Auteur Sujet: ECG à distance ... La télémédecine ... télétransmissions d'examen ?  (Lu 238228 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne cricri66

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 182
  • Sexe: Homme
  • CCA depuis 14 ans et enfin GÉRANT de SOCIÉTÉ
    • Voir le profil
parce que un bilan plus précis n'est pas un plus pour la chaine de secours?! ok
ensuite je ne suis pas le premier a voir le complot ,bien au contraire a partir du moment que cela sert au mieux la personne transportée!
apres prouve moi que j'ai tort dans ce qui est fait ,car jusqu'a ce jour vis-a-vis du samu je n'ai jamais un medecin qui m'a dis "je suis desolé mais je ne tient pas compte de ton dextro, de ceci,de cela parceque tu es ambulancier es que tu n'a pas le droit d'utiliser ce materiel" pour moi c'est clair,

Hors ligne cricri66

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 182
  • Sexe: Homme
  • CCA depuis 14 ans et enfin GÉRANT de SOCIÉTÉ
    • Voir le profil
et en plus j'estime que c'est reelement mon taf

Hors ligne Pépé

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 277
  • Sexe: Homme
  • ISPV
    • Voir le profil
avec un spv a la plance de l'ambulancier, je suis sur que tu reagirais autrement
mais je rejoint RUSTY sur l'ensemble des echanges
le matos ne sert a rien, viens dans le trou du cul du monde ou le smur et a 45mn si pas d'eboulement, crois moi le toubib est bien content qu'on lui mettent a dispo
essaye de voir plus loin que ton mepris des AP

Non. les SP c'est pareil. LE sur-équipement des VSAV ne sert à rien.

Je ne suis jamais rentré dans la comparaison "AP-SP" ; j'ai juste parlé des missions des IDE et de l'intêret de sur-équipié des ASSU.

AUCUN MEPRIS DE MA PART.

Hors ligne Pépé

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 277
  • Sexe: Homme
  • ISPV
    • Voir le profil
parce que un bilan plus précis n'est pas un plus pour la chaine de secours?! ok
ensuite je ne suis pas le premier a voir le complot ,bien au contraire a partir du moment que cela sert au mieux la personne transportée!
apres prouve moi que j'ai tort dans ce qui est fait ,car jusqu'a ce jour vis-a-vis du samu je n'ai jamais un medecin qui m'a dis "je suis desolé mais je ne tient pas compte de ton dextro, de ceci,de cela parceque tu es ambulancier es que tu n'a pas le droit d'utiliser ce materiel" pour moi c'est clair,

DItes donc vous avez vraiement de la chance parce que chez nous, les régulateurs ne veulent pas entendre parlé des HGT et des ECG parce que c'est pas un SMUR sur place qui l'a fait....

Et le dextro, c'est comme l'ECG et tout le reste : CA SERT A RIEN !!!!

Mais bon... il va encore falloir que je vous explique tout ça....

Hors ligne Pépé

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 277
  • Sexe: Homme
  • ISPV
    • Voir le profil
et en plus j'estime que c'est reelement mon taf


Ce qui est intéressant c'est le "J'estime"....

C'est bien que chacun estime soi même ses propres limites ; le juge va apprecier le jour où tu ferras la grosse connerie...

Hors ligne jamesiacino

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 208
  • Sexe: Homme
  • Infirmier SPV-DDUS-DEA & formateur ambulancier
    • Voir le profil
la glycémie ne fait pas partie du role propre ou sur délégation des ambulanciers à ce jour, par contre il peut demander à la famille d'un patient diabetique de le réaliser à sa place, il deviendra ainsi un element entrant dans le bilan au centre 15
la réalisation de l'ECG fait parti du rôle de l'ambulancier, il y est formé mais après il faut qu'il est le matériel de transmisssion ou qu'un médecin puisse l'interpreter avant de quitter le lieu d'intervention
quoiqu'il arrive le role de l'ambulancier est de receuillir des informations, d'être les yeux du régulateur mais n'est pas là pour interprêter.
Par contre, il est de son rôle propre de reperer des signes de gravités sur les éléments qu'il transmet au SAMU
Mais je pense que le dextro devrait sous peu glisser en acte déléguer aux AS, il passera donc aussi aux ambulanciers .....
Pour les secouristes, c'est encore autre chose ;-)

Hors ligne jp77

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1824
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
2 points de vue différents de spv, mas jamesiacino etant formateur ambulancier, sait de quoi il parle
jamesiacino, peut tu nous en dire plus sur les transports de patients avec des perfs ou des pse, merci par avance

Hors ligne jamesiacino

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 208
  • Sexe: Homme
  • Infirmier SPV-DDUS-DEA & formateur ambulancier
    • Voir le profil
perf > pas de problème - il est formé, c'est dans son decret de competence > ok
le problème de la perf est plus pour l'IDE que pour l'ambulancier
un ambulancier connait la perf, est là pour surveiller la perf et doit en cas de problème l'arrêter et contacter le service d'origine en cas de problème - il n'est en aucun cas possible pour lui de la ré ouvrir
MEF l'ambulancier connait la perf mais pas le produit et la surveillance particulière du produit injecté (qui est du rôle de l'infirmier) ce qui sous entend que si surveillance particulière > IDE dans l'ambulance, SAMU ou ambulance paramed mais l'ambulancier ne pourra être tenu responsable de l'aggravation de l'état du patient, l'IDE et/ou le médecin prescripteur si.
L'ambulancier sera lui responsable de ne pas avoir suffisamment surveiller la perf ou de ne pas avoir vu et signaler au 15 l'aggravation de l'état du patient.
C'est le problème souvent des patients transférés avec des médication en cours, quid de la surveillance des médicaments ???? la responsabilité de l'IDE et/ou médecin n'est pas dégagé puisque cela ne rentre pas dans le domaine de compétence des ambulanciers .....

