Auteur Sujet: Trop sédentaires, les jeunes respirent moins bien que leurs ainés ! MARCHER  (Lu 634 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6363
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
En 40 ans, les enfants auraient perdu près de 25% de leur capacité cardio vasculaire. C'est la Fédération française de cardiologie qui le dit, et qui s'inquiète de la sédentarité croissante chez les jeunes, dès 4 ans.
Trop de jeux vidéo, pas assez d'exercice. ???
Ils n'ont plus d'endurance, disent les médecins.  >:(

Citer
Enfants, adultes, séniors, nous avons tous intérêt à bouger : pour développer notre corps, lutter contre le surpoids, dormir mieux, diminuer le stress, préserver notre forme et notre capital santé…
L’activité physique permet de vivre plus longtemps, et surtout en meilleure forme.  ;D
Et pourtant avec 7525 pas par jour en moyenne en 2015, 78 % des Français de 18 à 64 ans ont un niveau d’activité physique ou sportive inférieur aux recommandations de santé publique de 10000 pas par jour soit environ de 6.500 à 7000 m  :P
Source http://www.attitude-prevention.fr/sport-activite-physique.html

En 1971, un enfant courait 800 mètres en trois minutes, aujourd'hui pour la même distance il lui en faut quatre. C'est une enquête australienne qui l'a constaté récemment sur un panel de plusieurs millions d'enfants. Et c'est une information que les cardiologues en France prennent très au sérieux, car l'endurance est l'un des meilleurs marqueurs de la bonne santé cardio-vasculaire. En France, moins de 50% des enfants respecteraient les 60 minutes d'activité quotidienne préconisées par les autorités sanitaires. La voiture, les tablettes et jeux vidéo sont autant de freins à l'exercice. C'est d'autant plus grave que c'est avant 18 ans qu'on prépare son capital santé. Cardiologue, le professeur François Carré appelle donc les parents à réagir.  ::)
1950, les Français cumulaient en moyenne quatre heures d'activité physique par jour, n'était-ce qu'en marchant. Aujourd'hui, ils n'en seraient plus qu'à 20 minutes.

On ne peut parler d’enfant et de sport sans mentionner l’importance des parents et des éducateurs. Cette équipe fait figure de modèle pour les jeunes.
Nous insistons sur le fait que nos têtes blondes calquent leur attitude et comportement sur les personnes qui font autorité et référence.
La moralité et le comportement des adultes doit être autant que faire se peut irréprochables  :P

Les parents, comme les éducateurs, quel que soit le sport ou la pratique, doivent veiller à ne pas vivre par procuration à travers la pratique des enfants.
Le sport doit être et est un facteur d’épanouissement psychique et physique pour l’enfant mais peut être dévastateur si celui-ci est pratiqué à outrance, ou contre le gré du pratiquant.
Ces propos peuvent paraître lourds et moralisateurs mais revêtent une importance capitale sachant que chaque expérience et leçon de la vie nous façonne et construit dès le plus jeune âge.

Les enfants et adolescents ne sont pas des adultes en miniature et leur entraînement ne doit pas être un entraînement pour adulte en réduction.
Une des difficultés pour l’entraîneur qui s’occupe d’un groupe d’enfants est de cerner l’âge biologique de chacun (qui peut être parfois différent de 3 ans avec l’âge chronologique) et d’individualiser l’entraînement pour le faire progresser sans le marginaliser au sein du groupe.

Sources :
http://www.franceinter.fr/depeche-trop-sedentaires-les-jeunes-respirent-moins-bien-que-leurs-aines
http://www.athlete-endurance.com/training-network/es/?option=com_content&Itemid=24&catid=12&id=73&lang=fr&view=article
http://www.francetvinfo.fr/sante/sport-et-sante/sante-les-enfants-ne-font-plus-assez-de-sport_1380589.html

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6363
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Activité physique : bouger, c’est bon pour la santé !
http://www.attitude-prevention.fr/activite-physique-benefice-sante.html

La sédentarité constitue un facteur de risque de mortalité au même titre que le cholestérol élevé, le diabète, l'hypertension artérielle, l'obésité et le tabagisme. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), elle est responsable de 600 000 décès par an en Europe. Face à ce fléau, l’intérêt de l’activité physique est prouvé dans la prévention de très nombreuses maladies.

Qu’entend-on exactement par activité physique ?

