Auteur Sujet: Sensibilisation des conducteurs de 2 roues (avec ou sans moteur)  (Lu 11401 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

aiglon

  • Invité
Journée ACO Essonne : sensibilisation 2 roues  ::)

L’Automobile Club de L’Ouest organise, en partenariat avec les autorités préfectorales et départementales, une journée de sensibilisation à l’attention des utilisateurs des deux roues motorisés le dimanche 25 septembre.
L’objectif est de mettre en relation les usagers avec les acteurs qui œuvrent pour leur sécurité.
La journée commencera par un rallye routier dans le département ponctué par des ateliers à découvrir en groupes à l'attention des cyclos, quads et motos (freinage d'urgence, ...).
Toute la journée, à l’école départementale des sapeurs pompiers répondront à toutes les questions telles que :
- faut t’il enlever son casque après un accident ?
- pour les vêtements : cuir ou textile ?
- qui prévenir quand on découvre un piège routier ou un point noir ?
Comment retirer le casque…http://www.msr.lu/mmp/online/website/content/fiches_pedagogiques/150/151/index_FR.html

Citer
Les mini-motos ou les pockets-bikes : des mini-motos très dangereuses !
De petite taille, surpuissants par rapport à leur poids, les pocket bikes ou mini-motos sont totalement inadaptées à la circulation sur voie publique.
Elles ne sont d'ailleurs pas homologuées pour circuler sur les voies ouvertes à la circulation publique car elles ne respectent pas les prescriptions techniques minimales  exigées : conformité des dispositifs de freinage, d’éclairage,  pneumatiques, etc...
Elles sont réservées à un usage privé sur terrain clos ou à un usage sportif.
Si vous décidez de conduire une mini-moto, faites-le sur terrain clos, fermé à la circulation publique, tel que les pistes ou les circuits, encadrés par des professionnels compétents et équipez-vous correctement : casque, gants, genouillères et bottes !

L’inscription comprend une collation en fin de matinée.
Plus d'infos auprès de Fabien Mouchel
Téléphone : 06.80.81.02.73
email : aco91.j2r@tele2.fr

source: http://lerepairedesmotards.com

 

louzou03

  • Invité
Re : Sensibilisation des conducteurs de 2 roues (avec ou sans moteur)
« Réponse #1 le: 23 septembre 2005, 07:34:40 »
Bonjour Aiglon !!!
De mémoire, il existe une formation qui est basée essentiellement sur les accidents de la route : AFCPSSR et justement, toutes les manipulations sont commentées et justifiées.
C'est dommage que je ne suis plus essonnienne car cela m'aurait tentée.  :-*

A deux-roues motorisé, on se sent libre, on se sent vivre, on se sent bien, mais l’accident peut malheureusement vite survenir sans prévenir et là on va se sentir MOURIR. :-\
Une faute d’inattention de la part d’un conducteur, une chaussée glissante, la tentation de s’affranchir de certaines règles... et c’est la chute. Sur la route, la prise de risque peut être fatale.

Quels sont les gestes simples pour renforcer votre sécurité sans pour autant mettre votre scooter au garage ?
Quels sont les éléments réglementaires à avoir en tête ?

Faire le point est essentiel, car le risque à deux-roues est avéré : en cyclo comme à moto, les conducteurs 14 à 24 ans sont les plus exposés aux risques d’accident.

aiglon

  • Invité
Re : Sensibilisation des conducteurs de 2 roues (avec ou sans moteur)
« Réponse #2 le: 23 septembre 2005, 08:31:34 »
Bonjour Louzou, motard depuis quelques années, il m'arrive encore de me faire peur sur la route et surtout en ville, quand je vois comment les gamins utilisent leurs engins, je me dis qu'il serait sage d'avoir des journées de sensibilisation dans tout les départements. (et cela nous ferait du bien aussi à nous les " anciens ")

