Auteur Sujet: Être une femme et rêver d'être Sapeur-Pompier Volontaire !!!  (Lu 36993 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne lapeque

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Bonjour,
Voilà, j'ai une petite question....
Je suis une femme de 28 ans et je voudrais devenir SPV.
Pensez vous que ce soit un handicap ?

Merci pour vos réponses...

Hors ligne popeye

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 192
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Être une femme et rêver d'être Sapeur-Pompier Volontaire !!!
« Réponse #1 le: 04 octobre 2007, 11:47:10 »
Non, pourquoi ?
Si tu es dispo, que tu en as envie, que tu es aptes médicalement, fonce mais donnes toi les moyens moraux et physiques d'y parvenir car ce n'est pas gentiment offert :D

Hors ligne lapeque

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Être une femme et rêver d'être Sapeur-Pompier Volontaire !!!
« Réponse #2 le: 05 octobre 2007, 13:21:51 »
Bonjour Popeye,
Merci pour tes encouragements....
J'avais peur qu'on ne me prenne pas au sérieux, 1m60 pour 48 kilos...
je suis plutôt l'opposé du profil type!!!!
penses tu qu'il vaut mieux prendre contact directement avec les casernes ou au sdis?

Encore merci et à bientôt,

Hors ligne SMUR

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1386
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier-SMUR
    • Voir le profil
Re : Être une femme et rêver d'être Sapeur-Pompier Volontaire !!!
« Réponse #3 le: 05 octobre 2007, 13:52:36 »
Tu peux te renseigner directement au centre de secours de ton lieux de résidence, voire au CODIS de ton département, certains on créé des site internet.

Mais attention les recrutements sont de plus en plus sévères et tu passeras beaucoup de temps en formations avant de pouvoir décaler en interventions.
Je te dis ceci afin que tu ne sois pas surprise dès le début mais si tu as vraiment ça dans la peau fonce direct  ^-^

Hors ligne lapeque

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Être une femme et rêver d'être Sapeur-Pompier Volontaire !!!
« Réponse #4 le: 05 octobre 2007, 14:49:26 »
Pas de problèmes, je suis très patiente....et je préfère apprendre et être bien calée pour les interventions...
merci pour tes réponses,
Je vais me renseigner auprès de la caserne près de chez moi....
a bientôt,

Hors ligne alizou

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 1
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Être une femme et rêver d'être Sapeur-Pompier Volontaire !!!
« Réponse #5 le: 23 novembre 2007, 00:45:34 »
bonjour, je m'appelle Alizée, j'ai 16ans, et je voudrais devenir pompier volontaire.
J'aimerai connaitre les démarches qu'il faut faire pour cela ??
Merci
 :)

Ma maman a été pompier volontaire quand j'étais enfant et ça me plait beaucoup !!!
J'habite Fenouillet, dans le 31, je crois que la caserne la plus proche est St Jory ??  Je veux faire ce job depuis toute petite.

Hors ligne djedoui

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 15
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Être une femme et rêver d'être Sapeur-Pompier Volontaire !!!
« Réponse #6 le: 07 juin 2008, 00:10:03 »
Salut,
alors pour répondre au sujet principal, enfin le sujet qui a été lancé !!

Moi je vais passer les tests sportifs et pour un homme de moins de 30ans c'est 16 pompes 1min30 en position de gainage 1min30 en position killy on doit courir 20 min et faire au moins 3 km et 20 min sans s'arrêter !! bien sur si on peut faire plus il faut le faire !!

Ensuite il y a  épreuve écrite dont une dictée de 100 mots et des maths niveau 5eme !! Ces épreuves écrites ne sont pas éliminatoire mais faut faire le max quand même !!!

Après il y a le tiré de dévidoir sur 200m ! ascension d'une échelle 8m20 afin de vérifier si tu n'as pas la "trouille" du vide ...  :-X
voilou !!

Description des tests d'aptitude physique des sapeurs-pompiers  :o
Test d'endurance cardio-respiratoire ; le candidat doit par principe :
    * courir entre chaque plot
    * suivre la cadence imposée par la bande sonore
    * se trouver au plot quand le bip sonore retentit

Le test de Luc LÉGER
Deux plots sont espacés de 20 mètres . Le candidat fait des aller-retour entre les plots et doit régler sa vitesse de manière à se trouver, à proximité (moins de 2 m), d'un plot au moment où retentit le signal sonore . En début d'épreuve, la vitesse est lente puis elle augmente toutes les 60 secondes.
Le candidat qui glisse ou tombe pendant l'épreuve est autorisé à la poursuivre.

Test d'endurance musculaire des membres supérieurs

Les pompes
Position de départ = position haute :
    * Pieds écartés de 10 cm, en appui sur la face inférieure des orteils.
    * Bras tendus
    * Mains en appuis sur le sol, écartées de la longueur des épaules (placées au-dessous des épaules)
    * Corps en ligne (tête, tronc, fesses, genoux, pieds)

Position basse :
    * Bras fléchis
    * Garde le corps en ligne droite, poitrine à 5 cm environ du sol

Les tractions
Position de départ = position basse :
    * Suspendu à une barre, position des mains en supination, écartée de la largeur des épaules environ
    * bras tendus.
    * La position des jambes est laissée à l'initiative du candidat.

Position haute :
    * Amener le menton au dessus de la barre par une traction complète des bras, coudes au corps.

Test d'endurance musculaire des membres inférieurs
Le test de Killy
Le dos à plat contre le mur, les cuisses horizontales formant un angle de 90° avec le buste et avec les jambes, tête en appui contre la paroi, le candidat doit garder cette position le plus longtemps possible.

Test d'endurance musculaire dorso-abdominale
Le gainage
Il s'agit de maintenir le plus longtemps possible, en appui sur les avants bras et sur les orteils, une position du corps tendu.

