Auteur Sujet: Antenne SMUR, juste une équipe mobile d'assistance médicalisée en VLM & VLI  (Lu 125983 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne figurine

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 361
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
 ;D la vilaine gué guerre  :o

perso je suis 100% pour que ce soit les pompiers qui fassent TOUTES les urgences !

ils ont plus d'expérience que nous, qui faisons facilement (je parle pour moi) 90% de transports lambda
et 10% de centre 15

par exemple, lorsque nous faisons des inter de Nuits nous avons facilement 20 kms a faire pour nous rendre sur les domiciles (je parle distance au max de notre zone de compétence)
alors qu'il y a des casernes de pompiers a 2 minutes chrono....

complétement débile à mon sens  ::)

Hors ligne jp77

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1824
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
et oui figurine, le seul probleme c'est que ton patron facturera le transport au patient  ou à la SS et que nos amis pompiers factureront le transport à l'hopital d'ou dépend le 15 et les hopitaux n'ont pas d'argent pour ces transports

Hors ligne figurine

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 361
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
il est certain que les POMPIERS coûte un fric fou à la société...... (et leurs avantages sont impressionants)

mais que veux-tu, ce sont les chouchous de la nation.... ils donnent l'impression d'être GRATUIT....

Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
  • IADE
    • Voir le profil
Pour info dans le 63 en 2009 pour les SP 27911 intervention de secours à personne plus 2702 AVP sans compter les feux sur lesquels un VSAV a été nécessaire pour prendre en charge des blessés tout cela pour un département de 626 639 habitants.
loulig pas de réactions la dessus?

Si. Je dis que les SDIS font un bon boulot de communication, ce qui est légitime pour un service public.

Et que vos syndicats feraient bien d'en prendre de la graine.

Voilà ce qu'on peut trouver sur le site du SDIS 69 pour l'année 2008. C'est clair, net et précis:
_ 4270 SPV
_ 1370 SPP
_ 45 000 journées de formation
_ 133 casernes
_ 980 véhicules

_ 402 550 appels au CTA
_ 117 942 sorties
_ 88 403 interventions, soit 242 par jour en moyenne
_ 59 977 interventions pour SAP

Voilà, par exemple, le genre de stat que l'on aimerait vous voir sortir.

En l'absence de ce genre de chiffre  on ne peut que se baser sur des constats empiriques, et force est d'admettre que beaucoup d'AP font peu, voir pas d'urgence. Et que cette part de votre activité reste quasi marginale si on la compare à l'ensemble de votre activité. Sans parler de l'absence de formation continue chez les AP, alors que c'est un des points forts des pompiers.

En l'état, il ne sert à rien de jalouser les pompiers, vous vous ne vous donnez pas les armes pour vous défendre. Il ne tient qu'a vous de communiquer habillement.

Mais pour l'instant votre com' est largement contre productive :
" les pompiers coûtent cher" (vous aussi)
" on fait de l'urgence" (ah bon, combien ? )



Hors ligne figurine

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 361
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Mais pour l'instant votre com' est largement contre productive :
" les pompiers coûtent cher" (vous aussi)
" on fait de l'urgence" (ah bon, combien ? )

tu m'as l'air d'être un spécialiste de la com' loulig  ;D

mais ton argument
Citer
" les pompiers coûtent cher" (vous aussi)

est vraiment pas viable  ;)

soit honnête sur ce coup là  :ange:

Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
  • IADE
    • Voir le profil
Je suis honnête.

La santé publique a un coût qu'il faut accepter (vers 12 % du PIB en France, je crois). Sans perdre son sens critique.

La santé coûte cher, l'hôpital coûte cher, les cliniques sont des gouffres à fric, les pompiers coûtent cher, les médecins coûtent cher, les infirmiers coûtent cher, les kiné coûtent cher, ...

 Et les ambulanciers coûtent cher. Le nier ne vous rendra pas plus crédible.

Ca ne veut pas dire que les ambulanciers coûtent trop cher, ni que les pompiers sont moins cher.


