Auteur Sujet: Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }  (Lu 238455 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Axel

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 975
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Bonjour,
pour répondre à certaines questions d'ambulanciers Français voici un site très sympathique qui nous expliquent simplement les métiers de la santé (transports sanitaires) en Suisse.
Étudiant Technicien Ambulancier (formation de 1 an)
http://cips.ch/professions-sante/32/technicien-ne-ambulancier
Étudiants ambulancier ES sur le terrain (formation 3 ans)
https://www.youtube.com/watch?v=X8FnnouzKSs
Un exercice de sauvetage grandeur nature a eu lieu à Porrentruy pour les étudiants ambulanciers de Genève. En collaboration avec le 144, (le 112 en Europe) les urgences, les ambulances, les sapeurs-pompiers et les étudiants(es) infirmiers(ères) du canton du Jura.

La présentation rapide des jobs: http://www.cips-vd.ch/ 
ou direct celle de l'ambulancier   http://www.cips-vd.ch/sante.php
http://cips.ch/professions-sante/13/ambulancier-ambulanciere
Ambulancier https://www.youtube.com/watch?v=-yecSD3hgk0

Aller bon visionnage  ;) avec en cadeau toutes infos complémentaires :
L’ambulancier ou l’ambulancière assurent les soins préhospitaliers d’urgence de façon autonome, avec d’autres professionnels de la santé et du sauvetage. Les ambulanciers sont placés sous la responsabilité d’un médecin pour tout acte médical. Leurs prestations s’adressent à des patients en situation d’urgence ou à ceux qui ne peuvent rejoindre un centre de soins par leurs propres moyens.

Leurs principales activités consistent à :
En dehors des interventions (au centre d’urgences)
    * évaluer l’appel sanitaire d’urgence;
    * choisir le personnel spécialisé, ainsi que les moyens techniques ou sanitaires adaptés à chaque situation;
    * contrôler l’état des appareils et des véhicules;
    * maintenir le matériel sanitaire et de communication en excellent état de fonctionnement;
    * nettoyer et désinfecter l’intérieur de l’ambulance;
    * ranger et stocker les produits pharmaceutiques, éliminer dans les règles ceux qui sont périmés;
    * rédiger les rapports d’intervention,

Lors des interventions :
    * prendre les mesures de sécurité nécessaires sur le lieu d’intervention et déterminer rapidement les priorités de la prise en charge du patient;
    * coordonner leur action avec d’autres organisations spécialistes du sauvetage ou de la sécurité routière;
    * observer les fonctions vitales du patient, évaluer le degré de gravité de la situation à partir des signes cliniques;
    * dispenser, seul-e ou sous le contrôle d’un médecin, les premiers soins d’urgence ou de secours: juguler une hémorragie, immobiliser une fracture, poser une perfusion ou défibriller un cœur;
    * choisir, en cas d’urgence, le centre hospitalier qui correspond le mieux à la situation;
    * appliquer les principes d’hygiène et de prévention;
    * sécuriser le patient et son entourage.

La prise en charge d’accidentés graves de la circulation ou de la montagne représente une petite part des interventions des ambulanciers, comparée à celle qui concerne le transport des malades, des personnes âgées ou handicapées qui ne peuvent se déplacer par leurs propres moyens. Les ambulanciers travaillent à deux lors des interventions. Ils sont toujours appelés à collaborer avec d’autres professionnels de la santé (médecins, infirmiers) ou de la sécurité (pompiers, gendarmes).
Citer
En Suisse, la formation d’ambulancier/ambulancière diplômé-e ES est proposée au degré tertiaire (CITE 5B).
La formation d’ambulancier ou d’ambulancière s’acquiert donc en école supérieure (ES) - (CITE) = Classification internationale type de l'éducation 2011 soit pour les ambulanciers CITE 5 = Enseignement supérieur de cycle cour.
Lieux
    * Genève, Centre de formation professionnelle santé-social (CEFOPS) - Ecole de soins ambulanciers, ou
    * Lausanne, École supérieure de soins ambulanciers Bois-Cerf - CESU.
Durée
    * 3 ans à plein temps à Genève;
    * 2 ans en emploi après la formation de technicien-ne ambulancier-ère à Lausanne.

Conditions d’admission
    * 18 ans révolus; permis de conduire B;
    * 12 ans de scolarité validés: maturité gymnasiale ou diplôme de culture générale; certificat fédéral de capacité ou maturité professionnelle;
    * casier judiciaire et santé compatibles avec la profession;
    * concours d’admission;
    * pour Lausanne: travailler dans un service d’ambulances suisse romand et avoir suivi la formation (sur 1 année) de technicien ambulancier.
Titre obtenu
    * ambulancier diplômé ES ou ambulancière diplômée ES. 
Contenu :
Formation théorique et pratique en école ;
Anatomie, biochimie, physiologie, psychologie, droit, technologie, techniques d’intervention, soins préhospitaliers, systèmes de santé, gestion, etc.

Stages (plus de 50% de la formation)
Pratique dans des services d’ambulances, dans des hôpitaux (services d’urgence, d’anesthésiologie, etc.), dans des centres pour personnes âgées ou handicapées: soins d’urgence, soins en psychiatrie, soins à l’enfant, soins obstétricaux, etc..

Remarque :
La formation de technicien ambulancier ou technicienne ambulancière à l’école d’ambulanciers Bois-Cerf - CESU dure 1 an, en emploi ou en école (stages organisés par l’école), à raison de 70 jours d’enseignement théorique et pratique; 40 jours de stages spécifiques en milieu hospitalier et 90 jours d’activité dans un service d’ambulance.
Le statut des ambulanciers en Suisse romande varie d’un canton à un autre. Leurs tâches ne sont pas les mêmes selon qu’ils sont rattachés à un service officiel dans des secteurs bien déterminés (police locale, hôpital, centre de secours) ou qu’ils travaillent dans des entreprises privées au bénéfice d’une autorisation délivrée par le Service cantonal de la santé.
 
Ils peuvent occuper un emploi à plein temps ou, parfois, combiner leurs activités d’ambulancier ou ambulancière avec celles de professions de la sécurité ou du sauvetage (policier/policière, sapeur-pompier/sapeuse-pompière, infirmier/infirmière).

Perfectionnement :
Les ambulanciers doivent en permanence actualiser leurs connaissances professionnelles et se tenir au courant de l’évolution scientifique et technologique, notamment, dans les domaines du sauvetage et de la médecine.
Les Centres cantonaux d’information des professions de la santé (CIPS) fournissent des informations détaillées sur les possibilités de formation et de perfectionnement dans le domaine, sur le site internet "www.cips.ch".

Hors ligne shrek

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 41
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier diplômé ES
    • Voir le profil
    • http://www.ambulanciers.ch
Tien déjà vu ça quelque part moi !!  ;)

L'ambulancier ou l'ambulancière Suisse assurent les soins pré-hospitaliers d'urgence de façon autonome, avec d'autres professionnels de la santé et du sauvetage. Les ambulanciers sont placés sous la responsabilité d'un médecin pour tout acte médical. Leurs prestations s'adressent à des patients en situation d'urgence ou à ceux qui ne peuvent rejoindre un centre de soins par leurs propres moyens.

Leurs principales activités consistent à :
En dehors des interventions (au centre d'urgences) évaluer l'appel sanitaire d'urgence ; choisir le personnel spécialisé, ainsi que les moyens techniques ou sanitaires adaptés à chaque situation ; contrôler l'état des appareils et des véhicules ; maintenir le matériel sanitaire et de communication en excellent état de fonctionnement ; nettoyer et désinfecter l'intérieur de l'ambulance ; ranger et stocker les produits pharmaceutiques, éliminer dans les règles ceux qui sont périmés ; rédiger les rapports d'intervention,

Lors des interventions :
prendre les mesures de sécurité nécessaires sur le lieu d'intervention et déterminer rapidement les priorités de la prise en charge du patient ; coordonner leur action avec d'autres organisations spécialistes du sauvetage ou de la sécurité routière ; observer les fonctions vitales du patient, évaluer le degré de gravité de la situation à partir des signes cliniques ; dispenser, seul ou sous le contrôle d'un médecin, les premiers soins d'urgence ou de secours comme juguler une hémorragie, immobiliser une fracture, poser une perfusion ou défibriller un cœur ; choisir, en cas d'urgence, le centre hospitalier qui correspond le mieux à la situation ;
appliquer les principes d'hygiène et de prévention ; sécuriser le patient et son entourage.

La prise en charge d'accidentés graves de la circulation ou de la montagne représente une petite part des interventions des ambulanciers, comparée à celle qui concerne le transport des malades, des personnes âgées ou handicapées qui ne peuvent se déplacer par leurs propres moyens. Les ambulanciers travaillent à deux lors des interventions. Ils sont toujours appelés à collaborer avec d'autres professionnels de la santé (médecins, infirmiers) ou de la sécurité (pompiers, gendarmes).
La formation d'ambulancier ou d'ambulancière s'acquiert en école supérieure.
Lieux
Genève, Centre de formation professionnelle santé-social (CEFOPS) - Ecole de soins ambulanciers, ou
Lausanne, Ecole supérieure de soins ambulanciers Bois-Cerf - CESU.
Durée
3 ans à plein temps à Genève;
2 ans en emploi après la formation de technicien(ne) ambulancier-ère à Lausanne. 

Conditions d'admission
18 ans révolus ; permis de conduire B ; 12 ans de scolarité validés : maturité gymnasiale ou diplôme de culture générale ; certificat fédéral de capacité ou maturité professionnelle ; casier judiciaire et santé compatibles avec la profession ; concours d'admission ; pour Lausanne : travailler dans un service d'ambulances suisse romand et avoir suivi la formation (sur 1 année) de technicien ambulancier.
Titre obtenu celui d'ambulancier diplômé ES ou ambulancière diplômée ES.   

Contenu de la formation théorique et pratique en école :
Anatomie, biochimie, physiologie, psychologie, droit, technologie, techniques d'intervention, soins pré-hospitaliers, systèmes de santé, gestion, etc.

Stages (plus de 50% de la formation) - Pratiqués dans des services d'ambulances, dans des hôpitaux (services d'urgence, d'anesthésiologie, etc.), dans des centres pour personnes âgées ou handicapées: soins d'urgence, soins en psychiatrie, soins à l'enfant, soins obstétricaux, etc.

Remarque :
La formation de technicien ambulancier ou technicienne ambulancière à l'Ecole d'ambulanciers Bois-Cerf - CESU dure 1 an, en emploi ou en école (stages organisés par l'école), à raison de 70 jours d'enseignement théorique et pratique; 40 jours de stages spécifiques en milieu hospitalier et 90 jours d'activité dans un service d'ambulance.

Le statut des ambulanciers en Suisse romande varie d'un canton à un autre. Leurs tâches ne sont pas les mêmes selon qu'ils sont rattachés à un service officiel dans des secteurs bien déterminés (police locale, hôpital, centre de secours) ou qu'ils travaillent dans des entreprises privées au bénéfice d'une autorisation délivrée par le Service cantonal de la santé.

Ils peuvent occuper un emploi à plein temps ou, parfois, combiner leurs activités d'ambulancier ou ambulancière avec celles de professions de la sécurité ou du sauvetage (policier/policière, sapeur-pompier/sapeuse-pompière, infirmier/infirmière).

Perfectionnement :
Les ambulanciers doivent en permanence actualiser leurs connaissances professionnelles et se tenir au courant de l'évolution scientifique et technologique, notamment, dans les domaines du sauvetage et de la médecine.


Hors ligne Puzuzu

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 39
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
C'est génial ça !
Bon, je suis actuellement que "BNS" bientôt DA j'espère, je m'interroge déjà sur les possibilités de travailler en suisse, mais je ne sais pas trop quelles formations suivre, si c'est viable, etc...
Le métier la bas a l'air quand même "mieux" (c'est relatif car il faut 3 ans d'étude...) à mes yeux, car c'est ce que j'imaginais un peu à la base en me lançant dans l'ambulance.
Est ce que l'un d'entre vous travaille en suisse ?
Un français ayant fait la démarche de faire une formation afin de travailler en suisse ? si oui, impressions ??

Hors ligne shrek

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 41
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier diplômé ES
    • Voir le profil
    • http://www.ambulanciers.ch
Moi je travaille en suisse mais la formation française du DEA n'est pas reconnue chez nous il me semble car trop faible Durée : 630 h contre 5000 en Suisse !
De plus les français que je connais ayant participé à la formation suisse que ce soit technicien ambulancier (1 an de formation à plein temps avec stages ou activité pratique rémunérée) ou ambulancier diplômé ES (3 ans) m'ont clairement dis que nous ne pratiquons pas le même métier en Suisse et en France !

