer les urgences, les dialyses, les chimoios et radiothérapies et d'annuler le reste . nous recevons regulierement des mails de l'ARS  
cela n'a rien à voir avec des pneus, le probleme c'est que la majorité des conducteurs de l'ILE DE FRANCE ne savent pas conduire par temps de neige, c'est dejas la pagaille quand il pleut, et n'oublier pas qu'il n'y a pas le meme nombre de vehicule que par chez vous et les embouteillage on les retrouveras pour les vacances scolaire et la se serat en montagne et tout le monde est en principe équipé                                                                  

Hors ligne alexisdu15

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 139
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : La Neige.. le retour ! Tempête de neige, naufragés de la route !!
« Réponse #20 le: 23 décembre 2010, 16:48:19 »
C'est vrai, j'ai déjà remarqué ça... les parisiens ne savent pas conduire... sur la neige bien sur ^-^ et pour le nombre de voiture, justement, plus il y en a ... mieux c'est.
je m'explique : plus il y a de voitures qui passent, plus vite la neige fond.
Il faut dire que les pouvoirs public s'affolent dès qu'il y a de la neige, avec raison vu les ampleur médiatique que cela prend  :o
pour moi, la responsabilité en cas de problème de transport, est d'abord personnelle avant d'être celle de la collectivité, roulez avec un véhicule en état  ^-^

Hors ligne ritondu67

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 24
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : La Neige.. le retour ! Tempête de neige, naufragés de la route !!
« Réponse #21 le: 15 juillet 2011, 20:43:23 »
Bonjour,

Voila, j'ai un suzuki grand vitara en 4x4 permanent.
Pour l'hiver je vais le chausser en pneus neiges (les 4 roues). En cas de contrôles, dans les alpes par exemples, est ce qu'il est obligatoire avoir les chaines ? faut-il des chaines sur les 4 roues, ou juste à l'avant cela suffit ?

Merci

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6741
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : La Neige.. le retour ! Tempête de neige, naufragés de la route !!
« Réponse #22 le: 19 juillet 2011, 13:35:36 »
Bonjour,
Ben le code de la route Français est formel :
Le panneau de signalisation routière français circulaire à fond bleu, bordé d’un listel blanc et portant en son centre un pictogramme représentant un pneu équipé de chaînes à neige, indique que les véhicules circulant sur la route à l'entrée de laquelle il est placé sont tenus de ne circuler qu'avec des chaînes à neige sur au moins deux roues motrices d'un même train "moteur" (roues avant OU roues arrières).

Ce panneau est codifié :
Panneaux B26 "Chaînes à neige obligatoires" et B44  "Fin d'obligation"


         



http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000020910021&cidTexte=JORFTEXT000000829916

Les chaînes :
Elles ne sont autorisées seulement que sur les routes enneigées, quelle que soit l'époque. Elles deviennent obligatoires sur les tronçons de route enneigée munis d'un panneau « équipements spéciaux obligatoires » ( signal B26).

Conseils :
N'attendez pas d'être en difficulté pour mettre en place les "chaines" anticipez  :o
 
Évitez les démarrages, accélérations et freinages violents. Dans tous les cas, roulez cool et en dessous de 50KM/H.
Évitez tout contact prolongé sur le bitume qui risque d'endommager le produit, retirez donc vos chaînes dès que l’état de la route le permet.
Si vous possédez un véhicule à 4 roues motrices, placez les chaînes sur les 2 roues avant.
Après utilisation, rincez vos chaînes et laissez les sécher avant de les ranger.

Les chaussettes neige, tout comme les chaînes doivent être utilisées uniquement sur la glace et la neige et non sur le bitume. Retirez-les donc dès que les conditions météorologiques ne nécessitent plus durablement leur utilisation, ou lorsque le véhicule est garé.
Lorsque vous démarrez, assurez-vous que personne ne se trouve derrière le véhicule à cause du risque de projection violente de pierres ou de morceaux de glace.
Roulez toujours en dessous de 40 KM/H.

PS : Dois-je monter 2 ou 4 pneus "hiver" sur mon véhicule ?
Il est recommandé de toujours monter les pneus hiver par 4, que votre voiture ait 2 ou 4 roues motrices. En effet, les pneus hiver n'influent pas uniquement sur la motricité des roues, mais aussi sur la tenue de route de votre automobile pour une sécurité renforcée.

