Auteur Sujet: Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?  (Lu 39884 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne flopy

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 11
  • Sexe: Femme
  • Sans Profession
    • Voir le profil
Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« le: 27 juillet 2005, 21:35:03 »
Salut à tous,
Je me demande pourquoi certaines professions "médicales" sont représentées dans le 3SM et d'autres non.  :P
En effet certes le pharmacien peut être utile dans le 3SM, mais alors pourquoi pas intégrer les Kinés qui sont habilités à effectuer des gestes d'urgences en l'absence de médecins. De plus même si le rôle du kiné peut être limité dans l'urgence, il est cependant un pro de santé connaissant l'anatomie, la physiologie...et la pathologie notamment la traumatologie...
De plus dans l'optique de la médecine de prévention le kiné à sa place dans la prévention et dans le suivi des sapeurs pompiers.

Alors pourquoi pas de Kiné dans le SSSM ?

Hors ligne laurent81

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 1
  • Sexe: Homme
  • Infirmier
    • Voir le profil
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #1 le: 29 juillet 2005, 02:08:38 »
oui bien sur, et puis aussi les pédicures, les orthophonistes, les orthoptistes, les dentistes, les sages femmes, les aides soignants et pourquoi pas les prothésistes dentaires, après tout se sont des professions de santé non???? ah j'oubliais les secrétaires médicales. Il faut quand même pour prétendre entrer au SSSM avoir sa place dans le dispositif opérationnel non????

Hors ligne flopy

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 11
  • Sexe: Femme
  • Sans Profession
    • Voir le profil
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #2 le: 29 juillet 2005, 15:24:36 »
Pour ta gouverne Laurent 81, les kinés sont habilités à effectuer les gestes de secours en l'absence de médecin et peuvent participer à la formation du DSA (comme les infirmiers) et bien d'autres choses (notament en matiere de prevention).
De plus la formation suivi par le kiné lui permet une bonne connaissance de l'anatomie, physiologie...et autres pathologies traumatiques,neurologique,respiratoire,etc.
Je comprends bien qu'un kiné ne posséde pas les compétence d'un médecin, ni même d'un infirmier,cependant je crois qu'il peut exister une complémentarité.

Je pense qu'un kiné fera un bilan SAMU trés précis (cf décret de compétences).

Je ne dis pas que le kiné est le meilleur professionel de l'urgence, cependant il peut être d'une bonne aide.
De plus le 3SM a aussi une fonction trés importante de prévention et de rôle sanitaire où pour moi le kiné peut avoir sa place.

Je tiens tout de même à préciser que la profession de masseur-kinésithérapeute fait parti du 3SM de la BSPP...(sauf erreur de ma part).

Ambu17

  • Invité
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #3 le: 30 juillet 2005, 13:26:47 »
Le 3SM de la BSPP intègre bien des ingénieurs biomédicaux et il intègre aussi des kinés. A quand des pédiatres ?

Hors ligne flopy

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 11
  • Sexe: Femme
  • Sans Profession
    • Voir le profil
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #4 le: 30 juillet 2005, 21:35:35 »
Ambu 17:je ne sais pas si ta reflexion est ironique ou sincére...?

Ambu17

  • Invité
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #5 le: 31 juillet 2005, 19:55:28 »
Explique moi l'utilité d'un kiné sur le terrain (voie publique....) ? qu'il reste en caserne, je ne suis pas contre mais sur la voie publique je ne vois pas ce qu'il peut faire.

Hors ligne flopy

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 11
  • Sexe: Femme
  • Sans Profession
    • Voir le profil
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #6 le: 31 juillet 2005, 23:14:50 »
Certes le kiné n'est pas un pro de l'urgence.
On voit surtout le kiné comme un "masseur" tranquille dans un cabinet.
Cependant voici les secteurs dans lesquels le kiné travaille ( j'ai mis en rouge des secteurs qui peuvent être rencontrés lors d'intervention (à mon avis) :

a) Rééducation concernant un système ou un appareil : - rééducation orthopédique ; - rééducation neurologique ; - rééducation des affections traumatiques ou non de l’appareil locomoteur; - rééducation respiratoire ; - rééducation cardio-vasculaire, - rééducation des troubles trophiques vasculaires et lymphatiques ;

        b) Rééducation concernant des séquelles : - rééducation de l’amputé, appareillé ou non ; - rééducation abdominale, y compris du post-partum à compter de l’examen postnatal ; - rééducation périnéo-sphinctérienne dans les domaines urologique, gynécologique et proctologique, y compris du post-partum à compter du quatre-vingt-dixième jour après l’accouchement ; - rééducation des brûlés ; - rééducation cutanée ;

        c) Rééducation d’une fonction particulière : - rééducation de la motilité faciale et de la mastication ; - rééducation de la déglutition ; - rééducation des troubles de l’équilibre

ok, il s'agit de rééducation, mais pour rééduquer il faut connaitre la pathologie et la formation du kiné est complète.

