Auteur Sujet: Quelques questions/réponses à propos du recrutement.. De GAV à Sous-officier !!!  (Lu 48194 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne juju62

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 1
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Bonjour
je souhaiterais avoir quelques infos car je viens de rater mon bac STI électrotechnique,
je n'aime pas du tout cette voie que j'ai pris par défaut  ???
Cela fait un moment déjà que l'envie pour la gendarmerie me gagne mais sans le bac que faire ??
Question : puis-je être GAV et par la suite concourir pour devenir sous-officier en "interne" ou alors tenter directement le concours sous-officier "externe" ?
aidez moi svp je suis un peu perdu !
merci d'avance

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6157
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Questions/réponses à propos du recrutement.... De GAV à Sous-officier !!!
« Réponse #1 le: 10 juillet 2009, 15:33:34 pm »
Bonjour juju
ben c'est bien dommage car tu avais une place ouverte dans cette spécialité en Gendarmerie http://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/cegn/Formation-d-expertise/Systemes-d-information-et-de-communication
Citer

La chaine SIC est une composante intégrée et indissociable de l'action opérationnelle permanente de la gendarmerie. Les personnels qui la composent doivent répondre aux attentes quotidiennes en matière d'emploi des technologies de l'information dans l'engagement opérationnel (Police judiciaire, sécurité publique, sécurité des systèmes d'information …).
Environ 1300 sous-officiers de gendarmerie sont spécialistes « systèmes d'information et de communication ».


mais tu as toutes les réponses à tes questions dans le forum - passer par les GAV te permettra de préparer le concours SOC en interne mais aussi de savoir si le Job te plait  :P

Sans le BAC tu peux concourir pour être GAV et durant les 5 ans de ton contrat (1 ans renouvelable 4 fois) tu pourras compléter ta formation pour devenir Sous-officier.
http://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/cegn/Formation-initiale/Formation-des-volontaires

Hors ligne chouve34

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 2
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Bonjour,
j'ai 18 ans et un BAC  STL ( sciences technologiques de laboratoires ) et j'aimerais devenir gendarme.
Je pense passer par la "petite porte" GAV  ... avant de devenir sous off. 
même si je ne sais pas si c'est le bon choix  ::)  mais comme ça je pourrai voir si cela me plait, si ce métier est vraiment fait pour moi et par la suite passer le concours interne de sous-officier .
Est-ce le bon choix ?
J'aimerais savoir ce que vous en penser ?

Hors ligne kit055

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 2122
  • Sexe: Homme
  • Police Nationale
    • Voir le profil
Est-ce le bon choix ? Cette réponse t'appartient à toi seul, ce que je peux te dire c'est que cela ne te fera pas de mal et tu pourras t'apercevoir si le métier te plait, c'est déjà ça !
Ensuite ça te fera une première expérience et tu pourras toujours t'en aller si la vie militaire ne te convient pas ;)

Citer
GENDARME ADJOINT VOLONTAIRE....POURQUOI PAS VOUS.
Hier, à 01:00 ·

Pour vous donner envie de rejoindre les rangs de la gendarmerie, ou simplement pour satisfaire votre curiosité, nous vous proposons quelques photos d'une séance d'intervention professionnelle, de préparation physique et de maîtrise de l'adversaire.
Nous vous rappelons que les inscriptions pour devenir Gendarme adjoint volontaire (GAV) sont ouvertes toute l'année. Rendez-vous sur www.lagendarmerierecrute.fr !
Pour l'inscription en ligne, cliquez sur recrutement volontaires