- Quelle différence de motricité entre chaîne et chaussette neige ?
La performance sur neige fraîche est équivalente entre les 2 produits, cependant sur neige compacte ou verglas le gain d'adhérence des chaînes est supérieur. Attention, en cas de roulage sur route déneigée les chaussettes se détériorent bien plus rapidement.

Le choix des pneus de votre voiture est essentiel pour assurer une tenue de route adéquate en cas d’adhérence réduite par la présence de pluie, neige, verglas, boue, etc... Il existe un grand nombre de pneus dédiés à ce type de situation. Vous pourrez choisir des pneus thermogommes, des pneus M+S (mud + snow, ce qui signifie boue et neige), des pneus neige, des pneus hiver, des pneus toutes saison.
NOTA : les pneus hiver (ou M+S) ne sont pas suffisants au regard de la loi. Cependant, dans certains cas, ils peuvent l'être si le panneau B26 est complété par un panonceau (M9) indiquant : "pneus neige admis".

Source : http://www.allopneus.com/conseils-pneus/hiver/

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6741
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : La Neige.. le retour ! Tempête de neige, naufragés de la route !!
« Réponse #23 le: 28 janvier 2012, 18:28:24 »
Chaine neige ISSE Super

Pour l’usage intensif sur la neige et le verglas. Pour voitures, fourgonnettes, et 4X4. Conçues pour être utilisées sans détériorations neige/verglas et asphalte. Il n’est pas nécessaire de retirer les Chaussettes avant d’être sorti de la zone glissante. Ne pas rouler à plus de 50 Km/h avec les Chaussettes. Ne pas utiliser sur les routes non goudronnées.




Chaine neige STIX

Chaine neige textile silencieuse, légère et confortable.
Montage simple et instinctif.
Nouvelle version : Résistance et durée de vie accrue.Tissu haute résistance et en chemin continu pour éliminer les coutures proches de la surface de roulement.
Élastique interne monobloc à grande capacité d'élongation, permettant une tension automatique.
Boite semi-rigide incluant un tapis-notice imprimé et une paire de gants en tissus.
Conforme au panneau B26 du Code de la Route.


-http://www.accessoires-voiture.fr/chaine-neige-c59u33p1.htm

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6741
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Pneumatiques : décodez leurs caractéristiques  ::)
195/50 R15 80V  cela ne vous dit peut-être rien, il s'agit pourtant de la carte d'identité de votre pneumatique. Explications.

Principes de base :
Si l’on prend sa définition classique, une roue est une pièce de forme circulaire tournant autour d’un axe passant par son centre. Dans le cadre de l’automobile, il s’agit d’un ensemble pneu/jante permettant de déplacer un véhicule, tout en limitant au maximum les frictions avec le sol. C’est ainsi qu’une masse de plus de 1 000 kg reposant sur des roues peut être déplacée (sur de courtes distances) par un être humain, et ce sans la moindre aide extérieure. On parle de roue motrice lorsque cette dernière transmet directement au sol la puissance libérée par le moteur. On parle en revanche de roue libre lorsque celle-ci n’a pas pour fonction d’entraîner le véhicule qu’elle soutient. C’est par exemple le cas des roues avant d’une « propulsion », qui ne servent qu’au guidage et, bien sûr, à l’adhérence globale du véhicule.

Comment lire les caractéristiques d’un pneu ?
Les caractéristiques d’un pneu sont toujours inscrites sur son flan. Voici comment il faut les lire. Prenons l’exemple d’un pneu 195/50 R15 80V. Le premier chiffre indique la largeur du pneu en millimètres, au sol. Le deuxième indique le rapport de la hauteur de flanc par la largeur (généralement plus le pneu est sportif plus le chiffre est faible). La lettre R correspond à la structure radiale du pneu. Le troisième chiffre, ici 15, indique le diamètre de la jante en pouces (1 pouce = 25,4 mm). Le quatrième et dernier chiffre correspondant à l’indice de charge du pneu (plus il est élevé, plus il supportera de poids). Enfin la dernière lettre représente, elle, l’indice de vitesse, V indiquant que le pneu peut encaisser une vitesse de rotation allant jusqu’à 210 km/h.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6741
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : La Neige.. le retour ! Tempête de neige, naufragés de la route !!
« Réponse #25 le: 14 octobre 2014, 14:32:04 »
5 trucs pour être prêt pour l’automne offert par NuQarta, ICI