Il s’agit de toute activité physique, dès lors que nous bougeons. Ainsi tous les pas comptent, comme ceux que nous faisons chez nous en jardinant ou encore en faisant les courses. Ceux que nous effectuons dans nos déplacements au quotidien comptent aussi. Par exemple, 30 minutes de marche à bon pas valent 20 minutes de jogging. Bien sûr, pratiquer un sport, c’est encore mieux. Mais n’oubliez pas que tout compte !

Quels sont les bénéfices de l’activité physique ?
Plus de bien-être et une meilleure espérance de vie !
L’activité physique régulière est un bon moyen de lutter contre le stress, et d’améliorer la qualité de son sommeil. Et pour qui pratique une activité modérée (au moins 20 minutes 3 fois par semaine) ou une activité intense (au moins 3 heures par semaine), le risque de mortalité prématurée, toutes causes confondues, est diminué d’environ 30 %.
Une diminution du risque cardiovasculaire  :)
La pratique d’une activité physique régulière diminue de 35 % le risque d’accident coronaire (angine de poitrine ou infarctus). Grâce au sport, les parois des artères s'assouplissent, d'où une baisse de la tension artérielle. Et le cœur se renforce, sa contraction est plus efficace, d'où une diminution de la fréquence cardiaque au repos.
Moins de diabète  ;)
L’activité physique facilite le travail de l’insuline chargée de réguler le taux de sucre dans le sang, d’où son intérêt dans la prévention du diabète. Chez un adulte en bonne santé, marcher rapidement 30 minutes par jour réduit de 40 % le risque de développer un diabète. Et en cas de diabète déclaré, l’activité physique facilite le contrôle de la maladie.
Moins de cancers
Selon un rapport de l’INCa, c’est notamment le cas pour les cancers du sein, colorectal et de l’endomètre, avec une diminution respective du risque de 20 %, 17 % et de 27 % chez les femmes les plus actives par rapport aux moins actives.

L’activité physique influence également le risque de mortalité par cancers : les individus ayant une activité physique modérée ou une activité sportive plus intense ont un risque de mortalité par cancer significativement plus faible que les individus inactifs.

L’activité physique, c'est bon pour la tête !

Les études épidémiologiques pointent un lien entre la pratique régulière d'une activité (par exemple, 45 minutes de marche quotidienne) et une moindre fréquence de la maladie d'Alzheimer ou son apparition plus tardive.
Quelques consignes pour bouger tous les jours
Limiter les activités sédentaires  :-X
La première chose à faire pour bouger plus est de ne pas se faire piéger par les activités sédentaires comme la télévision, les jeux vidéos ou encore les ordinateurs.
Développer son activité physique au quotidien
Prendre moins la voiture, se mettre au vélo, monter les escaliers, éviter les ascenseurs, marcher à la moindre occasion, se déplacer voir quelqu’un dans le bureau d’à côté plutôt que de lui envoyer un mail, etc.

Une demi-heure de marche à rythme soutenu, soit au quotidien 3km, c’est déjà tout bénéfice. Voici quelques astuces à mettre en pratique :
    commencer par 5 à 10 mn par jour puis augmenter progressivement,
    monter 1 étage à pied sur 3, puis 2 sur 3, etc.,
    descendre à une station de métro plus loin et finir le trajet à pied, etc.

Au fil du temps, vous trouverez vos propres astuces.
Pratiquer un sport qui vous plaît adapté à vos capacités physiques  :P
Pourquoi ne pas vous initier à la pratique d’un nouveau sport, reprendre votre sport favori ou vous organiser pour en faire davantage ?
C’est aussi l’occasion de se changer les idées et de rencontrer du monde.

Tous les sports d’endurance (marche rapide, jogging, natation, vélo, etc.) sont intéressants. L’important est de choisir le sport qui vous correspond le mieux et qui vous fera plaisir : seul, entre amis ou en famille, avoir une activité physique sportive, c’est bon pour le corps et pour le moral aussi.

Renseignez-vous : les clubs de sports ne manquent pas et proposent des activités variées et adaptées à chacun, selon son âge, ses envies et même ses maladies chroniques !