Position de départ :
    * En appui sur les avant-bras, un genou au sol
    * Pieds écartés de 10 cm, en appui sur la face inférieure des orteils

Position à maintenir :
    * Se soulever, corps tendu, membres inférieurs dans le prolongement du tronc, en appui sur les avants- bras et les orteils.
    * La ceinture abdominale ne doit pas toucher le sol
    * Corps en ligne (tête, tronc, fesses, genoux, pieds)

Test de souplesse - Le test de la règle :
Pousser, d'une manière continue et du bout des doigts, une règle carrée d'environ 2 cm de côté placée sur un dispositif en forme de caisse après avoir placé les pieds contre celui-ci

Barème http://spv59.free.fr/mec/baremes.html

Hors ligne sophie_r

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 2
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Être une femme et rêver d'être Sapeur-Pompier Volontaire !!!
« Réponse #7 le: 11 janvier 2011, 20:24:45 »
Bonsoir,
J'ai 18 ans et je suis actuellement en première année de droit en région parisienne (92).
Je voudrai savoir si cela est envisageable de concilier mes études et le fait d'être sapeur-pompier volontaire. Je voudrai vmt m'engager comme sapeur-pompier volontaire mais je ne voudrai pas non plus délaisser totalement mes études. Du coup je souhaiterai savoir cb d'heures par mois nous sommes obligés d'effectuer.
Sinon, pour ce qui concerne le recrutement y a-t-il toujours des tractions à faire et si oui cb faut-il en faire? (je me débrouille très bien en natation, course, pompe donc ecq cela peut compenser le fait que je n'arrive pas à faire plus de 3 tractions?).
Enfin, sachant que je suis plutôt jeune et que je suis une fille, je voulais savoir si en tant que volontaire on était vmt bien intégré ds l'équipe, si je ne risque pas d'être mise à l'écart (sachant que en règle général je suis une fille plutôt ouverte et sociable)?
Pr finir ma dernière question concerne l'entretien. Quelles sont les questions posées lors de celui-ci, mis à part "Pourquoi souhaitez-vous vous engager?".

Merci d'avance!

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6741
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Être une femme et rêver d'être Sapeur-Pompier Volontaire !!!
« Réponse #8 le: 12 janvier 2011, 12:00:52 »
Rebonjour Sophie

Non, les filles ne font qu'une suspension sans traction.... mais tape "recrutement BSPP" ici avec le bouton     ou sur google et tout est bien précisé concernant le recrutement.

Note que les pompiers de Paris sont des militaires, comme ceux de Marseille et que ce n'est peut être pas ton souhait de faire une carrière militaire mais que c'est une bonne école de formation pour débuter dans le métier.
En suite tu vas rentrer dans un milieux d'hommes "virils" et "macho" ; tu devras faire tes preuves pour être acceptée dans l'équipe.

Bonne continuation car si tu veux y arriver tu dois t'en donner les moyens vu qu'il n'y a pas de cadeau  ^-^

Hors ligne ISP973

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 38
  • Sexe: Homme
  • La Guyane, un paradis en Amérique du Sud!
    • Voir le profil
Re : Être une femme et rêver d'être Sapeur-Pompier Volontaire !!!
« Réponse #9 le: 12 janvier 2011, 13:03:20 »
Comme le dit jeano, si tu restes sur l'ile de france c'est la BSPP, donc c'est militaire avec sélection, formation militaire... et enfin pompier.
Si tu n'es pas originaire du 92 et que tu n'y habites que pour tes études, tu rentres peut-être le week-end dans un secteur "civil" où tu pourrais y devenir SPV.
Les épreuves et les exigences varient selon que tu souhaites rentrer à la BSPP ou dans un SDIS.
Si tu ne souhaites que faire "un week end ou une nuit de temps en temps, il faudra intégrer un SDIS (hors secteur BSPP) et te former, c'est long, ça prend du temps et demande beaucoup de volonté, d'endurance et de courage pour terminer la formation qui n'est pas "donnée" :-\.
En cela ce n'est pas toujours facile de l'envisager avec un emplois du temps chargé d'un étudiant ... à voir  ::)

Niveau intégration, n'ai pas peur ... une jeune demoiselle de 18 ans motivée se fera facilement intégrer au "corps" des sapeurs-pompiers si elle démontre quelle est physiquement et intellectuellement capable...  caché! déja dehors

Il faut savoir cependant que tous les centres de secours ne prennent pas tous des volontaires, l'organisation est différente selon les départements et que d'être à moins de cinq minutes du centre n'est pas une règle de base !
Il existe plusieurs type de centre, les petits, les moyens et les gros.
Pour des raisons financières et d'efficacité, les petits ont tendance à disparaitre ou à se regrouper.
Pour exemple le fonctionnement d'un CSP  (csp: centre de secours principal) en général, ne t'oblige pas à demeurer proche, mais t'impose des gardes.
Où tu es présente si non tu te fais remplacer, mais si tu n'es pas à ton poste au moment du départ en intervention tu risques des sanctions jusqu'à la radiation. Dans ce cas de figure, tu dors au centre et tu passes ton week-end au centre (garde) ensuite, si tu as du temps à consacrer, tu te mets à disposition, tu pointes ta disponibilité en plus de ta garde.
Les volontaires effectuent les gardes le week-end et les nuits, les pros de 8h00 a 18h00 du lundi au vendredi, le reste du temps ce sont les volontaires.
Les gardes sont payées et les intervention aussi. Ne compte pas sur l'argent de tes vacations que tu auras pour vivre, car à moins d'être présent 24/24, 7/7, donc y consacrer tout ton temps il vaut mieux devenir professionnel, je ne pense pas que tu arrives à sortir un salaire (en tant que volontaire bien sur).
Les formations pro et volontaire sont exactement les mêmes, aucune différence.
Pour devenir volontaire, il suffit d'écrire au centre qui t'intéresse, le recrutement spv se fait en général 2 fois par an, tu passes des tests sportifs et de culture générale ; si tu les réussi et que tu es aptes médicalement, le tour est joué !!!
Pour devenir pro, il faut passer des concours, le nombre de places est limité et la différence se fait beaucoup sur les capacités physique d'un candidat.
Je sais qu'il existe des stages de préparation aux concours, une formation complète est étalé pour pouvoir assimiler correctement et dure en moyenne trois ans pour un spv. Le mieux est de rentrer directement en contact avec un csp ou un sdis, pas par le "18" qui est un numéro strictement réservé aux appels d'urgence, mais par le numéro du centre de secours qui se trouve dans l'annuaire.



