Auteur Sujet: Un pompier peut il devenir ambulancier sans passer par la formation AA ou DEA ou l'inverse ?  (Lu 90091 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne seal

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 195
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
alors oui, heureusement que j'inclue les P.S.E.1/2, car ils font partie intégrante du S.A.P.1

le distinguo entre S.P.V. et S.P.P., donné par le G.N.R.E.A.F.T.C., est, a mon sens une belle connerie, mais enfin il est vrai qu'il faut la souligner .............

ensuite je repensais à deux choses particulières :

* la première c'est que l'ambulancier a la capacité de "chef de bord", donc chef d'agréé V.S.A.V. chez les pompiers, d'ou si on veut rester honnête dans la comparaison, il faut en core rajouter du temps, à savoir 14 heures pour la S.A.P.2 (pro ou vol), ce qui revient à dire environ 175 heures pour ambulancier, et environ180 heures pour les pompiers ..............
* deuxième choses ; les formateurs des I.F.A., au niveau du module 1, réalisent ce que l'on appelle du bachotage sur les cas concrets d'évaluation, ceci afin d'avoir un maximum de taux de réussite ............

maintenant il faut reconnaître que les philosophies/doctrines d'emploi et de formation des un et des autre ne sont pas les mêmes, que lorsque l'on veut rentrer dans un système avec des règles, ben on les appliquent, et que la remise en cause de ses connaissances et techniques est plus que profitable ............. 

Hors ligne lumiere67

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 17
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Quand j'ai commencé pompier l'on m'a expliqué PSE1 ensuite FIA puis PSE2 puis SAP puis encore un autre module !
L'on m'a précisé que le SAP était equivalent à mon DEA et pas besoin de le suivre !
Moi je suis pret à refaire ses formation et d'autant plus la FIA mais croyez vous qu'une equivalence ne serait pas le bien venu pour un PSE1 et PSE2 par rapport à un DEA ?
On nous ferait venir une journée pour voir nos capacités,car personnellement pour moi ce n'était que des mise à jour et de plus ca ferait économiser de l'argent au pompier !
Aprés pour moi un bon ambulancier vaut un bon pompier et ca s'arrette là !

Hors ligne nico44

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 433
  • Sexe: Homme
  • DEA/PHTLS
    • Voir le profil
Aprés pour moi un bon ambulancier vaut un bon pompier et ca s'arrette là !

 Et veci versa!!!!


En ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6716
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Je rectifierais en écrivant "un bon ambulancier vaut bien un bon secouriste pompier qui fait du Vsav"  car les pompiers ne font pas que du Transport Sanitaire .... mais suis je dans le vrai ?

Hors ligne seal

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 195
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
je vais émettre une grosse objection un ambulancier ne vaudra jamais un sapeur-pompier ...........
par contre un ambulancier professionnel vaudra autant qu'un personnel du ministère de l'intérieur dûment formé (pompier, associatifs, ...) en matière de S.A.P. et vice versa ; bien sur je parle a ce niveau de la prise en charge de la personne "en détresse"........

je vais allez dans mon pays des rêves ou enfin des filières bien spécifiques existerais, une pour le S.A.P., une pour les Transports Sanitaires, une pour les risques spécifiques, etc ...............
c'est beau de rêver, compte tenue de la politique de tous et de chacun cela ne verra hélas jamais le jour en France ............

Hors ligne intense

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 863
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Bonjour,

Vraiment on touche le fond. Vos comparaisons ne riment à rien. C'est débile.
Est-ce qu'un ADE chef de bord vaut un chef d'agrès VSAV ?
Est-ce qu'un chef d'équipe CRF vaut un chef d'agrès VSAV ?
Est-ce qu'un chef CRB vaut un chef ODM ?
Est-ce que le bénévole qui fait du réseau vaut un pompier d'un petit centre de campagne ?
Etc...
Par contre je suis d'accord que la France ne fait pas dans la simplicité pour les différents intervenants et à mon avis ce n'est pas prêt de s'améliorer.

Hors ligne seal

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 195
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Bonjour,

Vraiment on touche le fond. Vos comparaisons ne riment à rien. C'est débile.
Est-ce qu'un ADE chef de bord vaut un chef d'agrès VSAV ?
Est-ce qu'un chef d'équipe CRF vaut un chef d'agrès VSAV ?
Est-ce qu'un chef CRB vaut un chef ODM ?
Est-ce que le bénévole qui fait du réseau vaut un pompier d'un petit centre de campagne ?
Etc...


très constructif comme réflexion ..........

il existe une demande d'information concernant les différentes formation existantes alors réponse il doit y avoir
très constructif comme remarque ...........