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6363
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
« La marche berce l’esprit. »  ;)

La lenteur de la marche associée à un effort régulier permet de lâcher prise sur les soucis quotidiens, le travail, les responsabilités…  La marche berce l’esprit, combien de rêves avons-nous imaginés en marchant ?
Nous profitons souvent de moments de liberté absolue pour se projeter dans la vie. La marche aide aussi à cela, surtout quand on marche seul et sans son nez collé au smartphone. Elle permet de sortir de la spirale infernale du "toujours faire plus" pour enfin "être" tout simplement.  :)

Le rythme de la marche invite également notre regard à s’évader pour mieux s'intéresser à la nature qui nous entoure (chants d'oiseaux, cris d'animaux, vent, etc...) Cette liberté totale de voir, dominer, regarder, revient à profiter d’un lieu autant que si nous le possédions, l’art de se promener est une richesse perpétuelle pour celui qui sait en profiter.

La randonnée, une activité riche en bénéfices pour la santé  ;)
La randonnée, en campagne ou en montagne, est aujourd’hui l’activité physique la plus populaire en France. Vacanciers et retraités s’y adonnent régulièrement pour se dépenser et garder la forme. En terme de rapport bénéfices/risques, la randonnée est probablement l’un des sports les plus intéressants. Lorsqu’elle est adaptée aux capacités de chacun, elle convient à toutes et tous.
La marche, une activité naturelle aux nombreuses vertus.
Rien de plus naturel que la marche. Pourtant, à elle seule, la marche peut suffire à suivre les recommandations d’activité physique émises par les autorités de santé. Elle peut être pratiquée à tous les niveaux : d’une activité modérée bénéfique à une personne atteinte de troubles cardiovasculaires, jusqu’à la marche olympique, très proche de la course à pied.

Une randonnée de quelques heures mobilise la production d’énergie aérobie (celle qui brûle les graisses) et contribue à lutter contre l’excès de cholestérol, l’obésité, le diabète, les maladies cardiovasculaires et l’ostéoporose.
La randonnée pédestre, une activité physique sûre
Hormis dans son format olympique, la marche est génératrice de peu de soucis de santé.

    Les entorses du genou ou de la cheville surviennent plus fréquemment sur les terrains accidentés. Attention, elles surviennent le plus souvent lorsque l’organisme est fatigué et déconcentré à l'acte de marcher, donc très souvent en fin de randonnée ou/et en descente, lors du saut d'un fossé routier. Les personnes souffrant de surpoids sont plus exposées aux entorses, utiliser des chaussures montantes qui soutiennent la chaville.
    Les coups de soleil sont à craindre, surtout en été et en montagne lorsque l’air plus frais ou les nuages masquent l’ardeur du soleil.

Les conseils de prévention pour une randonnée sans souci  8)
    Achetez des chaussures adaptées à vos pieds ; essayez les plutôt l’après midi lorsque les pieds sont "gonflés" et avec des chaussettes de randonnées. Pour la randonnée, le mieux est de prendre conseil auprès d’un spécialiste et d’acheter des chaussures montantes et antidérapantes.
Si vous marchez beaucoup, prenez une demi-pointure (ou une pointure avec semelle = 1/2 pointure) au-dessus de votre taille. Les pieds gonflent pendant la marche et un peu d’espace supplémentaire permet de mettre de grosses chaussettes en hiver.
    Hydratation et nourriture d’appoint pour maintenir un taux suffisant de glucides sont indispensables. Attention, les enfants se déshydratent plus vite que les adultes.
    En montagne, la randonnée se prépare avec soin. Il faut choisir un itinéraire adapté aux capacités des randonneurs les moins entraînés, prévoir une solution de repli en cas de mauvais temps (refuge, autre itinéraire, etc.) et ne pas oublier de consulter la météo.
    Idéalement, les charges transportées en randonnée ne devraient pas excéder 20 % du poids du randonneur.
    Une trousse de premier secours est fortement recommandée en cas de randonnée : ciseaux, pansements, désinfectant, bande de contention, compresses, etc.
    Vêtements légers, lunettes, crème solaire et chapeaux éviteront les coups de soleil et les insolations. Prévoyez également des vêtements chauds, indispensables en cas de changement de temps, en particulier en montagne.
    Prévenez toujours votre entourage du parcours prévu. En cas de problème, les secours sauront exactement où vous chercher.
    Évitez de partir seul. Être plusieurs permet d’aller chercher du secours en cas d’accident. Ayez un téléphone en poche et utilisez l'application pour faciliter les secours dans la nature : GendLoc  8) utilisé par les gendarmes et les pompiers