Citer
Devenir technicien ambulancier en une seule année et assumer la prise en charge et le transport du patient, assister l'ambulancier, appliquer les mesures immédiates de maintien des fonctions vitales, collaborer avec les partenaires de la chaîne des secours, assurer le bon fonctionnement de l'infrastructure, des moyens techniques dans le service de sauvetage ainsi que la conduite professionnelle d'un véhicule d'intervention sanitaire, telles sont les tâches du technicien ou de la technicienne ambulancière.
L'ambulancier ou l'ambulancière (ES) assurent les soins préhospitaliers d'urgence de façon autonome, avec d'autres professionnels de la santé et du sauvetage. Les ambulanciers sont placés sous la responsabilité d'un médecin pour tout acte médical. Leurs prestations s'adressent à des patients en situation d'urgence ou à ceux qui ne peuvent rejoindre un centre de soins par leurs propres moyens.

Petit rappel qui a son importance... dans les vidéos le métier de l'ambulancier Suisse que vous pouvez voir dans ces reportages, n'a rien a  voir avec le métier de l'ambulancier Français. (Au niveau compétence).
Eux, comme bon nombre d'ambulanciers Européens sont a compétence égal aux Infirmiers. L'ambulancier Français, ne peut pratiquer l'acte invasif, d'ECG, n'intervient pas sur la voie publique... Ne vous emballez pas trop vite... ;)

Voici un reportage de Canal Onex qui a été réalisé lors de la journée d'ateliers pratiques de 1ère année de l’École supérieure de soins ambulanciers, le 03/02/2015.
Étudiants 1ère année ambulanciers Suisse
https://www.youtube.com/watch?v=KD6P9NZnlJs

Technicien-ne ambulancier-ère Suisse http://cips.ch/sante_tab.php?id=32
Ambulancière, Ambulancier http://cips.ch/sante_tab.php?id=13

Hors ligne ambulancier webm

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 23
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
    • allez voir
chers collègues suisse le PHTLS = Pre Hospital Trauma Life Support, et il reconnu en Suisse?
si oui un CCa ou DA français ayant sanctionné cette formation a t'il un équivalent chez vous?

Hors ligne shrek

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 41
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier diplômé ES
    • Voir le profil
    • http://www.ambulanciers.ch
En fait le PHTLS  (formation théorique d'une durée de 16 heures) est une formation posgrade et en lui même ne permet pas de donner une équivalence !
Notre formation actuelle compte plus de 5000 H répartis sur 3 ans et notre formation n'a rien à voir avec celle de l'ambulancier Français !
https://www.youtube.com/watch?v=X8FnnouzKSs
https://www.youtube.com/watch?v=-yecSD3hgk0

Meilleurs salutations, à vous de voir et de bosser en conséquence  ;)

Le métier d'Ambulancier Français - Présentation - 6 vidéos
https://www.youtube.com/watch?v=MgP7m8jaZ2E
https://www.youtube.com/watch?v=ex5uxm0ElOI
https://www.youtube.com/watch?v=K_Pwd-3U-Bw
https://www.youtube.com/watch?v=ciYJxQTkNfg
https://www.youtube.com/watch?v=g54FwmXg1T4
https://www.youtube.com/watch?v=td64r7e47fk

Diplôme d'État d'Ambulancier - Session 2012-2 - IFA Croix-Rouge française
https://www.youtube.com/watch?v=0Ha1NE2EyEc

Hors ligne Puzuzu

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 39
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
5000H sur 3ans  :o  ça correspond en gros à la formation d'infirmer en France.

Comment un Français peut-il faire pour accéder à la formation Suisse ?
Je ne connais pas vraiment la Suisse, le fonctionnement des formations, des financements, hors, mis à part Habiter en France à la frontière Suisse, ou directement en Suisse, avec des économies énormes pour pouvoir vivre pendant 3ans, et payer la formation, existe t-il des aides, comme il peut y en avoir en France ?

Hors ligne shrek

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 41
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier diplômé ES
    • Voir le profil
    • http://www.ambulanciers.ch
Je viens de terminer ma formation à l'école d'ambulancier de Genève et le montant de la formation est de 1000 CHF soit 925€ par année ! Par contre pour les résidents genevois ainsi que pour les frontaliers la formation est gratuite si je ne me trompe pas! Je n'ai pas eu d'aide au financement durant ma formation ce qui fait que j'ai du travailler pendant mes week-ends ainsi que mes congé !

Il existe deux formations en suisse, Celle de Technicien ambulancier qui ce déroule pendant une année à Lausanne et celle d'ambulancier diplômé qui ce déroule soit à Lausanne soit à Genève !
Pour résumé le technicien ambulancier est l'assistant (l'auxiliaire) de l'ambulancier diplômé ES !
http://ge.ch/formation/metier/ambulancier-es-ambulanciere-es

Pour plus d'information voici le lien des deux écoles !

École de Genève: http://www.esamb.ch/
Et pour l'école de Lausanne : http://www.bc-cesu.ch/

L'école supérieure de soins ambulanciers offre une formation sur 3 ans qui se compose de cours théoriques et pratiques, dispensés par des professionnels (ambulanciers, médecins, infirmiers, psychologues, juristes, etc.) et d’autres partenaires du sauvetage (pompiers, police, secours héliportés).
Cette formation comporte des cours de morphologie, physiologie, biochimie donnés à la faculté de médecine pour les professions de la santé (CMU), d'ateliers pratiques et de stages dans des services d’ambulances, des hôpitaux (orthopédie, obstétrique, urgences, pédiatrie, anesthésiologie), des établissements pour personnes âgées et handicapées, en service de psychiatrie et CASU (144) de toute la Suisse romande.

Hors ligne angele.112

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 1
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #8 le: 18 décembre 2007, 23:41:03 pm »
coucou les ambulanciers suisse ! je viens d'envoyer un dossier d'inscription à l'école Bois Cerf ,je dois maintenant trouver un patron. Je souhaiterai connaitre le salaire d'un ambulancier qui alterne lécole et son travail pour me permettre d'évaluer mon budget pour louer une chambre , si je suis prise!!
Merci d'avance!!

Hors ligne paramedic90

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 25
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
bonjour,

Actuellement ambulancier CCA dans l'Est de la France, je suis très intéressé pour travailler en Suisse.
En effet le travail est mille fois plus intéressant, les perspectives d'évolution sont plus qu'alléchantes.  ::)
Cependant je souhaiterais savoir quel type de poste peut on espérer obtenir en tant que CCA en attendant de passer les diplômes suisse.

Quelles peuvent être mes prétentions salariales avec un CCA ?

Hors ligne nordika 39

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 6
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
bonjour à tous

pour te répondre PARAMEDIC 90, ce n'est pas une très bonne idée, si tu as une bonne place, garde là !!!!
je suis très bien placé pour te le dire car moi aussi j'ai répondu à cette annonce, au mois de aout 2007, pour ce même employeur - j'y ai bossé pendant 4 mois et suis reparti aussi sec et tout les T.A et ambulancier CCA  aussi, car travailler 270 heures/mois pour 730 Euros, contrairement a ce qu'il stipule, on est loin de la réalité  :-X
J'y ai perdu plus que financièrement, car j'étais en SMUR avant de partir en Suisse
et petite chose, je sais de sources sur que tous les CCA/DEA  qui se sont présentés la bas sont repartis aussi vite qu'ils sont rentrés; c'est pour cela que cette mauvaise société remet des offres d'emploi fréquemment et change de site pour ne pas se faire repérer.
voila, a toi de voir, maintenant et surtout n'hésite pas concernant les ambulances Swiss

amicalement  NORDIKA 39

Hors ligne Axel

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 975
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Oublie, la formation en suisse pour devenir ambulancier c'est dans une école supérieure et dure 3 ans à Genève à plein temps avec des stages, sinon il y a une formation de TA (Technicien ambulancier) qui durent deux ans à Lausanne.

Déjà pour ceux qui sont diplômés les places sont chères, alors pour les étrangers, je pense que cela ne doit pas être du gâteau  :-[

Hors ligne nordika 39

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 6
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
pour le cout des études je ne sais pas  mais c pas le tarifs d'un DEA C beaucoup + cher et le TA (1 an) n'est pas reconnu sur le canton de genève
sinon pour le TA au CESU du bois cerf je pense que se sera débloqué une fois l'entente entre les 2 parties, sociétés et gouvernement
mais que tu sois CCA/DEA  SMUR / PHTLS / ALMS / DSA tu sera conducteur d'ambulances de transprt non urgent

Hors ligne Axel

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 975
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Si tu veux je t'envoies les adresses de ces 2 écoles.

P.S. Je suis Suisse et je m'étais intéressé à faire ambulancier, c'est pour ça que je connais certains truc que je raconte, donc je ne suis pas un gignole qui balance n'importe quoi ;D

Hors ligne nordika 39

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 6
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
et comme le dit AXEL déjà pour ceux qui sont Suisse et diplômés en Suisse les places sont chères alors pour les étrangers, je pense que cela ne doit pas être du gâteau  ::)

moi j'ai abandonné et ce n'est pas faute d'avoir essayé  !!!
mais si tu as une place ailleurs , autre que celle ci, vas y mais pèse bien le pour et le contre
N'y va pas sur un coup de tête.

Hors ligne shrek

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 41
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier diplômé ES
    • Voir le profil
    • http://www.ambulanciers.ch
Bon allez on va juste mettre les choses bien au clair !
- la formation de Technicien Ambulancier (TA) qui l'auxiliaire de l'ambulancier ES c'est dans une école durant une année soit en cours d'emplois soit à plein temps avec stages en entreprise !

- la formation ambulancier ES et non plus CRS (formation de la Croix-Rouge suisse) c'est une formation en école supérieure de 3 ans ou une école en cours d'emplois de 2 ans pour autant que tu ais déjà un diplôme de TA !

Pour ce qui est de la formation à Genève tu as le droit de faire des heures d'auxiliaire dans une société d'ambulance pour autant que cela n'influence pas trop tes études ( en gros il faut travailler tout les week-ends en plus des jours de cours et de stage si vraiment tu veux pouvoir  tenir financièrement)

Le cout de l'école à Genève et de 1000 chf/an soit 925€ !

Pour ce qui est des places de travail elles ne sont pas si rares que ça pour les ambulanciers diplômés mais par contre tu ne trouves pas forcément des places la où tu voudrais être !

Le diplôme de TA est reconnu à Genève mais par contre seulement pour effectuer des transferts !

Je ne voulais pas te déconseiller de répondre à l'annonce qui à été faites mais comme tout à été dis suis donc les conseils des autres !

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3098
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
240h pour 760€!!  :o C'est de l'esclavagisme!  :-X M'étonne pas qu'ils soient obligés de recruter dans d'autres pays,  :o  ils vont bientôt devoir même changer de continent !  :-\ Comme quoi faut vraiment se méfier de ce qui parait trop alléchant.

Par contre,1000frs l'année pour l'école, je trouve que cela reste abordable comparé aux plus de 3000€ que coutent un DEA de 7 mois en France !

PS : 1000 frs F = 4596.24 frs CH

Hors ligne paramedic90

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 25
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
merci pour toutes ces infos.je reste motivé et je vais y réfléchir a deux fois avant de m'engager.Si seulement y avait des paramedics en france ca serait quand meme plus simple.AH vivement qu'on en viennent a ce systeme.

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3098
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Ce qui s'approcherait le plus,ce serait IDE voir IADE en smur. Mais tu restes tout de meme sous la houlette d'un medecin à bord... En plus,les smur font à 80% de la cardio (chiffre de l'ile de france ca peut peut etre varier ailleurs) donc au bout d'un moment ca peut peut-etre lassé. Et les methodes de travail ne sont pas du tout les memes comme tu le sais (a priori tu connais la musique  ;) ),on est pas dans le scoop and run...  ::)

ISP je sais pas,je ne connais pas les prerogatives because il n'y en a pas chez nous...

Sinon,il faut t'expatrier au Quebec!  ;D

Hors ligne paramedic90

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 25
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
que signifie exactement le sigle IAS.


Hors ligne shrek

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 41
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier diplômé ES
    • Voir le profil
    • http://www.ambulanciers.ch
IAS signifie Interassociation de sauvetage.

Pour plus de renseignements voici leur site  -http://www.ivr-ias.ch/

Actarus555

  • Invité
Bonsoir à tous,

Je viens de recevoir ma lettre de résultat du concours d'entrée en école d'ambulancier à Lausanne; je rentre le 18 août !  :ambu:  ;D

Tout ça pour dire que même un Français peut réussir, au deuxième coup mais c'est possible :)

Si des personnes sont intéressées, je peux en discuter.

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3098
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Grandes félicitations à toi!!  20sur20   cartonnes!
Ca a du te faire super plaisir!
Je te souhaite une grande réussite,tiens nous au courant  ;D

Hors ligne nordika 39

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 6
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Salut a tous!

tout d'abord, félicitation à toi Actarus555, mais j'aimerai sovoir si tu as passé l'incription au concours d'entré par le bief de ton employeur ou non ?
en te remerciant par avance de ta réponse.

Actarus555

  • Invité
Bonsoir,

Je me suis inscrit pour la formation en école.

