Auteur Sujet: ECG à distance ... La télémédecine ... télétransmissions d'examen ?  (Lu 238229 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Pépé

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 277
  • Sexe: Homme
  • ISPV
    • Voir le profil
Il y a 15 ans, les IADE apprenaient à poser des KT centraux.

Aujourd'hui nous n'avons plus le droit de le faire ; et ben devine quoi : on ne le fait pas. Et on ne cherche pas à savoir le faire. QUand le programme de formation changera, on verra.

Ce n'est pas parce que vous faisiez un truc il y a 15 ans que c'était bien et qu'il faut continuer aujourd'hui. Le fait de dire "Avant on faisait... " n'est pas un argument valable en terme de démarche qualité.

La compétence, en terme juridique inclut certes l'expérience, mais également la formation et le droit d'executer.
Ce n'est pas parce qu'on sait trés bien faire un truc qu'on a le droit de le faire.
En tout ças, le juge ne l'entend pas comme ça.

La VVP par anticipation de complication : bien sûr. C'est bien en justifiant l'anticipation des complications que 30 % des VVP en SMUR ne devraient pas être posées (études Toulousaines de 2004 je crois)...  C'est bien là notre différence : quand on te dit qu'on a posé un sérum phy pour anticiper les complications, tu le crois ;-)

Si vraiement on pose une VVP juste pour anticipé une complication éventuelle : pourquoi on confie le client à une ASSU ? Parce que c'est risqué ? Ou parce que c'est sans risque ?
Il faut être logique : C'est grave ou potentiellement grave = je perfuse = je transporte.
JE peux faire transporter par une ASSU = c'est pas grave ou potentiellement = je perfuse pas.
Des anecdotes sur des VVP qui n'ont servir à rien, j'en ai des milliers (bah en fait... presque à chaque inter ;-)

Hors ligne SPP 63

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 397
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Tout à fait d'accord avec toi pépé.

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3081
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Je ne dis pas que les CCA sont des gros boudins (en tout cas, je l'ai pas dit ici)

Ca transpire en filigramme quand meme  ::)

Tout à fait d'accord avec toi pépé.

C'est marrant,ça ne m'etonne pas un instant  :mdr116:

Je me pose juste une quéstion les amis: que l'on est des avis qui divergent les uns et les autres,je conçois tout à fait. Nous n'avons pas les memes expériences,le meme vécu et le meme ressenti.

Mais avec vous,nous ne sommes pas sur une base d'échange mais de critiques et de rabrouements permanents  :-X J'ai moi-meme lu des énormités et des inépties completes sur des forums SP que je "feuilletais" par curiosité,ce n'est pas pour çà que je me suis inscrit pour descendre leur dires les uns après les autres sous un prétexte de pseudo sentiment de supériorité débile.

Vous vous inscrivez et posté ici alors que très clairement,vous ne pouvez pas blairer ces bon à rien d'ambulanciers,ou tout du moins n'en avez aucune éstime et ne respectez en rien notre métier (ne me dites pas le contraire,je n'ai peut-etre pas fait médecine ou meme l'ifsi mais j'ai quand meme un QI superieur à celui d'une moule... De peu,mais suffisament pour comprendre... ).

Donc je ne vois pas le but  ???

Pépé,quand tu es dans une UMH avec un ambulancier (je sais tu n'en as pas besoin,tu peux tout faire tout seul,mais bon il est là et il faut faire avec  ;D ),tu lui parle d'égal à égal ou tu le prends pour ton boy? Tu manges à table avec lui ou il finit tes restes sur sa paillasse? Il a le droit de descendre du camion en inter pour faire autre chose que pousser le brancard? Tu officie (ou à officié) où d'ailleurs à part chez les SP?

Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
  • IADE
    • Voir le profil
Euh, on parlait juste de ce que les ambulanciers étaient habilités à faire ou pas de par les textes et leur formation. Et donc du matos qu'il est opportun d'avoir dans son véhicule.







Hors ligne Pépé

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 277
  • Sexe: Homme
  • ISPV
    • Voir le profil
J'ai pas le souvenir d'avor "critiquer par rabrouements permanents". J'ai juste dit ce que je pensais "tout ce matos en sert pas à grand chose".

