Auteur Sujet: Comment devenir Infirmier & infirmière ? .... Concours IDE.  (Lu 92964 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne intense

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 863
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Comment devenir Infirmier & infirmière ? .... Concours IDE.
« Réponse #90 le: 13 décembre 2009, 14:04:06 »
Ah bah vous avez bien de la chance dis donc...nous c'est le pied de guerre à l'AP-HP tous les délégués de 3ème année se réunissent pour savoir comment ils vont pouvoir faire pour passer leur DE et toutes les autres promos sont concernés concernant les MSP et les évals qui sont remises en question, bref c'est le bordel fini et en tant que délégué je suis moi-même exténué par cette bataille permanente ...

Bonjour,

Pour que ça mette en péril les épreuves du DEI, il faut que les réquisitions soient vraiment importantes.
Concrètement, au niveau de ta promotion, combien d'étudiants ont été réquisitionnés pour l'instant ? Et combien de fois ?

Hors ligne kit055

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 2107
  • Sexe: Homme
  • Police Nationale
    • Voir le profil
Re : Comment devenir Infirmier & infirmière ? .... Concours IDE.
« Réponse #91 le: 13 décembre 2009, 20:00:46 »
Les épreuves du DEI sont déjà mises en péril, ne serais-ce que parce que les révisions sont inexistantes, tout comme les cours, les évaluations, les formateurs sont également réquisitionnés, le peu de cours dispensés sont reportés, et de ce fait le DEI est beaucoup plus difficile du fait de ces conditions...sans parler de l'épreuve elle-même puisqu'il faut bien trouver les jury pour tous les candidats...

Pour ce qui est des troisième année tous les étudiants à ma connaissance ont été réquisitionnés et ce pour une durée indéterminée donc à fortiori en "permanence", et ce sans parler des conditions de vaccination qui sont à se tirer une balle...

Hors ligne Pépé

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 277
  • Sexe: Homme
  • ISPV
    • Voir le profil
Re : Comment devenir Infirmier & infirmière ? .... Concours IDE.
« Réponse #92 le: 16 décembre 2009, 09:16:50 »
L'AFGSU est obligatoire en 2éme semestre.

Il est possible que certains IFSI le reportent, mais ils seront en dehors de clous.

Pour le reste, il ne faut pas abuser, les réquisitions ne mettent pas en péril les révisions.

Faudrait voir à pas psychoter de trop...


Hors ligne kit055

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 2107
  • Sexe: Homme
  • Police Nationale
    • Voir le profil
Re : Comment devenir Infirmier & infirmière ? .... Concours IDE.
« Réponse #93 le: 16 décembre 2009, 11:07:03 »
On voit bien que tu es loin de tes études Pépé les réquisitions occultent totalement les révisions, comme les évaluations et les MSP, les 3èmes années qui avaient des boulots pour payer leur loyer ont été obligés de le quitter pour assurer les réquisitions, les révisions crois-moi c'est le cadet des soucis maintenant...y'en a qui doivent se préoccuper de ne pas finir à la rue.

Pour l'AFGSU il est fait en fin de première année pour nous, quant à être en dehors des clous c'est la spécialité de l'ap ^^


Hors ligne Pépé

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 277
  • Sexe: Homme
  • ISPV
    • Voir le profil
Re : Comment devenir Infirmier & infirmière ? .... Concours IDE.
« Réponse #94 le: 23 décembre 2009, 09:39:52 »
On voit bien que tu es loin de tes études Pépé les réquisitions occultent totalement les révisions, comme les évaluations et les MSP, les 3èmes années qui avaient des boulots pour payer leur loyer ont été obligés de le quitter pour assurer les réquisitions, les révisions crois-moi c'est le cadet des soucis maintenant...y'en a qui doivent se préoccuper de ne pas finir à la rue.


Mes études remontent effectivement à plus de 10 ans et à l'époque, on avait des vrais examens régulier, un D.E. écrit, les mêmes MSP et le même TFE.

