Auteur Sujet: Help: présence d'une mine anti personnel  (Lu 5888 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

frogman

  • Invité
Help: présence d'une mine anti personnel
« le: 06 septembre 2004, 23:21:53 pm »
j'ai déjà posté ce message sur mon forum habituel dédié à la police... vu le nombre de réponses (zéro), je m'adresse à vous, en espérant que... que vous aurez quelque solution à proposer, ou un numéro de téléphone, ou quoi que ce soit d'autre...

Bijour...
quelle est la procédure à suivre lorsqu'on trouve une mine datant de 1939/45...?
qui faut il alerter?
il faut savoir qu'elle est isolée, tant bien que mal signalée, dans un endroit très peu fréquenté et difficile d'accès... au mieux, il faudrait une équipe de démineurs ayant des notions de spéléo (oui, j'ai l'air con en posant de telles questions, mais c'est suite à une alerte postée sur un autre forum)... faut aussi savoir que si le déminage foire, ca risque de faire un bel effondrement en milieu souterrain... voilà pour le décor. j'ajouterais aussi qu'il n'est pas possible de fermer les yeux, parce que ces engins après un certain temps ca saute tout seul...
sur ce, je vous souhaite une bonne soirée, essayant de deviner la tete que vous faites en lisant ce message...
merci à vous
frog.
PS: c'est en zone de gendermerie dans le 95

Hors ligne gendy

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 867
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • www.sos112.fr
Help: présence d'une mine anti personnel
« Réponse #1 le: 07 septembre 2004, 21:15:47 pm »
En cas de découverte de munitions de guerre (obus, grenades, etc..) la demande d'intervention, pour la neutralisation ou l'enlèvement de celles-ci, doit être adressée à la préfecture - SIDPC (Service Interministériel de Défense et de Protection Civile)

Dans l'attente de l'intervention des démineurs, ne pas s'approcher de l'engin.

Si cet engin est découvert dans un  lieu accessible au public, prévenir également les services de police ou de gendarmerie, qui apprécieront la nécessité ou non d'établir un périmètre de sécurité.

La découverte d'engins de guerre peut représenter un danger mortel pour la ou les personnes présente (s) sur place lorsqu'il y a manipulation ou transport de ces munitions abandonnées et plus particulièrement celles à charge chimique.


Que doit faire l'individu découvreur :

    Ne pas y toucher
    Ne jamais s'approcher d'un engin de guerre en particulier en présence d'un nuage gazeux
    Ne pas le déplacer
    Repérer les lieux
    Alerter la mairie qui prendra toutes les mesures de sécurité qui s'imposent et qui avertira la préfecture qui demandera l'intervention du service de déminage
    Avant d'allumer un feu, s'assurer de l'absence de munitions à proximité et dans le sous-sol jusqu'à faible profondeur
    Ne jamais enterrer un obus pour s'en débarrasser.

Quels sont les risques pour l'individu :     

    En cas de découverte d'engins explosifs tels que grenade, obus, bombe, détonateurs, munitions etc ..., les risques peuvent être :

        risque d'explosion de l'engin par manipulation, choc ou au contact de la chaleur
        risque d'intoxication par inhalation, ingestion ou contact
        les armes chimiques, utilisées pendant la guerre, renferment des agents toxiques mortels, et l'enveloppe de ces armes se dégrade au fil du temps pouvant provoquer un risque d'échappement de gaz en cas de choc
        dispersion dans l'air de gaz toxiques




Anonymous

  • Invité
Help: présence d'une mine anti personnel
« Réponse #2 le: 01 octobre 2004, 00:37:54 am »
pour compléter la réponse de arn_eau,

Du temps ou je bossais dans un SIDPC, la procédure voulait que ce soit le maire (détenteur du pouvoir de police) qui prévienne le SIDPC, par fax, qui prévenait le service du déminage.

Il y avait alors deux précédures :
- la procédure normale : tournée régulière des villages du plateau picard pour récupérés les vieux obus sortis des champs par les agriculteurs ;

- procédure d'urgence quand découverte d'un engin en milieu urbain, par exemple.

palpat

  • Invité
Help: présence d'une mine anti personnel
« Réponse #3 le: 10 octobre 2004, 20:11:09 pm »
Lorsque j'etais bc plus jeune...(sic..) en me promenant avec des amis ds les champs on a trouve un obus de la premiere guerre. Je dois dire que ca ete un veritable chemin de croix pour trouver les personnes responsable pour son enlevement. Apres plusieurs appels a la gendarmerie et a la mairie on a eu plusieurs heures apres un appel de la securite civile...

 

Follow @SOS112FR