Tranquillement pas vite, les journées deviennent moins longues et la température descend petit à petit. Et oui, l’été tire à sa fin malheureusement et l’automne se fait ressentir.  :'(

Après ces longues journées de chaleur intense, lorsque le froid s’installe tranquillement, c’est là que les petits problèmes causés par l’usure normale de la saison chaude commencent à se faire sentir. La seule façon d’éviter d’aggraver ou d’éliminer des problèmes majeurs dans le temps, c’est de faire un entretien quotidien du véhicule pour permettre une meilleure transition vers l’automne.

« Les automobilistes se doivent de prendre les mesures nécessaires pour entretenir leur véhicule. C’est le meilleur moyen de prévenir les pannes, et c’est également une bonne façon d’aider à assurer la sécurité de tous les usagers de la route », explique Jeff Walker, vice-président aux affaires publiques de la CAA.

Cinq points à vérifier  ::)

Voici 5 trucs pour vous permettre d’être prêt pour la transition d’été à l’automne. Suivre ces conseils vous permettra d’éviter toute réparation coûteuse et d’augmenter votre sécurité routière.

1) Réparez vos freins
Ne remettez jamais à demain le remplacement de vos freins, car ceux-ci sont des éléments essentiels pour votre sécurité routière. Si vous omettez de les changer, ils pourraient endommager vos disques de freins et cela vous coûtera plus cher en réparation à long terme.

2) Remplacez le filtre à air
Selon NAPA pièce d’auto, l’un des plus grand fournisseur de pièce d’auto au Canada, il est recommandé de changer le filtre à air aux 6 mois et de le remplacer conformément aux recommandations du fabricant. En effet, le filtre à air fournit de l’air pur  au système de carburation du véhicule. S’il est sale ou obstrué, le moteur peut en venir à fonctionner au ralenti ou par soubresauts, ce qui fera augmenter la consommation en carburant du véhicule.

3) Vérifiez vos phares et vos voyants lumineux
Assurez-vous que vos lumières intérieures et extérieures fonctionnent bien, afin d’être vu le soir par les autres automobilistes, mais aussi afin que vous puissiez voir tout ce qui se passe sur la route devant vous.

4) Réparez les problèmes de démarrage
Tous les automobilistes savent que, durant les froids intenses de l’hiver, le pourcentage qu’un véhicule ne démarre pas augmente. Faites vérifier et/ou réparer votre système d’allumage de votre véhicule par un expert. Parfois, il s’agit juste de changer le filtre ou de faire un changement d’huile de moteur et/ou transmission. En ne négligeant pas cette étape cet automne, vous éviterez tout problème de démarrage en hiver.

5) Repérez toute usure inégale de vos pneus
Afin d’avoir la meilleure tenue de route et d’éviter l’usure inégale des pneus, nous vous recommandons de vérifier la pression d’air à tous les mois et de faire un alignement de ceux-ci.
Pour connaître la bonne pression pour vos pneus, référez-vous à l’information indiquée sur une plaque ou un collant apposé sur le bord de la portière du conducteur, sur le montant de porte, sur la boîte à gants ou sur la trappe à carburant recommandé par le fabricant de votre automobile.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6741
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : La Neige.. le retour ! Tempête de neige, naufragés de la route !!
« Réponse #26 le: 14 octobre 2014, 15:00:24 »
L'automne pointe le bout de son nez et avec elle les jours raccourcissent.  :-X
Pour vous permettre de prendre la route de nuit en toute sécurité, la Prévention Routière organise les "semaines Lumière et Vision" afin de faire une point sur votre vision et celle de votre véhicule.

S'il y a moins de circulation le soir, il y a aussi plus de dangers et la nuit représente moins de 10% du trafic routier, mais 44,7 % des tués et 35 % des blessés hospitalisés.

La vision en est bien souvent la cause :
- dispositifs d'éclairages mal réglés,
- pares brises non nettoyés,
- éblouissement, difficulté à apprécier les distances, capacités visuelles souvent insuffisantes etc..

