Auteur Sujet: Fréquence Radio Antares.... liaison SAMU / assoc ?  (Lu 30431 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne alexisdu15

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 139
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Fréquence Radio Antares.... liaison SAMU / assoc ?
« le: 13 août 2010, 22:55:57 »
Bonsoir.
j'ai lu que le SAMU allait passer sur le réseau "antares" et je me pose donc des questions :
- les assoc, (P.C ou autres) non autorisées à utiliser antares, pourront elles contacter le samu par radio ?
- Si elles sont autorisées à entrer dans le réseau antares devront elles acquérir de matériels compatibles à leur frais ?

Cela m'est déjà arrivé d'être contacté par le SAMU sur un DPS parce que les tél. portables ne passaient pas.  ???
Donc est ce que cela sera encore possible avec ANTARES ?

Hors ligne kit055

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 2107
  • Sexe: Homme
  • Police Nationale
    • Voir le profil
Re : Fréquence Radio Antares.... liaison SAMU / assoc ?
« Réponse #1 le: 14 août 2010, 02:52:31 »
Jamais eu à contacter le samu par radio pour ma part sur paris depuis mes 15 ans ;)

Antares pas possible de s'en servir en assos, ni acropol d'ailleurs, les associations n'ont normalement pas à contacter le samu par radio, au mieux la BSPP pour les gardes CS ;)

Hors ligne alexisdu15

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 139
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Fréquence Radio Antares.... liaison SAMU / assoc ?
« Réponse #2 le: 14 août 2010, 10:13:44 »
Ben nous, en Auvergne, oui et nous avons comme consignes de se "brancher" sur la fréquence du samu pour les ouvertures et fermetures des postes de secours et on peut le faire par tph ou par radio... peut être que nous on peut à cause des tph qui ne passent pas partout.

Hors ligne kit055

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 2107
  • Sexe: Homme
  • Police Nationale
    • Voir le profil
Re : Fréquence Radio Antares.... liaison SAMU / assoc ?
« Réponse #3 le: 14 août 2010, 11:23:32 »
Si les TPH ne passent pas partout les radios analogiques comme numériques sont très loin de passer partout également et même sur paris la police  a parfois du mal à émettre avec leurs postes acropol....

Et comme de toutes manières les assos n'ont ni antares ni acropol... la question est vite réglée ^^

Cependant je continue de trouver ça étrange d'ouvrir ses postes par radio sur la fréquence opérationnelle du samu, c'est un peu comme couper golf 22 dans sa régulation pour lui dire que ton poste sur le dîner des mamies vient d'ouvrir...

Hors ligne Ancien membre

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 409
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Fréquence Radio Antares.... liaison SAMU / assoc ?
« Réponse #4 le: 14 août 2010, 11:35:56 »
kit: Je confirme l'utilisation de la radio en DPS pour contacter le SAMU, la ou le relief est encaissé, ca a l'avantage de permettre d'installer un relai mobile et de diminuer les zones sans reseaux. C'est monnaie courante par ici. Concernant le fait de couper la régul, les bilans et échanges médicaux ont de plus en plus tendances a etre trannsmis par TPH, la radio ne servant le plus souvent que pour annoncer le départ et l'arrivée sur site.
Cdlt

Hors ligne alexisdu15

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 139
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Fréquence Radio Antares.... liaison SAMU / assoc ?
« Réponse #5 le: 14 août 2010, 11:50:25 »
pour les ouvertures et fermetures des postes de secours, on peut le faire par tph ou par radio.
peut être que nous on peut à cause des tph qui ne passe pas partout.
j'ai dit cela, mais depuis que je suis à la protec' on ne l'a jamais fait, c'est juste que sur un document interne, pour expliquer le déroulement d'un poste, il y a marqué : " à l'arrivée sur le poste contacter le SAMU pour l'ouverture du DPS soit par radio soit par tph" ...  mais tant que le tph passe on n'utilise que lui, pour l'ouverture, la fermeture, les bilans, etc...

