Auteur Sujet: Des tunnels sous la prison parisienne de la Santé  (Lu 4181 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne gendy

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 862
  • Sexe: Homme
    • www.sos112.fr
Des tunnels sous la prison parisienne de la Santé
« le: 02 septembre 2004, 04:06:00 »
La section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire de police après la découverte de quatre tunnels sous la prison parisienne de la Santé.

Certains de ces tunnels, larges d'environ un mètre, menaient sous des miradors, d'autres sous la porte principale de la maison d'arrêt, mais à une grande profondeur, parfois une quinzaine de mètres.

Ils ont été découverts début août, des détenus ayant rapporté avoir entendu des bruits sous leurs pieds. Des agents de sécurité et des employés de la Ville de Paris les ont en partie obstrués, mais l'administration pénitentiaire ne s'est pas alarmée car elle pensait avoir affaire à de très anciens ouvrages et avait renoncé à prévenir le procureur.

C'est en apprenant les faits à l'occasion d'un transfert de détenus que le procureur a saisi le 21 août la brigade de répression du banditisme et la section antiterroriste de la brigade criminelle.

A la suite d'un premier rapport, le parquet a demandé des expertises techniques complémentaires.

L'administration pénitentiaire juge peu crédible l'hypothèse d'une tentative d'évasion en raison de la profondeur des tunnels mais rien ne dit que l'ouvrage ait été terminé.

Par ailleurs, l'hypothèse d'un projet d'attentat ne peut être écartée, dit-on au parquet.

Les accès ménagés à partir des abords de la Santé empruntent en partie le tracé d'anciens tunnels de carrières comblés lors de la construction de la prison entre 1863 et 1867.

De source judiciaire, on souligne cependant que les tunnels semblent neufs, convergent tous vers la Santé, qu'ils ont été étayés et que leur sol a été soigneusement tassé.

Des activistes jugés dangereux, comme des militants de l'organisation basque ETA ou des militants islamistes, sont incarcérés à la Santé, qui a connu plusieurs évasions spectaculaires.

Les descentes clandestines dans les catacombes de Paris constituent un hobby pour de nombreux Parisiens. Une personne a d'ailleurs été interpellée dans le cadre de l'enquête mais rapidement mise hors de cause.

Reuters 01/09/2004 - 19:23

Hors ligne Indien

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 58
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier
    • http://hautes.alpes.secours.free.fr
Des tunnels sous la prison parisienne de la Santé
« Réponse #1 le: 02 septembre 2004, 10:37:14 »
Voilà qu'ils vont nous jouer Spagiari numéro 2  :wink: