Auteur Sujet: Gabarit chargement sur remorque ?  (Lu 25627 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne domiflorida

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 1
    • Voir le profil
Gabarit chargement sur remorque ?
« le: 30 avril 2009, 11:35:52 »
Bonjour à tout le monde.
je me présente Domi restaurateur à Saintes.
Je dois ramener mon bateau par route mais problème la remorque fait 5 mètres le bateau 6m70 ;
ma question : le chargement peut-il dépasser à l'arrière et si oui de combien, avec quelle tolérance et sous quelles conditions ?
signalétique ou autre ?
je possède tous les permis.
merci de m'aider.
à bientôt. ::)

Hors ligne Aiglon

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 342
  • Sexe: Homme
  • Agent territorial
    • Voir le profil
Re : Gabarit chargement sur remorque ?
« Réponse #1 le: 30 avril 2009, 16:57:51 »
Trouvé sur le net:

Dimensions. La largeur maximale du convoi ne doit pas dépasser 2,55 m et la longueur 18,75 m. Pour le transport d’un voilier, le mât ne doit pas dépasser à l’avant du véhicule. A l’arrière il ne doit pas dépasser la remorque de plus de 3 mètres, (ces 3 mètres s’ajoutent à la longueur maximale autorisée). Si le mât dépasse de plus d’un mètre, on doit l’équiper d’un feu et d’un réflecteur rouge.

Remorques. Toute remorque dont le poids total autorisé en charge est supérieur à 500 kg doit être munie d’une plaque d’immatriculation portant son numéro et fixée en évidence de façon inamovible à l’arrière du véhicule.


Souhaitant avoir répondu à ta requête.
Cordialement
[email protected]

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6728
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Gabarit chargement sur remorque ?
« Réponse #2 le: 01 mai 2009, 12:50:09 »
Légifrance et le Code de la Route disent ceci :

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006841606&cidTexte=LEGITEXT000006074228&dateTexte=20180701

Code de la route
    * Partie réglementaire
          o Livre III : le véhicule.
                + Titre Ier : dispositions techniques.
                      # Chapitre II : poids et dimensions

Section 3 : Dimensions et conditions du chargement. Version en vigueur au 6 août 2010

Article R312-19
I. - Toutes précautions utiles doivent être prises pour que le chargement d'un véhicule ne puisse être une cause de dommage ou de danger.

II. - Tout chargement débordant ou pouvant déborder le contour extérieur du véhicule du fait des oscillations du transport doit être solidement amarré. Les pièces de grande longueur doivent être solidement amarrées entre elles et au véhicule, de manière à ne pas déborder dans leurs oscillations le contour latéral extérieur de celui-ci.

III. - Les chaînes, bâches et autres accessoires, mobiles ou flottants, doivent être fixés au véhicule de manière à ne sortir à aucun moment du contour extérieur du chargement et à ne pas traîner sur le sol.

IV. - Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du II ou du III ci-dessus est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la troisième classe.

Article R312-20
La largeur du chargement d'un véhicule, mesurée toutes saillies comprises dans une section transversale quelconque, ne doit nulle part dépasser 2,55 mètres. Toutefois, le chargement des matériels de travaux publics peut excéder 2,55 mètres sous réserve de n'excéder en aucun cas la largeur du véhicule tracteur.

Les dispositions du présent article ne sont pas applicables aux récoltes, à la paille ou au fourrage transportés sur les véhicules agricoles à traction animale, sur le parcours des champs à la ferme et des champs ou de la ferme au marché ou lieu de livraison situé dans un rayon de 25 kilomètres.

Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

Toutefois, lorsque les dépassements excèdent les limites réglementaires de plus de 20 %, l'amende encourue est celle prévue pour les contraventions de la cinquième classe.

Dans ce cas, la récidive de cette contravention est réprimée conformément à l'article 132-11 du code pénal.

Article R312-21
A l'arrière, le chargement d'un véhicule ou d'une remorque ne doit pas dépasser de plus de 3 mètres l'extrémité dudit véhicule ou de sa remorque.

La longueur des ensembles spécialisés dans le transport des véhicules peut, lorsqu'ils sont en charge, être augmentée par l'emploi d'un support de charge autorisé pour ces transports. L'ensemble, y compris son chargement, ne doit en aucun cas excéder une longueur totale de 20,35 mètres s'il s'agit d'un train routier ou de 16,5 mètres s'il s'agit d'un véhicule articulé.

Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

Toutefois, lorsque les dépassements excèdent les limites réglementaires de plus de 20 %, l'amende encourue est celle prévue pour les contraventions de la cinquième classe.

Dans ce cas, la récidive de cette contravention est réprimée conformément à l'article 132-11 du code pénal.

Article R312-22
A l'avant, le chargement ne doit, en aucun cas, dépasser l'aplomb antérieur du véhicule et, s'il s'agit d'un ensemble de véhicules, du véhicule tracteur. A l'arrière, il ne doit pas traîner sur le sol. Le support de charge des ensembles spécialisés dans le transport des véhicules ne doit pas faire saillie à l'arrière du chargement.

Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la troisième classe.

Article R312-23
Sans préjudice de la réglementation relative au transport des matières dangereuses, les véhicules-citernes doivent satisfaire à des conditions de construction relatives à la capacité des citernes et de leurs compartiments ainsi qu'à leur stabilité transversale et à des règles de remplissage assurant un comportement dynamique satisfaisant dans les conditions de circulation normales.

Le ministre chargé des transports fixe par arrêté les règles de stabilité de route.

Toute infraction aux dispositions du présent article est punie de l'amende prévue pour les contraventions de la troisième classe.

Article R312-24
Le ministre chargé des transports fixe par arrêté les règles relatives au chargement des engins spéciaux dont la vitesse ne peut excéder par construction 25 km/h.

Le fait, pour tout conducteur d'un engin spécial, de contrevenir aux dispositions relatives aux conditions du chargement est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la troisième classe.

Le fait, pour tout conducteur d'un engin spécial, de contrevenir aux dimensions du chargement ou au gabarit du véhicule est puni de l'amende prévue par les contraventions de la quatrième classe. Toutefois, lorsque les dépassements excèdent les limites réglementaires de plus de 20 %, l'amende encourue est celle prévue pour les contraventions de la cinquième classe.

Dans ce dernier cas, la récidive de cette contravention est réprimée conformément à l'article 132-11 du code pénal.

Article R312-25
Les dispositions de la présente section ne sont applicables aux véhicules et aux matériels spéciaux des armées et des services de secours et de lutte contre l'incendie que si elles sont compatibles avec leurs caractéristiques techniques de fabrication et d'emploi.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6728
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Gabarit chargement sur remorque ?
« Réponse #3 le: 01 juillet 2018, 13:43:26 »
Le chargement du véhicule est une étape décisive lors d’un départ en vacances. Inutile de bourrer le plus possible d’affaires de manières anarchique.  :P
Vous risquerez de créer des situations dangereuses.
Alors voici quelques conseils pratiques.

Dans le coffre ; L’essentiel
Pour moins de stress, il est préférable de charger son véhicule la veille plutôt que le matin du départ ! A condition, bien sûr, de le mettre à l’abri du vol.  :'(

Pour bien charger votre coffre :
    Répartissez les bagages de façon équilibrée, en plaçant les plus lourds dans le coffre, le plus bas possible (afin de baisser le centre de gravité du véhicule et donc d’éviter de le déséquilibrer).
    Une règle d’or : dans l’habitacle, ne laissez aucun objet non arrimé. Et en aucun cas sur la plage arrière ! L’objet le plus anodin (une bouteille d’eau, un jouet ou un chat par exemple) peut se transformer en projectile au moindre coup de frein et risque de blesser un passager.
 
Ce que dit le Code de la route
Que ce soit la largeur, la longueur ou le poids, les conditions de chargement d’un véhicule sont réglementées.
    Une voiture ne peut circuler avec un poids total réel qui excède le poids total autorisé en charge, indiqué sur la carte grise.
    La largeur du chargement du véhicule ne doit pas dépasser 2,55m.
    A l’arrière, le chargement d’un véhicule (ou d’une remorque) ne doit pas dépasser de plus de 3 mètres l’extrémité du véhicule (ou de sa remorque).
    A l’avant, le chargement ne doit pas dépasser l’aplomb antérieur du véhicule.

Dans ces trois cas, le contrevenant encourt une amende forfaitaire de 135 euros. Lorsque les dépassements excèdent les limites réglementaires de plus de 20%, le contrevenant encourt une amende pénale pouvant aller jusqu’à 1 500 euros.