De plus voici l'article 10 du décret de compétences du masseur kinésithérapeute :

Art. 10. - En cas d’urgence et en l’absence d’un médecin, le masseur-kinésithérapeute est habilité à accomplir les gestes de secours nécessaires jusqu’à l’intervention d’un médecin. Un compte rendu des actes accomplis dans ces conditions doit être remis au médecin dès son intervention.

Ok, ceci est très flou, cependant cela signifie que le kiné est capable de "gérer" l'urgence.

Le kiné lors de son activité doit effectuer des bilans. Je pense donc qu'un kiné dans un VSAB est capable passer des bilans SAMU plus précis qu'un bilan secouriste.

Ambu, je comprends ton idée car c'est certain beaucoup de kinés sont en libéral et traitent des lombalgies, mais ce n'est que la face émergée de l'iceberg...

Le kiné ergothérapeute n'est pas un urgentiste mais à mon avis c'est un professionnel de santé qui a sa place au 3SM pouvant être utile si il est là lors des retours d'intervention.

ambu77

  • Invité
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #7 le: 31 juillet 2005, 23:22:17 »
Le kiné lors de son activité doit effectuer des bilans. Je pense donc qu'un kiné dans un VSAB est capable passer des bilans SAMU plus précis qu'un bilan secouriste

ça dépend quel kiné !!! :-[
comme tu dis,on connait le kiné de mamie pour pas qu'elle s'enkilose!!
mais de là a remplacer un secouriste tu y vas fort,c'est peut-être valable pour toi(on te connait pas)mais je pense que tu généralise beaucoup,si vous êtes si bon que ça pourquoi vous êtes pas une profession médical à part entière  :-\
par contre je tire mon chapeau a ce que vous faîtes pour les bout de chou quand ils ont une brochiolites  ;)

Ambu17

  • Invité
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #8 le: 01 août 2005, 13:29:51 »
Je ne suis pas du tout contre un kiné dans le 3SM pour le peut qu'il ai suivi une formation de secours d'urgence (genre CAMU,...) et qu'il ai son diplôme de docteur en kinésithérapie (je pense que ça existe). C'est juste que je vois très mal ce qu'il peut faire sur la voie publique ou autre. Je suis sûr qu'il peut avoir une grande utilité dans une caserne sinon la BSPP n'en recruterai pas mais pour oi le kiné sera beaucoup plus utile pour les pompiers que pour les victimes (même si l'on peut considérer qu'un pompier blessé est une victime  ;))

(en aparté, je crois que le SMUR d'Argenteuil a un ophtalmologiste au sein de son équipe médicale  ;))

Hors ligne flopy

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 11
  • Sexe: Femme
  • Sans Profession
    • Voir le profil
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #9 le: 01 août 2005, 16:09:06 »
Hé...Je dis pas que le kiné doit remplacer le secouriste.
Mais je pense que la formation du kiné (PCEM 1+ 3 ans d'école) laisse quand même un minimum de connaissance du corps humain et de la pathologie.
Un kiné est habilité à effectuer des actes qu'un secouriste n'est pas habilité à faire. Ok, je suis d'accord qu'il est difficile d'imaginer l'utilité d'un kiné dans les secours.

Pourquoi les kines ne font pas parti des professions médicales:
Car ils ne presrivent pas. Tout comme les infirmiers, les pharmaciens...

Je suis entiérement d'accord que le kiné serait certainement plus utile en caserne (tout comme le pharmacien), mais sincérement sur une intervention si ton équipier est kiné, ne prendrais tu pas son avis?

Je pense que le kiné a des connaissances (même pour l'urgence) qui peuvent être utiles lors d'une intervention.

Je ne suis pas en train de dire qu'il faut un kiné dans chaque VSAB, mais si il y en a un, il devrait apporter et être utilisé selon ses compétences.

Quels sont les pouls qu'un secouriste est habilité à prendre???

Hors ligne Pépé

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 277
  • Sexe: Homme
  • ISPV
    • Voir le profil
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #10 le: 02 août 2005, 19:07:52 »
Il existe deux sortes de personnels pour les 3SM : d'un côté les médecins, les pharmaciens, les vétérinaires et les infirmiers qui disposent d'un grade à eux. De l'autre, il y a tout le reste ; ils disposent d'un grade d'expert. C'est notamment le cas des psychologues ; ceux ci disposent d'un galons representant - de mémoire - un chandelier et une appelation "Expert".
Ainsi, si les kinés sont rares, il peuvent tout à fait intégrer le SSSM au titre d'expert. A mon avis, ceux ci ont tout à fait leur place au sein du SSSM, comme y trouverait leur place les nutritionistes. Pour les podolgues, c'est plus compliqué.

Pour ce qui est de l'activité opérationelle, elle ne peut être faite au titre de "kiné"  ; quel serait alors le rôle du kiné en SAP ? Mais un kiné peut être SPV "service incendie". Le kiné aurait probablement un rôle "en coulisses" comme un nutritioniste ou comme c'est le cas les psychologues (qui peuvent néanmoins être declenché en soutien sanitaire aux SP).