Hors ligne Meffe

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 12
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Être une femme et rêver d'être Sapeur-Pompier Volontaire !!!
« Réponse #10 le: 13 mai 2011, 10:53:34 »
Il parait qu'il est très difficile de s'engager sapeur-pompier volontaire en tant que fille.  ::) Je te souhaite bon courage et je trouve ta décision très honorable.
J'ai une amie qui a passé ce concours en vain... Je te conseille donc un bon entrainement avant le concours.

CONCOURS N°1 (par voie Externe)

Conditions de diplôme : Etre titulaire au 1er Janvier de l'année du concours, au moins du brevet d'étude du premier cycle, du brevet des collèges, du diplôme national du brevet ou de l'un des titres ou diplôme homologués au niveau V (liste établie par arrêté du ministre de l’Intérieur). Les sportifs de haut niveau peuvent se présenter au concours sans condition de diplômes.

Le concours se déroule en 3 étapes :
Les épreuves physiques et sportives éliminatoires non notées :        
- natation (50 m nage libre),        
- endurance cardio-respiratoire,        
- endurance musculaire-abdominale,        
- endurance musculaire des membres supérieurs,        
- souplesse,        
- vitesse et coordination.

Les épreuves écrites (coefficient 3) :
        
Questionnaire à Réponse Ouverte et Courtes à partir d'un document audiovisuel ou de diapositives ou de photographies sur un sujet de portée générale,
        
Deux problèmes de mathématiques qui portent sur les 4 opérations, les nombres entiers, décimaux et fractions, les mesures de longueur, surfaces, capacités, poids, densités, règles de trois, partages proportionnels, les lignes droites, obliques, parallèles et perpendiculaires, les surfaces et volumes, le temps et les vitesses.

L'entretien avec un jury (coefficient 4 ) : le candidat se présente et répond aux questions du jury portant sur la personnalité, la culture générale du candidat.

Les candidats ayant subi avec succès toutes les épreuves du concours sont inscrits sur une liste d'aptitude nationale pour une durée de deux ans.
Ils doivent alors postuler dans les services d'incendie et de secours afin d'être recrutés. Ils sont alors employés en la qualité de stagiaires pour une année, pendant laquelle ils reçoivent leur formation initiale. Au bout de cette période, ils sont titularisés dans le grade de sapeur-pompier professionnel de seconde classe, agent de la fonction publique territoriale de catégorie C.

http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/metiers_et_concours/securite_civile/concours-sppno

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6741
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Être une femme et rêver d'être Sapeur-Pompier Volontaire !!!
« Réponse #11 le: 13 mai 2011, 17:25:30 »
pas plus que pour un garçon !!!

Hors ligne AnaisSP

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Être une femme et rêver d'être Sapeur-Pompier Volontaire !!!
« Réponse #12 le: 23 décembre 2011, 22:09:41 »
Coucou, pour répondre à la première question, être une femme ne gêne en rien pour devenir SPP ou SPV !
Je pense qu'une femme a autant de force proportionnelle à un homme et parfois plus d'envie à faire ce métier !
Et je tiens à rectifier un message, les tests d'entrée , il faut savoir que pour les femmes il y a d'autres conditions... en tout cas dans ma caserne c'est comme ça !

Bon courage a tous ;)
SPV 36

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6741
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Être une femme et rêver d'être Sapeur-Pompier Volontaire !!!
« Réponse #13 le: 24 décembre 2011, 10:53:37 »
Bonjour et bienvenue Anais sur SOS112
Si tu as des infos plus fraiches n'hésite pas à nous les faire partager,
Amitié
Jean

Hors ligne AnaisSP

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Être une femme et rêver d'être Sapeur-Pompier Volontaire !!!
« Réponse #14 le: 24 décembre 2011, 10:57:56 »
Merci pour le message de bienvenue :)
Miss si tu veux savoir exactement les tests d'entrée de l'épreuve physique et sportive imposés aux pompiers de ton département ou de ton centre secours, fait quelque recherche sur internet, tu va trouver quelques mines d'or et également des entrainements pour ces tests qui sont géniaux ! :) http://www.pompiers.fr/grand-public/devenir-sapeur-pompier/sapeur-pompier-professionnel/epreuves-physiques-et-sportives

Paroles de futur SPV ;)
SPV 36

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6741
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Être une femme et rêver d'être Sapeur-Pompier Volontaire !!!
« Réponse #15 le: 24 décembre 2011, 11:03:17 »
Anais je pense quelle a du le faire car le sujet date de 2007  ;) mais les infos fraiches que tu peux apporter par tes connaissances serviront à d'autres, visiteurs ou membres de SOS112, rien ne se perd tout se transmet  ^-^

Maintien en condition - Exercices à réaliser sans poids :

   Accroupissement sur chaise
Fessiers, ischio-jambiers, quadriceps

Position de départ :
    * Devant une chaise solide et stable
    * Debout avec les jambes écartées dans l'axe des épaules
    * les orteils sont pointés légèrement vers l'extérieur

Mouvement :
    * Allongez les bras droit devant vous.
    * Accroupissez-vous lentement comme pour vous asseoir sur la chaise.
    * Dès que vous sentez que vous effleurez la chaise, redressez-vous
    * Lentement pour reprendre la position de départ.
    * Gardez la tête en position neutre.
    * Inspirez lorsque vous vous accroupissez et expirez lorsque vous vous redressez.