Actus et Tests auto sur Turbo.fr

Avec l’utilisation de plus en plus répandue du pneu hiver, le recours aux chaînes à neige devient exceptionnel. En effet, les performances d’adhérence et de traction de ce type de pneu suffisent dans la plupart des cas si les routes sont déneigées mais sur neige fraiche et profonde les chaines seront votre bouée de secours.
Etre équipé de pneus hiver permet de rouler en sécurité et d’être en règle avec la loi dans la plupart des cas. Cela ne vous dispense pas d’avoir des chaînes dans le coffre de votre voiture pour faire face à une situation exceptionnelle. Notamment en montagne.

A chaque usage et à chaque budget sa chaîne à neige.
Si vous vivez dans une région où il ne neige pas fréquemment, ou pour un usage d'urgence, préférez les chaussettes, peu encombrantes et faciles à monter.
Pour une conduite fréquente en haute montagne, pour accéder aux pistes ou en cas d'absence de pneus hiver, les chaînes métalliques sont indispensables !
 A vous de voir ensuite si vous préférez une tension manuelle ou automatique.
Pour un usage fréquent et des conditions climatiques extrêmes, les araignées seront les plus adaptées.

Quel type de chaînes à neige choisir ?
En cas de fortes chutes de neige, ou en l'absence de pneus hiver, l'usage des chaînes à neige peut s'avérer obligatoire dans les zones soumises à la réglementation sur les équipements hivernaux (en présence du panneau B26 en France par exemple).
Il en existe pour tous les budgets et pour tous les usages, mais lesquelles choisir ?

Il existe deux types de chaînes métalliques  8)

Chaînes à tension manuelle :
Il s'agit des chaînes "classiques" qui demandent une certaine dextérité et un peu d'entrainement pour le montage. Elles nécessitent un second arrêt pour retendre les chaînes.
Leur avantage est leur prix puisqu'il s'agit généralement de l'option la plus économique.

Chaînes à tension automatique :
Très pratiques, ces chaînes métalliques se montent en moins d'une minute et ne nécessitent pas de s'arrêter pour ajuster la tension puisque leur système innovant adapte automatiquement la tension dès que la voiture se met en marche.

Chaînes textiles :
Il s'agit d'une chaîne à mi-chemin entre la chaîne métallique et la chaussette puisqu'elle est composée de maillons en polyester ultrarésistants et de bagues en acier. Elles sont homologuées et peuvent donc être utilisées en présence du panneau B26.
Efficaces sur neige comme sur glace, elles sont rapides à monter puisqu'elles s'enfilent à la manière d'une housse sur la roue. La vitesse maximum consentie avec ce type de chaînes est de 40 km/h.
Les chaussettes neige répondent à un usage ponctuel sur neige et glace tout en offrant un montage intuitif et rapide.
Ces chaînes textiles vous offrent un confort et silence de roulage exceptionnel.

Araignées :
Il s'agit du nec plus ultra des chaînes à neige : montage facile et rapide, elles n'abîment pas les jantes, et ont une durée de vie plus longue que les autres modèles.
Elles se présentent sous la forme de "pieuvre" ou d'araignée munie de griffes et de crampons qui permettent ainsi une adhérence maximale tant sur la neige que sur le verglas.

Chaîne à neige en composite (Michelin)
Easy Grip V2 est une nouvelle génération de chaîne à neige en composite ultra performante et très simple à installer sur tout pneu.
- Sa structure exclusive composée d’aramide, de polyamide, de 150 clips métalliques et d’une enduction en polyuréthane lui assure une motricité optimale sur neige et verglas en traction, propulsion, freinage et virage.
- Plus grande facilité de montage : la bande textile pleine sur le flan intérieur assure une meilleure tenue et une plus grande facilité de montage.
- Meilleure endurance : grâce au polyuréthane plus souple qui pénètre au coeur des fibres améliorant ainsi la longévité.
- Sac bandoulière 2 compartiments pour le rangement.
- Livrées avec une notice plastifié et une paire de gants.
Points forts :
• Facile à monter & meilleure tenue sur la roue.
• Solution idéale pour les véhicules ayant des passages de roues réduits.
• Dispositif homologué au titre des équipements spéciaux panneau B26.

