Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?
26 Octobre 2014, 03:46:38
Accueil Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous

+  S.O.S. 112
|-+  Formations
| |-+  Questions / Réponses
| | |-+  Collapsus cardio-vasculaire
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion. « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: Collapsus cardio-vasculaire  (Lu 28204 fois)
leburon63
Excellente participation
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 833



WWW
« le: 31 Août 2004, 17:05:13 »

C'est quoi un collapsus cardio-vasculaire ?
Et par quoi se traduit il ?
Journalisée
Ambu17
Invité
« Répondre #1 le: 31 Août 2004, 20:17:10 »

Le collapsus cardiovasculaire est un effondrement de la TA ce qui oblige le coeur à travailler plus vite mais cela entraîne une irrigation sanguine insuffisante ce qui provoque pâleur, sueur, refroidissement des extrémités et cyanose.
Journalisée
lhamo dondup
Invité
« Répondre #2 le: 10 Septembre 2004, 17:53:17 »

Voici un lien intéressant :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Collapsus#Collapsus_cardiovasculaire

Définition du mot Collapsus :
Diminution brutale des forces et de la pression artérielle avec sueurs, coloration bleue de la peau et prostration, ou affaiblissement d'un organe.
http://dictionnaire.doctissimo.fr/definition-collapsus.htm
Journalisée
leburon63
Excellente participation
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 833



WWW
« Répondre #3 le: 10 Septembre 2004, 21:01:24 »

au passage merci pour le lien de l'encyclopedie gratuite Wink
Journalisée
Carpe diem
Invité
« Répondre #4 le: 05 Novembre 2004, 22:34:16 »

le collapsus cardio vasculaire c'est comme le choc septique ??
Journalisée
Fifi 57
Invité
« Répondre #5 le: 27 Décembre 2004, 17:08:52 »

Le collapsus : défaillance circulatoire caractérisée par une baisse brutale de la TA.

Malaise vagal etc....
Journalisée
leburon63
Excellente participation
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 833



WWW
« Répondre #6 le: 27 Décembre 2004, 21:00:34 »

Réponse :
Le collapsus cardio-vasculaire, appelé aussi état de choc est un effondrement de la TA dont les causes peuvent etre multiples, on peut le déceler par une absence de pouls radial et une présence de pouls carotidien.
Journalisée
stephane
Invité
« Répondre #7 le: 12 Janvier 2005, 14:49:54 »

bingo leburon.

mise a part que l'éffondrement de la TA à lieu lorsqu'un choc décompense...........c'est la mort.
Journalisée
ambulanciers.ch
Bonne participation
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 67


WWW
« Répondre #8 le: 12 Janvier 2005, 19:45:35 »

Le collapsus cardio-vasculaire, appelé aussi état de choc, est un effondrement de la pression sanguine, c'est lorsque la pression sanguine systolique est inférieure à 80  (pression artérielle inférieure à 8 ). Classiquement les causes peuvent être regroupées en 4 catégories :

    * par perte de liquides (choc hypovolémique) : déshydratation, saignement, diarrhée, brûlures...
    * par défaillance de la pompe cardiaque (choc cardiogénique) : infarctus important, maladies du muscle cardiaque ou de ses valves...
    * par allergie (choc anaphylactique) : par relarguage dans le sang de substances dilatant les artères (vasodilatation) et faisant donc chuter les résistances et par conséquent la pression artérielle.
    * par infection (choc septique), de mécanisme proche des collapsus allergiques.

Cette situation provoque un réflexe de préservation des fonctions vitales :

    * le corps concentre le sang vers l'intérieur du corps, afin d'irriguer les organes importants (cœur, poumons, cerveau) et de limiter les pertes de chaleur ; il y a donc une vasoconstriction au niveau de la peau (les vaisseaux sanguins périphériques se ferment) ;
    * le rythme cardiaque et le rythme respiratoire s'accélèrent afin d'améliorer l'afflux d'oxygène vers les organes importants.

Les signes cliniques les plus évidents sont :

    * pâleurs, notamment au niveau des muqueuses (lèvres, face interne des paupières) :
    * si l'on appuie sur les ongles, ceux-ci mettent du temps à se recolorer ;
    * pouls rapide (supérieur à 120 battements par minute) et filant (le pouls radial est mal ou pas perçu) ;
    * sensation de soif et d'angoisse.
    * apparition de trainées bleuâtres sur la peau, le plus souvent au niveau des genoux, mais aussi au niveau du ventre (les marbrures)

On évalue parfois l'état circulatoire par l'indice de choc, qui est fréquence circulatoire divisée par la tension arthérielle systolique : en cas de collapsus cardio-vasculaire, la fréquence augmente et la tension diminue, donc l'indice augmente.


