Auteur Sujet: Seniors et réflexes sécurité au quotidien !  (Lu 4178 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6681
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Seniors et réflexes sécurité au quotidien !
« le: 22 janvier 2014, 13:32:10 »
Les personnes âgées sont aussi des proies plus faciles pour les délinquants : alors qu’elles ne représentent que 20% de la population, elles sont victimes des deux tiers (66%) des vols avec ruse et de près d’un tiers (29%) des cambriolages d’habitations principales ou secondaires.
Ce phénomène de « vol par ruse » recouvre de multiples modes opératoires, qui vont du faux agent de police, aux faux travailleurs, employés de mairie, en passant par l’utilisation de prétextes fallacieux. C’est une des raisons pour lesquelles ces faits sont difficilement détectés.

Les faux policiers repartent avec 300 000 euros en bijoux et pierres précieuses  >:D
Un couple de personnes âgées a été escroqué lundi matin à Toulouse par deux hommes se faisant passer pour des policiers. Les deux malfaiteurs se sont emparés d'un butin estimé à 300 000 euros.
Lundi matin, les deux malfrats ont utilisé de fausses cartes de police pour se faire ouvrir la porte par les personnes âgées de 71 et 79 ans. Là, ils ont raconté au couple qu'il venait d'être victime d'un cambriolage et lui ont demandé de montrer ses objets précieux à des fins de vérifications. Les deux septuagénaires, croyant avoir affaire à de vrais policiers, ont conduit les deux hommes vers leur coffre-fort.
Les malfaiteurs ont fait main basse sur des bijoux et des pierres précieuses. Le montant du préjudice est estimé à 300 000 euros.

Les voleurs par ruse qui usent d'une fausse identité visent la plupart du temps les personnes âgées et plus globalement les personnes vulnérables. Pour faire face, la police appelle ces dernières à installer sur leur porte une chaîne de sécurité, à exiger une carte professionnelle des visiteurs et à vérifier leur qualité par un appel au commissariat en composant le 17 avant de les faire entrer.
Elle leur conseille également ne pas garder chez elles de fortes sommes d'argent ou des objets précieux. La sûreté départementale est chargée de l'enquête.

Le vol par ruse est réalisé par une personne qui usurpe une qualité (policier, gendarme, agent de la compagnie des eaux...). Il consiste à se faire passer pour quelqu’un d’autre ou à utiliser une ruse pour pénétrer dans une habitation.

Si vous avez un doute appelez la gendarmerie ou la police avant toute chose . >:D

Il s’agit d’une technique "d’actualité". Le malfaiteur commet ensuite un délit dans l’habitation ou subtilise à l’habitant une somme d’argent qui ne correspond pas la valeur réelle du bien ou du service.

Déroulement d’un vol par ruse :
• Un faux employé d’une compagnie des eaux, d’électricité... pénètre dans une habitation en invoquant une raison plausible telle que des travaux ont lieu dans la rue ou un relevé de compteur.
• Sous un faux prétexte, il entraîne la victime dans une pièce reculée de l’habitation et veille à ce que la porte d’entrée soit entrebâillée, voire grande ouverte.
• Un ou plusieurs complices pénètrent dans l’habitation, dérobent quelques objets sans valeur et ressortent. Le faux employé quitte à son tour les lieux.
• Les complices, se faisant passer pour des policiers ou gendarmes, ramènent au domicile de la victime l’employé qu’ils ont soi-disant arrêté et montrent à celle-ci les objets volés.
• La victime reconnaît les biens et le faux employé quitte les lieux discrètement ou s’enfuit.
• Ayant mis en confiance la victime, les faux policiers lui demandent de vérifier si d’autres objets de valeur n’ont pas disparu. La victime leur montre alors les endroits où sont cachés ses biens les plus précieux, prouvant ainsi que tout est en place.
• Tandis que les policiers continuent à parler à la victime dans une autre pièce, leur acolyte -le faux employé- emporte les biens précieux.
• Après le départ des faux policiers, la victime s’aperçoit du vol.