   Les pompes
Pectoraux, deltoïdes, triceps, abdominaux, région lombaire

Position de départ :
    * Placez les mains sur le sol écartées dans l'axe des épaules, ou un peu plus
    * Gardez les pieds joints et le dos droit pendant toute la durée de l'exercice

Mouvement :
    * Abaissez le corps jusqu'à ce que le haut des bras soit au moins parallèle au sol
    * Poussez vers le haut pour revenir à la position de départ en raidissant les bras
    * Inspirez pendant que vous abaissez le corps et expirez pendant que vous vous redressez.

   Accroupissement avant
Muscles fessiers, ischio-jambiers, quadriceps, mollets

Position de départ :
Pieds joints, ramenez le pied droit à l'arrière à environ 26 pouces (66 cm) du pied gauche.

Mouvement :
    * En gardant le dos droit, les bras de chaque côté et la tête en position neutre, fléchissez lentement le genou droit jusqu'au sol
    * Inspirez pendant que vous abaissez le corps et expirez lorsque vous vous redressez en position de départ
    * La jambe avant doit demeurer en position verticale pendant tout le mouvement, le genou en ligne avec a cheville. Si le genou a tendance à dépasser les orteils, reculez le pied un peu plus à l'arrière
    * Répétez le mouvement avec l'autre jambe

   Traction à la barre horizontale
Grand dorsal, rhomboïdes, deltoïdes postérieurs, biceps

Position de départ :
Saisissez la barre horizontale avec les paumes vers vous et les mains écartées de 15 cm

Mouvement :
    * Suspendez-vous à la barre à bout de bras
    * Hissez-vous jusqu'à ce que votre menton se trouve au-dessus de la barre
    * Ne balancez pas les jambes
    * Retournez à la position de départ
    * Inspirez lorsque vous redescendez et expirez lorsque vous vous hissez vers le haut
    * Si vous ne pouvez pas compléter trois tractions, soulevez-vous jusqu'à la barre à l'aide d'un tabouret ou d'un partenaire et redescendez lentement d'une manière contrôlée

   Marche sur escaliers
Muscles fessiers, ischio-jambiers, quadriceps, mollets
Cet exercice exige un bon équilibre.

Mouvement :
    * Utilisez une marche ou un banc de 15 à 45 cm de hauteur
    * Posez le pied droit à plat sur le banc et le pied gauche à plat sur le sol
    * En prenant appui sur le pied sur le banc, amenez l'autre pied à hauteur du banc jusqu'à ce que les deux jambes soient bien droites
    * Revenez lentement à la position de départ
    * Expirez lorsque vous montez sur le banc et inspirez lorsque vous en redescendez
    * Recommencez la même séquence avec l'autre pied
    * Commencez avec une marche plus petite et peu à peu, augmentez-en la hauteur. Ne dépassez pas une hauteur de 45 cm

   Descente contrôlée
Pectoraux, deltoïdes, triceps

Mouvement :
    * Placez les mains derrière vous sur la barre ou une chaise, les pieds droit devant
    * Fléchissez les bras et abaissez le corps d'une manière contrôlée jusqu'à ce que le haut des bras soit parallèle au sol
    * Redressez les bras pour revenir à la position de départ
    * Vous pouvez plier les jambes pour que les pieds ne touchent pas le sol
    * Si vous ne pouvez compléter trois descentes contrôlées, utilisez un tabouret ou un partenaire pour vous aider à vous redresser et à redescendre lentement
    * Inspirez pendant que vous abaissez le corps et expirez pendant que vous vous relevez.

Les étirements toujours en faire après une séance de musculation afin de restaurer la souplesse des fibres musculaires.

   Genou plié sur la poitrine
Fessiers, lombes, ischio-jambiers, quadriceps

    * Allongez-vous sur le dos, les jambes fléchies.
    * Placez vos mains sous votre cuisse droite et tirez le genou vers la poitrine jusqu'à ce que vous ressentiez une faible tension.
    * Maintenez l'étirement pendant 10 secondes, tirez un peu plus pour augmenter un peu la tension.
    * Maintenez cette position pendant 10 secondes.
    * Faites de même avec l'autre jambe.
    * Répétez la séquence deux ou trois fois.

    Genou vers la poitrine - jambe droite
Fessiers, lombes, ischio-jambiers, quadriceps

    * Allongez-vous sur le dos, les jambes fléchies.
    * Placez vos mains sous votre cuisse droite et tendez la jambe. Ne bloquez pas le genou.
    * Maintenez pendant 10 secondes, puis tirez un peu plus pour augmenter un peu la tension.
    * Maintenez cette position pendant 10 secondes.
    * Faites de même avec l'autre jambe.
    * Répétez la séquence deux ou trois fois.

    Genou sur la poitrine - diagonale
Fessiers, lombes, ischio-jambiers, quadriceps

    * Allongez-vous sur le dos, les jambes fléchies.
    * Placez vos mains sous votre cuisse droite et tirez le genou droit vers le sein gauche jusqu'à ce que vous ressentiez une faible tension.
    * Maintenez pendant 10 secondes et tirez un peu plus pour augmenter un peu la tension.
    * Maintenez cette position pendant 10 secondes.
    * Faites de même avec l'autre jambe.
    * Répétez la séquence deux ou trois fois.

    Jambe croisée
Piriformis, fessiers, lombes

    * Allongez-vous sur le dos, les jambes fléchies.
    * Placez la cheville droite sur la cuisse gauche.
    * Placez vos mains sous votre cuisse gauche et tirez le genou gauche vers la poitrine jusqu'à ce que vous ressentiez une faible tension.
    * Maintenez pendant 10 secondes, tirez un peu plus pour augmenter un peu la tension.
    * Maintenez cette position pendant 10 secondes.
    * Faites de même avec l'autre jambe.
    * Répétez la séquence deux ou trois fois.