Un scooter ne possède que deux roues (3 parfois) mais n’a pas la stabilité d’une automobile et même s’il est automatique, sa conduite ne s’improvise pas.
LES CONSEILS DE CONDUITE sur http://www.scooter-infos.com/page-conduite-1.html

Le BSR (Brevet de Sécurité Routière) appelé également permis AM depuis le 19 janvier 2013
Pour conduire un scooter, vous devez être titulaire du BSR - Brevet de sécurité routière (appelé également permis AM depuis le 19 janvier 2013) ou d’un permis de conduire valide (cette disposition ne s’applique que si vous êtes né après le 31 décembre 1987).

Pour obtenir le BSR, vous devez avoir 14 ans révolus et posséder l’ASSR (Attestation de Scolaire de Sécurité Routière) de niveau 1, passée en classe de 5ème ou de niveau 2 passé en classe de 3ème.

Une fois l’ASSR de niveau 1 ou de niveau 2 en poche, vous devez suivre la partie pratique (7 heures de formation en circulation) avec un moniteur de moto-école.


Bonne journée et bises à toi.

louzou03

  • Invité
Re : Sensibilisation des conducteurs de 2 roues (avec ou sans moteur)
« Réponse #3 le: 23 septembre 2005, 08:41:02 »
Il m'arrive de conduire le scooter de ma fille, je préfère mille fois mon vélo, au moins j'arrive à le maitriser.
Alors que ce petit bolide, je ne suis pas du tout rassurée.
Bises à toi.

Citer
[PRÉVENTION]
Le cycliste ou autre conducteur de 2 roues motorisés et tout comme l’automobiliste, doit appliquer les règles du Code de la route qui garantissent sa sécurité et celle des autres usagers.
Afin de rouler en toute sécurité, le cycliste ou le cyclomotoriste doit impérativement disposer d’un véhicule en bon état, bien équipé, et surtout connaître et appliquer les règles élémentaires de déplacement, en ville et hors agglomération, de jour, comme de nuit.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 7086
  • Sexe: Homme
  • Retraité
Re : Sensibilisation des conducteurs de 2 roues (avec ou sans moteur)
« Réponse #4 le: 12 septembre 2015, 09:58:37 »
Gendarmerie de La Réunion 9 septembre 2015

[SÉCURITÉ ROUTIÈRE] - Cet après-midi les gendarmes de Saint-Benoît procédaient à un contrôle des cyclomoteurs au curvomètre.

Bilan : sur 15 deux-roues contrôlés, 10 étaient en infractions dont 7 au point de faire l'objet d'une mise en fourrière pour modification du moteur... 3 scooters atteignaient des vitesses très élevées allant de 156 à 167km/h !

Le débridage... Attention danger !  :P

Le débridage et le kitage aggravent considérablement la fréquence et les conséquences des accidents.
En effet, 50 % des cyclomoteurs accidentés sont débridés et 65% ne sont pas conformes sur au moins un des points contrôlés (débridage et/ou éléments de sécurité).

Un contrôle technique obligatoire ?
Ce contrôle technique devrait entrer en vigueur dans les années à venir. Il permettra de vérifier l’état du cyclomoteur et de s’assurer qu’il n’est ni kité ni débridé et ainsi de lutter contre le mauvais état du parc.

Ce que dit le Code de la route  8)
Sachez que si vous êtes contrôlé au guidon d’un engin trafiqué, vous êtes passible d'une amende de 4e classe (135 €) et risquez aussi l’immobilisation, voire la confiscation de votre véhicule par les forces de l’ordre.

En cas d'accident avec un engin débridé ou kité, l'assurance peut ne jouer que partiellement, voire pas du tout.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 7086
  • Sexe: Homme
  • Retraité
Re : Sensibilisation des conducteurs de 2 roues (avec ou sans moteur)
« Réponse #5 le: 12 septembre 2015, 10:44:00 »
Prendre un passager ou être passager d'un scooter !  ???