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6707
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Fréquence Radio Antares.... liaison SAMU / assoc ?
« Réponse #6 le: 14 août 2010, 14:33:24 »
Alexis les associations sont des "électrons libres" et les Institutions d'État s'équipent depuis les années 1980 de réseaux "radio numérique" cryptés et protégés par des "clés de cryptage" classés "Secret Défense" dont tu comprendras que tant que les assos et leurs personnels ne seront pas habilités il ne pourront pas acquérir de matériel radio.
La dernière génération de portatif d'EADS, le TPH700 , est prévu pour s'interconnecter avec les Pompiers, la Police et la Gendarmerie.

Voici ce que dit le site du Ministère de l'Intérieur :
Ordre de Base National des Systèmes d'Information et de Communication

Le déploiement du réseau INPT (Infrastructure Nationale Partageable des Transmissions) est achevé. Ce réseau sert de support au réseau ACROPOL pour la Police Nationale, et au réseau ANTARES pour les Sapeurs-Pompiers et la Sécurité Civile.

Ces réseaux doivent être accessibles partout et tout-le-temps par les services concernés en cas d’interventions sur l’ensemble du territoire français.

L'OBNSIC fixe les règles opérationnelles de mise en œuvre de l’architecture unique des transmissions (AUT). conformément aux dispositions  de l'article 6 de la loi n°2004-811 du 13 août 2004 de modernisation de la sécurité civile (LMSC) et de son décret d'application n° 2006-106 du 3 février 2006 relatif à l'interopérabilité des réseaux de communication radioélectriques des services publics qui concourent aux missions de sécurité civile. Il définit l’organisation des transmissions, les supports de transmissions et les conditions d’exploitation dans le cadre des missions de sécurité civile. Il s’applique aux services visés à l’article 2 de la LMSC.

L'arrêté du 23 décembre 2009 (NOR : IOCE0931439A) annule et remplace les dispositions de la circulaire NOR/INT/E/90//00219/C du 10 octobre 1990 relative à l’ordre de base national des transmissions de la sécurité civile.

Les annexes de l'OBNSIC sont téléchargeables sur le site INFOSDIS de la direction de la sécurité civile (DSC), dans la base documentaire SDIS rubrique ANTARES.
http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_l_interieur/defense_et_securite_civiles/materiels-equipements/telecom/obnsic/view

Hors ligne alexisdu15

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 139
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Fréquence Radio Antares.... liaison SAMU / assoc ?
« Réponse #7 le: 14 août 2010, 15:01:23 »
je comprend bien... mais  la SAMU gardera t'il une liaison analogique ? car il est parfois plus pratique de parler au SAMU par radio que par tph.
que cela soit pour les assos ou pour les AP je pense qu'une liaison analogique devrait être maintenu.

j'ai une autre question : mon ADPC achète à l'état le droit (licence) d'utiliser la fréquence des SAMA (de SAMA 0 à SAMA 9). d'après un collègue, la gendarmerie et les pompier l'utilisent aussi !! je voudrais savoir à quoi servent elles ?

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6707
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Fréquence Radio Antares.... liaison SAMU / assoc ?
« Réponse #8 le: 14 août 2010, 22:54:06 »
1/ je ne peux te répondre car c'est une question d'argent mais, sauf si je me trompe, l'interface analogie/numérique existe.
Exploitation conjointe du réseau SAMU/Pompiers :
Dans plusieurs départements, le réseau ANTARES est exploité conjointement par le SAMU et les Pompiers (sur un site commun ou sur leurs centres de réception respectifs). C'est le cas pour les SAMU de l'Ain et de la Martinique où notre gestionnaire de voies opère indifféremment le réseau ANTARES et les réseaux analogiques.
PRESCOM conçoit, développe et commercialise des solutions de télécommunications basés sur les technologies les plus récentes en matière de réseaux : IP, TETRA, TETRAPOL, PMR/DMR, : les réseaux radios Tetra, les réseaux GSM-R ...).
PRESCOM propose des gestionnaires de voies radio et des postes opérateurs destinés aux salles de commandement des services de police, d’incendie et de médecine d’urgence. Les équipements gèrent indifféremment des accès émanant de :
- réseaux radios PMR, tels que les réseaux Tetrapol, Tetra, GSM-R …
- réseaux analogiques
- réseaux téléphoniques …