Fausse qualité : les nouvelles cartes police et gendarmerie sont au format carte de crédit. Avec le lien ci-dessous, vous trouvez les différentes sécurité infalsifiables à vérifier pour en vérifier la véracité.
la carte police sur le site http://www.police-nationale.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-police/Fausse-qualite-la-carte-police


Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6681
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Seniors et réflexes sécurité au quotidien !
« Réponse #1 le: 22 janvier 2014, 13:45:42 »
Une nouvelle fois, un escroc a profité de la vulnérabilité d’une personne âgée pour lui vendre chez lui un matelas à un prix exorbitant ... il paye un matelas 1400€ . Le commissariat et la gendarmerie en appelle à la vigilance des seniors sur les risques d’arnaques sur leur propre pas de porte.

On croyait, à tord, que ces histoires douteuses de ventes de matelas à domicile ne pouvaient plus se produire tant elles sont connues. Ce scénario, un «grand classique» s’est encore produit en fin de semaine à Castres et a fait l’objet d’une plainte auprès du commissariat: un homme se présente au domicile d’une personne âgée et propose le diagnostic, l’expertise et la vente de matelas. Il aurait juste indiqué à sa victime que le sien «était plein d’acariens» et lui a bien vite vendu un matelas tout neuf pour la modique somme de 1400€ avant de se fondre dans la nature.

La vulnérabilité des personnes âgées  :-X

De quoi exaspérer les services d’enquête du commissariat castrais qui en appellent à la vigilance de chacun. Pour la commissaire Anne de Bermont : «Les prétextes sont multiples pour permettre aux escrocs de pénétrer en toute légalité dans le domicile d’une personne âgée. Depuis le début de l’année, nous avons sept plaintes de la sorte qui concernent des faux policiers, des faux ouvriers ou agents de l’eau. Soit il y a arnaque. Soit il y a vol par détournement de l’attention de la victime. Tout ces méfaits reposent sur la même chose: ils utilisent la crédulité et la vulnérabilité de personnes âgées au delà de 75 ans pour la plupart.»

Le commissariat a même traité cette année une affaire où une mamie a payé trois traites d’un chantier qui n’a jamais été réalisé. Et le tout en liquide. Ou bien encore ces «vrais faux experts» qui sont entrés dans une maison pour vérifier la solidité d’un mur mitoyen non sans avoir fait un tour dans les armoires d’un papy abusé.

Et pourtant, les conseils de prévention sont simples et connus: «Quelle que soit la personne qui se présente au domicile, il faut lui demander un justificatif de son activité. Les policiers par exemple ne présentent jamais de plaque mais leur carte officielle ! En cas de doute, refuser l’entrée du démarcheur ou appelez le 17. On sera toujours là pour venir rendre sur place et vérifier. Cela ne coûte rien d’être un minimum prudent. Et puis il vaut toujours mieux payer par chèque qu’en liquide. Surtout pour une somme importante.» indique t-on au commissariat.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6681
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Seniors et réflexes sécurité au quotidien !
« Réponse #2 le: 22 janvier 2014, 13:51:56 »
Arnaque contre les seniors : le faux agent, à Rouen...

Une dame de 84 ans a été abordée en plein jour à Rouen par un faux agent d'EDF qui a prétexté devoir lui rendre de l'argent pour la convaincre de le laisser rentrer chez elle. Faux policiers, faux couvreurs, faux plombiers… Nombreuses sont les escroqueries et plus précisément, nombreuses sont les arnaques contre les personnes âgées.
La dernière que la police de Rouen a recensée remonte au mardi 17 septembre 2013. Il est aux environs de 12h30 lorsqu’une dame, 84 ans, rentre de courses chez elle, dans le quartier de la République, en plein centre-ville de Rouen. Il fait donc jour et la rue n’est pas déserte. Un homme, la quarantaine, « qui présentait bien », attend la riveraine devant la porte de son immeuble. La retraitée ne s’inquiète pas.

