Messages récents

Pages: [1] 2 3 4 5 6 7 8 ... 10
1
Discussions et échanges divers / Re : Syndrome de diogene ou TOC ?
« Dernier message par Jeano 11 le 17 août 2017, 09:00:26 am »
Désolé nous n'avons pas les compétences médicales pour traiter ces problèmes qui relèveraient de la psychiatrie ?

Je vous propose de lire cet article : Un nouveau trouble mental : l’accumulation compulsive… https://le-cercle-psy.scienceshumaines.com/un-nouveau-trouble-mental-l-accumulation-compulsive_sh_30188
2
Discussions et échanges divers / Re : Syndrome de diogene ou TOC ?
« Dernier message par Papaille45 le 16 août 2017, 22:47:54 pm »
Ok, pour les définitions pour les Toc et diogene... Mais que faire? Pour l'aider,car j'ai déjà évacuer 3/4 du bordel et je sens que je la perd,car jai fais ce qu'elle devrait faire et vu que c'est moi qui a tout virer,ça ne lui a pas plu,elle ne dit rien,je lui ai tout virer son bordel dans la salle de bain,je lui ai demandé  si elle 1 chose particulièrement qui lui ferait plaisir maintenant que c'est propre,cà réponse:c'est non,tu te demerde t'as fait mon boulot, tu te débrouilles. ..C'est vraiment dure. .
3
Discussions et échanges divers / Re : Syndrome de diogene ou TOC ?
« Dernier message par Jeano 11 le 16 août 2017, 16:12:27 pm »
Le trouble obsessionnel compulsif ou « T.O.C. » (autrefois nommé névrose obsessionnelle) est une pathologie psychiatrique apparentée aux troubles anxieux et aux névroses.

Le trouble obsessionnel compulsif se manifeste par des symptômes invalidants associant des obsessions, des compulsions et des rituels compulsifs.
Il est relativement rare et touche autant les hommes que les femmes, et se constitue à partir de l’adolescence.
Il est le développement pathologique d’un mode de défense présent également chez le sujet sain, dans les « personnalités obsessionnelles », lorsque la souffrance est moindre et n’a pas de répercussion invalidante sur le quotidien.
Les personnalités obsessionnelles se caractérisent par une tentative de maîtrise la plus complète possible sur leurs émotions, conduisant à une volonté de contrôle sur leurs actions. Elles présentent un sens du devoir profond avec une rigueur et un perfectionnisme, dont parfois les scrupules mènent à une indécision et à une inhibition. Ces personnes sont très investies dans leurs engagements, et sont en constante introspection par leur sentiment d’incomplétude.
Elles sont tenaces, persévérants et tiennent à des valeurs morales parfois rigides ou autoritaires. Leur rigidité peut être mise douloureusement à l’épreuve et leur organisation psychique peut être désorganisée par la nouveauté ou les changements. Elles ont le sens de l’économie et ont tendance à accumuler les objets. Elles sont méticuleuses, sérieuses, mais parfois lentes par leur manque de spontanéité.
Même si cette organisation de la personnalité, particulièrement adaptée au monde occidental actuel (que l’on peut aussi appeler « défensive »), n’est pas en soi pathologique, les personnalités obsessionnelles peuvent bénéficier de prises en charges psychothérapeutiques pour les aider à mieux vivre les changements dans leur vie, apprendre à mieux écouter leurs émotions, et surmonter leur fragilité s’exprimant sous forme d’épisodes anxieux ou dépressifs.
Lorsqu’elle devient une pathologie et que cette organisation du psychisme, enferme le patient et le fait souffrir, elle peut se soigner par une psychothérapie à laquelle le patient doit adhérer et suivre de manière régulière.

Le syndrome de Diogène est un dérèglement du comportement chez la personne qui se traduit par deux troubles associés : l'incurie et la syllogomanie.

Qu’est-ce que le syndrome de Diogène ?
Le syndrome de Diogène est un trouble du comportement, et c’est un syndrome que l’on peut classer dans les troubles du comportement.
Cette « maladie » se singularise par une hygiène  délaissée et un entretien inexistant au sein de leur logement.

L'incurie est une absence totale d'hygiène personnelle et la syllogomanie est un T.O.C. (trouble obsessionnel compulsif) qui conduit à amasser ou à ne pas jeter un grand nombre d'objets inutiles voire de déchets, même si leur accumulation cause des inconforts majeurs.

