Auteur Sujet: [3ème Année ESI] Projet Professionnel  (Lu 6949 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Romain313

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 4
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
[3ème Année ESI] Projet Professionnel
« le: 12 janvier 2012, 11:06:32 »
Sujets similaires fusionnés
Bonjour à tous.
ESI en 3éme année à l'IRFSS Croix Rouge Rhône-Alpes, j'en viens à me poser la question de mon orientation professionnelle.
Pour le moment le stage qui m'a le plus marqué est celui effectué dans un SMUR. J'ai vraiment adoré ce stage et j'aimerais effectuer une partie de ma carrière dans le pré-hospitalier.
Toutefois je trouve que notre formation initiale est très loin d'être suffisante et je ne suis pas sans savoir qu'une expérience de quelques années dans des services de réanimations ou d'urgences et requise afin d'être efficace au maximum.
Je me suis alors posé la question suivante : La formation des ISPP comble t'elle les lacunes de notre formations en ce qui concerne le pré-hospitalier ?
En effet, ayant des amis pompiers volontaires dans mon entourage mais aucun ISP avec qui communiquer je dois bien avouer méconnaitre cette profession mis a part ce qu'on peut lire sur internet (pour les pro surtout des postes d'encadrement, peu d’opérationnels, des protocoles variables selon les régions, un avenir incertain ---> para-médicalisation or not...).
Au vu des incertitudes planant sur l'avenir de l'infirmier en "autonomie" dans le monde pré-hospitalier, je me suis également tourné vers les formations à l'étranger.
Pensez vous qu'une formation d'ambulancier ES suisse, suivie d'un exercice de la profession pendant quelques années constituerait un bagage suffisamment compétent pour revenir en France exercer en smur, pompier, travailler dans un smur est ce dur physiquement et moralement, etc...
Merci d'avance.
Bien cordialement.

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3083
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Re : [3ème Année ESI] Projet Professionnel
« Réponse #1 le: 16 janvier 2012, 19:02:09 »
Bienvenue l'ami  ;)
je laisserai d'autres plus calés que moi sur le sujet te répondre sur la plus-value d'un ISPV postulant en SMUR... Mais l'idée est bonne je pense  8)

Retaper 3 ans de formation pour etre ambulancier paramédical en Suisse... Mouhais, d'autant qu'il n'y aura aucune équivalence ni meme reconnaissance de ton experience lors de ton retour en France  :-X

Autant patienter un peu et rentrer en école d'IADE  ::)
L’infirmier(e) au SMUR spécificités de l'urgence extrahospitalière (SAMU, SMUR)
Objectifs : Connaître les différents acteurs de la médecine d’urgence, les spécificités de la médecine extrahospitalière et le rôle de l’infirmier au SMUR ; approfondir ses connaissances théoriques en médecine d’urgence ; apprendre la manipulation du matériel, les principaux gestes d’urgence.
Source http://www.panacea-conseil.com/formation-sante/formations-urgences-soins/infirmiere-au-smur.html


En SMUR, c'est plus souvent le profil qui compte...

Et est ce dur moralement et physiquement...  ???
C'est moins dur physiquement qu'un service de soins classiques ou de réa.
C'est moins dur moralement qu'un service d'oncologie pédiatrique.

Tout est relatif... est il relatif de dire dur ou pas dur ??
Le SMUR a sa particularité des "extrêmes" ... tu auras des situations "classiques" (douleurs thoraciques et d'autres, le grand père ou la mémé de 90 ans qui fait son arrêt "tranquille" à la maison) et tu auras le visage de cette petite puce de quelques mois qu'on a extrait difficilement de son siège auto coincé dans l'amas de tôle de la voiture de ses parents que tu essais de réanimer depuis une heure et ... plus rien !
Donc le Smur est un "service" à part qui est ni plus dur ni moins dur qu'un autre ... on aime ou pas les montés de stress et d'adrénaline   :-[

Sur le forum tu as d'autres infos ICI

Hors ligne Pépé

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 277
  • Sexe: Homme
  • ISPV
    • Voir le profil
Re : [3ème Année ESI] Projet Professionnel
« Réponse #2 le: 16 janvier 2012, 22:53:14 »
Aucune reconnaissance Étranger -> France.

Aucune plus value dans la formation ISP Pro ; ce sont des postes d'encadrement, pas d'opérationnel.