Pas de comportement suspect  ^-^

“ Je travaille pour EDF et je suis venu vous rendre un trop-perçu sur ce que vous avez versé l’an dernier. Pouvons-nous monter jusqu’à votre appartement afin que nous réglions cela ? » Interrogée sur les circonstances exactes des faits par les enquêteurs de la Sécurité publique de Seine-Maritime, la Rouennaise rapporte la scène et les paroles de l’inconnu, qui, jusque-là, pour elle, n’avait pas de comportement suspect. Sans doute ignorait-elle que les agents d’EDF ne transportent pas d’argent sur eux… ”
La victime, convaincue d’avoir affaire à un véritable salarié de l’entreprise, puisque manifestement « bien mis » et de bonne éducation, le fait alors rentrer dans son logement. Là, l’homme sort un document, qu’il lui demande de signer. « Il y avait le logo de La Poste, dessus », se souvient la vieille dame, qui commence à se poser des questions. Elle s’en pose davantage lorsque l’intrus s’énerve à la vue des seuls 80 € qu’elle lui tend pour « faire de la monnaie sur un gros billet » qu’il est censé lui donner. « Il a dit avoir des petites coupures dans sa voiture, alors je l’ai laissé y aller », explique-t-elle.
 Trop tard. Elle ne reverra plus ce monsieur. Disparus, ses 80 €.  mipmip
Saint-Maixent-l'École

C'est la deuxième fois en l'espace de quinze jours : après un nonagénaire escroqué le jeudi 17 octobre dernier à Niort, place à deux octogénaires de Saint-Maixent-l'École. Ils ont été victimes à leur domicile d'un vol de bijoux perpétré par deux faux policiers épaulés par un complice.

Mardi, aux environs de 15 h, le couple reçoit la visite d'un homme se présentant comme un employé des eaux venu inspecter les installations d'alimentation. Alors que le – faux – agent vérifie les arrivées d'eau en la présence des hôtes des lieux, nouvelle visite : cette fois-ci, il s'agit de deux soi-disant policiers en tenue civile. Ils arborent une carte tricolore.

Ces deux faits divers sont l'occasion pour la maréchaussée de rappeler quelques conseils de prévention : en cas de visite chez vous, si vous ne connaissez pas votre interlocuteur, n'ouvrez pas la porte.
Si celui-ci, se présentant sans rendez-vous, s'annonce comme un agent des eaux, du gaz ou de tout autre service public, exigez la présentation d'une carte professionnelle et prenez le temps de l'examiner.
Tout en maintenant ce visiteur sur le pas de la porte, un contre-appel téléphonique auprès de l'entreprise ou du service annoncé est recommandé.
Au cas où l'intrus deviendrait insistant ou menaçant, contactez la gendarmerie ou la police en composant le « 17 ». Enfin, veillez à verrouiller les portes de votre domicile et dissimulez vos valeurs ou bijoux dans d'autres lieux que les tables de nuit ou la salle de bain.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6681
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Seniors et réflexes sécurité au quotidien !
« Réponse #3 le: 22 janvier 2014, 13:58:48 »
Les vols par ruse sont un véritable fléau en Belgique. En 2012, 11.106 cas ont été dénombrés : un record !  :o
Ces derniers jours, plusieurs vols de ce type ont été commis dans la région de la Basse-Meuse.

Le casting ne change guère d’une vague de vols à une autre. Dans le rôle des victimes, des personnes âgées. Fragiles, peut-être plus crédules, elles ouvrent facilement leur porte et sont d’un caractère généreux.

Les suspects sont, dans le cas présent, deux faux policiers. Le modus opérandi ne varie pas d’un iota.
Premier acte : une dame se présente chez les victimes et parvient à entrer dans l’habitation sous un prétexte quelconque.
Ça peut être pour boire un verre d’eau, vendre un article, faire une démonstration d’un produit ménager.

Quelques minutes plus tard, la cavalerie arrive. Deux faux policiers se présentent chez la victime, « arrêtent » leur complice et expliquent à l’habitante qu’elle était sur le point de se faire voler.
Les pseudo-policiers demandent alors à la victime de montrer les endroits où elle cache ses économies ou ses bijoux, histoire de vérifier si rien n’a été volé.
Le trio quitte ensuite les lieux. Ce n’est que plus tard que la victime constate le vol. :'(

Qu’ils soient de faux policiers, de faux pompiers, de faux agents des eaux, des postes du gaz ou de l'électricité ces voleurs ne reculent devant rien pour repartir avec vos biens les plus précieux et surtout, les plus chers.

«  Le modus operandi est le même  », indique le commissaire Heuschen de la zone Secova. Une dame et deux faux policiers se sont présentés chez une personne.