Pneus Online vous aide à y voir plus clair dans ce mini-guide d'achat.

Chaînes à neige et conseils de conduite !
Pour rouler en toute sécurité avec des chaînes, vous devez respecter certaines précautions. En commençant par réduire votre vitesse sans dépasser le 50 km/h et roulez à allure régulière pour conserver une adhérence optimale. Si vous devez rouler sur un sol plus sec (accès au parking de chaînage), pensez à réduire votre vitesse à moins de 30 km/h.
Démarrez doucement et sans à-coups.
Accélérez progressivement pour démarrer. Vous risquez sinon de faire patiner les chaînes. Elles pourraient alors se détacher et provoquer des dégâts. Les maillons pourraient ainsi endommager la carrosserie ou percer les soufflets de cardan.

Ne partez pas sans chaînes dans une région de montagne. Les chaînes à neige sont autorisées sur les routes enneigées. Elles sont obligatoires sur certains axes routiers en présence du panneau B26. Sur les tronçons de route équipés du signal B26, si la mention « pneus neige admis » n’est pas précisée, le conducteur devra utiliser des chaînes.
La fin d’obligation de l’utilisation des chaînes est matérialisée par le panneau de type B44 (le panneau B26 barré de rouge).

Les conseils Allopneus
- Avant l'achat, vérifiez avec attention les dimensions des pneus de votre véhicule.
- Lire toujours attentivement le livret "Utilisation et entretien" de votre véhicule et la section "Chaînes neige " pour vérifier s'il existe des limitations à l'utilisation de celles-ci.
- Il est recommandé d'essayer de monter et de démonter au moins une fois les chaînes neige avant de devoir les utiliser en conditions réelles ; ceci afin de vérifier qu'elles s'adaptent bien au pneu et pour s'exercer à les monter.

NOTA :
Les pneus cloutés sont des pneus hiver ou nordiques dotés de pointes métalliques destinées à assurer une meilleure adhérence sur les sols enneigés et verglacés. Leur usage est interdit ou strictement réglementé dans de nombreux pays européens.
En France, on ne peut ainsi rouler avec des pneus cloutés que du 11 novembre au dernier dimanche de mars.
Si les conditions atmosphériques l'exigent, les préfets peuvent modifier les dates de la période d'utilisation. Ils peuvent également accorder des dérogations aux véhicules d'intervention d'urgence, aux véhicules de secours, aux véhicules assurant les transports de première nécessité, de denrées périssables ou de matières dangereuses, ainsi qu'aux véhicules assurant la viabilité hivernale, dont le poids total autorisé en charge est supérieur à 3,5 tonnes.
La vitesse de ces véhicules est limitée à 60 km/h.
Le véhicule équipé de pneus cloutés doit être muni d’un disque autocollant comportant deux cercles concentriques (crampons stylisés). 


Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6741
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : La Neige.. le retour ! Tempête de neige, naufragés de la route !!
« Réponse #27 le: 30 décembre 2014, 15:30:12 »
SAVOIE :
Des enseignements à tirer d’un samedi noir sur des routes blanches  ???
En préfecture, le débriefing prévu visera à améliorer nombre de dysfonctionnements pointés du doigt, lors d’une situation exceptionnelle, due à une conjonction de facteurs.

Les équipements spéciaux. Trop d’automobilistes inconscients (mais aussi des bus et des voitures de location) n’étaient équipés ni de pneus neige, ni de chaînes, et sont passés au travers du filtrage des gendarmes. À défaut de rendre obligatoire les équipements au moins en zone de montagne, ce filtrage ne pourrait-il pas se faire plus en aval (aux péages autoroutiers) ?

Les aires de chaînage. Sans doute pas assez rapprochées avec une telle météo, et trop peu nombreuses en vallée. Cela éviterait des chaînages intempestifs sur la chaussée. Mais sur ces aires, des équipes pour aider les arrivants au chaînage (cela se fait dans quelques stations) ne seraient pas de trop, à en juger par des vacanciers se débattant avec leurs chaînes.

Faciliter le travail des déneigeurs.S’il est impossible de déneiger avec le trafic, des retenues par tronçon ou des basculements de circulation sur une voie permettraient aux engins d’agir.