Le tout est de savoir si l'investissement est "rentable". Ainsi, les sommes que j'investis en prévention cardio vasculaire permettent elle de réduire la morbi-mortalité de ces affections ? Si je mets un IADE par salle d'opération, vais je réduire le risque anesthésique ? Si je finance un nouveau SMUR dans le département permettra t'il de sauver plus de gens ?  ...



Mais c'est un fait, les ambulanciers coûtent une somme certaine à la sécu, aux mutuelles, à la société. Ce coût est il contrebalancé par le service rendu ? C'est possible. Cet argent pourrait il être investi ailleurs ?


Mais affirmer péremptoirement que "les ambulanciers ne coûtent pas cher ", est un déni total de la réalité. Les pompiers ont le mérite de mettre carte sur table, ça leur permet déjà de regler le problème de la transparence. On sait ce qu'ils font, et on sait combien ils coûtent.


Edit : il ne faut pas confondre ce que gagnent individuellement les ambulanciers (là, oui, c'est sûr, c'est pas cher) et ce que coûte le système des AP dans sa globalité (là c'est une toute autre histoire). Sans oublier les coûts caché (les carences AP qui sont facturée à l'hopital, par ex).





Hors ligne jp77

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1824
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
cela me rappel un débat qui a déjas eu l'année derniere au sujet des rapports fait à l'Assemblée Nationnale qui disait autre chose sur les transports sap à savoir si je me rappelle bien, les sp feraient 1,75 transport par pompier quand les ambulanciers en feraient 1,55 sela est à méditer

Hors ligne gremi2

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 323
  • Sexe: Homme
  • passion ambulancier. over-blog.com/
    • Voir le profil
    • blog de rémi
euh pas compris le 1.75 et le 1.55

Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
  • IADE
    • Voir le profil
euh, là j'avoue que j'ai pas compris non plus.

Hors ligne gremi2

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 323
  • Sexe: Homme
  • passion ambulancier. over-blog.com/
    • Voir le profil
    • blog de rémi
bon on a au moins un point commun mdr

Hors ligne pikachu

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 321
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier DEA
    • Voir le profil
    • L'ambulancier pour les nuls
le 1.75 et 1.55 c'est une moyenne mathématique donc non arrondie. Donc en clair quasi 2 pour les ap et 1 1/2 pour les pompiers.

Perso je suis ce topic depuis un moment et je trouve que loulig n'a pas tort dans ses propos : question com les ap vs les pompiers c'est nul. 0/20. Certes ce n'est pas aussi simple que ça beaucoup de facteurs entre en jeu comme le fait d'avoir affaire à DES entreprises et non pas à une entité publique donc pas non plus les mêmes sources de financement ni etc etc il ya des paquets d'arguments pour/contre.

Donc pas de com, pas d'unité dans la profession donc pas de chiffre fiable et une image de la profession qui est bonne à jeter au caniveau (désolé j'exagère volontairement quoique...).

La question n'est pas de savoir qui a la plus grosse mais savoir est ce qu'un jour dans ce fichu pays un intelligent va enfin réussir à faire bosser ensemble tout le monde comme partout ailleurs dans le monde où ça fonctionne impeccable. Est ce qu'un jour on va arrêter de se regarder tous le nombril et se dire "on fait le même boulot pourquoi se taper dessus ?". Oui mais eux ils font de la bobologie, oui mais eux ils coutent cher, oui mais eux ils sont pas formés.

Stop arrêtez un peu vos généralités, il y a des c... partout, des inadaptés partout, des gens abrutis partout  même si untel est soi disant mieux formé ou plus souvent (ça n'empêche pas d'être abruti ou incapable loin de là, même en suivant des instructions ou cours désolé je suis en stage aux urgence en ce moment et je peux vous dire que je vois des choses qui me font bondir chez les deux ap comme pompiers) MAIS mais il y a un mais il y aussi des deux côtés des gens fiables, passionnés, qui se maintiennent à jour seul qui essaient de se bouger dans l'Intérêt du patient et non pas pour se jeter à la figure des stats et autres et sur qui va pisser le plus loin.