On a fait le lien avec les cas de la Basse-Meuse. On ne peut pas parler d’un phénomène constant à proprement parler puisqu’il s’agit de vagues. Ces voleurs écument une région puis, quand ils sont sur le point de se faire interpeller, ils disparaissent et se font oublier. Ce sont des escrocs. »  >:D

Autres techniques signalées : le «faux» banquier qui appelle au domicile pour connaître le code de la carte bleue «en raison d'une opération bancaire» et l'aide aux courses. «Souvent, un homme va proposer à une vieille dame de lui monter ses paquets chez elle. Une fois à l'intérieur de son domicile, il la vole», explique une autre source policière. En règle générale, les voleurs privilégient l'argent liquide et les bijoux, faciles à écouler.

Les malfaiteurs peuvent également être des femmes. Ainsi, le 28 septembre dernier, les policiers interpellaient une femme de 22 ans, impliquée dans cinq vols par ruse.
La jeune femme abordait des seniors qui venaient d'effectuer un retrait d'argent dans leur hall d'immeuble. Prétextant être enceinte et avoir besoin de téléphoner, elle se faisait inviter au domicile de ses victimes. Là, elle détournait leur attention en leur disant être en état d'hypoglycémie. Pendant que ses victimes allaient lui chercher du sucre, elle dérobait argent et cartes bancaires avant de prendre la fuite.


Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6681
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Seniors et réflexes sécurité au quotidien !
« Réponse #4 le: 06 mars 2015, 13:57:11 »
Janvier 2015, une personne âgée est victime d'un vol par ruse à son domicile à Pont-Scorff.  :-[
Scénario :
- Une jeune femme se présente chez elle en prétextant travailler pour la mairie.
- Deux hommes interviennent dans le même temps en prétendant être des fonctionnaires de police.
Désignant la jeune femme comme une voleuse, ils invitent la personne âgée à vérifier que son argent et ses bijoux n'ont pas été dérobés. Ils suivent la victime dans son domicile et en profitent alors pour faire main basse sur l'ensemble de ses valeurs. La carte bancaire de la victime est, par la suite, utilisée pour effectuer des achats conséquents et un retrait.
Les investigations menées conjointement par la gendarmerie de Pont-Scorff et la BR de Lorient permettent d'orienter les soupçons sur un trio d'individus issu de la communauté des gens du voyage. Identifiée, cette équipe est localisée sur des aires d'accueil de gens du voyage.
Mars 2015, un des deux hommes et la femme sont interpellés et placés en garde à vue. Les perquisitions effectuées amènent à la découverte de bijoux, de produits multimédias, de pièces automobiles et d'objets divers.
Au terme des gardes à vue, sont solutionnés plusieurs vols aggravés, un cambriolage, des vols à la roulotte, des escroqueries et une détention non autorisée d'une arme.

Conseils préventifs : comment éviter le vol par ruse ?
- Ne laissez pas paraître sur la sonnette que vous vivez seul(e) (par exemple « veuve X »). Mentionnez uniquement votre nom de famille.
- Si une personne se présente à l’interphone ou à votre porte, n’ouvrez pas sans avoir vérifié la détention d’un carte professionnelle ou d’un ordre de mission. N’hésitez pas à lui demander de la glisser sous la porte. Si elle n’a pas de carte, refusez toujours l’accès.
- Il est recommandé d’installer une chaîne à la porte. Il s’agit d’un premier obstacle pour les voleurs et cela permet à l’occupant de l’habitation de parler avec une personne qui se présente d’une manière relativement sûre.
- Ne laissez jamais une personne seule dans votre domicile.
- Si vous avez un doute, faites le 17 ou appelez votre commissariat ou la gendarmerie même Si quelqu’un prétend être de la police, téléphonez à la police et demandez si l’agent en question est bien de service.
- Ne téléphonez surtout pas au numéro de téléphone que vous donne l’agent. Il peut s’agir du numéro d’un complice.
- Ne montrez jamais a une personne que vous ne connaissez pas l’endroit ou vous mettez vos valeurs ou vos bijoux.

Que faire ? à qui s’adresser en cas de vol par ruse ?
Si malgré tout, vous êtes victime d'un vol, tenez compte des conseils suivants :
- En cas d’agression, ne jamais résister, pour ne pas provoquer de réactions violentes des agresseurs.
- Déclarer immédiatement le vol au 17 (policiers ou gendarmes viendront faire les constations).
- Dans la mesure du possible, ne touchez à rien et ne rangez rien. Ne laissez entrer personne avant l'arrivée de la police. Donnez un signalement aussi précis que possible du ou des auteurs, et expliquez la manière dont ils ont opéré. Ces éléments et votre rapidité de réaction peuvent permettre une enquête de police et contribuer à mettre fin à ces agissements.

Le vol par ruse est une infraction grave et sévèrement réprimée jusqu’à 5 ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende.

Source gendarmerie.


Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6681
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Seniors et réflexes sécurité au quotidien !
« Réponse #5 le: 25 juillet 2015, 14:09:50 »
Des " chasseurs d'asticots " pillent bijoux et œuvres d'art chez des personnes âgées  :-\

Les voleurs simulent la présence d'asticots et insectes ravageurs dans des maisons pour mieux les piller. En moins d'une semaine, deux cas d'une nouvelle arnaque aux asticots ont été recensés à Toulouse. Des intrus se font passer pour des professionnels anti-insectes. Une ruse pour mieux dépouiller les personnes âgées.

Ils se prétendent «tueurs d'insectes», «éradicateurs d'asticots», ou «chasseurs de nuisibles» susceptibles d'infester bijoux et autres pièces de valeurs.  8)
Mais derrière ces qualités professionnelles farfelues dont se prévalent ces soi-disant bienfaiteurs, se cachent en réalité de redoutables arnaques opérées par d'infatigables escrocs.
Il y avait les faux policiers qui coursent un vrais faux voleur, les faux agents EDF ou GDF, les matelassiers qui chassaient les cafards ou punaises, des femmes prétextant une panne mécanique de leur véhicule pour détourner l'attention afin de fouiller l'habitation à la recherche de bijoux ou de numéraire et maintenant les arnaques à l'asticot ravageur !

Pour la seconde fois en moins d'une semaine, à Toulouse, une retraitée a été victime d'un vol par ruse par un individu se présentant comme un professionnel anti-insectes et asticots dans les appartements.

Jeudi vers 11 heures, rue Jean de Pins, quartier Saint-Cyprien, un homme parvient à entrer au domicile d'une dame âgée de 92 ans en lui assurant qu'il doit vérifier si son logement n'était pas colonisé par des asticots ou des insectes.  :o
Une fois dans l'appartement, discrètement, il dépose des insectes morts en différents endroits des pièces du logement et demande à la propriétaire de lui amener un bol d'eau chaude. Alors que la retraitée a le dos tourné, l'intrus inspecte les lieux et fouille les quatre coins du logement à la recherche d'un coffre à bijoux ou d'objets de valeur.  >:(

La vieille dame qui ne se rend compte de rien, s'aperçoit seulement de la présence des bestioles mortes sur son parquet. Le malfaiteur réussit à faire main basse sur quelques bijoux qu'il parvient à trouver et s'en va en indiquant à la victime, pour la rassurer, qu'il doit revenir pour effectuer «un traitement anti-insectes».
Ce n'est que peu de temps après que la vieille dame abusée se rend compte de la disparition de ses bijoux.

Le 18 juillet, rue Sainte-Philomène, quartier Busca, l'escroc avait déposé dans l'appartement de sa victime des asticots et des vers en usant du même mode opératoire. Cette fois, c'est une œuvre d'art qui est dérobée. Une autre variante consiste à faire croire à la victime qu'il lui faut absolument mettre à l'abri ses boîtes à bijoux pour les protéger des insectes !

Une manœuvre destinée à repérer la présence de pièces de valeur pour mieux s'en emparer. C'est ce scénario qui s'est joué deux fois au grand dam de la nonagénaire. Les deux victimes ont déposé plainte au commissariat.  :'(

Ce type d'escroquerie tend à se répandre après avoir fait beaucoup de mal dans d'autres villes où de nombreux cas ont été recensés. Les policiers renouvellent, en ces périodes estivales, les consignes de prudence en direction des personnes âgées et vulnérables.