Le cas des sage-femmes est particuliers en effet, elles se servent de l'équivalence D.E. infirmier qu'elles obtiennent aprés leur premiére année d'étude pour intégrer le SSSM comme les ISP.
Personnellement, si j'ai déjà vu quelques psychologues SP, je n'ai dénombré que trois SF SPV en France (peut-être sont-elles plus nombreuses) et aucuns kinés, pédicures, podologues...... Hors BSPP, bien entendu.


Ambu17

  • Invité
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #11 le: 03 août 2005, 19:58:09 »
Et pourtant, j'imagine que les kinés auraient un grand rôle à jour au sein des casernes mais peut être beaucoup plus en "coulisse".

Hors ligne flopy

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 11
  • Sexe: Femme
  • Sans Profession
    • Voir le profil
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #12 le: 04 août 2005, 22:50:56 »
Oué, l'idée d'expert est un bon plan.
Mais est ce que le kiné peut être nommer expert?
Est ce que l'expert peut continuer le service incendie,et le SAP?
Merci.

Hors ligne jocodis

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 34
  • Sexe: Homme
  • IDE FF/IBODE - ISPV
    • Voir le profil
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #13 le: 05 août 2005, 13:57:35 »
Salut
Pour en venir au kiné, son décret de compétence se résume à de la rééducation...
Or dans l'urgence, on ne fait pas de la rééducation.
L'infirmier lui est formé à l'urgence et peut mettre en œuvre des gestes d'urgence adaptés à la situation et aux protocoles pré-établis (notamment pose de VVP, Prélèvements sanguins d'urgence, intubation pour les IADE, etc....)

L'infirmier, de part sa formation à l'urgence et aux secours d'urgence en particulier, peut passer un bilan plus précis, plus ciblé et plus pertinent que le kiné qui, à nouveau, n'aura pas le bon raisonnement face à une situation d'urgence en vue de mettre le doigt sur les éléments importants et exploitables.

Alors kiné dans l'urgence, je ne pense pas que ça soit utile, mais plutôt du monde en trop dans le VSAV.

Par contre, je ne vois pas d’inconvénients à ce que le kiné fasse de la prévention, notamment sur les positions à adopter lors des manutentions...

Ambu17

  • Invité
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #14 le: 05 août 2005, 14:14:12 »
Salut jocodis, juste par pur curiosité, pourrais tu me donner le détail de la formation à l'urgence qu'un infirmier peut voir durant sa formation ? Je te remercie beaucoup d'avance.

Hors ligne jocodis

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 34
  • Sexe: Homme
  • IDE FF/IBODE - ISPV
    • Voir le profil
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #15 le: 05 août 2005, 14:20:49 »
Ambu 17

Module obligatoire 80h Urgences

Module optionnel complémentaire urgence 80h

D'autres options possibles :

 - D.U de prise en charge de urgences
 - Capacité DSA
 - Capacité médecine d'urgence
 - Urgences et réa pediatrique
 - Formation ambulancier SMUR
 - Formation infirmier SMUR
 - Situations d'urgence en SSPI
 - Urgences toxico/pediatriques/geriatriques
 - Gestes d'urgence en salle de radiologie
 - Afflux massif de victimes et gestion de la crise à l'hopital

+ Les IADE (2ans de formation complémentaire apres le DE) bénéficient dans leur formation d'autres modules d'urgences, notamment pharmacologie de l'urgence.

Hors ligne jocodis

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 34
  • Sexe: Homme
  • IDE FF/IBODE - ISPV
    • Voir le profil
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #16 le: 05 août 2005, 14:26:06 »
J'oubliais que l'infirmier SP bénéficie, avant d'être opérationnel au SSSM, d'une formation à la médecine d'urgence, doit faire un certain quotat de garde en VSAV (s'il n'était pas SPV avant) et peut être amené à fréquenter l'ENSOSP (Ecole Nationale Supérieure d'Officier de Sapeurs Pompiers - site internet disponible)

voilà!

Ambu17

  • Invité
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #17 le: 05 août 2005, 14:37:11 »
Je te remercie beaucoup jocodis de m'avoir répondu très rapidement.  ;)

Hors ligne jocodis

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 34
  • Sexe: Homme
  • IDE FF/IBODE - ISPV
    • Voir le profil
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #18 le: 05 août 2005, 14:37:57 »
pas de quoi ;-)

Hors ligne Papa

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 61
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #19 le: 08 août 2005, 13:00:36 »
Le kiné lors de son activité doit effectuer des bilans. Je pense donc qu'un kiné dans un VSAB est capable passer des bilans SAMU plus précis qu'un bilan secouriste

ça dépend quel kiné !!! :-[
comme tu dis,on connait le kiné de mamie pour pas qu'elle s'enkilose!!
mais de là a remplacer un secouriste tu y vas fort,c'est peut-être valable pour toi(on te connait pas)mais je pense que tu généralise beaucoup,si vous êtes si bon que ça pourquoi vous êtes pas une profession médical à part entière  :-\
par contre je tire mon chapeau a ce que vous faîtes pour les bout de chou quand ils ont une brochiolites  ;)

Il faut arrêter de penser qu'un personnel de santé dans un SSSM est là pour monter dans un VSAV.
Tout d'abord, les médecins, les ISP, les pharmaciens et les vétérinaires ; tous membres du SSSM reconnus comme tel ne montent pas dans les VSAV. Et d'ailleurs trés peu d'entre eux ont une activité opérationnelle.
Si les médecins pros, les ISP Pro, les pharmaciens, les vétérinaires et les psycholoques n'ont pas d'activités opérationnelles dans les véhicule de secours ; pourquoi donc voudriez vous y mettre le kiné ????

