Auteur Sujet: Le verglas d’été… et un choc frontal très violent !!  (Lu 2345 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6749
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Qu’est-ce que le verglas d’été ?

Le verglas d’été… ce n’est pas du verglas, mais ça glisse tout autant! Il se forme suite à une averse consécutive à une longue période de chaleur.

Pourquoi ?
Avec l’humidité, les matières grasses, huile, carburant, gomme de pneumatiques et poussières de garnitures de frein accumulés dans le bitume remontent en surface et provoquent des pertes d’adhérence. Bien plus traître que le verglas d’hiver puisque le verglas d’été ne se voit pas !

Prévenir pour sécuriser sa conduite  :o
Maintenant que vous êtes au point sur la définition du verglas d’été, ne manquez pas d’identifier les périodes à risque !
Attention, ce n’est pas parce qu’il ne pleut plus que ça ne glisse plus !
Respectez plus que jamais les distances de sécurité et assurez-vous du bon état de vos pneus et de leur pression.

Réagir face au verglas d’été  ::)
Si malgré tout vous perdez le contrôle de votre véhicule sur une plaque de verglas d’été ... freinez !  :P
Il vous faut immobiliser votre véhicule le plus rapidement possible et le plus fort possible car c’est encore le meilleur moyen de limiter la casse.

Regardez loin devant vous et cherchez les échappatoires. Si votre regard se porte sur l’endroit à risque (mur, rail, voiture, etc.), vous avez toutes les chances de le percuter...

RAPPEL : Le non respect de la distance de sécurité est sanctionné d’une amende de 135 € et un retrait de 3 points.
Une suspension du permis de 3 ans maximum peut également être prononcée par le juge.

Hors ligne Jeano 11

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 6749
  • Sexe: Homme
  • Retraité
    • Voir le profil
Re : Le verglas d’été… et un choc frontal très violent !!
« Réponse #1 le: 11 août 2015, 18:28:30 »
Un choc frontal très violent un samedi d'été sur la RD 820.  :o
Recrudescence de sortie de route, attention au "verglas d’été". Il se forme lorsque de fortes pluies tombent après une période de canicule et de sécheresse.
Ce phénomène est dû à une accumulation d’huiles, de carburants et de gommes de pneumatiques sur la chaussée. Lorsque la pluie tombe, le mélange peut remonter à la surface, formant une sorte de pellicule glissante.

La chaussée rendue glissante par la pluie dans la côte du Cluzel est sans doute à l'origine de deux accidents survenus le soir, pratiquement au même endroit à quelques minutes d'intervalle. La première sortie de route est intervenue vers 20 heures, l'accident faisant un blessé, une femme de 59 ans prise en charge par les secours de Cahors et transportée au centre hospitalier. Environ quarante minutes plus tard, un second véhicule s'est immobilisé dans le bas-côté. Une dame de 85 ans, blessée sans gravité, a été hospitalisée à Cahors par les pompiers.

Et aussi à Nadaillac de Rouge le Verglas d'été a fait des victimes et Mme la préfète appelle à la prudence. Trois victimes dans un état grave, suite à un violent choc frontal entre deux véhicules légers, c'est le lourd bilan de l'accident qui a eu lieu sur la RD820. À la suite de cet accident, Madame la préfète du Lot, a tenu à réagir en rappelant que les pluies et les orages de ces dernières heures ont entraîné une augmentation des risques sur les routes notamment dus aux ‘'verglas d'été''.
Il est important que tous les conducteurs prennent conscience de ces risques et respectent la vitesse et les distances de sécurité.
Depuis le début de l'année, nous avons constaté un relâchement des comportements conduisant malheureusement à un nombre accru d'accidents mortels sur nos routes et autoroutes. Ces drames familiaux auraient pu être évités si tout les conducteurs avaient un minimum de respect du code de la route et du civisme car ce n'est pas une fatalité.»

Qu’est-ce que le verglas d’été ?
Le verglas d’été… ce n’est pas du verglas, mais ça glisse tout autant! Il se forme suite à une averse consécutive à une longue période de chaleur.

Pourquoi ?
Avec l’humidité, les matières grasses, huile, carburant, gomme de pneumatiques et poussières de garnitures de frein accumulés dans le bitume remontent en surface et provoquent des pertes d’adhérence.
Bien plus traître que le verglas d’hiver puisque le verglas d’été ne se voit pas !

Prévenir pour sécuriser sa conduite :
Maintenant que vous êtes au point sur la définition du verglas d’été, ne manquez pas d’identifier les périodes à risque! Attention, ce n’est pas parce qu’il ne pleut plus que ça ne glisse plus !
Respectez plus que jamais les distances de sécurité et assurez-vous du bon état de vos pneus et de leur pression.  8)  >:(

Réagir face au verglas d’été !!
- Si malgré tout vous perdez le contrôle de votre véhicule sur une plaque de verglas d’été.... freinez !
- Il vous faut immobiliser votre véhicule le plus rapidement possible et le plus fort possible car c’est encore le meilleur moyen de limiter la casse.
- Regardez loin devant vous et cherchez les échappatoires. Si votre regard se porte sur l’endroit à risque (mur, rail, voiture, etc.), vous avez toutes les chances de le percuter...