Ils permettent l'intéropérabilité :
- entre les différents fournisseurs de réseaux radios  
- avec les systèmes d'enregistement et d'aide à la décision.
D’une façon générale, les réseaux qui peuvent être qualifiés de PMR ou PAMR sont des réseaux radioélectriques du service mobile terrestre ayant des fonctionnalités particulières, dites fonctionnalités PMR.
L’article L.32 du code des communications électroniques définit deux catégories de réseaux :
- Réseau ouvert au public : réseau de communications électroniques établi ou
utilisé pour la fourniture au public de services de communications électroniques ou de services de communication au public par voie électronique ;
- Réseau indépendant : réseau de communications électroniques réservé à l'usage d'une ou plusieurs personnes constituant un groupe fermé d'utilisateurs, en vue d'échanger des communications internes au sein de ce groupe ;

Un réseau de PMR (Professional Mobile Radio) est un réseau indépendant du service mobile terrestre ayant des fonctionnalités PMR.

Un réseau de PAMR (Public Access Mobile Radio) est un réseau ouvert au public du service mobile terrestre ayant des fonctionnalités PMR. Ce réseau permet l’offre de services ayant des fonctionnalités de PMR, sans aucune restriction à caractère réglementaire quant à la clientèle visée.

COUVERTURE pour RESEAUX INPT
Le terme de réseau INPT désigne l’Infrastructure National Partageable des Transmissions utilisée par les Sapeurs Pompiers, la Police et le SAMU.
 
Depuis la fin de l’année 2006, le déploiement du réseau INPT (Infrastructure Nationale Partageable des Transmissions) est achevé. Ce réseau sert de support au réseau ACROPOL pour la Police Nationale, et au réseau ANTARES pour les Sapeurs-Pompiers et la Sécurité Civile.
Ces réseaux doivent être accessibles partout et tout-le-temps par les services concernés en cas d’interventions sur l’ensemble du territoire français.

La législation (arrêté du 26 juin 2008 - article MS71 ) impose aux établissements recevant du publique d’assurer, dans leurs locaux, la continuité du réseaux INPT. Cette législation impose également d’informer et d’obtenir un accord de la préfecture sur la solution proposée et sa mise en œuvre.
Réseaux nationaux de sécurité publique (RUBIS et ACROPOL, ANTARES SP + SAMU et ADAGIO pour la BSPP  en France, TETRON en Autriche, ASTRID en Belgique, POLYCOM en Suisse, BDBOS en Allemagne, VIRVE en Finlande, RAKEL en Suède, ESTER en ESTONIE, SIRESP au Portugal) à la norme TETRAPOL.
La couverture des réseaux radio privés PMR (Private Mobile Radio), DMR (Digital Mobile Radio), LMR (Land Mobile Radio), PAMR (Public-Access Mobile Radio) peut être étendue à la norme TETRA (TErrestrial Trunked RAdio)

TETRA est un système radio numérique à vocation professionnelle et vise à remplacer à terme les réseaux privés analogiques (PMR : Private Mobile Radio). C'est également une norme européenne qui devrait permettre aux professionnels de ne pas engorger les réseaux cellulaires publics, en particulier lors d'événements graves ou importants. Les professionnels des secteurs de l'urgence, de la sécurité ou des services de proximité (ambulances, SAMU, pompiers etc.) sont potentiellement les plus intéressés par cette technologie.
TETRA a été conçu dans une perspective d'unification des réseaux privés analogiques et d'une intégration au plan européen.