Pour que l'adolescent prenne un passager sur son cyclomoteur, ou pour que lui-même devienne passager de l’un de ses copains, le certificat de conformité du véhicule doit mentionner la présence de 2 places assises y compris le conducteur.
 Attention : le passager d’un cyclomoteur est exposé aux mêmes risques que les conducteurs. Pourtant, il est souvent moins bien équipé. Vous devez donc rappeler à votre enfant que comme le conducteur, le passager doit porter un casque adapté à sa tête (jugulaire réglée et attachée), des vêtements robustes et couvrants (hiver comme été) et des gants.

Souvent, le passager n'ayant pas la même expérience du deux-roues que le conducteur, ne sait pas bien comment se comporter. Lorsqu'il transporte un passager, le conducteur doit donc lui demander de respecter quelques règles de sécurité, avant de prendre la route :
- s'asseoir le plus près possible du conducteur pour bien sentir ses mouvements et se tenir à lui ;
- ne pas poser les pieds par terre à l'arrêt ;
- éviter tout geste brusque et accompagner le conducteur dans les virages.
Pour transporter un enfant de moins de 5 ans, le cyclomoteur doit disposer d’un siège conçu à cet effet et d’un système de retenue ; toutefois, transporter un enfant de moins de 10 ans est fortement déconseillé.
Il est donc possible de transporter un passager de moins de 14 ans sur un cyclomoteur à partir du moment où il est équipé pour cela.
En ce qui concerne une personne de plus de 14 ans, il faut consulter le certificat de conformité qui a été remis à l'achat du cyclomoteur et vérifier le nombre de places assises qui y figure (Nombre prenant en compte le conducteur). S'il y est mentionné le chiffre 2, vous avez alors le droit de transporter un passager de plus de 14 ans.

Ça y est, votre enfant va enfin pouvoir partager ses premiers kilomètres en deux-roues motorisé avec son papa ou sa maman. Mais attention : transporter un enfant en moto ou scooter nécessite un siège spécifique s'il a moins de 5 ans... voire au-delà.
Nos explications et notre point de vue sur la question du transport des enfants en moto ou scooter.
Dossier à lire sur http://www.moto-station.com/article11904-transporter-un-enfant-moto-ou-scooter-part-1-la-loi-le-code-de-la-route-et-nos-conseils.html

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 7086
  • Sexe: Homme
  • Retraité
Re : Sensibilisation des conducteurs de 2 roues (avec ou sans moteur)
« Réponse #6 le: 02 octobre 2023, 09:43:57 »
À vélo, puis-je être verbalisé si je ne roule pas sur la piste cyclable ?

À Paris, un cycliste a été verbalisé car il ne roulait pas sur une piste cyclable. L’intéressé, qui a diffusé la scène sur les réseaux sociaux, conteste cette décision.

Que dit précisément le Code de la route ?

Un cycliste, habitué à filmer ses trajets à Paris, s’est récemment fait verbaliser car il ne circulait pas sur la piste cyclable. Une amende qu’il va contester, persuadé d’être dans son bon droit.

La vidéo, devenue virale sur les réseaux sociaux – 450 000 vues sur X et 24 000 vues sur Youtube –, pose la question : à vélo, est-on obligé de rouler sur les pistes cyclables sous peine d’amende ? Que dit la loi ?

À vélo, les pistes cyclables ne sont pas systématiquement obligatoires.
Sauf si le préfet en décide autrement.
Pour le savoir, il faut être attentif aux panneaux de signalisation. Les pistes cyclables sont matérialisées par un panneau représentant un vélo blanc sur fond bleu.
- Si le panneau est rond : la piste cyclable est obligatoire.
- S’il est carré : la piste cyclable est seulement conseillée. Libre au cycliste d’y circuler ou non.