Deux types de syndrome de Diogène !
Il existe deux types de syndrome de Diogène : l'actif et le passif.
L'actif consiste à entasser chez soi toutes sortes de choses récupérées dans la rue ; quant au passif, il revient à se laisser envahir par ses déchets voire même ses déjections et à se laisser déborder par leur accumulation.

Personnes concernées :
Le syndrome de Diogène touche essentiellement des personnes âgées de plus de 60 ans de tout milieu social ; généralement  après une rupture sociale comme le décès d'un proche ou le départ à la retraite.
Ces individus sombrent peu à peu dans une dépression et ils se mettent à combler le vide autour d'eux par l'accumulation d'objets ou de déchets.
Selon les études menées, l’apparition de cette maladie serait principalement due à un choc émotionnel très puissant.

Sources
 http://sante.lefigaro.fr/sante/maladie/trouble-obsessionel-compulsif/quest-ce-que-cest

Être attaché à certains objets, c'est normal. Mais avoir du mal à jeter quoi que ce soit peut relever de la maladie mentale.
 http://sante.lefigaro.fr/actualite/2013/03/21/20096-quand-accumuler-choses-devient-pathologique

Le syndrome de diogène
 http://www.maladie-diogene.eu/
4
Bonjour,
désolé Fleur mais nous n'avons pas ce type d'infos !
5
Discussions et échanges divers / Re : Syndrome de diogene ou TOC ?
« Dernier message par Papaille45 le 16 août 2017, 06:54:16 am »
Bonjour,
je voudrais savoir si le syndrome de Diogène et compatible avec un TOC, le fait que tout objets du quotidiens doivent être soigneusement nettoyer avec une brosse à dent ou autre avant d'être jeté. Un pantalon est secoué pendant 10mn, poches retournées, brossées avant d'être lavé, forcément au bout de 10 années, les objets se sont accumulés,du même style que le syndrome de diogène, ne rien jeter avant d'être récurer, sachant que pour elle (ma compagne), elle va bien, c'est devenu difficile au quotidien, sachant que j'ai tout virer pour le bien être de tous, c'est devenu un rejet de sa part envers moi....

Sujet fusionné avec celui déjà existant dans le forum - bonne lecture.
6
Bonsoir, je suis ambulancière dans le 45 et j'aimerai faire le métier d'ARM. j'ai besoin de vous conseils sur les sites de formations.merci
7
Recommandations et bon sens / Re : Un sommet de bêtise !!
« Dernier message par Jeano 11 le 14 août 2017, 08:45:41 am »
Ils tentent de gravir le Mont-Blanc avec leurs jumeaux de 9 ans  >:(
Une famille hongroise a tenté samedi 5 août 2017 de gravir le Mont-Blanc (Haute-Savoie) avec ses jumeaux de neuf ans, chargés de sacs d’au moins 12 kilos. Ils ont finalement renoncé à terminer l'aventure face à l'insistance des médecins, des gendarmes et des guides de montagne.

Profiter des vacances pour faire vivre des aventures à ses enfants...
Certains touristes du Mont-Blanc vont jusqu'à l'inconscience.  :-X  :P
Ainsi, une famille hongroise a voulu samedi dernier 5 août gravir le Mont-Blanc avec ses deux jumeaux de 9 ans.
A neuf ans, ils arrivent à 3.800 mètres avec des sacs de 12 kilos  :-[ :-[
Une fois arrivés au refuge du Goûter à plus de 3.800 mètres d'altitude, ils acceptèrent quand même sur l’insistance des médecins, des gendarmes du PGHM (peloton de gendarmerie de Haute-Montagne) et des guides, de ne pas risquer la vie de leurs enfants.
Ils ont été redescendus dans la vallée par l’hélicoptère des services de l’Etat.
Un rapatriement gratuit  >:(
Le maire de Saint-Gervais Jean-Marc Peillex est indigné : "Les services de secours, les gendarmes du PGHM ne sont pas au service des inconscients".
Il rappelle que les interventions de secours et les rapatriement se font gratuitement. Il dénonce également un "Mont-Blanc outragé, tantôt Foire du trône, tantôt Dysneyland".
    J'en ai marre de payer avec mes impôts la gendarmerie et les hélicoptères pour aller chercher des inconscients"—Jean-Marc Peillex, maire de Saint-Gervais

Jean-Marc Peillex estime qu'il faudrait qu'il y ait des poursuites sur ce genre d'attitude "même si certains disent qu'il n'y a pas de règle ni d'interdiction de faire le Mont-Blanc avec un bébé de 3 ans. La liberté ce n'est pas de faire mourir les gens. J'en ai marre de payer avec mes impôts la gendarmerie et les hélicoptères pour aller chercher des inconscients et des gens qui se moquent de nous".
Déjà des précédents