Hors ligne nordika 39

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 6
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
 tu as un employeur sur Lausanne ???  ;)

Hors ligne paramedic90

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 25
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
ah !ca fait plaisir de voir qu'un francais peut reussir en suisse.Ca ,ca remotive iPeux tu nous donner plus de renseignements concernant ton inscription,si concours il y a.
En tout felicitations et que la force sois avec toi.

Actarus555

  • Invité
Bonsoir,

Tout d'abord, merci pour vos félicitations  :)

Je vais vous détailler un peu mon parcours :

J'étais Sapeur-Pompier Professionnel en France jusqu'en Juin 2007, date à laquelle je me suis mis en disponibilité et ai déménagé sur Evian.
J'ai passé le concours d'entrée en école d'ambulancier en 2007 et 2008 (Les deux fois je suis arrivé jusqu'à l'oral).

J'ai essayé de trouver un employeur mais, il faut être clair, c'est très difficile pour ne pas dire impossible; les employeurs que j'ai contacté avaient une liste d'attente de 2 à 6 ans soit autant d'années à effectuer des transferts (emploi mal payé et précaire en Suisse) sans aucune garantie de pouvoir effectuer les études.
Pour moi, il était hors de question de m'engager dans cette voie que je considérais comme une "régression" par rapport aux missions que j'effectuai en tant que SPP.
De plus, le "privilège" des candidats en emploi tant à s'annuler puisque ceux-ci vont maintenant devoir passer le concours comme tous.
Le seul intérêt est cependant d'être rémunéré ce qui ne sera pas mon cas pour la première année (les deux autres années se faisant obligatoirement en emploi).

Le concours est constitué de 3 étapes avec "écrémage" au fur et à mesure :
- Dossier de candidature, a ne pas négliger, comprenant lettre de motivation, CV (pas obligatoire mais important, je pense, pour ceux qui ont un parcours professionnel intéressant), copies de diplômes, attestations de stage (j'ai fait un stage d'ambulancier sur Genève), visite médicale, ...
- Epreuves sportives : Test du Luc Léger, Abdominaux, Souplesse, Poids, Masse Graisseuse ... / Circuit : simulation d'intervention ou sont jugées la concentration, le respect des consignes, la mémorisation, l'orientation dans l'espace, la résistance au stress, ...
- Entretient : Différentes questions concernant notre parcours, notre connaissance de la formation, du monde ambulancier, notre organisation logistique, ...

Les résultats aux différentes épreuves sont ensuite regroupés et évalués par un jury.

A noter que les candidats retenus doivent avoir le permis D1 avant l'entrée en formation (le permis C c'est à dire poids lourd en France est équivalent)

il faut également prendre en compte les frais "d'écolage" c'est à dire le coût annuel de l'école qui est plus élevé si on est frontalier.

J'espère avoir répondu à vos questions  ;)

Hors ligne SMUR

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1389
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier-SMUR
    • Voir le profil
Félicitations Actarus555 , bonne chance dans l'avenir  :)

Hors ligne nordika 39

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 6
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Un grand merci pour toutes tes explications Actarus555 !!!

En tous cas, je retourne dans mon SMUR le 1er juin mais tu as redonné (malgré toi) un peu d'espoir a ceux qui n'arrivaient pas a percévérer chez les paramédic , du moi pour ma part.

Bon courage  ;)
 

Hors ligne Axel

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 975
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #30 le: 02 septembre 2009, 21:50:54 pm »
Salut à tous,
J'ai fait quelques recherches sur le web, et voilà ce que j'ai trouvé: http://www.swissrescue.ch/ecamb/index.php
Fichier .pdf qui s'intitule : Guide d'étude 2009-2010

Je suis sur que cela intéressera certaines personnes !

Métier :  Ambulancier ES / Ambulancière ES

La formation d'ambulancier ou d'ambulancière s'acquiert par des études dans une école supérieure.

Lieux     * Lausanne et Genève.

Durée    * 3 ans.

Conditions d'admission

    * maturité gymnasiale, maturité professionnelle, certificat de culture générale option santé ou titre jugé équivalent;
    * permis de conduire B (+ permis C1 pour Lausanne);
    * casier judiciaire et santé compatibles avec la profession;
    * concours d'admission.

Titre obtenu

    * diplôme d'ambulancier ES ou d'ambulancière ES. 

Contenu

Formation théorique et pratique en école :

Anatomie, biochimie, physiologie, psychologie, droit, technologie, techniques d'intervention, soins préhospitaliers, systèmes de santé, gestion, etc.

Stages (plus de 50% de la formation)

Pratique dans des services d'ambulances, dans des hôpitaux (services d'urgence, d'anesthésiologie, etc.), dans des centres pour personnes âgées ou handicapées: soins d'urgence, soins en psychiatrie, soins à l'enfant, soins obstétricaux, etc.

Remarque :

L'école supérieure de soins ambulanciers de Lausanne offre une formation en 2 niveaux: le premier niveau mène au certificat de technicien-ne ambulancier-ère et donne l'accès au second niveau qui est le diplôme d'ambulancier-ère ES.
Infos extraites du site -http://www.orientation.ch/dyn/1109.aspx?data=formation&id=10
Pour plus de détails, consulter www.orientation.ch/ecoles.

Hors ligne intense

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 873
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #31 le: 03 septembre 2009, 15:55:27 pm »
Bonjour,

Il me semble qu'il y en a seulement deux en Suisse, voici le lien de Lausanne : http://www.bc-cesu.ch/ ;)


Hors ligne Axel

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 975
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #32 le: 03 septembre 2009, 17:54:49 pm »
Je sais, mais j'ai mis le lien de celle de Genève, car le lien en .pdf explique la formation.
Sur celle du CESU, il y a tout les protocoles romands sous étudiant-> Algo romands

Citer
Formations d'ambulanciers à l'étranger :
Dans les pays anglo-saxons ainsi qu'au Canada et dans les pays du Nord de l'Europe, l'organisation des services d'ambulances repose sur l'engagement de professionnels ambulanciers hiérarchisés en deux ou trois catégories.7,8,9 Les médecins interviennent en renfort, sur appel des ambulanciers déjà sur le site, ou parfois d'emblée sur la base du tri effectué par la centrale d'appels. Cette organisation implique une formation de haut niveau pour les ambulanciers responsables de la prise en charge des urgences vitales.10

Dans les pays dotés d'un système SAMU (France et Belgique, notamment), les interventions primaires urgentes sont beaucoup plus souvent médicalisées dès l'appel et, de ce fait, la formation des ambulanciers vise essentiellement les missions de transport de patients stabilisés.11,12

Aux Pays-Bas13 ou dans les pays scandinaves, la formation d'ambulanciers est souvent complémentaire à celle d'infirmière ou d'infirmière-assistante et le métier d'aide-ambulancier y est présent ainsi qu'en Grande-Bretagne.

Selon les pays, les formations autorisant les ambulanciers à effectuer des «mesures de base» durent de 100 à 500 heures et les formations incluant des actes médicaux délégués (mesures avancées) durent de 900 à 3000 heures.

Conclusion : la profession d'ambulancier ES, une nouvelle profession de la santé en Suisse  ;)
Après une évolution de près de dix ans, la profession d'ambulancier est enfin reconnue comme une profession de la santé tant sur le plan politique que sur celui de la formation.
Cette reconnaissance implique un haut niveau de qualification qui autorise aujourd'hui les ambulanciers à effectuer par délégation des actes médicaux sur le lieu même de la prise en charge.
Cela implique également la soumission au secret médical et le respect d'un code éthique et d'une déontologie professionnelle.

Hors ligne Galoudaoc

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 273
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier DEA + CFAPSE
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #33 le: 15 septembre 2009, 10:42:53 am »
J'avoue réfléchir a aller habité en frontière Suisse et tenter la formation

Hors ligne SPP 63

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 400
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #34 le: 15 septembre 2009, 18:46:09 pm »
La formation ce rapprochant le plus de celle ci en France est la formation d'IDE.
Le DEA français en est loin.

Hors ligne Galoudaoc

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 273
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier DEA + CFAPSE
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #35 le: 16 septembre 2009, 08:52:20 am »
Quelques similitudes mais beaucoup de choses différentes, DEA apparemment il y aurait une équivalence sur la 1ere année, en tout cas le DEA permet de travailler en couple avec un ambulancier ES à priori  ?

Un rappel

http://www.google.fr/url?sa=t&source=web&ct=res&cd=1&url=http%3A%2F%2Funahfrance.free.fr%2Fcomparatif_formations_ambu.pdf&ei=hYqwSpCPL86l4QbE1u3pBw&rct=j&q=comparatif+formation+ambulancier&usg=AFQjCNFAcVZ_LH89DI5neq2NenhPAahxrg

Sur ce lien tu trouveras les comparatifs de formation des Ambulanciers Européen, avec une erreur cca 360 heures sauf que maintenant DEA 630 heures, et si comme tu le dis SPP63 le DEA en est loin, le Pompier est comparé au secouriste associatif ... donc à des années lumières

Hors ligne SPP 63

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 400
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #36 le: 16 septembre 2009, 12:07:47 pm »
Et l'Isp au paramédic Wink. Donc tous les échelons sont réunis.

Après que l'on soit secouriste associatif, SP, ou ambu les gestes de secourismes sont toujours les mêmes.
Peut-être que certains gestes sont beaucoup plus réalisés par les SP que par un secouriste ou un ambu ( utilisation d'un kit section de membre, de brulstop et j'en passe...) c'était la petite parenthèse à ta comparaison vous êtes bien comparé au taxi.

Revenons au sujet, le lien sur les comparaisons est sympa et d'après ce que j'ai pu lire en France en 2004 tous les échelons sont présents ( IDE, ISP, SP, Ambu, médecin urgentiste) il faut maintenant les utiliser de façon intelligente et coordonnée.

Hors ligne Galoudaoc

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 273
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier DEA + CFAPSE
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #37 le: 16 septembre 2009, 12:10:02 pm »
En fait j'en parle avec ma femme qui est infirmière en Réa , elle me dit qu'il existe une trame de fond sur la physiologie les pathologies, pharmacologie etc, mais il s'agit de trois ans d'études sur du préhospitalier et non en soins infirmiers , une isp fait surement des stages ou quelques formations sur du préhosp mais la c'est autres chose, sinon pourquoi les amis Suisse s'embêteraient a faire une école d'ambulanciers alors qu'il suffirai de convertir les infirmières, je m'exprime peut être mal , je parle de la prise en charge ambulancière qui est différente qu'une prise en charge infirmière on cherchera a connaitre le la "vie" du patient faire des démarche de soins , répondre a des attente en hospitalier , coté ambulancier si tu reste aller max 1 heure avec la patient c'est le bout du monde donc pas du tout la même approche.

Je te met un lien pour que tu vois le contenu des cours: http://www.swissrescue.ch/ecamb/phoenix/docs/guide_2009_2010.pdf

Mais pour conclure je vais me renseigné pour faire la formation , je rêve de voir ça en France un jour mais je n'aurai pas la patience d'attendre...

Petite Edit ! brulstop on as , section pas encore mais ca vient avec les nouvelles Ambu qu'on va touché en fin de semaine attelles de Donway , laryngo lames sonde etc., sinon ked etc on as déja, apres le SAMU ne joue pas le jeu on as le droit de faire de la VP en tout cas rien ne l'interdit on apprend les extractions de véhicule au DEA etc... donc

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3098
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #38 le: 16 septembre 2009, 18:42:39 pm »
Il y a quand même une grosse différence entre un ambulancier paramédic suisse et un IDE français  ::) L'un n'apprend à faire que du pré-hospitalier pendant 3 ans, l'autre fera beaucoup de nursing, d'accompagnement de la personne etc...

Un truc simple : voit on beaucoup d'IDE sortir de l'école et rentrer dans un smur ?  ::) Non, on attends qu'ils aient un peu de bouteille et on voit si ...

Il m'arrive parfois d'assister aux premiers pas dans le pré-hosp d'IDE ayant 3 ou 4 ans de DE et sortant des urgences - je peux vous dire que leurs débuts sont parfois difficiles !  :-X Ils ont parfois du mal à adapter leurs pratiques à ce terrain particulier et ces situations auxquelles ils n'ont jamais été confrontées. Et vous savez quoi ? La plupart n'ayant pas un orgueil démesuré sont bien comptant d'avoir un ambulancier à leur coté pour les aider!  ::)

Nickos

  • Invité
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #39 le: 16 septembre 2009, 21:09:13 pm »
En apparté : essaye de comparer un ambulancier Suisse avec un infirmier, même isp, prépare toi à te prendre une cartouche. Rien à voir.

Hors ligne Axel

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 975
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #40 le: 16 septembre 2009, 21:59:33 pm »
Par IDE vous entendez infirmier c'est ça?
Si la réponse est oui, il y a des écoles de soins infirmiers quasi dans toutes les grandes villes de Suisse

Pour le SMUR chez nous, suivant les régions c'est infirmier de soins intensifs ou des urgences ou un infirmier anesth.