Sinon pour l'ambulancier....
Je ne touche pas à SON volant.
Il ne touche pas à mes seringues.
Chacun à sa place.

Tout va bien.




ambu04

  • Invité
avec un spv a la plance de l'ambulancier, je suis sur que tu reagirais autrement
mais je rejoint RUSTY sur l'ensemble des echanges
le matos ne sert a rien, viens dans le trou du cul du monde ou le smur et a 45mn si pas d'eboulement, crois moi le toubib est bien content qu'on lui mettent a dispo
essaye de voir plus loin que ton mepris des AP

Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
  • IADE
    • Voir le profil
c'est très aimable à vous de fournir aux médecins le matériel dont ils ont besoin pour travailler. Ca leur laisse tout loisir de dépenser leur argent ailleurs.

Je m'étonne quand même que lorsqu'on rappelle les bonnes pratique on se retrouve accusé de rentrer dans une polémique "AP/SP".

Les ambulanciers DE n'ont ni la formation, ni l'utilité de manipuler hemocue, SAP, et autres ECG. Il y a déjà des professionnels formés pour.






Hors ligne cricri66

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 182
  • Sexe: Homme
  • CCA depuis 14 ans et enfin GÉRANT de SOCIÉTÉ
    • Voir le profil
pour travailler il me semble qu'il faut de bons outils,comme quoi les "ambulanciers ne sont si pres de leurs sous"
loulig tu dis "ni la formation", la formation est assuré lors de l'achat du matériel (pour hemocue tu remplis une fiche avec le formarteur comme quoi tu as recu cette formation, je te rassure c'est tres simple) pour l'ecg mettre le tensiometre, le saturometre, et les 5 brins en place,cela n'est pas sorcier, faut pas s'embrouiller dans les couleurs, c'est tout!
et tu rajoute "ni l'utilité" moi je dis c'est faut! le topo par chez moi c'est que l'on est a 50 bornes du samu, 15/20 min des premieres urgences, l'utilite est justifié, je regrette, cela permet un bilan plus précis, et une meilleure surveillance pendant le transport

ambu04

  • Invité
ben que veux tu si un pompier n'est pas former les ambu n'ont pas a l'etre  lol ringard pour cela que la guerre a de beau jours devant nous
les sp dise non a 2 mais  3 sur une rea et pourtant il y a des departements ou ils sont DEUX(ou alors les camera d'une emission on fait un montage avec des faux spv) mais la ........... meme corporation alors possible

tu sais entre faire faire des econnomies a un doc et payé plus d'impots pour payé des pompiers volontaire non imposable et qui ce disent gratuit.......................en crachant sue les AP mon choix et fait
Mais je precise que je parle par rapport au SAP et non aux soldats du feux

Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
  • IADE
    • Voir le profil
Bon déjà, pour commencer, arrêtez de tout rappporter à un conflit AP/SP. C'est gonflant, ça n'est évoqué que par vous et quelques uns de vos confrères, et ça n'a aucun rapport avec le sujet.

Je ne vois pas en quoi faire faire des économies à un "doc" vous permet d'éviter de "payé plus d'impots pour payé des pompiers volontaires non imposable et qui ce disent gratuit". Relisez vous, ça ne veut rien dire.

Maintenant, concernant l'hemocue, ce n'est pas un outil du bilan secouriste ou ambulancier. Si le résultat de l'hemocue change la prise en charge par rapport à votre bilan c'est que votre bilan est incomplet ou que la régul fait mal son boulot (ce qui arrive ...). Ca vaut également pour l'HGT. Ca permet à la limite de se rassurer mais ça ne change pas la prise en charge à votre niveau. Ce qui est essentiel c'est la clinique.

Un pousse seringue ne sert à rien d'autre qu'a administrer un médicament à un débit continu. Une telle voie d'administration nécessite la présence d'un infirmier ou d'un médecin maîtrisant les effets (attendus et indésirables ) du médicament administré et les conséquences d'une variations de débit.
Soit vous faites du secondaire et dans ce cas c'est à la structure de vous fournir ses PSE, soit vous faites du primaire et alors le médecin ( ou l'équipe médicale, ou l'infirmier protocolé ) doit administrer un traitement au PSE. Mais dans ce cas il aurait les drogues qui vont bien, les seringues ad hoc avec les prolonguateurs, mais pas les PSE ? C'est bien aimable à vous de les décharger de ce poids financier.