La majeure partie du travail du SSSM est un travail de fond.

Alors la place d'un kiné est toute trouvé : intervention lors des FIA, formation continue, présence sur les épreuves sportives au même titre que les service de sécurité du SSSM etc.. etc....

Donc, OUI un kiné à une place au SSSM ; en tenue F1 et titulaire du PSE - pourquoi pas - mais pas à monter dans un engins ou alors il est SPV comme tout les autres.
Il peut être une grande aide pour le SSSM et être là POUR les SP, sans forçement avoir de contact avec les gens qui composent le 18.

Hors ligne jocodis

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 34
  • Sexe: Homme
  • IDE FF/IBODE - ISPV
    • Voir le profil
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #20 le: 08 août 2005, 13:04:02 »
Bien dit PAPA, mais bon les ISPV et les med SPV ont quand même un grande partie opérationnelle, dans mon secteur en tout cas, car on vient nous chercher à la maison avec la VLM quand il y a une demande de médicalisation!

Ambu17

  • Invité
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #21 le: 08 août 2005, 16:13:28 »
A quoi sert alors le 3SM sur le terrain ? Parce que pour moi si demande de médicalisation = SMUR  ??? ??? ???

Hors ligne jocodis

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 34
  • Sexe: Homme
  • IDE FF/IBODE - ISPV
    • Voir le profil
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #22 le: 08 août 2005, 16:21:15 »
ambu17

les SP disposent d'une VLM, identique à la VL SMUR.
si tu demandes une médic au centre 15 tu vas avoir le SMUR
si tu demande une médic au CTA tu vas avoir la VLM SP
sur les inter SP où la VLM est déclenché d'office (accident avec incarcérés, blessés graves, prompt scours), c'est le personnel d'astreinte 3SM qui interviendra... et qui demandera un renfort SMUR si besoin est!

Hors ligne Wayne56

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 537
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier+CRF+MNPS
    • Voir le profil
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #23 le: 08 août 2005, 16:37:22 »
pourquoi avoir sa propre equipe medicale alors qu'il existe des SMUR!! c'est pas très logique

Ambu17

  • Invité
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #24 le: 08 août 2005, 18:16:12 »
C'est comme le SMUR de Paris et les AR de la BSPP  ??? mais bon comme le dis Jocodis c'est selon à qui tu fais la demande soit au CRRA 15 soit au CTA.

Hors ligne jocodis

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 34
  • Sexe: Homme
  • IDE FF/IBODE - ISPV
    • Voir le profil
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #25 le: 08 août 2005, 18:25:03 »
wayne 56 => les SMUR font partie de l'hopital et donc tu reçois la facture à la maison (remboursé SS) et sont déclenchés lorsque l'intervention des SP est demandée par le C15.
De plus quand je parle de SMUR, il s'agit de VLM et non pas d'ambulance, donc aucun trnasport possible par le SMUR, ils assurent la partie médicalisation uniquement.

les SP font partie du service public.... et quand je parle de médicalisation SP (med ou inf) il s'agit à nouveau d'une médic par un VLM qui n'assurera pas le transport, c'est le VSAV SP qui assure le transport.

ambu 17 => non, si une intervention a besoin d'être médicalisée, c'est VSAV + VLM.
la VLM est une voiture légère, de type renault espace chez nous, qui transporte 1 SP (le conducteur) et la personne qui médicalise (med SP ou inf SP) et qui embarque tout le matériel d'urgence et de réanimation (médicaments injectables, scope, defibrillateur, nécessaire à perfusion, seringues electriques, nécessaire à bilans etc etc etc)
Pour plus d'info sur l'armement et des photos joinds moi en privé.

J'ai été assez clair?

Hors ligne Wayne56

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 537
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier+CRF+MNPS
    • Voir le profil
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #26 le: 08 août 2005, 19:51:58 »
les smur aussi font parti du service public!!
mais je ne vois toujours pas l'utilité de vml pompier et encore moins des vri!!

Hors ligne riquet

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 311
  • Sexe: Homme
  • Sapeur pompier
    • Voir le profil
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #27 le: 08 août 2005, 20:26:15 »
salu;

pour répondre à wayne56.

les sp ne disposent pas vraiment d'équipes médicales.
c'est plus des médecins généralistes privés qui sont également sapeurs pompiers volontaires pour la plupart d'entre-eux.

dans mon département les 3 plus grandes villes disposent de vlminduisant soit des trajets importants pour des cas de détresses vitales meme si l'on dispose d'un hélico,soit des trajets longs est inutiles mobilisant pour une longue durée la vlm.

les médecins sapeurs pompiers en + de nos visites médicales effectuent des interventions sur notre demande (avec leur vehicule perso dans mon dpt).
c'est la proximité qui est la principale raison de leur existance .
d'autre part nous pouvons passer au cabinet médical pour un simple avis avant d'effectuer le transport sur le ch qui est à 45 minutes environ.
autre avantage l'engagement d'un médecin pompier peux se faire sans l'aval du 15(les informer est cependant obligatoire et normal ).

Ambu17

  • Invité
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #28 le: 08 août 2005, 20:44:57 »
tant que je ne l'aurai pas vu sur le terrain, je crois que je n'arriverai pas à cerner l'utilité d'une vlm smur et d'une vlm sp.

Hors ligne jocodis

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 34
  • Sexe: Homme
  • IDE FF/IBODE - ISPV
    • Voir le profil
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #29 le: 09 août 2005, 08:44:38 »
ambu 17

c'est ce que j'allais te dire, c'est peut etre l'experience du terrain qui manque...

Hors ligne riquet

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 311
  • Sexe: Homme
  • Sapeur pompier
    • Voir le profil
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #30 le: 09 août 2005, 09:16:54 »
salut;

pour revenir au sujet principal;

je ne vois pas vraiment l'utilité d'un kiné spv.

intervention lors des fia.

qu'apporterais t-il de plus qu'un médecin ou une inf  lors de la formation SAP?

dans le cadre de la formation continue je ne vois pas dans le programme ce qui justifierait leur intervention!

d'autre part quand je vois le nombre de fia d'épreuves sportives etc....il faudrait un paquet de kinés!

ma question cest pourquoi vouloir faire partie du 3SM alors que le boulot serait pas plus épanouissant que dans ton cabinet?

@+

Hors ligne riquet

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 311
  • Sexe: Homme
  • Sapeur pompier
    • Voir le profil
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #31 le: 09 août 2005, 09:30:44 »
Salut;

j'ai oublié; rien n'empèche un kiné de signer un contrat de spv comme tout le monde et faire profiter les autres de ces compétences au meme titre qu'un charpentier sur une toiture etc.....!

le truc,c'est que les professionnels de la santé en général se sentent au dessus des autres et ne veulent pas perdre leur temps à faire une fia complète avec des personnels de la france d'en bas!

j'ai vu la polémique qui à été crée lorsqu'un vétérinaire à loupé son cfapse!s'était presque de la faute des moniteurs! menace de démission etc....
voila;si t'as beaucoup de temps libre;signe un contrat de spv traditionnel!
certes tu seras que deuxiéme classe!
bon c'est sur 4 euros de moins de l'heure qu'un officier!

@+

Hors ligne flopy

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 11
  • Sexe: Femme
  • Sans Profession
    • Voir le profil
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #32 le: 09 août 2005, 22:47:32 »
Riquet
Pour ta gouverne j'ai ma FIA compléte et je suis SPV depuis de nombreuses années.
Il n'est pas ici question d'histoire de classe sociale ("France d'en bas").
Saches que je suis heureux de bosser avec tous mes camarades.
De plus, je trouve ta remarque déplacée concernant la rémunération, je trouve cela trés dommage qu'un tel sujet puisse être envisagé.
Sachant que financiérement je pense qu'un kiné (libéral) n'a absolument pas besoin des vacations SPV (comme bien d'autre professions).
Concernant ta premiere remarque (bien plus interessante),un kiné n'aporterai pas grand chose de plus qu'un médecin ou un infirmier dans la FIA ou autre... cependant il pourrai y participer  comme l'infirmier (cf decret sur la formation du DSA...).
Je suis entiérement d'accord avec toi concernant la richesse des SPV concernant la multitude de professions representées, et en effet c'est un peu pour ça que je demande pourquoi certains chefs d'agrés utilise les compétences professionnelles des equipiers (notament le Kiné), alors que certains autres sont capable de s'enfoncer au point de faire des erreurs (bilans...) sous prétexte qu'ils sont sous off. Sachant que la formation de sous off n'est pas spécialement basée sur le secourisme...

Hors ligne riquet

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 311
  • Sexe: Homme
  • Sapeur pompier
    • Voir le profil
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #33 le: 09 août 2005, 23:08:46 »
salut;


Sachant que financiérement je pense qu'un kiné (libéral) n'a absolument pas besoin des vacations SPV (comme bien d'autre professions).

je ne m'étendrai pas sur le sujet ,devoir de réserve et discrétion professionnel oblige. mais tu dois savoir que ça banque plutot bien et quand il y a du retard pour payer les prévisites ou les visites ils mettent pas longtemps à gueuler!

après si tes sous-off sont des burnes!

le role du chef d'agrès c'est également de s'appuyer sur les compétences de son personnel et également sur les médecins,infirmiers...etc.. qui peuvent se trouver sur les lieux d'une intervention.

amicalement

@+

Hors ligne jocodis

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 34
  • Sexe: Homme
  • IDE FF/IBODE - ISPV
    • Voir le profil
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #34 le: 10 août 2005, 00:04:59 »
Riquet
Je suis entièrement d'accord avec toi concernant la richesse des SPV concernant la multitude de professions représentées, et en effet c'est un peu pour ça que je demande pourquoi certains chefs d’agrès utilise les compétences professionnelles des équipiers (notamment le Kiné), alors que certains autres sont capable de s'enfoncer au point de faire des erreurs (bilans...) sous prétexte qu'ils sont sous off. Sachant que la formation de sous off n'est pas spécialement basée sur le secourisme...

C'est sur que y a certains sous/off  chef d’agrès sur VSAV qui sont vraiment pas futfut... (j'me souviens d'un sous/off chef d'agrès et moniteur de secourisme qui voulait donner un sucre à une mémé diabétique qui faisait un malaise avec sensation de tête qui tourne et 3g de glycémie... j'ai failli crier au scandale, qu'on nous enlève ces incapables! lol)

Citer
L’hypoglycémie chez le diabétique  :)
Elle peut survenir chez le diabétique insulino-dépendant traité par insuline, ou chez le diabétique non insulino-dépendant traité par insuline ou par sulfamides hypoglycémiants.
En revanche, les biguanides ne provoquent pas, en dehors d’un jeûne prolongé, d’hypoglycémies sévères.
L’hypoglycémie est fréquente et grave, voire mortelle sur certains terrains : alcoolisme, insuffisance rénale, insuffisance hépato-cellulaire, dénutrition, grand âge.
Les symptômes d’hypoglycémies sont les mêmes que ceux décrits : syndrome neurovégétatif survenant à un seuil glycémique aux environs de 0.60 g/l puis symptômes neuroglucopéniques survenant à un seuil glycémique inférieur à 0.50 g/l. Chez les patients diabétiques traités à l’insuline, la répétition de malaises hypoglycémiques trop fréquents peut faire disparaître ou retarder les symptômes neurovégétatifs perdant leur valeur d’alerte pour ne laisser persister que des symptômes neuroglucopéniques.
http://www.diabete.qc.ca/fr/vivre-avec-le-diabete/soins-et-traitements/hypoglycemie-et-hyperglycemie/lhypoglycemie-chez-la-personne-diabetique

Traitements :
    Chez un patient conscient et capable de déglutir
    L’hypoglycémie doit être corrigée par l’apport de 15 g de sucre, soient 3 ou 4 morceaux de sucre, ou 12.5 cl de jus de fruit. Cet apport glucidique doit être répété si la glycémie est inférieure à 0.40 g/l.

Sinon un kiné SPV hors 3SM je suis pour !   intégré au 3SM  "+" ou "-"   mais quand même plus "-" lol

Hors ligne riquet

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 311
  • Sexe: Homme
  • Sapeur pompier
    • Voir le profil
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #35 le: 10 août 2005, 07:33:17 »
salut ;
...... qui voulait donner un sucre à une mémé diabétique ........
http://www.ajd-diabete.fr/le-diabete/tout-savoir-sur-le-diabete/lhypoglycemie/

d'autant plus qu'il est moniteur de secourisme !  :-[

le sucre c'est uniquement si la victime le demande spontanément et de préférence en morceaux et si elle fait une hypoglycémie.
Citer
Qu'est ce qu'une hypoglycémie ?
C'est une baisse anormale du taux de sucre dans le sang.  :P

Pourquoi un diabétique ferait-il une hypoglycémie, alors que le diabète entraîne une hausse du taux de sucre dans le sang, que l'on nomme hyperglycémie ?
En raison du traitement !
L'insuline ou les médicaments hypoglycémiants servent à abaisser le taux de sucre dans le sang, à ramener ce taux à la normale. Mais parfois ils peuvent dépasser leur but, agir trop fort et entraîner une baisse anormale du sucre dans le sang.  :-[

Que faire au moment d’une hypoglycémie ?
    Ne pas attendre, le malaise ne passe pas tout seul.
    Cesser toute activité : on s’assoit.
    Faire une glycémie, à condition de ne pas perdre de temps.
    Absorber ou faire absorber du sucre (environ un morceau de sucre pour 20 kg de poids) Le malaise passe habituellement en quelques minutes.
    Manger, prendre le repas, la collation ou un morceau de pain.