Agir sur le trafic. Bloquer le flux plus en aval n’aurait pas été superflu en ces conditions exceptionnelles (dès Lyon dans l’après-midi ?). Des poids lourds se sont aussi retrouvés à l’origine d’incidents sur le viaduc du Champ du Comte et la déviation d’Aime. Avec les RTT, les étalements des départs et arrivées peuvent être encore optimisés : trop d’hébergeurs proposent encore des séjours du samedi au samedi. Pour les Savoyards, cela sous-entend aussi éviter tout déplacement superflu ces jours-là. Beaucoup se sont retrouvés pris au piège sur des axes secondaires engorgés, où les vacanciers s’engageaient “poussés” par leur GPS (jusque sur la route du col de Tamié), parfois même après avoir enlevé les cônes qui barraient la chaussée.

Développer l’intermodalité. Le système a fait ses preuves lors des Jeux de 1992 : des parkings en vallée et des navettes en direction des stations, pour soulager un réseau routier d’accès qui n’a pas évolué, contrairement au nombre de voitures. Mais lorsque les cars ne peuvent aussi monter (comme samedi à Moûtiers), le système a ses limites.

Améliorer l’information et la coordination. Les touristes qui montaient n’ont eu que trop peu d’information sur la pagaille qui les attendait. Ceux qui descendaient ont pu quand même partir s’engorger dans un trafic déjà saturé. Et parmi ces rares informations, rien ou presque en langues étrangères, alors que les étrangers constituent une part non-négligeable de la clientèle. L’information avec les communes aussi a mal circulé, déclenché vers 16 h 30, le plan d’hébergement d’urgence, malgré la pré-alerte la veille, n’a été vraiment mis en place qu’à partir de 18 heures dans le meilleur des cas, avec des naufragés déjà sur les sites.

Faut-il rendre les équipements obligatoires pour monter en station ?
Oui  à 89 % - Non à 11 %
La plupart des voitures ont des roues de secours et pourtant on ne crève que rarement. Alors pourquoi les chaines ne seraient elles pas un élément obligatoire au même titre que la boite d'ampoule ou le triangle ou le gilet jaune ?

« L’un des problèmes qui a aggravé la situation hier (samedi), c’est la présence dans le flot de véhicules, de véhicules non équipés, sans chaîne », a jugé le secrétaire d’Etat aux Transports Alain Vidalies, qui a pointé « un problème de comportement collectif » ayant créé « de la perturbation ».
Les fortes chutes de neige ont surpris les automobilistes qui se dirigeaient vers les stations de ski alpines et qui n'étaient pas toujours équipés en chaînes. «L'immense majorité des véhicules sont équipés (de chaînes) mais ceux qui ne le sont pas créent de la perturbation», a souligné le secrétaire d'Etat aux Transports qui a pointé «un problème de comportement collectif».
Le Président du Conseil national de la montagne a pour sa part souhaité hier la mise en place d'une réglementation à l'italienne dans les massifs montagneux français. En effet, pour mettre un terme aux blocages de routes liés à la neige, l'Italie a délégué aux régions et aux provinces autonomes la possibilité d'obliger, du 15 novembre au 31 mars, les automobilistes à être munis soit de pneus hiver, soit de disposer de chaînes adaptées dans le coffre. L'absence de respect de ces dispositions entraîne une amende de 90 €.


En s’interposant entre les pneumatiques et la neige, les chaînes apportent une adhérence accrue en s’ancrant dans la couche de neige fraiche.
Les chaînes à neige sont rendues obligatoires par la présence de panneaux ronds de couleur bleue portant le dessin d’un pneu avec des chaînes ou sur injonction des forces de l’ordre.
Sur une voiture, les chaînes sont obligatoires sur au moins deux roues motrices (généralement à l’avant même pour les 4x4).
Les automobilistes ne possédant pas de chaînes ne sont pas verbalisés, la présence de cet équipement n’étant pas obligatoire dans un véhicule, comme peut l’être le gilet de sécurité mais ils ne pourront pas poursuivre leur trajet.
La préfecture des indiquent ainsi que des contrôles de gendarmerie sont organisés pour empêcher l’accès des véhicules non chaînés aux zones concernées.
Les chaînes ne sont pas compatibles avec tous les pneus. La taille de la chaîne doit correspondre à la dimension du pneu (faites un essai, entrainez vous au montage avant de partir).
Les chaînes doivent bien sûr être montées avant que le véhicule soit immobilisé dans la neige.
Le ministre de l’Intérieur rappelle que « le montage de ces équipements spéciaux doit être effectué sur les aires prévues et non sur le bas-côté de la chaussée pour éviter tout accident ».
Avec des chaînes, il est conseillé de réduire fortement sa vitesse et de ne pas dépasser 50 km/h. La préfecture de Haute-Savoie a souligné qu’il était « indispensable de se fournir en équipements (...) bien avant l’arrivée dans les pays de Savoie », où la disponibilité des chaînes se « raréfie ».