    Étirement du quadriceps, allongé sur le côté
Quadriceps, muscles fléchisseurs de la hanche, abdominaux

    * Allongez-vous sur le côté gauche.
    * Placez vos mains sous votre tibia droit, juste au-dessus de la cheville
    * Ramenez lentement le pied droit vers la fesse droite tout en poussant la hanche droite vers l'avant.
    * Maintenez pendant 10 secondes, tirez un peu plus pour augmenter un peu la tension.
    * Maintenez cette position pendant 10 secondes.
    * Faites de même avec l'autre jambe.
    * Répétez la séquence deux ou trois fois.

    Étirement de l'aine
Aine, lombes et psoas iliaque (muscles servant au relevage de la cuisse et générant des lombalgies quand il sont fatigués  :'(
         

    * Assis en indien les jambes repliées, tenez les plantes des pieds l'une contre l'autre.
    * Penchez le torse vers l'avant jusqu'à ce que vous ressentiez une faible tension.
    * Vous pouvez pousser avec vos coudes sur l'intérieur des cuisses pour vous étirer plus.
    * Maintenez pendant 10 secondes, puis pliez le torse un peu plus vers les pieds pour faire augmenter un peu la tension.
    * Maintenez cette position pendant 10 secondes.
    * Répétez la séquence deux ou trois fois.

    Étirement assis, jambes tendues
Aine, ischio-jambiers, lombes

    * Assis, allongez les jambes.
    * Écartez les jambes le plus possible sans que la position ne vous incommode.
    * Gardez les jambes allongées, sans toutefois bloquer les genoux, et pliez le torse vers l'avant.
    * Maintenez pendant 10 secondes, puis penchez le torse un peu plus pour augmenter un peu la tension.
    * Maintenez cette position pendant 10 secondes.
    * Revenez à la position initiale.
    * Répétez la séquence, cette fois-ci en penchant le torse vers le genou gauche.
    * Revenez à la position initiale et refaites le mouvement vers le genou droit.
    * Répétez la séquence deux ou trois fois.

Hors ligne AnaisSP

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Être une femme et rêver d'être Sapeur-Pompier Volontaire !!!
« Réponse #16 le: 24 décembre 2011, 11:06:48 »
Dire que pour une fille c'est plus dur que pour un garçon je n'y crois pas du tout !!
Une fille peut avoir plus de facilité que certains hommes alors cela ne veut rien dire. Je suis une fille, qui va rentrer chez les Pompiers et j'ai toute la volonté du monde, le courage, la force, l'envie, le dévouement, etc.. pour y rentrer !
Et même si tout le monde voudrait me décourager en me disant cela je ne renoncerait pas a mon rêve ! Bien évidement, si tu rentres chez les pompiers, tu seras entouré d'hommes, attend toi aux moqueries ou des railleries graveleuses qui fusent, rien de méchant mais ce sont des hommes ;)
Selon ta caserne, tu peux avoir un petit cadeau de bienvenue lol ( Cf Derrière l'uniforme..)
De plus, si tu veux faire carrière dans les SPV, je crois que tu as une garde a faire un week-end par moi et un jour dans la semaine, il me semble je n'en suis plus certaines, mais mon oreille avait je pense sélectionner ça donc ça ne prend pas trop sur ton emploi du temps d'étudiante, tu peux mème demander à faire des gardes que le week-end, car étant interne sa sera ma demande, je suis même prête a les faire tous les week-ends  ;D

Voila !

Bon courage ;)
SPV 36

Hors ligne odrè

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Être une femme et rêver d'être Sapeur-Pompier Volontaire !!!
« Réponse #17 le: 19 août 2014, 15:18:29 »
Bonjour,
je souhaite devenir sapeur pompier volontaire . J'ai 34 ans, je suis douée en natation, pratique la plongée, quelques via ferrata, un peu d'escalade et l'endurance, bien que mes genoux soient un peu fragiles . Je m'entraîne pour les tractions et les pompes ( pas facile, c'est dans ce genre de moments qu'on se rend compte de ce qui différencie les hommes et les femmes ) . Nous avons réalisés tous nos projets familiaux, ne reste plus qu'à emménager dans une région qui nous convienne un peu plus . Bref, je me donne deux ans pour proposer ma candidature en sdis ... Je suis en bonne conditions physiques et n'ai aucune crainte au sujet des écrits, mais j'ai peur d'être considérée comme trop vieille . Qu'en pensez-vous ?

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6741
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Être une femme et rêver d'être Sapeur-Pompier Volontaire !!!
« Réponse #18 le: 19 août 2014, 17:41:00 »
Bonjour et bienvenue odré,
et oui tu as dépassé la date limite de péremption quoique faut aller voir sur place ton CODIS  ;)

Les sapeurs-pompiers professionnels (SPP) sont recrutés par concours externe ou interne.
Le concours externe est ouvert à tous, hommes et femmes, satisfaisant aux conditions d’accès spécifiques :
• être de nationalité française,
• avoir entre 18 et 25 ans,
• avoir effectué sa journée d’appel et de préparation à la défense (JAPD),
• posséder un diplôme scolaire (BEPC à bac +2),
• avoir un casier judiciaire vierge,
• remplir les conditions d’aptitude physique et médicale : le candidat doit avoir une taille supérieure ou égale à 1,60 m, et avoir un poids proportionnel à sa taille. Il est indispensable d’avoir une bonne condition physique et d’être médicalement apte. La vision doit être égale ou supérieure à la cotation Y = 3.

Pour devenir Sapeur-Pompier Volontaire (SPV), il faut :
• habiter à moins de cinq minutes d’un Centre d’Incendie et de Secours (CIS) ;
• être âgé de 16 ans au moins (une autorisation parentale sera demandée pour les mineurs) ;
• s’engager à exercer son activité de SPV avec responsabilité, discrétion et obéissance ;
• remplir les conditions d’aptitude physique et médicale ;
• jouir de ses droits civiques et avoir un casier judiciaire vierge ;
• être à jour dans vos vaccinations, y compris l’hépatite B.