Et aprés j'ai fais l'école d'IADE, bienplus dure, et je ne crois pas que des réquisitions n'aient jamais empêcher personne de travailler.

Il suffit d'aller voir les forum des EIADE et des étudiants en médecine qui - bien qu'ils protestent - n'avancent jamais cet argument là.


Alors que ça gêne les EIDE pour réviser une MSP et que ça ne dérange pas les EIADE (notamment ceux de l'APHP qui ont eu la plus difficile de leur évaluation la semaine derniére) ni les carabins.... faudra qu'on m'explique...

Quant aux petits boulots, c'est autre chose.
Et je doute que ça concerne une majorité d'étudiants...
 

Hors ligne Ancien membre

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 409
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Comment devenir Infirmier & infirmière ? .... Concours IDE.
« Réponse #95 le: 23 décembre 2009, 09:57:53 »
Je ne pense pas non plus que les réquisition gènent les étudiants dans leurs révisions, faut pas pousser non plus, si tu en a l'envie ,tu peux trouver le temps de réviser, le soir par exemple, ou les autres jours de la semaine ... Arretons un peu les arguments à la mord moi le noeud, je ne suis pas pour la vaccination, mais ca n'est pas pour autant qu'il faut l'accuser de tous les maux, au contraire, cela prouve que l'état compte sur les étudiants infirmiers en cas de crise sanitaire, ce qui n'était pas le cas il y a encore peu. Et puis chez moi ( mais je ne suis pas sur que ca soit le cas partout) la réquisition est volontaire ( les étudiants se portent volontaire pour etre réquisitionnés) : je ne suis pas pour la vacination, je ne me porte pas volontaire.

Hors ligne kit055

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 2107
  • Sexe: Homme
  • Police Nationale
    • Voir le profil
Re : Comment devenir Infirmier & infirmière ? .... Concours IDE.
« Réponse #96 le: 23 décembre 2009, 13:37:14 »
Pépé comme FandeCRF, vous expliquerez donc aux milliers d'étudiants infirmiers qui protestent et manifestent depuis le début des réquisitions car leurs formateurs sont réquisitionnés avec eux et qu'ils font du 8h30-22h30 à des dizaines de kilomètre de chez eux comment vous faites pour réviser, faire les examens, les MSP, préparer votre TFE et surtout votre DE, alors même que votre IFSI est fermé ou au mieux que vous n'avez plus de cours ou de formateurs ! Tout ceci en toute illégalité puisque le décret infirmier stipule qu'un ESI comme une IDE ne peut faire une primo-injection du vaccin, qu'il n'y a dans la majorité des centres ni point d'eau, ni SHA, ni gants en nombre suffisants, ni intimité, ni matériel en nombre suffisant, ni encadrement pour les ESI ce qui est illégal également, etc etc...

Je suis sûr que vous allez très bien vous faire recevoir je m'en délecte d'avance ;D

Je crois que soit vous n'avez pas eu tous les éléments en votre possession, soit vous n'avez pas bien pris conscience de la répercussion des réquisitions dans les IFSI...dans les deux cas je vous invite à "prendre la température" des IFSI ^^ (les EIADE n'étant pas réquisitionnés à ma connaissance, les ESI l'étant quasi-exclusivement avec leurs formateurs et les médecins et IDEL)

(PS : pour ceux qui vivent encore dans le monde des bisounours et qui pensent que les ESI peuvent réviser trankilou et que les réquisitions ne posent pas de problème : je vous invite à jeter un coup d'oeil sur le site infirmier (http://www.infirmiers.com/actualites/actualites/vaccination-es-etudiants-infirmiers-en-premiere-ligne.html)

Hors ligne intense

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 863
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Comment devenir Infirmier & infirmière ? .... Concours IDE.
« Réponse #97 le: 24 décembre 2009, 12:00:09 »
Bonjour,

Je crois qu'il ne faut pas tomber dans les extrêmes d'un côté comme de l'autre.
Il semblerait tout de même que la gestion ait été plutôt cahotique dans ceratins départements tant au niveau encadrement que étudiants.
Qu'elle est la position de la Fédération Nationale des Etudiant en Soins Infirmiers (FNESI) ?