Si tout le monde pouvait déjà se dire on bosse tous ensemble sans se juger mais plus en symbiose là déjà on aura fait un grand pas. J'aime ce métier mais plus ça va et plus ça m'attriste et ça me déprime de voir des guerres de ce genre. Bienvenue dans le système archaique français où chacun pense à soi et à essayer de tout ramener à soi.  Et c'est valable pour les deux entités blanche comme rouge. Tant que chacun mènera son petit combat de son côté le patient continuera à morfler.

Nickos

  • Invité
Et bé...

ça se lâche, en avis personnel je dirais que nous sommes en train de payer les erreurs des anciens qui n'ont pas su instorer dès le départ une image de qualité et de sérieux. Nous avons le double du boulot.

Il y a peut être également cette folie du tout public en France, une sorte de monopole, lorsque je regard sur le canton de Genève en Suisse, que je connait très bien, 65% des services d'urgences sont des entreprises privés ( avec ajouté à celà les missions classiques ) ça fais réfléchir, en l'espace de 15 ans les ambulanciers sont passés de sorte de CCA à paramédic grâce à la rigeur et la disciplne imposée par... des ambulanciers privés.

Preuve que fournir un service de secours pré-hospitalier de qualité et être privé n'est pas incompatible.

En France, nous pouvons atteindre le même genre de résultat, mais... il faut mettre sur le banc de touche ceux qui ne possèdent pas les capacités organisationelles pour fournir un réel service d'urgence.

A Genève, les ambulanciers doivent respecter un cahier des charges, formations, délais d'inter, échelles de sanctions, matériel.

En France, dans certains départements, nous y venons petit à petit grâce aux nouvelles générations : formations, materiels, géo-localisation des moyens. Mais comme les ambulanciers sont dignes d'un système fédéral, rien ne va à la même vitesse en fonction des départements. ( Question de volontés patronales )

Une chose est certaine : continuer à nous cracher dessus, je ne peut dire à certains que merci, car vous ne pouvez vous imaginer l'énergie que celà donne pour diriger notre job vers le haut.  ;)


Nickos

  • Invité
D'une autre partie la vidéo ne me dérange pas spécialement, elle reflète bien l'aspect conventionnel du métier.

Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
  • IADE
    • Voir le profil
les sp feraient 1,75 transport par pompier quand les ambulanciers en feraient 1,55 sela est à méditer
le 1.75 et 1.55 c'est une moyenne mathématique donc non arrondie. Donc en clair quasi 2 pour les ap et 1 1/2 pour les pompiers.

Euh là ça devient la quatrième dimension pour moi  ???. Quelqu'un aurait le document original, parce que là je ne comprends plus rien. Je ne sais pas de quoi on parle. SPV, SPP, équivalent temps plein, nombre d'inter, de victimes, de roues au camion ?


Il y a peut être également cette folie du tout public en France, une sorte de monopole

A l'heure actuelle, il est légèrement osé de dire que la santé ou l'urgence est un monopole du public en France.

 SOS médecin, l'ensemble de la "médecine de ville", un tiers des infirmiers salariés, tous les IDEL, une bonne partie des services d'urgence et des plateaux techniques (60 % de la chirurgie en France), les AP, et même quelques SMUR font partie du privé.

Je ne vois pas trop où est la "folie du tout public", ça relève largement du fantasme (la peur du communisme ?) plutôt que d'une quelconque réalité.



Hors ligne pikachu

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 321
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier DEA
    • Voir le profil
    • L'ambulancier pour les nuls
Monopole n'est pas le mot qui convient. Il est trop extrême je pense que dire que la peur de déléguer un peu plus au privé pour une question de coût un peu moindre (en terme de budget de fonctionnement est ce que voulais dire nickos. Lorsqu'on parle de secours et de privé certains parlent de privatiser les secours donc en traduction en faire un bizness ce qui n'est pas le bon raisonnement. La suisse en est un parfait exemple. Donc non ce n'est pas le tout public c'est surtout le fait d'avoir en france des mentalités qui évoluent 50 ans après les autres. Si on regarde et je me répète encore nos voisins nord, est etc etc on est loin d'arriver à leur niveau mais alors loin de chez loin... et pourtant on gagnerait en performance et qualité de service.