Auteur Sujet: Sinus coronaire ??  (Lu 22398 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne atlas

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 157
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Sinus coronaire ??
« le: 16 juin 2004, 18:35:36 »
Bonjour,
pour être moins nul .... c'est quoi çà et puis c'est où    :hein36:

lhamo dondup

  • Invité
Sinus coronaire ??
« Réponse #1 le: 16 juin 2004, 21:14:27 »
Le cœur renferme deux oreillettes dans sa partie supérieure et deux ventricules dans sa partie inférieure.
Du point de vue fonctionnel, le cœur est une double pompe.

La veine cave supérieure, la veine cave inférieure et le sinus coronaire entrent dans l’oreillette droite. Quatre veines pulmonaires pénètrent dans l’oreillette gauche.
Le sinus coronaire est un vaisseau sanguin qui conduit le sang des veines cardiaques à l'oreillette droite du cœur.
Le ventricule droit expulse le sang dans les artères du tronc pulmonaire; le ventricule gauche propulse le sang dans l’aorte.

Voir schéma sur le site suivant :
http://perso.wanadoo.fr/d.lefebvre/coron%20dors%20im.gif

   


http://irmcardiaque.com/index.php?title=Sinus_coronaire

Définition
Dernière portion, dont le calibre est agrandi (apparaissant sous la forme d'une ampoule), de la grande veine coronaire (du cœur) qui draine le sang provenant des artères coronaires. Le terme de sinus coronaire désigne également le système veineux de forme circulaire situé en périphérie de la selle turcique et faisant communiquer les deux sinus caverneux.

Le sinus coronaire est situé dans le sillon auriculo-ventriculaire, à la surface du cœur. Il débouche dans l'oreillette droite entre l'orifice de la valvule tricuspide et l'orifice de la veine cave inférieure. En ce qui concerne le sinus coronaire de la selle turcique, il s'agit d'une minuscule cuvette creusée transversalement à la face supérieure de l'os sphénoïde situé à la base du crâne.

C’est un tronc veineux court (3 centimètres), mais large de 12 millimètres couché dans la partie postérieure du sillon atrio-ventriculaire gauche. Il est caractérisé par son épaisse tunique musculaire et ses deux valvules ostiales : à son origine gauche en effet, il reçoit la grande veine du cœur dont le sépare une valvule insuffisante et inconstante. Son extrémité droite s’ouvre sur la paroi inférieure de l’atrium droit et est marquée par la valvule du sinus coronaire.

AFFLUENTS DU SINUS CORONAIRE

1. La grande veine du cœur (fig. 195, 196, 197), née à l’apex du cœur, monte dans le sillon interventriculaire antérieur, se coude à angle droit pour suivre le sillon atrio-ventriculaire gauche et se termine dans le sinus coronaire. Elle-même reçoit comme collatérales : des veines ventriculaires droites et gauches, et parmi ces dernières la veine marginale gauche ;
des veines atriales gauches.

2. La petite veine du cœur occupe simplement la partie postérieure du sillon atrio-ventriculaire droit et se jette dans le sinus tout près de sa terminaison (fig. 196).

3. La veine moyenne du cœur.

4. La veine oblique de l’atrium gauche (fig. 196) descend sur la face postérieure de l’atrium gauche. Parfois un cordon fibreux la relie au confluent jugulo-sub-clavier gauche.

Elle représente en effet un vestige très atrophié de la veine cardinale supérieure.

En ce qui concerne le sinus coronaire de la selle turcique, il s'agit d'une minuscule cuvette creusée transversalement à la face supérieure de l'os sphénoïde situé à la base du crâne.