Dépôt des dossiers candidatures à partir de ce site.  :)
Les candidats au volontariat gendarmerie (gendarmes adjoints volontaires – aspirants de gendarmerie issus du volontariat) déposent désormais leur dossier de candidature à partir de ce site internet.
En cas d'impossibilité, les candidats conservent toutefois la possibilité de s'inscrire par dépôt d'un dossier papier.
Une nouvelle procédure de recueil des candidatures et d'information des candidats est mise en œuvre. À la suite de sa candidature sur Internet, le candidat est convoqué par un référent recrutement gendarmerie à une session d'information et d'entretien. Cette session comprend deux phases :
- une phase d'information destinée à éclairer le candidat dans ses choix d'orientation, articulée autour de la projection d'un DVD "le volontariat en gendarmerie" et d'un libre échange entre le référent recrutement et les candidats ;
- un entretien individuel de recrutement avec le référent recrutement.
Après cette première étape, le candidat est convoqué au centre de sélection pour les épreuves de sélection (test psychotechnique, test de compréhension de texte, test de connaissances générales et de connaissance de la langue française) qui sont maintenues et demeurent inchangées. Par ailleurs, la lettre de motivation est désormais réalisée lors du passage au centre de sélection.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6157
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Bonjour et bienvenue
1/ avec un BAC tu peux prétendre à passer le concours de sous-officier en "externe"
2/ malgré ton BAC je t'invite fortement a revoir ton orthographe, les verbes, les accords etc ainsi que la culture générale
3/ sans le Bac passer par la voie GAV c'est un bon choix si tu es célibataire ... parce que même si le métier ne te plait pas tu vas avoir plusieurs années pour réfléchir (4 au minimum) avant de pouvoir passer de carrière et donc quitter le métier en démissionnant.
D'autre part ce n'est pas ce que tu vas apprendre ou voir en tant que GAV qui pourra te montrer toute la palette du métier de Gendarme et tu pourrais être déçu par erreur ou défaut.

Hors ligne chouve34

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 2
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Jeano 11 merci pour ta réponse. J'espère tomber dans une bonne caserne.
Comment ça marche à la fin de l'école de GAV ?

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6157
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Après 2 ou 4 mois d'école tu choisis ta région d'affectation en fonction de ton classement et tu arrives dans ton unité où tu es logé en "chambre collective" .. souvent des appartements "famille"  déclassés en locaux de service ...
tu vas avoir un lit 90, une armoire pour toi et dans la cuisine de l'appart un frigo, une table + chaise, un four micro-onde + une ou deux plaques électrique (pas de gaz) que tu vas partager avec tes 2 ou 3 colocataires.

Durant le temps de que tu vas passer sous les galons de GAV tu vas pouvoir changer d'affectation plusieurs fois (en fonctions des places disponibles) afin d'avoir un plus grand aperçu du métier de Gendarme.

Hors ligne Romain54

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 11
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Rebonjour, je voudrais avoir une fourchette du salaire moyen d'un maître chien débutant puis expérimenté :).

Merci de vos réponses rapides.

Amicalement

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6157
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Romain un maitre de chien est un gendarme S/Off de carrière et ce n'est pas parce qu'il a une spécificité qu'il change de grille de solde - elle correspondra à son indice du moment.

Hors ligne Romain54

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 11
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Rebonjour, comme on me l'a dit plus haut, qu'il fallait n'importe quel bac général pour passer le concours de gendarme / sous-officier ... mais on ne m'a pas précisé quelle mention avoir  ???
Faut-il une mention bien, assez bien ou très bien ? :)

Merci de vos réponses rapides.  ;D

Cordialement ;)

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6157
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Salut Romain, aucune mention ... simplement la moyenne ... mais pas seulement le niveau.
Il faut aussi une très bonne culture générale tous azimuts et grand angle pour répondre au QCM !!!

Exemple : http://qcm-concours.blogspot.fr/2012/10/qcm-gratuit-connaissance-generale.html

Hors ligne fustile

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 3
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Bonjour ,
Je suis actuellement adjointe de sécurité de la police nationale depuis le 10/12/2007.

J'ai passé une 1ere fois le concours de sous officier en février 2009 et j'ai été ajournée 1an.
J'ai reçu une réponse à cet échec 1mois 1/2 après : une lettre m'annonçant mon ajournement , la seconde pour m'inviter à rentrer en école à Tulles en juin 2009 en tant que GAV mais j'ai refusé ( l'emploi d'un ADS et d'un GAV pour moi apportent les mêmes prérogatives et les mêmes responsabilités et sont tous les 2 des emplois précaires).

Il a donc fallu que je me présente une seconde fois au centre de sélection , faire les démarches pour monter un nouveau dossier au CIR de Paris et j'ai subi pour la 2eme fois : un entretien avec un officier , les tests psycho et de personnalité et l'épreuve d'habileté ( parcours sportif ) .

J'attends ma réponse pour les résultats des tests du 24 et 25 mars 2010.
On m'a annoncé au centre de passage d'examen à Maisons-Alfort que cela prendrait du temps entre 2 à 6 mois et pour l'entrée en école de 7 mois , 9 mois , 12 mois voire 18 mois ...

