Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?
24 Juillet 2014, 14:25:42
Accueil Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous

+  S.O.S. 112
|-+  Acteurs
| |-+  SAMU - SMUR - SMUH
| | |-+  TFE : Questionnaire destiné aux infirmiers exerçant dans un service d'Urgences.
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion. « sujet précédent | | sujet suivant »
Pages: [1] Bas de page Imprimer
Auteur Fil de discussion: TFE : Questionnaire destiné aux infirmiers exerçant dans un service d'Urgences.  (Lu 19132 fois)
oliv
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 1


« le: 05 Mars 2005, 18:05:20 »


 Cheesy Je suis élève infirmière en 3° année et je fais mon mémoire sur le "stress des soignants aux urgences". Soyez sympa de me donner des infos et des témoignages.

Merci d'avance 

-http://www.sos112.fr/question-reponse/comment-gerer-son-stress-t124.0.html;msg302#msg302
Journalisée
lhamo dondup
Invité
« Répondre #1 le: 06 Mars 2005, 01:46:48 »

Salut à toi futur diplômé,
je ne sais pas si tu trouveras beaucoup de témoignages pour ton TFE, mais en attendant, je peux tout de même te faire part de mon expérience, durant ma formation IDE, lors de deux stages dans un service des Urgences d'un CHG:

Pour moi le stress était "stimulant" que je recherchais dans un tel service: je me sentais vraiment utile aux autres: le fait de gérer une "détresse" en apporant une réponse efficace par la mise en place d'un traitement approprié était vraiment gratifiant.

Bien sur il ne faut se laisser "déborder" par ce stress: parfois les évènements s'accélèrent (la montée de la violence, un patient qui ne va pas bien, une affluence de patients): il ne faut céder à la panique.

Généralement rare sont les soignants qui font carrière aux urgences : il faut savoir parfois laisser la place à d’autres.

Travailler aux urgences reste une expérience que recherche beaucoup de soignants : elle permet parfois de se remettre en question sur sa pratique et d'acquerir une dextérité et des connaisssances qui serviront dans d'autres services
 


Voilà, je ne sais pas si j'ai répondu à tes attentes mais bon courage pour la suite et fin de ta formation.

Lhamo Dondup
Journalisée
Kiwi77
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 2


« Répondre #2 le: 25 Juin 2005, 01:06:20 »

Bonjour,

Je suis étudiant infirmier 2ème année. Je me destine plus particulièrement vers un service d'urgence; c'est pourquoi j'ai decidé de réaliser mon sujet de TFE(Travail de fin d'étude) sur les urgences.

Ma question de départ qui n'est pas encore définitive, serait :

"Quel est le raisonnement et l'organisation de l'infirmier urgentiste au moment d'un arrêt cardio-respiratoire en salle de déchocage ?"

"L'organisation" sera peut-être retirée de mon sujet car les formatrices pensent que cela relève plus du sujet de cadre de service.
Quant au lieu ("salle de dechocage"), j'hésite encore avec une intervention smur à l'extérieur de l'hôpital.

Je recherche donc des informations tels que témoignages, ouvrages, .......
Pour d'éventuels témoignages, vous pouvez me contacter par mails.
Par la suite, je devrais tres certainement envoyer des questionnaires à des infirmiers des urgences; si vous etes intéressé, vous pouvez également me laisser vos coordonnées par mails.

Merci d'avance pour votre aide.

Journalisée
Laurent
Très bonne participation
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 245



« Répondre #3 le: 25 Juin 2005, 02:42:10 »

Bsr, tu peux aller consulter les sites dédiés au SAMU et SMUR
LA REVUE DU SAMU
SAMU DE FRANCE où il y à bcp de liens qui je suis sur répondrons a tes questions.
Bon courage.
Journalisée
sofy5775
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 2


« Répondre #4 le: 15 Octobre 2006, 12:44:37 »

bonjour, je suis étudiante en 3e année et j'effectue un mémoire sur l'inquiétude des patients aux urgences.(la prise en charge, leur peur, le manque d'infos, l'attente...)
si vous avez une idée ou des vécus sur ce sujet n'hésitez pas à m'en faire part.merci
Journalisée
leburon63
Excellente participation
****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 835



WWW
« Répondre #5 le: 15 Octobre 2006, 19:02:37 »

oui le manque d'information et l'attente sont vraiment caracteristique des urgences.
Les soins y sont réalisés de manière tres impersonnelle vu le nombre de gens qui passent aux urgences dans une journée.
Il y a une impossibilité d'avoir un réel suivi du patient.
Les delais pour obtenir un premier diagnostic peuvent etre très long. Attente des resultats d'un bilan qui peut parfois être rallongée la nuit due à un effectif réduit au labo. Attente egalement d'un lit libre dans un service adapté, pas dans un service four tout.
Tu pourrais parler aussi de la frustration des patients "moins" malades que certains autres, qui voient passer des patients devant eux avec cette impression d'avoir été oublié. Alors que même si leur cas est moins grâve ils meritent tout de même toute l'attention du personnel soignant.
Voila pour l'instant ce qui me vient à l'esprit.
Je passe le clavier au suivant.
Journalisée
kikitoul
Très bonne participation
***
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 179



WWW
« Répondre #6 le: 15 Octobre 2006, 20:22:58 »

Je pense qu'il est aussi bon de mentionner un changement de mentalité chez les patients qui se comportent maintenant en clien, en choississant leur hôpital ou clinique en faisant marcher la concurence. Il estime avoir droit à un soin et que les équipes médicales sont là pour les servir.
Alors comment peuvent-ils accepter d'attendre parfois 3 ou 4h au urgences avant de voir un médecin ? Mal, forcément.
Heureusement, tous les patients ne sont pas comme ça.

Les urgences restent tout de même un service très impersonnel. Le personnel n'a ni le temps de créer une véritable relation avec les patients, et souvent ni le temps également de bien répondre à leurs attentes en matière d'information. Personnelement, j'ai passé 15 h aux urgences sans savoir pourquoi ils me gardaient et sans voir personne pendant 6h d'affillé sauf les brancardiers qui me faisaient passer d'un lit à une chaise roulante à une chaise tout court en salle d'attente... On le temps de vraiment se poser des questions !!!

Autre annecdote : on est appellé par le centre 15 à 23h00 pour un septuagénaire de retour de voyage. Il a un stent et n'a pas pris ses aspégic depuis 15 jours. Il a de la fièvre et est désorienté. Le médecin régulateur nous demande de le mettre sous O2 à 3l/min. Arrivé aux urgences, dommage, c'est l'heure de pointe. Plus de lit. L'IDAO va alors nous demander, après avoir demandé au médecin, de mettre ce monsieur sur une chaise en salle d'attente et sans O2. Vous comprendrez l'imcompréhension de la famille du patient (et la notre aussi !!!), d'autant plus qu'ils venaient de se faire engueuler par l'IDAO parce que leur père n'avait pas pris ses aspégic...

Les urgences sont victimes de leur succès je pense. Pour tout un chacun, sont cas est toujours plus urgent que celui du voisin. Après, ça reste un problème d'éducation des patients. J'aimais beaucoup cette affiche qui disait "pendant que vous attendez, dautre se font masser" avec la photo d'un MCE. Mais pas sur du réel impact sur le public, hélas !

Edit : désolé, je me suis enflamé  Roll Eyes
Journalisée
sofy5775
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 2


« Répondre #7 le: 19 Octobre 2006, 16:25:01 »

merci pour ces quelques renseignements, si d'autres choses vous passent à l'esprrit n'hésitere pas à m'en faire part.merci
Journalisée
lily
Nouveau membre
*
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Femme
Messages: 1


« Répondre #8 le: 30 Avril 2010, 13:22:59 »

ENQUETE

• Je suis actuellement étudiante infirmière de 3ème année, à l'Institut de Formation Léonie Chaptal (Sarcelles) et dans le cadre de mon travail de fin d'études, qui porte sur « La gestion des risques au cours des soins infirmiers aux urgences », j'ai décidé d'élaborer un questionnaire me permettant d'enrichir certaines de mes réflexions.
• Mes recherches sont ciblées sur la difficulté à concilier les notions de « sécurité » et « d'efficacité », au cours de soins invasifs, dans un service aussi spécifique que celui des urgences.
• Cette enquête s'adresse exclusivement au personnel infirmier exerçant au service des urgences de l'établissement.
Si vous pouviez répondre à ce questionnaire cela m'aiderai beaucoup puisque je rencontre des difficultés au niveauxdes services pour obtenir un nombre correct de réponses pour mener à bien mon enquête! Merci d'avance

QUESTIONNAIRE

1.Quel âge avez-vous?
…...

2.Depuis combien de temps exercez-vous le métier d'infirmier/ère?
…...

3.Quelle est votre ancienneté au sein du service d'urgences?
…...

4.Qu'est-ce qui vous a poussé à travailler aux urgences?
…...…...

5.Travaillez-vous de jour ou de nuit?
…...

6.Qu’entendez-vous par « soin invasif » ?
...

•Citez ceux que vous pratiquez le plus couramment dans le service ?
…...
…………………………………………...

7.Comment définissez-vous un soin invasif efficace?
…...
…...…...
…...
…...
…...

8.Au cours d'un soin invasif,  respectez-vous?
   □ l'hygiène      □ la prescription et/ou protocole
   □ l'asepsie         □ la sécurité
   □ les priorités du moment      □ la rapidité de l'acte
   □ les peurs du patient      □ la gestion du stress
   □ l'organisation         □ la pudeur
   □ l'économie      □ les recommandations du médecin
   □ le confort         □ les humeurs du patient

9.Avez-vous déjà été contraint à ne pas respecter les règles de sécurité au sein du service?
   □ Oui
   □ Non

Si oui, dans quelles circonstances? …...…...

10.Comment qualifieriez-vous le climat des urgences?
   □ stressant         □ sécurisant
   □ sous pression         □ épuisant
   □ rapide            □ contraignant
   □ efficace            □autres...

11.Pensez-vous que l'atmosphère des urgences influe sur les soins invasifs apportés?
   □ Oui
   □ Non

Pourquoi?
…...


12.Pensez-vous qu'il existe des points à améliorer au sein des urgences pour que la prise en charge du patient soit optimale?
   □ Oui
   □ Non

Si oui, lesquels?
…...

Merci de votre participation!!!
Journalisée
J.A.
Anim. Assoc. de Secourisme
*****
Hors ligne Hors ligne

Sexe: Homme
Messages: 189



« Répondre #9 le: 30 Avril 2010, 17:50:43 »

Bonjour a toi,

Si tu effectue un travail reliant la sercurité et l'efficacité en urgence tu peux aussi t'adresser au infirmiers pompiers, samu et militaire qui sont confronté dans leur quotidien a ces situations et qui ne peuvent pas forcement respecter les protocoles avant d'effectuer leur acte;
Journalisée
Pages: [1] Haut de page Imprimer 
« sujet précédent | | sujet suivant »
Aller à:  


Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2013, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.156 secondes avec 19 requêtes.