La mesure de la glycémie :
    confirme l’hypoglycémie (même si elle est faite tout de suite après avoir pris le sucre) ;
    apprend à reconnaître les signes de l’hypoglycémie, car tous les signes ne sont pas forcément dus à une hypoglycémie ;
    permet de surveiller l’évolution dans les heures suivantes.

ensuite tout le monde fait des erreurs un jour ou l'autre !
que ce soit des pompiers ; des kinés, des médecins.....etc
on ne peut donc pas justifier le recrutement de kinés, d'inf par ce biais là !

pour être honnête ;les sdis souhaiteraient pouvoir embaucher le max de professionnels de santé. le blème c'est que ça ne se bat pas au portillon ; différents motifs à cela !
pertes financière pas complétement compensées .
peu de temps disponible.
que ce n'est pas au secteur privé de palier aux carences du public.
 
c'est également valable pour les autres professions !
la résultante c'est que tu fais avec se que tu as!
on nivelle le niveau de formation vers le bas de manière à ne pas avoir de secours à 2 vitesses !
déjà guerre spp/spv.
ensuite les kinés, inf,....tu en trouveras dans les grosses agglomérations ou tu as déjà pas mal de spp.
ce que je ne veux pas c'est que demain les sp ne fassent plus que de l'opération diverse et du" feu"+ désincarcération.
on va finir par mettre des ambulanciers dans les vsav et des civils dans les cta .
@

Hors ligne flopy

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 11
  • Sexe: Femme
  • Sans Profession
    • Voir le profil
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #36 le: 10 août 2005, 22:45:39 »
Je me pose une question:
Pourquoi les stages pour monter en grade sont toujours basés sur l'incendie (dans sa globalité,avec DIV...), alors que la majorité des intervention des SP sont des secours à personne?????

Hors ligne jocodis

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 34
  • Sexe: Homme
  • IDE FF/IBODE - ISPV
    • Voir le profil
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #37 le: 10 août 2005, 22:48:11 »
Tout simplement parce que au niveau secourisme, après le CFAPSE et l'équiper/CA de VSAV  les autres formations ne sont pas du niveau SP.
De plus, la montée en grade correspond à l'aptitude de gestion d'opération et non plus à des actions...

Hors ligne Papa

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 61
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #38 le: 11 août 2005, 12:43:34 »
salut;

pour revenir au sujet principal;

je ne vois pas vraiment l'utilité d'un kiné spv.

intervention lors des fia.

qu'apporterais t-il de plus qu'un médecin ou une inf  lors de la formation SAP?

dans le cadre de la formation continue je ne vois pas dans le programme ce qui justifierait leur intervention!

d'autre part quand je vois le nombre de fia d'épreuves sportives etc....il faudrait un paquet de kinés!

ma question cest pourquoi vouloir faire partie du 3SM alors que le boulot serait pas plus épanouissant que dans ton cabinet?

@+

Si on veut parler d'ergonomie, d'echauffement, de manutention, de problémes musculaires ou osseux et comment les éviter c'est sûrement pas une IDE, un méd. Généraliste ou - PIRE - des spécialistes qui seront plus câlés qu'un kiné.
La FIA n'est-il pas le moment idéal pour dire aux SP qu'ils fassent attention à ce qu'ils font et comment ils le font.
Le rôle du SSSM, c'est de s'occuper des SP et 80 des accidents de services surviennent lors des séances de sport.

Moi, je suis infirmier anésthésiste ; je peux leur parler deux heures de réanimation sans m'arrêter... Mais demandez moi comment faire attention à son dos en portant l'ARI, quel exercice faire pour se muscler le dos et quels exercices faire en rentrant au CS aprés 4 heures de feu pour éviter les complaications... Et là .... Je suis muet comme une carpe.

La formation continue, c'est le rappel des grands messages.

Pas besoin d'en avoir dix mille sous la main ; les ISP ne sont pas trés nombreux et arrivent à faire pas mal avancer les choses.

Qu'est-ce qui motiverait un Kiné à venir chez les SP ?
La même chose que les ISP, les MSP, les Véto, les pharmaciens !!!!
C'est à dire : ni l'activité opérationnelle, ni la tune.

Personnellement, le jour où on aura des diéteticiens, des podoloques et des kinés, je serais content que le SSSM aie les moyens de s'occuper de vous.

Les SP sont des grands sportifs : ils font beaucoup de sports.
Ils ont une activité opérationnelle largement plus éprouvantes pour le corps que le moindre footballeur de D1.

Pourquoi croyez vous que les staff médicaux disposent d'autant de monde : pour maintenir les machines opérationnelles.

Bon... On est pas prét de vous faire des massages en rentrant d'inter' ; mais si déjà on peut délivrer des messages de prévention....

Hors ligne Papa

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 61
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #39 le: 11 août 2005, 13:01:40 »
les smur aussi font parti du service public!!
mais je ne vois toujours pas l'utilité de vml pompier et encore moins des vri!!