Mais je doute de la tranche d'âge car d'autres fiches donnent "moins de 35 ans ou de 40" d'autres sites disent : Etre âgé au minimum de 18 ans et de 55 ans au plus  ::) tu as donc peut être une chance, voir avec le SDIS proche de ton domicile !! Il doivent manquer de vocations et donc pas de limite d'âge  :D

A lire
http://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Recrutement-de-sapeurs-pompiers-volontaires

http://media.interieur.gouv.fr/interieur/sapeurs-pompiers-volontaires/

Citer
Démarches à suivre pour devenir sapeur-pompier volontaire + Conditions d’engagement :
- Etre âgé au minimum de 18 ans et de 55 ans au plus (21 ans au moins pour les officiers).
- Jouir de ses droits civiques, ne pas avoir fait l’objet d’une peine afpolicier ou gendarmetive ou infamante inscrite à son casier judiciaire, et s’engager à exercer son activité avec obéissance, discrétion et responsabilité dans le respect des dispositions législatives et réglementaires en vigueur.
- S’engager à exercer son activité avec obéissance, discrétion et responsabilité dans le respect des dispositions législatives et réglementaires.
-  Se trouver en position régulière au regard du service national.
-  Répondre aux conditions d’aptitude physique (tests d’entrée) et médicale requises (examen lors de l’engagement)
-  Habiter aux alentours d’un centre de secours

Les sapeurs-pompiers volontaires sont engagés pour une période de cinq ans, tacitement reconduite, en principe au grade de sapeur. La première année constitue une année probatoire permettant l’acquisition de la formation initiale qui ne peut être inférieure à 1 an ni supérieure à 3 ans. Le renouvellement de l’engagement est subordonné à la vérification périodique des conditions d’aptitude physique et médicale.

Les engagements sont souscrits auprès de l’autorité territoriale d’emploi compétente.

Tout sapeur-pompier volontaire bénéficie d’une formation initiale à la suite de son engagement, adaptée aux missions exercées, puis d’une formation continue et de perfectionnement tout au long de sa carrière.
Les candidats justifiant d’un diplôme au moins du niveau Bac + 3 peuvent être recrutés directement en tant que lieutenant de sapeur-pompier volontaire.

Quelles sont les étapes à suivre ?
Pour vous engager en qualité de sapeur-pompier volontaire, vous devez adresser une lettre de motivation accompagnée d’un curriculum vitae à :

Monsieur le Chef de Centre  - Centre d’incendie et de secours de (votre commune)

Une fois votre dossier validé par le chef de centre, vous devrez passer des test physiques et une visite médicale.

Les intégrations dans un centre de secours ce font généralement chaque 1er juillet et chaque 1 janvier. Il convient donc de se préparer longtemps a l’avance pour valider son dossier et passer toutes les étapes, attention une embauche au 1er juillet ne veut pas dire que les test on lieu a partir de cette date; ils on lieu bien avant, renseignez vous auprès du chef de centre de votre commune.


Lire la fiche ci-dessous à télécharger

Hors ligne odrè

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Être une femme et rêver d'être Sapeur-Pompier Volontaire !!!
« Réponse #19 le: 20 août 2014, 09:17:06 »
Merci Jeano 11 . Bon, condition physique ok, motivée aussi ... Il ne me reste qu'à miser sur le désespoir des SDIS proches de chez moi  ::) ! Sinon je file m'installer dans La Creuse  :'( .

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6741
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Être une femme et rêver d'être Sapeur-Pompier Volontaire !!!
« Réponse #20 le: 20 août 2014, 11:45:30 »
La Creuse est un très beau pays où il fait bon vivre et où l'on vit heureux !
Différents dictons : en creuse vacances heureuses, ou en creuse retraite heureuse...
je ne sais pas pour ceux qui travaillent chez les les pompiers !  lol!  http://www.sdis23.com/637/spv-2/

Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 725
  • Sexe: Homme
  • IADE
    • Voir le profil
Re : Être une femme et rêver d'être Sapeur-Pompier Volontaire !!!
« Réponse #21 le: 21 août 2014, 10:53:14 »
A ma connaissance il n'y a pas d'épreuve écrite pour devenir volontaire, et les épreuves physiques ne sont pas non plus systématiques. Dans un même département certains centres en imposent, et pas d'autres.

Ca dépend aussi de la taille du centre et du nombre de candidat.

La seule constante c'est la visite médicale.

Mais au vu du turn over et de la longueur de la formation, il est sans doute plus rentable pour un SDIS de recruter un trentenaire installé, qu'un post bachelier de 18 ans.

Hors ligne odrè

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Être une femme et rêver d'être Sapeur-Pompier Volontaire !!!
« Réponse #22 le: 21 août 2014, 13:42:04 »
Merci Loulig, je pense également que le fait d'avoir rempli mes objectifs pro et persos peut jouer en ma faveur . Quant aux examens écrits, il m'a semblé en entendre parler sur un autre forum ... Après, vu que je suis un peu à la masse en matière de fil de discussion, j'ai peut-être échoué sur va savoir quelle plate-forme ??? ..? En ce qui concerne les épreuves physiques, je préfère y être préparée même si je n'y suis pas soumise, simplement pour être certaine d'être en mesure de "tenir le choc" en interventions ... Et dans ma vie privée ... Etre endurant, ce n'est pas du luxe  >:(

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6741
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Être une femme et rêver d'être Sapeur-Pompier Volontaire !!!
« Réponse #23 le: 21 août 2014, 14:08:51 »
Odré, extrait du SDIS 66 http://www.sdis66.fr/articles-3/21-89-devenir-sapeur-pompier-volontaire/

La journée d'accueil des sapeurs-pompiers volontaires : la 1ère étape

Pour qui ?
Toute personne souhaitant s’engager comme sapeur-pompier volontaire rencontre tout d’abord le chef du centre d’incendie et de secours le plus proche de son lieu de résidence munie d’un courrier précisant ses motivations et son niveau de disponibilité avant d’être convoquée à une journée d’accueil SPV.

