Auteur Sujet: Des sports qui tuent !!  (Lu 2208 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6327
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Des sports qui tuent !!
« le: 12 juin 2013, 10:22:17 am »
Avoir une activité physique régulière présente de nombreux bienfaits pour la santé, que ce soit pour le cœur et les artères, les os ou pour le moral.
Mais la pratique sportive n'est pas sans risques.  :o
Le sport est bon pour la santé, mais il n'est pas toujours sans risques : chutes, chocs, entorses, fractures, tendinites... sont des inconvénients courants. Et certaines disciplines sont plus touchées que d'autres. Le ski représente à lui seul 10 % des ruptures des ligaments croisés du genou, 9 % des fractures du poignet et 13 % des fractures de l'épaule.
- Quelles précautions prendre quand on fait du sport ?
- Comment réagir en cas de blessure ?
- Quand peut-on reprendre l'entraînement après une blessure ?

Selon une estimation réalisée par l'Institut de Veille Sanitaire (InVS), publiée dans l'édition de juin 2013 du Journal de Traumatologie du sport, 246 personnes sont décédées durant la pratique d'une activité sportive en France métropolitaine, au cours de l'année 2010.

Quels sont les sports les plus meurtriers ?

Selon l'Institut de Veille Sanitaire, au cours de l'année 2010, les sports de montagne ont été les plus meurtriers puisqu'ils sont à l'origine de 99 décès. Les sports aquatiques viennent en seconde position avec 50 morts au cours de l'année, dont douze associées à la pratique du kayak.

Viennent ensuite la chasse (27 décès), les sports aériens motorisés (23 décès, dont 22 en ULM), les sports mécaniques (23 décès) et les sports de vol libre (20 dont la moitié en parapente et cinq en planeur). A noter douze décès survenus au cours de parties de pêche (essentiellement associés à des noyades ou à des électrocutions, les fils des cannes de lancer pouvant toucher des lignes à haute tension) ainsi qu'un cas d'accident mortel au cours d'un tournoi de pétanque.

Selon les chiffres de l'InVS, les victimes sont sept fois sur huit des hommes, et les périodes les plus meurtrières apparaissent être l'été et l'hiver.

Des chiffres manifestement incomplets  :-\

Afin de réaliser cette estimation, les chercheurs de l'InVS ont recensé les décès traumatiques survenus au cours de l'année 2010 en France métropolitaine à la suite d'une pratique sportive, quel que soit le contexte de pratique (professionnel, loisir, déplacement). Les données sont issues de collectes d'institutions publiques, mais également d'articles en ligne (médias accessibles par Internet) et sur les sites Internet d'associations et d'organismes publics impliqués dans le sport. Les décès à vélo, les décès en avion et les décès par noyade survenus hors pratique sportive ont été exclus de ce recensement.

Selon un commentaire des quatre auteurs de l'étude, "des cas ont échappé à cette comptabilisation, entraînant une sous-estimation dans certains sports, [tels que] l'équitation et la pêche, [ou] lorsque les décès n'ont pas été immédiats." De fait, seuls deux cas de décès associés à la pratique de l'équitation ont été recensés par les chercheurs. Or, selon une étude épidémiologique réalisée en 2009 par l'InVS, les sports hippiques seraient plutôt à l'origine de sept décès annuels sur le territoire français.

Sport : faut-il encore s'étirer ?  ::)
Les réponses avec le Dr Jean-Christophe Miniot, médecin du sport :

"Si on recherche un étirement avant effort, qui ferait partie de l'échauffement, il faut réaliser un étirement balistique. C'est-à-dire s'échauffer un petit peu, et s'étirer pour entraîner une détente musculaire et travailler l'élasticité. Si on cherche à gagner en souplesse, à gagner en amplitude articulaire, il semblerait qu'il soit plus intéressant de faire des étirements à froid quand le muscle n'est pas chaud car à ce moment-là, on va plus tirer sur les structures tendineuses. Des structures tendineuses qui relient le muscle à l'os.