Ce n'est pas la première fois que des touristes inconscients tentent l'ascension en famille...
En 2014, un père de famille américain, Patrick Sweeney a voulu battre un record du monde en faisant gravir le Mont-Blanc à ses enfants de 9 et 11 ans dans le cadre du tournage d'une émission de télé-réalité. Il avait même vendu les images de la chute qui aurait pu leur être fatale dans le couloir du Goûter .
La même année un père de famille Autrichien voulait "faire le Mont-Blanc" avec son fils de cinq ans qui a mis fin à sa tentative grâce à la force de persuasion des gendarmes en poste sur le glacier de tête rousse à 3.200 mètres d’altitude.

Citer
Deux alpinistes allemands ont été retrouvés morts ce mercredi dans le Mont Blanc du Tacul. Ils seraient morts d'hypothermie après avoir été pris dans une tempête.
Ces deux alpinistes, âgés d’une quarantaine d’années, ont été victimes de la tempête qui s’est abattue mardi soir sur le Mont Blanc.
Partis tôt lundi matin du refuge Torino, ils ont traversé les Aiguilles du Diable pour rejoindre le sommet du Mont Blanc du Tacul. Ils devaient rentrer le lundi soir. Mais mardi soir, leur famille n'a toujours pas de nouvelle et alerte les secours. La météo s’est dégradée, c’est désormais la tempête.
D'après le peloton de gendarmerie de haute montagne de Chamonix, ils ont été retrouvés à la fin de l'itinéraire, au début de la redescente. Ils seraient morts d'hypothermie. Les deux alpinistes auraient pris du retard et se sont probablement fait surprendre par la tempête à l'arrivée au sommet.
Leurs corps ont été repérés mercredi matin par l’hélicoptère de la Sécurité Civile mais le vent a compliqué les manœuvres pour les atteindre. Une accalmie a finalement permis de les rapatrier à Chamonix dans la matinée.
8
Dans la lutte contre les incendies, les gendarmes avec les pompiers sont sur tous les fronts !
Qu’ils soient à pied, à cheval, en voiture ou à vélo, les gendarmes en patrouille font passer des messages de prévention auprès de toutes les personnes qu’ils croisent, comme ne pas jeter son mégot de cigarette dans la nature, bruler des déchets agricoles, faire des barbecue "ouvert", etc...
Un détachement équestre de la garde républicaine patrouille dans les Alpes-Maritimes, « afin de participer activement à la surveillance des massifs forestiers en vue de lutter contre les incendies de forêt », avec les services d’incendie et de secours, a annoncé le département.
Ils participent à la gestion de la crise de l’incendie avec la gestion des flux, par exemple en orientant les automobilistes lorsque les routes sont barrées afin de laisser les voies de communications libres pour les secours.
Ils participent activement aux évacuations des personnes dont les habitations sont en danger et patrouillent dans les quartiers ainsi isolés pour prévenir les cambriolages.
La cellule Vulcain est rapidement activée. Créée dans le Var en 2003, cette cellule rebaptisée depuis Recherche des causes et circonstances incendies (RCCI), regroupe à la fois des gendarmes, des pompiers et des agents de l'Office national des forêts (ONF). Au total, une quinzaine de personnes font partis du RCCI. En travaillant ensemble, chacun peut ainsi apporter son expertise.
Les techniciens en identification criminelle dirigent les investigations judiciaires afin de déterminer l’origine d’un feu. L'objectif est de trouver, le plus rapidement possible, le lieu de départ de l'incendie. Pour cela il est ouvert une enquête judiciaire «classique», où les équipes techniques et scientifiques vont réaliser des prélèvements. Les gendarmes mènent l’enquête pour résoudre les incendies qu'ils soient accidentels ou criminels et interpeller les suspects qui vont être entendus en audience de comparution immédiate au tribunal. Pompiers et gendarmes ont un objectif à chaque incendie : trouver l'origine du feu. Grâce à une étude approfondie de cette d'origine, les enquêteurs peuvent souvent en définir les causes. Cependant l'identification en cas d'actes de malveillance reste complexe mais grâce à leur ténacité, aux chiens de recherche d'hydrocarbures et aux nouvelles technologies des résultats sont souvent positifs et des interpellations viennent couronner un travail efficace avec une conclusion rapide.