Je voudrais savoir au bout de combien de temps reçoit-on sa convocation pour la visite médicale ?
J'aimerai poursuivre mes études le soir en attendant et continuer ma 2eme année de capacité de droit à paris 13 mais si je suis acceptée pour rentrer en école et avant la fin 2011 , je vais perdre mes droits d'inscriptions.
Pensez-vous qu'en appelant le centre de sélection de Maisons-Alfort après la validation de ma visite médicale, je pourrai réunir des informations nécessaires à savoir ma date exacte d'entrée en école de sous off. J'ai encore jusqu'à octobre 2010 pour faire mon inscription à l'université.

Merci à tous!

Hors ligne Nathan

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 33
  • Sexe: Homme
  • Auxiliaire ambulancier. Secouriste croix rouge.
    • Voir le profil
Bonjour bonjour!

Je répond un peu tard, désolé, à cette question que je me suis également posé il y a un peu plus de 2 ans... Comme toi je n'ai pas souhaité m'engager sans savoir, ::) je suis donc passé par la case G.A.V. (ce que j'ai bien fait d'ailleurs car je ne veux plus devenir gendarme de carrière).
En tant que G.A.V. tu peux tomber n'importe où en Gendarmerie à la sortie d'école, ce qui ne permet pas à tous les GA de gouter de prés au boulot de sous officier.... mais ça aide  :-\
Je pense que jeano11 pourra le confirmer : il y a des G.A. dans des escadrons (gendarmerie mobile) qui ne voient absolument pas ce que fait le sous off de gendarmerie départementale en brigade sur le terrain ...
J'ai, moi même parmi beaucoup d'autres, eu la chance de tomber dans une unité avec une activités judiciaires très soutenues, ce qui m'a permis d'avoir beaucoup d'aperçues sur la palette d'activité du gendarme.
D'ailleurs le statut d'A.P.J.A. (agent de police judiciaire adjoint) m'a bloqué souvent dans des actes de procédures  :-\ comme les PV simples et répétitifs du genre petits vols ou dégradations légères qui étaient pris/enregistrés par les gav, pour soulager les OPJ, dans mon unité. Cela correspond exactement à une partie du boulot du sous off.
Cependant mes camarades d'en face, qui lèvent ou baisse la barrière à l'entrée de l'escadron, qui ramassent les feuilles mortes, lavent les vitres, qui nettoient la subaru de la B.R.I. sans la conduire ou qui plient les parachutes du G.I.G.N. ne voient absolument pas ça  :-\ !
Ceux qui sont affectés dans un PSIG sont plus souvent utilisés la nuit en patrouille ou en renfort sur des situations dites "critiques" !!!

Donc encore une fois c'est relatif... et il faut savoir qu'un GAV ne réussit pas le concours sous off parce qu'il est GAV... d'ailleurs quand il est aux tests de sélections il est habillé en civil, mélangé aux civils.

A toi de voir !  peut être que ton choix est déjà fait  ::)

donne des news!

@ bientôt!

Hors ligne Hatrannael

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 7
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Bonjour à tous et à toutes.

Je suis cette année en terminale STG et je m’intéresse au recrutement de la gendarmerie.
J'ai projeté de passer le concours d'adjoint avant de passer le concours de
sous-officier.
Je suis allé sur le site pour me renseigner,
Mais j'ai vue sur des pages internet que le mode d'admission allait changer.
Est-ce vrai ?

Merci pour toutes réponses qui pourraient m'éclairer.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6157
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Bonjour et bienvenue Florent  ?
Nous ne sommes plus en contact direct avec les recruteurs de la Gendarmerie mais en ce moment la demande est en baisse alors que l'offre est en hausse, déplace toi à la Brigade de Gendarmerie de ton domicile pour de plus amples informations.

Par contre pourquoi passer par la case GAV si tu penses avoir le Bac ?
Avant d'être de carrière tu auras de 5 à 6 ans pour démissionner mais il est vrai qu'en étant Sous-officier tu n'auras pas, si tu as moins de 26 ans une aide au reclassement que tu as si tu es GAV.   http://www.reconversion.gendarmerie.defense.gouv.fr/gend_intro.html
Bien que tu approches une vision de l'activité gendarmique tu n'es qu'au bas de l'échelle !!!
Lis ou relis  les post' de Nathan.
A+
Jean

Hors ligne Nathan

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 33
  • Sexe: Homme
  • Auxiliaire ambulancier. Secouriste croix rouge.
    • Voir le profil
Salut Hatrannael et bienvenue!
Quelques modifications sont en pourparler au sujet de l'admission des sous-off.
Le bac (avec ou sans) ?
Les notes éliminatoires ?
Le parcours d'obstacle ?
on ne sait pas...
Le nombre d'admission sous off pour 2011-2012 reste le même avec un peu moins de candidatures.

