Auteur Sujet: ECG à distance ... La télémédecine ... télétransmissions d'examen ?  (Lu 235490 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3083
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Le probleme, c'est que l'enregistrement de l'ECG n'est pas de la "competence propre" de l'ambulancier, meme si en soit il n'y a rien de bien sorcier.
Si le SAMU joue le jeu et qu'il y trouve un interet (surtout en zone éloignée du smur) ils peuvent peut-etre trouver un accord avec une deleguation officielle. mais à mon avis, c'est pas gagné  :-X

Pour la télétransmission, il éxiste des modeles où l'on peut inserer une carte SIM,faudrai que je te retrouve çà  ;)

http://www.arsi.asso.fr/telesurveillance.htm

Hors ligne kit055

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 2107
  • Sexe: Homme
  • Police Nationale
    • Voir le profil
En effet, l'ECG relève du rôle propre infirmier ;)

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6751
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Excusez moi d'avoir placé tous ces liens dans vos posts mais c'était pour ne pas les  disperser  :-\

je continue mes recherches et j'ai ceci :

http://www.medcost.fr/Html/intranets_re/re_200998.htm

Professeur Claude MARSAULT. Chef du service de neuroradiologie de l'hôpital de la Pitié Salpetriêre.
La télémédecine n'est plus de la science-fiction. Elle donne lieu à des initiatives nombreuses qui apportent dans des cas précis de réelles améliorations à la pratique médicale. Ces expériences ne ressemblent pas aux scénarios futuristes  .... etc, lire l'aticle.

en plus :
http://www.infirmiers.com/etudiants-en-ifsi/cours/cours-prise-en-charge-de-linfarctus-du-myocarde.html

Hors ligne intense

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 863
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Sinon au pire tu peux te tourner vers les Services de Santé et de Secours Médical des pompiers qui eux télétransmettent des ECG au centre 15 pour voir comment ils s'y prennent.
Perso, je pense également que c'est pas gagné mais tu peux toujours tenter. Il va falloir en tout cas monter un dossier et bien savoir argumenter.

Hors ligne cricri66

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 182
  • Sexe: Homme
  • CCA depuis 14 ans et enfin GÉRANT de SOCIÉTÉ
    • Voir le profil
en effet c'est ca rusty, on se trouve a 50 kms du CH de perpignan, donc cela peut s'averer utile.

Hors ligne cricri66

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 182
  • Sexe: Homme
  • CCA depuis 14 ans et enfin GÉRANT de SOCIÉTÉ
    • Voir le profil
apparement au samu 66 ils n'ont pas de systeme de transmission a distance d'ecg,ou autres! je leurs ai telephoné pour confirmer

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3083
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
J'espere que tout le monde à lu le lien de Jeano sur l'IDM car il est clair et instructif  8)

Hors ligne kit055

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 2107
  • Sexe: Homme
  • Police Nationale
    • Voir le profil
Effectivement il est plutôt bien fait ;) Presque un cours d'ifsi ^^

Hors ligne Pépé

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 277
  • Sexe: Homme
  • ISPV
    • Voir le profil
Pour tétélétransmettre une ECG au SAMU, il faut :

- Un dipôme d'infirmier.
- Une prescription médicale d'un médecin
- Une victime qui présente des signes permettant d'appliquer la dite prescription
- A priori, une formation vu que même les Infimiers pompiers qui font ça ont une formation supplémentaire
- Il faut l'accord du SAMU

Coté matériel :
- Un Electrocardiographe
- Un systéme de télé-transmission soit par modem qui requiert une prise de téléphone murale, soit par téléphone portable et communication blue-touffe entre l'ECG et le portable
- Il faut que le SAMU dispose des moyens informatiques nécessaire à la réception


Hors ligne Galoudaoc

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 273
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier DEA + CFAPSE
    • Voir le profil
Moi je pense que la télétransmission par l'ambulancier sur les douleurs thoracique , serait le top , ca na rien de bien sorcier , quitte a faire une petite formation d'une journée , sur l'histoire , le mode de fonctionnement , dans quels cas le faire , et les procedures derivations etc...

Cela éviterai a coups sure beaucoup de médicalisations pour rien.

