Auteur Sujet: Accident... ou stupidité ?  (Lu 1244 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6753
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Accident... ou stupidité ?
« le: 26 septembre 2016, 10:59:23 »
Un adolescent monte sur un pylône électrique et meurt électrocuté. :-X
Le drame s’est produit vendredi sur la commune de Babeau-Bouldoux, située près de Saint-Chinian (34).
La victime était âgée de 16 ans.  :'(  :-\
Un jeune homme de 16 ans est décédé, victime d’une électrocution. L’accident s’est produit sur la commune de Babeau-Bouldoux, située près de Saint-Chinian. L’adolescent, accompagné de deux amies, était monté sur un pylône électrique supportant une ligne de haute tension. Il se serait électrocuté avant de faire une chute d’une douzaine de mètres. Les secours qui se sont rapidement portés sur les lieux n’ont pu que constater le décès du jeune homme.

Les enquêteurs devront tenter de déterminer les causes exactes de l’électrocution. Et, notamment, de déterminer si le jeune homme a été victime d’un arc électrique ou s’il s’était retrouvé directement au contact d’un câble électrique au moment où s’est produit l’accident.


Accident  >:( deux adolescents sur un pylône électrique plongent Salon-de-Provence dans le noir  8)
Deux adolescents se sont hissés sur un pylône électrique le soir à Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône), obligeant les autorités à couper de nombreuses lignes électriques et à plonger dans le noir la moitié de la ville, a-t-on appris auprès des pompiers.

Les deux jeunes sont "électrisés mais conscients", selon le communiqué des pompiers des Bouches-du-Rhône.
"Pour une raison indéterminée, deux adolescents d'une quinzaine d'années se sont retrouvés sur un pylône électrique de plus de 10 mètres", expliquent les pompiers.
Alertés à 19 heures, les pompiers ont dépêché sur les lieux un hélicoptère et deux ambulances notamment. Les deux adolescents ont été pris en charge et descendus du pylône vers 22 heures.
L'un d'entre eux ne présentait qu'une blessure superficielle à la main, tandis que l'autre, plus gravement brûlé aux mains, au thorax et au visage, était transporté à l'hôpital marseillais de la Conception.

Selon les pompiers, l'électricité devait être rapidement rétablie à Salon-de-Provence, ville de 40.000 habitants environ.

La gendarmerie de Béziers (34) a fait savoir qu'un homme de 73 ans est monté lundi soir en haut d'un pylône électrique d'une ligne haute tension haut de 50 mètres à Cébazan, contraignant ERDF à couper la ligne qui alimente notamment l'Espagne. Le septuagénaire, déjà connu de la police de la région, n'a pas clairement fait part de ses motivations mais aurait déployé des banderoles portant comme inscription "le "Général de Gaulle au pouvoir en 2017" ou encore "Les escrocs dehors".

Après une ascension de deux heures, l'homme s'est posté à seulement 10 mètres des câbles de la ligne à haute tension de 400.000 volts. Afin de maintenir le courant dans la ville de Narbonne, ERDF a dû importer le courant d'Espagne. Alors que des négociateurs de la gendarmerie de la préfecture et  des pompiers spécialisés dans ce type d'intervention étaient déjà sur place, le procureur de Béziers s'est lui-même rendu sur place, selon une source judiciaire.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6753
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Accident... ou stupidité ?
« Réponse #1 le: 26 septembre 2016, 11:06:53 »
Électrisation et électrocution : définition, effets et symptômes  :P

Le passage d’électricité dans le corps, ou "électrisation", cause parfois des brûlures externes et internes, des troubles du rythme cardiaque et des lésions d’organes. Dans les cas les plus graves, lorsque les lésions sont mortelles, on parle d’électrocution. D'origine accidentelle, électrisation et électrocution surviennent dans un cadre domestique, professionnel ou lors d'un foudroiement. Leurs effets peuvent être plus graves si le traumatisme est dû à un courant de haute tension.

Quelle différence entre l'électrisation et l'électrocution ?
L’électrisation est le passage d’un courant électrique dans le corps, provoquant des blessures plus ou moins graves.
Couramment employé à la place de ce terme, le mot "électrocution" n’a pourtant pas le même sens : il désigne exclusivement les cas d’électrisation entraînant un décès.