Hors ligne kit055

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 2107
  • Sexe: Homme
  • Police Nationale
    • Voir le profil
Re : Comment devenir Infirmier & infirmière ? .... Concours IDE.
« Réponse #98 le: 24 décembre 2009, 15:08:12 »
La position de la FNESI est la même que celle de tous les ESI, les représentants de la FNESI ont d'ailleurs participé à la manifestation du jeudi 17 décembre où les manifestants se sont rendus au ministère de la santé et où 5 d'entre eux ont été reçu par le conseiller de dame bachelot.

Nos formateurs qui en ont marre de ne plus pouvoir assurer leurs cours et faire passer les évaluations et qui s'inquiètent très fortement de la fermeture des IFSI et des étudiants qui doivent passer TFE et DE, nous accompagnaient également et ce n'étaient pas les moins virulents ^^

On ne tombe pas dans les extrêmes c'est la réalité pure, dire que ces réquisitions sont pas si handicapantes que ça et qu'après tout nos plaintes ne sont pas justifiées et qu'en gros on est des flemmards qui pourraient réviser s'ils le voulaient c'est une véritable aberration que j'avoue honnêtement avoir eu du mal à accepter de mes propres yeux ce que je lisais !

C'est exactement comme si j'avais dis les ambulanciers vos salaires finalement et vos horaires c'est pas si terrible que ça quand on veut bosser on bosse jusqu'au bout alors ça sert à rien que vous vous plaigniez vous avez choisi.

Hors ligne manu_paris

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 83
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Comment devenir Infirmier & infirmière ? .... Concours IDE.
« Réponse #99 le: 25 décembre 2009, 01:43:15 »
Je rejoins Pépé, je ne pense pas que les réquisitions mettent en danger votre DE, ni votre formation ( coté nombres d'heures passé en centre de vaccination). Vous êtes normalement en troisième  année donc capable d'aller pécher l'infos sur le net, réviser, puis écrire votre TFE ca peut se faire la nuit ( en dehors de vos heures de réquisition). Je suis d'accord avec vous sur le fait que vous etes "exploités", que c tres tres mal organisé. Que peut être dans  certain cas ( très très minoritaire) cela pose un soucis pour le peu d'ESI qui ont un job à coté! D'ailleurs la personne  qui a avancé ca au média, est une étudiante  que j'ai encadré en stage ( pas brillante d'ailleurs je dois dire ) cette personne  était financé par l'aphp ( PP) donc y'a peut etre  des exceptions mais faut pas non plus exagérer.

Concernant les autres revendication  :
-de non requiz pendant les vacances : c'est bien simple quand dans 6 mois vous serez IDE vous n'aurez pas le choix  Noel ou pas ... Et clairement  je ne partage pas cette revendication.
-manque de matériel : Peut être dans certain centre  mais pour en avoir fait plus d'une dizaine différent sur Paris, ca va on se débrouille, il manque tj deux trois truck mais croyez vous  que dans les services  vous  aurez tj  tous a porter de main tte suite ..????  faut aussi  être réaliste !!!
-la désorganisation : sur ca je suis d'accord  que la DASS puis la DRAS   ont une gestion des plannings très tendu ( du jour pour le lendemain quand c pas dans une heure vous etes là)  y'a des choses a améliorer en meme temps en service   la cadre vous appellera  du jour pour le lendemain ( pour un arret ....)
-Coté tune, je dois dire que  les ESI s'en sortent pas trop mal ( si il touche  l'argent prévu) vous êtes grassement payé je trouve pour des étudiants!!!
Citer
os formateurs qui en ont marre de ne plus pouvoir assurer leurs cours
Mare surtout de ne plus faire du 9heures 17heures sans Week end ... dur la vie de formateur  surtout à l'AP HP ( ou je suis dsl de le dire mais pour la plupart de ses formateurs il l'ont choisi pour les horaires, la tranquilité, arrêtons de les plaindre  ils ne sont absolument pas malheureux).