Hors ligne intense

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 863
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Oh tu sais. Si on devait supprimer toutes les conversations vides de sens, nous ne serions sans doute pas là, tous les deux. Allez je vais prendre mon goûter. :o

En ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6716
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Peut-on concilier son métier d’ambulancier avec une activité de pompier volontaire ?
1/ Hélas pour vous il n'y a pas de passerelle entre le métier d'ambulancier et celui de pompier ou l'inverse  :-[
Parfois il y a certaines dispenses d'épreuve selon le niveau scolaire ou le métier pour les pompiers (3 ans d'activité pompier à Paris et Marseille uniquement)
donc il faut préparer le concours d'entrée au Dea ou la Fia  ;)
Citer
Formation au Diplôme d’État Ambulancier (DEA) Durée : 630 heures
(13 semaines d’enseignement théorique et pratique, 5 semaines de stage)
Programme Formations : gestes d’urgences ; l’état clinique du patient ; hygiène et prévention ; ergonomie ; relations et communication ; la sécurité du transport sanitaire ; transmission des informations et gestion administrative ; règles et valeurs professionnelles  :o

La formation d'intégration et d'adaptation (Fia) de sapeurs-pompiers volontaires doit être réalisée au cours des 3 premières années qui suivent leur recrutement. Son objectif principal est l'apprentissage des savoirs spécifiques au monde sapeur-pompier et l'assimilation de sa culture qui sont nécessaires au bon déroulement des opérations sur le terrain. La durée et le contenu de cette formation sont définis par l’arrêté du 30 septembre 2013 - 453heures dont :
Module 1: secours à personnes: 115h + Module 2: incendie: 185h + Module 3: Opérations diverses: 25h + Module 4: Culture professionnelle 128 dont et  92h dédiées à la préservation du potentiel physique. :P

2/ C’est une question qui ressort souvent auprès des ambulanciers-ères souhaitant entamer une activité de sapeur-pompier volontaire. 
Peut-on concilier son métier avec l'activité de pompier ?

Étant moi-même ambulancier et SPV, je vais essayer de vous éclairer.
En fait, la réponse est à la fois complexe, va dépendre de plusieurs facteurs et va être différente pour chaque personne et/ou chaque situation.
Êtes-vous en ville ? En campagne ?
Les gardes pompiers sont-elles postées ? à domicile (bip) ?
Combien d’interventions par an réalise le centre de secours de la commune ? N’hésitez pas à aller à la rencontre des pompiers de votre commune afin de récolter un maximum d’informations sur le fonctionnement de la caserne.

Ensuite, il faut savoir que la plupart des ambulanciers qui sont SPV, prennent leur garde après leur journée de travail et le Week-end.  :-\
Par exemple pour moi, je suis de garde une semaine sur trois, du vendredi 19h00 au vendredi suivant, 19h00.
Seule l’équipe de garde est bipée hormis la journée (07H00-19h00) où toutes les équipes sont bipées. C’est à dire que la journée étant au travail, je ne peux répondre au bip (normal me direz-vous…), mais à partir du soir 19h00 jusqu’au lendemain matin 07h00, je suis obligé de répondre au bip, sinon je dois de me faire remplacer. Par contre le Week-end je suis obligé de répondre au bip du vendredi soir 19h00 jusqu’au lundi matin 07h00 (journée incluse).
Vous me suivez toujours ? :)

Il est vrai que cela prends du temps entre les formations, les interventions, le boulot… donc attention à la vie de famille les loisirs seront light.  ::)
Bien souvent, pour les ambulanciers qui ne font que les gardes préfectorales de nuit, cela leur permet de faire leur garde SPV la journée. Attention toutefois si vous souhaitez vous lancer, il faut que rien ne l’interdise dans votre contrat de travail.

Donc voila, la situation sera différente pour chaque personne. Les questions principales à se poser sont sur le temps que cela risque de vous prendre, entre la formation initiale, les manœuvres et les interventions etc... mais aussi penser à votre vie de famille. Je ne pourrais que vous conseiller d’aller rencontrer les pompiers de votre commune et ainsi de poser toutes vos questions sur le fonctionnement de la caserne.

Guillaume, ADE & SPV http://actuambu.fr/peut-on-concilier-son-metier-dambulancier-avec-une-activite-de-pompier-volontaire