Aucune plus value en terme de formation dans l'activité ISP Vol, en revanche ça fait de l'expérience.

Recrutement SMUR : D.E. + Profil ou D.E. IA + Profil.... Donc ça sert à rien de passer le D.E. IA si dans ton patelin ils recrutent des IDE.

Formations possibles : RANP, CLS, PHTLS, ATMU et autres D.U. (méd. cata, rapat', transports aérien,....) etc....

Conseil : bosser au SAU ou SSPI ou réa. C'est sur le terrain que les IDE apprennent leur métier.

Édito :
Le milieu des secours médicaux français est bien complexe... même pour les professionnels sur le terrain.
Entre les blancs (SAMU) et les rouges (SP), le mélange des couleurs est bien loin de virer au rose...  :-\

Entre la réponse strictement médical prônée par le SAMU et la réponse graduée affichée par les SP, comment s'y retrouver... d'autant que le mode de fonctionnement est aléatoire d'un département à l'autre... allez comprendre qui voudra...
Aussi, à tout passionné que je suis, je vous invite à côtoyer se milieu du secours médical de France en pleine mutation

RÔLE DE L’INFIRMIER DE SAPEURS-POMPIERS DANS LE CADRE DU SAP. des fiches en pièce jointes ci-dessous extraites du blog d'un ISPP du 3SM.77 - FORMATION DES ISP :

La formation des infirmiers de sapeurs-pompiers sera possible, tout au long de leur carrière, à l’Ecole Nationale des Officiers de Sapeurs-Pompiers (ENSOSP) située à Aix les Milles dans le sud de la France mais également au sein de leur SDIS d’appartenance. En effet, une partie des formations à destination des ISP, en plus de celles proposées par l’ENSOSP, peuvent être faites au sein des SDIS.

Hors ligne Parisien931

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 2
  • Sans Profession
    • Voir le profil
Re : [3ème Année ESI] Projet Professionnel
« Réponse #3 le: 06 décembre 2014, 20:26:46 »
Bonsoir à tous,

Actuellement en 3ème Année en Institut de Formation Infirmier(e), on nous demande de crée notre projet professionnel pour la validation d'une Unité d'Enseignement du nouveau référentiel infirmier.

Mon projet professionnel est de pouvoir un jour faire partie d'une équipe de SMUR et pour cela j’espérais que vous qui y êtes déjà pourriez m'aider pour que mon projet soit le plus cohérent possible...

Je vais simplement commencer par vous poser deux petites questions, au quel viendront se greffer d'autres question je pense au fil de notre conversation...

Tout d'abord, je voulais savoir si le SMUR avait une devise... ? J'ai vu pas mal de petite phrase sur internet mais qui n'avait pas vraiment l'air officiel... Donc y a t'il une devise officiel du SMUR comme il y en a une pour les pompiers ? Et sinon avez vous vous personnellement une devise ?

Ensuite je souhaiterais savoir quel est le parcours idéal pour prétendre à une place d'infirmier en équipe de SMUR ? Sachant que la formation infirmier j'y suis actuellement et le diplôme n'est plus très loin, enfin j'espère... ^^

Je vous remercie d'avance pour vos réponses et vous souhaite une bonne soirée :)

Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
  • IADE
    • Voir le profil
Re : [3ème Année ESI] Projet Professionnel
« Réponse #4 le: 12 décembre 2014, 21:42:17 »
SMUR est l'acronyme de structure mobile d'urgence et réanimation.

Il n'y a donc pas LE smur, mais une multitude de SMUR qui sont rattachés à des hôpitaux. Le SMUR n'est pas un corps (comme peuvent l'être les pompiers par exemple) mais une entité administrative et/ou un véhicule qui dépend d'un hôpital. Soit l'hôpital est suffisamment gros, et alors le personnel du SMUR ne fait que ça, soit comme la plupart du temps, c'est un service urgence/SMUR (ou bloc/SMUR ou réa /SMUR).

Il n'y a pas à ma connaissance de devise pour les SMUR, autre que les différentes devises médicales (primum non nocere, …).

Ensuite je souhaiterais savoir quel est le parcours idéal pour prétendre à une place d'infirmier en équipe de SMUR ?

Ca dépend de chaque service, il n'y a pas de parcours idéal tout dépend de l'hôpital. Une solide expérience est normalement la bienvenue.