Pourquoi l’électricité est-elle dangereuse ?
Composé d'eau à 60 %, le corps humain est conducteur d'électricité : cela veut dire que le courant électrique le traverse facilement. Il entre souvent dans l’organisme par la main utilisée dans le travail ou les gestes du quotidien. Puis, il suit le trajet le plus court pour rejoindre un point de sortie, c’est-à-dire une partie du corps en contact avec la terre (généralement, un pied).

Sur son passage, l’électricité peut endommager tous les organes qu’elle rencontre, en causant plusieurs types de blessures :
    des brûlures de la peau dues au contact avec la source électrique ;
    des brûlures dites électrothermiques (liées à la circulation du courant dans le corps) pouvant atteindre les muscles, le système nerveux, les yeux, les os et les poumons, avec apparition possible d’un syndrome de détresse respiratoire aiguë (défaillance pulmonaire très grave) ;
    des troubles du rythme cardiaque (battements irréguliers) pouvant aller jusqu’à l’arrêt du cœur.

Des symptômes révélateurs  ???
L’électrisation peut être responsable de brûlures cutanées du deuxième et troisième degré au point d'entrée et de sortie du courant.
Elle peut aussi entraîner des blessures internes plus ou moins importantes sur le trajet du courant électrique, alors même que les lésions sont en apparence minimes. Ces lésions profondes peuvent être suspectées lors la survenue des symptômes suivants :
    engourdissement avec douleurs musculaires ;
    spasmes musculaires ;
    maux de tête ;
    troubles de vigilance et de la conscience, parfois jusqu’à la perte de connaissance ;
    mouvements anormaux ressemblant à des convulsions ;
    difficultés à respirer ;
    battements de cœur irréguliers, voire arrêt cardiaque.

L'électrisation peut être responsable d'autres lésions : insuffisance rénale aiguë, lésions de l'appareil respiratoire, lésions digestives (ulcération gastro-intestinale, nécrose...), lésions oculaires.

LE SAVIEZ-VOUS ?
La gravité de l’électrisation dépend de plusieurs facteurs
Le passage d’électricité dans le corps peut avoir des effets plus ou moins graves, selon :
    l’intensité du courant mesurée en ampères (A), sachant qu’il y a danger à partir de 5 milliampères ou mA (courant provoquant une secousse électrique)
    la tension du courant ;
    le type de courant : alternatif ou continu ;
    la durée du passage de l’électricité dans le corps ;
    la superficie de la zone de contact avec la source électrique ;
    la trajectoire du courant ;
    l’état de la peau : normale ou calleuse, sèche ou humide (l’humidité est un facteur aggravant) ;
    la nature du sol (matériau isolant ou conducteur).

Les causes de l'électrisation ?
Les accidents électriques domestiques sont provoqués par le courant de basse tension distribué dans les bâtiments résidentiels (230 et 400 volts). Ils sont graves car ils causent essentiellement des troubles du rythme cardiaque. En revanche, les brûlures cutanées apparentes sont superficielles et peu étendues.
Un tiers des victimes sont des enfants.
Les accidents professionnels liés à l’électricité industrielle sont causés soit par un courant de basse tension, soit par un courant de haute tension (plus de 1 000 volts). Dans le cas de courant de haute tension, la victime souffre de brûlures et de lésions profondes (lésions tissulaires, destructions ou fractures osseuses, atteintes du système nerveux, des yeux, atteintes pulmonaires avec syndrome de détresse respiratoire aiguë) sur la trajectoire suivie par l’électricité

Les accidents professionnels d’origine électrique se produisent surtout dans les conditions suivantes :
    lors de travaux sur des installations fixes basse tension ;
    au cours de l’utilisation de machines-outils, d’appareils de soudure électriques, de lampes portatives ;
    lors d’interventions au voisinage d’un réseau en haute tension (lignes électriques aériennes, postes de transformation, ...).

LE SAVIEZ-VOUS ?
La foudre peut aussi causer des électrisations importantes  :-[
Phénomène électrique naturel, la foudre provoque des lésions très variables. La victime peut présenter des brûlures caractéristiques. Leur forme rappelle le dessin des branches d’arbre ou d’un éclair, elles disparaissent en quelques jours.
Le foudroiement peut également causer des brûlures électrothermiques profondes et des troubles cardiaques pouvant entraîner la mort.