Hors ligne intense

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 873
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #41 le: 17 septembre 2009, 08:31:41 am »
La formation ce rapprochant le plus de celle ci en France est la formation d'IDE.
Le DEA français en est loin.

Pour faire suite à ce que tu dis, sans langue de bois c'est sur que si on compare un ADE ou un PSE 2 à un paramédic on en est loin en effet, c'est une réalité. Rien que sur la façon d'aborder le patient par exemple, en plus le recul ne sera pas le même.

En France à l'heure actuelle les seuls acteurs de part leurs compétences techniques et leur formation qui sont capables de paramédicaliser en mettant en oeuvre des protocoles de soins d'urgence avec gestes médicaux délégués sans médecin sont les IDE SP majoritairement. Avant de vouloir des formations de critical care paramedic et de vouloir toucher de la Donway on ferait bien de voir un peu ce qui se passe chez les ISP qui commencent à avoir un petit recul sur certaines choses (avantages, inconvénients, difficultés relatives au terrain ou à la formation etc).
Certains parlent beaucoup d'économies, les infirmières ont l'avantage (ce qui est assez rentable) d'avoir des compétences communes avec celles des paramedics (gestes de secourisme, gestes médicaux délégués, administration de médicaments sous toutes formes, application de protocoles, évaluation clinique, culture sanitaire, etc). Même si l'enseignement de la VVP, de l'oxygène ou de l'asthme grave doit être sensiblement le même en IFSI et en école de paramedics il n'empêche que l'infirmière ne remplace pas un paramedic et inversement, d'ailleurs.

Il y a quand meme une grosse difference en un ambulancier paramédic suisse et un IDE français  ::) L'un n'apprend à faire que du pré-hospitalier pendant 3 ans,l'autre fera beaucou^p de nursing,d'accompagnement de la personne etc...

Un truc simple: vois-t-on beaucoup d'IDE sortir de l'école et rentrer dans un smur?  ::) Non,on attends qu'ils aient un peu de bouteille et on voit...

Il m'arrive parfois d'assister au premier pas dans le pré-hosp d'IDE ayant 3 ou 4 ans de DE et sortant des urgences et je peux vous dire que leurs débuts sont parfois difficile!  :-X Ils ont parfois du mal à adapter leurs pratiques à ce terrain particulier et ces situations auquelles ils n'ont jamais été confrontées. Et vous savez quoi? La plupart n'ayant pas un orgeuil démesuré sont bien comptant d'avoir un ambulancier à leur coté pour les aider!  ::)

Heureusement que les infirmières n'apprennent pas que le nursing et l'accompagnement des patients en trois ans de formation (les aide-soignants ne mettent qu'un an pour apprendre à " nurser " et ça suffit). Sinon je vois mal comment il serait possible de lacher seuls des ISP sur des prises en charge d'urgences médicales sans médecin. Le cursus IFSI permet de former des professionnels ayant des bases théoriques et pratiques pour travailler en mission humanitaire comme en cancérologie adulte, médecine interne, ou service d'urgences. Cette polyvalence peut du coup handicaper certains IDE quis se retrouvent en SMUR pour la première fois. Maintenant par exemple les pompiers eux forment systématiquement au PSE 2 leurs IDE, quid des IDE SMUR ? Là dessus il y a un problème je te rejoins. Evidemment l'expérience joue tout comme la formation continue ou la personnalité par exemple.

Pour les IDE de SMUR. Rappelons que ça dépend des départements, encore une fois c'est difficile de généraliser. Certains SMUR sélectionnent durement leurs IDE (expériences préalables, secourisme etc), d'autres beaucoup moins et d'autres ne veulent que des IADE. Dans certains départements il existe des formations régionales pour les infirmiers. Très bien faites. Dans d'autres, c'est une formation tout simplement interne et dans d'autres il n'y a rien. Surprise, c'est inégal selon les lieux comme chez les pompiers et les ambulanciers.

Pour les comparaisons (puisque tout et n'importe quoi sont comparés), on ne peut pas toujours comparer par exemple un IDE SP et un IDE SMUR de part la nature de la fonction, des responsabilités, des prises d'initiatives possibles et j'en passe. Par exemple, même si certains en douteront, agir sur protocole de soins d'urgence n'est pas toujours évident, si si.

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3098
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #42 le: 17 septembre 2009, 18:10:19 pm »
Est-ce que le BMPM;à l'instar de la BSPP,fait passer le DEA aux SP qui seront amené à etre dans les AR? C'est juste une quéstion de culture personnelle...

Intense -> Je ne suis pas sur qu'il y est beaucoup d'ISP fraichement émoulus du DE  ??? Si oui,ce serai inquiétant surtout au regard de leur autonomie et de leurs réponsabilités.

Effectivement,un complement de formation au pré-hosp pour les IDE serait surement un + appréciable!  :)

Nickos

  • Invité
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #43 le: 17 septembre 2009, 18:50:29 pm »
Les gars nous parlons du système Suisse à ma connaissance, pour très bien connaitre ce pays, la France est completement à la ramasse par rapport aux Suisses.

Le système Helvetique Romand est très diversifié car chaque canton possède son propre système pré-hospitalier, les protocoles appliqués sont différents, le Canton de Vaud travaille sur une dizaine de protocoles, contre environs 22 à Genève, différent sur le Valais ou encore le jura. Fédération oblige. Mais tout les ambulanciers ont le même niveau de formation. Technicien ambulancier, 1 an d'étude, 3 ans pour l'ambulancier diplômé. Je précise bien AMBULANCIER, rien à voir avec l'infirmier, et encore moins l'isp pour stopper  "wikipédia63"

Une certaine conccurence existe entre les privés et les sp, même si ces derniers sont tous au même niveau, des services ambulanciers dépendent aussi de la police ( les CSU, centre de secours et d'urgence ) et également des hopitaux le système qui pré-domine est le système nord-américain avec une touche de système français ( smur et cardiomobile )

Tout les services sont sous la responsabilité d'un médecin conseil, ces derniers décide des protocoles autorisés et planifie avec les ambulanciers responsables ( responsables d'exploitation ) les programmes de formations continues, il participe au recrutement du personnel, et vérifie la bonne application des protocoles.

Je le précise encore les isp ne seront jamais au niveau proprement sois dit des paramedics, les Suisses ont développés en 15 ans un système ultra performant en toute zone, rural et urbain, avec des délais d'interventions des plus affutés, inspiré des US.

Un autre détail : eux travaillent à 2, avec du matos adapté... je ne dirais pas comment est défini le troisième équipier dans un vsav, ça pourrait vexer certains.

Hors ligne Galoudaoc

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 273
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier DEA + CFAPSE
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #44 le: 17 septembre 2009, 22:00:25 pm »
Pour le coup d'une IDE avec une formation en préhospitalier a la hauteur d'un ambulancier Suisse je suis mais alors pas du tout d accord, rien avoir pas du tout le même metier

Nickos

  • Invité
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #45 le: 17 septembre 2009, 22:21:00 pm »
Formations infirmières en Gestion de l’urgence en pré-hospitalier  ::)
Objectifs de la formation :
Maîtriser l'ensemble des aspects spécifiques des soins d'urgence pré-hospitaliers dans leurs dimensions organisationnelles, techniques et relationnelles.
Personnes concernées par la formation :
Cadres de santé, infirmiers et infirmiers anesthésistes diplômés d'état exerçant ou souhaitant exercer dans les Services Mobiles d'Urgence et de Réanimation.
Programme de la formation :
    Module 1 : 5 jours
Les situations d'urgence pré-hospitalières (Formation infirmier de SMUR).
    Module 2 : 4 jours
Organisation de l'aide médicale urgente, relation avec les partenaires, aspects psychosociologiques.
    Module 3 : 3 jours
Organisation et logistique d'un SMUR en situation normale et d'exception.
    Module 4 : 4 jours
Situations particulières d'intervention, moyens techniques utilisés en pré-hospitalier.
Formation infirmier de SMUR – Urgence en pré-hospitalier :
Objectifs de la formation : Être capable d'adapter sa pratique d'IADE ou d'IDE aux conditions particulières de l'urgence préhospitalière :
- Connaître les textes officiels concernant l'Aide Médicale Urgente et les aspects médico-légaux de l'exercice en préhospitalier.
- Reconnaître les principales situations d'urgence rencontrées dans le cadre de l'exercice pré-hospitalier.
- Participer à tous les aspects de la prise en charge des patients en préhospitalier.
Personnes concernées par la formation :
Infirmiers diplômés d'Etat et infirmiers-anesthésistes travaillant dans les Services Mobiles d'Urgence et de Réanimation.
Programme de la formation
Etape 1 : Mise à jour des connaissances
Evaluation initiale théorie et pratique par étude de cas cliniques et de situations professionnelles.
Organisation de l’Aide Médicale Urgente :
- Textes officiels.
- Aspects médico-légaux.
Situations de détresses : - médicaments de l’urgence. - Cardiovasculaires : arrêt cardiaque, état de choc, syndrome coronarien aigu, troubles du rythme. - Respiratoires : oedème aigu du poumon, asthme, insuffisance respiratoire aiguë. - Neurologiques : coma, accident vasculaire cérébral, état de mal convulsif. - Traumatiques : le polytraumatisme.
Techniques : - Sédation, analgésie. - Aide à l’intubation et intubation difficile. - Réanimation cardio-pulmonaire et défibrillation. - Techniques d’immobilisation et de relevage.
Etape 2 : Analyse des pratiques simulation en santé
Séquence de simulation pleine échelle avec simulateur haute fidélité.
􀀀 Pratique sur mannequin.
􀀀 Mise en situation sur simulateurs haute fidélité.
􀀀 Travaux de groupe.
Etape 3 : Suivi des actions d’amélioration
􀀀 Evaluation finale: QCM sur la théorie et la pratique.
􀀀 Evaluation de la formation.
Durée et dates de la formation
Durée : 5 jours

::)

Hors ligne intense

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 873
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #46 le: 18 septembre 2009, 08:37:30 am »
Je ne suis pas sur qu'il y est beaucoup d'ISP fraichement émoulus du DE  ??? Si oui,ce serai inquiétant surtout au regard de leur autonomie et de leurs réponsabilités.

C'est pas ce que je voulais soulever dans mon post, mais pour te répondre je ne pense pas que ce soit la majorité, les ISP c'est un véritable melting pot.

Effectivement,un complement de formation au pré-hosp pour les IDE serait surement un + appréciable!  :)

Oui. Il y a quelques petites tentatives ici et là comme je disais mais ce ne sont pas des formations égales pour tous les départements et elles sont trop peu nombreuses. Il y a aussi IADE, reconnu et validant pour le coup. De leur côté, les SSSM forment leurs ISP. L'infirmière n'est pas balancée comme une serpillère. Et heuresement. Peut-être que la formation sera encore plus importante ou différente dans dix ans ? A suivre.

Ce n'est pas le même métier pourtant dans le document que galoudaoc à fournis au début de ce post il est stipulé que des infirmiers avec une formation complémentaire peuvent devenir infirmier technicien ambulancier.
Ou est donc la grosse différence entre un IDE Français ayant eu une formation spécifique ( exemple ISP ) et un technicien IDE ambulancier Suisse?

Il me semblait que cette passerelle pour les IDE n'existait plus. Quelqu'un pourrait confimer ?

Pour ce qui est des comparaisons entre infirmier de médecine d'urgence vs paramedic, ADE vs technicien ambulancier etc etc je ne vois pas trop où certains veulent en venir ?

Nickos

  • Invité
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #47 le: 18 septembre 2009, 09:28:58 am »
Déjà c'est un peu la grosse salade. Technicien IDE ambulancier en Suisse... c'est quoi ??? tu nous parle de quoi, encore une fois tu te persuade de choses qui n'existe pas ( du genre : j'en sais rien, mais j'en suis sûr )

La passerelle IDE vers paramedic en Suisse n'existe pas, tu reprend les cours point.

Les échelons dans le système, je les reprécise :

Technicien ambulancier : 1an d'études, niveau EMT, c'est l'assistant du paramedic
Ambulancier diplômé : 3 ans d'études, paramedic et rien d'autre, il n'est pas infirmier, mais possède un équivalent IAD,  il reste un VRAI professionel du pré-hopsitalier

Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 734
  • Sexe: Homme
  • IADE
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #48 le: 18 septembre 2009, 10:19:47 am »
Ambulancier diplômé : 3 ans d'études, paramedic et rien d'autre, (...) mais possède un équivalent IAD, 


effectivement, c'est un peu la grosse salade.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6403
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #49 le: 18 septembre 2009, 11:56:09 am »
Je vous ai trouvé ceci " Formation Ambulancier Suisse "

 http://www.educh.ch/coaching-formation-new.php?New=1460

L’ambulancier ou l’ambulancière assurent les soins préhospitaliers d’urgence de façon autonome, avec d’autres professionnels de la santé et du sauvetage. Les ambulanciers sont placés sous la responsabilité d’un médecin pour tout acte médical. Leurs prestations s’adressent à des patients en situation d’urgence ou à ceux qui ne peuvent rejoindre un centre de soins par leurs propres moyens.