Enfin, l’article R.312-19 du Code de la route précise que “toutes précautions utiles doivent être prises pour que le chargement d’un véhicule ne puisse être une cause de dommage ou de danger”. Ainsi, tout conducteur d’un véhicule dont le chargement est mal arrimé encourt une amende forfaitaire de 68 euros.
Avec un coffre de toit
Il peut arriver que vous n’ayez pas assez de place dans le coffre pour ranger tous vos bagages. Vous allez alors être amené à transporter ces bagages ou ce matériel sur le toit dans un coffre.

Les précautions à prendre :
    Le coffre de toit se fixe sur les barres de toit. Soumis à des forces considérables, il doit être solidement arrimé.
    Le chargement ne doit pas dépasser le poids total en charge indiqué sur la carte grise. Respectez aussi le poids toléré par votre toit et par le coffre lui-même.
    Centrez le coffre sur le toit afin de conserver le bon équilibre du véhicule et d’éviter toute mise en roulis.
    Adaptez votre conduite au volume et à la charge du coffre. N’oubliez pas que le coffre de toit augmente la hauteur de votre véhicule. Attention à l’entrée de certains parkings, en particulier souterrains !
    Veillez à équilibrer le chargement à l’intérieur du coffre et arrimez solidement ce chargement à l’aide des sangles intérieures. Ne laissez pas de sangle flotter au vent au risque de les transformer en de dangereux fouets !
    A chaque arrêt, vérifier le bon arrimage du coffre et de son chargement.
    Les coffres présentent une résistance à l’air (générant un bruit et une surconsommation de carburant). Quand vous n’avez plus besoin de votre coffre de toit, pensez à le démonter !

Avec une remorque :
Le permis B est suffisant pour tracter une remorque dont le poids total autorisé en charge ne dépasse pas 750kg.

Les précautions à prendre :
    Équilibrez le chargement du véhicule et de la remorque.
    Conduisez de façon souple et homogène (évitez les à-coup, les freinages et accélérations brusques…).
    N’oubliez pas que l’ensemble véhicule + remorque est plus long et plus lourd, donc plus délicat à manœuvrer, notamment en ville ou sur les petites routes.
    Alourdi, le véhicule muni d’une remorque met presque 2 fois plus de temps à s’arrêter. Il convient donc d’adapter sa vitesse en fonction de la fluidité de la circulation, d’augmenter les distances de sécurité et d’anticiper plus que d’habitude toute manœuvre.
    La capacité d’accélération, quant à elle, est affaiblie : un paramètre à prendre en compte en cas de dépassement !

Transporter un vélo :
Transporter un ou plusieurs vélos n’est pas sans risque. Si vous comptez en faire sur votre lieu de vacances, équipez votre véhicule de porte-vélo. Il en existe de différentes sortes : à sangles, pour attelage ou de toit. Avant tout achat, assurez-vous de la compatibilité du modèle avec votre véhicule.
    Le modèle à sangles s’installe sur le coffre ou le hayon de la voiture. Il permet de transporter 3 vélos. Inconvénient : il cache la visibilité arrière du conducteur.
    Le modèle pour attelage se fixe par pincement de la boule de remorquage ou sur une plaque solidaire de l’attelage. Il permet de transport de 2 ou 3 vélos. Inconvénient : il réduit la vue arrière du conducteur.
    Le modèle de toit se fixe sur les barres de toit. Avec 1 seul vélo par porte-vélo. Mais il est possible d’installer plusieurs porte-vélos. Avantage : vue arrière dégagée. Inconvénients : grande hauteur du véhicule et prise au vent importante.

Les précautions à prendre :
    Ne dépassez jamais la charge prévue pour chaque porte-vélo.
    A chaque arrêt, vérifiez la tension des sangles, le serrage des vis et des boulons.
    Si vous utilisez un modèle de toit, n’oubliez jamais que les vélos augmentent la hauteur de votre véhicule. Attention à l’entrée de certains parkings (en particulier les parkings souterrains) !
    Si les vélos cachent votre plaque d’immatriculation, pensez à installer une plaque auxiliaire avec des feux arrière.
    Adoptez une conduite souple et méfiez-vous des dos d’âne.

Source https://www.preventionroutiere.asso.fr/2016/03/24/charger-son-vehicule/