Ce qui est sûr c'est que la gendarmerie nationale est en pénurie de gendarmes adjoint. Une note spéciale nous est transmise par voie interne... recrutez des gav !!! alerte!!!  :o

Un gros affaiblissement des candidatures gav fait peur aux officiers et généraux qui nous poussent à intensifier notre "pub"... lol!

Le mieux c'est de faire une double candidature. Sachant que ce n'est qu'un "emploi jeune" de 5 à 6 ans maxi et qu'en tant que gav mieux vaut être affecté en GD dans une brigade territoriale de chef lieu ou dans un EDSR qui bouge bien... sinon tu risques de jouer le pion et le garde barrière.  
Bon courage, tu as le temps de te concentrer sur le bac avant de t'affoler pour ta décision  ;)

@ bientôt

Hors ligne Hatrannael

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 7
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Merci, c'est vrai, le bac est ma priorité, merci pour les conseils.

Hors ligne Hatrannael

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 7
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Donc, si je comprend bien, il y aura moins de candidatures en période 2011-2012.
C'est tres avantageux pour ceux qui comme moi souhaite suivre cette profession. :ange:

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6157
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Non la Gendarmerie n'a pas assez de candidats pour le nombre de places qu'elle offre.
Oui c'est avantageux pour ceux qui répondent aux critères de sélection défini par la Gendarmerie ce qui est très loin d'être le cas !!

http://www.recrutement.gendarmerie.defense.gouv.fr/

Hors ligne Hatrannael

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 7
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Sans efforts, on n'arrive a rien.

Hors ligne Nathan

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 33
  • Sexe: Homme
  • Auxiliaire ambulancier. Secouriste croix rouge.
    • Voir le profil
C'est officiel !!!
Les quatre décrets modifiant les statuts particuliers des corps militaires de la gendarmerie sont publiés au Journal Officiel du 14 novembre 2010.

Voici l'article qui fera le plus de bruit :

"Avec le décret n° 2010- 1375 du 12 novembre 2010, le corps des sous-officiers de gendarmerie est positionné au niveau des corps de la catégorie B de la fonction publique.
IL EST INSTAURE UN RECRUTEMENT EXTERNE PAR CONCOURS AU NIVEAU BACCALAURÉAT.
La mise en place de voies de recrutement sans condition de diplôme préserve les possibilités d'intégration des gendarmes adjoints volontaires (GAV) non titulaires du baccalauréat.
Les anciens GAV qui seront nommés au grade de gendarme après le 1er janvier 2011 bénéficieront d'une reprise d'ancienneté égale aux trois-quarts des services accomplis en qualité de volontaire."

De quoi répondre à de nombreuses interrogations...    ;)

@ bientôt,

Nathan.


Hors ligne Nathan

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 33
  • Sexe: Homme
  • Auxiliaire ambulancier. Secouriste croix rouge.
    • Voir le profil
Je parle des périodes 2011-2012 car les jeux sont faits pour fin 2010 début 2011 (le temps d'attente entre la réussite au concours et l'entrée en école sous-off étant en moyenne d'un an pour cause d'enquête de moralité, tests de présélection, libération des places en école, etc...

La "machine" a subit un retardement suite à la fermeture de quelques écoles l'an dernier.
J'ai ouvert un post avec un passage du JO du 14/11/10 qui précise officiellement que les candidatures sous off sont accessibles au bacheliers. Reste que la caste GAV est accessible sans diplôme.

Bonne lecture @ bientôt.

Nathan

Hors ligne Hatrannael

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 7
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Bonjour à tous,

- Un de mes amis m'a demandé si le bac professionnel permettait de se présenter au concours de sous-officier.