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3083
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Surtout dans les cas où le smur est éloigné (voir très éloigné!)  ;)

Mieux vaut faire son IDM à Paris qu'au millieu de la Creuse... En moyenne,nous sommes à moins de 45 minutes de délai entre l'appel au 15 et la table de coro,. Ceci incluant le trajet aller (moyenne de 5mn),le diagnostic (le temps de scoper le patient et de sortir un ECG lisible,re-5mn),la médication (pose de la VVP pendant qu'un autre intervenant prepare les médicaments,3 mn pour une équipe rodée ayant l'habitude de travailler ensemble),dans le meme temps recherche de place par la régulation puis trajet vers l'hopital (moins de 10mn).

Vous allez me dire 5+5+3+10= 23mn... Où est-le reste? C'est très fluctuable: localisation éxacte des lieux (entre un pavillon et une résidence avec 15 tours de 13 étages,on mettra pas le meme temps à frapper à la porte  :-X ),collaboration du patient,célérité de l'équipe et évacuation vers l'ambulance (disposition des lieux,présence ou non d'une équipe secouriste,état du patient,voir sa morphologie...) Ca peut se passer très bien ou etre une vrai galere  :-X

Hors ligne intense

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 863
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Moi je pense que la télétransmission par l'ambulancier sur les douleurs thoracique , serait le top , ca na rien de bien sorcier , quitte a faire une petite formation d'une journée , sur l'histoire , le mode de fonctionnement , dans quels cas le faire , et les procedures derivations etc...

Cela éviterai a coups sure beaucoup de médicalisations pour rien.

Bonjour,

Ce n'est que mon avis.
Mais outre l'aspect technique pur, je pense qu'il faudrait un peu plus qu'une journée.
Au Québec les techniciens - ambulanciers paramedics ont une formation conséquente qui possède des points de ressemblance avec l'ambulancier français c'est vrai mais leur niveau en cardiologie (clinique, paraclinique etc) n'est sensiblemement pas le même.
C'est vrai qu'en France il ne fait pas bon de taper l'IDM dans la cambrousse, je suis bien d'accord.

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3083
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
On ne parle pas de lire ou d'interpreter l'ECG (c'est pour apprendre çà que les paramed passent du temps en formation) mais juste de réaliser l'éxamen et d'envoyer le tracé pour diagnostic.

Honnetement,coller des patches au bon endroit, mettre le patient au repos pendant moins d'une minute et appuyer sur un bouton,c'est à la portée d'un babouin  ;D D'autant que si l'ECG est inéxploitable,le médecin le verra tout de suite,il n'y a pas tellement matiere à erreur.

Tu verrais le nombre de départs que l'on se tapent suite à l'appel d'un médecin libéral croyant savoir lire un ECG et étant certains d'y avoir vu une anomalie  :-X C'est quasi-quotidien  :-\

Et c'est partout pareil: le mot-clé "douleur thoracique" pour un peu qu'elle soit décrit comme typique,ce sera engagement d'un smur pour réalisation d'un ECG qui ressortira bien souvent normal avec évacuation non-méd à la clé. Et pendant ce temps,il y a peut-etre un patient réellement grave dans le secteur qui attends l'UMH de deuxieme départ qui peut parfois venir de loin  :-\

On va dire que je radote,mais il y aussi le cout de cet ECG réaliser par une équipe de réanimation.  ::) Transport médicalisé ou non,il y aura une facture à la clé...

Hors ligne Galoudaoc

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 273
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier DEA + CFAPSE
    • Voir le profil
Oui attention je ne parle surtout pas d'interprêtation , déja que certain médecin peine alors un ambulancier qui n'as pas eu ca dans ca formation , mais il est vraie que pouvoir transmetre les ecg avec l'équipe présente en 1ere intention éviterai les grosse dépense dans la majorité des cas du deplacement d'un smur , qui a surement mieux a faire ailleur 

Hors ligne Pépé

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 277
  • Sexe: Homme
  • ISPV
    • Voir le profil
Moi je pense que la télétransmission par l'ambulancier sur les douleurs thoracique , serait le top , ca na rien de bien sorcier , quitte a faire une petite formation d'une journée , sur l'histoire , le mode de fonctionnement , dans quels cas le faire , et les procedures derivations etc...

Cela éviterai a coups sure beaucoup de médicalisations pour rien.

Moi je pense que pour ça il existe déjà un systéme en place qui s'appelle "les infirmiers protocolés" : l'avantage c'est que ça existe déjà, qu'il sont déjà formés, qu'ils peuvent agir en fonction de l'ECG lu par un médecin à distance.

Donc pourquoi chercher à ré-inventer ce qui existe déjà ?