[Info pratique] En dessous de 7°C, les performances d’un pneu traditionnel diminuent. Dans les zones de montagne (zones froides) il est conseillé de monter des pneus hiver (pneus neige) à partir du mois de novembre et jusqu'au mois de mars inclus. Grâce à ses nombreuses lamelles caractéristiques, l’adhérence du pneu hiver réduit la distance de freinage à très basse température. Même si votre voiture est équipée d’assistance au freinage, au contrôle de trajectoire ou autre système (ABS, EPS, ASR,...), sans pneus hiver, leur efficacité sera moindre.  :-\

Par Jean-François CASANOVA Le Dauphiné

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6741
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : La Neige.. le retour ! Tempête de neige, naufragés de la route !!
« Réponse #28 le: 15 avril 2015, 18:21:26 »
Gendarmes de stations de ski en montagne : les anges bleus des routes blanches  8)
Retour en vidéo sur les routes enneigées des Hautes-Alpes. Nous sommes samedi 14 février, jour de chassé-croisé entre les vacanciers des zones A et C. La circulation est dense dans les cols du Lautaret et de Montgenèvre... Et la neige vient corser la situation. Sur place, nous retrouvons le capitaine Guillaume Martin, commandant la compagnie de gendarmerie de Briançon et ses hommes. Leurs missions : permettre à tous d'accéder aux stations sans incidents.

Vidéo :

Gendarmes de montagne pistes de ski sous surveillance  :-\
Durant les vacances d'hiver dans les stations de montagne, les secouristes et les forces de l'ordre sont sur tous les fronts. Ils doivent à la fois s'occuper des accidents de ski, des avalanches et des sauvetages en hélicoptère, mais aussi lutter contre les trafics de drogue, les cambriolages et les bagarres. Pendant un mois, les gendarmes de Tignes et de Val-d'Isère ont accepté de partager leur quotidien. Dans ces stations très réputées qui attirent chaque année des milliers de skieurs, ils ont fort à faire et rappellent aux touristes que même en vacances, la loi doit être respectée.

Le GPS, c'est bien, mais c'est parfois trompeur. Un Toulousain en a fait l'amère expérience.  :-\
Parti de la «Ville rose» en direction d'Aulus-les-Bains, en Ariège, pour rejoindre son fils malade dans un centre de vacances, l'homme s'est retrouvé coincé au Port-de-Lers, à 1517 mètres, fermé à la circulation à cause de la neige.
Il a donc passé la nuit dans son véhicule.  :-X

Sauf que ses proches, n'ayant pas de nouvelles, ont alerté la gendarmerie à 23 h 40, dans la soirée. Trois équipes, venues des brigades limitrophes d'Ax-les-Thermes, Tarascon-sur-Ariège et Massat, se sont lancées à la recherche du «naufragé de la route». Ils ont «fouillé» différents secteurs (col de Latrape, route de Guzet, route de Coufflens, plateau de Beille, entre autres) jusqu'à 4 h 30, ce jeudi matin... sans succès.  :(

Pendant ce temps, l'automobiliste toulousain a attendu le lever du soleil. Il a réussi à faire demi-tour et à redescendre dans la vallée pour demander son chemin.
Peut-être que, la prochaine fois, outre son GPS, il pensera à regarder les panneaux routiers indiquant les cols fermés, ou à préparer son déplacement en se renseignant sur l'état des routes voire la météo surtout en hiver et dans un département de montagne…  ;)