- Il m'a aussi posé la question suivante :
"Est ce que les GAV peuvent se présenter au concours de sous-officier sans le bac."
(Il m'a posé cette question au cas ou le bac professionnel ne suffirait pas)

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6157
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Bonjour
voici l'article 4 du décret n°2010 - 1375 du 12 novembre 2010 qui le concerne :
(le texte au complet peut être lu ICI

Article 4

Après l'article 13, sont insérés les articles 13-1 et 13-2 ainsi rédigés :
« Art. 13-1.-Les sous-officiers de gendarmerie sont recrutés par trois concours distincts. Pour concourir, les candidats doivent remplir les conditions fixées à l'article L. 4132-1 du code de la défense et être âgés de dix-huit ans au moins et de trente-cinq ans au plus au 1er janvier de l'année du concours.

« 1° Le premier concours, sur épreuves, est ouvert aux candidats titulaires du baccalauréat ou d'un diplôme ou titre enregistré et classé au moins au niveau IV dans le répertoire national des certifications professionnelles prévu par les articles R. 335-12 et R. 335-23 du code de l'éducation ;

« 2° Le deuxième concours, sur épreuves, est ouvert :
« a) Aux volontaires dans les armées servant dans la gendarmerie nationale, titulaires du diplôme de gendarme adjoint, en activité et comptant, au 1er janvier de l'année du concours, au moins un an de service en cette qualité ;
« b) Aux adjoints de sécurité de la police nationale en activité et comptant, au 1er janvier de l'année du concours, au moins un an de service en cette qualité ;
« c) Aux militaires des forces armées autres que la gendarmerie nationale servant en vertu d'un contrat, en activité ou en détachement et comptant, au 1er janvier de l'année du concours, au moins quatre ans de service en cette qualité ;
« d) Aux réservistes de la gendarmerie nationale ;

« 3° Le troisième concours, sur épreuves, est ouvert, sans condition de diplôme, aux candidats justifiant d'une expérience professionnelle de trois années dans des conditions fixées par arrêté du ministre de l'intérieur.
« Les deuxième et troisième concours sont ouverts dans la limite de 40 % des emplois offerts au recrutement, sans que le volume du troisième concours ne puisse excéder 10 % de l'ensemble des emplois offerts.
« Nul ne peut se présenter plus de trois fois à chacun des concours.
« Un arrêté du ministre de l'intérieur fixe les conditions médicales et physiques d'aptitude exigées des candidats aux concours, les programmes, les conditions d'organisation et de déroulement des concours ainsi que les coefficients attribués aux différentes épreuves et, s'il y a lieu, les dispenses d'épreuves en fonction des titres détenus.
« Art. 13-2.-Le nombre de places offertes au titre de chacun des concours prévus à l'article 13-1 est fixé chaque année par arrêté du ministre de l'intérieur.
« Les places non pourvues au titre d'un ou plusieurs concours peuvent être reportées, par décision du ministre de l'intérieur, sur un ou plusieurs autres concours dans la limite des volumes fixés au neuvième alinéa de l'article 13-1. »

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6157
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Ouverture des inscriptions pour le concours de recrutement des sous-officiers de gendarmerie.
http://www.lagendarmerierecrute.fr/Inscription/Sous-officier-de-gendarmerie

L'arrêté du 27 avril 2011  fixant les programmes, les conditions d’organisation et de déroulement ainsi que les coefficients attribués aux différentes épreuves des concours prévus à l’article 13-1 du décret no 2008-952 du 12 septembre 2008 portant statut particulier du corps des sous-officiers de gendarmerie est paru au Journal Officiel de la République Française le 10 avril.

Le recrutement par voie de sélection prend fin.
Dorénavant, les inscriptions au concours se font par Internet, par le candidat lui-même.

Vous pouvez vous inscrire pour ce concours par Internet en cliquant sur le lien inscription en ligne.

Pour obtenir des informations complémentaires, contactez le CIR = Centre d'Information et de Recrutement de votre région ou la brigade de gendarmerie la plus proche de votre domicile.

Téléchargez la fiche "sous-officier de gendarmerie" (concours externe) ou la fiche "sous-officier de gendarmerie" (concours interne).

 - Les épreuves écrites auront lieu au début du mois de février 2012 en région parisienne.
 - Les épreuves orales se dérouleront au printemps 2012, en région.

Sources : Sirpa Gendarmerie

Hors ligne CassandraW

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 1
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Bonjour, aujourd'hui en classe de première Littéraire, je souhaiterais à l'avenir devenir Gendarme. Si j'ai mon bac littéraire en cette année 2012-2013, je voulais savoir s'il était possible de passer le concours et quand ?
Je n'ai pas vraiment compris quel concours il faut passer pour entrer dans celle-ci. J'ai besoin d'aide s'il vous plaît. Merci d'avance..