Citer
Fonctionnement de GendLoc
Le fonctionnement est extrêmement simple :
1 – Vous appelez les secours (numéro 112 par exemple) à partir de votre téléphone portable et le secouriste vous envoie un lien (URL) par SMS.
2 – Vous cliquez sur le lien contenu dans le SMS et autorisez la géolocalisation (partage de votre position).
3 – Votre position est envoyée aux secouristes (une fois que la précision du GPS du smartphone est suffisante) qui peuvent intervenir plus rapidement et précisément.
 http://www.randonner-malin.com/une-application-pour-faciliter-les-secours-dans-la-nature-gendloc/

Vosges : des personnes perdues retrouvées grâce à « Gendloc » en forêt de Cleurie  http://www.vosgesmatin.fr/
Un couple et son enfant étaient partis en forêt de Cleurie ce dimanche après-midi pour cueillir des champignons. Vers 13 h, la cueillette a pris fin parce que les trois personnes ne retrouvaient plus leur chemin.
Par téléphone interposé, elles ont réussi à joindre les services de gendarmerie.
Le nouveau dispositif de localisation « Gendloc » a été activé. Les perdus étant équipés d’un smartphone doté d’un GPS, élément qui avait été pris en compte auparavant par les militaires, ils ont pu être relativement facilement localisés.
Une heure et 45 minutes plus tard, les gendarmes du peloton de montagne de Xonrupt-Longemer ont pris en charge les trois personnes. Lesquelles ont pu ensuite regagner leur domicile sans le moindre problème.

   

Source http://www.attitude-prevention.fr/randonnee-benefice-sante.html

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6363
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
L’activité physique, votre meilleure alliée mais qui veut aller loin ménage etr entretient sa monture :)

Trente minutes d’activité physique par jour, (c'est un minimum) on ne le répétera jamais assez, est indispensable pour rester en forme plus longtemps et garder le moral mais activité physique ne rime pas forcément avec sport

Tout exercice, qui met votre corps en mouvement et l’amène à dépenser de l’énergie, est à prendre en compte : faire son ménage, jardiner, bricoler, monter et descendre des escaliers, descendre une station plus tôt dans les transports en commun, faire les courses à vélo ou à pied... comme aller chercher son pain (pas son tabac) en promenant son chien… Multipliez les prétextes pour « bouger » ;)
D’autant que l’activité physique, surtout quand on s’y adonne le matin, est un excellent moyen pour lutter contre la fatigue et bien dormir la nuit. Elle peut également aider à réduire les douleurs au niveau des articulations car elle va les "dérouiller" en douceur et si vous n’avez pas le temps ou l’envie d’y consacrer 30 minutes d’affilée, vous pouvez la fractionner en 3 séances de 10 minutes.
Trente minutes d’exercice par jour, associées à une alimentation équilibrée, sont tout indiquées pour améliorer sa condition physique, conserver une bonne tonicité musculaire, un cœur en forme, de la souplesse et de l’équilibre, mais aussi pour prévenir le diabète ainsi que les maladies cardiovasculaires. Elles permettent de lutter contre l’embonpoint et de limiter les risques de fractures dues à l’ostéoporose, car elles aident à préserver le capital osseux.
Comment maintenir une activité physique régulière ?
La vie quotidienne nous offre bien des occasions de faire de l’exercice, autant les saisir !  ???
Vous pouvez ainsi vous fixer des objectifs, que vous jugez réalisables, et les tenir à votre propre rythme sans trop forcer. C’est excellent pour le moral. Pour vous motiver davantage et sur la durée, vous pouvez planifier des activités avec des amis, comme une ou deux séances d’aquagym qui vous permettront de vous muscler en douceur (le corps étant porté par l’eau), sans jamais ressentir la moindre courbature.
Plus que l’intensité de l’effort, c’est la régularité dans le temps qui est bénéfique. Mieux vaut « bouger » 10 à 30 minutes tous les jours que 3 heures une fois par semaine. Cette régularité est également à rechercher si vous pratiquez un sport qui se distingue de l’activité physique par un effort plus soutenu.

 

Dans la Réponse Rapide, vous pouvez utiliser du BBCode et des smileys comme sur un message normal, mais à partir d'une interface plus rapide d'accès.

Nom: E-mail:
Vérification:
Taper les lettres montrées dans l'image
Ecouter les lettres / Demander une autre image
Taper les lettres montrées dans l'image:
Combien de lettres contient le mot secours ? (en chiffre):

Follow @SOS112FR