Une fois la zone d'origine définie c'est une autre étape de l'enquête qui s'ouvre. «On procède à l'américaine, par élimination. On se demande si ça peut être dû à un mégot, un phénomène de loupe, des traces d'hydrocarbure ?
Ensuite on fouille et on élimine grâce à un travail très minutieux. C'est ce qu'on appelle une approche probabiliste», reprend le gendarme. Tout est passé au peigne fin comme lors d'une enquête judiciaire classique. Sauf que d'autres paramètres sont à prendre en compte comme le vent, la météo, ou encore l'historique du lieu.

Définir si l'acte est volontaire ou involontaire  8)
Une fois le travail de la cellule Vulcain terminé, c'est aux gendarmes de reprendre l'enquête. Et c'est une étape tout aussi complexe. «Nous travaillons à partir des vidéos surveillances, des témoignages que l'on peut récolter. En fonction de la taille de l'incendie, les investigations peuvent être très longues», décrypte l'enquêteur, qui ne souhaite pas entrer dans les détails du processus d'enquête.
En plus de trouver le responsable de l'incendie, les enquêteurs doivent définir si celui-ci est volontaire ou involontaire. Dans le premier cas la loi prévoit une peine allant jusqu'à 30 ans de réclusion criminelle tandis que pour le second cas, elle prévoit une peine de trois ans d'emprisonnement et 45.000€ d'amende.
9
Les arnaqueurs simulent une panne pour attirer la pitié des automobilistes.

Mardi 8 août 2017, un automobiliste a été victime de l’arnaque dite de « la panne bulgare » ou « arnaque à l’Irlandaise ». Un couple lui a fait croire qu’il était en panne sur le bord de la route et en a profité pour lui soutirer 500€.

Le coup de la panne. Chez les gendarmes on l’appelle aussi « l’arnaque à l’irlandaise » ou «panne bulgare ». Un automobiliste en a été victime ce mardi 9 août sur l’aire de repos de la départementale 5 avant La-Roche-Chalais. Vers 19h30 il a aperçu une voiture noire de marque Volvo immatriculée à l’étranger en panne sur une aire de repoos. C’est en tout cas ce qu’il a cru.

Monnaie et bijoux sans grande valeur  :-\
Le couple et ses enfants ont attiré l’attention du conducteur.
La femme, au volant, a expliqué être en panne d’essence tandis que le mari, qui ne parlait pas français, a proposé d’échanger des bijoux et des billets étrangers (sans valeur faciale précisent les gendarmes) contre des euros, histoire de pouvoir acheter du carburant.
L’homme, charitable, est tombé dans le panneau et s’est rendu au distributeur pour effectuer un échange, mais la monnaie hongroise présentée par le malfaiteur n’avait en réalité aucune valeur. Le conducteur a donc perdu 500 euros.
Des scénarios qui diffèrent  8)
Les gendarmes appellent à les automobilistes à la vigilance. Les bijoux présentés par ces arnaqueurs n’ont généralement aucune valeur. La monnaie présentée comme de l’argent bulgare ne vaut pas grand-chose non plus. Le scénario lui peut varier. Panne sèche, portefeuille perdu, carte bancaire cassée, les voleurs ne manquent pas d’idée.

Dans tous les cas si vous rencontrez ces individus, signalez-les immédiatement en composant le 17. Relevez la marque et la couleur du véhicule et sa plaque d’immatriculation.
Les forces de l’ordre rappellent aussi "qu’une personne en panne sèche demande d’abord à être déposée à une station-service et ne propose généralement ni argent, ni bijoux… quelque soit la nationalité de l’étranger en manque d’essence".

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/dordogne-ils-font-semblant-d-etre-en-panne-pour-arnaquer-les-automobilistes-1502311601
10
Matériels & Uniformes / Re : Les tensiomètres électroniques.. de bras ou de poignet.
« Dernier message par Jeano 11 le 09 août 2017, 11:32:30 am »
Bonjour,
bien lire le mode d'emploi et voici une vidéo
Prendre sa tension avec un tensiomètre poignet
 https://www.youtube.com/watch?v=KgvZ0MM-rbk
OU
 https://www.youtube.com/watch?v=TyglY0hVDPk (pas bon)

Moi je la prend le soir dans mon lit, allongé plutôt que assis, après 5 mn de détente par une respiration lente et profonde, bien mettre son bras plié à 90° sur son thorax.
Concernant la montre cardio j'ai abandonné tous ces gadgets et je me concentre sur ma respiration, tant que je peux parler c'est que j'ai de la ressource au delà je ralenti donc si tu as du mal à parler c'est que tu cours trop vite  :-[
Pages: [1] 2 3 4 5 6 7 8 ... 10
Follow @SOS112FR