Comment déjouer les arnaques  ???
Face aux vols par ruse qui ont tendance à se multiplier, les policiers réitèrent les messages de prévention et de sécurité en direction des personnes âgées principales cibles des voleurs :

1/ Ne jamais laisser entre chez soi des inconnus quel qu'ils soient ;

2/ Exiger une carte professionnelle avec son numéro matricule de la personne qui se présente comme représentant d'une société ou d'une institution ;

3/ Les services officiels adressent aux particuliers un courrier informant du passage de leurs agents - Téléphoner au service ou à l'organisme qui est censé être représenté par le visiteur pour être certain qu'il ne s'agit pas d'une intrusion frauduleuse ... à défaut appelez le 17

Enfin, les personnes âgées doivent toujours avoir à portée de main des numéros de téléphone d'urgence, police, gendarmerie ou pompiers pour mieux se protéger.

Frédéric Abéla La Dépêche du midi .fr

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6681
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Seniors et réflexes sécurité au quotidien !
« Réponse #6 le: 29 juillet 2015, 11:50:00 »
Un retraité sassenageois trop confiant mais coriace cependant sa confiance a failli lui coûter cher.  :-[

L’homme de 78 ans s’était fait installer une ligne internet il y a quelques semaines. Tout fonctionnait correctement, mais l’installateur l’avait tout de même rappelé dernièrement. Pour passer boire un verre, avait-il prétendu. Le septuagénaire avait accepté et a donc ouvert la porte de son domicile à l’installateur et l'ami de ce dernier venus, comme convenu, lui rendre visite. Sauf que quand les deux hommes ont quitté le logement du retraité, la collection de montres de ce dernier avait disparu. Une quarantaine de montres dont certaines en or pour une valeur totale d’environ 60 000 euros.

Disposant du numéro de téléphone du technicien, le retraité est donc entré en contact avec celui qu’il supposait logiquement être l’un des voleurs. Un homme qui, finalement, a accepté de restituer les biens du septuagénaire en les déposant devant la porte de son logement ce lundi matin. Et c’est là, hier matin, que les gendarmes de la brigade de Sassenage, en charge de l’enquête, ont donc interpellé ce Savoyard de 24 ans. Quelques heures plus tard, c’est un deuxième homme, un autre Savoyard de 35 ans, qui, se sachant recherché, s’est présenté à la brigade de gendarmerie de Sassenage.

Les deux hommes ont été placés en garde à vue. Avant d’être laissés libres en fin de journée. Les deux hommes, qui reconnaîtraient les faits, devront s’expliquer devant la justice en octobre.

Moralité : Mettez en garde les personnes âgées de votre entourage contre les visiteurs malveillants ou mal intentionnés !

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6681
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Seniors et réflexes sécurité au quotidien !
« Réponse #7 le: 07 août 2015, 11:46:33 »
[VU DANS LA PRESSE] Vols à la fausse qualité : soyez prudents !

Fin juillet, une habitante de l'Eure a été victime d'un vol commis par deux faux professionnels de ramonage et entretien des cheminées !

Il est midi lorsque la septuagénaire, seule à son domicile, ouvre la porte à deux hommes équipés d'un gilet jaune et d'un casque blanc. Prétendant que sa cheminée a un problème visible de l'extérieur, ils lui proposent des travaux en échange de 200 €.
La septuagénaire hésite et émet le souhait de contacter un professionnel quelle connait.
Mais les deux complices arrivent rapidement à la convaincre de les laisser faire le travail. Elle accepte et leur donne les 200 euros. Les compères montent alors à l’étage de la maison, prétextant regarder le conduit de la cheminée.
Après 20 minutes de « travaux bidons » à l'étage, les deux imposteurs prennent congé de leur « cliente », qui constate alors après leur départ une perte d'argent importante, initialement rangée dans une enveloppe d'un meuble au salon.

Les gendarmes de l'Eure et d'ailleurs appellent donc à une grande vigilance.
En cas de doute, ne laissez entrer personne dans votre domicile et appelez la gendarmerie (n° tél 17). Parlez-en autour de vous, et mettez en garde les personnes vulnérables de votre entourage.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6681
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Seniors et réflexes sécurité au quotidien !
« Réponse #8 le: 02 septembre 2015, 11:02:55 »
Connaissez-vous l'arnaque au collier ?   :-\

Une personne dans la rue vous aborde pour demander son chemin ou un verre d'eau par exemple. Elle vous remercie de lui avoir rendu ce service en vous passant un collier de pacotille autour du cou et en profite pour vous dérober le vôtre !