Pour le scope, c'est la même chose. Un médecin qui fait de l'urgence sans avoir d'ECG, c'est quand même étrange, on frise la nonchalance...

Vous trouvez que l'utilisation du matériel est simple, certe (encore que), mais quel bénéfice est ce que cela apporte pour le patient ? En quoi la prise en charge sera t'elle modifiée ?

Hors ligne jp77

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1824
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
loulig, le pse nous est tres souvent demandé par les services hospitaliers pour les transferts
pourquoi ?
cela evite de le preter à l'ambulancier,
pourqoi ?
ils ont peur que l'ambulancier, le casse, oublie de le rapporter,
ils ont peur de manquer de pse dans leur service
et puis tout ces transfert se font sans infirmier

Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
  • IADE
    • Voir le profil
"ils ont peur de manquer de pse dans leur service"

En quoi cela vous concerne t'il ?

En plus vous prenez le problème à l'envers. Si vous proposez à l'hopital de mettre à sa dispo vos PSE, ça va évidement l'arranger. Maintenant, si vous n'en avez pas ( après tout ça ne fait pas parti de votre matériel obligatoire) ils s'arrangeront autrement.



"ils ont peur que l'ambulancier, le casse, oublie de le rapporter,"

Et vous supportez d'être aussi peu considéré ?



"et puis tout ces transfert se font sans infirmier"

C'est un problème. Assez inquiétant de surcroît.

Connaissez vous tous les produits qui sont ainsi administrés et leurs effets ? Et vous faites quoi en cas de défaillance du PSE ?
Si vous acceptez ce genre de transfert, vous pouvez tout à fait être tenu pour responsable en cas de problème. Vous semblez ne pas avoir conscience que le PSE n'est que le "vecteur" d'un produit dont les effets sont potentiellement délétère, et que vous n'avez pas la formation pour surveiller l'administration de ces produits.





Hors ligne cricri66

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 182
  • Sexe: Homme
  • CCA depuis 14 ans et enfin GÉRANT de SOCIÉTÉ
    • Voir le profil
mais en plus ces pas des economies, puisque le samu a tout le materiel qu'il desire. ces simplement le fait de vouloir SON taf avec professionnalisme, et passion!!
par contre au depart j'avais demander de l'aide pour pouvoir teletransmettre un ecg, et depuis c'est critiques sur remarques parceque un ambulancier dis faire certaines choses, qui doit deranger ou deplaire,enfin!
par contre le samu 66 a fait des essais avec le nouveau reseau "antares",comme il est numerique la teletransmission d'image,etc... ne pose plus de pb. mais pour l'instant la profession ambulanciere n'y a pas accée, mais la demande est faite >:D

Hors ligne cricri66

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 182
  • Sexe: Homme
  • CCA depuis 14 ans et enfin GÉRANT de SOCIÉTÉ
    • Voir le profil
oui je suis d'accord avec vous le  pse on l'utilise tres peu, il est la en plus.
la t'es un peu severe pour le pret du PSE, casser du materiel ca arrive plus vite que prevu, et souvent les services de cardio ou autres sont hesitants.dans les cas de transferts, normalement au depart tout est organisé pour que tout aille bien,aprés....
perso une fois on est partis avec un double pse et 2 seringues en plus si il y avit un pb. c'est certain que c'est delicat. Mais bon c'est le boulot avec ses responsabilitées

Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
  • IADE
    • Voir le profil
"ces simplement le fait de vouloir SON taf avec professionnalisme"

Ca n'est justement pas VOTRE taf.



"et depuis c'est critiques sur remarques parceque un ambulancier dis faire certaines choses, qui doit deranger ou deplaire,enfin!"

Ce n'est pas que ça "dérange ou "déplaise", cessez de voire dans chaque contre argument (ou rappel légal) un complot.
Démontrez le bénéfice pour le patient de ce que vous avancez et on sera disposé à vous suivre. Pour l'instant votre seul argument est la simplicité d'utilisation. Ca ne suffit pas prouver un intérêt quelconque ni pour la victime, ni pour la chaine de secours.