Quand à vos éval c pas sorcié de revisé un module par module  et de passé l'éval  ca demande quoi une nuit blanche tous les 2 mois ... La MSP pas le matin en arrivant en stage  un peu plus tot => DDS projet de soins et basta ... ( ca ne vous entrainera que trop bien à la vie pro).

Hors ligne Ancien membre

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 409
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Comment devenir Infirmier & infirmière ? .... Concours IDE.
« Réponse #100 le: 25 décembre 2009, 02:07:20 »
Je propose d'arreter là ce débat stérile en disant qu'il ya différents points de vue sur le sujet, et différents cas de figures selon les départements. On ne va pas épiloguer trois ans sur le sujet, chaqun campe sur ces positions point barre.

Hors ligne kit055

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 2107
  • Sexe: Homme
  • Police Nationale
    • Voir le profil
Re : Comment devenir Infirmier & infirmière ? .... Concours IDE.
« Réponse #101 le: 25 décembre 2009, 03:11:47 »
Oui je propose d'arrêter là également parce que j'ai grand peine à croire mes yeux de ce que je lis....du style vous pouvez pas réviser la journée ? Qu'à cela ne tienne ! Révisez la nuit ! Alors je ne sais pas si la neige, noël ou autre qui fait dire de pareilles énormités mais bon... arrêtons là je suis sur le point de m'auto camisoler ^^

edit : En y repensant je comprends mieux pourquoi vous puissiez tenir de tels discours, c'est que vous n'avez dû tout simplement pas être concernés par la vague de réquisitions ^^ Au temps pour moi le débat est donc clos ;D

edit 2 : Tu es d'un riddicule Pépé...il est temps que tu prennes ta retraite décidément...

Hors ligne Pépé

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 277
  • Sexe: Homme
  • ISPV
    • Voir le profil
Re : Comment devenir Infirmier & infirmière ? .... Concours IDE.
« Réponse #102 le: 26 décembre 2009, 01:32:29 »

les EIADE n'étant pas réquisitionnés à ma connaissance,

Bien sûr que si !!!

Et ça les empêche de faire leurs courses de noel...

Hors ligne Ancien membre

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 409
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Comment devenir Infirmier & infirmière ? .... Concours IDE.
« Réponse #103 le: 26 décembre 2009, 02:02:54 »
bien  ;) je pense que tout a été dit ;) je verouille ;)

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6749
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Comment devenir Infirmier & infirmière ? .... Concours IDE.
« Réponse #104 le: 28 avril 2010, 19:35:13 »
Infos extraites de ce site web : (* = t )
h*tp://www.capgeris.com/guide-metiers-366/devenir-infirmier-e-formation-sante-a5842.htm

Sigle : IDE
Niveau entrée : bac ou professionnels non bacheliers
Accès : concours
Durée normale : 3 ans
Type de formation : initiale ou plus rarement en contrat d'apprentissage       

Descriptif des études d'infirmier(e)

Introduction - Les média ne cessent de s'en faire l'écho : la pénurie d'infirmier(e)s, surtout dans les hôpitaux, ne cesse de s'aggraver, liée à de nombreux facteurs tels qu'une demande de soins en constante augmentation, la mise en place des 35 heures, l'importance des départs à la retraite etc.

Missions
Les missions qui leur sont confiées, en particulier en milieu hospitalier, sont multiples: organisation et dispense des soins, suivi des malades, tâches administratives telles que l'établissement des plannings de soins, les prises de rendez-vous pour la mise en œuvre du traitement, la mise à jour du cahier de liaison de l'équipe soignante ; ailleurs (institutions publiques, services de la PMI, santé scolaire et universitaire) leur rôle de prévention est très important. L'animation de groupes de travail ou l'encadrement des actions de formation auprès des aides-soignantes et des agents hospitaliers peuvent aussi leur être confiés.

Conditions de travail
Les conditions de travail sont difficiles, en milieu hospitalier en particulier :
alternance des équipes de jour et des équipes de nuit, permanences les week-end et jours fériés ...
Quant aux qualités requises pour l'exercice de ce métier, elles sont exigeantes :
qualités techniques et professionnelles, qualités humaines et relationnelles, bonne résistance physique et psychologique, aptitude à travailler en équipe et surtout une forte motivation.

Comment devenir infirmier(e)
Schéma des études
Un concours   
Entre 1999 et 2004, le Ministère de la santé a quasiment multiplié par deux (de 18000 à 30000) le nombre de places mises au concours d'entrée dans les IFSI (Instituts de formation en soins infirmiers), mesure qui a rendu plus souple l'accès à la profession (un candidat sur trois est admis), sans pour autant réduire complètement la pénurie signalée plus haut.
Chaque institut organise chaque année son propre concours en suivant une réglementation nationale. Ainsi, pour pouvoir se présenter au concours, il faut avoir 17 ans au moins au 31 décembre de l'année du concours et satisfaire à certaines conditions médicales ; aucune dispense n'est accordée et aucune limite d'âge supérieure n'est imposée.

Trois possibilités pour s'inscrire :

- être titulaire du baccalauréat (profils privilégiés : bacs S ou ES) ou d'un titre admis en équivalence (DAEU : diplôme d'accès aux études universitaires par exemple). De plus en plus de candidats ont déjà à leur actif une voire deux années de faculté. Les candidats étrangers doivent fournir une attestation de leur consulat ou de leur ambassade certifiant que le titre qu'ils possèdent permet l'accès à l'université dans leur pays;
- pour les professionnels non bacheliers, justifier de trois années d'expérience dans le secteur hospitalier et médico-social ou cinq années dans une autre activité professionnelle ; la validation de leurs acquis professionnels est faite par un jury de la DRASS (Direction régionale des affaires sanitaires et sociales);
- pour les aides-soignant(e)s et les auxiliaires de puériculture diplômés, justifier de trois années d'exercice de leur profession, sans nécessité de faire valider leurs acquis professionnels ; 15% des places leurs sont réservées, via un concours spécifique. .

Au programme du concours :

- admissibilité : deux épreuves écrites : une épreuve de culture générale et des tests psychotechniques ; une note inférieure à 7/20 à l'une ou l'autre de ces épreuves est éliminatoire et le total exigé pour l'admissibilité doit être au moins égal à 20/40;
- admission : entretien destiné à apprécier l'aptitude du candidat à suivre la formation, à tester ses motivations et à évaluer son projet professionnel.

Noter que la majorité des candidats tentent le concours dans plusieurs IFSI. .
L'organisation des études   
Elles durent trois ans et débouchent sur le diplôme d'État d'infirmier.
Organisée sous forme de modules, la formation théorique, assurée par l'équipe enseignante de l'institut et des intervenants extérieurs (médecins, kinés, infirmiers), comprend un total de 2400 heures de cours auxquelles viennent s'ajouter 2275 heures de stages (désormais rémunérés) en milieu hospitalier et extrahospitalier. Les domaines abordés : biologie, analyse de la santé, éthique, soins infirmiers etc. Examens et contrôle continu permettent, chaque année, de vérifier le niveau des connaissances et des aptitudes ; en troisième année, l'étudiant(e) soutient un mémoire devant un jury et doit satisfaire aux épreuves terminales pour obtenir le diplôme lui permettant d'exercer la profession.

NB. La perspective d'une réforme de la première année commune aux professions de santé devrait permettre, dans les années qui viennent, à l'ensemble des postulants à ces professions, dont celle d'infirmier, d'acquérir une culture commune et de tenter de résoudre le problème des reçus-collés de l'actuel PCEM1.