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6157
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Bonjour et bienvenue
la Gendarmerie ne fait plus de recrutement au fil de l'eau mais deux campagnes par an. Il faut s'inscrire par internet Calendrier prévisionnel ICI: Épreuves d'admissibilité : 25 septembre 2012.

Tu ne précises pas quel concours tu vises alors bonne lecture Documentation ICI

Pour te pré-inscrire c'est LA


Voici le site officiel de la Gendarmerie http://www.lagendarmerierecrute.fr/Inscription/Sous-officier-de-gendarmerie clique sur "Accéder au CIR " afin de connaitre celui dont dépend ta région... c'est lui qui va gérer ton dossier.

Pour t'inscrire lorsque la date sera venue http://www.recrutementenligne.secure.gendarmerie.interieur.gouv.fr/

A lire l'arrêté autorisant l'ouverture au recrutement ÉPREUVES D'ADMISSIBILITÉ (25 septembre 2012, date commune aux deux concours)

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000025263734&fastPos=1&fastReqId=980429173&categorieLien=id&oldAction=rechTexte

La FAQ (P.J ci-dessous) http://www.lagendarmerierecrute.fr/Inscription/FAQ-concours-sous-officiers-gendarmerie

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6157
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Ouverture des concours SOG 2013, arrêté publié à télécharger sur le sites sus mentionné  - mercredi 18 juillet 2012

La gendarmerie organise la troisième session des concours portant statut du corps des sous-officiers de gendarmerie. L'autorisation de s'inscrire court du 16 juillet au 12 octobre 2012 minuit.
Plus d'infos sur le site de la  http://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/fre/Sites/Gendarmerie/Actus/2012/Juillet/Ouverture-des-concours-SOG-2013-arrete-publie Gendarmerie

Citer
APTITUDE MÉDICALE AU RECRUTEMENT
Art. 4. − Lors des opérations de recrutement d’un militaire, la détermination de l’aptitude médicale à servir permet une mise en adéquation entre les capacités individuelles des candidats à l’engagement, les besoins des gestionnaires du personnel des armées, directions, services et de la gendarmerie nationale ainsi que les contraintes du métier des armes. Elle comporte plusieurs étapes successives : l’expertise médicale initiale, la visite médicale d’incorporation et la réévaluation du profil médical en fin de période probatoire.
Art. 5. − L’expertise médicale initiale a pour objectif de vérifier l’adéquation de l’état de santé du candidat avec les impératifs des métiers militaires. Elle conduit à l’établissement du profil médical et à une conclusion d’ordre médico-militaire d’appréciation de l’aptitude médicale à servir dans la ou les spécialités postulées. Elle est déterminée en se référant strictement à des normes ou conditions particulières d’emploi définies par le commandement.
Cette conclusion peut être l’aptitude, l’inaptitude temporaire ou l’inaptitude définitive.
L’inaptitude à l’engagement peut être également la conséquence :
– d’une décision médicale fondée sur l’estimation d’un risque, pour l’individu ou la collectivité, à être exposé aux contraintes liées aux activités et situations d’exception militaires ;
– de critères règlementaires imposés par le commandement.

Quelles sont les conditions d'aptitude médicale pour entrer en gendarmerie ?

Hors ligne veronique

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 1
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
bonjour je m'appelle véronique ' j'ai  18 ans je suis en 1ere BAC pro restauration ' j'aimerais savoir si il faut être titulaire du BAC pour pouvoir rentrer a l'écoles de police. je veux changer complétement de mètier car les cours ne sont pas trop pour moi.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6157
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Bonjour et bienvenue Véronique sur SOS112.
j'ai l'impression qu'il existe dans ton cerveau un flou entre le policier et le gendarme  ::)
Pour entrer en école de Police afin de devenir gardien de la paix ou de Gendarmerie pour devenir sous-officier il faut posséder le Bac et une bonne dose de connaissances générales tout azimuts plus une bonne orthographe ainsi qu'une expression écrite en bon Français, donc maitriser la grammaire, le vocabulaire ... bref avoir une bonne syntaxe puis s'inscrire aux concours organisés par ces deux institutions, être de nationalité française, avoir un casier judiciaire vierge, une bonne aptitude médicale, etc ... tout est bien détaillé dans les deux forums, bonne lecture mais si tu as des questions sans réponses nous sommes là pour t'aider.