Citer
« Le multiculturalisme ambulancier Suisse »
Voici d’abord le regard personnel que je porte sur mon pays.
En Suisse, dans le domaine préhospitalier, le fédéralisme a permis un développement de différences assez notables. En tant qu’ambulancier travaillant sur un territoire bilingue francophone-germanophone, j’observe régulièrement la grande disparité de travail qui caractérise la Suisse. D’un bout à l’autre du pays, c’est surtout la différence des compétences médicales déléguées, la présence d’un médecin d’urgence ou non et l’aménagement intérieur des ambulances qui sont frappantes. J’ai remarqué que les différences mentionnées ci-dessus sont surtout dépendante de la langue parlée dans les différentes parties de la Suisse. En règle générale, les ambulanciers suisse-allemands ont des délégations médicales très élargies et travaillent sans médecin d’urgence, ce qui est le cas à Bienne.
Les ambulanciers suisse-romands ont moins de délégations médicales mais ont accès à un médecin d’urgence sous la forme d’un SMUR.
Les ambulanciers tessinois se situent entre-deux mais ont un système mixte réputé très efficace.
Par rapport à d’autres pays, un petit territoire regroupant autant de différences peut interpeller. Un travail de diplôme traitant des avantages de l’administration de Kétamine par des ambulanciers en Suisse illustre bien les différences de la délégation médicale et donc cette différence de mentalité.
Concernant l’aménagement des ambulances en Suisse, ont retrouve de tout un peu partout. Tantôt des ambulances typés américaines avec un aménagement permettant de traiter le patient en étant assis et ceinturé et d’autres, plutôt typés allemande où l’aménagement est un peu moins pratique.
Avec autant de différences dans un si petit pays, j’avais envie d’aller découvrir un endroit plus grand, plus aéré et dont le système de santé fonctionne de manière plus centralisé que la Suisse.... La Suède  ;)
Source, le fichier ci-dessous

Hors ligne SPP 63

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 400
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #50 le: 18 septembre 2009, 12:52:42 pm »
Nickos relis le document que galoudaoc a fourni au début de ce post sur la comparaison des différentes formations je n'ai fait que lire je ne savais pas comment il fonctionnait en Suisse alors je ne vois pas de quoi je me persuade.
Concernant les ISP je persiste la formation et poussé et le personnel recruté a une certaine expérience derrière même si cela frustre du monde.
Pour être SPP et étudiant infirmier les 2 métiers ne sont pas si éloignés à part que le cadre d'exercice et très varié c'est cela surtout qui est destabilisant c'est pour cela qu'un IDE qui arrive dans un SMUR et qui n'a jamais fait de préhospitalier est un peu perdu dans ses début.

Hors ligne Galoudaoc

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 273
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier DEA + CFAPSE
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #51 le: 18 septembre 2009, 18:51:12 pm »
SPP et infirmier pas éloigné? j'aurai tout entendu ici bientôt... Ambulancier on doit être plus proche du marchand de légumes si je suit ton raisonnement alors, après je pense que tu as mal lu le document que j'ai fourni , prend un référentiel de formation Infirmier et un pour Ambulancier ES en Suisse , il est sûre que niveau anatomie c'est la même chose que tu soit spp/ambu/infirmier le corps humain reste le même en partant de ce principe il est sure que tu ne risque pas de te trompé en comparaison... après je te dit compare bien les deux formations .

En comparatif sur du préhospitalier je dirait Anesthésiste Réanimateur> Medecin Urgentiste> IADE (quoi que) > Ambu ES Suisse> Infirmière> Ambu normal Suisse et francais > spp> spv et associatifs

La je pense être beaucoup plus proche de la réalité

Oups Avant Anesthésiste Réanimateur j'ai oublié Roselyne!!!!  ;D

Hors ligne SPP 63

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 400
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #52 le: 18 septembre 2009, 19:03:53 pm »
Je parlais du travail de l'ISP et des IDE smur que je peux voir durant mon taf de SPP et quand je suis conducteur smur que je comparais avec les ambu de suisse et dans ton document il y a un passage qui stipule qu'en Suisse des IDE peuvent avoir une formation complémentaire pour intervenir en ambu.
Après tu n'as pas tort certains ambu français sont plus près du transporteur de légumes.

Hors ligne Galoudaoc

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 273
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier DEA + CFAPSE
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #53 le: 18 septembre 2009, 19:11:47 pm »
Comme certains SPP qui descendent des patients en marchand des vsav avec un collier cervical ... cherchez l'erreur !! mais on ne vas pas lancer la gueguerre ici pas vrai spp63 ? J'aimerais voir quel est la formation complémentaire des inf Suisse quand tu vois qu'en France déjà une Infirmière est déjà obliger de passé le DEA pour pouvoir être dans une Ambu chose qui est débile je te l'accorde... quand tu dis conducteur smur c'est quand l'ambulancier est dans l'ambulance avec le médecin et que tu remmènes la vml non ?

Hors ligne SPP 63

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 400
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #54 le: 18 septembre 2009, 19:31:31 pm »
Non non conducteur smur ce sont des SP qui conduisent VML et AR .
Il était même stipulé dans ton document que seulement quelques pays nordique et la Suisse le font.
Tu as trouvé ce passage?

Hors ligne Galoudaoc

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 273
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier DEA + CFAPSE
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #55 le: 18 septembre 2009, 19:38:06 pm »
Des SP en VML et AR , Ce n'est même pas dans vos decret de compétences tout comme le mot Ambulance sur les vsav , il est ou l'ambulancier? donc illégal bref... tu parle de quoi quand tu parle des pays nordique?

Hors ligne SPP 63

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 400
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #56 le: 18 septembre 2009, 19:44:26 pm »
Je sais pas c'est juste précisé pays nordique relis ton document sur les comparaison de formation.
Pour la conduite des véhicules smur ça il faut en parler aux différents directeurs de SAMU de France qui pratique cela en tout cas cela ce passe très bien avec nos collègues du SAMU.

Hors ligne Galoudaoc

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 273
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier DEA + CFAPSE
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #57 le: 18 septembre 2009, 19:45:23 pm »
Jusqu'au jour ou il y auras un gros crash et la je te dit pas la partie de tennis entre le SDIS et le SAMU, pour nordique on est dedans puisque les pays Nordique son ceux situé au nord de l'équateur par définition 

Hors ligne SPP 63

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 400
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #58 le: 18 septembre 2009, 19:48:54 pm »
Oui si tu veux ce qui te déplais c'est que ce sont des SP qui conduisent il y a déjà eu des cartons et pas de souci mais ce n'est pas le sujet.

Hors ligne Galoudaoc

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 273
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier DEA + CFAPSE
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #59 le: 18 septembre 2009, 19:54:31 pm »
Bah oui ca me déplais ca te déplairait pas que j'aille éteindre les feux a ta place? bref profitez en ca changera un jour et préparer les pots de peinture quand il faudra mettre les vsav en blanc  >:D , des cartons mais sans mort... tu sais comme moi que quand ce n'est que de la tôle tout s'arrange , le jour ou il y as un mort et une famille qui porte plainte la y as plus de copains

Hors ligne Galoudaoc

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 273
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier DEA + CFAPSE
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #60 le: 18 septembre 2009, 20:20:33 pm »
Au faite spp63 Je fait crémaillère de la maison en Novembre ca te dit de venir ? avec épouse et banbin hein! on refera le monde du SAP ensembles

P.S : y as de la place pour dodo :)

Hors ligne SPP 63

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 400
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #61 le: 18 septembre 2009, 20:29:27 pm »
A voir

Nickos

  • Invité
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #62 le: 18 septembre 2009, 20:44:19 pm »
Et les filles, ont se calme,  :D si les Suisses vous lisent ils doivent bien se fendre la gueule, entre le sp qui donnent des leçons comme s'il sortait du FDNY, et l'ambu qui veux repeindre les " Véhicules de Services Après Ventes " en blanc, stop !!! cool la vie.

La France et la Suisse, 2 systèmes à part, l'excellence du travail bien fini chez les Suisses, uniquement des professionnels, aucun volontaire, tout le monde logés à la même enseigne, un seul numéro d'urgence : le 144 pour toute urgence médicale et trauma, techniques de travail inspirées des standards internationaux, des ambulanciers viennent des 4 coins du monde pour exercer chez eux.

Nous... deux numéros d'urgences, 15 et 18, plus le 112 !! chacun oeuvre suivant sa région, des boulangers, des maçons, etc ...
Avec 70 h de secourisme sont débarqués sur de l'urg vitale, les moyens ambulanciers sont bridés, alors que les nouvelles générations d'ambu investissent en matos et formations. Les cesu veulent sans cesse réinventés la roue alors que les solutions ayant fait leurs preuves existent outre-atlantique, ou en Europe mais non, le dea, le cfapse, tout ça coûte tellement moins cher mais ce ne sont que des "canada dry"  ^-^, pendant que des patients dérouillent en rural en attendant une vli qui arrive de l'urbain,  :'(
c'est bien simple tout part de là bas ( vli ou smur ) et vous trouvez encore le temps de vous cracher dessus, c'est bien... transformez l'essai !! toutes ses querelles à l'échelle réduite d'un forum rouge ou blanc prouve le niveau de connerie qui est présent dans notre bel hexagone grâce à ce beau comportement de coq.

Une question, vous avez déjà vu des Américains, des Canadiens ou des Suisses postulés chez les SP Français ou encore les Ambulanciers Français... SPP63, nous ne sommes pas à la ramasse là... ??

Mon humble avis SP et Ambulanciers sont pris pour des cons niveau formation, donc ça ne sert à rien de débattre.


Voici la formation Suisse des Ambulancier ES / Ambulancière ES

L'ambulancier ou l'ambulancière assurent les soins préhospitaliers d'urgence de façon autonome, ou en collaboration avec d'autres professionnels de la santé et du sauvetage. Placés sous la responsabilité d'un médecin pour tout acte médical, les ambulanciers s'occupent de patients en situation d'urgence ou transportent ceux qui ne peuvent rejoindre un centre de soins par leurs propres moyens.

Leurs principales activités consistent à:

Au centre d'urgences

    * évaluer l'appel sanitaire d'urgence;
    * choisir le personnel spécialisé, ainsi que les moyens techniques ou sanitaires adaptés à chaque situation;
    * contrôler l'état des appareils et des véhicules;
    * maintenir le matériel sanitaire et de communication en excellent état de fonctionnement;
    * nettoyer et désinfecter l'intérieur de l'ambulance;
    * ranger et stocker les produits pharmaceutiques, éliminer ceux qui sont périmés selon les règles en vigueur;
    * rédiger les rapports d'intervention;

En intervention
    * prendre les mesures de sécurité nécessaires sur le lieu d'intervention et déterminer rapidement les priorités de la prise en charge du patient;
    * coordonner leur action avec d'autres organisations spécialistes du sauvetage ou de la sécurité routière;
    * observer les fonctions vitales du patient, évaluer le degré de gravité de la situation à partir des signes cliniques;
    * dispenser, seuls ou sous le contrôle d'un médecin, les premiers soins d'urgence ou de secours: juguler une hémorragie, immobiliser une fracture, poser une perfusion ou défibriller un cœur;
    * choisir, en cas d'urgence, le centre hospitalier qui correspond le mieux à la situation;
    * appliquer les principes d'hygiène et de prévention;
    * sécuriser le patient et son entourage.

Les ambulanciers travaillent à deux lors des interventions. Ils sont toujours appelés à collaborer avec d'autres professionnels de la santé (médecins, infirmiers) ou de la sécurité (sapeurs-pompiers, policiers). La prise en charge d'accidentés graves de la circulation ou de la montagne représente une petite part des interventions des ambulanciers, comparée à celle qui concerne le transport des malades, des personnes âgées ou handicapées.
Dernière mise à jour de la fiche: 23.05.2011 http://www.orientation.ch/dyn/1109.aspx?id=10

Remarque : l'Ecole supérieure de soins ambulanciers de Lausanne offre une formation sur 2 niveaux :
- le premier mène au certificat de technicien-ne ambulancier-ère et donne accès au
- second niveau qui est le diplôme d'ambulancier-ère ES.

Hors ligne Galoudaoc

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 273
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier DEA + CFAPSE
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #63 le: 18 septembre 2009, 20:56:12 pm »
Nickos je m'incline tu as résumé en un post la situation et établie les vérités, je suis d accord j'ouvre ma gueule et dieux sais que j'en est une grande , je ne dit pas que je suis excellent même si je fait un maximum pour bosser le mieux possible mais désolé je défendrai toujours mon métier ma passion , pour moi il faut la foi et aimé les gens sinon tu ne tiens pas ou tu fait ca pour subsisté, spp63 j'ai adoré être pompier , mais la partie incendie ne m'as jamais interessé seulement le sap et j'ai su trouver la boite qui me convenais pour te dire quand les pompiers de ma ville ce tape une carence d'ambulance ils disent une carence d' "nom de ma boite " pour te dire la bonne réputation que l'on as auprès d'eux . après pour revenir sur l'ambulancier en France il y as gros de boulot Nickos tu m'as rappeler a l'ordre en me disant tu cesse de te battre... comme je te l'es dit plus haut je ma bat tout les jours mais j'ai l'impression d'être seul... que faire ?

Nickos

  • Invité
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #64 le: 18 septembre 2009, 21:05:54 pm »
Continue à bosser avec excellence et exigeance, reste en France et bat toi, moi aussi j'ai failli partir, aujourd'hui j'exerce dans un service d'ambulances qui bosse sur les techniques US, sur des urgences face aux sp c'est nous les patrons, les vsav l'année dernière j'en ai fais annulés une bonne dizaine en inters simultanées, forme toi, dis toi bien que le millieux ambulancier à l'échelle internationale est solidaire, je vois ça tout les jours, j'ai baissé en motivation bien des fois, mais la volonté mène à tout.

Il faut du temps pour virer les brebis galeuses, mais sérieux et travail mène à tout.

Hors ligne Galoudaoc

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 273
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier DEA + CFAPSE
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #65 le: 18 septembre 2009, 21:42:47 pm »
Et pourquoi ne pas revenir formé et savoir de quoi l'on parle ? avoir un vécu diffèrent et faire avancé les choses?

Hors ligne intense

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 873
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #66 le: 19 septembre 2009, 00:32:21 am »
en France déjà une Infirmière est déjà obliger de passé le DEA pour pouvoir être dans une Ambu

Bonsoir,

Pour la culture de tous, aurais-tu la référence législative qui te permet d'affirmer cela ?
D'avance, merci.

Hors ligne jp77

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1849
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #67 le: 19 septembre 2009, 00:43:49 am »
c'est pas compliqué intense, l'équipage d'une AP doit etre composée à l'heure actuelle soit de 2 DEA ou alors d'un DEA et d'un AA, pas d'infirmier(e) dans l'équipage

Hors ligne intense

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 873
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #68 le: 19 septembre 2009, 00:48:04 am »
Donc on peut en déduire que les IDE qui travaillent en ambulances paramédicalisées pédiatriques et adultes dans le cadre des transferts infirmiers doivent être ADE ? C'est par rapport à cela que je voulais la référence législative.

A lire http://www.sos112.fr/pite_question_quelle_est_la_composition_dun_equipage_mise_a_jour-t1937.15.html


Article R6312-10 du Code de la Santé :

La composition des équipages effectuant des transports sanitaires est définie ci-après :

1° Pour les véhicules des catégories A et C : deux personnes appartenant aux catégories de personnel mentionnées à l'article R. 6312-7, dont l'une au moins de la catégorie mentionnée au 1 ;

2° Pour les véhicules de catégorie B : deux personnes au moins appartenant aux catégories de personnels mentionnées à l'article R. 6312-7, dont l'une au moins appartenant aux catégories mentionnées aux 1° ou 2° ;

3° Pour les véhicules de catégorie D : une personne appartenant aux catégories de personnels mentionnées aux 1° ou 3° de l'article R. 6312-7.

Article R6312-7 du Code de la Santé

Les personnes composant les équipages des véhicules spécialement adaptés au transport sanitaire terrestre mentionnés à l'article R. 6312-8 appartiennent aux catégories suivantes :

1° Titulaires du diplôme d'Etat d'ambulancier institué par le ministre chargé de la santé ;
2° Sapeurs-pompiers titulaires du brevet national de secourisme et des mentions ranimation et secourisme routier, ou sapeurs-pompiers de Paris ou marins-pompiers de Marseille ;

3° Personnes :
- soit titulaires du brevet national de secourisme ou du brevet national des premiers secours, ou de l'attestation de formation aux premiers secours, ou de la carte d'auxiliaire sanitaire,

- soit appartenant à une des professions réglementées aux livres Ier et III de la partie IV ;

Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 734
  • Sexe: Homme
  • IADE
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #69 le: 19 septembre 2009, 00:49:47 am »


"La France et la Suisse, 2 systèmes à part, l'excellence du travail bien fini chez les Suisses, uniquement des professionels, aucun volontaire, tout le monde logés à la même enseigne, un seul numéro d'urgence : le 144 pour toute urgence médicale et trauma, techniques de travail inspirées des standarts internationaux, des ambulanciers viennent des 4 coins du monde pour exercer chez eux."


il y a d'ailleurs énormément d'infirmiers français qui travaillent en Suisse, mais je suis désolé de vous avouer que ce n'est pas seulement pour "l'excellence du travail", ni par amour du chocolat.





"Nous... deux numéros d'urgences, 15 et 18, chacun taf suivant sa région,"

Et bien, en Suisse aussi, suivant les cantons, le travail n'est pas organisé de la même façon, et le nombre de protocoles est différent d'un canton à l'autre.




 "Les cesu veulent sans cesse réinventés la roue alors que les solutions ayant fais leurs preuves existe outre-atlantique,"

Et bien non, justement. Outre Atlantique le système est prévu pour de la traumato. Hors en Suisse (comme en France ), on meurt principalement de maladies cardiovasculaires ou du cancer. Je vous rassure, en France on travaille aussi suivant les standard internationaux (on est même très doué en cardiologie). On ne réinvente pas la roue, on a juste rajouté l'échelon qui manquait à notre beau système :l'infirmier protocolé.
Le système US n'est pas la panacée malgré ce que vous semblez croire.





 "mais non le dea, le cfapse, tout ça coûte tellement moins cher, "

En quoi est ce mal d'être moins cher ?




"Une question, vous avez déjà vu des Américains, des Canadiens ou des Suisses postulés chez les SP Français ou encore Ambulanciers Français."

Ca arrive, mais ils n'ont pas les diplômes nécessaires  ;D

Hors ligne jp77

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 1849
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #70 le: 19 septembre 2009, 00:52:30 am »
la intense, je ne peut te repondre

Hors ligne intense

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 873
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #71 le: 19 septembre 2009, 00:58:59 am »
Ce n'est pas grave ;)
J'attends celle de Galoudaoc.

Hors ligne Galoudaoc

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 273
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier DEA + CFAPSE
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #72 le: 19 septembre 2009, 08:17:54 am »
La réponse est que pour pouvoir rester seul avec un patient derrière il faut être DEA, alors tu vas me dire dans ce cas l'infirmière smur ne doit pas monter dans l'ambu ? rien avoir il s'agit d'un équipage smur et encore l'infirmière n'est pas indispensable en smur , moi je parle d'un équipage pour armée une ambulance:

CONDITIONS ET MODALITES DE DELIVRANCE DE L’AGREMENT
La loi n° 86-11 du 6 janvier 1986 et les décrets d'application du 30 novembre 1987 ont donné un cadre juridique nouveau à l'aide médicale urgente et aux transports sanitaires.

- le décret du 30 novembre 1987,
- les arrêtés du 21 décembre 1987 modifié et du 20 mars 1990.

prévoient pour la délivrance de l'agrément des conditions techniques et des obligations d'ordre déontologiques.

Ces conditions sont les suivantes :
1/ Conditions du transport
 
     

Le transport doit être effectué dans le respect du libre choix du malade et sans discrimination d'aucune sorte entre les malades.

Il doit en outre être assuré :

1. Avec des moyens en véhicules et en personnels conformes ;

2. En tenant compte des indications données par le médecin ;

3. Sans interruption injustifiée au trajet.
2/ Conditions relatives aux véhicules et au personnel
 
     Les véhicules de catégories C : ambulances.

Les ambulances sont réservées au transport sanitaire d'un patient unique et sont aménagées à cette fin de façon permanente ; les transports simultanés ne sont autorisés que pour une mère et son nouveau-né ou pour des nouveau-nés de la même fratries.

L'équipage d'une ambulance doit comprendre deux personnes titulaires du permis B et de l'attestation préfectorale autorisant la conduite d'ambulance. L'une de ces personnes doit en outre être titulaire du CCA.

Donc oui une infirmière montera si elle veux dans l'ambulance avec un permis ambulance mais seras considérer comme BNS,et vu que les BNS doivent passé minimum l'auxiliaire ambulancier..., je sais c'est ridicule

Pour Loulig:

 Numéros à appeler en cas d'urgence en Suisse



> 144 Ambulance, premiers secours, appel en cas d'urgence vitale

> 117 Police

> 118 Pompier

> 1414 Rega

> 1415 Air-Glacier

> 143 Aide téléphonique pour personnes en difficulté psychologique "La main tendue"

> 147 Ligne d'aide aux enfants et aux jeunes

> 145 Intoxications (avec médicaments, produits toxiques,...), appel d'urgence

> 0848 133 133 Numéro des médecins et médecins dentistes (centrale téléphonique) de garde pour le canton de Vaud
>> leur site Internet : www.svmed.ch

Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 734
  • Sexe: Homme
  • IADE
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #73 le: 19 septembre 2009, 09:02:35 am »
Donc, suivant votre argumentaire, un médecin qui monte dans une ambulance doit avoir au préalable son permis B et son DEA pour toucher le patient ? Il n'y a pas quelque chose qui vous interpelle ?


Par ailleurs :
[quote author=Galoudaoc link=topic=7104.msg70619#msg70619 date=1253341074
 
     


Pour Loulig:

 Numéros à appeler en cas d'urgence en Suisse



> 144 Ambulance, premiers secours, appel en cas d'urgence vitale

> 117 Police

> 118 Pompier

> 1414 Rega

> 1415 Air-Glacier

> 143 Aide téléphonique pour personnes en difficulté psychologique "La main tendue"

> 147 Ligne d'aide aux enfants et aux jeunes

> 145 Intoxications (avec médicaments, produits toxiques,...), appel d'urgence

> 0848 133 133 Numéro des médecins et médecins dentistes (centrale téléphonique) de garde pour le canton de Vaud
>> leur site Internet : www.svmed.ch
[/quote]


Oui, et ? Vous voulez me dire quoi ?

Hors ligne Galoudaoc

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 273
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier DEA + CFAPSE
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #74 le: 19 septembre 2009, 09:06:22 am »
que le seul numéro pour les urgences médical est bien le 144

Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 734
  • Sexe: Homme
  • IADE
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #75 le: 19 septembre 2009, 09:08:11 am »
Oui, et après ?

Hors ligne Galoudaoc

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 273
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier DEA + CFAPSE
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #76 le: 19 septembre 2009, 09:11:32 am »
Et après tu te permet de dire que non le seul numéro d'urgence n'est pas le 144 alors je te démontre le contraire alors au lieu de dire "et après?" accepte d'avoir tort pour une foi

Hors ligne Galoudaoc

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 273
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier DEA + CFAPSE
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #77 le: 19 septembre 2009, 09:12:41 am »
Et pour le coup du medecin on s'en fou comme de l'infirmiere smur ! tu ne comprend pas ? j'ai dit pour armée une ambulance, de toute façon si un med ou inf viens il y auras deja l'équipage de l'ambu present

Nickos

  • Invité
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #78 le: 19 septembre 2009, 09:15:19 am »
Loulig : Tu ne dira pas le contraire, les sp et les ambulanciers en France sont pris pour des cons au niveau formation, tu ne m'enlevera pas cette idée, nous avons le plus grand parc d'ambulances en Europe et personne n'arrive à optimiser les moyens, les carences ne devrait pas exister, des patients ne devrait pas attendre une demi-heure, trois quart d'heure pour avoir un infirmier ( vécu plusieurs fois ) donc arrête de faire l'autruche, nous parlons du pré-hosp, tandis que tu embraye vers de l'hospitalier, ce n'est pas ses services que je remet en question, c'est l'organisation et surtout la formation des acteurs du secours pré-hopsitalier.

Mais bon, ta réponse reflète l'esprit d'auto-satisfaction que possède certains.

Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 734
  • Sexe: Homme
  • IADE
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #79 le: 19 septembre 2009, 09:25:58 am »
Et après tu te permet de dire que non le seul numéro d'urgence n'est pas le 144 alors je te démontre le contraire alors au lieu de dire "et après?" accepte d'avoir tort pour une foi

Relisez, je n'ai écrit nul part qu'il y avait plusieurs n°. Je ne sais pas où vous avez lu cela.

Hors ligne Galoudaoc

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 273
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier DEA + CFAPSE
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #80 le: 19 septembre 2009, 09:28:16 am »
Nous... deux numéros d'urgences, 15 et 18, chacun taf suivant sa région,"

Et bien, en Suisse aussi, suivant les cantons, le travail n'est pas organisé de la même façon, et le nombre de protocoles est différent d'un canton à l'autre.

Et ca ?

Hors ligne Galoudaoc

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 273
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier DEA + CFAPSE
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #81 le: 19 septembre 2009, 09:30:41 am »
héhé tu vas répondre non non non je parlais du taff suivant la région!!! je vois ça d'ici...

Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 734
  • Sexe: Homme
  • IADE
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #82 le: 19 septembre 2009, 09:33:22 am »
Et bien je redis la même chose que ce que j'ai écrit plus haut, et je ne vois toujours pas où j'ai écrit qu'il y avait plusieurs n°.




Hors ligne Galoudaoc

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 273
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier DEA + CFAPSE
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #83 le: 19 septembre 2009, 09:43:13 am »
ce que j'ai copier coller plus haut ... ou alors ta phrase est mal formulé

PS: tu ne rebondi pas sur ce qu'a dit Nickos?...

Hors ligne loulig

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 734
  • Sexe: Homme
  • IADE
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #84 le: 19 septembre 2009, 09:59:17 am »
Ma phrase est bien formulé, il n'y a simplement pas à l'interpréter. Ce n'est pas de moi, c'est ce qu'on peut trouver, notamment sur ce site.

Et je ne rebondis pas sur ce que dit Nickos car je suis d'accord avec lui sur la non optimisation des moyens. Peut être qu'une plate forme commune serait une bonne chose. Et je le rejoins également sur un autre point qui est celui des carences. C'est proprement scandaleux. Par contre je ne prends ni les SP, ni les ADE pour des cons.

Hors ligne Galoudaoc

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 273
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier DEA + CFAPSE
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #85 le: 19 septembre 2009, 10:07:46 am »
Par contre je ne prends ni les SP, ni les ADE pour des cons.

Ah ?

Hors ligne Rusty

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 3098
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier smur
    • Voir le profil
    • Ambulancier pour les nuls
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #86 le: 19 septembre 2009, 15:47:56 pm »
Donc, suivant votre argumentaire, un médecin qui monte dans une ambulance doit avoir au préalable son permis B et son DEA pour toucher le patient ? Il n'y a pas quelque chose qui vous interpelle ?


Legislativement parlant,ce n'est pas qu'il ne pourra pas toucher le patient,c'est qu'il ne pourra pas monter dans l'ambulance!  :-X Ou alors,en complément d'un équipage déjà formé,donc en troisieme... C'est comme si un DEA perd son permis,il ne suffira pas que ce soit l'auxilliaire qui conduise! Il ne pourra tout simplement plus travailler.

C'est stupide,mais c'est comme çà.

Pas de DEA,pas d'ambulance (idem pour une ambulance de réanimation,je me permet de le rappeller au passage  :) ) et le second membre d'équipe soit DEA,soit AA avec permis de conduire valide! Après,rien n'empeche de rajouter du monde pour celui à qui le coeur lui en dit. C'est la cas par éxemple des fameux umsi parisiens (ambulances médicalisées privées utilisées sur demande des samu pour des secondaires)

Hors ligne Axel

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 975
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #87 le: 19 septembre 2009, 17:09:52 pm »
Pour Loulig:

 Numéros à appeler en cas d'urgence en Suisse



> 144 Ambulance, premiers secours, appel en cas d'urgence vitale

> 117 Police

> 118 Pompier

> 1414 Rega

> 1415 Air-Glacier

> 143 Aide téléphonique pour personnes en difficulté psychologique "La main tendue"

> 147 Ligne d'aide aux enfants et aux jeunes

> 145 Intoxications (avec médicaments, produits toxiques,...), appel d'urgence

> 0848 133 133 Numéro des médecins et médecins dentistes (centrale téléphonique) de garde pour le canton de Vaud
>> leur site Internet : www.svmed.ch

Pour faire simple faites le 144, c'est plus simple, gratuit et vous êtes sur d'avoir quelqu'un au bout du fil!

Voici un lien qui illustre le job d'amulancier, de TA et d'infirmier: http://www.cips-vd.ch/videos.php sous l'onglet professions santé

Un autre lien aussi fort intéressant: www.swissrescue.ch

Hors ligne Galoudaoc

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 273
  • Sexe: Homme
  • Ambulancier DEA + CFAPSE
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #88 le: 19 septembre 2009, 17:12:58 pm »
Merci Axel !!  ;D Swissrescue je connais et j'adore, notre patrons nous affiche un bulletin smur par mois  sur le tableau au travail ca permet d'apprendre des choses :)

Hors ligne Axel

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 975
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #89 le: 23 septembre 2009, 16:53:27 pm »
Nous on s'en sert pour les cours ;D

Hors ligne tech ambu

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 2
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #90 le: 15 novembre 2009, 19:26:20 pm »
Chères collègues français bonjour!

Je suis technicien ambulancier en suisse et vais tenter de vous éclaircire un peu... Alors pour commencer, en suisse romande 2 écoles possibles: Lausanne et genève. Ensuite, formation en 2 phases: Obtention du certificat de technicien ambulancier après 1an de formation (possible uniquement à lausanne), puis après obtention du certificat, possibilité de continuer pour 2 ans et obtenir un diplome d'ambulancier.

Technicien ambulancier: maintenance matériel, véhicule, conduite, prise en charge des patients stables, prise de paramètres vitaux, pose de voie veineuse, préparation médicaments et administration oxygène,... Pour les patients instables, le technicien (ou TA) officie comme équipier de l'ambulancier diplomé.

Ambulancier diplomé: idem technicien mais prend en charge les patients instables et autonomie sur les médicaments (en suivant des protocoles).

En suisse, un équipage de transfert est constitué au minimum d'un technicien ambulancier et d'un chauffeur (transferts stables). Un équipage d'urgence est constitué au minimu d'un technicien ambulancier et d'un ambulancier diplomé.

Les protocoles sont différents d'un canton à un autre, voir d'un service à un autre dans certains cantons. Par exemple, le canton de Vaud (ou je travail) est assez pauvre en protocoles mais nous permet tout de même de passer des médicaments comme la morphine, l'adrénaline, la cordarone, l'atropine, le salbutamol, clonazepam, diazepam, dinitrate d'isosorbide, glucose et narcan.

Nous sommes pauvres en protocoles car nous avons généralement toujours un SMUR assez proche au besoin ou engagé simultanément suivant l'appel.

L'extrême opposé, par exemple est le canton de fribourg ou certains services n'ont pas de SMUR à diposition et doivent donc travailler avec un nombre de protocoles beaucoup plus conséquant.

Pour le SMUR, il est composé d'un médecin travaillant dans un hôpital (car le métier de médecin urgentiste n'existe pas chez nous) et soit d'un ambulancier ou technicien ambulancier, soit d'un infirmier.

Voila pour résumer...

D'autres questions?





Hors ligne SPP 63

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 400
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #91 le: 15 novembre 2009, 20:11:40 pm »
Chez nous c'est inversé il existe des médecins urgentistes les ambulanciers prodiguent des gestes de secourismes et les seuls qui interviennent sur protocoles sont des infirmiers.

Hors ligne intense

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 873
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #92 le: 15 novembre 2009, 21:47:20 pm »
Bonsoir,

Les protocoles sont différents d'un canton à un autre, voir d'un service à un autre dans certains cantons. Par exemple, le canton de Vaud (ou je travail) est assez pauvre en protocoles mais nous permet tout de même de passer des médicaments comme la morphine, l'adrénaline, la cordarone, l'atropine, le salbutamol, clonazepam, diazepam, dinitrate d'isosorbide, glucose et narcan.

Nous sommes pauvres en protocoles car nous avons généralement toujours un SMUR assez proche au besoin ou engagé simultanément suivant l'appel.

L'extrême opposé, par exemple est le canton de fribourg ou certains services n'ont pas de SMUR à diposition et doivent donc travailler avec un nombre de protocoles beaucoup plus conséquant

Je te rassure, en France tout est très variable selon les départements. Que ce soit au niveau médical, paramédical ou secouriste.
Les protocoles paramédicaux sont aussi variables d'une région à une autre.

Pour le SMUR, il est composé d'un médecin travaillant dans un hôpital (car le métier de médecin urgentiste n'existe pas chez nous) et soit d'un ambulancier ou technicien ambulancier, soit d'un infirmier.

Quelles qualifications possèdent donc les médecins des services d'urgences par exemple ?

Hors ligne tech ambu

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 2
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #93 le: 16 novembre 2009, 20:37:53 pm »
Pour répondre à ta question, la plupart des médecins SMUR sont des médecins assistant effectuant leur assistanat dans un service d'urgences d'un hopital. Ces médecins ne font généralement que quelques mois de SMUR (généralement 6mois). Ils ont une formation très courte sur le préhospitalier. Leurs débuts sont donc généralement assez difficile... La plupart des ambulanciers souhaiterait supprimer le SMUR et acquérir plus d'autonomie (comme c'est le cas dans le canton de Fribourg) car la formation d'ambulancier s'améliore chaque année et nous sommes formés pour nous débrouiller sans SMUR mais notre autonomie sur le terrain peine à évoluer...
Le maintien du SMUR est avant tout une histoire politique et financière...
Fort heureusement, la collaboration ambulanciers-SMUR se passe généralement très bien et dans plus d'une situation, nous sommes rassurés de voir le SMUR arriver!
Pour plus d'infos: www.smur.ch

Hors ligne Mic25

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 2
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Bonjour à tous,
J'espère que je ne déterre pas un topic trop vieux !
Je suis SP en France et passionné par le secours. J'envisage d'intégré une formation d'ambulancier diplôme ES à Lausanne en Suisse, car le métier la bas me semble beaucoup plus intéressant.
J'aimerais pouvoir discuter avec des ambulanciers et TA suisses afin de me donner une idée plus précise de votre métier, et voir si mon projet est réalisable.
Merci d'avance à tous

Hors ligne intense

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 873
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Je viens de recevoir ma lettre de résultat du concours d'entrée en école d'ambulancier à Lausanne; je rentre le 18 août

Tout ça pour dire que même un Français peut réussir, au deuxième coup mais c'est possible :)

Si des personnes sont intéressées, je peux en discuter.

Alors depuis tout ce temps, tu es en deuxième année ?
Quelles sont tes impressions, toi qui était secouriste en France ?

Hors ligne jeromeA

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 7
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Bonjour,
J'aurai aimé connaitre le rythme de gardes d'un ambulancier suisse sur la région du Léman.
Nombres d'heures de boulot et ensuite  nombre d'heures de repos .
Est il possible d'avoir un peu de temps libre entre 2 gardes pour une autre activité type graphiste free lance ?
(comme c'est le cas chez les pompiers pros francais ).
Je suis pompier volontaire en france mais double nationalité ( français et suisse )et graphiste 3D/architecte d'intérieur.
Passer le concours pour me former en tant qu'ambulancier en suisse est qqch qui me tente de plus en plus.
Je vais tenter la prochaine cession de recrutement à Lausanne.
Bon si le métier éxige une disponibilité de tous les jours, je suis prêt à stopper mon activité artistique professionnellement.
Merci à tous ceux qui pourront m'apporter leurs infos bien précieuses... :)
Jerome.

Actarus555

  • Invité
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #97 le: 04 juillet 2010, 18:39:27 pm »
Alors depuis tout ce temps, tu es en deuxième année ?
Quelles sont tes impressions, toi qui était secouriste en France ?

Depuis tout ce temps je ne suis pas en deuxième année malheureusement.
Beaucoup de contretemps que je détaillerais une fois que j'aurais réussi mon examen.

Je passe donc le Brevet Fédéral de Technicien Ambulancier en novembre et travaille actuellement comme auxiliaire sur Genève.

Pour faire simple et rapide, j'ai (en Suisse), l'impression que l'on fait réellement ce qu'il faut pour le patient même s'il existe d'énormes différences en fonction des cantons.

Actarus555

  • Invité
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #98 le: 04 juillet 2010, 23:06:11 pm »
Le rythme de garde dépend de la société et du type d'activité (Urgences seules, Urgences / Transferts ou Transferts seuls).

Les amplitudes de 12h sont assez régulièrement retrouvées avec un temps de travail hebdomadaire de 45h avec souvent un certain nombre d'heures supplémentaires.

Il est difficile de t'en dire plus, je peut simplement t'avertir sur l'importante disponibilité requise surtout pendant les études, mais également après, une fois diplômé ...

Hors ligne intense

  • Excellente participation
  • ****
  • Messages: 873
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #99 le: 07 juillet 2010, 18:47:24 pm »
Pour faire simple et rapide, j'ai (en Suisse), l'impression que l'on fait réellement ce qu'il faut pour le patient même s'il existe d'énormes différences en fonction des cantons.

Concrètement, que faites vous de mieux ou que faisons nous mal en France ?

Et bon courage pour le brevet ;)

Hors ligne jeromeA

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 7
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #100 le: 12 juillet 2010, 22:00:52 pm »
Le rythme de garde dépend de la société et du type d'activité (Urgences seules, Urgences / Transferts ou Transferts seuls).

Les amplitudes de 12h sont assez régulièrement retrouvées avec un temps de travail hebdomadaire de 45h avec souvent un certain nombre d'heures supplémentaires.

Il est difficile de t'en dire plus, je peut simplement t'avertir sur l'importante disponibilité requise surtout pendant les études, mais également après, une fois diplômé ...