Prise en charge

Le collapsus cardio-vasculaire, bien qu'étant un phénomène de défense, va provoquer en soi une détresse vitale qui peut mener au décès. Les premiers gestes consistent, après suppression de l'agression (protection, arrêt des hémorragies...),

    * à rechercher une hémorragie cachée par les vêtements ou la position de la victime, et le cas échéant l'arrêter ;
    * à allonger la victime si possible1 (attention aux éventuels traumatismes) afin de faciliter la circulation du sang (en position debout ou assise, le sang va vers les pieds) ;
    * à la rassurer (même si elle est inconsciente2) pour faire ralentir le rythme cardiaque ;
    * et à la couvrir pour empêcher le refroidissement.

Malgré la sensation de soif ressentie, il faut interdire à la victime de boire  ou de manger : en effet, d'une part cela pourrait compliquer une future anesthésie, d'autre part, si la personne tombe inconsciente, cela peut mettre en danger sa respiration (l'estomac peut se vider et remplir les poumons). On peut éventuellement se contenter de mouiller les lèvres de la victime.

Au niveau secouriste, on mettra aussi la personne sous inhalation d'oxygène (15 L/min par défaut). En absence de suspicion de traumatisme et si la personne est consciente, on peut relever les membres inférieurs3 afin de ramener le sang vers la tête.

Au niveau médical, on pose une voie veineuse périphérique (VVP) afin d'apporter une perfusion de liquides qui va faire remonter la pression sanguine et arrêter le collapsus. Cela est valable pour tous les collapsus sauf ceux d'origine cardiogénique. On profite de cette voie pour injecter des médicaments vasopresseurs (c'est-à-dire qui font remonter la pression du sang, notamment en provoquant une vasoconstriction), ou des tonicardiaques qui vont stimuler le cœur et augmenter par ce biais, son débit. Dans certains cas, a été proposé la mise d'un pantalon antichoc, c'est-à-dire un pantalon qui va comprimer les membres inférieurs et faire remonter le sang vers les organes nobles.


Notes

   1. dans le cas d'une victime assise dans un véhicule impliqué dans un accident de la circulation, on préférera laisser la victime assise en place, sauf nécessité de dégagement d'urgence (par exemple début d'incendie) ;. Toute mobilisation pouvant alors aggraver un traumatisme (déplacement de fractures...).
   2. si la personne est inconsciente, elle sera, si possible, allongée en position latérale de sécurité ;
   3. il faut avoir en tête les complications possibles : une fois les jambes levées, on ne peut plus les baisser car cela entraînerait une brusque chute de la pression sanguine qui pourrait conduire à un désamorçage de la pompe cardiaque, donc à un arrêt circulatoire (hypovolémie relative) ; notamment si la victime tombe inconsciente, on ne peut pas la tourner en position latérale de sécurité, ce qui met en danger ses voies aériennes.
Journalisée
clap
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2



« Répondre #9 le: 05 Février 2005, 18:36:02 »

bonjour,
Je voulais savoir quelle était la différence entre un état de choc et un collapsus ?

Merci d'avance
Journalisée
leburon63
Excellente participation
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 833



WWW
« Répondre #10 le: 05 Février 2005, 19:15:08 »

Ben selon le petit larousse de la médecine : http://www.larousse.fr/encyclopedie/medical/collapsus_cardiovasculaire/12078

"Collapsus cardiovasculaire:
Chute sévère de la pression artérielle systolique (chiffre supérieur) au dessous de 80 millimètres de mercure.
[...] si le collapsus cardiovasculaire se prolonge, il apparait un état de choc, véritable insuffisance circulatoire aigüe. [...]"

Définition Collapsus cardio-vasculaire (état de choc)
Effondrement (en anglais, to collapse, s’effondrer) de la pression artérielle avec pression systolique inférieure à 80 mm Hg.
Les causes sont multiples : choc anaphylactique (allergie), septique (infection), cardiogénique (défaillance du cœur), hypovolémique (hémorragie…).

C’est une urgence médicale.  Shocked
Journalisée
clap
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2



« Répondre #11 le: 05 Février 2005, 19:25:50 »

merci !  Wink
Journalisée
ambulancier08
Bonne participation
**
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 91



« Répondre #12 le: 05 Février 2005, 20:26:24 »

Bonjour à tous,
Juste une petite parenthése...Vraiment super ce forum...
Merci à tous...et en particulier à Ambulancier CH...
Bon Week end.
Journalisée
Pages: [1] Haut de page Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2013, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.124 secondes avec 19 requêtes.