Auteur Sujet: Scène de crime : quand le médecin passe, les indices trépassent !  (Lu 83 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6296
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Les médecins sont souvent appelés à intervenir sur des scènes de crime sans en être préalablement averti, ils principalement axés sur le secours à personne mais sont trop peu sensibilisés à la préservation des indices qui peuvent être précieux pour la police judiciaire. (Police et Gendarmerie)
 
Le Dr Gilles Faure, urgentiste, a créé une formation à ce sujet.  ;)

Appel du centre 15, déclenchement des secours. Les pompiers arrivent les premiers, à quatre, puis le Smur, à trois. Tout le monde s’agite, on tente de réanimer le patient, sans succès ; finalement le médecin rédige le certificat de décès et appelle la police. Mais... et si c’était un crime ?
Trop tard pour les éventuels indices, piétinés, déplacés, effacés par les professionnels de santé, véritables éléphants dans un magasin de porcelaine. Heureusement, il existe une formation pour devenir un vrai "expert à Miami". Elle s’appelle « premiers intervenants sur scène de crime ».  8)  :P

Le Dr Gilles Faure, urgentiste et fondateur cette formation organisée en partenariat avec le Centre d’enseignement des soins d’urgence (Cesu) du Gard, est frappé par les dégâts que les médecins peuvent faire sur une scène de crime. « C’est un peu comme si nous, médecins, nous perdions tout ce qui fait la sémiologie : les antécédents, l’anamnèse, les signes cliniques... », explique-t-il.

En intervention Smur, on n’est pas très bons  :-[

Gilles Faure est entré dans la médecine légale par la victimologie.
Un DU très utile aux urgences, où les problèmes médico-légaux ne sont pas rares. Mais certaines de ses questions restaient sans réponse. « J’ai alors passé ma capacité médico-judiciaire, et j’ai mis le doigt dans l’engrenage : criminalistique, balistique… », se souvient-il « C’est comme ça que j’ai réalisé qu’en intervention Smur, on n’était pas très bons ! »
L'urgentiste a donc décidé de partager ses connaissances avec ses collègues, en créant une formation dédiée.

Celle-ci a débuté il y a deux ans, rodée d’abord sur les équipes du Samu 30. Elle se déroule sur une journée, dans les locaux de l’Institut de formation en soins infirmiers (Ifsi) de Nîmes. Le groupe n’excède pas douze personnes, de manière à ce que chacun puisse participer aux mises en situation. Les participants sont médecins, infirmiers, ambulanciers, pompiers, ou font partie du service de sécurité des biens et des personnes de l’hôpital.

Un petit passage au commissariat ou à la gendarmerie ?

L’enseignement est basé sur la pédagogie active. « Nous commençons par reproduire une intervention, avec des personnes qui jouent le rôle des pompiers, du Smur, de la police, des témoins », détaille Gilles Faure. « Nous simulons dans un second temps un passage au commissariat pour un interrogatoire, puis nous faisons un débriefing à partir des vidéos réalisées. » Il y ensuite une intervention du service régional de police judiciaire de Montpellier, notamment sur les méthodes qu’utilise la police technique scientifique.

« En France, les médecins ne sont quasiment pas formés à la médecine légale à la fac », déplore l’urgentiste. « Ils apprennent sur le terrain, mais sans encadrement adapté, ils risquent d’avoir des lacunes. »

Pour l’instant, l’offre reste limitée pour les médecins intéressés : seuls trois Cesu proposent actuellement des formations sur les scènes de crime en France (Nîmes, Strasbourg et la Réunion), sans homogénéisation du contenu.
Mais cela pourrait peut-être changer : la formation créée par Gilles Faure et le Cesu 30 fera l’objet d’une communication à l’Association nationale des centres d’enseignement des soins d’urgence en 2017.

Citer
Les objectifs de la formation  ::)
- Maîtriser l’obstacle médico-légal ;
- Connaître les traces présentes sur une scène de crime et les préserver
- Savoir se comporter de manière coordonnée en équipe ;
- Communiquer avec les autorités de justice (limites du secret médical).
Le CESU 30 propose aux professionnels de la médecine pré-hospitalière une formation spécifique aux situations médico-judiciaires :
La scène d'infraction pénale.
Si cette formation vous intéresse, contactez le CESU 30 : cesu30@chu-nimes.fr 
Dates 2017   https://www.youtube.com/watch?v=k_PEbhC5Hoc
Et pour aller plus loin, il existe le DU de criminalistique de Paris 5 !
Sources
 http://www.whatsupdoc-lemag.fr/actualites-article.asp?id=20120
 https://www.facebook.com/scenedecrime.cesu30/

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6296
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Scène de crime : quand le médecin passe, les indices trépassent !
« Réponse #1 le: 29 décembre 2016, 14:39:39 pm »
Un point commun la scène de crime, mais ce n'est pas le seul.
Bonne humeur, interactivité, surprises et humour sont aussi au rendez-vous.

Restons dans notre thème de prédilection, mais pour un peu de distraction. Si au CESU 30 nous attachons à ce qui se passe avant l'arrivée des enquêteurs, cette comédie policière interactive, où un meurtre est commis chaque soir, demande au public présent dans la salle de résoudre l’enquête.

Déjà 30 ans de succès et Guinness des records de longévité aux USA ! Plus de 9 millions de spectateurs à travers le monde. Un salon de coiffure, un meurtre, un policier ou gendarme… des suspects, à vous de jouer ! La première pièce dont le public est le héros…

Courrez si vous le pouvez au théâtre des mathurins pour participer à cette pièce hilarante qui incite à se remuer les méninges.

Après la pédagogie active, le spectacle actif …

https://www.facebook.com/scenedecrime.cesu30/videos/536112866588027/

 

Dans la Réponse Rapide, vous pouvez utiliser du BBCode et des smileys comme sur un message normal, mais à partir d'une interface plus rapide d'accès.

Nom: E-mail:
Vérification:
Taper les lettres montrées dans l'image
Ecouter les lettres / Demander une autre image
Taper les lettres montrées dans l'image:
Combien de lettres contient le mot secours ? (en chiffre):

Follow @SOS112FR