Salut Actarus !
Merci pour ta réponse.
Donc si je comprend bien c'est environ 4 gardes de 12h par semaine, auquelles s'ajoutent des repos compensatoires ?
Certains centres de secours fonctionnent ils en 24h ?
connais tu le nombres de semaines de congés par an ?
Bon j'ai bien compris que cela depend d'une société à une autre. c'est juste pour avoir une idée approximative..
Merci !
Sinon es tu encore pompier en france à côté ?


Hors ligne jeromeA

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 7
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #101 le: 27 octobre 2010, 12:25:28 pm »
Bonsoir à tous,

Je viens de recevoir ma lettre de résultat du concours d'entrée en école d'ambulancier à Lausanne; je rentre le 18 août !  :ambu:  ;D

Tout ça pour dire que même un Français peut réussir, au deuxième coup mais c'est possible :)

Si des personnes sont intéressées, je peux en discuter.


cool pour toi, mais maintenant que tu y es, tu veux pas aider les copains..?   :-(

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6403
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #102 le: 21 janvier 2011, 14:32:12 pm »
Le statut des ambulanciers n'est pas le même d'un canton à l'autre en Suisse romande. Leurs tâches ne sont pas les mêmes selon leur lieu de travail, mais leur mission principale reste la même : assurer les soins pré-hospitaliers de façon autonome en situation d'urgence et assurer le transport de personnes malades/blessées en toute sécurité jusqu'à un centre de soins.

 Infos extraites du site : -http://www.infirmiere-suisse.com/pages/ambulancier-%C3%A8re

MISSIONS

Leurs principales activités sont :

Lors des interventions :
    * protéger le périmètre sur le lieu de l'intervention afin de garantir la sécurité des personnes blesses et du personnel
    * déterminer les priorités de la prise en charge de la personne en évaluant son état clinique
    * dispenser les premiers soins de secours, de façon autonome ou sous la responsabilité d'un médecin
    * travailler en collaboration avec les sapeurs-pompiers, policiers, et tous les personnels présents.

En dehors des interventions :
    * contrôler l'état des véhicules, la présence de tout le matériel et les médicaments nécessaires, maintenir les appareils sanitaires en état de fonctionnement, désinfecter le matériel...
    * rédiger les rapports d'intervention
    * en cas d'appel d'urgence, prendre les bonnes indications pour partir en intervention avec le personnel et le matériel adéquat à la situation le plus rapidement possible.

Remarque : la part que représente les interventions en situation d'urgence sur des accidents de la circulation ou de la montagne est infime comparée à celle du transport de personnes malades, âgées ou handicapées qui ne peuvent se déplacer elles-mêmes.

FORMATION

La formation se fait dans une École Supérieure. Elle dure 3 ans. La formation alterne des périodes théoriques et pratiques.
Le titre obtenu est un diplôme d'ambulancier ES.
http://www.orientation.ch/dyn/1146.aspx?id_school=2215&searchsubmit=true

La formation recouvre les aspects suivants:
    * les techniques d'intervention;
    * les soins hospitaliers;
    * la relation socioprofessionnelle avec les bénéficiaires et leur entourage;
    * Les soins préhospitaliers en situation complexe;
    * les interventions en situation exceptionnelle et de catastrophe;
    * les connaissances de la personne humaine, son fonctionnement et ses déséquilibres.

Formation pratique
En première année, les étudiant-e-s effectuent un stage:
    * "Soins à la personne adulte dépendante".

En 2ème et 3ème année, les étudiants effectuent 7 stages spécifiques:
    * soins d'urgence hospitaliers;
    * soins à l'enfant;
    * centrale 144;
    * soins obstétricaux;
    * soins en psychiatrie aigüe
    * anesthésiologie
    * stage à option

Titre(s) délivré(s)
    * Certificat de technicien ambulancier ou de technicienne ambulancière, reconnu par les cantons romands;
    * Diplôme d'ambulancier ou d'ambulancière ES

La formation d'ambulancier en détail
 
PERSPECTIVES PROFESSIONNELLES
Les ambulanciers peuvent exercer leur activité dans des services officiels (hôpitaux, police, centres de secours) ou des établissements privés au bénéfice d'une autorisation délivrée par le Service cantonal de la Santé) Ils peuvent occuper leur emploi à plein temps ou à temps partiel en complément d'un autre métier comme infirmier, policier ou pompier. De nombreux cours de perfectionnement sont également proposés par les instituts de formation et les organisations du monde du travail.

Diplôme d'ambulancier ES

La formation d'ambulancier se fait dans École Supérieure (ES). Elle dure 3 ans.  
En principe, la formation ES fait suite à une maturité gymnasiale / professionnelle ou un certificat de culture générale option santé. Il est nécessaire d'être également titulaire d'un permis de conduire et d'être en mesure de produire un extrait de casier judiciaire et un état de santé compatibles avec l'exercice de la profession. Le titre obtenu est un diplôme d'ambulancier ES.

En Suisse romande, il y a deux lieux de formation, l'un à Genève, l'autre à Lausanne. A Lausanne, la formation offre une formation en deux niveaux. Le premier niveau permet d'obtenir un certificat de technicien-ambulancier et donne accès au second niveau qui permet d'obtenir le diplôme d'ambulancier ES.

    * Se former à Genève (au CFPS)
    * Se former à Lausanne (au CESU)

La formation alterne des périodes de formation théorique qui s'articulent autour de différents thèmes (Anatomie, biochimie, physiologie, psychologie, droit, technologie, techniques d'intervention, soins préhospitaliers, systèmes de santé, gestion, etc. ) et des périodes de stages (plus de 50% de la formation) dans des services d'ambulances, d'urgence, d'anesthésie, des foyers d'accueil pour personnes âgées ou en psychiatrie.


Gege467

  • Invité
Bonsoir,

Je me suis inscrit pour la formation en école.

Bonsoir à tous,

Je viens de recevoir ma lettre de résultat du concours d'entrée en école d'ambulancier à Lausanne; je rentre le 18 août !  :ambu:  ;D

Tout ça pour dire que même un Français peut réussir, au deuxième coup mais c'est possible :)

Si des personnes sont intéressées, je peux en discuter.

Bonjour, je suis infirmier et ambulancier en Belgique et j'aimerais m'expatrier en Suisse pour y travailler comme ambulancier.  Quelqu'un peut-il me dire quelles sont les équivalences, perspectives de carrière, etc etc ?

Merci

ISP42

  • Invité
Bonjour, Infirmier DE en France travaillant aux urgences d'un CHU, j'ai été tenté par l'idée de m'expatrier en suisse pour suivre la formation d'ambulancier ES.
Je suis rentré en contact avec l'ESAMB de Genève et le CESU de Lausanne, et pour les deux mêmes réponses, il faut avoir travailler minimum deux ans en Suisse pour suivre la formation sinon c'est 40000 CHF l'année d'etude. Seule solution, travailler deux ans en Suisse comme IDE pour pouvoir faire valoir ses droits au financement d’étude. A noter que Lausanne propose une passerelle avec accès direct en deuxième année pour les IDE.

alexorchies

  • Invité
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #105 le: 23 décembre 2015, 16:32:06 pm »
Je viens de terminer ma formation à l'école d'ambulancier de Genève et le montant de la formation est de 1000 CHF par année! Par contre pour les résident genevois ainsi que pour les frontaliers la formation est gratuite si je ne me trompe pas! Je n'ai pas eu d'aide au financement durant ma formation ce qui fait que j'ai du travailler pendant mes week ends ainsi que mes congé! 

Il existe deux formations en suisse! Celle de Technicien ambulancier qui ce déroule pendant une année à lausanne et celle d'ambulancier diplômé qui ce déroule soit à lausanne soit à genève! Pour résumé en gros le technicien ambulancier et l'assistant de l'ambulancier diplomé! Pour plus d'information voici le lien des deux écoles!

Ecole de genève: http://php.educanet2.ch/ecamb/

Et pour l'école de lausanne: http://www.bc-cesu.ch/

Bonjour à tous,  tu dis être ambulancier suisse,
Je serais intéressée pour voir les cours que tu as eu. Est il possible que tu me les envoies ... Par mail ??
Merci de votre réponse

PS de la modération shrek ne s'est pas connecté depuis février 2010

Hors ligne Actarus

  • Prince d'Euphor
  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 12
  • Sexe: Homme
  • Technicien Ambulancier, Instructeur PHTLS
    • Voir le profil
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #106 le: 28 décembre 2015, 10:42:58 am »
Bonjour,

Anciennement connu sous le pseudo Actarus555, j'ai créé un nouveau compte car l'ancien était visiblement devenu inactif depuis le temps que je n'étais pas venu ...

Je me tiens à votre disposition pour tout renseignement sur les formations et métiers de Technicien Ambulancier et Ambulancier en Suisse.

Je suis Technicien Ambulancier depuis 5 ans et vais reprendre le cursus conduisant au diplôme d'Ambulancier l'année prochaine.

A bientôt
Actarus

Wwolf

  • Invité
Bonjour, je voudrais des renseignements sur le métier d'Ambulancier ES en suisse Romande.
Est-il possible pour un Francais, d'effectuer cette formation?
Quel coût?
Y'a t'il une passerelle pour les IDE?
Merci par avance.
Cordialement.

Hors ligne Actarus

  • Prince d'Euphor
  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 12
  • Sexe: Homme
  • Technicien Ambulancier, Instructeur PHTLS
    • Voir le profil
Bonjour Wwolf,

Réponse à la première question : Oui c'est possible pour un Français mais de plus en plus difficile et le coût devient exorbitant du fait des dernières votations relatives aux accords bilatéraux (on parle de près de 20 000 CHF / an minimum).

Il n'y a pas de passerelle pour les IDE si ce n'est la possibilité de rentrer directement en deuxième année (ce qui n'est pas forcément recommandé au vu des exigences de la 2ème année ...)

J'ai des pistes sur ces différents sujets ; je vous propose de me donner votre mail par message privé pour vous expliquer plus en détail.

Êtes-vous proche de Genève ?

Bonne soirée
Actarus

Hors ligne laffreuxjojo

  • Technicien Ambulancier / Etudiant
  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 4
  • Sexe: Homme
  • Technicien Ambulancier
    • Voir le profil
Bonjour, je voudrais des renseignements sur le métier d'Ambulancier ES en suisse Romande.
Est-il possible pour un Francais, d'effectuer cette formation?
Quel coût?
Y'a t'il une passerelle pour les IDE?
Merci par avance.
Cordialement.


Bonjour,

Oui c'est possible pour un français, plusieurs possibilités :
1) Travailler depuis minimum 2 ans en Suisse dans n'importe quel métier, c'est le canton ou tu payera tes impôts qui te payera la formation.
2) Avoir assez d'argent.... le montant est effectivement d'un peu plus de 20 000 CHF/an.

Dans ton cas si tu es IDE, le plus simple serait de te trouver un employeur en tant qu'auxiliaire pour des transferts et rapatriements dans un premier temps, puis de te présenter au brevet fédéral de technicien ambulancier (env. 2 500 CHF pour 2 jours d'examen "théorique & pratique").
Une fois que tu as le brevet de TA, tu es sur d'être engager dans la foulée à temps pleins... Et par la suite si tu le désires tu pourras reprendre la formation complémentaire "soit les deux années" pour l'obtention du diplôme d'ambulancier ES.

Pour info une autre école francophone à ouvert sur BERNE cette année. Sans faire de pub, ils sont beaucoup plus "tolérant" pour les admissions....

Au plaisir si besoin

meaudre

  • Invité
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #110 le: 20 octobre 2016, 23:59:22 pm »
Bonjour
Je m appelle Frédéric, J ai 37 ans et cela fait 7 ans que je suis ambulancier dea en France.
J'ai été jusqu en Guyane Martinique et un tout de France pour voir un max d'interventions, de l'accouchement à l'arrêt cardiaque en passant par toutes les urgences que l'on fait à domicile en France.
J ai réalisé peu d avp et depuis quelques années je pense à devenir "paramedic"  :)
je regarde celle au Québec et en suisse en suisse pour devenir technicien ambulancier pour démarrer. il faut avoir un dossier a la croix rouge suisse incluant notre dea certificat de travail - as ton des modules à repasser ?
merci de votre réponse
bien à vous
Frédéric

laffreuxjojoo

  • Invité
Re : Ambulancier en Suisse ... { Questions / Réponses diverses sur le métier }
« Réponse #111 le: 01 novembre 2016, 22:58:50 pm »
Bonsoir Fréd,

je t'avais fait une longue réponse qui apparemment n'est jamais arrivé. Voilà en deux mots, si tu as besoin de plus d'infos je reprendrais du temps pour te redétailler tout cela.


Tu as tout à repasser, malheureusement aucune Validation Acquis possible.
Tu as la possibilité d'aller te présenter au Brevet de Technicien Ambulancier Fédéral, après avoir trouvé un employeur.... (bon courage)

Pas nécessaire d'avoir un dossier croix rouge suisse.

++

 

Follow @SOS112FR