TETRAPOL est une norme concurrente de TETRA dans le domaine des réseaux privés professionnels. Comme Tetra, c'est un système cellulaire numérique de radiocommunications à ressources partagées. Développée initialement en France, elle a été normalisée dans le cadre du Forum Tetrapol et est utilisée aujourd'hui par de nombreux services de police et de gendarmerie en Europe pour leur communications sécurisées.
Comme Tétra, Tétrapol fonctionne dans la bande 400 MHz mais, contrairement à Tétra (et au GSM), il utilise un simple multiplex fréquentiel sans multiplexage temporel : il ne génère donc pas de pulsations basse fréquence.

Gestionnaires de voies radio M5ST
Les gestionnaires de voies radio sont destinés à équiper des salles de commandement, ils reçoivent l’ensemble des ressources radio d’une ou plusieurs organisations et les distribuent vers des postes opérateurs, et permettent d’harmoniser, l’exploitation des différents réseaux radio hétérogènes et d’en assurer l’interopérabilité.
Ces gestionnaires peuvent également offrir toute une gamme de services  complémentaires concernant l’interfaçage de réseaux téléphoniques, les enregistreurs d’archivage légal, les applications d’aide à la décision utilisant les réseaux radio….


2/ je ne connais pas se qu'est le SAMA mais les bandes de fréquences utilisées par la GD et les SP sont comprises entre 70 et 80 Mhz

3/

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6707
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Fréquence Radio Antares.... liaison SAMU / assoc ?
« Réponse #9 le: 24 septembre 2011, 21:16:39 »
Bonsoir
Alexis as tu la "Montagne" du Mardi 25 janvier 2011 ?

Les centres de traitement des appels des pompiers et du Samu vont mieux communiquer entre eux, avec le but de gagner en efficacité sur les interventions.... par Jean-Baptiste Ledys

Un regroupement physique des centres de traitement des appels du Codis (Centre opérationnel d'incendie et de secours) et du Samu n'était pas possible, essentiellement pour des raisons pratiques. Qu'importe ! Les deux structures échangeront davantage d'informations par le biais de l'informatique et de l'automatisation. Ils espèrent ainsi gagner en efficacité, notamment sur les interventions de secours à la personne.

Les représentants de ces services, le préfet du Cantal et la déléguée territoriale du Cantal de l'ARS (Agence régionale de santé) ont signé une convention allant dans ce sens, vendredi dernier. Elle répond à une exigence du gouvernement et est la première en Auvergne à être finalisée.

Ces dernières années, les opérations de secours à la personne n'ont fait qu'augmenter, pour passer au-dessus de 5.000 en 2009 et 2010 (lire par ailleurs). « Le type des interventions va continuer à changer. Le secours à personnes est un vrai enjeu », estime le lieutenant-colonel Aigueparse, commandant du Sdis (Service départemental d'incendie et de secours)

D'où la nécessité de faire évoluer le dispositif. Antarès, pierre angulaire

La pierre angulaire de ces nouvelles méthodes de travail pour les médecins du Samu et les équipes du Sdis (Service départemental d'incendie et de secours) s'appelle Antarès. Ce système de liaisons radio, actuellement encore au stade de l'essai dans le Cantal, devrait être pleinement opérationnel au printemps.

Progressivement, à moyen terme, Antarès va remplacer les échanges entre les deux services qui se font actuellement par téléphone et par fax.

Mais il sera possible d'aller beaucoup plus loin encore. Pompiers et médecins du Samu auront la possibilité de suivre en temps réel la position des véhicules, grâce à un système de géolocalisation.

De même, les uns et les autres pourront échanger toutes les informations opérationnelles.

« Cette convention est un outil juridique, un symbole qui concrétise les bonnes relations entre le Samu et le Sdis », explique Christian Thourret, le directeur du centre hospitalier d'Aurillac.