Hors ligne jp77

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1824
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
merci, pour tes reponses, en esperant clore un débat qui est prejudiciable pour tout le monde

Hors ligne Pépé

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 277
  • Sexe: Homme
  • ISPV
    • Voir le profil
perf > pas de problème - il est formé, c'est dans son decret de competence > ok
le problème de la perf est plus pour l'IDE que pour l'ambulancier
un ambulancier connait la perf, est là pour surveiller la perf et doit en cas de problème l'arrêter et contacter le service d'origine en cas de problème - il n'est en aucun cas possible pour lui de la ré ouvrir
MEF l'ambulancier connait la perf mais pas le produit et la surveillance particulière du produit injecté (qui est du rôle de l'infirmier) ce qui sous entend que si surveillance particulière > IDE dans l'ambulance, SAMU ou ambulance paramed mais l'ambulancier ne pourra être tenu responsable de l'aggravation de l'état du patient, l'IDE et/ou le médecin prescripteur si.
L'ambulancier sera lui responsable de ne pas avoir suffisamment surveiller la perf ou de ne pas avoir vu et signaler au 15 l'aggravation de l'état du patient.
C'est le problème souvent des patients transférés avec des médication en cours, quid de la surveillance des médicaments ???? la responsabilité de l'IDE et/ou médecin n'est pas dégagé puisque cela ne rentre pas dans le domaine de compétence des ambulanciers .....


Et c'est là que c'est trés interessant...

Parce que moi, si on me confie un patient dont la surveillance et les soins dépassent ma compétence ; je dis "NON". Et je réponds au toubib : "chacun son taf, celui là, c'est le tien".

Or... on remarrque ici (et ailleurs dans la vraie vie) que nos amis les ambulanciers ; disent "Oui, pas ni pwoblem"....

Et en plus...ça argumentent...

Donc en définitive : soit l'ambulancier surveille un garde et un garde veine surveillé par du personnel qui n'a ni le droit, ni les moyens d'agir ; c'est un garde veine qui ne sert à rien.
Soit la pef' est thérapeutique (solutés ou traitement) et l'ambulancier n'a - à priori - pas le droit de la surveiller.

Donc....
JE vois pas ce qu'un patient perfusé fait dans une ASSU.
Soit la perf est utile et c'est paramédicalisé
Soit c'est un garde veine inutile et il fallait pas perfuser ce gentil moniseur. Si vous voulez pas le deperfuser pour le re-perfuser : obturateur. Pas de surveillance, nickel. (Sauf que quand même, on l'aura perfusé pour rien)

Hors ligne Pépé

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 277
  • Sexe: Homme
  • ISPV
    • Voir le profil

Je vais essayer de comprendre :

- Donnez moi un exemple où : Mettre une perf en garde veine à patient SANS RIEN LUI INJECTER est utile ; mais dont l'état permet qu'on le confie à des personnels qui ne pourront en aucun cas utiliser cette VVP.

Moi...je vois pas.

Hors ligne jp77

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1824
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Pépé, tu n'as rien compris, on peut surveiller une perf avec des medicaments, par contre si on l'arrete on ne peut pas la faire repartire et se transport se fait sur décision d'un médecin qui en prend la responsabilité, nous on est responsable si on ne previent pas encas de probleme (medecin ou 15)

Hors ligne Pépé

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 277
  • Sexe: Homme
  • ISPV
    • Voir le profil
James IACINO écrit : "l'ambulancier connait la perf mais pas le produit et la surveillance particulière du produit injecté (qui est du rôle de l'infirmier) ce qui sous entend que si surveillance particulière > IDE dans l'ambulance, SAMU ou ambulance paramed mais l'ambulancier ne pourra être tenu responsable de l'aggravation de l'état du patient, l'IDE et/ou le médecin prescripteur si."


Je sais pas lire ou quoi ?

Hors ligne jamesiacino

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 208
  • Sexe: Homme
  • Infirmier SPV-DDUS-DEA & formateur ambulancier
    • Voir le profil
pépé > c'est le problème du service, pas des ambulanciers
mais de nombreux patient ont des VVP pour lesquels on ne connait pas la raison

Hors ligne jamesiacino

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 208
  • Sexe: Homme
  • Infirmier SPV-DDUS-DEA & formateur ambulancier
    • Voir le profil
a chaque fois que j'ai été aux urgences (heureusement pas si souvent que ça), j'ai eu ma VVP, de temps en temps on m'a tiré un bilan avant, mais en tout cas, on ne m'a jamais rien injecté
ce n'est pas de la faute des ambulanciers