"Concernant l'étirement après l'effort, il n'y a pas d'accord. Certains pensent que l'on va augmenter les lésions musculaires liées au sport en faisant de l'étirement, que l'on va bloquer la micro-circulation et que l'on va empêcher le muscle de récupérer. D'autres pensent en revanche qu'il faut s'étirer après l'effort. Mais il n'y a pas de consensus."

En savoir plus  Allodocteurs.fr :
http://www.allodocteurs.fr/www.allodocteurs.fr/actualite-sante-sport-attention-a-la-casse--9106.asp?1=1

http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-les-dangers-du-sport-4344.asp?1=1

http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-des-sports-qui-tuent-10498.asp?1=1

http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-sport-attention-a-la-casse--9106.asp?1=1

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6327
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Des sports qui tuent !!
« Réponse #1 le: 15 février 2014, 17:24:56 pm »
Selon une étude réalisée par les chercheurs de l’Institut de Veille sanitaire (InVS), 246 sportifs sont décédés en France en 2010, en pratiquant leur discipline favorite.
La pratique du sport, tant recommandée par les médecins, peut aussi être dangereuse.    ???   :'(

Pour réaliser cette « estimation des décès liés à la pratique sportive en France métropolitaine », les équipes du Département des maladies chroniques et traumatismes ont collecté des informations auprès d’institutions, d’associations sportives et de médias. Sur les 246 décès recensés, les hommes sont 7 fois plus nombreux que les femmes.

Sports de montagne et sports aquatiques

Les plus meurtriers sont les sports de montagne, à l’origine en 2010 de 99 décès. Si on regarde dans le détail, l’alpinisme a fait 29 décès, le ski de randonnée 23 et la randonnée à pied 16.

Les sports aquatiques sont également plus dangereux que les autres. Ils ont fait 50 morts en 2010, dont 23 plongeurs et 12 kayakistes.

Viennent ensuite les sports d’arme et la chasse (27 décès), les disciplines aériennes comme la voltige (23 morts) et le parapente ou le planeur (20 morts), les sports mécaniques (23 décès).

On trouve dans le bas du classement d’autres sports, comme la pêche, l’équitation (2), la pétanque (1) et le rugby (1).
Un pic de bien-être à 14 heures par semaine  :P
Des chercheurs suisses et canadiens ont évalué le bien-être de 1200 adolescents pratiquant plus ou moins d’heures de sport par semaine.
Les spécialistes recommandent de pratiquer une activité physique de façon modérée pour garder le moral sans tomber dans l’excès.
Accro au sport, vous en pratiquez tous les jours ?
Attention à ne pas dépasser 14 heures par semaine, car l’effet d’une telle quantité d’exercice devient néfaste pour la santé. Selon une étude menée par des chercheurs suisses et canadiens, publiée dans la revue British medical journal, trop de sport est mauvais pour le bien-être physique et moral. Les scientifiques ont interrogé 1200 adolescents de Suisse francophone, âgés de 16 à 20 ans, pendant un an.
Parmi ces jeunes, plus d’un tiers pratiquait une activité sportive entre 0 et 3,5 heures par semaine et 41% entre 3,6 et 10,5 heures par semaine.
Environ 5% des adolescents interrogés avaient l’habitude de pratiquer plus de 17,5 heures de sport par semaine.
Les chercheurs en concluent qu’une faible pratique du sport nuit à la santé tout comme une pratique excessive.
Moralité, les excès sont toujours néfastes  :-X
LaDépêche.fr

 

Dans la Réponse Rapide, vous pouvez utiliser du BBCode et des smileys comme sur un message normal, mais à partir d'une interface plus rapide d'accès.

Nom: E-mail:
Vérification:
Taper les lettres montrées dans l'image
Ecouter les lettres / Demander une autre image
Taper les lettres montrées dans l'image:
Combien de lettres contient le mot secours ? (en chiffre):

Follow @SOS112FR