Réponse sur : http://www.sos112.fr/index.php/topic,1902.0.html

Hors ligne flopy

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 11
  • Sexe: Femme
  • Sans Profession
    • Voir le profil
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #40 le: 11 août 2005, 14:20:22 »
Papa
Je crois que tu montres bien là l'utilité du SSSM et ton discours me semble super interessant.......tu expliques bien que le SSSM est un service pour les SP et qu'il ne faut pas voir les gars (and girls) du 3SM comme des rivaux mais bien comme des alliés dans le boulot des SP.
De plus bravo pour ton discours sur la complémentarité et la travail pluridisciplinaire des pro de santé.
 :)

Hors ligne gui2762

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 1
  • Sans Profession
    • Voir le profil
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #41 le: 30 novembre 2016, 14:52:40 »
Bonjour à tous,

Nouveau sur le forum je me présente rapidement, Guillaume, 24 ans, Masseur-kinésithérapeute.
Le principal est dit :) 
Alors voila, concrètement, je suis Kiné depuis peu. Kiné c'est le métier que j'ai choisis quand il fallait choisir quelque chose à la fin du bac pour être honnête. Ca me plait, mais ça me permet pas de m’épanouir a 100 % professionnellement. Sapeur Pompier, c'est le Job que je voulait faire depuis gosse, j'ai passé les test quand j'étais jeune ( 18 ans je crois ) pour devenir spv, j'avais choisis l'une des plus belle caserne de la région à l'époque, on était 40 pour 2 places. J'étais allé après l'oral, aux épreuves sportives, que j'avais très bien réussis.  aussi bien que les autres, et malheureusement quand j'ai reçu la petite lettre quelques semaines plus tard, elle disait que si il y avait un désistement, j'étais la première personne à être appelé .. et Merde  :P

Bref du coup j'ai pas été pris ! j'ai poursuivi mes études j'ai fais kiné, j'ai réussi, et me voila sur le forum !
J'ai l'intention de me reconvertir, enfin partiellement. Je m'explique, j'aimerai faire Sapeur pompier + kiné à coté

Donc la question que j'ai, c'est selon vous, dans mon cas que devrai-je faire ?
Essayer de passer le concours pro ( en imaginant que je l'ai )  et par la suite faire les gardes de 24 h, et faire kiné pendant les repos de 48 h ?
Ou alors, passer le concours de sapeur pompier volontaire et associer les deux ?

Une autre question, avec mon diplôme je suis reconnu BAC+3,  est ce que ça change quelque chose ? j'ai vu qu'on pouvait grâce à ce niveau d'étude, entrer directement Gradé, mais est-ce ça passe bien dans les casernes ? est-ce qu'on nous voit pas comme  " des bleu qui viennent en étant gradé alors qu'ils ont rien vu du métier " ?

voila voila .. je pense avoir tout dit. Je remercie d'avance toute les personnes qui auront la sympathie de me répondre.
++     

Sujet fusionner avec le sujet déjà ouvert. La modération

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6769
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Kiné dans un 3SM ou Sapeur-pompier ?
« Réponse #42 le: 30 novembre 2016, 16:46:07 »
Bonjour Guillaume
cette partie du forum est en friche car plus personne des membres SP ne participe mais peut être qu'avec un miracle l'un deux pourra t'apporter des réponses à tes questions.
Moi je vous propose le SSSM qui est le Service de Santé et de Secours Médical des pompiers. Il est composé de médecins, infirmiers, pharmaciens et vétérinaires sapeurs-pompiers qui peuvent être volontaires ou professionnels.

D’autres membres sont intégrés au SSSM tels que les psychologues qui assurent les soutiens psychologiques ou encore les kinésithérapeutes et les diététiciens. Ils sont alors recrutés comme experts.

Leurs missions principales :
    La surveillance de la condition physique des sapeurs-pompiers.
    L’exercice de la médecine professionnelle et d’aptitude des sapeurs-pompiers professionnels et de la médecine d’aptitude des sapeurs-pompiers volontaires.
    La surveillance de l’état de l’équipement médico secouriste.
    Le conseil en matière préventive, d’hygiène et de sécurité, notamment auprès du comité d’hygiène et de sécurité.
    La participation à la formation des sapeurs-pompiers au secours à personne, à la formation continue des personnels de santé aux PISU (Protocoles Infirmiers de Soins d’Urgence.
    La participation aux missions de secours à personnes et à la médicalisation des victimes.
    Le soutien sanitaire des interventions pour les sapeurs-pompiers (feux de longues durées, accidents avec de multiples victimes, etc….).

Les membres du SSSM bénéficient d’une formation initiale adaptée à leurs qualifications professionnelles antérieures, puis d’une formation continue tout au long de leur carrière.

Cette formation inclut une approche des techniques spécifiques aux opérations de secours des sapeurs-pompiers (incendies, risques chimiques et radiologiques, secours routiers…) ainsi qu’un accès possible à certaines formations des équipes spécialisées, une formation à la médecine d’aptitude et une formation aux soins d’urgence et aux opérations de grande ampleur (plan rouge, médecine de catastrophe…).

De ce fait, le SDIS dispose d’une possibilité unique de « secours intégré » en associant le service médical aux équipes opérationnelles et/ou aux équipes spécialisées.
Ainsi, lors d’un secours en milieu périlleux suite à un accident de sport par exemple, ou la chute d’un véhicule dans un ravin, les équipes spécialisées de secouristes sapeurs-pompiers peuvent faire appel à du personnel médical pour effectuer les premiers soins aux victimes, sur place, pour améliorer les conditions de sauvetage et de transport.

Voilà ce que j'ai pu glaner sur le web.