Note cependant ; que ce n'est pas parce que tu vas changer de banc d'école ou de "crémerie" que tu ne seras plus obligée d'étudier...  les divers codes qui gèrent la vie comme celui de la route, le droit pénal ou administratif... etc... la formation est continue et nécessaire pour évoluer professionnellement, le contenu est régulièrement adapté aux évolutions juridiques, aux besoins opérationnels des unités et à l'engagement de la gendarmerie dans les instances internationales.  http://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/cegn/Formation-continue

Que pour devenir Policier ou Gendarme sans avoir un Bac il faut passer par l'étape "emploi jeune" (moins de 26 ans) de ADS ou GAV et que durant ce contrat de 5 à 6 ans tu es obligée de suivre les cours destinés à ta préparation aux concours des deux professions.... si tu échoues aux tests de sélection du concours ... ben tu sorts  :'(   sortir2

Présentation de la Gendarmerie :
http://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/publications/plaquettes_rec/presentation_gendarmerie/index.htm#/1

PS : que nommes tu ou qu'appelles tu "officier spécialisé" ??

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6157
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
La gendarmerie et les polices en France  ::)

Pour bien comprendre ce que représente une brigade de gendarmerie (unité de base) et quelle est la place des gendarmes départementaux qui y servent comme OPJ, APJ et APJA, il faut dire un mot de la façon dont s'exerce en France la police judiciaire et administrative. On trouve en France deux polices de statut "civil" et une de statut "militaire", la gendarmerie.

Les deux types de police de statut "civil" sont les polices municipales d'une part et la police nationale de l'autre.
PM : Aux ordres d'un chef de police lui-même subordonné au maire, les policiers municipaux, armés ou pas, ont des pouvoirs de police restreints limité aux relevés des contraventions (circulation, stationnement/parkings, respect des arrêtés municipaux...) sur la zone urbaine constituant la commune que couvre la ville.
PN : La police nationale, créée en 1941 exerce ses activités sous les ordres du ministère de l'intérieur et le contrôle des parquets. Elle possède tous les pouvoirs de police judiciaire (constations des infractions à la loi, enquêtes judiciaires, maintien et rétablissement de l'ordre public...) dans les zones dites urbaines, où viennent se superposer les polices municipales quand elles existent. Les 130 000 (environ) membres de la police nationale ont ainsi compétence sur toutes les villes ayant une population supérieure à 20 000 habitants, ce qui représente en superficie que 5 % de la France, et en nombre d'habitants 50 % de la population française. C'est ce qui est appelé la Zone Police Nationale (ZPN).

GN : La Gendarmerie nationale, qu'en ta elle, est une force de police à statut militaire. Elle dispose également de tous les pouvoirs de police judiciaire, administrative et militaire mais n'occupe pas le même espace.
La gendarmerie relève du ministère de la défense pour la gestion de la l'action "militaire" et est placée pour emploi auprès du ministère de l'intérieur pour ses opérations.
De la même façon que la police est responsable des grandes villes, les 103 000 (environ) militaires de la gendarmerie sont en charge la sécurité de toutes les villes de moins de 20 000 habitants, des zones péri-urbaines et des campagnes. Cette Zone, de compétence Gendarmerie Nationale (ZGN) couvre pour 95 à 99 % du territoire national (métropole et outre-mer) et 50 % de la population.

Pour résumer de façon schématique, le gendarme en brigade territoriale (unité de base et de terrain) est donc un militaire faisant un travail de policier au sein d'une population et sur un territoire rural ou péri-urbains cependant il peut enquêter en ZPN si besoin de poursuite s'en fait sentir pour résoudre une affaire judiciaire ; l'OPJ GN en averti alors son confrère l'OPJ PN territorialement compétant.

PS : contrairement à la vision qu'en ont les créateurs de feuilletons TV les gendarmes OPJ, APJ et APJA ne sont pas subordonnés au commissaire de police.  8)

 

Dans la Réponse Rapide, vous pouvez utiliser du BBCode et des smileys comme sur un message normal, mais à partir d'une interface plus rapide d'accès.

Nom: E-mail:
Vérification:
Taper les lettres montrées dans l'image
Ecouter les lettres / Demander une autre image
Taper les lettres montrées dans l'image:
Combien de lettres contient le mot secours ? (en chiffre):

Follow @SOS112FR