Conseils : méfiez-vous toujours des personnes inconnues qui vous offrent spontanément des cadeaux et n'hésitez pas à composer le 17 en cas de doute.

Autre arnaque : Vol à la carte routière ?

C'est un nouveau type de vol par ruse pour lequel les escrocs agissent souvent par deux dans les centres commerciaux. Le premier repère une personne s'approchant d'un distributeur automatique de billets, ou lors de son passage en caisse dans un magasin. Avec la plus grande discrétion, il observe sa victime pendant qu'elle compose le code de sa carte bleue.

Son complice prend le relais sur le parking lorsque les consommateurs quittent le centre commercial pour charger leurs achats dans leur véhicule. Prétextant avoir besoin d'aide pour trouver leur chemin, les pickpockets déplient une carte routière par dessus le chariot masquant ainsi le sac à main qui y est accroché. Un moyen de détourner leur attention et de passer la main sous la carte, pour saisir, sans être vu la carte bleue ou le portefeuille des victimes.
Quelques conseils pour vous en prémunir

    Pensez à ranger votre portefeuille immédiatement.
    Ne laissez traîner ni votre carte, ni votre argent sur la caisse du magasin.
    Composez toujours votre code confidentiel à l'abri des regards indiscrets.
    N'inscrivez jamais votre code confidentiel sur un des papiers rangés avec votre carte bancaire.
    Notez le numéro figurant sur votre carte bancaire en lieu sûr afin de faire opposition en cas de perte ou de vol.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6681
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Seniors et réflexes sécurité au quotidien !
« Réponse #9 le: 25 février 2016, 13:57:00 »
PRÉVENTION : LES VOLS DE CARTES BANCAIRES DANS LES CABINES TÉLÉPHONIQUES PROGRESSENT...

La gendarmerie de la Haute-Garonne et de Midi-Pyrénées vous informe d'une recrudescence de vol par ruse. Les cabines téléphoniques sont toujours implantées sur nos territoires, et nos aînés s'y rendent pour passer leurs appels téléphoniques.

A cet égard, nous vous rappelons qu 'il faut toujours être vigilant, si toutefois un individu, se disant être en panne de voiture, demande à la victime, âgée de préférence, s'il peut téléphoner depuis une cabine téléphonique. La victime utilise alors sa carte bancaire.
Durant la manœuvre, l'individu voit la victime taper son code secret, et par la suite, il détourne son attention et subtilise sa carte.

Citer
Arnaque carte bleu d'une cabine téléphonique  :-X
Une dame âgée de 60 ans a été victime d'une escroquerie peu banale à l'ère du téléphone portable  :(  sa carte lui a été dérobée à partir d'une cabine téléphonique. En quelques minutes seulement, elle s'est fait voler 1.390€.
Le 16 janvier, il est presque 19h. Claire, 60 ans, est abordée en anglais par un petit homme trapu, brun, aux yeux noirs, «très propre sur lui».
Celui-ci dit être en panne et aurait besoin d'aide pour appeler son assurance. D'un anglais impeccable (elle est professeur), Claire lui répond qu'elle va l'aider. Brusquement, l'homme passe au français, qu'il manie avec un fort accent. ::)
Elle n'est pas en possession de son téléphone portable, ils se rendent alors tous deux à une cabine téléphonique. Là, l'homme pianote un numéro et l'écran affiche : «Insérez votre carte bancaire pour avoir accès à l'opérateur France Télécom. Ce service est gratuit». Claire, qui se décrit volontiers comme naïve, accepte d'insérer sa carte et tape son code. Sans raison, l'homme se jette sur le clavier et tape des numéros. La carte est avalée. Ou semble avalée.  :-X
© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/

Bonjour,
j'ai été victime d'une escroquerie à la carte bleu un couple m'a interpellé dans la rue ils étaient en panne de voiture et n'avaient pas de téléphone ils m'ont demandé s'ils pouvaient téléphoner d'une cabine téléphonique je suis rentré dans la cabine j'ai mis ma carte en cachant mon code secret et je suis sorti pour laisser téléphoner au bout d'un instant la femme est sortie pour aller chercher quelque chose dans la voiture elle est revenue et après ils sont sortis de la cabine et j'ai récupéré ma carte simplement le soir je vois sur mon compte qu'ils avaient prélevé 1500 euros je fais part à ma banque et hier ils me disent qu'ils ne peuvent pas me rembourser parce que je suis en possession de ma carte il faut que je porte plainte chose que j'ai fait hier et que je leur envoie un courrier  8)

Autre technique, tout aussi osée, celle de la cabine téléphonique. « Un jeune homme est venu me demander mon portable pour appeler un ami qu'il attendait depuis trois heures », raconte Anne-Céline, étudiante en communication, victime d'un vol il y a trois semaines à Bastille (12e). « Mais je n'avais plus de batterie ni de carte téléphonique. Il avait l'air plutôt gentil et des policiers patrouillaient à côté. Je lui ai donc prêté ma Carte bleue pour qu'il téléphone dans une cabine. » Un coup d'oeil au-dessus de l'épaule quand elle compose son code, et le tour est joué. L'homme lui rend alors une autre Carte bleue (celle de son ancienne victime), sans qu'elle s'en aperçoive. En l'espace de dix minutes, Anne-Céline a été débitée de 600 euros, sans avoir eu le temps de faire opposition.
Chez les enquêteurs, on ne s'étonne pas du procédé. « C'est classique, ils détournent l'attention et mettent en confiance les gens », note le commissaire  8)

Restez prudent
A partager.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6681
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Seniors et réflexes sécurité au quotidien !
« Réponse #10 le: 13 juillet 2018, 12:54:36 »
Un couple de Toulousains a été méfiant et il a sans doute bien fait. Un jeune homme de 25 ans à 30 ans a sonné chez nous et a demandé à contrôler notre compteur d'eau, relatent-ils.
Il portait un casque de chantier et un vêtement Véolia.

L'attitude du visiteur intrigue le propriétaire de cette maison à Toulouse, mais il le laisse pénétrer dans son jardin  :-\  où se trouve le fameux compteur. «Il avait un seau avec des outils. Ça n'a pas duré longtemps et cet homme est reparti très vite sans avoir rien regardé».

Le couple, intrigué, décide de contacter Véolia. «C'était une visite bizarre, on a pensé à un voleur car, il y a quelques années, une voisine s'était déjà fait escroquer.»

Peu de temps après, la réponse de Véolia tombe et les septuagénaires comprennent qu'ils ont eu affaire à un malfaisant. «Vous me faites part de votre demande concernant la visite d'un technicien pour le contrôle de votre compteur d'eau, résume le conseiller clientèle du couple. Après consultation de votre dossier je ne vois pas d'intervention prévue sur votre domicile. Votre compteur étant équipé d'un télé-relevé nous n'avons plus besoin de nous déplacer pour le relevé d'index et il n'y a eu aucun déplacement de technicien enregistré sur votre dossier».

«Être vigilant»

Aujourd'hui, ceux qui ont échappé à un vol par fausse qualité veulent attirer l'attention. «Il faut que les personnes âgées ou pas soient vigilantes.
Notre compteur était dehors donc il n'a rien pu faire chez nous mais c'est vrai qu'on ne lui a pas demandé de carte professionnelle. Heureusement, il ne nous est rien arrivé.»  :-[
Faux policiers, faux agents des eaux, faux élagueurs… les «voleurs par fausse qualité» savent faire preuve d'ingéniosité pour tromper leurs victimes, souvent âgées et gagner leur confiance afin de pénétrer dans leurs logements et de leur dérober, à leur nez et à leur barbe, bijoux, espèces et autres biens de valeurs.

Pour pallier ce type de risque, les services de police comme de gendarmerie rappellent qu'en cas de doute, il ne faut pas hésiter à demander une carte professionnelle au visiteur, à appeler l'entreprise dont il se prévaut ou à composer le 17 pour savoir si les forces de l'ordre sont bien en intervention chez eux.
Le tout avec son propre téléphone et le vrai numéro afin d'éviter qu'un complice du ou des voleurs ne réponde.