Une prochaine convention devrait être signée entre le Samu et les transporteurs sanitaires.

A Mauriac. Une autre convention a fixé des modalités propres au sujet du Smur de Mauriac. Un pompier volontaire de Mauriac assure des permanences les nuits pour conduire le VLM (véhicule léger médicalisé) du Smur de Mauriac.

La Montagne

Hors ligne alexisdu15

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 139
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Fréquence Radio Antares.... liaison SAMU / assoc ?
« Réponse #10 le: 28 septembre 2011, 21:01:05 »
non je n'avais pas lu.

pour info, le SAMU 15 a decider de garder en plus  la radio analogique car la liaison radio antares avec l'helismur 15 est tres mauvaise.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6707
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Fréquence Radio Antares.... liaison SAMU / assoc ?
« Réponse #11 le: 29 septembre 2011, 13:45:36 »
Ben dis dont si les liaisons radio Sol/Air ou l'inverse sont pas bonnes c'est qu'il y a une ou plusieurs "brèllllles" au micro car tous les hélico de la Gendarmerie travaillent sur le réseau radio Rubis, qui est le père d'Antares, et avec lequel tu peux traverser la France.
D'un hélico qui vole dans le sud tu peux avoir le bureau du Directeur à Paris.

Hors ligne alexisdu15

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 139
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Fréquence Radio Antares.... liaison SAMU / assoc ?
« Réponse #12 le: 29 septembre 2011, 19:16:31 »
nan mais on va dire que c'est parce que je suis dans le cantal. c'est un departement a part lol

Hors ligne maxime4912

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 2
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Fréquence Radio Antares.... liaison SAMU / assoc ?
« Réponse #13 le: 20 avril 2012, 15:14:24 »
Les frequences radios sont elles obligatoire pour les associations agréé sécurité civile

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6707
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Fréquence Radio Antares.... liaison SAMU / assoc ?
« Réponse #14 le: 20 avril 2012, 17:58:20 »
On ne parle pas de fréquence mais de licence d'exploitation et cela dépend de la puissance d'émission de ton matériel de radio-télécommunication que tu utilises.
Sujet ouvert ICI

Les principaux acteurs sont ceux qui jouent un rôle opérationnel majeur sur le terrain.
Les anglo-saxons les regroupent sous le terme des « blue light services » (Littéralement « les services des gyrophares bleus ») soit, pour la France : les pompiers, la police, la gendarmerie et les SAMU.

Sur quels réseaux (de l’Etat) ces services s’appuient-ils ?
- Les réseaux de l’Etat
Ils peuvent être classés en trois catégories :
- les réseaux de messagerie et de téléphonie (serveur web), de partage d’informations (intranet) et de téléphonie, reposant généralement sur les infrastructures des opérateurs de téléphonie et fournisseurs d’accès Internet FAI) ;
- le réseau national d’alerte (RNA) ;
- les réseaux radioélectriques analogiques remplacés progressivement par la technologie numérique (TETRAPOL/INPT/Antares).

Les réseaux de messagerie et de téléphonie :

 Le RGT (Réseau Général de Transmissions), intranet sécurisé, qui comprend :
· la messagerie opérationnelle chiffrée RESCOM ;
· le téléphone « durci » RIMBAUD pour la communication interministérielle sécurisée entre hautes autorités ;
· le portail ORSEC31 (ex-SYNERGI), intranet utilisé, entre autres, par les CODIS pour la remontée des événements opérationnels vers les préfectures, le COZ et le COGIC.

 Les réseaux du gouvernement qui équiperont prochainement les préfectures :
· ISIS (Intranet Sécurisé Interministériel pour la Synergie gouvernementale), un intranet sur un réseau indépendant à base de fibres optiques. Il est à noter que la migration du portail ORSEC sur ISIS est à l’étude ;
· le système MAGDA (Messagerie Autonome Gouvernemental de Défense et
d’Autorité), messagerie électronique sécurisée reliée à ISIS.
 SAPHIR, la messagerie opérationnelle de la gendarmerie, intranet sécurisé, qui
est l’équivalent du RGT.