Scooters et piétons, des cas à part
Si vous utilisez un engin de déplacement électrique – trottinette électrique, hoverboard, gyropode... –, vous pouvez circuler sur la piste cyclable lorsqu’elle existe. Les scooters et autres engins à deux-roues ne le peuvent, sauf si un panneau les y autorise.

Bien sûr, les voitures et les camions ont interdiction d’emprunter ces voies sous peine de recevoir une amende de 135 euros.

Le Code de la route autorise toutefois les piétons à y circuler si aucun trottoir n’est aménagé.

Pour les cyclistes,
l'obligation d'emprunter les bandes ou pistes cyclables est instituée par l'autorité investie du pouvoir de police après avis du préfet. Il est cependant fortement recommandé aux cyclistes, pour leur sécurité, de privilégier l'emprunt des voies qui leur sont dédiées.
Si la chaussée est bordée de chaque côté par des voies cyclables, les utilisateurs de ces voies, doivent emprunter celle de droite, dans le sens de la circulation et respecter les feux de signalisations réglant la traversée des routes.
En l'absence de pistes ou bandes cyclables, les cyclistes circulent sur le côté droit de la chaussée et peuvent s'écarter des véhicules en stationnement sur le bord droit de la chaussée, d'une distance nécessaire à sa sécurité.
Ne circulez pas sur les trottoirs.
Seuls les enfants de moins de huit ans sont autorisés à emprunter les trottoirs, à condition de rouler à une allure raisonnable et de ne pas gêner les piétons.
Les cyclistes sont autorisés à rouler sur les voies vertes, les zones de rencontres ou les zones 30, sauf dispositions contraires pouvant être prises par les autorités municipales.
Les vélos doivent en priorité stationner aux emplacements qui leur sont spécifiquement dévolus. Le stationnement sur le trottoir est cependant possible sous réserve de ne pas constituer un danger pour les autres usagers et de ne pas gêner la circulation.

Dans les zones de rencontre, ne circulez pas à plus de 20 km/h et respectez la priorité du piéton
Dans les aires piétonnes, circulez à l’allure du pas.
Dans les zones 30, les aires piétonnes et les zones de rencontre, les vélos peuvent circuler dans les deux sens. Le double sens vous permet de bénéficier d’une meilleure visibilité, d’éviter les grands axes de circulation et de simplifier les itinéraires.
Si vous roulez en groupe, roulez à deux de front ou en file indienne. La nuit, en cas de dépassement par un véhicule ou lorsque les circonstances l’exigent (chaussée étroite, etc.), placez-vous systématiquement en file indienne.

Rouler à vélo hors agglomération
Ne roulez pas trop près de l’accotement, pour éviter les ornières ou gravillons.
Dans les virages, serrez au maximum à droite car les voitures ne vous voient qu’au dernier moment.
Soyez particulièrement prudent lors du passage d’un camion : l’appel d’air risque de vous déséquilibrer.
Si vous roulez en groupe, roulez à deux de front ou en file indienne. La nuit, en cas de dépassement par un véhicule ou lorsque les circonstances l’exigent (chaussée étroite, etc.), placez-vous systématiquement en file indienne.
Si votre groupe compte plus de dix personnes, scindez-le.

Dans tous les cas
À vélo, il est interdit de porter à l’oreille tout dispositif susceptible d’émettre un son (écouteurs, oreillettes ou casque audio). L’usage du téléphone tenu en main est également interdit.
Ne roulez pas après avoir bu trop d’alcool. A partir de 0,25 mg/l d’air expiré, c’est interdit et passible d’une amende, et surtout très dangereux.

Le casque est obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans, conducteur ou passager d’un cycle. Ce casque doit être attaché.

Source : https://www.securite-routiere.gouv.fr/reglementation-liee-aux-modes-de-deplacements/velo/regles-de-circulation-pour-les-cyclistes#:~:text=Pour%20les%20cyclistes%2C%20l'obligation,voies%20qui%20leur%20sont%20d%C3%A9di%C3%A9es.