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6741
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : La Neige.. le retour ! Tempête de neige, naufragés de la route !!
« Réponse #29 le: 19 novembre 2015, 16:22:42 »
CONDUITE EN PÉRIODE HIVERNALE (Rappel) :

L’automne est là, l'hiver arrive doucement :  ;)
10 conseils pour rouler avec toujours plus de sécurité (Source sécurité routière)

1) Consulter les prévisions météorologiques et de circulation
Avant de partir, il est indispensable de bien s’informer sur les conditions de trafic et sur les conditions météorologiques : www.bison-fute.gouv.fr Pendant le trajet, suivre les conseils de prudence diffusées sur les ondes et sur les panneaux à messages variables.

2) Vérifier la pression des 4 pneus et celle de la roue de secours :
En hiver, la pression des 4 pneus doit être vérifiée « à froid » car celle-ci varie en fonction de la température extérieure. Plus la température est basse, plus la pression mesurée est faible. Il convient de rajouter 0,2 bar à froid à la pression recommandée.

3) Privilégier les pneus hiver (au minimum sur le train moteur)
Dès que la température moyenne est inférieure à 7°C, il est conseillé d’utiliser des pneus hiver. Adaptées à toutes les conditions hivernales, leur gomme plus tendre et leurs sculptures plus profondes, améliorent l'adhérence et le freinage. Il est indispensable d'équiper les 4 roues afin de conserver un niveau d'adhérence similaire à l'avant et à l'arrière.

4) En situation enneigée, il faut mettre des chaînes sur neige fraiche :
Les chaînes modifient la conduite. Il est conseillé de réduire fortement sa vitesse et de ne pas dépasser 50 km/h. Il est prudent de faire un essai de montage avant le départ. Il est indispensable de se garer à l'écart de la chaussée pour le montage (sur autoroute, il ne faut en aucun cas pratiquer cette opération sur la bande d'arrêt d'urgence).

5) Tester les éléments sensibles au froid :
La batterie, le système d’allumage et d’alimentation sont des éléments sensibles au froid qu’il convient de faire tester avant de prendre la route. Il faut vérifier également le niveau du liquide lave-glace antigel et la qualité des balais d’essuie-glace qui se dégrade encore plus sous l’effet du givre.

6) Emporter un « kit de survie » au froid…
Circuler en cas de températures négatives c’est s’exposer à un certain nombre de situations difficiles en cas d’arrêt forcé. Il est donc très sage d’avoir avec soi des accessoires complémentaires qui peuvent s’avérer fort utiles : une raclette pour gratter un pare-brise givré, un chiffon pour nettoyer des vitres embuées et des phares souillés, des ampoules de rechange, une lampe de poche, des vêtements chauds, une couverture de survie ou polaire, de l’eau et des barres de céréales en cas d’immobilisation prolongée.

7) Bien voir et être bien vu  8)
En hiver, quelle que soit l'heure de la journée, la luminosité est globalement plus faible et la perception de l'environnement plus difficile. Il faut donc être particulièrement attentif aux usagers vulnérables (conducteurs de bicyclette, souvent mal éclairés, conducteurs de deux-roues motorisés ou piétons généralement vêtus de sombre en cette saison).
Si la visibilité est inférieure à 50 mètres, la vitesse ne doit pas excéder 50 km/h, quel que soit l’état de la chaussée. Il convient également d’allumer les feux de croisement dès que la luminosité est insuffisante pour être bien vu par les autres usagers.

8) Rouler lentement et à bonne distance :
Par temps de grand froid, Il faut rouler lentement et donc prévoir plus de temps pour se déplacer : très souvent, les dérapages ont lieu lorsque le conducteur roule trop vite compte tenu de l’état de la chaussée.

9) Allonger les distances de sécurité et adopter une conduite souple :
Sur chaussée glissante, il ne faut pas hésiter à allonger de façon significative les distances de sécurité. Les dépassements intempestifs, les accélérations soudaines ou les freinages brusques sont autant de risques de perte de contrôle du véhicule en cas de verglas.

10) Ne jamais dépasser un engin de service hivernal en action :
Le dépassement d’un engin de service hivernal en action est interdit à tout véhicule motorisé et réprimé par un PV.