Le réseau national d’alerte (RNA)
Ce réseau à base de sirènes déclenchées par les préfectures dont l’origine remonte à la guerre froide est devenu obsolète. Il va progressivement être remplacé par le Système d’Alerte et d’Information des Populations (SIAP).

Le SIAP utilise les possibilités offertes par les technologies de radiocommunication numériques et pourra s’interconnecter avec les autres dispositifs d’informations des populations (panneaux électroniques d’informations des autoroutes, des villes, etc.).
Le déclenchement des sirènes pourra s’effectuer à partir des systèmes d’aide à la décision des centres opérationnels des SDIS (CODIS).

Les réseaux radioélectriques :
 RUBIS, le réseau radio hertzien de la gendarmerie nationale. Mis en place en 1993, est le premier réseau radio numérique utilisée par une force de sécurité dans le monde. L’infrastructure déployée à base de faisceaux couvre l’ensemble du territoire métropolitain ;
 ACROPOL, le réseau radio de la police nationale. Son infrastructure à base de
faisceaux et de lignes spécialisées couvre 65% du territoire, essentiellement les
agglomérations ;
 ANTARES, le réseau des services d’incendie et de secours, des moyens d’Etat
de la Sécurité Civile et des SAMU.
Antares est une extension du réseau ACROPOL. Le programme d’extension de l’infrastructure piloté par la DSC vise à compléter la couverture du territoire pour réaliser une Infrastructure Nationale Partagée des Transmissions (INPT) ;
 CORAIL NG, le réseau de la gendarmerie mobile intégrée à l’INPT.
La technologie numérique chiffrée TETRAPOL, déjà utilisée par la police et la
gendarmerie, remplace progressivement les anciens réseaux analogiques des moyens d’Etat de la Sécurité Civile, des sapeurs pompiers et des SAMU.

L’INPT : « L’infrastructure réalisée par l’interconnexion des réseaux de base départementaux constitue une infrastructure nationale partageable des transmissions (INPT) ».
L’INPT est le réseau national français de radiocommunication numérique dédié aux forces de secours et de sécurité. Il est basé sur la mutualisation des infrastructures et le partage des ressources.
L’infrastructure du réseau déployé par l’Etat au profit de la police nationale constitue l’infrastructure de base de l’INPT. Cette infrastructure de 1100 relais a été portée à 1450 relais pour une couverture de 95% de l’ensemble du territoire.
A terme, l’INPT sera exploitée par plus de 100 000 terminaux.
Ses objectifs fonctionnels sont :
 l’interopérabilité tous services ;
 une mobilité nationale ;
 une extension des services « voix » (appel individuel, interopérabilité tactique) ;
 des applications fondamentales « données » (status, géolocalisation, appel de
détresse, …) ;
 des développements d’applications « métiers » (standardisation des interfaces
ouvertes, AFNOR) ;
 des mutualisations d’équipements et d’applications ;
 une culture commune d’exploitation opérationnelle des transmissions (doctrine
d’emploi, applications d’échanges de données, …).
Les services utilisateurs de l’INPT sont les moyens nationaux de la sécurité civile, les services d’incendie et de secours, la brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP), le bataillon de marins-pompiers de Marseille (BMPM), la gendarmerie nationale et les services d’aide médicale urgente38 (SAMU).
L’infrastructure des services utilisateurs intègre l’INPT soit sous réserve d’une
vérification d’aptitude technique, soit au fur et à mesure de leur renouvellement après une mise en conformité.
Le Ministre de l’Intérieur est le coordonnateur national de l’INPT et le garant de sa cohérence d’ensemble. Un comité de pilotage propose sur la base d’indicateurs fournis par le coordonnateur national, les orientations relatives au déploiement des réseaux, à leur fonctionnement et à leurs évolutions.