Pourquoi ?
Les journées d’accueil sont organisées par les groupements territoriaux à raison généralement de 2 par an et par groupement. La journée d’accueil représente la première étape dans le processus d’engagement du SPV. Elle permet d’apprécier globalement le profil psychologique, les motivations, la condition physique de chaque candidat. Si l’ensemble des évaluations est satisfaisant, le candidat sera alors convoqué à une visite médicale réalisée par du personnel médical sapeur-pompier volontaire au SDIS.

Quelles sont les principales phases de cette journée ?
Elle peut se dérouler sur une journée entière, ou sur deux matinées, le samedi en général.

- La journée commence par un questionnaire à choix multiples visant à mettre en relief différents profils psychologiques. Dans certains cas, un entretien avec deux psychologues sapeurs-pompiers volontaires vient compléter cette évaluation.
 - Les candidats doivent ensuite énoncer par écrit ce que représente pour eux l'engagement de sapeur-pompier volontaire ainsi que leurs motivations.
 - Les épreuves sportives se déroulent sous la forme de 5 ateliers évaluant chacun une performance physique: la souplesse, l’endurance, le gainage, la force des membres supérieurs et la capacité à évoluer en hauteur (min. 4 mètres).
- Enfin, un entretien avec 3 officiers clôture cette journée.

L'engagement dure 5 ans renouvelable, mais peut éventuellement être rompu avant.
Le premier engagement comprend une période probatoire de 3 ans maximun, permettant l’acquisition de la formation initiale obligatoire, de cours de secourisme et du diplôme Feux de Forêts, qui se déroulent sur plusieurs semaines.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6741
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Être une femme et rêver d'être Sapeur-Pompier Volontaire !!!
« Réponse #24 le: 05 janvier 2016, 16:17:51 »
Nîmes : sapeur-pompier, une vie au service des autres  :)
Sandre Chavannes, 40 ans, maman d'un garçonnet, s'est autorisée à vivre son rêve. Même si cela reste une vie éprouvante au quotidien.
Portrait : Mon métier, je le fais pour de meilleures raisons qu'avant. Je n'ai plus forcément envie de sauver le monde, mais plutôt d'aider au cas par cas, ceux qui en ont besoin. Je me suis installée dans la compassion", rayonne Sandra Chavannes.
Toute en finesse, la jeune femme de 40 ans, mère d'un garçon de 4 ans, a décidé de consacrer sa vie aux autres. En 2003, elle devient sapeur-pompier professionnel. Un changement de carrière qu'elle provoque après un bilan de compétences pour en finir avec des métiers où elle ne s'épanouissait pas vraiment.
Au fil du temps, le métier devient plus difficile  :'(
Des sapeurs-pompiers qui deviennent insensibles au fil du temps, cela reste une croyance populaire bien enracinée. Pourtant, "c'est exactement le contraire qui se produit", affirme la jeune femme. "Jeune, l'attention est concentrée sur les gestes et non sur l'environnement. Mais au fil du temps, la technique maîtrisée passe au second plan. Quand on se marie, qu'on devient parent, l'identification aux victimes opère et on en prend plein la tête au niveau émotion", explique-t-elle.
En partance pour une intervention, l'atmosphère est pesante : "Le ticket de départ annonce rarement la réalité de la gravité", assure-t-elle. Bien que l'effet de surprise puisse être fort, l'équipe est bien rôdée. La solidarité fait la force. "Quand on arrive, plane une odeur et en fonction de l'odeur, on sait si ça va être grave ou pas", observe la secouriste.

    "Le désarroi des familles, ça, c'est super dur"

Aujourd'hui, la désincarcération, l'abordage, l'extraction des victimes, le conditionnement, les gestes d'urgence de secours sur les victimes, sont à la charge des pompiers. "Sur le terrain, on sent qu'on est utile. On sauve des vies. On fait comprendre aux victimes qu'ils ne sont pas seuls... On les maintient en vie. On les sort de là", ajoute Sandra Chavannes. Mais sur zone, tout est dangereux, en déséquilibre, tout doit être observé. "Les voitures peuvent exploser... En pleine nuit, on peut être au-dessous d'une ligne haute tension qu'on n'a pas vue". Sur l'intervention, l'équipe est soudée, le rôle de chacun fondamental. Mais les scènes d'interventions les plus marquantes sont "malheureusement, souvent des jeunes qui sortent de fête", regrette-t-elle. D'autant plus choquantes que fête et mort sont antagonistes.La présence des familles complique l'intervention

Depuis quelques années, les smartphones, Facebook et les réseaux sociaux compliquent la tâche des sapeurs-pompiers confrontés à un phénomène inédit : les familles sont sur les lieux en cinq minutes. "Voir des choses pas très belles, on est habitués, mais voir le désarroi des familles, ça, c'est super-dur." Avant quand ils n'avaient pas à assimiler la peine des familles, c'était plus simple pour arriver à prendre du recul. "Là, on voit un père, une mère, une sœur arriver et ça, ça nous plonge dans la peine avec eux", soupire-t-elle.

Les proches deviennent eux-mêmes des victimes psychologiques et une personne supplémentaire doit alors être détachée pour les gérer. "Un jour, un papa m'a posé la main sur l'épaule en me disant : “Sauvez mon fils, car mon premier fils est mort d'un accident de voiture il y a un mois”. Mais je savais déjà que le second était mort et lui pas encore". Ou encore : "Pendant une désincarcération, un papa me parlait de son enfant et m'expliquait comment il allait s'occuper de lui alors que, de toute évidence, il allait perdre sa jambe. Je devais le rassurer, c'était dur", se souvient-elle.

De retour d'intervention, chacun gère au mieux ses émotions, "L'exutoire le plus efficace étant d'en parler entre-nous", remarque la jeune femme.
Les interventions les plus meurtrières peuvent même déclencher des syndromes psychologiques chez certains pompiers. Une assistance est alors mise en place. Pas insensibles et Dévoués.
Source https://www.facebook.com/Sapeurs-pompiers-du-Gard-Compte-Officiel-457783034377062/?ref=py_c

Hors ligne Carine08

  • Monteuse d'opérations financières
  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 1
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Re : Être une femme et rêver d'être Sapeur-Pompier Volontaire !!!
« Réponse #25 le: 03 mars 2016, 17:27:24 »
Bonjour à tous,

Tout d'abord, je me présente. je suis une femme de 39 ans qui croque la vie à pleines dents et qui est toujours aux petits soins de tout le monde tout le temps, je consacre beaucoup de temps aux autres.

Ayant toujours cotoyé le monde des SPP et ayant un travail, je me suis dit que je pouvais joindre l'utile à l'agréable en devenant SPV.

Je me suis investie, j'ai passé la PSC1 (sur mes propres deniers mais peu importe), j'ai repris le sport, je me suis entraînée pour passer les tests physiques et là, catastrophe, un ami pompier médecin m'indique à demi-mots que je ne passerai pas l'étape aptitude médicale (je pense qu'il ne savait pas trop comment m'annoncer la nouvelle, voilà pourquoi je dis à demi-mots).

En effet, j'ai une thrombopénie depuis 12 ans (maladie auto-immune - manque de plaquettes). Si je ne savais pas que j'avais cette maladie, je vivrais de la même façon, elle n'a aucune conséquence sur ma santé, je fais tout ce que je veux et je n'ai aucune contre-indication pour quoi que ce soit.

Je suis dégoûtée, désemparée. Volontaire et déterminée, je souhaite me présenter quand même mais l'échec serait douloureux.

Y a t-il des avis ou des cas similaires sur cette pathologie? Des médecins délivrant les aptitudes seraient-ils présents sur ce forum?

HELP!!! :'(  CARINE08
Quand je me regarde, je m'inquiète mais quand je me compare, je me rassure

vanessa

  • Invité
Re : Être une femme et rêver d'être Sapeur-Pompier Volontaire !!!
« Réponse #26 le: 03 juillet 2016, 15:27:11 »
Bonjour
je me prénomme  Vanessa, j'ai 12ans et j'aimerais devenir sapeur-pompier.
je recherche une école où je pourrais apprendre ce métier formidable,
merci

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6741
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Être une femme et rêver d'être Sapeur-Pompier Volontaire !!!
« Réponse #27 le: 03 juillet 2016, 19:13:11 »
Bonjour Vanessa,
j'espère que tu as lu tout le sujet du forum parce que les pompiers se forment dans les centres de secours et à ton âge c'est simple car tu vas toquer au centre de secours de ta commune ou au CODIS du département et tu demandes à être Jeune Sapeur-pompier !

Devenir Jeune Sapeur-Pompier, c’est vivre une expérience unique pour apprendre les gestes qui sauvent tout en découvrant le travail en équipe.
Civisme et solidarité seront au cœur de cette formation ouverte aux jeunes âgés de 13 à 18 ans.
Les jeunes, âgés de 13- 14 ans doivent adresser une lettre de candidature pour intégrer l'école des J.S.P.  au président de la section.
ATTENTION !!
Les jeunes de plus de 16 ans ne peuvent plus être JSP s'ils n'ont pas commencé avant.
Vous devez faire une demande en vue d'une candidature de volontaire à partir de 18 ans.
La formation des JSP est encadrée par des sapeurs-pompiers ou des bénévoles formés, se déroulent généralement les mercredis et/ou samedis.
Elle est composée de cours théoriques et pratiques, de sport (la moitié du temps) et d’initiation aux différentes facettes de l’activité, mais aussi de rencontres sportives, manœuvres, défilés ou événements.

Elle est déclinée en 4 modules :
    JSP1 : notions élémentaires sur le feu, découverte du matériel incendie et apprentissage des gestes de premier secours.
    JSP2 : connaissances sur les manœuvres et l’emploi du matériel incendie, culture administrative et sécurité civile.
    JSP3 : capacité à réaliser les manœuvres incendie et de sauvetage et à mettre en œuvre les matériels.
    JSP4 : réalisation de manœuvres, utilisation des moyens radios et formation aux premiers secours en équipe.

À l‘issue de la formation et dès 15 ans, vous pouvez obtenir le Brevet national de jeune sapeur-pompier (JSP), en passant avec succès des épreuves théoriques, pratiques et sportives. Ce brevet est un atout majeur pour devenir sapeur-pompier volontaire ou professionnel et est particulièrement apprécié dans le monde du travail.

Lire le dossier http://www.pompiers.fr/grand-public/devenir-sapeur-pompier/jeune-sapeur-pompier

Citer
Jeune sapeur-pompier de Paris et Marseille  8)
La Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) a ouvert une formation qualifiante destinée aux franciliens, âgés de 14 à 16 ans.
Tout jeune francilien âgé de 14 à 16 ans peut suivre la formation qualifiante de 2 ans "jeune sapeur-pompier de Paris". Elle permet aux jeunes de découvrir le métier de pompier de Paris et le passage de tous les diplômes nécessaires à la poursuite de leur rêve. Après une semaine de découverte qui leurs permet de découvrir le métier, les plus motivés peuvent poursuivre l’aventure, tous les samedis après-midi dans un centre de secours en suivant l’instruction dispensée par du personnel de la BSPP.

Une structure des cadets des marins-pompiers a été créée à Marseille depuis le 12 décembre 2011 pour permettre aux jeunes marseillais de découvrir le métier de marin-pompier, ses missions et ses contraintes.
La structure des cadets des marins-pompiers a été créée par délibération du conseil municipal du 12 décembre 2011. Cette initiative transcrit la volonté commune de la ville de Marseille et du bataillon de marins-pompiers de renforcer les liens entre l’unité et la population marseillaise et de permettre à de jeunes marseillais de découvrir le métier de marin-pompier, ses missions et ses contraintes.